Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Des News En Séries, Le Blog
lost
11 mars 2010

LOST [6x 07]

dnes_season4_lost_linus_min

Dr. Linus // 9 5oo ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_86985 vlcsnap_86314

   Ah... Benjamin Linus... Je me suis toujours demandé ce à quoi la série aurait ressemblé s'il n'avait pas fait partie de l'aventure, lui qui n'est arrivé qu'en saison 2 et qui n'est resté que grâce à la prestation impressionnante de Michael Emerson. Il s'est rapidement imposé comme l'un des personnages les plus passionnants de Lost et il a offert parmi les meilleurs épisodes et parmi les meilleures scènes. Cet épisode ne déroge pas à la règle, fort heureusement, même si Emerson commence doucement à se parodier et que ça a pour conséquence de rendre l'émotion moins forte quand il éclate en sanglots. N'empêche que son face à face avec Ilana était intense, peut-être trop rapide et trop facile mais il faut bien avancer, non ? Je ne diviserais pas cette semaine ma critique en deux parties car les flash-sideways et ce qui se passe sur l'île en 2007 sont trop brillamment liés pour être traités séparement. Plus que dans tous les autres épisodes, même celui de Locke, les flash-sideways m'ont semblé avoir un sens, une raison d'être. Je n'étais pas très fan de cette théorie mais je me sens maintenant obligé d'y adhérer : ce qui se passe dans ces flashs est la conséquence logique des actions des losties au présent. Le simple fait de choisir un camp, celui de Jacob ou celui de l'Ennemi, leur assure un avenir. Sayid ayant "choisi" le camp du Mal, pour résumer les choses de façon très manichéenne, il a une vie dans ses flashs presque semblable à celle du présent. Plein d'éléments sont différents mais la finalité est la même : il est mauvais et le restera. Au contraire, qu'ils aient été bons ou méchants sur l'île, à partir du moment où ils choisissent de rejoindre le camp de Jacob, Jack, Hurley et maintenant Ben ont une belle vie dans les flashs, du moins une vie où ils se contentent de ce qu'ils ont et où ils font toujours le choix du Bien, malgré les tentations.

   Ainsi, dans les flashs, Ben est Dr. Linus, un professeur d'Histoire passionné et idéaliste qui se retrouve grâce à Locke, professeur remplaçant dans la même école, dans une position où il pourrait devenir le Chef mais pour cela, il lui faudrait trahir une de ses élèves qui n'est autre qu'Alex, sa fille adoptive sur l'île. Le jeu de miroirs continue et il était absolument parfait et savoureux cette fois. Rien à voir avec Sayid donc. Ben est toujours rongé par la culpabilité suite à la mort d'Alex à qui il a préféré l'île et ce flash lui permet une rédemption. Finalement, on en revient à cette idée d'île purgatoire qui est apparue dès la première saison. Il fait le choix de ne pas la trahir, de renoncer au pouvoir et à toutes les manigances qui vont avec. C'est con mais c'est beau. Le parallèle est d'autant plus fort que sur l'île au présent, Locke ou plutôt l'Ennemi lui fait une proposition similaire : celle de devenir son successeur dans le rôle de protecteur de l'île. On sait bien que c'est de l'esbrouffe pour rallier son camp et le petit Ben a bien appris la leçon : comme dans les flashs, il choisit le coté lumineux de la force, le camp de Jacob. Je me demande ce que l'Ennemi va lui faire subir pour la peine... Face à lui, il y a donc Ilana qui nous montre enfin qu'elle n'est pas qu'une machine de guerre. Elle ressent des choses et elle peut même pleurer. Incroyable ! Cela étant, je rigole je rigole mais elle m'a vraiment ému. Il a suffit de cette phrase : "He Was The Closest Thing I Ever Had To A Father" en parlant de Jacob. On en revient encore et toujours au Père, qu'il soit réel ou fictif. Jack, Locke et Ben ont ce point commun d'avoir eu un "mauvais" père et ils ont trouvé en Jacob, quelque part, la figure paternelle qu'ils recherchaient. Et c'est là que Jacob est très fort. Il a profité de cette faiblesse-là pour les attirer vers l'île et vers lui. Ca me m'étonnerait d'ailleurs pas que l'on apprenne que Jacob a eu une relation conflictuelle avec son père, s'il en a eu un. C'est vraiment un thème qui me touche et que Lost aura traité comme aucune autre série.      

vlcsnap_64673 vlcsnap_65064

   Pour terminer sur les flash-sideways, il me faut évoquer la scène entre Ben et son père qui est la plus mystérieuse et qui fait clairement se poser beaucoup de questions. Il est toujours vivant, ce qui est en soit une première surprise, mais en plus, Ben et lui sont bien passés par l'île mais ont réussi à la quitter quelques années plus tôt. A l'aube de l'explosion de la Bombe H ? J'ai trouvé ça incompréhensible au début avant de me raviser : aucun problème là-dessus. La bombe ayant explosé en 77, ils peuvent très bien y être passés avant qu'elle soit engloutie par les eaux. Mais quand même, j'ai toujours beaucoup de mal à croire que l'explosion de la bombe ait pu submerger l'île en laissant les barraquements et la statue intacte. Il y a un truc qui cloche mais quoi ? Le grand plongeon de l'île n'aurait-il en fait rien à voir avec la Bombe ? Et puis il y a une question que je me pose : la petite île-station (The Hydra) vers laquelle l'Ennemi et sa secte se dirigent a-t-elle elle aussi été submergée par les eaux ? Et si elle ne l'était pas. Et si un système là-bas permettait de submerger l'île pour mieux la cacher aux yeux du monde ? Bref, gardons aussi toujours en tête le fameux volcan ! Il a forcément son rôle à jouer. J'étais ravi d'apprendre que la Dharma Initiative avait existé aussi dans les flash-sideways. Je ne sais pas bien ce que cela implique mais ça a son importance. Je terminerais sur le parallèle pas forcément flagrant mais très symbolique : dans le flash, Ben aide son père visiblement malade à respirer en remplissant sa bouteille d'oxygène vide alors que sur l'île, il l'a tué en le privant de masque donc d'oxygène. Comment peut-on ensuite prétendre que la série est mal écrite ? On peut au moins reconnaître qu'elle a ses fulgurances...

   Il est temps maintenant de parler du cliffhanger de l'épisode, étonnant sans l'être. Jacob avait indiqué à Jack et Hurley qu'un very bad guy était sur le point d'arriver sur l'île. Il n'aura pas fallu attendre bien longtemps puisque le voilà déjà. J'avais soupçonné qu'il s'agisse de Widmore, entre autres hypothèses (Faraday ? Desmond ?), mais il paraissait le candidat idéal. C'est bien lui ! La scène dans le sous-marin était un peu cheap, il faut bien le reconnaître, mais ce n'est pas nouveau dans Lost depuis la Roue gelée. Widmore a donc enfin réussi à atteindre l'île. Est-ce lié à la mort de Jacob ? Est-ce Eloïse à qui il a soutiré des informations ? On peut en tous cas imaginer qu'il est le Successeur de l'Ennemi, et désigné comme tel depuis longtemps, mais Jacob l'a empêché d'atteindre l'île tant qu'il était vivant, c'est même sans doute lui qui a ordonné à Ben de le chasser. La guerre entre Widmore et Ben va enfin pouvoir commencer depuis le temps qu'on en parle mais il y a fort à parier qu'elle n'est qu'une conséquence de la grande guerre entre Jacob et l'Ennemi et qu'elle passera vite au second plan pour laisser plus de place à l'affrontement Jack/Locke tant attendu.   

vlcsnap_76021 vlcsnap_60971

   D'ailleurs, après l'épisode du miroir, Jack est disposé à accepter son Destin de Successeur, avec même une certaine arrogance. La scène qu'il partage avec Richard était majestueuse, d'autant qu'elle a eu lieu dans le Black Rock que l'on prend plaisir à revisiter. On confirme par ailleurs que Richard est bien arrivé par le Black Rock mais qui ne l'avait toujours pas compris ? Qu'il se dénonce ! Richard n'en sait pas autant que prévu sur l'île mais il nous apprend quand même quelque chose de très important : à chaque fois que Jacob a touché un lostie, il lui a transmis un don. Richard a hérité de l'immortalité, ou devrait-on dire du don de longévité. Il ne peut pas se suicider mais il peut mourir si quelqu'un d'autre lui donne la mort. C'est curieux. Et il a alors eu beaucoup de chance de ne pas être tué pendant toutes ces années. Jacob a-t-il transmis le même don aux autres personnes qu'il a touché ? A voir. En tous cas, personne ne s'est jamais suicidé dans la série malgré les nombreuses tentatives (Michael et sa voiture puis son arme, Jack et son pont...). Les gens qui sont morts ont été tués par l'un des leurs ou par l'Ennemi. D'un autre coté, on sait que certains personnages ont des dons, voire plusieurs d'ailleurs. Walt a le don d'ubiquité, Hurley voit les morts, Miles les entend. Kate casse les couilles de tout le monde. Et j'en passe... Ilana nous apprend aussi qu'il ne reste plus que six candidats sur la liste de Jacob parmi lesquels Jack, Hurley, Jin et/ou Sun (et/ou leur enfant Ji Yeon) et on imagine que Locke et Sayid ont définitivement été exclus. Il reste peu de place, une pour Kate, une pour Sawyer (s'il change de camp ?), et qui d'autres ? Aaron ? Non, il ne peut pas le tester. Claire ? J'en doute. Elle est folle. Et pourquoi pas Ilana elle-même ? Desmond ? Ok, mais faudrait le ramener ! Miles ? Euuuuuh. Il me fait rire mais voilà quoi. A ce propos, j'accepte pas mal de choses de Lost mais je ne me ferais jamais à Miles qui écoute les morts. C'est vraiment ridicule visuellement et dans le fond aussi, mais pas plus que d'autres choses. Sinon, dans les candidats potentiels, j'allais l'oublier, il y a aussi Lapidus. Ce serait bizarre qu'il en fasse partie mais l'île l'a voulu, c'est clair. Il devait piloter le vol 815, une panne de réveil l'en a empêché (oui, explication de merde), mais il s'est quand même retrouvé sur l'île au final. Bon, je termine ma critique sur Lapidus donc. J'avais rêvé mieux.   

vlcsnap_131299 vlcsnap_131464


// Bilan // Un épisode centré sur Ben, c'est le succès assuré ! Il détient la plus belle collection de centrics et celui-ci figure parmi les meilleurs. Il est finement écrit et ne souffre que de quelques redites. On les oublie vite face aux effets miroir et à l'émotion qui s'en dégage. On n'applaudira jamais assez Michael Emerson pour ses prestations. Le reste de l'épisode est marqué par des scènes fortes, dont une des dernières au ralenti qui rappelle de grands moments des saisons passées avec une musique toujours parfaite. Tout cela manque un peu de réponses, c'est vrai. Mais elles arrivent... Enfin j'espère... 

44069764

Publicité
Publicité
9 mars 2010

Critiks Récap' [Du 2 au 8 Mars 2010]

44069588

Cliquez sur les vignettes pour les critiques complètes


44030377

50336044

50340438

dnes_season4_ga_christina_m

dnes_season4_private_miniba


44030376

50451329

50416152

50414453

Parenthood [Pilot]


44030375_p

50376224

50373281

6 mars 2010

Tueurs En Séries [Episode du 5 Mars 2010]

tueurs

Au programme cette semaine : The Pacific et Dustin Hoffman envahissent HBO, Angelina Jolie et des Frenchies, les naufragés de Lost sont des Simpson, Timothy Olyphant se Justified...

4 mars 2010

LOST [6x 06]

dnes_season4_lost_kate_mini

Sundown // 9 2oo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_97569 vlcsnap_82210

   L'Ennemi s'est-il emparé de mon corps cette semaine pour me faire subir un terrible flash-maybe où je donne trois étoiles à un épisode de Desperate Housewives et seulement deux étoiles à un épisode de Lost, un monde à l'envers quoi ? C'est en tous cas ma seule et unique théorie de la semaine car cet épisode, aussi bon soit-il sur la fin, m'a profondément ennuyé et n'a pas suffisamment offert à mon goût de matière pour théoriser et se triturer l'esprit. Il m'a en tous cas surpris dès la première scène ! Je m'attendais à ce que le parallèle saison 1/saison 6 soit respecté et que l'épisode soit donc consacré à Jin et Sun. En plus, le titre "Sundown" faisait clairement référence à "House Of The Rising Sun". Le miroir est brisé et ça me déplaît, d'autant plus que le centric était du coup sur Sayid et celui-là, je ne l'aime pas beaucoup. Pour la première fois depuis le début de la saison j'ai trouvé les scènes de flash-maybe longues et ennuyeuses. Comme quoi, notre attachement aux personnages joue beaucoup dans nos perceptions des épisodes. De plus, je ne sais pas si c'est Naveen Andrews qui en l'unique responsable mais je trouve que l'émotion n'était pas du tout au rendez-vous, contrairement aux flashs de Locke et de Jack par exemple. Je reconnais en revanche que les transitions entre le présent et ces flashs étaient moins abruptes et que la pertinence des parallèles était plus au rendez-vous que les semaines passées.

   Dans le flash-maybe, Nadia, la fameuse, n'est pas mariée à Sayid, comme on pouvait s'y attendre, mais à son frère, Omar. C'est d'ailleurs lui qui les a poussés dans les bras l'un de l'autre alors qu'il est pourtant amoureux d'elle. En cela, on peut dire que les flashs sont innovants puisque jusqu'ici, que ce soit Jack ou Locke, leurs vies semblaient plus belles. C'est tout le contraire pour Sayid. Sa vie est un peu moins moche parce qu'il est quand même près de Nadia, mais ils ne sont pas ensemble et surtout, il est toujours un tueur. C'est sa constante. Quoiqu'il fasse, il se retrouve toujours à tuer pour le compte de quelqu'un d'autre. Autre surprise, il croise sur sa route... Keamy ! Vous vous souvenez de la grosse brute arrivée par le cargo en saison 4 ? Eh bien c'est lui que Sayid tue pour protéger son cher frère. Je ne m'attendais pas à la revoir celui-là et ce n'est pas vraiment une bonne surprise car il est définitivement insupportable. Puis je trouve l'acteur, Kevin Durand, terriblement mauvais. Bref, j'étais assez content que Sayid le tue au final. Que faut-il retenir de tout ça ? Pas grand chose, si ce n'est que Sayid est définitivement un bad guy. On ne s'étonnera donc pas de le voir rejoindre le clan de l'Ennemi. Comme la photo promotionnelle de groupe représentant la cène le laissait entendre, il est à la place de Judas. Il trahit ses compagnons d'infortune pour embrasser définitivement son coté obscur. Je dis définitivement parce qu'il est quand même mort pendant deux heures le bougre... Dernier point important à soulever : Jin apparaît dans le flash ! La dernière fois qu'on l'avait vu, il était embarqué par les agents de sécurité de l'aéroport à cause d'une montre. Le voilà maintenant sans Sun ligoté dans un frigo. Ma petite théorie (bon finalement je me laisse aller) c'est que Keamy travaille pour Widmore -comme dans la réalité- et que le père de Sun, Mr Paik, étant lié à Widmore, cette montre n'a pas été placée là par hasard. Jin devait être embarqué. Reste à savoir pourquoi. C'est assez excitant finalement car c'est la première fois qu'il semble y avoir une ligne directrice dans les flashs. Ca me fait d'ailleurs me poser beaucoup de questions au sujet de Jin. Il n'était entouré que de bad guys dans ce flash et sur l'île, il a peut-être rallié le camp de l'Ennemi. So Jin is a bad guy finalement ? Ah et autre chose encore : vous n'avez pas eu l'impression que Sayid se souvenait de l'île ? Si c'est le cas, on touche quelque chose de très significatif !      

vlcsnap_91011 vlcsnap_81104

   Sur l'île, c'est un festival de grand n'importe quoi pendant une bonne moitié de l'épisode. Dogen ordonne à Sayid de partir, puis change d'avis quelques minutes plus tard. Que s'est-il passé entre-temps ? A notre connaissance, Dogen a juste appris que Hurley et Jack avaient disparu. Qu'est-ce que ça change au cas Sayid ? Moi pas comprendre. Lorsque Sayid demande à Dogen pourquoi il ne le tue pas, l'expert en arts-martiaux donne une réponse pour le moins étrange qui ne répond absolument pas à la question et qui semble placée là juste pour nous faire comprendre un truc. Un truc important certes mais alors super mal amené ! Ainsi, c'est Jacob qui a profité d'un moment de faiblesse de Dogen (la mort de son fils) pour le faire venir sur l'île. Mais ce que l'on comprend à demi-mots, c'est que c'est Jacob qui est responsable de la mort du fils de Dogen, comme il était sans doute responsable de la mort de Nadia lorsqu'une voiture l'a renversée, et comme il était peut-être responsable aussi de la mort du mari de Juliet, écrasé par un bus. Ses méthodes ne sont pas très diversifiées d'ailleurs. Cela ne veut dire qu'une seule chose : Jacob n'est pas le Good Guy qu'il prétend. Si ses intentions sont éventuellement bonnes, pour atteindre son but il a recours à des méthodes qui sont dignes de celle de son Ennemi ! Le parallèle entre l'Ennemi qui promet à Sayid qu'il reverra Nadia s'il rejoint ses rangs et cette histoire de Jacob qui fait une promesse similaire à Dogen au sujet de son fils est on ne peut plus claire ! Du coup, j'ai encore envie de théoriser et de dire que les flashs-maybe sont en fait le résultat des promesses de l'Ennemi. Effectivement, Sayid retrouve Nadia mais pas comme il l'espérait. Bon, c'est très bancal car ça n'explique pas les vies heureuses de Locke et Jack.    

   Pour en revenir au grand n'importe quoi, j'ai moyennement apprécié la facilité avec laquelle Kate entre dans le Temple, tout comme Claire. On y entre vraiment comme dans un moulin et ça démystifie complètement le lieu. En plus de ça, je ne comprends pas du tout comment expliquer l'entrée de l'Ennemi dans le Temple. Cela correspond au moment où Dogen est tué par Sayid. Mais alors qu'est-ce que Dogen avait de si spécial qui empêchait l'Ennemi d'entrer ? Moi pas encore comprendre, deuxième édition. Bon d'ailleurs, Dogen est-il vraiment mort ? Pas sûr. Sayid s'est bien réveillé. Pourquoi pas lui ? Assez content que le binoclard ait péri avec lui. Il était agaçant. S'ils se réveillent, vont-ils changer de camp ? L'Ennemi aura alors fait deux pierres deux coups. Ilana débarque également au Temple accompagnée de Sun et Lapidus. D'un coté, c'est pas plus mal. Ca permet d'avancer plus vite et de faire se rejoindre enfin les personnages. Mais de l'autre, c'est tellement soudain que ça m'a paru forcé. Dans le même genre, j'aimerais savoir si Ilana a raconté des choses à ses acolytes parce qu'ils ont l'air de savoir exactement ce qu'ils font, ils foncent. Savent-il au moins pourquoi ? Quant à cette pauvre Sun, j'ai vraiment de la peine pour elle. Tout comme Michael avait été réduit à sa phrase culte "They Took My Son", Sun est devenue "Where's My Husband?". Je crains que cela dure encore un moment car ils se retrouvent maintenant dans deux camps différents. Vous allez voir que Jin va mourir pile au moment de leurs retrouvailles... Cruels scénaristes ! A noter pour finir en vrac que le face à face entre Claire et Kate était assez décevant alors qu'il s'annonçait prometteur la semaine dernière. J'aurais au moins voulu qu'elles se tirent les cheveux quoi ! Miles prend le relais de Hurley quand il n'est pas là. Il apporte la touche d'humour nécessaire (en parlant de Claire : "Acting Weird, Still Hot Though". Mais à part ça, on se demande pourquoi il a survécu contrairement à Faraday et Charlotte. Ca va pas tarder à mon avis. Sawyer n'est pas là mais Jack apparaît furtivement dans un flash lorsque Sayid est à l'hôpital. Et puis un mot sur le regard de dédain de Locke vis à vis de Kate : terrifiant !   

vlcsnap_94569 vlcsnap_70541


// Bilan // J'ai horreur de ces épisodes de Lost super chiants tout du long mais géniaux les dix dernières minutes, qui font que l'on ne sait plus très bien quoi en penser. J'entends déjà les mauvaises langues dire que la série a toujours fonctionné comme ça. Mais je ne suis pas du tout d'accord. Les fins sont souvent plus intenses mais c'est normal. Ca n'empêche pas le reste d'être passionnant. Pas cette fois. Il y avait quand même de bonnes choses, des idées intéressantes, et puis cette scène finale au ralenti qui clôture le chapitre "Temple" était superbe avec cette chanson intitulée "Catch A Falling Star", très inhabituelle pour la série. J'ai l'impression que les choses sérieuses commencent vraiment maintenant. Les deux clans rivaux sont réunis, la guerre peut donc commencer !

44069764

1 mars 2010

Critiks Récap' [Du 23 Février au 1er Mars 2010]

44069588

Cliquez sur les vignettes pour les critiques complètes


44030377

50182571

50145436

50108407

50252862


44030376

50231024

50215543

50066062

Publicité
Publicité
25 février 2010

LOST [6x 05]

dnes_season4_lost_jack_mini

Lighthouse // 9 9oo ooo tlsp.

44030377


Dans le flash-maybe de Jack...

vlcsnap_80099 vlcsnap_89652

   Après l'épisode centré sur Kate, puis l'épisode centré sur Locke, voici maintenant l'épisode centré sur Jack. Voilà qui confirme bien que jusqu'ici les scénaristes reprennent scrupuleusement l'ordre des centrics de la saison 1. Le prochain serait donc logiquement sur Sun et Jin ! Si The Substitute répondait clairement à Walkabout, Lighthouse répondait encore plus clairement à White Rabbit. Rappellez-vous, à l'époque, Jack partait à la recherche du corps de son père et tombait accidentellement sur la grotte d'Adam & Eve. Dès lors, il est peu surprenant de le revoir faire le même trajet, cette fois accompagné de Hurley. Dans ses flashbacks, on évoquait pour la première fois un des thèmes centraux de la série : la figure du père, la recherche de sa reconnaissance, de son amour... Six ans plus tard, on explore à nouveau le sujet via les flashs-maybe. Ainsi, dans cet autre Monde, cette autre Réalité, Jack est lui-même père. Il a un fils d'environ 13-14 ans avec qui il entretient forcément des rapports conflictuels. Il a divorcé d'avec sa mère visiblement mais son identité ne nous est pas révélée. La logique voudrait qu'il s'agisse simplement de Sarah (Julie Bowen) que l'on a beaucoup vu au début de la sérire. Encore qu'il semble étonnant qu'ils aient pu avoir un fils de 14 ans vu le timing. Si c'est une autre femme, à part l'hypothèse Juliet, je ne vois pas. Toujours est-il qu'après une succession de scènes lentes mais émouvantes, Jack réussit à dire à son fils ce que son propre père n'a jamais réussi à lui dire : qu'il l'aime et qu'il restera fier de lui quoiqu'il fasse. C'est simplement beau, ça m'a touché. Il y a plein de petits clins d'oeil et un revisionnage de White Rabbit s'impose pour apprécier cet épisode à sa juste valeur à mon avis mais un détail parmi tant d'autres : on y apprenait que Christian avait appris à Jack à faire du piano. David, le fils de Jack, est un jeune pianiste de talent. On évoque ainsi aussi l'héritage du père, la transmission. Je trouve ça intéressant. On peut aussi suivre tout ça d'un oeil distant et trouver que c'est un peu chiant... Chacun son clan !

   Il y a une chose dont il faut absolument parler parce que c'est sûrement très important à propos de la signification des flashs-maybe mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. J'ai longtemps eu de la rancoeur envers les scénaristes pour nous avoir pondu cette stupide crise d'appendicite de Jack dans le final de la saison 4. Ca semblait complètement hors-sujet ou alors une facilité pour pouvoir l'affaiblir à ce moment-là. Je suis en train de raviser mon jugement puisqu'elle semblait avoir un but. Ne me demandez pas exactement lequel, je n'ai pas su percer ce mystère. Mais le plan sur la cicatrice de Jack en début d'épisode n'était pas anodin, sa conversation au téléphone avec sa mère non plus. Elle lui apprend qu'il a été opéré de l'appendicite lorsqu'il avait 7 ans. Or, dans notre réalité, il l'a été en 2004 ou 2005. Et puis en plus il ne s'en souvient pas. Bon, on ne se souvient pas forcément des choses qui nous sont arrivées quand on avait 7 ans en même temps. Et puis c'est curieux qu'il se pose cette question maintenant, comme ça, alors qu'il est censé vivre avec cette cicatrice depuis 30 ans ! Il y a donc quelque chose de louche, un message que les scénaristes ont voulu nous faire passer mais je suis incapable de le déchiffrer. Frustrant ! Pour terminer sur les flashs-maybe, on a beau s'attendre maintenant à voir apparaître des visages familiers au détour d'une scène, je crois que personne ne s'attendait à ce que Jack croise Dogen ! C'est curieux, ça démystifie du coup complètement le personnage. S'il est un contemporain de Jack, alors il ne doit pas être sur l'île depuis si longtemps que ça. Moi qui le voyait déjà immortel comme Richard...


Sur l'île en 2007...

       vlcsnap_87304 vlcsnap_91846

   Si cet épisode répond par bien des aspects à un épisode de la saison 1 suscité, il répond également à un épisode beaucoup plus proche : le précédent ! Il en est même l'exacte réplique, c'est sans doute ce qui le rend moins bon avec le fait aussi que le Monstre de fumée noire est à ce stade de la série bien plus passionnant que ce bon vieux Jack ! L'idée du Miroir, très présente dans Lighthouse, est justement la parfaite illustration de mon propos : nous avions la semaine dernière l'Ennemi qui venait chercher Sawyer par l'intermédiaire de Locke pour en faire l'un des siens en l'emmenant dans un endroit que nous ne connaissions pas; nous avons cette semaine Jacob qui vient chercher Jack par l'intermédiaire de Hurley pour en faire l'un des siens en l'emmenant dans un endroit que nous ne connaissions pas. L'antre de l'Ennemi était une grotte sombre, l'antre de Jacob est un phare lumineux. Toujours ce jeu de miroir inversé. On retrouve des deux cotés les fameux chiffres et les noms de naufragés correspondants. Tout ça me fait penser que finalement, le combat final ne se fera peut-être pas, comme attendu, entre faux-Locke et Jack mais plutôt entre Sawyer et Jack. Ce serait moins symbolique à mon goût mais ça resterait cohérent. J'en viens à ma petite théorie de la semaine sur l'origine de la querelle entre Jacob et l'Ennemi. Disons que le rappel à notre mémoire de Adam & Eve n'était sans doute pas anodin, j'en ai donc tiré la conclusion qu'il y avait quelque chose à creuser de ce coté-là. Et si Adam était l'Ennemi et que Jacob lui avait volé sa dulcinée, Eve, et que leur guerre avait commencé à partir de ce moment-là ? Ca ferait alors écho au triangle amoureux Jack/Sawyer/Kate et nous aurions un jeu de miroir absolument parfait ! Mais qui serait Eve alors ? La connaîtrerions-nous déjà ? N'aurait-elle pas été enceinte lors de sa mort ? La statue n'aurait-elle pas été érigée à sa mémoire ? Reconnaissez que tout ça tient la route...

   Vous ne le savez sans doute pas mais j'ai une fascination pour les phares. Je trouve ça symboliquement magnifique. J'étais donc ravi d'apprendre que l'île en possédait un même si on s'étonne que les naufragés ne soient jamais tombés dessus auparavant. L'a pas l'air petit quoi. D'ailleurs, Jack fait des progrès : il se pose la même question que nous ! Les interventions de Hurley me font toujours beaucoup rire au passage, il est un peu le téléspectateur dans la série. Il pose les bonnes questions, les mêmes que l'on se pose. Pour en revenir au phare, que dire de cette roue (encore une !), de ces chiffres qui correspondent à des degrés, de tous ces noms... Il me semble plus clair maintenant que ce que l'Ennemi nous a présenté comme l'antre de Jacob la semaine dernière pour mieux amadouer Sawyer était son antre à lui tout simplement. Chaque personne qu'il tue ou qu'il fait tuer est rayée. C'est sa version bordélique et rupestre de la roue de Jacob. On remarquera un truc important : Kate est bien présente ! Elle a le numéro 51, qui n'est pas un nombre maudit. C'est sans doute pour cela qu'elle n'est pas candidate à la succession de Jacob. Allez savoir pourquoi... A noter également que le 108, chiffre ô combien important dans la série, revient à un certain Wallace. Nous n'en avons jamais rencontré depuis le début de la série a priori. Serait-ce lui la personne qui est sur le point d'arriver sur l'île selon Jacob ? Concernant les images qui apparaissent dans les miroirs du phare, on est typiquement dans un truc ultra kitsch façon Roue Gelée qui en séduira certains et que d'autres trouveront ridicule. J'ai choisi mon camp depuis longtemps. Du peu que l'on en voit, chaque cran correspond à un chiffre qui correspond à un personnage et qui correspond finalement à un lieu lié au personnage. Est-ce que cela amène à l'endroit où Jacob a touché les personnages ? Est-ce que Jacob se déplace à partir de là ? Est-ce qu'il se contente d'observer ? Mais surtout, pourquoi a-t-il cherché à ce que Jack brise les miroirs ? Parce que c'était le but de sa venue, non ? En plus de faire comprendre à Jack qu'il est "important". On ne peut pas dire que l'on n'avance pas en tous cas au niveau des réponses !

   Je vais être plus bref sur tous les événements qui ne concernent pas Jack puisqu'ils sont moins importants mais pas moins passionnants. Disons qu'il y a moins à en tirer. La Claire façon Rousseau nous est présentée plus longuement. Elle m'amuse cette Claire cinglée, même si le jeu de Emilie de Ravin n'est pas toujours à la hauteur. Je retire toutes mes théories autour de sa mort éventuelle. Elle n'est pas morte, elle a "juste" été contaminée par le virus de l'Ennemi. Comme doit l'être Sayid dans le Temple. Mine de rien, l'Ennemi réussit très bien à placer ses pions afin d'atteindre le Temple. Je me demande bien ce qu'il va y faire une fois arrivé. Pour Sawyer, ça semble dans la poche aussi. Le Temple pourrait bien être le théâtre de l'acte final... J'ai trouvé un peu dommage que l'on saute la scène où Jack et Hurley prennent le couloir indiqué par Jacob pour sortir du Temple. J'ignore si c'était simplement pour gagner du temps ou si c'est parce que ça cache quelque chose. C'est en tous cas assez hallucinant tous ces tunnels souterrains, tous ces labyrinthes. Il nous faudra un jour un plan officiel de l'île avec absolument tout ce qu'elle comporte à la surface et sous Terre ! Bref, j'avais prévenu que ce serait court, ça l'était !

vlcsnap_76977 vlcsnap_69613


// Bilan // En reprenant un schéma quasi-identique à celui de l'épisode précédent, Lighthouse perd en intensité et même, disons-le, en intérêt. Pour autant, il n'est pas ennuyeux et le jeu de miroir par rapport à la saison 1 est fascinant. Je ne me lasse pas des nombreuses références à Alice au pays des merveilles d'ailleurs. Jack n'est pas énervant pour une fois, il est même très touchant. Entre autres qualités, cette saison 6 réussit à ré-habiliter les personnages mythiques de la série alors qu'ils nous lassaient pour certains, ou nous agaçaient gravement pour d'autres. C'était une entreprise compliquée qui aboutit pour le moment sur un sans-fautes !

44069764   

22 février 2010

Critiks Récap' [Du 16 au 22 Février 2010]

44069588

Cliquez sur les vignettes pour les critiques complètes


44030378

49790392

49866856


44030377

49829003

50003141


44030376

49824800

49957677

How To Make It In America [Pilot]


44030375_p

dnes_season4_ga_derek_minib

18 février 2010

LOST [6x 04]

dnes_season4_lost_linus_min

The Substitute // 9 8oo ooo tlsp.

44030378


Que signifient les chiffres maudits ? Qu'est-ce que la liste de Jacob - partie 2 ?


Le "Flash-Maybe" de Locke...

vlcsnap_69976 vlcsnap_52278

   Si je vous disais que j'avais percé le mystère de Lost grâce à cet épisode, vous me croiriez ? Et si je vous disais, plus humblement, que j'avais percé le mystère de la signification des "Flash-Maybe" grâce à cet épisode, vous me croiriez ? Que vous me croyiez ou non, je vous implore de me lire. Ne serait-ce que parce que parmi toutes les bêtises que je vais écrire, il y aura peut-être un peu de vrai noyé.

   Je ne m'attendais pas à ce qu'un épisode soit consacré à Locke si tôt dans la saison. Cela prouve bien que le temps des réponses est bel et bien arrivé et que les scénaristes ne cherchent plus à retarder à tous prix l'échéance. On y est. Cet épisode sentait la fin. Le dénouement est si proche et tout semble pourtant encore si flou... J'ai l'impression que Locke est mort dix fois depuis la saison 4. Mais je crois bien que cet épisode était celui des adieux. Les adieux au vrai Locke j'entends, pas à son corps. Ceci dit, il n'est pas impossible qu'il réapparaisse dans les flash-maybe de quelqu'un d'autre d'ici à la fin de la série. Mais il est mort et enterré sur l'île désormais et ça fait quand même un petit pincement au coeur. Dans ses flashs, évidemment, rien n'est plus pareil : il est en bons termes avec son père et il a renoué avec Helen (un plaisir de retrouver Katey Sagal). Mais alors comment s'est-il retrouvé en chaise roulante si son père n'est plus responsable de son accident ? Il croise sur son chemin plusieurs personnages que l'on connaît bien, comme c'est arrivé à Kate, et l'on prend plaisir à le voir échanger avec Rose, toujours atteinte de son cancer incurable du coup, mais aussi avec Ben, devenu professeur, et avec Hurley, dans une scène assez amusante où les scénaristes se permettent de montrer avec humour et légéreté que la vie d'un handicapé, c'est pas facile tous les jours ! Très fan de ces traits d'humour, teintés d'émotion. Bref, tout ça était assez réjouïssant, un peu comme une réunion de famille sans les débats sur la politique et l'overdose de bouffe.

   Un dialogue m'a particulièrement interpellé, celui entre Locke et Helen lorsqu'il lui dit que les miracles n'existent pas dans ce bas monde et que c'est elle qui l'a sauvé par sa simple présence. Si l'on relie cela à la fois au dialogue entre Jacob et l'Ennemi dans la scène inaugurale du précédent Season Finale (qui est décidément très significative) et à celui de l'Ennemi à Sawyer à la fin de cet épisode, il y a comme une idée qui m'est venue à l'esprit et je dois dire qu'elle me plaît bien. J'aurai tendance à penser que les flash-sideways représentent en réalité un monde inversé, opposé à celui que nous connaissons depuis le début de la série. Il y aurait donc deux visions du monde : celle de Jacob, celle que nous connaissons, dans laquelle l'île existe, elle est le refuge des miracles et de toutes les croyances du monde, et le reste du monde qui croit aux miracles, qui croit en l'île, qui croit tout simplement; et la vision du monde de l'Ennemi, celle des flash-maybe, où les miracles n'existent pas et où, par conséquent, l'île n'existe pas/plus. La bataille entre les deux ennemis, très philosophique, a pour but d'imposer sa vision du monde. Tout ce qui s'est passé jusqu'ici devait se passer de façon à ce que le Monde reste celui de Jacob. Si l'Ennemi prend l'avantage, et c'est ce qui est en train de se passer, le Monde ne sera plus jamais le même et il courra à sa perte. Pas convaincus ? J'avoue que je l'étais plus avant de mettre des mots sur mon idée. En tous cas, elle rejoint bien l'opposition qui a toujours existé dans la série entre l'Homme de Foi et l'Homme de Science. Jack/Locke; Jacob/L'Ennemi. Ben/Widmore ?         

   vlcsnap_66845 vlcsnap_76068


Sur l'île en 2007...

vlcsnap_60289 vlcsnap_56680

   Si les flashs de Locke étaient prenants, ce n'était rien à coté des événements sur l'île ! Je ne vais pas trop m'attarder sur cette pauvre Sun dont les scénaristes semblent désormais se contre-foutre. Elle est là mais elle ne parle pas, ou à peine, et on ne peut pas dire que Lapidus soit très locace non plus. Quant à Ben, il a montré un léger signe de vie au moment du discours à l'enterrement de Locke. J'ai beau adoré le voir devenir un moins que rien pour le symbole, l'ancien Ben Linus me manque. Et triste nouvelle, Richard semble emprunter le même chemin. Face à l'Ennemi il s'écrase comme jamais et il donne l'impression, pour la première fois peut-être, de ne pas en savoir tant que ça. Si cela s'avérait, ce serait on ne peut plus décevant... Une des scènes marquantes de l'épisode, c'est lorsque l'on se retrouve à bord du monstre de fumée noire. C'est comme un rêve de téléspectateur qui se réalise. On est dans sa peau, si je puis dire, et cette sensation de puissance destructice est étrangement agréable. Puis il redevient Locke et la magie s'estompe. Très fort quoi qu'il en soit. Une question subsiste sur le monstre et je crains que l'on n'obtienne jamais de réponses pour le coup : pourquoi ce son sourd et métallique qui l'accompagne ? Il n'a pourtant rien de mécanique a priori. Est-ce juste un simple choix artistique pour lui donner de l'ampleur ? Pendant un moment, une idée m'a traversé l'esprit mais je n'y crois pas tellement : ce son ne renvoit-il pas à celui des chaînes ? Les mêmes qu'auraient traîné les esclaves du Black Rock ? Le Monstre serait-il alors apparu à partir de ce moment seulement et pas avant ?

   Ilana n'est pas le personnage le plus intéressant du moment mais le fait qu'elle en sache tant lui confére une certaine aura. Par exemple, comment peut-elle savoir que l'Ennemi est maintenant coincé dans le corps de Locke ? Et pouquoi ramasse-t-elle les cendres de Jacob ? D'ailleurs, vous avez remarqué que ses cendres sont blanches, au contraires de celles qui repoussent l'Ennemi et qui sont noires ? Le noir et le blanc reviennent constament dans cet épisode d'ailleurs. Un symbole simple du Bien et du Mal qui tend à confirmer que Jacob serait bien le bon et l'Ennemi bien le mauvais. Peut-être ne faut-il pas attendre de retournement de situation de ce coté-là finalement... Pour rester sur l'Ennemi, j'ai trouvé ça assez incroyable et innatendu qu'il soit lui aussi victime de visions. Ce petit enfant blond que Sawyer et lui croisent dans la jungle ne peut qu'être Jacob, ou à la limite Aaron. J'ai l'impression qu'en fait, ce n'est qu'à partir du moment où ils perdent  leur corps originel que l'Ennemi et Jacob peuvent se transformer en gens morts. Peut-être Jacob a-t-il réussi à un moment donné à tuer le corps de son Ennemi, l'obligeant du coup à errer sur l'île sous forme de fumée noire ou de personnes mortes ? Et c'est de ça qu'il est prisonnier. C'est ce qui l'a toujours empêché de retourner à la Maison, où qu'elle soit. En tuant ou plutôt en faisant tuer le corps originel de Jacob, il l'aurait ainsi condamner à subir le même sort que lui et de combattre à armes égales. Ca ne m'étonnerait pas tellement qu'une grosse fumée blanche n'arrive en trombe un de ces quatre ! Mais j'y pense, je dis une bêtise : selon les règles du "jeu", Jacob et l'Ennemi ne peuvent pas/ne doivent pas se tuer mutuellement. Donc Jacob a dû passer par un intermédiaire pour faire le sale boulot comme l'a fait l'Ennemi avec Ben. Soit dit en passant, Ben et Widmore nous ont fait comprendre il y a quelques temps qu'ils ne pouvaient pas se tuer non plus. Je n'arrive toujours pas à comprendre ce parallèle mais il est bien là. Pour finir là-dessus, je pense que la Maison dont parle l'Ennemi, c'est en fait la réalité alternative/le flash-maybe. Son Monde à lui donc. On en revient à ma théorie de départ. "You Know The Rules. You Can't Kill Him".   

   Il serait peut-être temps que j'évoque les nombres maudits qui ont fait leur grand retour dans cet épisode alors que j'en avais fais le deuil depuis ce jeu sur internet il y a quelques années révélant qu'ils correspondaient en fait à "l'équation de Valenzetti". Celle-ci étant censée prédire la date de l'extinction de l'humanité. Je voyais mal comment les scénaristes allaient pouvoir expliquer ça à l'écran et mais les choses semblent plus claires maintenant : c'est tout le propos de la série, voilà tout ! On nous révéle donc dans une scène hyper intense et hyper excitante, grotte avec vue sur la mer à la clé, que chaque nombre maudit correspond à un rescapé. C'est Jacob qui les a écrit lui-même sur le plafond de cet endroit mystérieux, comme un mathématicien fou. On ne sait pas combien de noms exactement ce plafond contient mais il y en a vraiment beaucoup et ça va au moins jusqu'à 761 (nombre qui correspond à Faraday). Visiblement, tous les gens qui sont arrivés sur l'île, au moins depuis le Black Rock, sont inscrits là-dessus. On notera d'ailleurs beaucoup de nombres à consonnance hispaniques qui correspondent sans doute aux esclaves. Je n'ai pas repéré d'Alpert mais il y en a tellement. Il est forcément là ! Beaucoup de noms sont rayés mais ceux qui ne le sont pas sont les chiffres maudits : #4. Locke (L'Ennemi le raye) / #8. Reyes / #15. Ford (Sawyer) / #16 Jarrah / #23. Shephard / #42. Kwon. Vous aurez remarqué que cette short-list ne contient pas Kate. Pourquoi ? Mystère. En vrac, on trouve aussi Littleton (Claire), Pace (Charlie), Goodspeed (Horace), Burke (Juliet), Chang (Pierre)... Tout le monde quoi. Si l'on en croit l'Ennemi, ces 6 noms correspondent aux six candidats qu'il reste de la liste de Jacob pour obtenir le poste de successeur ! Ben, Widmore et Richard ont-ils été des candidats sérieux finalement recalés ? J'ai bien l'impression. Et pourquoi pas Kate encore une fois ? Parce qu'elle est vilaine ? Niveau montage, j'ai trouvé ça très lourd de nous repasser les moments où Jacob touchait les naufragés dans leur passé. J'imagine que c'était simplement pour que tout soit bien clair, surtout pour les téléspectateurs peu assidus. Bref, tout cela explique aisément pourquoi Jacob avait absolument besoin que les Six reviennent sur l'île ou y restent. Y'a quand même un truc qui me préoccupe : c'est maintenant évident que le dernier de la liste, le successeur, sera Jack. Cela permettra l'affrontement final Locke/Jack, comme je le disais dans la review du Season Premiere. Si Lost commence à devenir prévisible, ça craint.    

vlcsnap_63998 vlcsnap_74386


// Bilan // Ce n'est pas nouveau mais je reste extrêmement impressionné par le fait qu'un épisode de 42 minutes de Lost puisse soulever autant de questionnement et susciter autant de passion chez les fans que nous sommes, que je suis, que vous êtes peut-être... Si vous avez lu mon pavé, j'ai tendance à penser que oui, vous l'êtes. Cette saison 6 poursuit sur sa très belle lancée avec un épisode majeur qui en révèle plus que jamais sur la mythologie de la série.   

44069764

16 février 2010

Critiks Récap' [Du 9 au 15 Février 2010]

44069588

Cliquez sur les vignettes pour les critiques complètes


44030378

49519920


44030377

49514381

49632862

49667423

49684192


44030376

49681180

49786167

49635829

49555535

49552252

12 février 2010

LOST [6x 03]

dnes_season4_lost_kate_mini

What Kate Does // 11 o5o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_79162 vlcsnap_90088

   J'ai envie de commencer cette review par une phrase choc : pour la première fois en regardant Lost, je me suis dis qu'il était temps que ça se termine. En cela, elle n'est pas différente des autres séries : 6 saisons, plus de 100 épisodes, c'est beaucoup. Il y a des choses qui deviennent inéluctablement lassantes comme par exemple les éternels et multiples allers et venues dans la jungle, de plus en plus factices, ou encore certains personnages tout simplement dont on a amplement fait le tour. Je sais que beaucoup de gens pensent que les épisodes consacrés à Kate font partis des moins bons. Ce sont souvent des gens pour qui l'aspect émotionnel de la série n'a pas tellement d'importance. Je ne juge pas mais je ne fais pas parti de ceux-là. J'estime que l'équilibre de la série et sa grande richesse viennent aussi de là. Pour autant, je ne suis pas fanatique du triangle amoureux Jack/Kate/Sawyer et on peut dire que cet épisode, d'une certaine manière, clôt définitivement ce chapitre. Sawyer ne reviendra plus jamais vers Kate car il a perdu l'amour de sa vie, et ce n'était pas elle, et Kate a compris qu'il ne fallait même plus essayer. Ses larmes la trahissent, en plus du poids de la culpabilité. La scène sur le ponton était magnifique grâce au décor, grâce à la musique et grâce au jeu de Josh Holloway qui s'est surpassé pour une fois. La bague pourrait paraître de trop, et ça a été ma première réflexion, mais à bien y regarder, elle est un symbole fort : cette bague, Sawyer l'a cachée en 1977; En 2007, elle est toujours au même endroit; On peut ainsi dire qu'elle a traversé 30 années et cela montre à quel point Sawyer et Juliet étaient faits pour être ensemble. J'attends toujours le moment où ils se croiseront dans l'autre Monde/Vie/Destin.

   Après une première démonstration dans les deux premiers épisodes de la saison, le jeu de miroirs se poursuit de plus belle. Kate, la fugitive, est toujours la même, confrontée aux mêmes problèmatiques. Elle est toujours partagée entre ses envies de bagarre et de rebellion et son coeur gros comme ça qui fait qu'elle ne peut accepter de laisser une femme enceinte dans la détresse, surtout quand il s'agit de notre Claire, enfin de retour ! L'enchaînement des événements n'était pas très crédible, ça gâche forcément un peu le plaisir, mais les parallèles étaient délicieux. On a d'un coté Kate qui cherche Claire partout pour l'aider et de l'autre... Kate qui cherche Claire partout pour l'aider. Quoiqu'il arrive, Kate est liée à Aaron. Elle assiste là aussi à sa naissance, en présence également de Ethan, le fameux Other infiltré de la saison 1 qui avait kidnappé Claire et qui n'est autre que le fils de Horace Goodspeed. Sa petite phrase "Ce sera un vrai petit diable" m'a d'ailleurs interloqué. Elle n'était pas anodine et c'est là que m'est venue une idée folle. Et si Aaron était mort lors du crash dans le ventre de Claire et que le monstre avait alors pris possession de son corps jusqu'à sa naissance et au-delà ? J'avoue que je ne vois pas du tout quel en aurait été l'utilité mais comme je cherche désespérement un lien entre les quelques révélations de l'épisode au Temple et les scènes de flash-maybe (c'est comme cela que l'on dit il paraît)... D'ailleurs, on peut aussi imaginer que ce n'est pas le Monstre qui se serait emparé du corps d'Aaron mais Jacob. D'un point de vue Biblique, c'est déjà plus crédible. Et si on allait encore plus loin, dans l'idée de boucle temporelle, Jacob et Aaron pourraient être depuis toujours la même personne et l'Ennemi serait aussi l'un des personnages que l'on connaît bien. Mais je m'égare quelque peu...         

vlcsnap_82108 vlcsnap_84638

   Si Ben, Richard et le faux Locke sont mis de coté cette semaine (un mal pour un bien ?), les aventures de Jack & Co au Temple se poursuivent. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les scénaristes nous offrent du Lost dans la plus pure tradition : des scènes typiques où un personnage matraque de questions un autre qui est censé en savoir plus que lui. Et il ne fait aucun doute que Dogen (puisque c'est son nom) en sait beaucoup sur l'île et tout ce que s'y passe. Jack a beau tenter de le cuisiner, il n'obtient pas grand chose. Ou si peu. Et pour cela, il faut passer par des scènes à l'intérêt discutable qui amènent petit à petit à un cliffhanger surprenant et une "petite" révélation qui vient semer le trouble dans nos esprits déjà bien embrouillés. Au rayon des scènes moyennement intéressantes et passionnantes qui semblent avoir été commpliquées pour perdre du temps, j'ai bien envie de citer ce poison que Dogen souhaite absolument administrer à Sayid alors qu'il semble beaucoup plus simple de le tuer à coup de nunchaku. J'imagine quand même que ça a un sens. Là où je ne comprends vraiment pas, c'est pourquoi demander à Jack de lui faire avaler alors qu'il pourrait le faire lui-même, ou au pire demander à un de ses sbires de le faire. Tout le monde gagnerait du temps, non ? Le poison, à quoi sert-il ? C'est là qu'entre en jeu un vieil élément dont j'avais oublié l'existence parce que je pensais que c'était résolu : la maladie, l'infection, celle à laquelle Rousseau faisait référence au sujet de ses compagnons ! En fait, ce n'est pas Jacob qui se serait emparé du corps de Sayid mais l'Ennemi qui aurait fait en sorte (comment ?) de rallier le corps de Sayid à sa cause. Comme s'il formait une sorte d'armée des morts avec tous les corps qu'il trouve sur son passage. Ou une secte, à voir. Vous voyez, Rousseau n'était pas si folle ! On comprend mieux maintenant pourquoi les Autres tiennent absolument à ce que tous les corps morts soient enterrés. Et effectivement, tous les corps qui ont été enterrés n'ont pas été, jusqu'à preuve du contraire, habités par l'Ennemi. Mais celui de Yemi, oui. Celui de Christian, oui... Je me demande aussi si l'Ennemi ne serait pas un être de feu et Jacob un être d'eau. L'Ennemi serait le volcan et Jacob la mer ? Une fois encore, je m'égare...

   Tout ça pour en venir au fait que l'on sait désormais ce qui est arrivé à Claire pendant sa longue absence : elle est morte lors de l'explosion des barraquements par Keamy et l'Ennemi l'a infecté. Elle est devenue une de ses fidèles et se ballade maintenant le fusil sous le bras à travers la jungle, comme une certaine Rousseau en son temps... Mais Rousseau avait-elle elle aussi été infectée alors ? Elle avait l'air d'aller bien mise à part sa folie. La seule chose qui la distinguait des autres, c'est qu'elle était enceinte. Oui mais Claire, elle, ne l'est plus. Autant dire que l'on ne sait finalement rien de ce qui est arrivé à Claire. On a juste fait un nouveau pas vers la vérité. Reste à voir comment elle va se comporter avec Jin. A propos de ce dernier, ce serait bien qu'il retrouve Sun assez vite que l'on passe à autre chose. A moins que ça ait une importance insoupçonnée. Parce que bon quand même, c'est la dernière saison et tout le monde est encore et toujours dans son coin. Reverra-t-on un jour la plupart des protagonistes réunis ? Je me le demande. Dernière chose qu'il fallait absolument relever : dans le flash-maybe, sur l'échographie de Claire, la date ne correspond pas à celle du crash/de l'arrivée du vol 815, c'est à dire le 22 Septembre 2004. Il est indiqué le 22 Octobre 2004, soit un mois plus tard. Je n'ai fichtrement aucune théorie sur le sujet mais je crains que ce qu'on nous montre n'arrive vraiment dans le futur, une fois que les losties auront réussi à changer les choses... Et ça ne me plairait pas beaucoup, j'avoue.    

vlcsnap_70644 vlcsnap_76529


// Bilan // Le flash-maybe de Kate, ça c'est fait ! Les scénaristes seront maintenant priés de se concentrer uniquement sur les choses sérieuses. Merci. Sans rire, cet épisode était plutôt bon mais il souffre de la comparaison avec les deux précédents qui ont vraiment frappé fort ! Mais sous ses airs classiques et anodins, il soulève beaucoup de nouvelles questions, des questions qui semblent se rapprocher des réponses essentielles !

44069764

9 février 2010

Critiks Récap' [Du 2 au 8 Février 2010]

44069588

Cliquez sur les vignettes pour les critiques complètes


44030378

49449000

49322064


44030377

49359914

49283585

49211068

49287818

49469026

49473846


44030376

49426946

49286828

49245785


44030375_p

49409763

4 février 2010

LOST [6x 01 & 6x 02]

dnes_season4_lost_jack_mini

LA X [Part 1 & 2] - (Season Premiere)

12 4oo ooo tlsp. // 11 8oo ooo tlsp.

44030377 // 44030378


Qui est le Monstre de fumée noire ? Que renferme le fameux Temple ? Qu'est-ce que la liste de Jacob ? Comment Richard a-t-il pu soigner le petit Ben ? Qu'est-ce qui se cache dans l'étui à guitare de Hurley ? Que sont devenus Cindy et les enfants ? A ces quelques questions, le sixième et dernier Season Premiere de Lost répond.


vlcsnap_138770

   Après une absence qui m'a paru interminable, Lost est de retour. Pour la dernière fois. J'ai toujours trouvé que la série soignait mieux ses sorties que ses entrées, exception faite du pilote bien-sûr et de ce double-épisode époustouflant à bien des égards. Ai-je été déçu ? Pas le moins du monde ! Ai-je été surpris ? Pas autant que je l'aurais voulu. Vais-je vous écrire un pavé ? Assurément !

vlcsnap_138194 vlcsnap_144869

   Tout commence par une lumière blanche éblouïssante et une bombe que l'on imagine avoir explosé. Puis le visage de Jack qui contemple le ciel à travers un hublot : nous sommes de retour dans le vol Oceanic 815 le 22 Septembre 2004. Oui mais voilà, rien n'est plus tout à fait pareil. Hurley est heureux. Il n'est plus maudit, il est chanceux ! Boone est bien là mais sans Shannon. Il n'a pas réussi à la convaincre de quitter l'Australie. Claire ? Elle n'est pas là. En tous cas, on ne la voit pas. Charlie ? Il ne prend pas sa dose d'héroïne dans les toilettes : il avale le sachet et manque de s'étouffer. Malheureusement pour lui, Jack est toujours un héros alors il le sauve. Desmond lit tranquillement une des oeuvres de Salman Rushdie. Pardon ? Ben oui, Desmond est dans le vol 815.... Mais où sommes-nous bon sang ? Dans quelle réalité ? Le plan de Jack a-t-il fonctionné ? Juliet s'est-elle sacrifiée pour quelque chose ? On s'attendait à cette introduction mais elle n'en est pas moins émouvante. A peine a-t-on le temps de se poser des questions que l'on plonge, nous mais pas l'avion, dans les profondeurs de l'océan où l'on découvre avec effroi et émerveillement à la fois que l'île est engloutie par les eaux. Les barraquements des Autres sont là, rongés par le sel, le pied de la statue gît majestueusement entre le corail et le requin tatoué du sceau de la Dharma rôde toujours nonchalament. Impressionnant ! Je ne m'en suis toujours pas remis. La musique de Giacchino à ce moment-là en plus, c'est quelque chose !

   vlcsnap_144261 vlcsnap_139051

   L'après-générique est assourdissant. Kate est pendue à un arbre. On pourrait se dire que la bombe a explosé mais vu sa supposée puissance, elle aurait tout ravagé sur son passage. Il n'y aurait plus de Kate et plus d'arbre auquel se pendre. Elle est tout simplement revenue en 2007, ainsi que tous ses compagnons d'infortune. Le temps que tout ce petit monde retrouve ses esprits et Sawyer et Jack sont déjà sur le point de s'étriper ! Pendant ce temps-là, Juliet, qui n'est pas encore morte, crie à l'aide. On fait durer le suspense (un peu trop ?) puis on nous offre une dernière scène poignante entre Sawyer et sa belle. Problème : elle n'est pas aussi déchirante que celle de la saison 5. On peut même dire qu'elle est de trop même si c'est un plaisir de revoir (pour la dernière fois ?) cette chère Elizabeth Mitchell. Le coup du "j'ai quelque chose à te dire de très important et paf je meurs", c'est juste super énervant, ça donne envie de casser sa télé. Mais Miles, qui rappelons-le entends les morts, entend Juliet penser que le plan a marché ! Et le casse-tête commence. Début de migraine. Ca m'avait manqué. Comment peut-elle prétendre que le plan a marché alors que clairement non ? Et pourquoi perd-t-elle un peu la tête avant de mourir ? Voici ma théorie : à la manière de Charlotte qui, peu avant sa mort, s'est mise à déblatarer une phrase de son passé, passé qu'elle était peut-être inconsciemment en train de revivre, Juliet a elle voyagé dans cette autre réalité où l'avion ne s'est pas crashé et a alors fait la rencontre de Sawyer autour d'un café. Comme si au fond, que le crash ait eu lieu ou non, ces deux personnages étaient faits pour se rencontrer. Il faut donc s'attendre à ce que Sawyer et Juliet se croisent dans quelques temps...

vlcsnap_142708 vlcsnap_146011

   Parce qu'ils n'ont pas disparu de la circulation, Hurley, Jin et Sayid ont également droit à leurs petites scènes, dominées par l'humour face à l'incompréhension générale. Ca permet de se détendre (un peu) et de dédramatiser (un peu) les choses. Le climat s'alourdit lorsque Jacob apparaît à Hurley (rappelons qu'il voit les morts) et lui demande d'envoyer illico-presto Sayid au Temple car il ne doit pas mourir ! Et c'est ainsi que de fil en aiguilles les scénaristes vont enfin nous donner quelques réponses quant à des questions qui traînent depuis un petit moment déjà. Le Temple d'abord, on en parle depuis la saison 3 lorsque Richard demande à ses troupes d'aller s'y réfugier. On n'en avait distingué qu'un mur jusqu'ici, cette fois nous y entrons franchement et comme un gamin qui va à Disneyland pour la première fois, j'étais tout émerveillé et tout ému. Il y a plusieurs choses importantes à retenir sur le Temple : d'abord que Cindy, l'hôtesse de l'air, et les deux enfants rescapés de la queue de l'avion y vivent et semblent heureux; qu'il est dirigé par un homme qui n'a pas encore de nom mais qui me fait penser à un Maître en arts-martiaux dans l'allure. Comme Richard, je le soupçonne d'être immortel. Puis nous est révélé quelque chose de finalement peu surprenant mais qui fait quand même son petit effet : une eau sacrée a le pouvoir de soigner les blessures et en y baignant Sayid, il se noie puis revient à la vie, tel le Christ ressuscité (la position des bras est symbolique). On comprend alors pourquoi Jacob tenait tant à ce qu'il soit transporté au Temple : il peut ainsi s'emparer de son corps, comme son ennemi s'est emparé de celui de Locke. Et à mon avis, parce qu'un combat Locke/Sayid n'aurait pas beaucoup d'envergure, Jacob va passer de corps en corps en terminant par celui de Jack pour un ultime affrontement Jack/Locke aka Jacob/Nemesis. De là à imaginer que les naufragés vont mourir un à un, du moins ceux qui font partis de la liste de Jacob, et que c'est précisément pour cette raison que l'île avait absolument besoin qu'ils reviennent, il n'y a qu'un pas que je ne franchirais pas... A ce propos, la liste de Jacob, bien qu'elle ne nous soit pas intégralement révélée, est en fait ce qui se cache dans l'étui à guitare de Hurley, ou plutôt dans la croix de la statue que l'étui à guitare d'Hurley contient ! Tordu ? Noooooooooon. 

vlcsnap_145680 vlcsnap_145553

   Toujours en 2007, retour dans la statue. Jacob vient de brûler vif, du moins le corps qui contenait son âme, Ben n'en croit pas ses yeux et les scénaristes nous font alors LA révélation de cet épisode. Pour qui a un peu cogité sur les événements du précédent épisode, ce n'était pas tellement une surprise. Mais j'ai eu une pensée pour ceux qui n'avaient rien compris et je suis sûr qu'ils sont plus nombreux qu'on ne le croit. N'y voyez pas de prétention de ma part. Juste un constat réaliste. Qui est le monstre de fumée noire ? Il est tout simplement l'ennemi de Jacob. Il ne s'en cache plus. A chaque fois que l'on a vu un mort apparaître (Christian, Yemi...), c'était lui. Pourquoi de la fumée noire ? Cela reste un mystère. Mais je ne crois pas qu'il faille espérer une quelconque explication scientifique à cela. On apprend par la même occasion à quoi servait la poudre qui entourait la cabane dite de Jacob. Elle permettait, non pas de repousser l'Ennemi mais de l'encercler, l'emprisonner dans cette cabane qui était finalement devenue la sienne. On comprend mieux maintenant pourquoi Christian implorait Hurley de l'aider : "Help Me!". Chose qu'il a d'ailleurs faite sans le savoir, si mes souvenirs sont bons, car en balayant un peu de poudre aux alentours de la cabane, il lui a frayé un passage. A vérifier tout de même. L'Ennemi (vous aurez compris que c'est ainsi que je le nommerais désormais pour plus de simplicité) avoue à Ben que ce qu'il souhaite, c'est revenir à la maison. Tout le contraire de Locke qui lui voulait rester. Où est sa maison ? Sachant que le mot "Home" a beaucoup plus de sens que "maison". Est-ce le Temple ? Les Autres se préparent à sa venue et répandent donc de la poudre partout. M'étonnerait pas que le Bad Guy ne soit pas celui que l'on croit. Jacob s'est peut-être emparé d'un bien/d'une maison qui n'était pas la sienne. A moins que ce bien/cette maison ne leur appartienne à tous les deux, sauf que Jacob a décidé de tout garder pour lui. En attendant d'en savoir plus à ce sujet, notons qu'une nouvelle preuve nous ait faite que Richard est arrivé sur l'île grâce au Black Rock : on sait qu'il était rempli d'esclaves et l'Ennemi lui dit qu'il est heureux de voir qu'il n'est plus enchaîné. Richard était donc un esclave sur le navire. C'est loin d'expliquer tout sur le sujet mais on est sur la bonne piste, définitivement.

vlcsnap_146807 vlcsnap_143841

   Ma review ne serait pas complète si je n'évoquais pas les morceaux de réalité alternative qui ponctuent l'épisode. Honnêtement, ils étaient loin d'être ennuyeux mais ce n'est pas ce qui m'a plus passionné. Ce que j'ai envie de retenir surtout, et je l'ai déjà dis, c'est que même si le crash n'a pas eu lieu, les personnages se croisent quand même et tissent des liens, soit importants soit infimes. C'est intéressant mais comme on ne sait absolument pas vers quoi on se dirige, la confusion prend le pas sur le plaisir de temps en temps. L'intrépide Kate m'a captivé. Le retour de l'ancien Jin m'a agacé. Les conversations innocentes mais en fait pleine d'ironie entre Jack et Rose m'ont amusé. Celle que Jack partage avec Desmond est pas mal non plus. Elle ajoute à la confusion générale mais il ne faut pas oublier que quoi qu'il arrive, ils se sont déjà rencontrés avant dans un stade. Donc pas la peine de s'imaginer que Jack se souvient par bribes de son passage sur l'île. Le dialogue le plus fort, que j'ai trouvé extrêmement émouvant, c'est celui entre Jack et Locke à l'aéroport. Au sujet du corps de Christian qui a encore disparu : "How could they know where he is ? They didn't loose your father, they just lost his body.". Ca peut sembler anodin mais c'est si terrible...   

vlcsnap_146514


// Bilan // LOST entame son tout dernier chapitre quasiment à la perfection : une émotion constante, de l'humour, ce qu'il faut de confusion, de mystère et d'action, et surtout DES REPONSES ! Je n'ai jamais été à ce point béat devant un épisode, toutes séries confondues. Si les 16 prochaines pièces du puzzle sont aussi intenses, on pourra dire que la série est sortie par la grande porte... Mais point trop d'emballement, tout reste à faire.

44069764

1 février 2010

LOST [J-2]

Sans_titre_NN1

Le retour de Lost n'a jamais été aussi proche et le blog se devait de revêtir sa plus belle parure pour l'occasion. En espérant qu'elle vous plaise autant qu'à moi ! Un grand merci à Joey, parce qu'il a vraiment beaucoup de talent (que ça lui plaise ou non !). Et désolé pour les anti-Lost, ne désertez pas please !

30 janvier 2010

Tueurs En Séries [Episode du 29 Janvier 2010]

allocine_tueur_en_series

Au sommaire cette semaine : Forest Whitaker se profile, les plus grands WTF de Lost, Spartacus cartonne, engagez-vous pour Better Off Ted...

9 janvier 2010

Tueurs En Séries [Episode du 8 Janvier 2010]

allocine_tueur_en_series

Petite nouveauté sur le blog : vous pourrez retrouver chaque semaine l'émission Tueurs En Séries, produite pas AlloCiné et que j'écris avec mes talentueux collègues. On en est déjà... au 89ème numéro ! Le temps passe vite. Au programme : des news, des focus, des bande-annonce, des blagues... J'espère que ça vous plaira :-)

Cette semaine : Lost dans les starting-blocks, des (bonnes) nouvelles de Maura Tierney, un preview 2010 sur toutes les nouveautés qui nous attendent et un condensé de Boardwalk Empire !

Publicité
Publicité
<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>
Des News En Séries, Le Blog
Publicité
Visiteurs
Depuis la création 2 496 826
Derniers commentaires
Archives
Publicité