brosisbanox9An American Family

Audience : 11 91o ooo.

dnesblog4starsjj0B

Maintenant cela devient systèmatique. A chaque épisode, j'écrase une larme. L'arrivée de la famille au chevet de Justin était très émouvante. Les larmes de Kevin, lui qui est pourtant solide comme un roc, ont eu raison des miennes. Et puis la fin de l'épisode était également bouleversante. C'est affreux de voir Justin souffrir de la sorte. Je ne suis pas d'accord avec Nora qui trouve qu'il a changé. Il a toujours été comme ça, il a toujours voulu faire croire qu'il allait bien même quand il était au plus mal. C'est le petit dernier de la famille, il a tendance à être suprotégé par sa mère et par ses frères et soeurs. Je comprends que cela puisse être pesant. Cependant je n'aurais pas cru qu'il réagirais comme ça si vite. C'était injuste. Mais il souffre tellement ... J'aurais aimé qu'il y ait davantage d'interaction entre Rebecca et lui. Ils étaient si proches avant qu'il ne parte en Irak et là c'est à peine s'ils se parlent. Peut-être que l'on nous garde ça pour le prochain épisode. Le retour de Justin est rapide et tant mieux. J'apprécie aussi que l'on en fasse pas trop. Le défaut de la série est peut-être de trop tomber dans le pathos parfois. Et là j'ai trouvé qu'il en avait fait juste assez autour de Justin. Tout est question de dosage !

L'autre intrigue difficile de l'épisode, c'est le mariage de Sarah et Joe qui tombe définitivement en ruine. A notre grande surprise, il annonce qu'il s'est remis avec son ex-femme Paula. Je n'aime pas trop cette idée, d'autant que ça en rajoute encore un peu plus à la peine de Sarah. Comme si elle avait été une parenthèse pour Joe pendant 1o ans et qu'il retourne à ses premiers amours en l'abandonnant, en la laissant avec ses enfants et ses souvenirs. Bien sûr Joe sera sûrement toujours très présent pour ses enfants mais je l'ai trouvé particulièrement détestable dans cet épisode. Et détaché. Comme si cette séparation était un soulagement. C'en est un d'ailleurs. Tout dépend de quel point de vue on se place. Je suis sûr que Sarah va s'en remettre. Et ça ne mettra pas forcément tant de temps que ça. En attendant elle risque de se noyer dans le travail pour ne pas penser. Je n'ai pas apprécié l'attitude égoiste de Rebecca qui vient remettre sur le tapis ce fameux baiser. Je pense qu'elle aurait dû le garder pour elle. Là elle remue le couteau dans la plaie alors que ses relations avec Sarah et avec le reste de la famille tendait à vraiment s'améliorer. Du coup elle remet tout en question et pense ne plus faire partie de la famille. Alors qu'à l'épisode précédent c'était le contraire. C'est le genre de trucs qui a tendance à m'énerver ça. Les personnages qui semblent prendre plaisir à souffrir et à en rajouter une couche quand ça commence à aller mieux.

vlcsnap_457973 vlcsnap_457255 vlcsnap_456837

Rebecca introduit une petite nouvelle dans le casting de la série. Lena, sa meilleure amie. Je ne la sens pas cette fille ... Pour l'instant elle semble sympathique et rigolote mais ça ne va pas durer, croyez-moi. Va-t-elle batifoller avec Tommy ? Pas impossible du tout. Ce n'est pas pour rien qu'on la fait travailler à Ojai. Ou peut-être va-t-elle craquer pour Justin ? Les deux qui sait ! Puisque l'on parle de Tommy, on notera que sa storyline est toujours aussi pauvre. J'ai beaucoup de mal avec Julia quand même. Ok elle souffre mais est-ce une raison pour s'en prendre à Tommy systématiquement ? Décidément, les scénaristes malménent pas mal Balthazar Getty et Sarah Jane Morris. En parallèle, on évoque rapidement l'homosexualité latente de Saul. Pas de Milo pour cet épisode mais des indices qui laissent à croire que quelque chose va finir pas se passer entre eux. Et je m'en réjoui. Ca semble tenir debout et ça a été amené très finement, bien qu'un peu soudain.

Le reste de l'épisode est beaucoup plus léger et on assiste à quelques scènes de comédie dont seul Brothers & Sisters a le secret. L'émission de radio et son présentateur dégoûtant était une bonne façon de parler à nouveau politique dans la série. L'animateur est carrément cliché sur ses positions pro-Bush et sa haine contre la communauté homosexuelle, mais je crains que des gens comme lui existe vraiment. It sucks. Kitty, puis Robert, ne vont pas tarder à le remettre à sa place et c'était jouissif ! La scène dans la voiture avec Nora et Kevin était très drôle.

// Bilan // Décidément les Walker ont tout pour plaire. Une saison 2 qui s'annonce excellente, comme la première. On lance les intrigues des prochains épisodes intelligemment et on nous offre des rires et des larmes avec toujours autant de justesse. Ce qui ressort toujours d'un épisode Brothers & Sisters c'est que l'on ne prend vraiment pas les télespectateurs pour des cons en offrant du haut-de-gamme très bien pensé et très bien interprété. Un régal de série !

vlcsnap_457051 vlcsnap_457166 vlcsnap_458166