03 mars 2011

Grey's Anatomy [7x 16]

dnes_season4_ga_derek_minib

 Not Responsible // 9 13o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_41828 vlcsnap_63813

 

   Initié par Callie, Mark et Arizona, le passage à l’âge adulte, ici synonyme d’enfant, est enclenché au Seattle Grace. Plus que jamais. Si le trio suscité est toujours relativement ennuyeux, malgré un réveil étonnant de Mark, visiblement bien décidé à se prendre en main et cesser les enfantillages ridicules, les autres couples de la série se posent des questions. On multiplie ainsi les points de vue sur des situations similaires. Cristina et surtout Owen reviennent sur le devant de la scène. La première refuse ne serait-ce que d’envisager la possibilité d’avoir un enfant, ce qui ne nous étonne guère, tandis que le second le souhaite dans un futur de préférence pas trop lointain. Le dilemme sera très certainement traité d’une autre manière qu’avec Arizona et Callie, et l’issue sera de toute évidence différente. Qui imagine sérieusement Cristina pouponner ? Owen, en revanche, ferait sans doute un bon père. En aura-t-il l’occasion avec Cristina ? Je ne sais pas ce que les scénaristes nous réservent au sujet du couple, mais j’avoue qu’à leur place, je crois que je sécherais. Meredith et Derek veulent toujours un enfant et travaillent d’arrache-pied pour y arriver, mais ils sont perturbés par un obstacle inattendu, dont on ne connait pas encore l’importance. Est-ce une façon un peu grossière de retarder l’annonce de la grossesse ? Est-ce le début d’une longue série de complications ? Là encore, difficile de prévoir ce que l’on nous réserve. Et tant mieux ! On risque de moins s’amuser quand les bébés vont naître les uns après les autres…

 

   Mark s’éloignant de plus en plus de Lexie, cette dernière n’a pas d’autres choix que de trouver du réconfort dans d’autres bras. Ceux de Jackson étaient grands ouverts. Mon Dieu que ça fait plaisir de le voir enfin associer à une femelle, et pas la plus dégueulasse en plus ! Leur couple avait été testé, puis rapidement abandonné, et à moi il disait bien. La combinaison Jackson/Teddy était pas mal non plus, mais elle a bien assez de potentiels prétendants en ce moment (son mari, le psy du début de la saison, son rendez-vous de l’épisode précédent…). Je suis donc optimiste. Et tant que l’on n’associe plus jamais Lexie à Alex, en plus… Celui-ci n’apparaîtra que très peu, pour mon plus grand plaisir. Et le votre ? Au rayon des couples improbables, je dois dire que les scénaristes ont fait très fort pour nous surprendre. Jamais je n’aurais misé sur un duo Stark/April ! L’idée est aussi séduisante que repoussante. J’adore. La demande de Stark était amusante, la réaction d’April l’était tout autant. Peter MacNicol va-t-il enfin obtenir l’attention qu’il mérite ? Arizona travaille sous les ordres du vilain personnage, comme annoncé il y a plusieurs épisodes maintenant. Je suis rassuré, je pensais qu’ils avaient zappé l’idée qui était pourtant relativement prometteuse. Loin de tous ces jeunots en quête de sensations fortes, Richard et Adele doivent affronter avec courage le temps qui passe puis qui s’enfuit. Bailey, puis prochainement Derek, ont pour mission de faire ouvrir les yeux au Chief sur l’état préoccupant de sa femme alors qu’il nie l’évidence. On se dirige clairement vers une intrigue sombre qui risque de bien mal se terminer. Je le répète, mais le plus triste dans l’affaire, c’est qu’Adele n’a plus tellement l’occasion de nous faire rire. C’est avant tout pour ça qu’on l’aimait. L’épisode se termine sur une scène « entre mecs » sur le toit de l’hôpital, assez surréaliste (a-t-on seulement le droit de jouer au golf dans ces conditions ?) mais étrangement rassurante. La bande est toujours soudée. On se sent bien en leur compagnie.

vlcsnap_65598 vlcsnap_45524


// Bilan // Même si cet épisode ne contient pas de scènes particulièrement marquantes, les intrigues, amoureuses et médicales, s’articulent bien les unes avec les autres et se répondent parfaitement. Tout roule !


17 novembre 2010

Grey's Anatomy [7x 08]

dnes_season4_ga_christina_m

Something's Gotta Give // 11 13o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_62131 vlcsnap_63828

   Grey's Anatomy a longtemps été dépourvue de personnage vraiment détestable. C'est un des travers de notre chère Shonda Rhimes d'ailleurs. Elle aime tellement ses personnages qu'elle ne supporte pas que les téléspectateurs puissent se mettre à les détester à un moment donné pour une raison ou pour une autre. C'est pour cela certainement qu'elle se refuse à faire d'Alex le parfait connard qu'il a toujours été au fond. Dès qu'il agit comme une grosse merde, on lui trouve une bonne excuse. Mais il ne faut pas se leurrer: dans une même situation, un autre personnage ne réagirait pas aussi bêtement que lui. Il n'y a rien de touchant ou de mignon dans son attitude. Toujours est-il qu'il a fait fort cette fois en traumatisant cette pauvre April qui n'avait rien demandé à personne. Il n'avait même pas l'excuse de l'alcool, il décuvait. Heureusement qu'il ne l'a pas déflorée, pas comme ça pitié ! Je n'ai pas envie de la plaindre totalement non plus dans le sens où, s'il avait été plus maligne, elle ne se serait pas intéressée à lui. Mais c'est typique de ce genre de filles ! Toujours attirées par les connards de base. Pendant un moment, j'ai cru qu'Alex allait nous sortir Izzie comme excuse. Et j'aurai presque préféré rien que pour la continuité. Ses histoires de famille m'emmerdent. Ca semble tellement lointain. Je me demande vraiment s'il apporte toujours quelque chose à la série. Je crois personnellement que son absence serait un soulagement pour tout le monde, y compris pour les scénaristes. Allez, je milite pour un suicide ! Mais un vrai hein... Pas façon ferry.

   Festival de connards cette semaine ? Disons qu'Alex a trouvé un adversaire à sa taille en la personne du Dr. Phil Stark, le remplaçant d'Arizona Afriqua, incarné par "le biscuit" d'Ally McBeal alias Peter MacNicol. Malgré le plaisir de retrouver l'acteur (oui, je ne regardais pas Numb3rs et ça me paraît tout à fait normal), son introduction est quelque peu ratée. On le voit très peu et il inspire plus de l'indifférence qu'autre chose. Certes, il a mal agi. Et alors ? Ca aurait eu plus de poids si on nous l'avait présenté dans un premier temps sous un meilleur jour. Là, c'était écrit "grosse enflure" sur son front. Affaire à suivre mais je suis déjà saoulé. Par contre, je suis plus enthousiaste au sujet d'Avery sur qui les scénaristes ont enfin décidé de se pencher sérieusement. Contre toutes attentes, ce n'est toujours pas pour lui trouver une partenaire de jeux (coquins) mais pour creuser ses peurs et ses doutes de médecin. Son duo avec Bailey s'annonce prometteur. Dans le même temps, on effleure l'idée d'un couple Lexie/Jackson mais cela irait à l'encontre des avancées de l'épisode précédent quand à Lexie et Mark. Un leurre sans doute. Il finira bien par tomber dans les bras de Teddy comme prévu (au moins dans ma tête). Le cas médical dont s'est chargée Teddy en compagnie d'Owen a été traité à la va-vite mais je n'aurai pas supporté que ça prenne plus de place en même temps. C'était une idée originale absolument pas aboutie. C'était simplement l'occasion de montrer une Teddy obstinée et battante. Et pourquoi pas ?

   Mais le meilleur de l'épisode, la partie qui m'a réjouit à chaque seconde, c'est le pétage de plomb de Cristina accompagnée dans sa folie passagère par une Callie déprimée après le départ d'Arizona. Qu'est-ce que c'était rafraîchissant et drôle ! Qui aurait cru un jour que l'on verrait Cristina dans un centre commercial à admirer une pauvre femme qui mange avec délectation un bretzel tandis que Callie se fait couper les cheveux suite à un désastre capillaire ? On n'était plus tout à fait dans Grey's Anatomy et c'est ce qui était bon. C'était presque surréaliste ! J'adore ces changements de décor depuis le début de la saison 7. On respire davantage. Même un Alex en panne au bord de la route c'était totalement incongru. Et un miracle s'est produit au beau milieu de ce foutoire: Derek a trouvé une occupation ! Il va tenter de remettre Cristina dans le droit chemin avec sa méthode à lui, bien différente de celles envisagées par Meredith & Co. Je ne demande qu'à voir ça !         

vlcsnap_76214 vlcsnap_54225


// Bilan // Que ceux qui osent penser que la saison 7 de Grey's Anatomy n'est pas bonne lèvent la main ! Je me chargerai personnellement de les corriger. Cet épisode est la preuve flagrante que la série médicale tient toujours super bien la route, capable de se réinventer sans se trahir et de créer toujours plus de nouvelles dynamiques enthousiasmantes. 

44069764