25 janvier 2010

Grey's Anatomy [6x 12]

dnes_season4_ga_derek_minib

I Like You So Much Better When You're Naked // 12 7oo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_21517 vlcsnap_28612

   Tiens, Miss -Diva- Heigl a daigné se présenter sur le plateau de Grey's Anatomy cette semaine ! Les scénaristes ont donc dû lui concocter un nouveau retour en urgences et ils n'étaient vraisemblablement pas très inspirés. On ne sait plus quoi penser d'Izzie, si ce n'est qu'elle est devenue totalement dispensable et qu'ils auraient définitivement dû la tuer l'an passé. La dernière fois qu'elle est réapparue, je l'ai détesté. Elle était suffisante, sûre de ses choix, égoïste comme jamais. Cette fois, grâce à un message de Meredith, elle a compris qu'il fallait qu'elle récupère Alex maintenant car il commençait à lui filer sous le nez. Trop tard ? J'ai envie de dire "bien fait". Je n'ai quasiment ressenti aucune empathie à son égard. Elle l'a bien cherché. Je n'ai pas ressenti d'empathie non plus pour Alex mais c'est surtout parce que je ne l'aime pas beaucoup. On comprend malgré tout sa réaction. Visiblement, Izzie se barre à nouveau pour quelques épisodes... Je me demande bien ce qu'on va nous inventer la prochaine fois ! Qu'elle jarte pour de bon ou qu'on la reprenne à l'hôpital, peu m'importe. Mais stop aux va-et-vient ! Dans cette histoire, je trouve ABC et Shonda Rhimes bien gentils vis à vis de Heigl. Avec d'autres acteurs, ça ne se serait pas passé comme ça. La mode étant à la rupture dans Grey's, on en remet une couche concernant Mark et Lexie. Il s'avère que le premier coup de poignard n'était rien à coté du deuxième. J'ai eu beaucoup de peine pour Lexie, plus que pour Mark qui est quand même le mec le plus injuste de la Terre. Sous prétexte que c'est lui le "largué", il avait le droit de coucher avec Addison ? A travers tout cela, Mark a gagné en profondeur mais il reste un sale con.

    En parlant de sale con, Derek a encore fait très fort ! L'opération déstruction continue et je me demande de plus en plus s'il ferait un bon chef... Il a les dents qui rayent le parquet et aider Richard est finalement le cadet de ses soucis. Il veut sa place et c'est tout ce qui l'intéresse. C'est intéressant tout ça, le gendre idéal n'est plus et je l'apprécie bien plus comme ça. Sa relation avec Meredith est de plus en plus saine et de plus en plus adulte. C'est une grande satisfaction après tant d'années d'indécision. Je me demande quand même si le couple tiendra le coup après la nomatination de Derek qui approche. Car l'excellente nouvelle de cet épisode, c'est que l'intrigue de l'alcoolisme de Richard avance puisqu'on le dénonce et il ne devrait donc pas rester chef encore longtemps. J'espère qu'un nouveau rebondissement n'empêchera pas l'inéluctable. Du coté du triangle amoureux Cristina/Teddy/Owen, la déception est de mise et l'incompréhension aussi. On avait peut-être notre quota de ruptures pour la semaine, je ne sais pas. Mais je pensais que qaund Owen apprendrait la "trahison" de Cristina, il lui en voudrait à mort et se jetterait éventuellement dans les bras de Teddy. C'est tout l'inverse qui s'est passé. C'est surprenant mais beaucoup moins épique. Le couple le plus mignon et stable de la série actuellement, à savoir Callie et Arizona, doit se contenter d'une petite storyline comique à base de varicelle. C'est léger, ça passe bien. Un petit mot pour finir au sujet de Bailey : elle a encore pleurniché mais sa courte scène avec Derek était quand même très forte. Elle n'a plus du tout confiance en Richard, pour elle il est déjà parti depuis longtemps. C'est triste et c'est une bonne raison de quitter le Seattle Grace pour L.A... Non, je n'en démordrais pas !          

vlcsnap_33345 vlcsnap_23912


// Bilan // Mon problème avec cet épisode, c'est qu'il ne va globalement pas dans le sens que je souhaite au niveau de certaines intrigues. Je suis donc forcément déçu. Mais au-delà de ça, ce n'est pas mauvais du tout.

44069764


17 janvier 2010

Grey's Anatomy [6x 11]

dnes_season4_ga_christina_m

Blink // 12 78o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_70378 vlcsnap_75163

   J'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver nos amis du Seattle Grace, d'autant que leur absence m'a semblé très longue, mais il faut reconnaître que cet épisode aurait pu être bien meilleur. Autant le fait qu'il y ait actuellement beaucoup de personnages peut donner du rythme et multiplier les possibilités, autant il est compliqué d'offrir à chacun le temps d'antenne qu'il mérite. Je pense par exemple à Addison qui, crossover oblige, est de retour mais ses scènes sont peu nombreuses et ne font pas avancer grand chose. Je crois qu'il aurait été plus judicieux de ne pas la faire apparaître dans Grey's Anatomy et se contenter de la venue de Mark à l'Oceanside. On aurait ainsi pu passer plus de temps avec la fille de Sloane que l'on nous a imposé trop vite et qui reste finalement une inconnue puisque ni à l'épisode précédent ni dans celui-ci, elle ne nous est présentée. On sait vaguement qu'elle est idiote et qu'elle ne donne pas spécialement envie de faire plus ample connaissance. On comprend assez bien le sentiment de Lexie pour le coup, qui se sent de trop. Nous aussi. Et puis je suis désolé mais Eric Dane et Leven Tamblin ne sont pas très convaincants, surtout dans une relation père-fille qui semble plus incestueuse qu'autre chose à l'écran ! Si le but des scénaristes était simplement de faire rompre Mark et Lexie, on peut dire qu'ils ont réussi leur coup. Tout allait trop bien pour tout le monde, il fallait que ça bouge.

   Ca bouge aussi au niveau du triangle amoureux Cristina/Owen/Teddy et la tournure que prennent les événements me plaît. J'avoue que c'est en grande partie parce que Kim Raver est bien partie pour rester ! Et puis franchement, cette Teddy est géniale ! La scène de l'opération où elle ne bouge pas le petit-doigt pour laisser Cristina faire ses preuves était très forte. La dispute qui en a découlé avec Owen un peu moins, c'était très convenu. Toujours est-il que l'alchimie est là, de tous les cotés, à la fois avec Sandra Oh et avec Kevin McKidd et je trouve ça très fort de réussir à imposer aussi rapidement un nouveau personnage. Mais Grey's est très forte pour ça. La même chose s'était produite avec Callie en son temps et plus récémment avec Arizona. Plus ça va et plus les personnages historiques me semblent dépassés. Le cas Alex est épineux car il je l'aime et je le déteste à la fois. Cette semaine, je l'ai détesté. On a beau comprendre sa détresse, Meredith a raison quand elle dit qu'il ne grandira jamais. J'étais content qu'il ne saute pas dans les bras de Reed (qui est un personnage que j'ai encore du mal à accepter) mais j'étais déjà moins content de le voir sauter dans ceux de Lexie, et la scène sur le lit n'était pas inspirée du tout en plus. On peut même dire qu'elle était très facile, avec la dose d'alcool qui aide un peu trop souvent à changer les choses dans la série. A voir si les répercussions de ce dérapage seront à la hauteur. Mais entre nous, si Izzie pouvait rester là où elle est, ça m'arrangerait ! Pas vous ?

   Au niveau des historiettes de l'épisode, je dois d'abord dire que j'étais ravi de retrouver Cynthia Stevenson ! Je l'adore depuis longtemps et elle me manquait. Et ce n'est pas sa présence dans Surviving Suburbia qui a pu me contenter !!! Son rôle de patiente méga-chiante et très indécise lui allait à la perfection. D'autres bons moments de comédie nous ont été offerts par le duo Miranda/Derek, toujours aussi efficace. Derrière l'humour reste quand même un vrai problème : que faire de Bailey ? Je ne la vois tomber dans aucun bras familiers, il va donc falloir lui dégôter un peu de chair fraîche. Ce serait sympa qu'elle tombe amoureuse d'un patient. Ca n'est pas arrivé si souvent dans la série qui plus est. Et puis l'absentéisme et l'alcoolisme du Chief ont été au centre des préocccupations de Meredith et Derek. On ne peut pas dire que ce soit passionnant mais c'est une bonne planque pour les personnages. J'aimerai autant que tout cela s'achève vite, avec un départ en fanfare de Richard, mais je perds patience... Sinon, terminer l'épisode sur Cosmic Love de Florence + The Machine, c'est juste trop bon !      

vlcsnap_86543 vlcsnap_68043


// Bilan // Reprise moyenne pour Grey's Anatomy. On sent une véritable volonté de bousculer l'ordre établi mais le mécanisme est trop visible et pas toujours inspiré. De plus, la partie crossover est plus que dispensable. Malgré tout, le plaisir de suivre tous ces personnages, des plus anciens aux petits nouveaux, est intact.

44069764

23 novembre 2009

Grey's Anatomy [6x 10]

dnes_season4_ga_meredith_mi

Holidaze // 14 o7o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_69823 vlcsnap_72103

   C'est Thanksgiving, et Noel, et le Jour de l'An avant l'heure, cette semaine dans Grey's Anatomy ! Pourquoi ? Parce que la série ne reviendra que le 14 Janvier. Belle idée donc que de caser ces trois fêtes en 42 minutes. Cela donne presque envie d'y être ! Pour l'occasion, la neige et les bons sentiments qui l'accompagne sont de sortie. Les musiques niaises aussi. Elles sont omniprésentes mais elles participent à l'ambiance. Et puis un Silent Night interprété par Sara Ramirez, c'est quand même la classe ! (Saviez-vous que l'actrice avait remporté un Tony Award en 2005 ?). L'épisode se concentre autour de quatres intrigues principales, parfaitement menées !

   Bonté divine ! La première des quatre intrigues est presque surprenante puisqu'elle est dédiée à Bailey, que les scénaristes n'avaient pas tellement gâtée ces derniers temps. Elle a encore pleuré, bien entendu, mais elle a surtout été plus émouvante que jamais (non, ce n'est pas vrai, elle a déjà été au moins aussi émouvante). Son père vient lui rendre une visite surprise à Seattle car il a entendu dire qu'elle avait demandé le divorce et ça, il ne peut l'accepter. Le fait qu'elle ne l'ait pas mis au courant combiné au fait qu'il trouve aberrant qu'elle puisse privilégier sa carrière à sa vie de famille, va créer une belle engueulade en plein repas de noël. Une fois de plus, Chandra Wilson a offert une prestation bouleversante. Même si je sais bien que ce ne sont que des rumeurs, le départ définitif de Bailey pour Los Angeles me paraît de plus en plus logique. Elle est dans une impasse. Elle a besoin de changer d'air, de prendre du temps pour elle et ce n'est certainement pas au Seattle Grace qu'elle pourra le faire...

   La seconde intrigue phare de l'épisode est celle qui unit le nouveau triangle amoureux composé de Cristina, Owen et Teddy. Je les aime beaucoup tous les trois et mon coeur balance au moins autant que les leurs. D'un coté, j'ai toujours bien aimé le couple formé par Cristina et Owen, d'autant que Sandra Oh et Kevin McKidd possèdent une belle alchimie. Le problème, c'est que je ne vois pas bien où leur histoire peur les mener. Maintenant qu'ils ont vaincu leurs difficultés, ils sont moins intéressants. D'un autre coté, on a eu la preuve dans cet épisode que Owen et Teddy avaient aussi quelque chose de très fort qui les liait et en fan de Kim Raver, je ne peux pas me résoudre à son éventuel départ. Il faut donc que Teddy réussisse à faire changer d'avis Owen. Je les veux ensemble, pendant que Cristina fricotera avec Jackson !

   La troisième storyline est très innatendue puisque Mark découvre qu'il a une fille de dix-huit ans. Rien que ça ! C'est le genre de révélations peu crédibles dont je ne suis pas friand mais ici, ça passe étonnamment bien. Et puis ce n'est tellement pas étonnant de la part de Mark... Le problème dans tout ça, c'est qu'on nous impose cette fille sans véritablement nous la présenter. Elle a l'air idiote mais pas méchante. C'est tout ce que l'on peut en dire pour le moment. Et elle est enceinte aussi. Autant dire que le décor du prochain crossover Grey's Anatomy/Private Practice prévu pour Janvier est planté. Au milieu de tout ça, Lexie semble dépassée par les événements mais on ne lui offre pas tellement le temps de s'exprimer. C'est un peu dommage mais compréhensible vu le format de l'épisode. On y reviendra.

   La quatrième et dernière intrigue de l'épisode est la suite directe du cliffhanger de l'épisode précédent, à savoir que le Chief est devenu un alcoolique notoire. L'expertise de Thatcher vient le confirmer à Meredith, qui ne semble pas avoir régler toutes ses "Daddy Issues" d'ailleurs. En réalité, l'histoire est presque plus centrée sur Meredith qui a du mal à accepter la vérité en face que sur Richard qui s'enfonce petit à petit. C'est là l'intérêt véritable de cette histoire. La porte de sortie est maintenant toute trouvée pour Richard, et son successeur aussi. Derek se fait très discret depuis qu'il a été "renvoyé" de l'hôpital mais il saura sortir de l'ombre le moment venu. J'ai hâte qu'on en arrive là mais je crains que les scénaristes ne fassent encore traîner les choses...

   A ces quatres intrigues principales viennent se greffer des cas médicaux plus ou moins passionnants qui se terminent bien pour rester dans la thématique des fêtes de fin d'année et du bonheur qui est censé tous nous envahir.    

vlcsnap_74389 vlcsnap_76880


// Bilan // J'aurai adoré que cet épisode de fin d'année soit un huit-clos chez Meredith avec tous les personnages qui affrontent leurs problèmes en même temps et ensemble. Au lieu de ça, les scénaristes ont opté pour une narration plus classique mais avec une petite touche d'originalité qui fait toute la différence. La première partie de la saison 6 de Grey's s'achève et je suis ravi de vous annoncer que la série tient toujours la route qualitativement parlant. A priori, elle a encore de belles années devant elle ! Avec beaucoup d'avance, Joyeux Noël à tous !

44069764

15 novembre 2009

Grey's Anatomy [6x 09]

dnes_season4_ga_izzie_minib

New History // 14 87o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_102760 vlcsnap_105690

   Alors là, je crois que le Seattle Grace est au maximum de sa capacité ! J'ai même eu l'impression qu'il y avait plus de médecins dans cet hôpital que de patients ! Tous les personnages sont apparus, sans exception, même le barman que l'on avait plus vu depuis des lustres, mais seuls quelques-uns ont eu la chance d'avoir une vraie intrigue. Cet épisode marquait d'abord le retour de Meredith après son repos forcé. On ne peut pas dire qu'elle ait été mise à l'honneur, certes, mais elle était là, à l'écoute de ses amis. Derek n'était pas très présent non plus. Il faut dire qu'il est censé ne plus travailler à l'hôpital, du moins c'est ainsi que ça aurait dû se passer mais le chief ne dit rien. On aurait quand même pû nous donner deux-trois explications là-dessus même si on se doutait bien que son renvoi était impossible. L'autre comeback de l'épisode, c'est celui de Mme Diva Heigl, de retour après le tournage de son film réalisé par Greg Berlanti, Life As We Know It. Autant sa disparition soudaine après son renvoi ne m'avait pas paru complètement farfelue, autant son retour est très mal géré. On sent que les pauvres scènaristes de la série ne savent pas quoi inventer pour justifier les allers et retours d'Izzie. Au-delà du fait qu'il est parfaitement invraisemblable que dans son état elle tienne encore debout, son changement de personnalité, virant carrément à l'égoïsme pur et dur et à la bêtise, n'est pas très crédible. Izzie n'a jamais été comme ça et je ne crois pas que les épreuves qu'elle a récemment vécues le justifie. Son comportement vis à vis d'Alex est particulièrement incompréhensible, ça ne lui ressemble absolument pas. L'impression que ça donne, c'est qu'on veut nous faire détester Izzie afin qu'elle nous manque moins le jour où elle partira définitivement. Et ce jour n'est sans doute plus très éloigné. D'ici là, elle se sera certainement excusée mais le mal sera fait. Je le dis très clairement pour ma part : elle ne me manquera pas ! L'intrigue qu'elle a apportée autour de son ancien professeur devenu son mentor (interprété par Joel Grey, le sosie de Ron Rifkin) n'était qu'un prétexte bidon pour qu'elle revienne.

   Troisième retour, et pas des moindres pour moi qui suit fan de Loretta Devine, : celui de la femme de Richard, Adele ! Je l'adore. Elle a encore fait rouler ses gros yeux et a accusé Bailey d'avoir une liaison avec son mari ! C'était surréaliste mais très très drôle. Je pense notamment à la scène où Bailey demande à Lexie et Reed si elles couchent avec Richard. Le concept de Bailey en tant que "work wife" était pas mal non plus et très juste finalement. Ces scènes amusantes aboutissent tout de même sur quelque chose de consistant pour la suite : Richard est devenu alcoolique ! Voilà ce qui le distrait depuis quelques temps. On pousse le vice en nous montrant que l'information nous a déjà été dévoilée depuis un moment sans que l'on s'en rende compte. Bien joué ! La suite des événements, on la connaît : Meredith va se charger de le remettre sur pied, avec un joli parallèle sur Thatcher, son père, et Richard finira certainement par enfin démissioner ! J'ai hâte qu'on en arrive là... Malgré la fusion et les restrictions budgétaires, le Seattle Grace a visiblement encore les moyens de se payer un nouveau chirurgien et ma foi tant mieux puisqu'il est campé par la divine Kim Raver, que j'aime d'amour depuis des années. Son personnage, Teddy Altman, est étroitement lié à Owen Hunt puisqu'ils ont travaillé ensemble pendant la guerre. Forcément, il y a eu un début d'histoire d'amour entre eux et cela va foutre la merde dans le couple Owen-Cristina et j'avoue que je m'en réjouis. Là encore, on imagine assez ce qui va se passer dans les prochains épisodes mais je ne demande qu'à être surpris ! Tout ce que j'espère, c'est que Kim Raver va rester dans Grey's au-delà de l'arc prévu. Elle est le parfait ajout. D'ailleurs, la scène où Teddy est à la cafétéria avec Mark, Owen et Arizona m'a beaucoup plu. On avait l'impression qu'ils formaient déjà un groupe soudé, l'avenir de la série...   

vlcsnap_95224 vlcsnap_91566


// Bilan // En résumé, hormis le retour d'Izzie qui est très mal géré, on obtient à nouveau un bon épisode de Grey's Anatomy, très dense, marqué par l'arrivée de Kim Raver et le retour de Loretta Devine. La série n'est définitivement pas morte : elle est plus vivante que jamais !

44069764

08 novembre 2009

Grey's Anatomy [6x 08]

dnes_season4_ga_christina_m

Invest In Love // 13 95o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_395180 vlcsnap_395206

   La série où tout le monde couchait avec tout le monde est de retour ! Enfin presque... On sent que cette série-là est en train de revenir petit à petit alors que les couples sont (trop) bien installés depuis deux saisons déjà. Cristina et Owen ont toujours beaucoup de mal à retrouver leur complicité d'antan, qui a d'ailleurs été de courte durée. Ils passent leur temps à s'opposer. C'est une relation intéressante pour Cristina car complètement différente de celle qu'elle avait avec Burke, mais le petit nouveau, Jackson, devrait y mettre un terme ou en tous cas la perturber. J'aime assez cette idée d'autant qu'il ne m'est pas désagréable ce garçon. Il est amusant quand il ne fait pas sa tête de con. Il ressemble toujours trop à Karev mais bon. Karev qui est d'ailleurs toujours sans nouvelles d'Izzie et qui va maintenant devoir payer ses factures ! Elle est quand même complètement inconsciente de disparaître comme ça dans la nature. J'espère qu'à son retour, ses amis ne vont pas l'épargner. En attendant, Reed est en train de craquer pour lui, à son grand dam en plus, mais la réciproque n'est pas (encore) d'actualité. Karev préfère démontrer ses talents avec les enfants et il fait bien. Ce sont les rares moments où il faut preuve d'humanité et c'est mignon. Content d'avoir vu passer Bailey dans son intrigue parce qu'en ce moment, elle est très absente... Du coté des relations qui se portent bien, car il y en a, on peut dire que Lexie et Mark sont très chous et je suis définitivement fan de Callie et Arizona. En parlant d'elle...

... une bonne partie de l'épisode lui a été consacré, ça aurait d'ailleurs été sympa qu'elle en soit la voix-off pour changer un peu mais la narration ne va pas être modifiée toutes les semaines non plus. Arizona est sans aucun doute le meilleur ajout au Seattle Grace depuis fort longtemps. Elle rayonne, même quand elle est en larmes, et elle est plus touchante que n'importe quel autre personnage. Son intrigue médicale était triste à pleurer, surtout sur la fin évidemment, et j'aime que la série réussisse encore à nous émouvoir avec sincérité. Ce n'est pas si facile quand tous les cas paraissent se ressembler. Celui-ci était particulier sans être original. Le fait que les parents du petit génie malade aient fait le don d'une imposante somme d'argent à l'hôpital est à la fois anecdotique et importante. Cela a joué dans le cas de conscience d'Arizona et c'était intéressant, mais cela aura peut-être aussi des répercussions sur la suite des événements puisqu'on sait le Seattle Grace en grandes difficultés financières. J'espère que ce ne sera pas une simple porte de sortie facile pour cette intrigue. En même temps, la somme a beau être énorme, je doute que cela suffise pour rêgler tous les problèmes. Le Chief a encore agit de façon puante, ne semblant penser qu'à l'argent. Et son collègue était encore pire. Mais j'adore Mitch Pileggi. Sinon, notons que cet épisode était riche en belles chansons. Certaines ont divinement accompagné l'émotion.    

vlcsnap_376934 vlcsnap_391529


// Bilan // Un épisode émouvant, mettant en lumière une Arizona rayonnante, touchante, différente, plus que jamais attachante. Aucune intrigue n'est à jeter mais l'ensemble manque peut-être un peu d'humour.

44069764


// Bonus // Un des titres qui est passé dans cet épisode et dont je suis follement tomber amoureux : Before It Breaks de Brandi Carlile. C'est de la bonne pop-folk comme j'aime et c'est du live...


01 novembre 2009

Grey's Anatomy [6x 07]

dnes_season4_ga_derek_minib

Give Peace A Chance // 13 74o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_75255

   Tout ou presque était fait pour que je n'apprécie pas cet épisode et c'est en partie gagné. Ce que j'aime le plus dans Grey's Anatomy, ce n'est pas les cas médicaux mais les coucheries. Or, cet épisode était quasi-uniquement centré sur un cas médical, celui d'un certain Isaac qui travaille au Seattle Grace depuis des années mais que l'on n'a jamais vu. J'imagine que si Isaac n'avait pas été un "proche" de Derek, ce dernier aurait refusé de l'opérer. On va donc dire que c'était justifié. J'ai eu un gros sentiment de redite après les opérations très risquées du frère d'Addison la saison dernière et bien-sûr d'Izzie. Derek réussit tout ce qu'il entreprend et ça a une légère tendance à m'agacer. C'était assez fascinant de le voir à l'oeuvre et la tension a été palpable pendant tout l'épisode. Finalement, il ressemblait pas mal à l'épisode précédent à ce niveau-là. C'était assez surréaliste de voir tous les médecins, sans exception, s'arrêter de bosser pendant des heures pour suivre l'opération sur écrans. Officiellement, il y avait des tours de garde mais ce n'est pas du tout l'impression que ça donnait. Le plus intéressant était la désormais classique opposition entre Derek et le Chief. J'ai beau ne pas apprécier Derek, trop lisse à mon goût, trop parfait, il faut bien admettre qu'il a raison depuis le début de la saison de faire ce qu'il fait, de s'opposer à Richard systématiquement, ce dernier ne faisant que prendre de mauvaises décisions. Le mot "démission" est écrit en gros sur son front mais il est le seul à ne pas l'avoir rencore remarqué. Au lieu de ça, il préfère renvoyer Derek. Là, on atteint les sommets de la connerie. Le Seattle Grace ne peut pas se passer de Derek Shepherd. Richard va s'en doute revenir rapidement sur sa décision... A ce propos, j'aurai aimé que l'on reparle du cas April. Je n'admets pas que son séjour à l'hôpital puisse être définitivement terminé.

   Hormis Derek, exceptionnellement devenu narrateur de l'épisode, et ça fait du bien un peu de changement, seuls Jackson et Lexie sont vraiment mis en avant. Tous deux assistent le chirurgien et se tirent dans les pattes. Je suis toujours fana de Lexie, j'ai adoré le moment où elle a forcé Derek à boire son eau. En revanche, je pensais Jackson plus sympathique. Il m'a déçu. Il fait quand même pas mal doublon avec Alex. Enfin pas en ce moment puisqu'Alex est devenu une pleurnicheuse depuis qu'Izzie est partie. C'est dommage que Justin Chambers soit un si mauvais acteur. Il ne suffit pas de grimacer pour faire passer une émotion. On sent que les scénaristes rament avec le départ temporaire de Katherine Heigl et que ça va bien tirer en longueur. Le plus simple serait de ne pas se focaliser dessus à chaque épisode et attendre qu'elle revienne. Pour les autres personnages, on est également dans la redite : Cristina se cherche et ne se trouve pas, Meredith est clouée au lit mais ne rate pas une miette de ce qui se passe à l'hôpital en son absence, et Arizona pleure parce qu'Arizona a un problème avec l'autorité. J'ai beau l'adorer, ce serait bien qu'on avance... La série n'a pas oublié d'être drôle avec les couche-culottes de Lexie qui assurent à elles-seules le spectacle !

vlcsnap_65763


// Bilan // Malgré l'aspect trop répétitif de cet épisode, on ne peut pas dire qu'il soit mauvais. Il ne fait en rien avancer les intrigues mais il se laisse suivre avec plaisir.

44069764

25 octobre 2009

Grey's Anatomy [6x 06]

dnes_season4_ga_derek_minib

I Saw What I Saw // 15 o6o ooo tlsp.

44030378


vlcsnap_13584

   Grey's Anatomy me surprendra toujours. Qui s'attendait à un tel épisode ? Je l'ai trouvé excellent de bout en bout et on ne peut plus prenant. L'idée d'une catastrophe (ici l'incendie d'un immeuble) qui transforme une nuit classique en nuit cauchemardesque pour les médecins du Seattle Grace, et pour les patients bien-sûr, n'est pas originale mais quand elle est aussi bien menée, ça ne peut que forcer le respect. Adopter une multitude de points de vue sur une même histoire, c'est en général très casse-gueule car super complexe. Je n'ai pas relevé une seule fausse note et la réalisation était impeccable. Vous l'avez compris, je ne dirai pas de mal de cet épisode.

   Tous les personnages, absolument tous, ont eu une importance. Même Meredith clouée au lit, même Izzie cachée on ne sait où. Et évidemment, rien de tel que ce genre d'événement pour nous faire découvrir un peu mieux les nouveaux personnages, à commencer par celle qui finira renvoyée pour faute professionelle : Dr April Kepner. C'est clairement celle qui sortait du lot depuis l'épisode précédent, sans doute parce que Sarah Drew possède un certain capital sympathie auprès du public et visiblement auprès des producteurs et des scénaristes. Certains diront que c'était un peu facile de faire porter le chapeau à un nouveau personnage plutôt qu'à un ancien. A cela je répondrais que l'on a perdu suffisamment d'anciens ces derniers temps et surtout, qu'April va sans doute revenir. Ca me paraît évident. Si le Chief n'est pas trop con, il devrait comprendre que tout est de sa faute, qu'il gère extrêmement mal la fusion et que cette pauvre fille ne méritait pas ça. Elle est brillante ! Et puis d'un point de vue scénaristique, c'est très bien joué. Braquer ainsi les projecteurs sur ce nouveau personnage n'est pas anodin. Je crois que l'on a tous ressenti de la peine pour April au moment de son renvoi. On ne la connaît que depuis deux épisodes. C'est donc qu'elle est parfaitement intégrée à l'univers de la série maintenant et qu'elle devrait y rester encore longtemps. Et ça marche aussi pour Reed, qui a été obligée de dénoncer sa copine. Ou encore pour Jackson, qui s'est déjà battu avec Karev ! Ils font partis de l'aventure maintenant et je trouve ça très excitant. En revanche, on se passerait volontiers de Charles. Mais il fallait bien un connard dans le lot, la série en manquait un peu. Sinon, presque en parallèle de tout ce chaos, il y avait le cas médical dont s'occupait Lexie avec Mark et Arizona, qui était extrêmement poignant et douloureux pour le patient comme pour Lexie et comme pour nous.

vlcsnap_24486


// Bilan // Un épisode tragique et brillant qui permet de faire fusionner les médecins du Seattle Grace et ceux de Mercy West de manière innatendue et subtile. 

44069764

18 octobre 2009

Grey's Anatomy [6x 05]

dnes_season4_ga_izzie_minib

Invasion // 13 79o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_292845

   Ca n'a pas traîné : l'heure de la fusion est arrivée ! Quatre nouveaux personnages venant du Mercy West nous sont donc introduits, de manière plus ou moins habile. Ce qui m'a dérangé, c'est qu'ils soient d'emblée présentés comme des salauds agressifs. Evidemment que dans une situation comme celle-là, où ils débarquent au Seattle Grace avec leurs affreuses blouses oranges et leur ambition, les "anciens" les voient comme des dangers potentiels, comme des "invaders" ("envahisseurs"). Mais pourquoi nous force-t-on à les voir de la même manière, nous qui sommes censés avoir du recul sur la situation qui nous est exposée ? Pas un seul n'est jovial. Au moins, du coté du Seattle Grace, il y a Izzie et Lexie qui essayent d'apprendre à les connaître. Ca ne va pas très bien se passer ni pour l'une ni pour l'autre, certes. Nous avons donc d'abord Charles (Robert Baker), associé à Izzie. Il avait l'air sympa au premier abord mais c'est la pire enflure de toutes. Il se sert de la cancéreuse comme d'une bonne poire. Ca m'a rappellé la première saison. Il me semble que d'autres profitaient déjà de sa naïveté. Lui, je ne l'aime pas du tout. En plus, il est moche. Ensuite il y a Jackson (Jesse Williams), un beau gosse aux yeux translucides qui risque fort de semer la zizanie dans les couples établis. C'est le plus discret pour le moment mais il a l'air d'avoir un bon fond. Il y a un petit risque pour que ce soit une copie conforme d'Alex. Danger ! Et puis il y a Reed, interprétée par Zora Nehetner, vue dans Everwood et Heroes. Dans le genre pas sympathique du tout, on tient notre championne ! Ses quelques fights avec Alex n'étaient pas très inspirés et rappelaient ceux entre internes dans les deux premières saisons. Enfin, on a April, campée par Sarah Drew que j'avais beaucoup aimé dans Everwood (Shonda, on t'a grillé, t'étais fan de la série !), qui a joué dans deux épisodes de Private Practice l'année dernière et qui figurait au casting du nouveau projet de Shonda Rhimes, Inside The Box, qui n'a malheureusement pas vu le jour. Elle, je l'aime bien. C'est certainement parce que c'est le seul nouveau personnage dont on nous dévoile un peu de profondeur : c'est une lèche-cul qui essaye de se faire bien voir par McDreamy mais qui n'a pas du tout confiance en elle en réalité et Lexie va vite le comprendre. Rien d'hyper original mais c'est satisfaisant comme introduction.

     Pendant que les nouveaux s'affairent, les anciens ont tendance à se reposer sur leurs lauriers. Et là, idée de génie : Cristina flanche. Je crois que c'est seulement la deuxième fois qu'on la voit pleurer. Elle n'a plus le feu sacré, elle n'a plus envie. Ca va sans doute vite revenir. Mais la faire reparler de Burke trois saisons après son départ était une excellente idée et donne une impression de continuité. J'ai plutôt apprécié les passages avec Meredith clouée sur son lit d'hôpital, d'autant que Thatcher n'a pas été évoqué une seule seconde. Callie n'a pas beaucoup travaillé et pour cause : son horrible père était de retour ! Leur dernière dispute en fin de saison dernière avait laissé l'intrigue suspens. Elle est désormais close. Après un discours émouvant d'Arizona (que j'aime vraiment beaucoup), il a enfin compris qu'il lui fallait aimer sa fille quelque soit ses choix. Le propos peut paraître facile et rebattu mais c'est toujours bon de rappeler qu'il y a encore des gens aujourd'hui qui nient l'existence de l'homosexualité, ou qui la considérent comme une maladie que l'on peut soigner, aux Etats-Unis, en France et partout ailleurs. Et puis il y a Izzie. Après avoir fait une nouvelle erreur dans un diagnostic qui aurait pu coûter la vie à sa patiente, le Chief la convoque et la vire, elle, Izzie. Shocking ! La vérité, on la connaît : Katherine Heigl a demandé à s'absenter du tournage le temps de six épisodes afin de tourner un film. Alors Izzie laisse un mot de rupute à Alex et s'évanouie dans la nature. C'est un peu extrême. J'espère qu'on la reverra dans le prochain épisode avant qu'elle ne parte quelques temps. Je me demande bien ce qui va se passer pour l'actrice. Sera-t-elle encore là l'année prochaine ?

vlcsnap_281792


  // Bilan // Peut-on reprocher à un épisode d'être trop rythmé ? C'est ce que je vais faire. Cet épisode était trop dense entre l'arrivée des nouveaux personnages et les nombreux problèmes des anciens. Cela dit, ce sang neuf est le bienvenue et j'espère qu'il apportera ce dont la série a besoin : du renouveau dans les intrigues et dans les intéractions entre les protagonistes !

44069764

04 octobre 2009

Grey's Anatomy [6x o3]

dnes_season4_ga_christina_m

I Always Feel Like Somebody's Watching Me // 15 69o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_27613

   C'est moi ou cet épisode avait des faux airs de saison 1 et 2 ? Il était extrêmement plaisant à suivre, hyper rythmé, hyper équilibré, hyper bien foutu quoi ! Et c'est moi ou Lexie est devenue un excellent personnage ? Elle n'a jamais été détestable mais depuis quelques temps, elle apporte vraiment quelque chose. Sa crise de panique à l'idée qu'elle puisse perdre son job était très amusante, évidemment, mais était aussi très significative d'une réalité d'aujourd'hui. Grey's n'a jamais vraiment sorti la carte du réalisme, même dans les cas médicaux souvent farfelus et souvent exagérément compliqués et impressionnants, mais là elle touche un point sensible qui devrait parler pas mal à beaucoup de téléspectateurs. Même dans un hôpital, on peut se faire renvoyer, oui oui ! Et les premières à partir sont souvent les infirmières, c'est le cas ici, et les internes, c'est le cas aussi. J'ai beaucoup aimé le traitement de cette intrigue et il faut bien reconnaître que c'est très excitant, tout en ajoutant un stress communicatif. Si l'on peut être sûrs que ni Cristina, ni Meredith, ni Alex ne seront touchés par la vague de renvoi, le doute est permis concernant Izzie. Elle a beau vouloir montré qu'elle est encore capable de travailler, elle est toujours malade, toujours atteinte d'un cancer, et cela pourrait lui être préjudiciable en ces temps difficiles. Et ce serait une porte de sortie pour l'actrice assez innatendue. J'ai hâte que la fusion ait lieu. Ca devrait bien booster la série.

   Il y a quand même une chose que je ne comprends pas et/ou n'admets pas : que le Chief ne pense pas une seule seconde à prendre sa retraite. C'est quelque chose qui vole dans l'air depuis deux-trois saisons maintenant et le moment me semble opportun pour prendre cette décision. Derek ferait certainement un excellent remplaçant et on insiste d'ailleurs bien là-dessus dans cet épisode, quitte à faire passer Richard pour un connard alors qu'il n'a jamais été comme ça. Il a toujours été relativement attentionné envers son personnel. Et puis virer les gens via un vulgaire mail, c'est dégueulasse et ça ne lui ressemble pas. Ca m'a d'ailleurs étonné que tout le monde semble trouver la méthode normale. Et puis, il doit bien y avoir un Chief à Mercy West ? Qu'advient-il de cet homme/de cette femme ? Toujours est-il que Cristina aussi a réagi à sa façon à la grande nouvelle et c'était vraiment tordant ! Cristina s'occuper d'enfants ? C'est impensable. C'est ça aussi qui est bien avec Grey's : dès le départ, on sentait que cette intrigue allait réserver de bons moments de rigolade et ça n'a pas raté ! C'est une série vraiment comfortable. On s'y sent comme chez soi. Et dans le même esprit, je suis toujours aussi fan des scènes qui se passent en dehors de l'hôpital car elles sont toujours pleine de chaleur humaine, à l'image de cette petite partie de baseball improvisée.

   Peu de cas médicaux dans cet épisode mais ils étaient parfaitement imbriqués dans le récit. Le cas du schizophrène notamment, qui avait une vraie répercussion sur l'intrigue de Lexie. J'espère que ce cas n'est pas rêglé et qu'on le retrouvera à l'épisode précédent. Mais y'a-t-il encore quelque chose à en dire ? A voir. Le cas du bébé était un peu flou, peut-être même un peu trop accessoire, et puis les images de ce petit corps mutilé en salle d'opération n'étaient pas forcément agréables à l'oeil. Quelques remarques en vrac pour finir : Callie et Arizona sont toutes mignonnes et, au risque de me répéter, je crois qu'ils ont bien fait de se séparer du personnage de Erica. J'ai revu deux-trois de leurs scènes récemment grâce à la diffusion sur TF1 et l'alchimine n'était vraiment pas aussi bonne qu'entre ces deux-là ! Et tout autre chose : Derek et Meredith sont-ils inconscients ? Laisser cette pauvre Izzie vivre dans une caravane alors qu'elle est malade, franchement ! Tout ça pour baiser un peu partout dans la maison en plus ! Sinon, j'ai bien aimé le comportement d'Alex vis à vis d'Izzie : ni trop complaisant ni trop détaché. C'est dommage que ce mec se comporte comme un salaud un épisode sur deux... Le non-dit autour de la perruque m'a beaucoup amusé !

vlcsnap_29658


// Bilan // La fameuse fusion qui est dans tous les esprits semble être THE bonne idée qui a boosté les scénaristes de Grey's ! On n'avait pas eu un épisode aussi complet depuis longtemps. Ca fait bien du plaisir : la série n'est pas morte avec George.

44069764

28 septembre 2009

Grey's Anatomy [6x o1/6x o2]

19162554

Good Mourning // Goodbye

17 1oo ooo tlsp. // 16 5oo ooo tlsp.

44030377 // 44030376


vlcsnap_75675 vlcsnap_89656 vlcsnap_101610

vlcsnap_70730

   Avant de parler de ce Season Premiere, j'ai envie de parlé de ce à quoi il aurait dû ressembler si T.R. Knight n'avait pas refusé de revenir pour conclure sa storyline et la vie de son personnage. Shonda Rhimes avait prévu de nous montrer le dernier jour de George, estimant que "lorsqu'on sait qu'un personnage va mourir, on voit chaque détail de chaque scène différemment. Tout prend un sens. J'aimais cette idée..." Eh bien moi aussi et je trouve vraiment dommage que l'acteur ait réagi comme ça.

   La version que nous avons eu n'est pas pour autant mauvaise, quoique moins originale. L'idée d'égrainer les jours suivants la mort de George un à un, en nous montrant toutes les phases classiques du deuil (le déni, la colère, l'acceptation...), n'était pas mauvaise mais d'autres séries l'ont déjà fait. Ce qui était intéressant, c'était d'observer la réaction de chaque personnage face à cette tragique nouvelle. Ils ont tous réagi à leur manière et de façon logique par rapport à ce qu'ils ont toujours été. Les cyniques Meredith et Cristina sont celles qui ont mis le plus de temps à comprendre et ont finalement été les plus émouvantes. Quoique celle qui m'a le plus ému de tous, c'est Callie. J'ai toujours beaucoup aimé ce personnage, c'est peut-être pour ça, mais elle a tout de même été la femme de George. Elle en a été follemement amoureuse, elle a souffert comme jamais avec lui et, même s'ils ne se parlaient plus beaucoup, quelque chose les unissait advitam eternam. C'était bien de ne pas passer sous silence cette souffrance-là. Le départ de Callie de l'hôpital sur un coup de tête m'a fait très peur. Mais le cliffhanger de fin m'a rassuré : le Seattle Grace va devoir fusionner avec son concurrent, le Mercy West, où Callie travaille désormais. Elle sera donc toujours dans les parages, et, au-delà de ça, je trouve que cette intrigue est bien trouvée. C'est peut-être elle qui va permettre d'injecter le sang neuf dont la série a besoin. Cette fusion signifie forcément l'arrivée massive de nouveaux personnages. Dès lors, le slogan "The Season That Changes Everything" me semble tout à fait approprié.      

vlcsnap_68420

   Je reconnais que depuis quelques temps, le personnage de George ne m'intéressait plus beaucoup et toutes les histoires dans les coulisses de la série avaient tendance à renforcer mon envie qu'il s'en aille, et vite ! Je n'ai pas pu m'empêcher de ressentir un soulagement à l'annonce définitive de sa mort. C'est peut-être pour cela que j'ai eu du mal à ressentir une véritable émotion aussi. J'avais surtout envie que tout le monde passe à autre chose. La scène de l'enterrement était un peu ratée. Le gros fou rire m'a déstabilisé mais, au final, c'est tout à fait dans l'esprit de la série. En revanche, avant cela, j'aurai aimé que l'on insiste davantage sur l'émotion. Hormis la réaction de Callie dans la salle d'opération, il n'y a rien eu de véritablement déchirant et c'est pourtant ce que l'on attendait tous. Enfin je crois. La réaction de Bailey est particulièrement intéressante et Chandra Wilson a encore fait de l'excellent boulot. Les réactions plus détachées de Owen et Arizon, dûes à leur arrivées récentes, étaient tout à fait logiques. Non vraiment, tout cela était très cohérent.

   Concernant Izzie, je suis beaucoup moins convaincu. Elle s'en sort beaucoup trop facilement. On a tellement insisté la saison dernière sur le fait que son cancer était incurable... J'espère que le fait qu'elle soit encore malade mais en rémission est une porte de sortie pour plus tard. L'actrice sera absente pendant six épisodes cette saison, déjà. Le départ, à court ou à long terme, est inévitable. A coté de ça, le comportement d'Alex vis à vis d'elle était scandaleux jusqu'à ce qu'il s'explique. J'aurai toujours du mal avec ce mec mais ses explications étaient convaincantes. J'ai dû mal à voir comment les scénaristes vont pouvoir rendre leur couple intéressant maintenant qu'ils sont mariés. Au contraire de Meredith et Derek qui baisent partout partout et qui nous réservent pour l'occasion quelques scènes comiques. De même pour Lexie et Mark, qui vont définitivement bien ensemble et qui me font beaucoup rire. Ca pue le mariage aussi c't'histoire. Toutes les scènes comiques étaient les bienvenues pour alléger l'atmosphère. En plus des cas George et Izzie, les cas médicaux du jour n'étaient pas très joyeux non plus. J'ai de plus en plus de mal à m'y intéresser tant c'est toujours la même chose. Mais on ne peut pas nier que l'émotion nous attrape toujours à un moment ou à un autre. Rien que pour cela, ils méritent d'exister. Enfin, les multiples voix-off de la fin de l'épisode m'ont beaucoup plu. Belle idée.   

vlcsnap_129144

vlcsnap_144203 vlcsnap_99885 vlcsnap_117873


// Bilan // Un double Season Premiere un peu trop long mais qui trouve un bon équilibre entre gravité et émotion. La mort de George n'est pas aussi émouvante que prévue mais c'est peut-être mieux ainsi. Une saison qui démarre bien et quand on pense qu'il s'agit de la 6ème, ça force le respect. De nombreuses autres ont flanché bien avant...

44069764