Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Des News En Séries, Le Blog
9 février 2010

Fringe [2x 15]

dnes_season4_fringe_dunham_

Jacksonville // 7 4oo ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_106912 vlcsnap_108815

   Enfin un vrai épisode mythologique, enfin ! Et pas des moindres : Olivia retourne dans son passé, sort of, et découvre la réelle nature de Peter. Ca aurait pu être excellentissime, c'était juste très bien. Pourquoi ? Parce qu'on sait depuis 15 épisodes que Peter vient de l'Autre Monde. On nous l'a rabâché depuis à quasiment chaque épisode à travers une petite allusion ou un regard désemparé de Walter. On est très content qu'Olivia l'apprenne, surtout dans ces circonstances, mais il aurait fallu un petit quelque chose en plus pour totalement nous contenter. Qu'a-t-on appris de nouveau quand on regarde bien ? Strictement rien.

   La scène d'ouverture renoue avec celles de la saison 1. C'était impressionnant, parce que explosions & co, et très effrayant, parce qu'on ne voit pas tous les jours deux hommes qui fusionnent pour n'en faire plus qu'un. Je comprends la réticence d'Astrid d'examiner ce corps. C'était à vomir. Ca me fait un peu penser à cette oreille qui pousse sur une souris dans Nip/Tuck. J'ai déjà dû vous en parler, ça m'a traumatisé et quand j'y repense j'en ai encore des frissons. Passons. La visite du dispensaire de Jacksonville n'a pas été particulièrement instructive, j'en attendais plus, mais l'ambiance était parfaitement étrange. Le meilleur moment était évidemment le "cauchemar" d'Olivia lorsqu'elle se retrouve dans les bois face à la petite fille effrayée qu'elle était, et qu'elle se rend compte qu'aujourd'hui, elle n'a plus peur de rien. Je trouve ça d'ailleurs assez intéressant quant au jeu d'Anna Torv que l'on qualifie souvent de "froid". Peut-être que c'est involontaire mais on peut y trouver une réponse satisfaisante. Je persiste à penser que l'on est loin de tout savoir sur les expériences dont Olivia et ses jeunes compagnons ont fait l'objet pendant leur enfance. J'aurai justement voulu en savoir plus, je reste sur une frustration. Je ne suis pas du genre impatient d'habitude mais la série n'étant pas au top de sa forme audimatiquement, j'ai toujours peur qu'elle s'arrête avant que l'on ait pu nous dévoiler quoi que ce soit.

   C'est peut-être pour ça d'ailleurs que les scénaristes ont osé prendre un virage surprenant : celui du presque-baiser entre Peter et Olivia ! Jamais je n'aurai pensé que ça arriverait si tôt dans la série. Je croisais les doigts très très fort pour que ça n'arrive pas et heureusement, ça n'est pas arrivé. C'est bizarre, les deux personnages sont très complices maintenant et j'ai pourtant eu l'impression que ça sortait de nulle part. On ne nous avait pas assez bien préparé. De toute façon, avec la révélation à la fin de l'épisode, Olivia va sans doute calmer ses ardeurs. Va-t-elle dire la vérité à Peter ? Ce serait bien qu'elle le fasse vite, ou qu'il le découvre par lui-même rapidement. Je ne veux pas que la saison se résume à cela et c'est malheureusement ce qui est en train d'arriver, surtout s'il faut attendre le Season Finale ! Au final, l'Autre Monde a beau être au coeur du sujet de l'épisode, c'est la chose dont on parle le moins. Nina Sharp montre sa tête quelques minutes mais rien de marquant ne se passe, pas de William Bell à l'horizon... Non, je suis désolé mais c'était décevant.       

vlcsnap_96295 vlcsnap_98207


// Bilan // Un épisode à la fois génial et décevant. Il donne l'impression de donner beaucoup sur la mythologie de Fringe alors qu'il ne donne rien que l'on ne sache pas déjà. Toujours est-il qu'il est passionnant, fascinant même et que l'attente jusqu'au prochain (diffusion prévue le 1er Avril) va sembler interminable. Il s'intitulera Peter. Espérons cette fois que les révélations pleuveront...

44069764 

Commentaires
R
Un très bon épisode !<br /> Lulla, en tant que fan invétéré de Lost, tu te plains qu'ici on ne nous donne presque jamais de réponses alors que dans Lost la situation était similaire.
L
C'est drôle parce que d'habitude, je ne suis pas trop d'accord avec tes avis. (je ne juge pas, chacun est libre de penser ce qu'il veut et d'ailleurs je viens justement lire les tiens pour ça. pour avoir un avis différent, car je trouva ça très intéressant) mais pour le coup, celui-là, j'adhère totalement !<br /> comme toi, j'attendais beaucoup de cet épisode, surtout des réponses et au final, on ne sait quasiment rien de plus. c'est la peur qui a activé olivia, ok, mais en gros, c'est tout ce qu'on découvre... rien sur les expériences qu'a menées Walter, rien sur le passé d'Olivia, bref nada...<br /> enduite, j'en viens à la relation de Peter et Olivia. je suis une shipper pure souche et pourtant, je ne cherche pas frénétiquement à les mettre ensemble. pour moi, ça gâcherait une grande partie de mon intérêt pour la série. non, moi j'apprécie qu'ils se tournent autour sans jamais franchir le pas, bref, je crois qu'on a compris l'idée générale...<br /> tout ça pour dire que comme toi, le côté shipper m'a fait une impression de trop d'un seul coup... je vais prendre la métaphore de la nourriture... pendant toute la première moitié de la saison 2, on a été au régime sec pour ces deux-là, rien, pas de petits passages romantiques, pas de longs regards ou sourires comme on nous en a servis "en vexu-tu, en voilà", dans la saison 1, rien, si ce n'est dans le premier épisode et un peu dans les deux précédents "jacksonville".<br /> et là, tout à coup, un quart de l'épisode est dédié à leur relation, le flirt au téléphone, l'inquiétude de Peter pour Olivia, le passage de la balançoire (qui soit dit en passant, est un accessoire souvent utilisé dans les films romantiques), la scène dans la chambre brûlée,et enfin le coup fatal, le presque baiser... bah moi, bien que shipper dans l'âme, pour le coup, j'ai eu une indigestion ! nan, sans rire, j'ai même pas pu apprécier ce moment tant ça m'a fait fait bizarre...<br /> comme tu dis, on n'a pas été préparés et la surprise est trop inattendue pour l'apprécier...<br /> je n'aurais pas cru dire ça une jour, mais ce moment est arrivé trop tôt dans la série, pour moi... je me serai largement contentée d'un calin, lol !<br /> bref...<br /> ah juste une chose, les audiences ne sont pas si mauvaises que ça, au vu des poids lourds auxquels Fringe doit faire concurrence !
S
J'ai beaucoup aimé qu'on en revienne un peu à la mythologie de la série mais le rappel assez long autour d'Olivia aurait pu être inscrit dans le fil de la première saison. Et surtout la fin été attendu dès le premier quart de l'épisode. Cela n'empêche, qu'on n'a très envie de découvrir le prochain épisode.<br /> Et perso, je n'ai jamais été partisane du couple Peter/Olivia mais ce presque baiser fut une bonne surprise, un risque appréciable en espérant que cela ne prenne pas une part trop importante dans la suite que cela se fasse ou pas.
Des News En Séries, Le Blog
Visiteurs
Depuis la création 2 495 872
Derniers commentaires
Archives