18 octobre 2010

Glee [2x 04]

dnes_season4_glee_rachel_mi

Duets // 11 36o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_109755 vlcsnap_124554

   Je ne fais pas partie de ceux qui ont détesté l'épisode Britney ou encore l'épisode anti-prêchi-prêcha de la semaine dernière, mais je suis quand même ravi de retrouver enfin un vrai épisode de Glee, 100% Glee Club. Hormis l'absence de Sue qui se fait ressentir puisque le quota de répliques cultes n'est pas atteint ici, tout était bien balancé. L'idée de mettre tous les membres en compétition et en duo a permis d'offrir à chacun son petit moment de gloire et ça faisait longtemps que les personnages n'avaient pas été traités sur un tel pied d'égalité. On notera quand même que Rachel trouve le moyen de chanter trois fois dans cet épisode : une fois pour le "bon" duo, et c'est vrai que son Don't Go Breaking My Heart avec Finn était très réussi, une fois pour le "mauvais" duo, effectivement raté mais c'était le but et surtout c'était drôle grâce à leur accoutrement, et puis un duo final avec Kurt, complètement gratuit puisqu'il sort de nulle part mais assez réussi. La star reste donc la star. L'absence temporaire mais curieuse de Puck permet de lancer une nouvelle intrigue amoureuse unissant le petit nouveau, Sam, qui ne sera donc malheureusement pas le petit-ami de Kurt, et Quinn, à qui l'on offre enfin plus de 20 secondes d'antenne ! Je les ai trouvés mignons tous les deux mais je ne suis pas certain que leur relation et leurs personnalités soient propices à des histoires passionnantes dans le futur. A voir. Leur duo sur Lucky était superbe et leur allait comme un gant.

   Vedette du précédent épisode, Kurt était encore bien occupé cette semaine. Content d'abord que l'on n'oublie pas l'état de son père à travers une courte scène touchante, et content également qu'on lui offre quelques minutes pour brûler les planches comme il sait si bien le faire : avec accessoires et brio ! Même si la chanson ne m'a pas tellement plu, c'était réussi. Dans le genre efficace et mordant, Santana et Mercedes ont fait des merveilles. Comme quoi il y a plein de combinaisons qui n'ont pas encore été exploitées mais qui le méritent amplement. Le duo Tina/Mike était original et Harry Shum Jr. a enfin eu l'occasion de pousser la chansonnette à sa façon. Il n'a pas pu s'empêcher de faire ses mouvements ridicules par contre. Quant au duo Artie/Brittany, il n'a pas eu lieu mais leurs scènes étaient vraiment super drôles ! "I thought you were a robot". J'adore d'ailleurs la déco de la chambre de Brittany. Le papier-peint, les cadres... Finn et Rachel ont réussi à être drôles dans cet épisode, même si on a frôlé le gnan gnan au tout début. Je les préfère largement comme ça, à fond dans le second degré.   

vlcsnap_121604 vlcsnap_117374


// Bilan // Enfin un épisode classique de Glee, sans fioritures ! Juste une bande de jeunes qui chantent, qui dansent, qui s'amusent et qui nous amusent. On ne demande pas grand chose pourtant. Dommage que ce soit devenu une si grosse machine...


26 mai 2010

Glee [1x 18]

dnes_season4_glee_rachel_mi

Laryngitis // 11 57o ooo tlsp.

44030375_p


vlcsnap_227050

   C'est fou ce que Glee peut être proche du ridicule parfois. On n'est jamais loin de franchir la ligne jaune ! Malheureusement, même en faisant preuve de plein de second degré, il y a des trucs qui ne passent pas. C'est juste pas drôle et c'est pas une question d'avoir de l'humour ou non. Par exemple, le fait que Puck ait rasé sa crête et les réactions que cela engendre à McKinley m'ont juste paru stupides. J'aurais voulu rire de bon coeur mais non. Pas réussi. En plus, je me réjouissais d'avoir un épisode en partie centré sur Puck, parce que j'aime vraiment bien ce personnage, mais on est vite passé à une intrigue inintéressante et qui sort de nulle part. On nous avait fait le coup avec Rachel il y a quelques temps et rebelotte avec Mercedes ! Puck veut se la faire. Mouais. Ca n'a finalement offert qu'une bonne chose : un duo Mercedes/Santana sur The Boy Is Mine excellent (malgré un playback bien foiré). Le titre solo de Puck était pas mal non plus. Mark Salling est plein de ressources. Définitivement le personnage masculin qui a le plus de potentiel (et qui est le plus hot aussi). A ce propos, Santana prend de plus en plus de place (au détriment de l'invisible Tina ou la trop rare Quinn) et ça me plaît bien. Mais la meilleure, ça reste indéniablement Britney qui nous gratifie de répliques tordantes à chaque fois !

   Je disais la semaine dernière que je n'arrivais pas à détester Rachel malgré ses grands airs et son caractère de diva, mais cette semaine, elle m'a gonflé bien comme il faut ! Pas dans le sens auquel je m'attendais cependant. Elle n'a pas été irritante, elle a été mielleuse comme jamais et ça m'a juste fait rire. Je n'ai pas été ému une seconde par son duo avec l'handicapé (pardon de le nommer comme ça mais je n'ai pas retenu son prénom) sur One. Cette intrigue a été écrite sans aucune subtilité. On part d'une extinction de voix pour déboucher sur une leçon de morale facile. Bref, vivement le retour de Jesse ! J'avoue par contre que la scène où elle a chanté super faux m'a bien plu. Et puis c'était "cool" de voir Finn agir un peu plus intelligemment que d'habitude. D'ailleurs, depuis quelques temps, je trouve Cory Monteith plus à l'aise quand il chante. Peut-être parce que son registre est devenu plus rock ? Mais il a encore pas mal de boulot avant de devenir vraiment crédible. Il faudra sûrement attendre que son personnage grandisse un peu. Du coté de Kurt, autant j'avais apprécié l'intrigue avec son père depuis le début de la série, autant j'ai trouvé qu'on avait atteint cette fois-ci le point de non-retour. La scène finale était plutôt belle, bien qu'elle était redondante avec d'autres d'il y a quelques épisodes. Mais tout le reste, et surtout la lubie de Kurt de rendre son père fier en sortant avec des filles et en s'habillant comme un bûcheron, m'a paru d'une stupidité affligeante. D'autant qu'on avait compris depuis longtemps qu'il l'acceptait comme il était. Il n'y a que Kurt qui ne l'avait pas compris. Trop drama queen.

vlcsnap_192528


// Bilan // Peu de Will, de Sue et d'Emma dans cet épisode, mais beaucoup (trop) de niaiseries adolescentes. Bien que certains numéros musicaux sortent du lot, ils sont sans doute trop nombreux et parfois ennuyeux. On ne sait jamais si ce sont eux qui sont au service de l'intrigue, ou l'inverse. Il faudrait choisir. Mais de toute façon, les intrigues sont d'une pauvreté extrême. Glee s'empêche d'être la grande série qu'elle aurait dû être... 

09 mai 2010

Glee [1x 16]

dnes_season4_glee_schuester

Home // 12 18o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_90204 vlcsnap_105754

   Décidément, l'équipe de Glee a bien du mal à trouver un juste équilibre dans à peu près tout ce qu'elle entreprend. C'est sa plus grande faiblesse à l'heure actuelle. Mais on sent pourtant une envie de bien faire... Par exemple, les numéros musicaux de cet épisode étaient tous assez plombants, sauf le duo April/Will sur Fire en début d'épisode. C'est la prestation que j'ai préféré même si elle a été amenée de façon encore totalement artificielle. Le reste n'était pas mauvais, loin de là, c'est juste l'accumulation des titres lents et déprimants qui ont eu raison de moi. A House Is Not A Home est une belle chanson de Barbara Streisand que je connaissais mal et ça m'a fait plaisir de la (re)découvrir à travers la voix de Kurt notamment. Mais ce que c'était long... Etait-ce bien nécessaire de la poursuivre avec Will et April sur One Less Bell To Answer ? Bon en même temps, c'est leur scène à eux qui était la plus émouvante. Trop long quand même. Jolie manière d'illustrer la solitude en tous cas. C'était d'ailleurs un des grands thèmes de l'épisode avec le droit à la différence. Associer les deux sujets dans un même épisode n'était sans doute pas la meilleure idée qui soit. Ca manquait d'une intrigue un peu plus fun pour décompresser. Certes, depuis la reprise, Sue est en grande forme mais on ne peut pas compter que sur elle pour nous faire rire. A noter une superbe réplique de Britney, comme chaque semaine désormais : "I Think My Cat Read My Diary" (ou un truc comme ça, de mémoire).

   Beaucoup d'émotion dans cet épisode, même trop, et je ne sais jamais si je dois rire ou si je dois pleurer à certains moments tant tout est trop appuyé. Disons que là encore, chaque scène prise à part est touchante mais l'accumulation de ce genre de scènes dans un même épisode est indigeste. L'association Kurt/Finn et leurs deux parents était pas mal. Il y a eu de jolies moments et y'a pas à dire, malgré l'exagération dont les scénaristes font preuve dès qu'il s'agit de lui écrire une réplique, malgré également le jeu si caricatural de Chris Colfer, Kurt est un personnage qui fait passer pas mal d'émotions. C'est plus compliqué pour Finn, d'autant que l'urne avec les cendres de son père qui trône sur un fauteuil devant la télévision m'a pas mal perturbé. C'est "marrant" et en même temps tellement pathétique... Par contre, j'aime beaucoup l'actrice qui joue la mère de Finn (Rosy Rosemont). Elle était parfaite ! A coté de ça, j'adore Mercedes et j'étais content qu'on lui accorde un peu plus de temps d'antenne même si son intrigue était très facile dans son déroulement et que le choix de Beautiful pour exprimer ses sentiments était limite trop facile. J'aime bien la chanson, c'est pas ça le problème, mais crotte, ça manque de subtilité tout de même ! Interprétation parfaite en tous cas, mais on se serait bien passé de l'arrivée de la foule sur scène qui a gâché ce moment qui aurait dû rester "intime". Je déteste quand Glee se lance dans ce type de scènes improbables avec tout un gymnase qui chante en coeur. A noter la participation courte mais réussie de Quinn.

   Enfin, j'étais très excité à l'idée de retrouver Kristin Chenoweth dans le rôle d'April Rhodes qui lui va très bien. Elle ne m'a pas déçu, elle était encore géniale. Pas mal de ses répliques m'ont fait beaucoup rire. C'est dommage qu'elle ait en face d'elle un Will Schuester un peu mou. Ses prestations chantées étaient bonnes, sa voix toujours aussi divine, mais c'était un cran moins bien que la première fois. Ce serait cool qu'elle revienne de temps en temps. Elle apporte beaucoup. De là à ce qu'elle devienne régulière : NON ! Ca tuerait le personnage à petits feux et j'ai envie de voir l'actrice ailleurs, très vite...

vlcsnap_97448 vlcsnap_96958


// Bilan // Si cet épisode prouve que les scénaristes de Glee peuvent encore écrire de vraies intrigues, il prouve aussi que la série a besoin d'un juste équilibre entre drame et comédie pour convaincre. Et si les scènes chantées pouvaient être mieux amenées aussi... En tous cas, Rachel n'est pas indispensable et c'est la meilleure leçon que l'on puisse tirer de Home !