18 février 2011

Private Practice [4x02 à 4x 11]

dnes_season4_private_miniba

19540817

  61074943


vlcsnap_186284 vlcsnap_80802


   Shonda, pardonne-moi. Mais tu l’as bien cherché ! Pourquoi ai-je abandonné Private Practice pendant plusieurs mois ? Par manque de temps d’abord, il a fallu faire du tri et je me suis rendu compte que le drama médical ne faisait pas partie de mes priorités. Par déception ensuite, parce que le Season Premiere était calamiteux. Je ne suis pas du genre à abandonner aussi vite d’habitude, mais là, l’envie n’y était pas. Je me suis quand même rattrapé depuis et je ne le regrette pas le moins du monde. Si la saison a très mal commencé avec deux ou trois épisodes de flottement, où les scénaristes ne savaient visiblement pas vers quoi se diriger, la suite a été exceptionnelle ! La saison 4 est en passe de devenir la meilleure de la série à ce jour. Et quand on pense qu’en parallèle la saison 7 de Grey’s Anatomy est d’un bon niveau et la première saison d’Off The Map disons… à mon goût, on peut dire que Shondaland, c’est un peu le pays des merveilles !

Avant de parler de l’intrigue avec un grand I, je tenais à dire que les cas médicaux depuis le début de la saison sont particulièrement réussis et touchants. Ils devenaient redondants la saison précédente, et c’était là son gros point faible. Le tir a été rectifié. Ma mémoire me faisant un peu défaut, je vais être incapable de vous faire une liste exhaustive de ceux qui m’ont plu et de ceux qui m’ont moins plu, mais dans ceux qui m’ont marqué –le fait de m’en souvenir encore n’est pas anodin- il y a cette jeune fille, incarnée par Allie Grant de Weeds, qui doit s’occuper de sa mère malade en fin de vie. C’était intéressant de voir la comédienne dans un autre registre. Les casteurs ne se sont pas ratés non plus en engageant Rockmund Dunbar de Prison Break dans le rôle d’un homme marié qui se voit dans l’obligation d’avouer son homosexualité à sa femme alors qu’il est amoureux d’un jeune prostitué. C’était too much, on est bien d’accord, mais impossible de ne pas se laisser emporter par cette histoire terrible. Le jeu des uns et des autres était parfait. Et puis dans un genre très différent, moins dans l’émotion, il y a eu cette droguée qui pondait enfant sur enfant afin de toucher de l’argent qu’Addison a défendu bec et ongle avant de se rendre compte de sa bêtise. Ce n’était pas banal et franchement révoltant. Quand on réussit à créer une telle réaction de dégoût et de colère chez le téléspectateur, on peut dire qu’on a fait du bon boulot je crois. Dans les intrigues moins réussies, voire pas réussies du tout, je pense aux deux cas dont Addison s’est occupée avec le sexy Dr. Rodriguez (Cristiàn de la Fuete). C’était ultra classique et ennuyeux, et je n’ai pas ressenti l’alchimie recherchée entre les deux médecins.

vlcsnap_64195  vlcsnap_50873

En parlant de rectifier le tir, les scénaristes ont eu la présence d’esprit de revenir sur le cas de Betsy, la fille de Dell, qui avait été totalement zappée du Season Premiere. Cela a donné un excellent épisode, poignant, où Amy Brenneman a été bouleversante. Addison aussi, mais je suis content qu’ils n’aient pas cédé à la tentation de la faire adopter Betsy. Ça n’aurait pas sonné juste. Coté couples, Violet et Pete sont devenus moins agaçants, voire même mignons, même si l’intrigue liée à la famille de Pete n’était pas des plus passionnantes et est venue parasiter leur relation inutilement. Sam et Addison m’ont étonnamment laissé indifférent, mais ils ne m’ont pas dérangé. Le thème du désir d’enfant non partagé est épuisé, il serait de bon ton de passer à autre chose. L’aveu de leur relation à Naomi a été traité avec une certaine sobriété à travers des non-dits intéressants, plus profonds que les engueulades à rallonge auxquelles on s’attendait tous. L’implication d’Amelia à ce moment-là et ses petites conversations avec Addison étaient d’ailleurs de bons moments. Je regrette qu’Amelia soit à ce point sous-utilisé, alors même qu’une place était vacante puisque Audra McDonald a été absente un petit moment (sans que ça ne dérange personne). On ne peut pas dire non plus que le passage au statut de régulier ait beaucoup servi à Sheldon mais il fait partie de l’équipe, il a son mot à dire et il m’amuse. Mais venons-en au fait…

Peu de séries ont osé aborder le sujet du viol de manière aussi frontale, sans doute parce qu’on ne peut pas le traiter à la légère et que c’est… comment dire… plombant ! Je me souviens de Kelly dans Beverly Hills par exemple. C’était… Beverly Hills quoi. Ou encore dans Buffy, c’était… choquant. Le cri de Sarah Michelle Gellar… Private Practice l’a fait à sa manière, avec beaucoup de courage et sans maladresse, et cette intrigue a fait basculer la saison dans une toute autre dimension. C’est sûr qu’à partir de l’épisode « Did You Hear What Happened To Charlotte King? », on ne rit plus beaucoup, voire plus du tout. L’épisode en lui-même était bouleversant, il m’a laissé sans voix et avec quelques larmes. J’ai passé 42 minutes le cœur serré et le ventre noué. C’était une excellente idée de ne traiter que de ça et rien d’autre. La prise de risque a payé avec une jolie audience à la clé. La prestation de KaDee Strickland a été exceptionnelle. Je suis obligé de le dire : elle mérite un Emmy pour ça ! Mais tous ont été parfaits, de Nicholas Brandon, très crédible en violeur, en passant par Kate Walsh dans cette scène horrible à l’hôpital, quelques minutes après le drame, ou Paul Adelstein. Mais en ce qui le concerne, c’est plutôt dans les épisodes suivants qu’il m’a bluffé. Même si je ne m’attendais pas à ça de la part de Private Practice, on aurait pu imaginer que cette intrigue n’avait été créée que pour faire un peu de buzz autour de la série, puisqu’elle n’en a pour ainsi dire jamais eu depuis son lancement, mais tout ce que ça changé pour tous les personnages et toutes les répercussions que ça a eu dans les épisodes suivants prouve que tout a été brillamment réfléchi. Non vraiment, j’ai été épaté et je le suis encore puisque l’affaire est loin d’être bouclée. Et dire que je trouvais que le couple Charlotte/Cooper tournait en rond… Était-ce judicieux d’ajouter à cela le retour de la mère d’Addison aux cotés de sa compagne mourante ? Too much drama kills drama.

vlcsnap_42449 vlcsnap_74518


// Bilan // Passé les premiers épisodes douteux, cette saison 4 est, jusqu’ici, tout bonnement excellente. Je suis heureux que Private Practice ait enfin pu montrer ce qu’elle avait dans le ventre. Il a suffit d’une intrigue, incroyablement bien menée et d’une intensité rare, pour qu’elle passe de série anecdotique que l’on regarde nonchalamment à drama d’envergure. Bien sûr, ce n’est pas maintenant que les yeux de ceux qui lui sont infidèles vont se tourner à nouveau vers elle mais pour les téléspectateurs, comme moi, qui n’ont jamais lâché, c’est une belle récompense.

Posté par LullabyBoy à 01:03 - - Permalien [#]
Tags : , , ,


28 septembre 2010

Private Practice [4x 01]

dnes_season4_private_miniba

Take Two (Season Premiere) // 8 83o ooo tlsp.

44030375_p


vlcsnap_162495

   Shonda, mince ! Tu sais que je t'adore mais permets-moi de te dire que confier le scénario du Season Premiere de Private Practice à un stagiaire, c'est un beau geste mais c'est de la folie pure ! Ah, ce n'était pas un stagiare ? Bon... Je ne comprends pas ce qui s'est passé mais entre l'excellent Season Finale il y a 4 mois et cet épisode, il y a comme un grand fossé, ou disons la faille de San Andreas pour rester dans l'esprit de la série. C'est vrai que le stock de plans de Los Angeles qui assurent les transitions entre chaque scène a été renouvelé mais je ne pensais pas que ce serait l'un des rares points positifs de l'épisode. Déjà, l'introduction pré-générique est complètement ratée. Ils ont certainement voulu nous la jouer à la Grey's Anatomy, car on a déjà eu des montages équivalents, mais le monteur s'est foiré. C'était agaçant. Puis on enchaîne sur la pire scène de l'épisode à mon sens : l'enterrement de Dell -enfin on ne sait pas bien si c'est un enterrement d'ailleurs vu comment ça se passe- qui tourne à la rigole entre potes. Euh ? Non seulement c'est hyper irrespectueux vis à vis du personnage et de l'acteur, mais surtout c'est scandaleux vis à vis de nous. Sa mort nous a fait beaucoup pleurer -alors qu'on y était pas tant attaché- et tout le monde a l'air de s'en foutre tout à coup. La vie est laide mais c'est comme ça, voilà le message. Au passage, pas un mot sur la petite Betsy. Totalement honteux !

   Venons-en à Sam et Addison qui terminait enfin ensemble en fin de saison 4, dans toutes les dernières secondes. Croyez-le ou non, il faudra à nouveau attendre les dernières secondes de cet épisode pour les voir ensemble ! Je veux bien qu'on joue sur la frustration du public de temps à autres mais en l'occurence, c'était bien mal venu parce que c'est un peu le seul truc qui nous intéressait vraiment. Au final, on ne comprend rien. Se sont-ils vraiment séparés dans un lapse de temps qui reste d'ailleurs encore à définir ? On-ils simplement décidé de cacher leur relation, même à Pete qui était dans la confidence ? Si c'est ça, c'est encore plus con que ce que je croyais. Ce n'est pas en ne s'adressant pas la parole que les autres ne vont se rendre compte de rien. Au contraire ! Nul. Pendant ce temps-là, Naomi terrorise apparemment Dink mais on nous épargne heureusement de la voir à l'oeuvre. Par contre, si on parle de Maya, elle n'apparaît pas une seule fois. Curieux. Puis alors la façon qu'a Sam de faire comprendre les choses à Dink est au choix : ridicule/stupide. Toujours est-il que ça marche et tout le monde il est content. Violet et Pete décident de se marier. Ca sort de nulle part, juste d'une euphorie post-coïtale dont il faut toujours se méfier. Résultat des courses : ils se forcent l'un comme l'autre. Minable. Dans l'idée, ça change des mariages traditionnels, ça c'est sûr, mais le coup de Violet qui recule devant l'autel, de Pete qui vient la chercher (dans une scène soi-disant mignonne) et du mariage qui reprend alors qu'en fait Pete n'y croit même pas non plus, c'est atroce de nullité.

   Cooper et Charlotte nous font du bon vieux Cooper et Charlotte. Un truc qui est énervant une fois sur deux et là, pas de chance, c'était énervant. Sheldon est là, au milieu, jaloux comme pas deux. Il ne se réduit plus qu'à ça. J'espère que le fait que Brian Benben soit devenu régulier changera quelque chose pour le personnage, genre obtenir une intrigue décente et non-anecdotique par exemple. Reste enfin les cas médicaux, auxquels j'ai eu du mal à accrocher. L'histoire des frères était bien interprétée mais je suis complètement passé à coté de l'émotion. L'autre cas, plus intéressant et original sur le papier, a été très mal exploité. Des parents qui laissent leur enfant mourir dans une voiture en plein soleil, c'est vrai que c'est pas courant. On comprend bien les inquiétudes d'Addison mais c'est gavant de la mettre systématiquement devant ce type de dilemme. Ca n'apporte plus rien.

vlcsnap_179811


// Bilan // Si les scénaristes de Private Practice avaient eu envie de foirer ce Season Premiere, ils n'auraient pas pu s'y prendre mieux ! Quasiment tout était à jeter, ce qui m'a coupé illico le plaisir de retrouver les personnages. Une saison 4 qui commence bien mal.

03 septembre 2010

Tueurs En Séries [Spécial Rentrée US]

tueurs

Au programme cette semaine : les nouveautés de la Rentrée US, les résultats des Emmy Awards et ceux des votes des internautes, Kristen Bell sous le charme de Mr. Patate, Misfits renouvelée, le retour de V programmé et Nicholas Brendon de Buffy en guest pour chanter et parler de ses appations dans Private Practice et Esprits Criminels...

18 mai 2010

Private Practice [3x 23]

dnes_season4_private_miniba

The End Of A Beautiful Friendship (Season Finale) // 9 3oo ooo tlsp.

44030378


vlcsnap_136458 vlcsnap_118742

   Cet épisode de Private Practice m'a donné envie d'écrire un poème à Shonda Rhimes. Sincèrement ! Cette femme a quand même un talent de malade. Elle n'est pas toute seule bien évidemment mais elle chapeaute ses séries admirablement. En espérant que l'arrivée d'un troisième opus dans l'équation (Off The Map) ne la fasse pas perdre pied ! Elle signe en tous cas ici son meilleur épisode de Private, et pourtant, il y en a eu plusieurs de vraiment bons cette année. Ceux avec les parents d'Addison notamment, ou encore celui tout récent sur la bataille entre Violet et Pete pour la garde du petit Lucas. Non vraiment, très belle saison 3 pour Private. La série a mûri et s'assume parfaitement. Elle a trouvé son rythme et a su rendre ses personnages attachants de manière générale. Addison a retrouvé sa place d'héroïne, bien qu'il y ait eu des hauts et des bas. Naomi m'a souvent fait enrager mais c'est son rôle et ça ne l'a pas empêché d'être émouvante régulièrement. Violet a été trop longtemps absente mais tout ce qui a découlé de son grand traumatisme était intéressant et bien mené. En tombant amoureux d'Addison, Sam est sorti de l'ombre. Cooper et Charlotte ont passé leur saison à se chercher. C'était parfois tendre, c'était parfois insupportable. Mais au bout du compte, on assiste à une demande en mariage bien jolie, qui réussit à éviter les clichés du genre. Logique pour un couple si atypique ! Au final, il n'y a que Pete qui m'a laissé indifférent cette saison. J'aurais préféré qu'il m'agace à la limite. Et puis ce pauvre Dell n'a pas été gâté mais il s'en va dignement, si je puis dire.

   Un Season Finale fort en émotions. On ne nous a rien épargné ! J'aimerais dire que c'était vraiment trop mais ça m'a trop plu pour que je me plaigne. Le Too Much a du bon parfois. La vie de Maya est en jeu, ainsi que celle de son bébé. C'est Emilia qui s'occupe d'elle, ce qui m'a paru assez étonnant de prime abord. Elle la sauve et réalise un petit miracle. Quelque chose de banal dans le Shonda-verse finalement. Mais, parce que la fin ne pouvait qu'être douce-amère, elle ne réussit pas à sauver Dell, qui passe en 15 minutes de vie à trépas. Il a tout juste le temps de dire adieu à sa fille puis il s'en va, laissant tous ses collègues sous le choc. Je ne sais pas ce qui était le plus émouvant ? Les larmes d'Addison juste avant l'annonce de sa mort ? La réaction de l'assemblée, qui doit sauter de joie puis fondre en larmes ? C'était triste à pleurer et je peux vous dire que je ne me suis pas gêné... Les acteurs étaient impeccables. Grand moment. Mais je sais en fait ce qui était le plus triste : voir Betsy apprendre la mort de son père, quelques mois après la mort de sa mère. C'est pire que tout. C'est atroce. Mon Dieu... Je ne sais pas si on la reverra.

   Ces horribles événements n'ont pas empêché, bien au contraire, nos médecins préférés de se lancer dans des grandes discours sur l'amour, dans des beaux "Je t'aime" et dans des parties de jambes à l'air. La routine, mais fin de saison oblige, c'est la grande valse des sentiments avec des couples qui se forment ou se reforment. Ca sentait d'ailleurs un peu la fin de la série. Elle aurait presque pu s'arrêter là. Ca aurait été satisfaisant. Mais heureusement, ce ne sera pas le cas. Le triangle amoureux William/Naomi/Fife prend fin avec le départ de William. Il n'est pas encore mort mais c'est tout comme. Fife devrait prendre sa place mais il a eu l'intelligence de ne pas sauter sur Naomi. Il ne lui a même pas pris la main. A suivre donc... Le cas Violet/Pete pourrait paraître réglé mais l'est-il vraiment ? Addison fait preuve d'une grande sagesse, pour une fois, et pousse Pete à retrouver Violet. Mais point de grande embrassade. Juste des mains qui se serrent et des sourires. Sont-ils vraiment à nouveau ensemble ? On nous a réservé le meilleur pour la fin, forcément. Après une saison de reniflage, Sam et Addison saute le pas. Jolie scène presque érotique sur fond de fake-coucher de soleil. Ben ouais, la scène aurait été encore plus convaincante si elle n'avait pas été tournée sur fond vert ! C'était franchement cracra. Ca coutaît si cher que ça d'amener deux caméras pour filmer Kate Walsh sur une vraie plage ? (et même pas de maquilleur et de coiffeur, elle était au naturel et naturellement magnifique).         

vlcsnap_130286 vlcsnap_123250


// Bilan // Grand épisode de Private Practice qui clôt la saison en beauté ! Pas de cliffhanger, ça manque un peu, mais une suite de scènes hyper émouvantes qui prouvent que la série peut être aussi forte que sa grande-soeur quand elle veut. Son seul soucis et elle le gardera toujours, c'est que ses personnages sont moins drôles et moins attachants que ceux de Grey's. Une excellente saison 3 en somme ! 

12 mai 2010

Private Practice [3x 22]

dnes_season4_private_miniba

In The Name Of Love // 8 15o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_118808 vlcsnap_116353

   La fin de la saison 3 de Private s'annonce forte en émotion ! C'est le moins que l'on puisse dire. Par contre, elle est tout sauf prévisible. Qui pouvait s'attendre à ce cliffhanger de malade franchement ? Je suis encore sur le cul. Ce n'est pas tellement le sort de Maya qui m'inquiéte, même si ça me ferait évidemment beaucoup de peine qu'elle meurt, mais plutôt les répercussions que sa possible mort pourraient avoir sur ses parents, qui étaient assez perdus comme ça. Ce serait clairement la fin du monde pour Naomi, et pour une fois on la comprendrait, et ce serait un sacré coup dur pour Sam évidemment qui l'obligerait j'imagine à mettre sa relation avec Addison entre parenthèses pendant un moment. Et puisque l'on peut imaginer que Dell sera au moins en partie responsable de l'accident, on comprend tout à fait le départ de Chris Lowell de la série. Plus personne ne voudra le voir. Naomi lui arrachera la tête... Je crois qu'il peut d'ores et déjà opté pour le suicide ! En clair, la mort de Maya bouleverserait la série sur de nombreux points et ce serait scénaristiquement une belle idée, assez osée finalement. Mais je ne vois pas comment Naomi et Sam pourraient s'en relever...

   Mais fini les spéculations. Que s'est-il passé à part ça dans les 41 autres minutes de l'épisode ? Eh bien plus ou moins la même chose que dans les précédents mais on ne s'en lasse bizarrement pas. Addison et Sam se cherchent toujours et sont sur le point de vraiment se trouver. Pete est complètement mis sur la touche, et ce n'est pas plus mal. Il est bien occupé par Violet qui lui balance un speech sublime et qui lui fiche les larmes aux yeux. A moi aussi. Ils sont sur la voie de la réconciliation au sujet de Lucas mais au niveau du couple qu'ils formaient, il ne faut pas s'attendre à une réconciliation avant un bon bout de temps ! Tant mieux, ils sont plus intéressants séparés. Surtout Violet. Pete a toujours eu du mal à être intéressant tout court. Dès le début de l'épisode, Cooper et Charlotte remettent le couvert. Surprenant ! Mais ils se détachent à nouveau très rapidement puisque Charlotte part rejoindre un Sheldon qui n'a pas dis son dernier moment. On lui a déjà piqué Violet, il ne compte pas laisser filer Charlotte ! Soit dit en passant, il a gagné au change. Elle est quand même plus fun ! Le triangle Fife/Naomi/William est de retour mais le gros problème c'est que l'on a très peu vu Naomi et William ensemble. Du coup, leur couple ne paraît pas crédible. Il n'y a pas d'alchimie entre eux, et puis on dirait que Naomi traîne son père quoi. Fife est assez émouvant dans ses petits discours mais je ne l'apprécie pas tellement. Cela dit, à choisir entre le vieillard et l'handicapé... J'espère que William va claquer assez vite, quoique ça va faire vraiment beaucoup pour Naomi. Elle est conne mais elle n'a pas mérité ça ! Ah et les cas médicaux étaient vraiment pas mal. Originaux comme souvent et plutôt émouvants, voire effrayant pour l'un d'entre eux. Apparemment, la soeur de Derek a trouvé du boulot dans le coin. On nous a d'ailleurs casé un peu de son passé au détout d'un dialogue. C'était maladroit mais je l'aime bien.    

vlcsnap_100866 vlcsnap_109895


// Bilan // Shonda Rhimes et son équipe ont sorti l'artillerie lourde pour cette fin de saison, sans doute dans l'espoir de faire parler un peu de la série. Ses scores d'audience ne sont pas mauvais mais elle passe un peu inaperçue. Ils ont bien fait car ça peut marcher et c'est très bien ficelé jusqu'ici ! Hâte de voir le Season Finale. La série sera renouvelée à n'en pas douter.


03 mai 2010

Private Practice [3x 20 & 21]

dnes_season4_private_miniba

Second Choices // War

7 49o ooo tlsp/ // 7 78o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_114303 vlcsnap_121351

   Très impressionné par la qualité de ces deux épisodes de Private Practice. On peut dire que dans l'ensemble la saison 3 est meilleure que les deux précédentes. Ce que j'ai trouvé assez génial ici, c'est que tous les personnages ont pu jouer sur deux tableaux, à la fois avec leur part d'humanité et leur part d'ombre. Il était par exemple extrêmement difficile de prendre parti dans le deuxième épisode. On ne pouvait pas en vouloir aux amis de Violet de la trahir de la sorte, même si ça ressemblait souvent à une mise à mort, car c'était pour son bien à elle et pour le bien du petit Lucas. N'empêche qu'ils ont été sacrément durs. Sauf Naomi bizarrement. Mais les histoires de mère indigne, ça lui parle pas mal en ce moment. J'ai trouvé le rapprochement entre les deux intrigues de Naomi et Violet très pertinente. Pete n'a pas été tendre avec Violet. Il est même allé très loin. Trop loin ? Difficile de ne pas lui en vouloir. Même si ses raisons n'étaient pas mauvaises, fallait-il en arriver là ? Violet était-elle si dangereuse pour Lucas ? Je ne crois pas. Addison a mis du temps mais elle a fini par le comprendre. J'ai bien aimé ses scènes avec Violet. Fortes et légères. L'intervention de Charlotte au tribunal était assez géniale. C'est la seule qui a répondu spontanément aux questions des avocats au point de faire une petite gaffe pas bien méchante. Non vraiment, War était un très bon épisode. En plus, le montage désordonné et la réalisation lui ont donné du cachet. Amy Brenneman était très bonne, bien que son oeil droit qui déconne m'a pas mal perturbé. Son lifting commencerait-il à déconner ?

   Entremêlés à la grande affaire Violet, les autres intrigues étaient pas mal non plus. Je ne parle pas des cas médicaux, qui étaient peu nombreux et simplement corrects. Celui de Cooper sur un enfant atteint d'un mal le poussant à manger absolument tout ce qui lui passait sous la main était original mais je n'ai pas tellement aimé le parallèle qui a été fait avec la condition de Cooper et la petite révélation sur son passé qui tombe comme un cheveu sur la soupe et qui ressemble à une solution désespérée pour justifier ses actes récents et faire enfin avancer les choses. C'était tiré par les cheveux. Visiblement, un retour du couple Charlotte/Cooper est fort possible pour la fin de saison. Il était temps ! Malgré le retour de Violet, Sheldon reste dans le tableau et tant mieux. Il a trouvé sa place au sein de la série et j'aimerais qu'il la garde encore un peu. Puis il a toujours des trucs intéressants à dire contrairement à d'autres. J'aime bien la fraicheur que continue à apporter Amelia mais c'était un peu étrange de la voir s'imposer de la sorte dans les conversations. Pour le moment, pas le moindre signe de possible relation avec un membre de l'Oceanside. Mais qu'est-ce qui arrive à Shonda ??? Au fait, Dell se fait toujours autant chier. Ne faudrait-il pas tenter un truc entre eux deux ? A part ça, Addison est toujours aussi perdue. Sam aussi. Un nouveau baiser a été échangé, une pénétration était on the way jusqu'à ce que Pete foute tout en l'air ! Décidément, il commence à devenir embarrassant le monsieur...   

vlcsnap_178712 vlcsnap_126644


// Bilan // Encore deux épisodes très convaincants. Ca devient habitude. Certes, le deuxième manquait de vraisemblance au niveau de la procédure au tribunal mais qu'est-ce qu'il était bien foutu et bien dialogué !

07 avril 2010

Critiks Récap' [Du 31 Mars au 7 Avril 2010]

44069588

Cliquez sur les vignettes pour les critiques complètes


44030378

dnes_season4_fringe_bishopd


44030377

51406428

51436381

51443384

51483509

51439846

51445347

51514136

51659146

dnes_season4_flash_benford2


44030376

51660877

51518350

51516499

06 avril 2010

Private Practice [3x 19]

dnes_season4_private_miniba

Eyes Wide Open // 7 82o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_44479

   Tandis que Naomi is out pour cause de voyage en Suisse et que Violet est sur le retour mais pas avant les dernières secondes de l'épisode (ultra-méga-prévisibles mais diablement efficaces), il fallait bien accueillir un nouveau joli minois pour assurer l'intérim ! Les scénaristes sortent alors de leur chapeau une des nombreuses soeurs Shepherd (Shepherd comme Derek Shepherd) et cela donne quelque chose de vraiment sympathique, à tel point que l'on ne souhaite plus qu'une chose à la fin : qu'Amelia reste ! Je ne vais pas dire que je l'ai trouvé époustouflante ni hyper attachante mais elle a un truc et dans ses rapports avec Addison, il y a clairement quelque chose à creuser. Qui a parlé de mentor ? En plus, Caterina Scorsone (Alice, Missing) est plutôt pas mauvaise. Il faut s'attendre à ce qu'elle reste dans les parages, un nouveau personnage féminin ne serait pas de trop. Quand on regarde bien, à part Charlotte qui est arrivée en cours de première saison, tous les autres personnages secondaires principaux (quoi, ça veut rien dire ?) étaient des hommes, bien souvent des prétendants à Addison et Naomi. L'intervention d'Amelia dans le cas médical qui nous occupe maintenant depuis trois épisodes est providentielle. La leçon à retenir de tout cela, c'est qu'il faut savoir prendre des risques parfois dans la vie, et qu'une mauvaise décision peut toujours se transformer en bonne décision si la chance est de notre coté. J'aime assez cette philosophie du "droit à l'erreur".

   Le cas Kayla est toujours prétexte à faire virevolter les coeurs dans tous les sens, à commencer par celui d'Addison qui se sent prête à s'engager dans une relation sérieuse et adulte avec Pete malgré le couac "I Love You... Violet". Bien mal lui en prend puisque cette dernière ne tarde pas à rappliquer pour voir Lucas. on verra la prochaine fois si elle veut le récupérer, lui et Pete, ou simplement le voir et recréer petit à petit un lien. Tout est possible. Dans le même temps, Sam redevient célibataire après une dernière altercation avec Vanessa. Leur séparation était d'ailleurs très touchante bien que courte. J'ai eu de la peine pour cette pauvre Vanessa qui n'était pourtant pas très sympathique dans l'ensemble. Et puis pendant que Fife se lamentait sur son sort avec alcool et optimisme suite au départ précipité de Naomi, Sheldon redonnait le sourire à Charlotte. Leur duo fonctionne super bien. J'espère que le retour de Violet ne va pas automatiquement l'effacer. Charlotte et Cooper se tournent toujours autour, c'est toujours un peu chiant malgré quelques étincelles çà-et-là, et c'était très amusant de les voir donner des cours d'éducation sexuelle dans une maison de retraite ! Le cas qui en découle avait le mérite d'être original : on parle rarement de la sexualité des personnages âgées. Ce n'est pas la première fois qu'elle est évoquée dans le "Shondaverse" mais c'est bien de le faire de temps en temps.

vlcsnap_62320


// Bilan // Comme les litres de vin qu'Addison boit à longueur d'épisode, Private Practice se bonnifie avec le temps. Plus une seconde d'ennui et des personnages bien plus attachants aujourd'hui.

30 mars 2010

Critiks Récap' [Du 23 au 30 Mars 2010]

44069588

Cliquez sur les vignettes pour les critiques complètes


44030378

51144339


44030377

51180415

51216808

51253599

51281122

51349335

51357525

51362898

Justified [Pilot]


44030376

51320799

51287912

51402927


44030375_p

51140584

28 mars 2010

Private Practice [3x 18]

dnes_season4_private_miniba

Pulling The Plug // 8 71o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_226537

   Encore un épisode très sympa et un peu moins soap que les précédents puisque plus médical. Mais il est aussi intéressant du point de vue des coulisses et j'admire la flexibilité des scénaristes pour ça : Kate Walsh est malade ? Eh bien elle sera malade aussi dans l'épisode. J'imagine que ça a été le branle-bas de combat pour ré-écrire l'épisode à la dernière minute. Je trouve ça excitant de penser à tout ça. Les scénaristes doivent également faire avec une autre malade, mais un peu plus gravement pour le coup : Amy Brenneman. J'ai effectivement appris cette semaine que son absence de la série depuis trois épisodes est le résultat d'un "bobo" qui a nécessité une opération. Elle devrait revenir dans le prochain épisode ou le suivant puisqu'elle va mieux. Comme quoi, Tweeter, ça peut permettre de comprendre plein de choses ! 

   Deux choses m'ont dérangé dans cet épisode : les cris du bébé Lucas d'abord. C'était juste insupportable ! Je n'ose imaginer ce que ça a pu être sur la plateau, à moins que les cris aient été rajoutés au montage. Et puis voir Addison se démenait de la sorte était plus pathétique qu'autre chose. Voir notre héroïne malade, ça ne me plaît guère. Du coup, elle est complètement en dehors du cas médical dont elle était une des protagonistes la semaine dernière mais ça se goupille assez bien, d'autant que les scénaristes ont fait appel en urgences à Charlotte. C'était un peu surprenant par moment de la voir partout, et à l'hôpital et à l'Oceanside mais rien de bien gênant puisque c'est un des meilleurs personnages de la série. Le meilleur après Addison en fait. Je ne sais pas où elle trouve toute cette énergie en tous cas ! L'autre truc qui m'a dérangé : les cris de la patiente de Dell ! Mais juste parce qu'ajoutés à ceux de Lucas, ça faisait vraiment mal à la tête. Ce ne sont que des détails mais ça aurait pu me faire zapper si j'avais été un téléspectateur américain lambda.

     Pour en revenir au cas médical principal, je l'ai trouvé vraiment intéressant, plus encore que la semaine dernière, même s'il est alambiqué et se transforme petit à petit en farce avec le réveil inopiné de la patiente à la fin de l'épisode. On ne compte plus les miracles dans Private Practice et Grey's Anatomy ! Non mais c'était très touchant et c'est surtout cela que je retiens. Le cas dont s'est occupé Dell était moins passionnant mais ça faisait plaisir de le revoir et, en filigrane, une histoire d'amour naissante se cachait derrière tout ça. Il va revoir cette patiente, j'en suis sûr. Les tumultes de coeur de Charlotte sont lassants puisqu'elle met un temps infini à se rendre compte de choses évidentes, ou plutôt à les admettre, mais c'est mieux passé cette fois que les semaines précédentes. Il faudrait quand même penser à boucler cette histoire, je le répéte. J'aime toujours la présence de Sheldon au milieu de tout ça. Il m'amuse. Du coté de Naomi, on se concentre plus sur ses sentiments pour Fife et sur le cas William que sur ce qu'elle a vu (c'est-à-dire rien) en fin d'épisode dernier et tant mieux. Au détour d'une scène, elle envoie quand même Addison et Sam sur les roses. Comme d'hab', elle en fait des tonnes et donne envie de la frapper mais je trouve Audra McDonald excellente dans son rôle et c'est important de le rappeler de temps en temps en ne mélangeant pas le personnage et l'actrice ! Une des deux est moins insupportable que l'autre. Les scènes avec Fife étaient vraiment sympas. La fin, avec le départ en Suisse, n'est pas très enthousiasmant mais j'espère qu'elle aura quitté William dès le prochain épisode et que l'on se débarrerssera de cette histoire que nous ne ménerait nulle part. Pour finir, le terrible "Violet" de Pete à la fin de l'épisode est peut-être le premier signe d'un futur rapprochement entre Addison et de Sam, par répercussions...

vlcsnap_219512


// Bilan // Ca ne sent pas encore la fin de saison dans Private Practice mais on ne s'ennuie pas pour autant. Chacun a de quoi faire, tout s'emboite bien, sans temps morts, c'est très bien ainsi.