32076492

864

dnes_v2_poll_stars5

   Cela faisait près de 5 ans que Dido avait disparu de la circulation ! Ses deux premiers albums, No Angel et Life For Rent étaient merveilleux, deux bijoux dont je ne me lasse pas. Deux classiques. Elle était attendue au tournant et il faut être tout à fait honnête : les critiques sur ce nouvel album, Safe Trip Home, sont assez mitigées. Et j'en suis très surpris pour tout dire. Pour moi, cet album est dans la lignée des précédents, avec des choses en moins et des choses en plus, mais pour un résultat absolument superbe. La principale critique faite à cet album c'est qu'il serait "trop mou" et pas assez "tubesque". C'est vrai que l'album ne regorge pas de tubes a priori. Dido n'a jamais fait du easy listening et peut-être plus que pour n'importe quel autre album, il faut s'imprégner de ces nouveaux titres, les écouter plusieurs fois, avant que leur beauté ne prenne tout son sens. J'ai une nette préfèrence pour ce type d'album qui s'apprécie sur la durée. Les tubes et les chansons qui accrochent dès la première écoute, c'est bien, mais quelques semaines après, on les a déjà oubliés. Je ne suis pas prêt d'oublier certains titres de Safe Trip Home. Quant au fait que l'album serait trop "mou", je rétorquerai simplement que Dido n'a jamais fait dans les rythmes endiablés. Par contre, elle a souvent eu des refrains accrocheurs (ceux de White Flag et Hunter sont imparables par exemple) et cet album pêche un peu à ce niveau-là, je l'avoue.

   Le premier single, Don't Believe In Love, est bon mais est-ce un bon choix pour lancer l'album ? Je ne pense pas. D'ailleurs, les premières ventes sont relativement faibles. Ce n'est pas un hasard. Il y a bien d'autres chansons qui méritent d'être mises en avant, à commencer par Grafton Street, qui est la seule dont je n'ai rien lu de négatif. Elle est d'ailleurs produite par Brian Eno. Que dire si ce n'est qu'elle est simplement magnifique. Les flûtes de pan, cette fin qui nous transporte dans les vallées d'Irlande ... Au rayon "De toute beauté", The Day Before The Day est peut-être la plus belle chanson de l'artiste. Elle y parle de la mort de son père qui l'a évidemment bouleversée. Une jolie manière de lui rendre hommage. La première fois que je l'ai écouté, j'avais les larmes aux yeux. De manière générale, le point fort de cet album (de Dido ?), ce sont les textes. Ils sont vraiment bien écrits et c'est assez rare dans l'univers musical anglo-saxon. Quiet Times est un probable future single, qui allie classe, simplicité et désespoir. Us 2 Little Gods a un coté folk qui n'est pas pour me déplaire, Burnin' Love est plus suave, plus chaude, et Look No Further est une perle, un émouvant témoignage d'amour inconditionnel.

   Safe Trip Home est donc un album absolument magnifique, dont la douceur vous caresse tendrement. D'un point de vue musical, la part-belle est donnée aux instruments de tous continents et de tous horizons. D'un point de vue textuel, il n'y a rien à ajouter, la messe est dite. Un album qui vous fait voyager et vivre toutes sortes d'émotions en restant bien au chaud au fond de votre lit sous votre couette est forcément une réussite. Avec Dido, l'hiver sera doux.   


Don't Believe In Love (Live)

Grafton Street

Quiet Times