21 janvier 2010

How I Met Your Mother [5x 13]

dnes_season4_himym_robin_mi

Jenkins // 1o 5oo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_60163

   Jenkins rentre dans le cercle de plus en plus large des "épisodes de How I Met qui auraient pu être géniaux seulement si...". Les deux intrigues de départ n'étaient pas mauvaises, ma petite préfèrence allant vers celle de Marshall et de sa nouvelle collègue interprétée par Amanda Peet. Le quiproquo avec Ted au début était vraiment bien trouvé et amusant. Le concept du "settler/reacher", je ne le connaissais pas, mais je l'ai trouvé criant de vérité ! Non mais c'est vrai, je suis en plein dedans et je suis parfaitement d'accord avec la théorie de Ted. Et bien-sûr, je suis le settler ! Cela va sans dire... Là où on aurait pu rire mille fois plus, c'est au niveau du personnage de Jenkins en lui-même qui, tel qu'il nous est décrit, est hilarant (mais selon Marshall... on ne doit pas avoir le même humour lui et moi !) alors qu'il est finalement très plat dans les scènes où il apparaît. On peut dire une fois de plus que How I Met n'a pas vraiment soigné sa guest-star. Elle aurait mérité mieux. Par contre, Marshall qui tente de faire naître une pointe de jalousie chez Lilly, c'était vraiment bon, surtout au niveau du dénouement. J'ai beau les trouver gnangnan tous les deux, je n'imagine plus la série sans eux en couple. Ils sont touchants quoiqu'on leur fasse faire et dire.

   La deuxième storyline, centrée sur les "But Ahem..." de Robin quand elle présente son very-late show, est sans doute trop anecdotique pour convaincre sur 22 minutes. Elle a le mérite de la mettre en lumière et de confirmer qu'elle est géniale. Mais à part ça, je cherche encore et l'intérêt et les fou-rires... Au fait, son coprésentateur est déjà oublié ? J'imagine que l'on y reviendra mais ça m'énerve de plus en plus ces épisodes loners. Avant, le dosage était beaucoup plus équilibré. La présence très restreinte de Barney ne m'a pas dérangé, au contraire. Il se trouve que Neil Patrick Harris réalisait pour la première fois un épisode de la série (et un épisode de série tout court d'ailleurs), ceci explique cela. De ce point de vue, c'était un épisode comme un autre. Pas de patte NPH particulière. 


// Bilan // Beaucoup de potentiel gâché dans cet épisode vaguement sympathique.

44069764

 


17 décembre 2009

How I Met Your Mother [5x 11]

dnes_season4_himym_robin_mi

Last Cigarette Ever // 9 65o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_142720

   Cet épisode d'How I Met souffle constamment le chaud et le froid, si bien que je suis incapable de dire s'il est bon ou mauvais, s'il m'a plu ou déplu. Vous allez peut-être me trouvé compliqué ou jamais content mais voilà ce qui me dérange et en même temps ce qui me plaît : vous n'êtes pas sans savoir que montrer des personnages en train de fumer une cigarette dans une série d'un network (hormis séries du câble donc), c'est extrêmement rare car c'est très mal vu dans l'Amérique puritaine. En réalité, ça ne dérange qu'une toute petite partie de téléspectateurs méga relous mais suffisamment influants pour que les chaînes veillent à ne pas les choquer. Comment CBS a pu laisser passer ça ? Peut-être est-elle plus tolérante qu'on ne le dit. En tous cas, c'est osé et ça me plaît. Problème : on en vient très vite à se demander si tout cela n'est finalement pas qu'une grosse mascarade qui n'a pour seul but que de faire la morale aux téléspectateurs fumeurs. Car si les personnages fument, c'est contre leur gré, c'est plus fort qu'eux, et ils veulent arrêter. On grossit les traits pour faire rire mais on fait quand même passer comme message que fumer, ça donne la voix de Jeanne Moreau, et que ça donne des crises cardiaques aussi. Oui, c'est sûr que Lily m'a bien fait rire (encore que c'est marrant la première fois, pas pendant 15 minutes) mais je me sentais presque coupable tant j'avais l'impression que l'on voulait me donner une bonne leçon. Et je ne suis même pas fumeur quoi ! Qu'est-ce que j'aurais ressenti si je l'avais été ? Les scènes avec Marshall et son boss m'ont moyennement faits rire mais j'ai beaucoup aimé le Marshall d'aujourd'hui qui par à la rencontre du Marshall ado qui fume sa première cigarette. Mais là encore, la morale derrière m'a gêné. Le grand mérite de cette histoire en tous cas, c'est d'avoir réuni tous les personnages et de les avoir traités à peu près à égalité, même si Barney (pour une fois !) et Ted sont plus en retrait. D'ailleurs, Barney m'a fait beaucoup rire avec sa liste de situations dans lesquelles il est obligé de fumer !

   Dans le genre, ça me plaît et ça me déplaît en même temps : depuis quelques temps, les scénaristes nous sortent des histoires de nulle part, des choses que l'on aurait dû savoir depuis longtemps connaissant les personnages mais que l'on découvre tout à coup. Ils sont tous des fumeurs occasionnels ? Première nouvelle ! Robin est même décrite comme quasi-accro ! Ah oui ? C'est rassurant de se dire que l'on peut encore découvrir des choses sur les personnages au bout de 5 ans mais ça ne sonne pas juste alors que faire ? Sinon, je reproche souvent aux scénaristes de ne pas faire assez souvent appel à de nouveaux personnages secondaires et ils m'ont entendu on dirait depuis trois-quatre épisodes. Le petit nouveau, le co-host de Robin, me plaît beaucoup. Il est lourd, ringard, super con mais il est drôle ! Et le pire, c'est que Robin va sortir avec lui apparemment ! On a également appris que Marshall allait être le père d'un petit garçon, un jour. Et l'on suppose que la mère sera Lily mais après tout, ce n'est pas explicité. On évoque rapidement la "mother", comme pour nous dire "Non non, on ne l'a pas oublié".

vlcsnap_152406


// Bilan // J'ai besoin de votre avis car je ne sais pas vraiment quoi penser de cet épisode. Est-il bon, mauvais, moyen ? Ca se discute...

44069764

08 octobre 2009

How I Met Your Mother [5x 03]

dnes_season4_himym_robin_mi

Robin 101 // 8 o8o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_211774

   Un épisode de How I Met Your Mother presque exclusivement consacré à Robin Scherbutsky ne pouvait qu'être bon ! On se souvient encore de Slap Bet et de Sandcastles In The Sand. On n'est pas tout à fait à ce niveau-là, pas de scènes méga cultes ni de clip-vidéo rétro-déjanté, mais un excellent cours façon Ted Mosby sur Robin à l'attention de Barney. Je ne vais pas énumérer tous les points qui ont été abordés, des expressions faciales de la belle à ses zones érogènes, mais force est de constater que Ted en sait beaucoup plus sur Robin que Robin elle-même. Pendant un instant, j'ai presque eu envie qu'ils se remettent ensemble. C'était si mignon... Et puis je me suis souvenu, et j'ai changé d'avis.

   Au fond, l'épisode était surtout centré sur le couple Robin/Barney, que l'on appelera désormais pour plus de simplicité : Barnin (ou Rorney, je n'ai pas encore décidé, une préfèrence ?). Ce que je craignais n'est pas arrivé pour l'instant et je croise les doigts : en devenant le boyfriend de Robin, Barney n'a pas changé. Il est toujours aussi drôle, il a simplement ajouté une dimension touchante à son personnage. C'est parfait comme cela, ne changez rien ! Petit élément qui reviendra sans doute sur le tapis plus tard : un mystérieux inconnu (ou pas ?) a volé le petit carnet de notes de Barney. Il sait donc tout de Robin et il possède même son adresse : une intrigue stalker en vue ou un concurrent sérieux pour Barney ? Intéressant ! Marshall et Lily sont un peu en retrait mais ils m'ont quand même bien fait rire avec cette histoire de tonneau ! C'est tout con mais ça fonctionne super bien.

   Barney to Ted : "I cant' believe I'm taking sexual advice from Ted Mosby. It's like taking fashion advice from... Ted Mosby !" Best line of the week.


// Bilan // R.O.B.I.N  S.C.H.E.R.B.A.T.S.K.Y ! That's It. No Need To Say More. Huge Fan.

44069764