greybanzs7Let The Truth Sting

Audience : 19 o4o ooo.

dnesblog4starsjj0B


vlcsnap_1031167

Toutes les vérités sont bonnes à dire. C'est ce que l'on pourrait conclure de cet excellent épisode de Grey's Anatomy. C'est rigolo de constater que ma précente review concernant Dirty Sexy Money tournait autour du mensonge tandis que celle-ci va tourner autour de la vérité ! Le premier à avoir une vérité à dire et ce depuis des lustres, c'est O'Malley. Incroyable mais vrai : il l'a fait ! Il a avoué à Callie en toute fin d'épisode qu'il avait couché avec Izzie. Cependant ça reste un peu léger. Non seulement il a couché avec elle mais en plus il ne rêve que d'une chose : recommencer ! Il aime Izzie. Normalement. Etant donné que la révélation a lieu à la toute fin de l'épisode, on peut s'attendre à ce qu'il développe au prochain épisode. En tous cas, Callie n'est pas suprise et savait très bien ce qui se tramait derrière son dos. Elle n'en est pas moins bouleversée et on la comprend. Par ailleurs, Callie a toujours beaucoup de mal à gérer ses nouvelles responsabilités et mon petit gland préféré, alias Bailey, pose sa fierté sur la table et propose son aide à Callie, non sans humour. "I'm the best Number 2 this hospital has ever known"

L'abcès est enfin crevé entre Meredith et Lexi. L'occasion pour Meredith de se racheter, d'abord en expliquant de A à Z à sa soeur ce qui s'est passé le jour où Susan est morte. Et aussi en lui faisant confiance, en acceptant de lui transmettre son savoir. N'étant pas un de ceux qui critique à tout va Meredith, je dois reconnaître que dans l'épisode précédent elle avait été execrable et là, elle a su se faire pardonner de la meilleure façon qui soit. Espérons que ses relations avec Lexi s'améliore. Laquelle devrait flirter avec Alex incessament sous peu. On nous le laisse comprendre. Alex est d'ailleurs toujours le personnage que j'aime le moins dans la série. Sa réaction vis à vis du secret de Georges est dégueulasse. Alors ok, quelque part ça lui enlève une épine du pied mais merde, c'est pas à Amex de s'en occuper. Il est méchant et égoiste. Je ne l'aime pas ! (et en plus, je le trouve laid)

Cristina souffre mais Cristina ne veut pas le montrer. Shéma classique dont je ne me lasse pas. Elle accepte enfin de parler de Burke avec Meredith, chose qu'elle refusait de faire jusqu'ici et elle en profite pour taquiner Meredith sur sa relation toujours aussi compliquée avec Derek. Espérons que Cristina va pouvoir passer à autre chose. J'ai hâte qu'elle se détache de Burke et qu'une nouvelle story line soit développée la concernant.

Les cas médicaux de la semaine sont à nouveau excellents. A commencer par cette femme qui risque de ne plus pouvoir parler et qui décide donc de dire des choses qu'elle a sur le coeur à ses amis. Ses petites révlations sur la coupe de cheveux so 80s de sa copine ou encore de son haleine pestilentielle était très drôle. Le petit papy dont s'occupait Izzie était bien marrant dans son genre lui aussi. De très bonnes scènes drôles et émouvantes. Par contre, on aurait pu se passer du petit discours moralisateur comme Izzie sait si bien les faire. Sa sensibilité me touche mais les scénaristes devraient faire attention à ce que ça ne devienne pas de la sensiblerie.

vlcsnap_1031572


// Bilan // La constance est le maître-mot de ce début de saison pour Grey's avec des épisodes systématiquement bons. Un régal as usual. Il faudrait tout de même veiller à renouveler un peu plus les intrigues.