22 octobre 2007

Critiks Récap' [Du 15 au 21 Octobre]

critiksbanvl2

(Cliquez sur les étoiles pour la critique complête)

Samantha Who ? [1x o1] Pilot dnesblog5starsqq3B

Desperate Housewives [4x o3] The Game dnesblog4starsjj0B

Grey's Anatomy [4x o3] Let the truth sting dnesblog4starsjj0B

Pushing Daisies [1x o3] The Fun in Funeral dnesblog4starsjj0B

Carpoolers [1x o3] Who Would You Do ? dnesblog4starsjj0B

Excellent épisode qui m’a beaucoup fait rire ! Les situations étaient vraiment bien trouvées et j’adore toujours autant voir les jambes de la couch potatoe de femme d’Aubrey. Tous les personnages ont leur petit grain de folie. Vraiment dommage que la sitcom ne marche pas.

Brothers & Sisters [2x o3] History Repeating dnesblog3starsmq2B

Dexter [2x o3] An Inconvinient Lie dnesblog3starsmq2B

Dirty Sexy Money [1x o3] The Italian Banker dnesblog3starsmq2B

Private Practice [1x o3] In Which Addison Finds the Magic dnesblog3starsmq2B

Men In Trees [2x o1] A Tree Goes in Elmo dnesblog3starsmq2B

Women's Murder Club [1x o1] Welcome to the Club dnesblog3starsmq2B

Big Shots [1x o3] The Good, the bad and the really ugly dnesblog3starsmq2B

Eh beh, la série s’améliore d’épisodes en épisodes. Celui-ci était vraiment pas mal, à commencer par la storyline de Karl, très Desperate Housewives. C’était enjoué et ça donnait du rythme. Le personnage de Duncan gagne en profondeur et celui de James à tendance à parfois être un peu chiant mais en même temps, il représente un type d’homme -romantique, tendre- que l’on voit rarement dans les séries. Je commence à bien apprécier la série mais il vaut mieux ne pas trop s’y attacher puisqu’elle a peu de chances de passer l’hiver.

Weeds [3x o5] Bill Sussman dnesblog3starsmq2B

Ben crotte, j’ai pas compris le cliff’. Silas vend des space cakes ? C’est ça ? Où est le problème ? A part ça, l’épisode est pas mal mais ça vaut pas les 3 premiers.

Chuck [1x o4] Chuck Vs the Wookie dnesblog3starsmq2B

Bien sympathique cet épisode, à nouveau, avec toujours les ingrédients qui font de cette série un divertissement efficace mais pas addictif : humour, action et tendresse.

Gossip Girl [1x o4] Bad News Blair dnesblog3starsmq2B

L’arrivée du petit nouveau bouscule l’ordre établi et permet à Nate de se détacher un peu de Chuck. Ça aura été de courte durée mais c’était pas mal. J’aime beaucoup Serena mais il faut que les scénaristes veillent à ce qu’elle ne se Marissa-ise pas trop … Épisode agréable.

How I Met Your Mother [3x o4] Little Boys dnesblog3starsmq2B

« There’s always a but » Cet épisode était bon mais Marshall et Lilly sont toujours très en retrait. La storyline de Robin autour de son dégoût pour les enfants était très drôle. Les rivalités très masculines de Barney et Ted m’a moins plu. « J’ai le jeu, mes chiennes » En français dans le texte. Si vous avez compris ce que Barney voulait dire, faites-moi signe !

Californication [1x o6] Absinthe makes the heart grow fonder  dnesblog3starsmq2B

Un épisode sur la nostalgie où l’ancien couple que formaient Hank et Karen m’a touché. Il y a une vraie connexion entre eux que rien ni personne ne peut altérer. Mia m’a paru un peu plus intéressante, notamment grâce au texte qu’elle a écrit. J’aime bien également la femme de Charlie, même si lui est une ordure.

The Big Bang Theory [1x o4] The Luminous Fish Effet dnesblog2starslc1B

Heureusement que la mère de Sheldon, interprétée par l’excellente Laurie Metcalfe, est là pour sauver un épisode ennuyeux et bavard.

(Je sais, c'est la semaine des trois étoiles ! J'ai même pas fait exprès)

Posté par LullabyBoy à 21:30 - - Permalien [#]


Brothers & Sisters [2x o3]

brosisbanox9History Repeating

Audience : 12 51o ooo.

dnesblog3starsmq2B


vlcsnap_157688

Justin souffre le martyre, on a bien compris le message. Nora est inquiéte, on a bien compris aussi. What else ? Beaucoup de surplace concernant Justin et beaucoup trop d'insistance. On nous le montre souffrir dans toutes les positions, en jogging, en jean, en tongs, à poil dans son bain ... Bien que Dave Annable joue son rôle avec brio, on a envie d'autre chose, d'autant que l'issue de l'épisode est courue d'avance : Nora va arriver à ses fins et décider Justin à prendre ces médicaments qu'il refuse toujours obstinément. Bien que psychologiquement ce soit compréhensible, je trouve que c'est un peu trop poussé et que tout individu normal aurait pris ses médoc' depuis bien longtemps. J'ai bien apprécié le fait que Nora demande de l'aide à Rebecca, bien que ça se soit mal terminé. Mais par certains cotés, Nora est parfois exaspèrante. Elle en fait trop. Ou peut-être est-ce Sally Field ? Dieu sait que je l'adore mais je me dis que parfois elle devrait adopter un jeu un peu plu sobre, ce serait plus reposant pour les personnages et pour les télespectateurs !

Toute l'affaire autour de l'ex-femme de Robert était intéressante, notamment la confrontation Kitty-Courtney. Toujours très habile notre Kitty. Cette Courtney m'a fait de la peine malgré tout. On sent qu'elle a beaucoup souffert dans son mariage avec Robert. Il semblerait que ce soit à cause de son travail et du fait d'être toujours dans l'ombre mais peut-être y'a-t-il autre chose que l'on explorera plus tard ...

Bon sang que les scénaristes ont du mal à rendre le couple Tommy/Julia intéressant ! Du coup, ils la rayent de la série, provisoirement je suppose, le temps que Tommy la trompe en somme. Ben oui, il y a cette Lena qui rôde et qui a l'air bien décidée à mettre le grappin sur son patron ! Je la déteste déjà. Dire que c'est une amie de Rebecca ... Qui se ressemble s'assemble. Julia s'est à mon avis fait monter la tête par ses parents, détestables au possible, et son départ n'est pas vraiment son choix mais leur choix. De toute façon, ils sont venus dans ce but là, la ramener avec eux. C'est extrêmement égoïste de traiter Tommy de la sorte, d'autant qu'il a toujours fait de son mieux pour que sa femme aille mieux. C'est elle qui a refusé les mains qu'il lui a tendu. Ok la mort du petit William l'a bouleversée mais je ne pense pas que ce soit en s'éloignant de Tommy qu'elle pourra arranger les choses. Surtout si ses parents continuent de lui monter le bourrichon. En principe, dans le prochain épisode Tommy trompe Julia.

On ne laissera donc jamais aucun répit à notre Kevin. A peine Jason parti, Scotty rapplique ! Scotty le retour, Scotty la vengeance 3. Bien que j'apprécie ce personnage, je pensais que la page avait été tournée la fois précédente et que son retour se ferait sûrement un jour mais pas si vite ! D'une part, ce serait bien de laisser Kevin respirer un peu. D'autre part, quitte à faire revenir Scotty, autant le faire de manière un peu moins clichée. Kevin est avocat ? Qu'à cela ne tienne, Scotty va avoir besoin d'un avocat ! Enfin bref, je dis du mal de cette storyline alors qu'au final elle m'a plutôt convaincue. Je ne sais pas si Scotty sera de retour au prochain épisode ou si c'était un coucou express. J'aimerais autant que Kevin ne trompe pas Jason. Et vu que la série de Eric Winter Viva Laughlin devrait être annuler très rapidement par CBS, le retour de Jason pourrait interveir plus tôt que prévu. Luk MacFarlane est quand même super mignon. Je ne sais pas qui est le plus chanceux, Wentworth Miller, son petit ami, ou lui ?

vlcsnap_157987


// Bilan // Brothers & Sisters nous a habitué à mieux mais déjà dans la saison 1 on avait ce shéma : deux-trois très bons épisodes suivis d'un ou deux un peu moins bons. Un épisode de transition donc. Il y avait pourtant une storyline à développer en priorité: celle de Saul et Milo. On attend que ça !! Je veux savoir !! Espérons que ce soit pour le prochain épisode.

Posté par LullabyBoy à 01:34 - - Permalien [#]

21 octobre 2007

Women's Murder Club

Welcome to the club

Audience : 1o 85o ooo.

dnesblog3starsmq2B


wommurderclub

En guise de préambule, sachez que je n'aime pas les séries policières. Si je tombe sur un épisode des Experts Miami, je resterais peut-être jusqu'au bout parce que c'est bien fichu et efficace mais je ne reviendrais pas forcément. J'aime les séries feuilletonnantes, avec une histoire et des personnages à suivre au fil des épisodes. Je n'aime pas quand on rentre dans un système de routine, avec un meurtre, une enquête, un dénouement. C'est trop didactique, ça ne me plaît pas. Le seul cop-chow que j'aime bien regarder de temps en temps c'est Preuve à l'appui. Parce qu'il y a de l'humour, des enquêtes qui sortent un peu de l'ordinaire et la vie des personnages principaux est un peu plus explorée que dans une série policière classique. Eh bien Women's murder club s'inscrit plutôt dans cette lignée, même si l'humour pourrait être davantage poussé.

Lindsay Boxer est une enquêtrice très douée, reconnue par ses pères à San Francisco mais qui a du mal à supporter la domination des hommes dans le milieu de la police. Elle décide alors de créer une équipe avec trois de ses amies, chacune ayant un talent particulier dans un domaine précis : il y a une journaliste, un médecin-légiste et une assistante du procureur. C'est le Women's Murder Club ! La série s'inspire des romans de l'écrivain New-Yorkais James Patterson qui fait régulièrement appel à ce groupe de femmes dans ses best-sellers.

On rentre dans le vif du sujet dès les premières secondes avec une femme qui tombe du haut d'un building sur la voiture de Lindsay. S'ensuit une enquête sans temps morts mais qui se termine en toute logique sur ce que je déteste dans les cop-shows: les aveux ! C'est toujours ridicule. Le meurtrier en larmes avoue son crime et explique son mobile, sous les yeux souvent attendris des inspecteurs, parce qu'il a toujours une bonne raison d'avoir fait ce qu'il a fait. Ca c'est la partie que je n'aime pas. Le plus de la série c'est indéniablement les passages concernant la vie privée de ces femmes. Lindsay et son ex-mari, Jill et son fiancé, qu'elle trompe occasionnellement mais qu'elle aime, Claire et son mari handicapé ... Du coup les enquêtes sont ponctuées de dialogues girlies plutôt sympathiques et d'un peu d'humour mais pas encore assez. Les actrices sont convaincantes : Lindsay est interprétée par Angie Harmon (Law & Order, Baywatch Nights ...) je l'aime bien, ou encore Laura Harris (Dead like Me) qui gagne au passage une coupe de cheveux franchement pas jolie ...


// Bilan // Un cop-show classique mais pas trop, dont l'intérêt principal réside dans l'enquête fil rouge de la saison, celle du Kiss me not killer. Parfaite pour les Dimanche après-midi de TF1, la ménagère va adorer ! Moi, je m'arrête là parce que c'est pas mon truc mais je reconnais que la série a un certain nombre de qualités non négligeables.

Posté par LullabyBoy à 23:28 - - Permalien [#]

Dexter [2x o3]

dexterbanhl7The Inconvenient Lie

Audience : 954 ooo.

dnesblog3starsmq2B


vlcsnap_306641

Petite baisse de régime pour Dexter. L'enquête sur le Harbor-Bay Butcher fait du surplace même si le chef du FBI a compris un petit quelque chose : les motivations du tueur. En effet, pour lui il semble clair que le tueur en série, de par ses multiples manies et façons de tuer, ne tue pas au hasard, pour le simple plaisir. Et son intuition c'est qu'il tue pour faire le bien, en quelque sorte. Et nous qui connaissons Dexter savons que ce monsieur ne se trompe pas ! Il est sur la bonne voie et la découverte de Debra le confirme : deux des dix-huit victimes ont fait un séjour en prison. Mais découvrir les motivations du tueur n'est pas suffisant pour découvrir qui il est. Je me souviens que la saison dernière, il a fallu attendre le 5e épisode pour que l'enquête sur le ice-truck killer démarre vraiment. Espérons qu'il en sera de même pour cette saison et ce nouveau serial-killer.

Debra est chargée d'interviewer tous les proches de gens disparus mystérieusement à Miami ces derniers temps et qui pourraient être des victimes du Harbor-Bay Butcher. Cela va leur permettre d'identifier les corps grâce à l'ADN. Tâche évidemment difficile pour Debra qui revoit inlassablement le cauchermard qu'elle a vécu. Si le chef lu a demandé de s'occuper de ça, c'est parce que Debra a un avantage sur n'importe quel autre officier de police : elle a été fiancée à un tueur en série, elle en est tombée éperdument amoureuse, elle saura donc peut-être plus facilement trouver celui que tout le monde recherche. Et vu que c'est son propre frère ! Sa storyline prend donc enfin un tournant plus intéressant. Sa souffrance va devenir son moteur dans l'enquête.

Dexter est obligé de suivre des réunions d'addicts anonymes depuis que Rita s'est mise dans la tête qu'il se droguait aux médicaments. Evidemment c'est un supplice pour lui mais Rita est très ferme, elle insiste pour qu'il y assiste, elle ne veut pas revivre ce qu'elle a vécu avec Paul. Elle va même jusqu'à exercer une sorte de chantage. On ne peut qu'admirer sa détermination et c'est bien la preuve qu'elle aime énormément Dexter. Sinon elle aurait laissé tomber. Et contre toutes attentes, Dexter va trouver en ces réunions un sacré échappatoir ! Oakes est toujours sur son dos et il va du coup croire que ce qui cloche c'est Dexter c'est justement cette addiction ! Il était pourtant très près de la vérité, il a dit à Dexter qu'il le soupçonnait d'avoir un lien avec le Ice-Truck Killer et pouf, il revient sur ses impressions et décide de lâcher Dexter (pas complêtement quand même). Voilà une façon très habile de débarasser Dexter de son boulet. Une menace en moins, une ! Dexter va pouvoir respirer un peu plus et assouvir ses pulsions plus librement. En parlant de ça, son massacre de la semaine n'était pas hyper passionnnant et c'est ce qui a plombé l'épisode à mon sens. Sans compter les déboires conjuguaux et maintenant professionnels de la nouvelle chef !

vlcsnap_326338


// Bilan // Un épisode un peu moins bon que d'habitude, il faut laisser le temps à la saison et à l'enquête de s'installer. Quelques storylines dont on se passerait bien viennent noircir le tableau. Une des choses intéressantes de cet épisode concerne Dexter qui pourrait avoir un crush pour Lyla, son sponsor aux addict anonymes. Nul doute que Rita va garder l'oeil bien ouvert.

Posté par LullabyBoy à 00:22 - - Permalien [#]

20 octobre 2007

Pushing Daisies [1x o3]

pushingbanni7The Fun in Funeral

Audience : 9 86o ooo.

dnesblog4starsjj0B


vlcsnap_250061

Le début de l'épisode nous entraine vers l'enfance de Ned, alors qu'il découvrait encore ses pouvoirs, dans une ambiance très Harry Potter, avec toujours en fond cette voix-off grave et profonde. La suite de l'épisode est plutôt réussie même si je suis moins enthousiaste que pour les deux premiers épisodes. Peut-être parce que l'on commence à s'habituer à l'univers de la série et on est donc moins supris ? Ou peut-être est-ce l'affaire du jour qui était moins délirante ? Ca reste quand même très très très agréable à suivre. Cette fois, on renoue avec les événements du pilot et c'était plutôt innatendu. En effet, pour sauver Chuck, Ned a dû laisser mourir quelqu'un qui était dans les parages à ce moment-là. Et ce fut un croque-mort, pas le plus honnête de tous. Il avait l'habitude de voler tout ce que les morts avaient de bijoux. Il s'est donc retrouvé avec une véritable petite fortune : des bracelets, des bagues, des montres, des pendentifs de toutes sortes ... Mais le jour où cela s'est passé, Ned a été vu sur les lieux par un ninja (on va dire ça comme ça) et celui-ci est bien décidé à mener la vie dure à Ned. Une enquête très sympathique qui a permis plein de scènes très drôles, notamment quand Emerson est coincé dans la fenêtre ou quand Ned se prend pour un escrimeur expérimenté.

Au-delà de cette petite enquête, où Emerson et Chuck s'entendent encore comme chiens et chats, olive est toujours aussi jalouse de Chuck. Cela va la mener de fils en aiguilles chez les tantes de Chuck, que l'on prend beaucoup de plaisir à revoir, et elle va découvrir une partie du secret de Ned. Les tantes de Chuck croient leur petite nièce morte alors que Olive sait très bien qu'elle est vivante ! Hâte de voir comment ça va se passer dans le prochain épisode ! En tous cas, j'aime déjà beaucoup moins Olive. C'est une idiote certes mais surtout une petite peste ! C'est l'amour qui la rend folle j'en suis sûr. L'épisode se termine sur un joli petit happy-end, je crois que ce sera comme ça à chaque fois et ça ne me dérange pas. C'est le propre de la série, comme dans un conte de fée tout est bien qui finit bien ! (Un p'tit cliff' de temps en temps ne serait pas désagréable cependant)

vlcsnap_250629


// Bilan // Pushing Daisies s'impose comme une valeur sûre de cette rentrée, en terme de qualité puisqu'en terme d'audience, c'est un peu moins ça. Les scores restent néanmoins corrects et pour une série de ce type, aussi spéciale, c'est pas si mal.

Posté par LullabyBoy à 22:35 - - Permalien [#]


L'âge d'homme (Maintenant ou Jamais)

cinebankd6

De Raphaël Fejto.

Environ 185 ooo entrées.

dnesblog2starslc1B

Ca faisait longtemps que Romain Duris n'avait pas fait un aussi mauvais film ! En tant que grand fan de l'acteur, je me suis roué sur L'âge d'homme, d'autant qu'il en avait assuré la promotion dans de nombreuses émissions. Je lui faisais confiance, il fait toujours de bons choix. Mais je fus fort désappointé. Cependant, c'est bien lui qui sauve le film, voilà pourquoi la première étoile. Il est excellent, comme d'habitude et il incarne à merveille le trentenaire qui se pose des tas de questions. La deuxième étoile est attribuée à ... Aissa Maïga, sa partenaire dans le film. Elle gagne à être (plus) connue ! Les rôles secondaires ne sont pas très intéressants, voire pas du tout. A part peut-être cette fille complêtement névrosée et nymphomane que Samuel recontre dans une boîte. Elle avait le mérite d'être vraiment très drôle tellement elle était vulgaire. C'est une des meilleures scènes du film (et elles se comptent sur les doigts d'une main). On notera la présence de Clément Sibony, complêtement sous-exploité. Dommage.

2365367Samuel vient d'avoir 3o ans, il est en couple depuis un an avec une photographe, Tina, mais il a peur de s'engager, il sait que son horloge biologique tourne. Le mariage et les enfants lui font peur. Il se donne 24 heures pour décider s'il reste ou non avec Tina, sachant qu'il l'aime, vraiment. Comme vous pouvez le constater, le pitch est un peu faiblard. Difficile de tenir 1h3o. D'ailleurs, l'aspect spatio-temporel est très mal géré. En 24 heures, Samuel a le temps de faire autant de chose qu'en une semaine ! Il va à la piscine, il sort en boîte, il va boire un verre avec ses potes, il fait des courses, s'engueule avec sa copine, travaille, se ballade en vélo, prend un bain chez son meilleur ami, mate un porno, manque de tromper sa copine ... Bref, ça fait vraiment beaucoup, c'est pas crédible. Mais s'il n'y avait que ça, encore ça irait. le problême c'est que l'on a le sentiment parfois d'assister à une suite de petites scènes, qui n'ont pas de toujours de liens entre elles, et deux fois sur trois, la blague ou le sketch tombe à l'eau. Si le petit délire sur les hommes de cro-magnons qui vont louer un DVD était plutôt drôle, il y a un tas d'autres scènes sans intérêt, notamment celles avec Romain Duris dans la peau de Leonard De Vinci. Ridicule et chiant. Pas mal de bla bla inutile et de questionnements qui n'ont pas lieu d'être.

L'âge d'homme était donc bancal dès le départ, si on sent que le réalisateur s'est éclaté (et peut-être aussi les acteurs), il n'a pas réussi à nous embarquer dans son délire. On sent bien l'influence de L'auberge espagnole mais n'est pas Cédric Klapish qui veut. Quelques moments restent sympathiques et la bande-son est agréable. Les quelques scènes qui se passent en bord de mer sont très belles et puis bien sûr voir Romain Duris en slim, torse nu ou faire de la lap-dance reste un plaisir pour les yeux et la braguette. Mais ça ne suffit pas.

Posté par LullabyBoy à 01:34 - - Permalien [#]

19 octobre 2007

Men In Trees [2x o1]

mitbancw8A Tree Goes in Elmo

Audience : 7 o5o ooo.

dnesblog3starsmq2B


vlcsnap_1231709

Bien qu'il soit extrêmement plaisant de retrouver Men In Trees, je me demande toujours le pourquoi de cet épisode. En quoi il était utile ? Je ne suis même pas sûr que tout soit cohérent avec les épisodes suivants. J'aurai nettement préféré que la saison 2 commence avec l'épisode qui aurait dû être le 118 plutôt que cet épisode plaisant mais sans grand intérêt.

Elmo est en effervescence, une tempête de neige se prépare, tous les personnages vont donc se retrouver au Chieftain et rêgler là tous leurs petits problèmes de couples. Pour a partie pas intéressante nous avons Ben qui offre à Sarah, donc son ex, une petite somme d'argent afin qu'elle puisse payer un avocat pour le procès que lui intente son ex-mari. Il veut récupérer la garde de son fils (procès que l'on verra dans quelques épisodes). Sauf que Ben n'a pas prévenu sa femme, Theresa, de son don. Alors forcément elle n'apprécie pas. J'en ai un peu ma claque de la rivalité entre Theresa et Sarah donc gros bof pour cette partie de l'épisode. Pas super ravi de revoir Lynn non plus. Heureusement son départ est une chose acquise. C'était un peu plus sympa du coté de Mai et Buzz. Mai se rend compte qu'au lycée, elle n'était pas le premier choix de Buzz, alors ele voit rouge et nous offre des dialogues aux petits oignons. Bonne transition tiens pour parler des flatulences du copain de Celia ! J'avoue que cette storyline est limite grotesque et j'avais presque honte d'en rire mais bon. Il a des flatulences mais il ne veut pas que Celia l'entende faire ses pets. Alors il use de divers stratagèmes pour que cela passe innaperçu sauf qu'en pleine partie de Twister il proute. Ca fait bien rigoler tout le monde. Je sais pas trop quoi penser de ça. C'est vrai que c'était drôle mais c'est vraiment pas fin comme humour. La série nous a habitué à mieux que ça.

La partie plus intéressante concerne Marin qui veut tirer une croix définitive sur ses problèmes actuels et un clochard qui vit dans une poubelle dans la montagne conseille à Marin d'écrire tout ce qu'elle a sur le coeur, tous ses petits problèmes sur des pierres puis de les jeter du haut de la montagne de façon à chasser ses problèmes de sa vie, métaphoriquement. Bon, psychologie de comptoir on est d'accord mais c'est prétexte à quelques moments sympas avec Cash. Et puis les scènes entre Marin et Jack sont toujours bonnes, celles de cet épisode tout particulièrement. Ne boudons pas notre plaisir.

vlcsnap_1232024


// Bilan // Un épisode dont on se serait aisément passer vu sa position mais pas désagrèable au demeurant. Il va maintenant falloir attendre 1 mois et demi pour la prochaine review ! (Si toutefois ABC n'annule pas la série d'ici là, croisons les doigts)

Posté par LullabyBoy à 01:56 - - Permalien [#]

18 octobre 2007

Private Practice [1x o3]

In Wich Addison Finds the Magic

Audience : 12 42o ooo.

dnesblog3starsmq2B


vlcsnap_1137870

L'idéalisme d'Addison me touche et me parle beaucoup. Elle rêve de magie, elle rêve de perfection. Elle sait que la perfection n'existe pas mais elle sait aussi que la magie existe et qu'elle inonde parfois nos vies et nos coeurs. Elle était venue à Los Angeles dans l'espoir de trouver cette magie et de repartir à zéro. Elle se rend compte brutalement un matin d'abord qu'il pleut aussi à Los Angeles et ensuite que la magie est absente de sa nouvelle vie. Mais elle ne desespère pas de la trouver et quelque part, quand elle réussit à "sauver" un patient comme elle le fait dans cet épisode, eh bien il y a de la magie qui opère. Par ailleurs, ses relations avec Pete sont tendues. Il ne va pas bien en ce moment et pour cause : c'est l'anniversaire de la mort de sa femme. Ca fait 6 ans qu'elle est partie, une nuit sans bien sûr qu'il ne s'y attende. Nous apprenons qu'il détestait sa femme, parce que leur mariage était imparfait et sans magie. Mais s'il vient régulièrement visiter sa tombe c'est qu'au fond il l'a quand même beaucoup aimé et elle lui manque. C'est à Addison qu'il ose faire part de ses maux. Cela leur permet de se réconcilier et de mieux se comprendre l'un et l'autre.

Pour la première fois j'ai eu de la sympathie pour Naomi ! Mieux vaut tard que jamais. Sa fille a décidé de passer une semaine chez son père et ça ne l'enchante pas vraiment. Elle est inquiéte et puis elle est malheureuse. Elle vit mal son célibat, elle a besoin d'amour. Bref, elle remplace ce qu'elle n'a plus par les savoureux gâteaux que lui confectionne Dell. Enfin, que sa grand-mère lui fonctionne et que Dell fait passer pour sien auprès de Naomi ! Le petit ne lâche pas l'affaire, il en pince toujours pour la dame. Cette storyline a engendré des dialogues savoureux et des situations assez cocasses. Résultat Naomi s'est détendue, elle a ri et elle est redevenue plus humaine.

Le reste de l'épisode tourne essentiellement autour des cas médicaux et c'était pas mal. Cooper doit faire face à des petites filles toutes bleues, des schtroumphs. Au premier abord ça paraît très improbable et finalement pourquoi pas ? Gros sourire quand il est déguisé en princesse !! Violet doit faire face à un mari qui vient la consulter depuis de nombreux mois et qui n'ose toujours pas quitter sa femme. C'était pas trop mal mais on a vu plus intéressant. Quant à Addison, elle a dû aider une femme de 35 ans à pouvoir faire l'amour. Elle était vierge, elle avait toujours voulu attendre la mariage mais cela fait 3 semaines qu'elle est mariée et elle n'arrive pas, techniquement, à faire l'amour ! C'était comique et touchant à la fois !! Addison en bonne magicienne, euh pardon médecin, a su trouver la faille et lui permettre de découvrir le plaisir.

vlcsnap_1137615


// Bilan // Episode tout à fait correct où les personnages gagnent en profondeur et où les cas médicaux sont bien menés. Addison est toujours aussi touchante dans sa façon de voir la vie et j'aime beaucoup cela.

Posté par LullabyBoy à 23:19 - - Permalien [#]

JukeBox [Du 15 au 21 Octobre]

musicbanyh6

1. Alicia Keys // No One

2. Tegan & Sara // The Con

3. Robyn // Who's That Girl ?

4. Lacquer // Go With The Flow

5. LE BIJOU ! Death Cab For Cutie // Transatlanticism

C'est le grand retour d'Alicia Keys. Découvrez le premier extrait du nouvel album. Perso, comme d'hab' je suis fan. Par contre, dans le clip elle se Beyoncise un peu trop à mon goût ...

Les grands fans de Grey's Anatomy reconnaîtront sûrement les voix des soeurs Tegan & Sara puisque bon nombre de leurs chansons sont passées dans la série. En voici une toute nouvelle The Con, titre éponyme de l'album. C'est de la pop rock sympatoche.

3e volet des aventures de Robyn sur le blog ! Non Who's that girl ? n'est pas une reprise de Madonna mais bien une chanson originale qui sonne néanmoins très 80s.

De l'excellente pop-électro, c'est ce qu'offre Lacquer, un frenchy qui a du talent à revendre ... Difficile de choisir le titre à présenter de l'album Overloaded, il y en a beaucoup de réussis. Noter le travail d'orfèvre.

Un groupe américain de pop rock que j'aime beaucoup, les Death Cab For Cutie, rendus célèbre par The OC puisque Seth Cohen en est fan (ils chantent même dans un épisode de la saison 2). Voici leur plus belle ballade, il est question d'amour à distance ... "I Need You So Much Closer" (A bon entendeur !)

-Les commentaires sont les bienvenus !!!-

Posté par LullabyBoy à 02:03 - - Permalien [#]

17 octobre 2007

Desperate Housewives [4x o3]

dhbaniu9

The Game

Audience : 18 89o ooo.

dnesblog4starsjj0B


vlcsnap_220759

Vous connaissiez les soirées Charades ? Ben moi non. C'est Susan qui organise et c'est l'occasion de retrouver toutes nos housewives ensemble, c'est le principal atout de cet épisode. Depuis le début de la saison, les scénaristes semblent vouloir réunir les héroines le plus possible et éviter trop d'histoires à l'écart de celles des autres. C'est une très bonne chose !

Par où commencer ? Bree peut-être ! Danielle en est à son 8e mois de grossesse, l'accouchement est imminent. Enfermée dans son couvent, Bree n'a même pas voulu que la pauvresse puisse mater des DVDs pour faire passer le temps. Elle souhaite que sa fille prenne le temps de réfléchir (il est vrai que ce n'est pas ce que Danielle fait de mieux) et de méditer. Pendant ce temps, Bree aidée d'Orson continue son petit manêge avec son faux ventre. C'est sans compter sur Susan qui aimerait connaître le nom du gynéco de Bree pour se faire examiner par quelqu'un d'autre que son voisin, le mari de Katherine. Evidemment, vent de panique, Bree n'a pas de gynéco ! Dans l'urgence elle donne n'importe quelle numéro de gynéco trouvé dans l'annuaire et Susan se retrouve dans un cabinet hyper glauque. C'est l'occasion pour Susan de bien nous faire marrer. Au lieu de dire toute la vérité à Susan comme elle est censée le faire depuis le pacte, Bree raconte qu'elle a eu des implications avec sa grossesse et qu'elle ne voulait pas en parler. Susan prend ça pour argent comptant, elle est même assez touchée et basta. Ben c'était pas mal du tout. Que Danielle accouche, que l'on passe à autre chose !

La mère de Lynette était censée être méchante en fin de saison dernière. Finalement, elle est aux petits soins pour sa fille et va même jusqu'à lui faire avaler des gâteaux au cannabis (sans l'en avertir) pour qu'elle souffre moins. Et en effet, ça marche ! Lynette retrouve soudain un appétit féroce et péte un plomb à la soirée Charades. L'occasion pour Felicity Huffman d'être plus drôle que jamais, notamment quand elle mime une charade à propos de pendaison ! Je regrette tout de même que le cancer de Lynette soit systématiquement traité avec légéreté. Je sens que d'ici deux-trois épisodes elle en sera débarassée et le sujet n'aura pas été traité correctement à mon goût.

Le plan machiavélique de Carlos semble donc être lié à l'argent d'Eddie. L'homme à qui il demandait un service dans l'épisode précédent est comptable ... Je ne comprends pas trop ce qu'il cherche à faire. Dépouiller Eddie ? En quoi cela l'éloignerait-elle de lui ? Et pendant ce temps, Gabrielle se coltine son maire de mari, rasoire au possible. Son personnage est vraiment trop caricatural. A chaque fois qu'il ouvre la bouche c'est pour parler de sa campagne. On se demande bien ce qu'ils font ensemble. Cette histoire est vraiment très nulle. Gabrielle a toujours bon espoir que Carlos lâche Eddie. Mais c'est pas encore fait hein ...

Du coté de Katherine, nous avons un indice nouveau, que dis-je deux ! 1. Dylan n'a pas été touchée ou violée par son père. 2. Il y a une marque de lutte assez conséquente dans le parquet de l'ancienne chambre de Dylan. Katherine la touche en pleurant toutes les larmes de son corps. Aurait-elle tuer son ex-mari pour protéger sa fille ? Là encore, ce serait trop facile. Je dois dire que ce mystère est bien géré pour le moment. on est loin des AppleWhites et de leur histoire dont on se foutait royalement. Là, c'est vraiment intéressant bien que je craigne que ça se termine en eau de boudin, avec une explication capilotractée.

vlcsnap_221717


// Bilan // Malgré quelques petites choses qui me dérangent dans plusieurs storylines, ça redevient un plaisir de regarder Desperate Housewives. Je n'en demande pas plus.

Posté par LullabyBoy à 01:33 - - Permalien [#]