19 mai 2010

Grey's Anatomy [6x 22]

dnes_season4_ga_meredith_mi

Shiny Happy People // 11 o5o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_111592 vlcsnap_93618

   Mais Shonda Rhimes se dope ? C'est pas possible ! Après l'excellentissime Season Finale de Private Practice, voilà qu'elle et son équipe nous pondent un des meilleurs épisodes de Grey's de la saison, sachant que le précédent et quelques autres étaient énormes aussi ! Je suis ravi. Rien que pour donner tort à tous ceux qui enterraient la série depuis deux ans. Alors, peut-être qu'au niveau des audiences ils n'ont pas tort. Mais créativement parlant, la série est au top ! Inutile de dire que tous les personnages, ou presque, ont été utilisés avec brio. Même cette traînée de Reed ! Elle couche avec Mark. Comme ça, parce que ça la titillait depuis un moment et qu'elle méritait bien un cadeau de départ. La tentative de plan à trois avec Teddy n'a pas fonctionné. C'est dommage, ça aurait pu être drôle ! Mais qui aurait envie de coucher avec Reed en même temps ? A part Percy, je ne vois pas ! Percy ? Mais oui, celui qui n'est pas Jackson. Le grand benêt de Mercy West... Rooo, faites un effort mince ! Si je vous parle du torse d'Eric Dane, je suis sûr que vous allez être plus réceptifs ! Ca faisait longtemps qu'il ne s'était pas balladé tous abdos dehors. De temps en temps, ça fait plaisir. Cela dit, depuis sa fameuse sextape, je ne le regarde plus de la même façon. Il avait l'air tellement plus commun et plus grassouillet. Et puis ce que sa serviette cache et que ma pudeur m'empêche de nommer est bien loin du fantasme que l'on a tous fait... Bref, l'essentiel c'est que Mark finisse par déclarer sa flamme à Lexie après avoir couché avec deux autres femmes. Moment perturbant mais joli. J'espère qu'Alex ne va pas représenter un obstacle trop longtemps. Ca ne ferait que le rendre encore plus agaçant et il n'en a pas besoin ! Au passage, j'ai bien aimé sa patiente du jour. Pas mal jouée par Demi Lovato d'ailleurs. Mais je m'attendais à un petit coup de folie plus flippant.

   Les cas médicaux de cet épisode étaient peu nombreux et ne prenaient pas plus de place qu'il ne fallait. Comme d'habitude, mais de manière peut-être plus subtile, ils reflétaient bien l'état d'esprit de nos médecins et les ont poussés à aller de l'avant, à leurs risques et périls. C'était un plaisir de retrouver ici aussi Marion Ross (après Brothers & Sisters et Nurse Jackie) dans un rôle très touchant. Son histoire était simple mais joliment racontée. Elle était surtout liée au triangle Cristina/Owen/Teddy qui n'en finit plus et qui m'éclate. Les justifications d'Owen étaient d'ailleurs assez convaincantes, dans le sens où il n'a pas tort quand il dit qu'il a peur de tout mélanger et qu'au fond il ne "sait pas". Mais la réaction de Cristina est encore plus compréhensible. Joli moment à la fin avec Meredith et plein de scènes très drôles plus tôt dans l'épisode. Du coté de Callie et Arizona, disons qu'on nous l'a joué sobre et que c'était très bien comme ça. Un baiser et puis s'en va... Je les adore. Je vous l'ai déjà dis des centaines de fois, je sais. La surprise, c'est que la romance de Bailey avec son étalon revient sur le devant de la scène ! Et c'était vachement bien. La première scène était excellente et émoustillante. Jason Winston George est un argument de poids pour suivre Off The Map, la nouvelle série de la déesse Shonda. Mais c'est aussi ce qui me fait craindre le pire pour la suite des événements. Ben ne serait-il pas en train de se foutre de la gueule de Miranda ? Je crois bien et ça me peine d'avance pour elle. Une bonne raison pour partir à l'Oceanside moi je dis ! Oui, je n'ai pas laissé tomber cette idée, même si c'est du pur fantasme à l'heure actuelle. Shonda, engage-moi !

vlcsnap_94175 vlcsnap_122753


// Bilan // Cet épisode manquait peut-être d'une grande scène marquante mais il n'en est pas moins brillant ! Beaucoup d'humour, quelques passages chauds chauds chauds et une grande cohérence d'ensemble. Bref, Grey's Anatomy ne peut pas rater son final. C'est trop bien parti...

44069764


// Bonus // Une bande-son encore excellente, dont j'ai tiré ce titre en particulier. Open Your Eyes d'Andrew Belle :


12 mai 2010

Grey's Anatomy [6x 21]

dnes_season4_ga_christina_m

How Insensitive // 11 o3o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_215705 vlcsnap_215843

   How Insensitive n'est pas loin de m'avoir bouleversé. Il contenait deux scènes absolument sublimes que je ne suis pas prêt d'oublier. Elles véhiculaient une force émotionnelle très particulière, que l'on atteint rarement. Il s'en dégageait une vérité universelle, une crédibilité parfaite. Après, j'imagine que ça m'a fait de l'effet parce que ça m'a parlé tout particulièrement. D'autres ont pu trouvé ça moins réussi. Une chose est sûre : le couple formé par Callie et Arizona fait l'unanimité (et je repense à cette pauvre Erica dont plus personne ne regrette le départ) et je dirais même que c'est le couple dont je suis le plus fan depuis le début de la série. Je ne m'attendais pas à leur séparation dans cet épisode étant donné que l'on était parti sur quelque chose de comique avec Callie qui se fait draguer par une patiente qui lui donne carrément son numéro. J'avais peur qu'il se passe quelque chose et qu'Arizona entre dans la pièce à ce moment-là. Le truc ultra-soap qui aurait sorti les scénaristes de la merde en un rien de temps mais qui aurait fait enrager tout le monde à juste titre. En une scène, on bascule de la comédie au drame et bravo à Sara Ramirez et Jessica Capshaw qui ne pouvaient pas mieux se débrouiller. La séparation est d'autant plus douloureuse qu'elles s'aiment encore toutes les deux, qu'elles sont heureuses ensemble si l'on met le problème du "projet bébé" à part... C'était vraiment dur à regarder, et je suis assez admiratif en fait du choix qu'elles font. Il faut avoir une sacrée force pour oser quitter quelqu'un que l'on aime encore à cause des circonstances... Si j'avais une critique à faire, ce serait sur la place accordée à la scène dans l'épisode. Elle aurait mérité de figurer en dernier et de durer un peu plus le longtemps. J'ai trouvé étrange de finir sur Derek et Mark qui joue au golf.

   L'autre grande scène de l'épisode, on la doit à Cristina et à Sandra Oh. Là encore, on est parti au départ sur de la comédie pure avec une Bailey déchainée et hilarante qui donne un cours de "sensiblerie" à ses élèves-médecins, pour poursuivre sur de l'émotion pure. Cristina se retrouve à s'occuper d'une petite fille dont la maman vient de faire une crise cardiaque. Jusque là, on se dit qu'on va se coltiner à nouveau tout plein de blagues sur le thème usée de Cristina et les enfants. Mais point du tout ! Il est question de deuil, celui que la petite fille va devoir bientôt faire car sa maman va la quitter, et celui de Cristina qui dure depuis des années et qui l'a poussée à devenir médecin, comme un épisode il y a quelques saisons de cela nous l'avait révélé. En effet, Cristina a perdu son père dans un accident de voiture et malgré tous ses efforts, elle n'avait pas réussi à le sauver. Elle n'était alors qu'une petite fille elle-aussi. Son dialogue avait la petite était magnifique. Outre le fait que je trouve ça très bien d'explorer ce pan du passé du personnage qui était longtemps resté flou, j'ai trouvé encore plus intelligent de le relier à sa relation avec Owen et à sa relation avec Meredith, le premier prenant tout doucement la place de l'autre dans son coeur. Cela même est relié au cas de conscience auquel Meredith se retrouve confronté depuis qu'elle sait, depuis la bouche de Derek, qu'Owen a peur de craquer pour Teddy. Je pense que Meredith finira par cracher le morceau, par loyauté et parce qu'il faudra bien casser le couple d'une façon ou d'une autre.

   Derek était très présent dans cet épisode mais il représente sa grande faiblesse puisque son intrigue n'était pas passionnante et déjà vue. On revient sur un cas médical d'il y a quelques temps et dont je n'avais qu'un vague souvenir, qui remet en cause les capacités de Derek à un être un bon Chef. La question se pose effectivement : est-il à sa place ? Je n'ai pas la réponse mais ce dont je suis sûr c'est que je n'ai absolument pas envie que l'on revienne à la situation d'avant avec un Richard qui retrouve son poste et un Derek qui redescend en grade. Pas de retour en arrière comme ça. C'est insupportable. D'ailleurs, mon petit fantasme secret c'est que Grey's se termine sur la nonmination de... Addison Montgomery au poste de Chief of Surgery du Seattle Grace ! Mais je divague... Le "gros" cas médical du jour est comme toujours prétexte à la comédie et à l'émotion. Un homme qui pèse une tonne à cause d'un certain laisser-aller, une femme magnifique qui suscite du coup une interrogation et de nombreuses blagues parmi les médecins et une petite leçon de morale acceptable puisque Grey's n'en abuse pas. En fait, j'ai trouvé ça divertissant mais trop facile, tant du point de vue de la comédie que de l'émotion justement ! Pour terminer, un mot, car ça ne mérite pas plus d'attention, sur le retour de la Diva sous forme de lettre officielle de demande de divorce : nécessaire. C'est une façon très discréte de tourner la page. Alex est déjà passé à autre chose de toute façon puisque c'est Lexie qu'il veut maintenant. Je n'aime pas tellement leur relation mais c'est du provisoire. Enfin je crois.            

vlcsnap_210521 vlcsnap_202696


// Bilan // Deux scènes soit 3-4 minutes exceptionnelles, plus 40 minutes très agréables. Grey's Anatomy is definitely back !

44069764

07 mai 2010

Grey's Anatomy [6x 20]

dnes_season4_ga_derek_minib

Hook, Line And Siner // 10 47o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_62168 vlcsnap_63324

   Quitte à me répéter encore et encore, je suis fasciné par le tour de force des scénaristes cette saison qui ont réussi à renouveler la galerie de personnages de Grey's Anatomy sans pour autant écarter les fondamentaux. C'est quand même super rare qu'un ensemble show réussisse cela. On a tellement d'exemples de "deuxième génération" qui n'ont pas prises et qui ont conduit à l'annulation des séries en question. Je pense à The Practice, Ally McBeal et même Urgences mais dans ce cas précis c'est plus personnel. Pour moi, la série s'est arrêtée à la mort de Mark Greene. Après, ce n'était que digression. Dans Grey's, quand on regarde bien, on a d'un coté les anciens qui, dans l'ensemble, ne perdent pas en intérêt. Certains mêmes en gagnent, comme Meredith. D'ailleurs, sa scène "chaude" dans le bureau de Derek était assez représentative de l'évolution du personnage. Elle ne se serait jamais lâchée comme ça en saison 1. Elle n'aurait pas non plus suivi les battements de cils de April face à son homme avec un regard amusé. An all new Meredith ! Derek de son coté commence à devenir crédible en vilain chief. Le coup qu'il a fait à Teddy était vraiment moche. Cela dit, je n'ai pas cru une seule seconde à son départ. Elle est devenue un élément clé de la série en très peu de temps. Son triangle amoureux avec Cristina et Owen reprend peu à peu de l'intérêt après un court passage à vide. Owen m'a beaucoup étonné en lui plantant littéralement un couteau dans le dos, même si elle ne le sait pas. Le pauvre homme est complètement paniqué à l'idée de trahir Cristina. Il essaye de résister à ses pulsions. C'est rare. Peu d'hommes peuvent se vanter d'en faire autant. Peu de femmes aussi d'ailleurs.

   Parmi les membres du casting original dont on ne se lasse pas, il y a d'abord Bailey, que je trouve bien trop discréte cette saison (où en est son histoire de coeur au fait ??? On veut savoir ! C'était tellement mignon). Mais elle a toujours la réplique pour rire : "I'm Dr. Bailey. I Know Everything." Cristina, quant à elle, reste un personnage infiniment attachant malgré ses défauts innombrables. Par contre, il n'y a définitivement plus rien à faire d'Alex. Son comportement, ici vis à vis de Lexie, est juste inqualifiable. Quand est-ce qu'il cessera d'être un pauvre connard ? Heureusement, Lexie ne s'est pas démontée. Elle est assez géniale cette fille. Outre Teddy et Owen, parmi les récents ajouts Arizona est aussi exceptionnelle et toujours pleine de surprise. Son refus d'avoir un enfant commençait à me gonfler, on n'avançait pas et en réalité on n'a pas plus avancé dans cet épisode mais toutes ses scènes avec Callie étaient tellement déchirantes que j'ai pris mon pied ! La dernière surtout. Mais aussi celle où elle affirme pour la dernière fois qu'elle ne veut pas avoir d'enfant et qu'il n'y a pas à chercher derrière cela un quelconque problème psychologique. Elle est juste heureuse dans sa vie telle qu'elle est aujourd'hui et ne veut pas en changer. Voilà une intrigue que l'on voit rarement développée à la télévision ! C'est très intéressant. Malgré tout, je crains qu'une issue positive soit impossible. Je prépare déjà mes mouchoires pour la future séparation. Ca va faire mal. Le retour de Sloane dans la vie de Mark pour son accouchement ne me disait rien de bon mais j'ai été agréablement surpris. Ca ne m'a pas ennuyé. Ca ne m'a pas ému non plus, à cause du jeu bien limité d'Eric Dane, mais pas mécontent du résultat. Et HYPER content que l'idée saugrenue d'adopter le bébé ne soit pas venue à l'esprit de Callie par exemple. Ca aurait été catastrophique.       

vlcsnap_51683 vlcsnap_38887


// Bilan // Je vais oser le dire : pour moi, Grey's Anatomy est revenue cette année au niveau des trois premières saisons. Les scènes de comédie sont peut-être plus rares et un peu moins efficaces mais tout le reste est parfait ! Les nouveaux personnages sont excellents. Par contre, les audiences ne remontent pas. Y'avait-il tant de fans que ça d'Izzie/Katherine Heigl aka La DIVA ? Je commence à le croire...

44069764

06 avril 2010

Grey's Anatomy [6x 19]

dnes_season4_ga_christina_m

Sympathy For The Parents // 9 87o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_104874 vlcsnap_104913

   Après six saisons, Grey's Anatomy entame LE virage dangereux que toutes les séries sentimentales ont dû affronter à un moment ou à un autre : les bébés ! Avec deux couples particulièrement stables, la question allait forcément se poser pour au moins l'un d'entre eux. Ce sera finalement pour les deux ! On savait déjà le désir de Callie d'avoir des enfants, au contraire d'Arizona qui ne veut pas en entendre parler. Et qui ne veut pas en parler tout court. J'adore par-dessus tout ce couple mais là, franchement, je me suis ennuyé. Ca n'avance pas. Et au moment où ça va justement enfin avancer : cut ! Rendez-vous au prochain épisode. C'est agaçant. J'ai vraiment eu l'impression que les scénaristes essayaient de gagner du temps. Voilà que Derek a lui aussi un désir d'enfant. Ce n'est pas très étonnant. Il commence à se faire vieux pépère ! Meredith est beaucoup moins enthousiaste mais elle ne dit pas non. Elle a déjà compris grâce à Alex qu'il n'y avait de toute façon pas de bon moment pour tomber enceinte. C'est un peu comme quand on cherche le bon moment pour quitter quelqu'un, dans un autre genre. Il n'y en a pas. Il faut se lancer et adviendra que pourra ! Bref, il ne serait pas particulièrement étonnant que Meredith tombe enceinte la saison prochaine et l'idée ne me déplaît pas. C'est une évolution logique, qui prouve bien la stabilité tant attendue de son couple. Est-ce que April va jouer l'entremetteuse ? Possible. J'étais très content d'apprendre que ce personnage serait de retour mais je commence à déchanter. Après avoir été figurante pendant plusieurs épisodes, Sarah Drew se retrouve avec une intrigue presque ridicule, qui ne fait pas honneur à son talent. Voilà qu'April est amoureuse-transi de Derek ! Ca ne me plaît pas du tout, ça la rend franchement pathétique, surtout dans la scène où Lexie s'en rend compte car c'était totalement innaproprié. C'est dommage, elle avait du potentiel. Espérons que ce soit juste une passade...

   Si j'ai moyennement aimé cet épisode, c'est sans doute en grande partie à cause du fait qu'Alex en soit le protagoniste phare. Jamais pu l'encadrer et ça ne va pas en s'arrangeant. On ne savait quasiment rien de lui, de sa vie passée notamment, depuis tout ce temps, et les scénaristes ont décidé de se lancer. Cela donne une histoire clichée et facile qui le fait passer pour un héros. Le grand monsieur tout rempli de blessures qui ne dit rien et qui garde le cap. Mouais. Ce refrain, on le connaît bien, et l'arrivée de son frère n'y change rien. Ca amplifie juste le non-intérêt du personnage. Cela dit, je suis conscient que d'autres ont dû adorer. C'est peut-être moi qui a un problème. Il faut dire que Justin Chambers ne fait rien pour arranger les choses avec son jeu très approximatif que ce soit dans la comédie ou l'émotion. A part ça, Teddy et Mark font plus ample connaissance façon sport en chambre, et Owen retrouve ses vieilles pulsions violentes qui ont de quoi effrayer Cristina. C'est un aspect très intéressant du personnage, je l'ai toujours dis, mais j'ai vraiment l'impression que l'on revient en arrière et que les scénaristes ne savent plus trop quoi inventer pour ne pas les faire se séparer. Normalement, c'est l'inverse. On sent qu'ils tiennent à ce couple, les téléspectateurs aussi, mais je crois qu'il va falloir se faire une raison : une pause s'impose ! Rien à voir avec Teddy d'ailleurs, ce qui aurait été la solution de facilité (même si je suis convaincu que l'on viendra tôt ou tard). J'aimerais assez que cette intrigue prenne un tournant tragique. Qu'Owen fasse vraiment du mal à Cristina. Ce serait innatendu et choquant ! 

vlcsnap_113181 vlcsnap_107191


// Bilan // Un épisode qui ne m'a pas tellement plu dans l'ensemble malgré quelques bons moments. Je n'aime pas ce que devient April, ça m'emmerde que Sloane soit de retour, Callie et Arizona traînent, Owen et Cristina reviennent à la case départ et Alex ainsi que les cas médicaux sont bien trop présents.

44069764

29 mars 2010

Grey's Anatomy [6x 18]

dnes_season4_ga_derek_minib

Suicide Is Painless // 11 57o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_376841 vlcsnap_397766

   Saviez-vous que Shonda Rhimes était fans de Lost ? Non ? Eh bien maintenant vous le savez. C'est peut-être pour ça que cet épisode m'a fait penser à la série. Non non, je ne suis pas obsessionnel. Et puis Lost n'a pas inventé le système de flashbacks. N'empêche qu'il y avait cette petite vibe parfois et ça m'a plu. C'était assez étonnant en tous cas ces instants du passé de Owen Hunt lorsqu'il était en Irak. Ca fait deux ans maintenant qu'il est au générique de la série et ce n'est que maintenant qu'on entre, si je puis dire, dans le vif du sujet. On découvre enfin ce qu'il l'a tant traumatisé et ce qui le traumatise encore. Et il y a de quoi. J'ai trouvé toutes ses scènes extrêmement poignantes et particulièrement bien réalisées. Je ne parlerais même pas des musiques qui les accompagnaient, absolument sublimes. La présence de Teddy à ses cotés est aussi un motif de satisfaction. Il y a quelque chose entre ces deux-là qui dépasse l'alchimie. c'est con mais le passage où ils jouent au basket m'a beaucoup ému. Dans le présent, c'est le suicide d'une patiente qui les réunit, ou les désunit d'ailleurs, et je trouve ça toujours bien traité du thème de l'euthanasie. Ce n'est pas si courant, toujours un peu tabou. Curieusement, peut-être moins aux Etats-Unis que chez nous. Comme quoi... En tous cas, cette intrigue médicale était belle et marquante. J'ai bien aimé l'implication de Cristina dans tout ça. Elle était là, patiente, à l'écoute, elle a beaucoup donné et beaucoup appris. Le duo qu'elle forme avec Teddy est vraiment excellent.

   Le reste de l'épisode était sans doute un peu moins fort mais j'y ai trouvé mon compte. Une petite dispute entre Meredith et Derek, ça ne fait pas de mal depuis le temps. C'était court, puisqu'il y a réconciliation à la fin, et ça fait toujours quelque chose de voir ce couple devenu si mature. De la même façon, il y a une belle évolution dans la nouvelle relation qu'entretiennent Derek et Richard. De la bienveillance, un peu d'amitié au fond. Et puis il y a Callie qui n'ose pas dire à Arizona ce qu'elle ressent vis à vis des enfants. Elle en veut, où est le mal ? Il faudra sans doute du temps et de l'écoute pour qu'elles se comprennent sur ce point et que l'une des deux fassent une grosse concession. Mais je suis sûr qu'elles y arriveront, en espérant que Callie ne fasse pas de bêtise avec Mark. Le fait qu'il s'oit occupé avec Teddy maintenant l'empêchera peut-être... Pas de Bailey quasiment cette semaine mais tant pis. Doucement mais sûrement, aux cotés des "historiques", Jackson et April marquent leur territoire.   

vlcsnap_387885 vlcsnap_397355


// Bilan // Un épisode qui m'a beaucoup touché, c'est ce que j'attendais précisément de Grey's Anatomy. La saison 6 est très bonne mais il manquait jusqu'ici peut-être un peu d'émotion, un peu plus de tristesse en fait. Nous y sommes.

44069764


// Bonus // Le titre magnifique qui cloture l'épisode : Abandon Ship de Sorry Kisses.


16 mars 2010

Grey's Anatomy [6x 17]

dnes_season4_ga_meredith_mi

Push // 10 94o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_171408 vlcsnap_191460

   Grey's Anatomy est décidément dans une très bonne vibe en ce moment. Si ça continue comme ça, on tiendra peut-être la meilleure saison depuis la 3ème ! Un vrai tour de force. Je le dis chaque semaine mais ça me paraît important de le souligner encore : au bout de six saisons, réussir à se renouveller n'est pas chose aisée et encore moins réussir à imposer de nouveaux personnages. Bravo à Shonda Rimes et à son équipe de scénaristes. Est-ce un hasard si cet épisode réalisé par Chandra Wilson met aussi bien en avant le personnage de Bailey ? Probablement pas. Je retire tout ce que j'ai pu dire ces derniers temps sur elle, notamment qu'elle n'avait plus sa place au Seattle Grace et qu'elle ferait mieux de rejoindre Addison à Los Angeles. Elle a parfaitement sa place et elle l'a prouvé. J'ai tout adoré de ses apparitions, qu'il s'agisse des scènes comiques avec Callie (le dialogue sur l'épilation était tordant) ou celles plus touchantes où elle avoue qu'elle n'a connu qu'un homme dans sa vie -son ex-mari- et qu'elle ne sait plus du tout y faire. Quant à la dernière scène avec Ben, elle était géniale. Chandra Wilson était toute belle (sa coupe m'empêche de la surnommer encore "mon petit gland") et le baiser passionné m'a renversé sur mon canapé. C'était vraiment génial. Callie avait fort à faire cette semaine dans son nouveau rôle de conseillère matrimoniale puisqu'il lui fallait également guider Mark, incapable d'inviter à dîner une jeune femme correctement. Sa nouvelle proie n'est autre que Teddy, ce qui aurait été innatendu si elle n'avait pas été la seule célibataire du coin, et je suis déjà assez fan de ce potentiel couple. Pas tellement pour ce à quoi il pourrait ressembler en fait mais pour les répercussions qu'il va avoir sur les autres personnages. Ca a déjà commencé avec Lexie, qui craque face à Meredith quand elle se rend compte que c'est bel et bien fini entre elle et Mark. Il est passé à autre chose et il ne cherche vraisemblablement pas à la rendre jalouse. Là encore, c'était simplement génial !

   Moins génial, mais intéressant quand même, c'est le premier gros couac entre Callie et Arizona qui ne restera sans doute pas sans suite. On peut d'ailleurs déjà voir se profiler une séparation et ça me fait chier d'avance tant elles forment un couple stable et mignon. Arizona ne veut pas d'enfants, Callie en rêve. Une problématique éternelle qui ne peut se résoudre à travers un compromis. Ca passe ou ça casse... Pitié, pas un couple étrange Mark/Callie qui tenteraient d'avoir un enfant ensemble sans être ensemble. Je compte sur Arizona pour changer d'avis. Je veux les voir mères, ensemble. Marre que ce genre d'intrigues soient réservées aux séries du câble comme Queer As Folk ou The L Word par le passé. Au niveau des cas médicaux, rien de bien transcendant. Ils passent carrément au second plan et c'est bien mieux comme ça. Il y a trop de personnages pour que l'on perde du temps à se concentrer sur des gens de passage, d'autant qu'on a déjà tout vu. Du coup, ça peut donner l'impression que ceux qui sont traités le sont mal. C'est pas faux. Mais ça ne me dérange pas. Il y en a quand même un dans cet épisode qui a servi de toile de fond pour un nouvel affrontement entre Richard et Derek. Sans doute le duexième d'une longue liste. Ca fait très bizarre de voir les rôles s'inverser mais c'est vraiment intéressant. En prime, on a eu un duo Owen/Meredith peu exploité jusqu'ici plein de promesses. Meredith ne va pas le laisser abîmer le bonheur de sa BFF. Je crois malheureusement qu'elle ne pourra pas faire grand chose à part retarder l'échéance. Je ne les vois pas finir la saison ensemble...    

vlcsnap_190766 vlcsnap_174855


// Bilan // J'ai hésité à décerner quatre étoiles à cet épisode tant je l'ai trouvé bien construit, bien écrit, bien réalisé et bien joué (Eric Dane et Justin Chambers mis à part). Au fond, il n'est pas meilleur que les précédents. Il est dans le même esprit, très efficace. Il manque encore un tout petit quelque chose et ce sera absolument parfait (et je ne parle pas du retour de la Diva bien entendu).

44069764

08 mars 2010

Grey's Anatomy [6x 16]

dnes_season4_ga_christina_m

Perfect Little Accident // 11 83o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_30243 vlcsnap_29863

   Pour oublier le précédent épisode flashback bien mauvais, il fallait un épisode comme celui-là : diablement rythmé et plus efficace qu'efficace ! On aura beau dire tout ce qu'on veut, Grey's Anatomy c'est encore un très bon moment de télévision même après six ans d'âge. Je suis toujours très impressionné par la facilité avec laquelle les scénaristes jonglent entre les personnages. Ils ont tous quelque chose à faire, de plus ou moins important, sauf deux des quatre "nouveaux" internes. On se serait bien passé du grand pas beau dont je ne me souviens même plus du nom. Chacune de ses apparitions est une souffrance pour moi. Je le vomis. Par contre, après April, c'est au tour de Jackson d'avoir enfin une intrigue bien à lui et assez intéressante qui plus est ! On découvre en même temps que ses acolytes qu'il est le petit fils d'un grand chirurgien qui décerne chaque année un prix : le Avery Award. Le parallèle avec Meredith est tout trouvé ! Jackson a-t-il enfin trouvé une alliée ? L'annonce de la présence de ce grand homme réveille évidemment les plus bas instincts de notre Cristina qui compte bien se faire remarquer. Ca tombe bien : on lui offre une chirurgie très risquée et très rare sur un plateau ! Facile ? Oui, un peu beaucoup. D'autant que ça marche. Mais peu importe, ce qui nous passionne avant tout c'est la relation entre Cristina et Teddy qui s'enrichit au fil des épisodes. A tel point que Cristina baisse totalement sa garde et pousse sans le savoir encore Owen dans les bras de Teddy. Je parie que d'ici au Season Finale, ça va coucher grave !

   Ca couche grave aussi chez McSteamy. Forcément, puisqu'il n'est plus avec Lexie et qu'il souffre, il noie sa tristesse dans le sexe. C'est sa méthode, chacun la sienne. Richard, c'est l'alcool. Tout le monde y passe : infirmières, patientes. Le Seattle Grace retrouve comme au bon vieux temps son allure de baisodrome. J'adore ça. Lexie n'est pas en reste puisqu'elle poursuit ses aventures "sans sentiments" avec Alex. Cette idée ne m'avait pas plu au début mais elle a du sens. J'ai littéralement a-do-ré les réflexions de Meredith sur le sujet : "Alex is me Three Years Ago". Cette capacité à rire de soi est assez nouvelle chez elle et ça la rend encore plus sympathique qu'elle ne l'était déjà devenue. Quant au "You heart is in your vagina", j'applaudis des deux mains ! Ca m'a fait beaucoup et c'est exactement de ce genre de répliques dont la série manque depuis quelques temps. Si même ça, ça s'arrange, la série est sauvée ! Bon ok, les téléspectateurs n'ont pas l'air de revenir pour autant... L'affrontement entre Richard et Derek m'a bien plu alors que je n'en attendais pas grand chose. Voir rester Richard à l'hôpital ne me plaisait pas trop dans l'idée mais si c'est pour qu'il se fasse humilier de la sorte, pourquoi pas ! Il ne le mérite pas mais c'est quand même plus intéressant pour nous à regarder que le voir s'enquiller bouteilles sur bouteilles. Dans le même temps, ça permet de renforcer Derek dans sa position de nouveau "chief". Jusqu'ici, il donnait plutôt l'impression d'assurer l'intérim. Maintenant, on y croit davantage. Un dernier mot à l'attention d'Arizona : je l'aime ! Sa scène avec Teddy en début d'épisode m'a beaucoup plu. C'est con, c'est pas grand chose, mais quel rayon de soleil ce petit bout de femme !      

vlcsnap_20613 vlcsnap_53989


// Bilan // Pardonnez-moi la comparaison mais elle est obligatoire : quand on voit ce que Grey's Anatomy est encore capable d'offrir en 6ème saison et quand on voit ce qu'offre Desperate Housewives au même stade, il n'y a pas photo ! 

44069764

22 février 2010

Grey's Anatomy [6x 15]

dnes_season4_ga_derek_minib

The Time Warp // 1o 27o ooo tlsp.

44030375_p


vlcsnap_34560

   Inutile cet épisode ? Complètement ! Et mal fichu en plus ! Pour des raisons que j'ignore, Shonda Rhimes et son équipe ont eu envie de proposer un épisode spécial flashbacks de Grey's Anatomy, nous montrant Richard et Ellis lorsqu'ils étaient jeunes, Bailey quand elle venait d'arriver au Seattle Grace (il n'y a pas si longtemps que ça : en 2003 apparamment) et Callie lors de son premier jour à l'hôpital. Ils font, dans le présent, part de leurs expériences à un auditoire pas toujours très concentré. Le gros problème, au-delà de l'inutilité de ces retours en arrière à la lumière de ce qui se passe au présent, c'est le fait que l'on passe d'une histoire à l'autre pendant 42 minutes qui m'a géné. Ca cassait systématiquement le rythme et à peine était-on enfin pris dans une histoire que l'on passait déjà à une autre. Pour couronner le tout, sans être mauvais, les acteurs qui jouent Richard et Ellis jeunes avaient bien peu de ressemblances avec leurs aînés. J'ai donc vraiment eu du mal à y croire.

   J'adore Callie, vraiment, mais la voir sur scène dans cet état second à bafouiller tout le temps, se perdre dans ses fiches, envoyer au rétroprojecteur les mauvaises photos et j'en passe, était nul nul nul. J'imagine que le but était de proposer une intrigue plus légère mais c'est complètement raté. Au contraire, elle était méga lourde. Et cette pauvre Arizona qui avait envie de se cacher au fond de son siège... Et puis apprendre qu'Alex et Callie ont couché ensemble, ça n'apporte rien, si ce n'est que Callie est une sacrée chaude qui s'est tapée beaucoup de mecs de l'hôpital. Etait-ce bien nécessaire ? Beaucoup plus intéressant mais pas toujours bien mené, le cas de Bailey avait le mérite de nous montrer une autre femme que celle que l'on connaît aujourd'hui, beaucoup moins sûre d'elle mais déjà très talentueuse. J'aime beaucoup ce personnage, et elle était vraiment marrante avec ses nattes, ses lunettes et sa petitesse. Par contre, je n'ai vraiment pas apprécié que l'on lui colle deux médecins insupportables, la palme revenant à celle incarnée par Missy Pile. C'était beaucoup trop manichéen. Et puis je ne comprends pas bien comment en un an, elle a pu devenir cette femme autoritaire et intransigeante envers ses internes. Y'a quelque chose qui ne colle pas ou qui aurait mérité d'être explicité un minimum. Et puis il y a la grosse partie consacrée à Richard et Ellis qui ne fait confirmer qu'une chose : Ellis était une vraie connasse (il suffit de voir comment elle traite Thatcher et Meredith) et on se demande bien comment Richard a pu avoir le béguin pour elle. On n'apprend rien que l'on ne savait pas déjà si ce n'est que c'est Ellis qui a, sans le vouloir, porté Richard vers la boisson. On s'en doutait un peu et quand bien même, ça ne change rien à ce qui se passe aujourd'hui. Le point positif quand même, car il y en a un, c'est d'avoir axé le cas médical qui a changé leurs vies sur un des premiers patients atteints du SIDA. Ca donne une bonne vision de l'évolution des moeurs et de l'évolution de la médecine aussi.

vlcsnap_49394


// Bilan // Je n'ai rien contre les épisodes flashbacks mais celui-ci était franchement raté à bien des égards, en plus d'être inutile. Je l'aurai davantage imaginé en deux parties, histoire de creuser les choses et d'apporter des informations nouvelles. Heureusement que Chandra Wilson est une excellente actrice qui a su remonter le niveau. 

   44069764

15 février 2010

Grey's Anatomy [6x 14]

dnes_season4_ga_meredith_mi

Valentine's Day Massacre // 12 7oo ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_89271 vlcsnap_88747

   La St Valentin dans Grey's Anatomy, c'est à tous les épisodes. Alors forcément, il fallait trouver un moyen d'évoquer l'amour autrement dans cet épisode "spécial" et les scénaristes ont fait le choix de trois cas médicaux intemement liés qui ont permis d'apprendre à quelques uns de nos chers personnages et surtout à Meredith que tout est une question de choix, qu'il faut savoir oser, grandir et apprendre continuellement. C'est beau ce que je dis, hein ? N'empêche que j'adore ce que Meredith est devenue. Elle a beaucoup de recul sur elle-même, elle fait preuve de beaucoup d'humour aussi, et en cela, les scènes d'introduction et de conclusion m'ont beaucoup plu. Le duo Meredith/Derek est devenu un des plus intéressants de la série et un des plus matures alors qu'ils étaient il y a encore deux ans agaçants comme c'est pas permis ! Beau travail de ce coté-là. Beau travail aussi sur l'amitié entre Callie et Mark qui ne cesse de prendre de l'ampleur. Ca ne rend pas Callie plus sympathique ou plus attachante puisqu'elle l'a toujours été, mais ça sert beaucoup à approfondir Mark en revanche. Le retour de sa fille ne me disait rien de bon mais c'était pas mal du tout finalement. Et c'est bien qu'elle parte à la fin. Callie et Mark parents ? C'eut été trop invraisemblable bien que charmant un temps sans doute. Puis Callie a légérement oublié d'en parler à Arizona sur le coup et c'eut été problématique j'imagine. Si on pouvait laisser Sloan là où elle est maintenant, ce serait bien. Elle reviendra pour l'accouchement de toutes façons, je ne me fais pas d'illusions.

   Le triangle amoureux Cristina/Owen/Teddy se poursuit, avec un peu plus de panache que la semaine dernière et j'ai beaucoup aimé le petit speech de Teddy à la fin. C'était très émouvant, d'autant qu'on le sait tout comme elle et tout comme Owen que ce n'est pas possible : tant qu'elle sera près de lui, elle ne pourra pas s'empêcher de ressentir bien plus que de l'amitié à son égard. Ca finira pas péter... J'en viens à Lexie, à qui la blondeur va à ravir, qui retombe dans les bras d'Alex. Je ne sais pas pourquoi ça m'a plu. Logiquement, ça n'aurait pas dû. Justement parce que ce n'est pas logique. Encore que Lexie a bien fait comprendre qu'elle voulait passer à autre chose. En officialisant les choses avec Alex, elle passerait effectivement à autre chose. Mais bon, à voir. J'ai adoré les quelques scènes de Bailey avec son love interest. Je me rends compte que l'on ne l'a jamais vu comme ça, sauf peut-être dans son épisode de Private Practice avec Sam. Elle a toujours été soit mariée, soit trop occupée par son boulot pour vivre une histoire d'amour passionnée. Espérons que les scénaristes la lui offrent cette fois. Ca la changera et nous aussi ! Encore que du coup elle rentre plus dans le moule des autres personnages et des autres intrigues. Mais elle fera les choses à sa façon évidemment et ça sera drôle et touchant, je n'en doute pas. Un petit mot pour terminer sur le retour de Sarah Drew, que j'adore et que je suis hyper heureux de revoir dans les murs du Seattle Grace. Elle a écopé ici d'une histoire plutôt amusante et légère dans l'ensemble mais je suis sûr que de grandes choses sont prévues la concernant. Elle me fait un peu penser à la Izzie du début. Elle se démarque en tous cas des autres personnages par un petit quelque chose qui fait que je l'adore déjà. C'est une lèche-cul, mais pas façon Cristina. Il faudra juste veiller à ce qu'elle ne pleurniche pas trop. L'autre nouveau qui prend de plus en plus de place, c'est Jackson. Je l'aime bien. Une amitié se profile avec Lexie, qui se transformera en amour tôt ou tard, je suis prêt à le parier. Ca a beau être toujours la même chose, j'ai envie de voir ça. Ca me plait !         

vlcsnap_80872 vlcsnap_77263


// Bilan // Tout roule comme sur des roulettes au Seattle Grace ! Tous les personnages sont parfaitement utilisés. Le sang neuf se mêle parfaitement au sang usé mais pas séché. Il n'y a bien que le retour de la Diva qui pourrait venir tout gâcher... Grey's Anatomy reste une très bonne série. Que les téléspectateurs reviennent bon sang ! 

44069764

08 février 2010

Grey's Anatomy [6x 13]

dnes_season4_ga_christina_m

State Of Love And Trust // 12 55o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_94146 vlcsnap_116256

   Contrairement à une autre série que je ne citerai pas et qui en est aussi à sa 6ème année, Grey's Anatomy évolue toujours, cherche à se renouveler et elle est actuellement en pleine transition. Cette saison ressemble à un laboratoire où l'on teste plein de choses, où l'on avance doucement mais sûrement. Alors il y a forcément quelques ratés parfois mais l'esprit originel de la série est bien là et c'est tout ce qui compte. A ce titre, le départ tant attendu du Chief est vécu comme un soulagement même s'il n'est pas définitif. Je l'imagine mal revenir dans quelques temps mais tout est possible. Derek prend logiquement sa place et ses débuts ne sont pas aussi difficiles que prévu. Il tient à marquer sa différence et surtout à marquer des points auprès de ses amis et collègues. Sa première grande décision est surprenante et peu crédible mais je ne peux que m'en réjouïr : il ré-engage les deux virées de la fusion, dont April (Sarah Drew) qui était le transfert de Mercy West le plus intéressant ! Quand on voit en plus le peu d'intérêt qui est porté aux trois autres, Jackson étant un peu à part, c'est très bien comme ça. Si Reed et Charles pouvaient dégager à la fin de la saison, ce serait parfait ! D'autant que Teddy creuse son trou au Seattle Grace même si elle est encore très dépendante du triangle amoureux qui l'unit à Cristina et Owen. Ca semble partie pour durer et tant mieux puisque c'est excellent. L'animalité d'Owen associée à l'insécurité de Cristina fait encore des miracles. Le petit discours de Cristina à la fin de l'épisode était bouleversant et c'est dans ces moments-là que Grey's marque sa différence : psychologie de comptoir ou non, elle soigne ses personnages à l'extrême et n'oublie jamais leur passé. Ainsi, Cristina évoque à nouveau Burke alors qu'il est partie depuis des lustres et c'est tout simplement... normal ! Pour la partie comédie, les brûlures "sexuelles" aux fesses ont assuré !

   Il était temps d'offrir quelque chose de consistant à Bailey et qui ne ressemble pas de près ou de loin à des larmes. Elle en a trop versé. Shonda Rhimes, à défaut de lui offrir Taye Diggs, offre à Chandra Wilson un partenaire de choix en la personne de Jason Winston George. Bien content de le retrouver après l'arrêt d'Eli Stone où il était très bien. L'intrigue médicale qui leur permet de faire connaissance n'était pas accessoire, elle était même particulièrement terrible et originale (même si Nip/Tuck l'avait déjà fait en plus trash, câble oblige): une patiente se réveille en pleine opération ! La description de ce que cette personne a vécu était d'ailleurs assez traumatisante. C'est, avec la peur de ne jamais se réveiller, une des choses que l'on redoute le plus juste avant d'entrer en salle d'opération. Eh bien ça peut arriver ! Grrrr. Ca fait froid dans le dos. Pour nous redonner un peu de baume au coeur si je puis dire, on nous laisse entendre que Mark pourrait bien revenir vers Lexie après s'être rendu compte qu'il avait réagi comme un sale con. On peut d'ailleurs remercier Callie qui est toujours de bon conseil et dont l'amitié est précieuse. Le duo Mark/Callie est toujours un gros point fort de la série, d'autant qu'Arizona y a trouvé sa place. Celle-ci est de plus en plus souvent associée à Alex, lequel reste une énigme pour moi. Je sais que je ne l'aime pas mais j'ai de plus en plus de mal à savoir pourquoi. Je ne cherche plus à comprendre. Je sais juste que s'il n'était plus là, ça ne me froisserait pas. Un peu comme la Diva qui brille par son absence une fois de plus.   

vlcsnap_101471 vlcsnap_114040


// Bilan // Les scénaristes s'en sortent toujours avec brio pour jongler de personnage en personnage, pour écrire des dialogues tantôt amusants tantôt émouvants et pour introduire de nouvelles têtes sans en avoir l'air. Il y a quand même vraiment beaucoup de monde au Seattle Grace et il faudra tôt ou tard faire du ménage...

44069764