20 avril 2010

Nurse Jackie [2x 04]

dnes_season4_nursejackie_mi

Apple Bong // 68o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_153154

  Il y a des choses qui m'échappent parfois dans Nurse Jackie. En réalité, bien souvent, je ne comprends pas où les scénaristes et les réalisateurs de la série veulent en venir, s'ils veulent en venir à quelque chose. Par exemple, le plan de la fin de cet épisode devant le frigo, je ne l'ai pas compris. Je n'ai pas compris non plus globalement quel était l'intérêt de cette intrigue médicale secondaire et l'implication exagérée de Jackie. Cela dit, c'était plutôt pas mal fichu. J'ai juste l'impression que l'on nous impose cela pour passer le temps, plutôt que de traiter des sujets qui nous intéressent vraiment. Ici, le cas Eddie par exemple. Il s'insinue de plus en plus dans la vie de Jackie et surtout celle de son mari, etil devient carrément pathétique. Elle le traite de psychopathe et c'est effectivement un peu ça, sauf qu'on n'est pas dans un thriller et que c'est donc automatiquement moins prenant. Le seul truc vraiment intéressant à retirer de l'épisode, c'est que Jackie est encore amoureuse de lui. Et ça me surprend ! Ca laisse donc une porte ouverte à un retour du couple mais j'imagine mal comment tout cela peut s'emboîter correctement...

   Les personnages secondaires sont peu gâtés dans cet épisode, même si O'Hara se tape Sam ! Ce n'est pas innatendu puisque l'idée nous avait été suggérée précédément mais ça a le mérite de faire un peu bouger les choses dans cet hôpital car hormis les querelles de Jackie et Dr Twitter, on s'y ennuie un peu. Le All Saints deviendrait presque un hôpital comme les autres. Quoiqu'elle fasse, O'Hara m'éclate. Et puis Sam me plaît assez dans son genre. Il y a vraiment quelque chose à faire de ce personnage mais je ne sais pas bien quoi. Le retour de ses addictions pourrait nous réserver de bons moments. Quant à Zoey, disons que le personnage change un peu trop à mon goût et c'est traité bizarrement, avec bien peu d'attention. J'adore toujours ses expressions et la voir jouer à l'infirmière calme et posée m'amuse mais il ne faudrait pas que ça dure trop longtemps. A part ça, elle serait enceinte. De qui ? Du mec qui lui fait tourner la tête depuis le début de la saison mais dont on ne sait strictement rien. A moins que ce ne soit l'ambulancier crétin mais là, je crierais au scandale ! Il faudra donc patienter, comme d'habitude, pour en apprendre un tout petit peu plus.   

vlcsnap_145988


// Bilan // Nurse Jackie serait-elle sur la mauvaise pente ?  On se concentre dans cet épisode un peu trop sur le personnage principal, sans pour autant le faire avancer, et on range au placard les truculents personnages secondaires qui ont pourtant des intrigues mais traitées à la va-vite. A ce rythme-là, Nurse Jackie pourra bien durer 15 ans sans avoir épuisé le quart de ses ressources...


10 avril 2010

Nurse Jackie [2x 03]

dnes_season4_nursejackie_mi

Candyland // 525 ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_55509

   Habituellement, pour gagner du temps, je saute les génériques. Je ne suis sans doute pas le seul à le faire. Exceptionnellement, j'ai revu celui de Nurse Jackie et mon avis le concernant est définitif : il est complètement raté, creux, facile, à peine esthétique... Showtime nous avait vraiment habitués à mieux. Enfin, ce n'est qu'un détail. L'épisode de cette semaine, lui, était vraiment bon. Le meilleur sans doute des trois premiers de la saison 2. C'est-à-dire qu'il s'est passé quelque chose pour une fois et on a un peu moins l'impression d'assister à une simple journée de travail de Jackie et de ses collègues, entrecoupée de quelques événements personnels. Ces derniers prennent nettement le dessus pour la plupart des personnages et c'est bien mieux comme ça. Par exemple, ça a beau prendre peu de place mais je trouve les quelques scènes de Zoey très réussies. Elle a visiblement rendez-vous avec un garçon, elle est peut-être même amoureuse, et elle se comporte donc différement. Elle est plus légère, plus étourdie encore que d'habitude, mais toujours aussi drôle ! Je l'adore vraiment. Dans le même genre, le duo O'Hara/Akalitus était génial. Je crois bien que c'est la première fois qu'elles partagent une scène rien que toutes les deux et il y a là un sacré potentiel. "I Like To Hide My Humanity". Cette ligne de dialogue m'a beaucoup amusé. Au final, à peu près tous les duos fonctionnent dans la série. C'est une de ses grandes forces. Bizarrement, les scènes entre Eleanor et Jackie sont les moins drôles aujourd'hui.

   Je déteste les commentaires de midinette, ce qui suivent régulièrement mes reviews le savent, mais je fais une petite entorse à la règle pour Peter Facinelli parce que vraiment, sa beauté le rend charismatique. Son sourire est... bref, il me plaît. Le pire, c'est qu'il interpréte un personnage comme je les déteste : prétentieux, condescendant... Mais dans sa bêtise il est drôle et même très attachant. Son "Top 25 of Best Manhattan Doctors" m'a bien fait marrer. Il était mignon à brandir tout sourire son trophée devant la foule en délire ! Je vais m'arrêter là à son sujet. J'en garde sous le coude pour la suite. J'en viens au "principal", mais qui est finalement ce qui me plaît le moins, le cas Jackie qui est décidément peut-être plus gravement atteinte que je ne le pensais. On savait qu'elle était addict mais pire que ça, elle est mythomane. Sa situation la pousse à mentir régulièrement pour cacher la vérité, et elle le fait toujours avec brio comme cette fois-ci pour embobiner la camarade pimbêche de sa fille (même si ça aura forcément des répercussions), mais parfois elle ment gratuitement pour le plaisir. En l'occurence, ça m'a choqué quand elle a prétendu être mère de garçons auprès d'une patiente alors qu'elle a deux filles. Ca ne servait à rien de mentir à ce moment-là ! Sinon, la fin avec Eddie au milieu de son salon, disons que je m'attendais à ce que ça arrive mais pas aussi tôt. Sinon, le cas médical était assez inutile, comme souvent, et étrange. Un mec dont les couilles migrent on ne sait où et on ne sait pouquoi... Pourquoi pas...    

vlcsnap_63203


// Bilan // Nurse Jackie ne nous avait pas habitué à tant de rapidité dans les rebondissements ! C'est bien, il faut continuer comme ça : la saison 2 n'en sera que plus consistante ! Je suis quand même de moins en moins fan du personnage principal. Je préfère largement ses collègues !

02 avril 2010

Nurse Jackie [2x 02]

dnes_season4_nursejackie_mi

Twitter // 686 ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_86928

   On connaissait le Dr. Mamour et le Dr. Glamour, Nurse Jackie nous invente le Dr. Twitter ! Beaucoup moins attirant de prime abord mais vachement plus fun en fait ! Pour la première fois je crois, Cooper a pris l'avantage sur Jackie dans la guéguerre ridicule qu'ils se ménent. Et ça change tout ! Quand on regarde bien, la vie n'était pas si compliquée pour Jackie en saison 1. Elle se la compliquait toute seule mais pas grand monde ne venait barrer sa route. Cette saison, ça se complique vraiment pour elle et c'est plus intéressant. Coop' est un problème mais pas le plus gros. Il y en a deux autres qui risquent de prendre de l'ampleur jusqu'à explosion maximale. On a d'un coté le nouvel infirmier qui, en plus d'être mignon comme tout (il me fait beaucoup penser à Freddy-Luke Pasqualino de Skins) est loin d'être bête. Il a repéré depuis le début l'addiction de Jackie et il ne la lâchera pas tant qu'elle n'admettra pas. J'aimerais beaucoup qu'elle lui avoue dans peu de temps en fait, ça pourrait rendre leur relation plus passionnante encore. Et puis de l'autre coté, il y a évidemment Edie, déjà sur pied après sa tentative de suicide, qui retourne voir son nouveau pote Kevin, le mari de Jackie. Combien de temps avant qu'elle ne s'en rende compte ? C'est à partir de ce moment-là que ça deviendra intéressant parce que pour le moment, bof. Edie et Kevin ne sont pas passionnants séparement alors ensemble...

   Les personnages secondaires font leur boulot toujours aussi bien. Heureusement qu'ils sont là, ils sont même indispensables ! Ma préfèrence va encore et toujours pour Zoey qui nous offre chaque semaine un festival de bonnes répliques et tout un tas de mimiques et de gestes tordants. Son "Walk Of Shame" était pas mal dans le genre. Mais j'ai préféré ses conseils à "God". Enfin un personnage niais qui n'est pas agaçant et qui, au fond, assume parfaitement sa niaiserie ! Eleanor m'a fait moins rire cette semaine, le sentiment qu'Eve Best en fait un peu trop, surtout quand elle est censée être sous ecstasy. Le personnage n'a pas vraiment besoin de ça pour être alerte alors... Et puis pour terminer, il y a Thor, le remplaçant de MoMo. Je ne peux pas m'empêcher de le rappeler, c'est ce qui m'oblige à ne pas totalement adhérer à lui. N'empêche qu'il est assez touchant avec son histoire de diabéte et cet oeil de verre, un peu effrayant mais étonnamment pas si glauque.   

vlcsnap_78814


// Bilan // Bon épisode mais je me dois de le dire, au moins une fois cette saison : le format 26 minutes reste extrêmement frustrant. Par exemple, j'aurais bien aimé assister au passage où Jackie appelle les parents du petit patient qu'elle a renvoyé chez lui. On est passé à coté de quelque chose d'important à mon sens, une émotion.

27 mars 2010

Nurse Jackie [2x 01]

dnes_season4_nursejackie_mi

Comfort Food (Season Premiere) // 1 o8o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_42578

   Contrairement au "Previously On" du Season Premiere de United States Of Tara, j'ai trouvé celui de Nurse Jackie moins réussi. Il se concentrait davantage sur les grosses intrigues de la saison passée, ce qui est un peu le but de l'exercice en même temps, mais pas tellement sur les scènes comiques marquantes alors que c'est finalement ça qui est le plus intéressant dans la série. C'est ce qui reste. C'est un constat un peu triste d'ailleurs, je le reconnais. On se rend bien compte que la première saison avait beau être très sympathique, il ne s'est pas passé grand chose. Dans ce Season Premiere non plus d'ailleurs, on est prévenus : le ton de la série ne changera pas. L'introduction à la plage était agréable, ça fait du bien de voir les Peyton dans un autre contexte même si on n'a fait qu'y exposer les mêmes choses : la fille aînée de Jackie est très perturbée et Jackie elle-même, depuis sa rupture avec Eddie, n'est pas dans son assiette. Elle a même des hallucinations ! Il faudra finalement attendre les dernières minutes de l'épisode pour que les choses bougent un peu : Eddie débarque à l'hôpital, il a fait une overdose ! Je ne m'attendais pas à cela, mais c'est assez logique finalement. Bien vu même. Est-ce que cela aura de réelles conséquences ? C'est moins sûr. Je vois déjà la série faire pas mal de surplace toute la saison. A vrai dire, je ne vois pas bien comment la situation pourrait évoluer, sauf si Eddie révèle à Kevin ce qui s'est passé avec Jackie, ou bien si cette dernière le fait elle-même. Peut-être aussi des rumeurs vont courir. Zoey tiendra-t-elle sa langue ? Très content de la revoir d'ailleurs, je l'adore.

   Le reste de l'épisode est très classique. Jackie partage une scène avec chacun des personnages secondaires, sauf avec Momo. Eh oui, ceux qui ont suivi l'actualité de la série le savent déjà : Haaz Sleiman a été évincé du casting, on ne sait pas bien pourquoi (soi-disant parce qu'il n'était pas essentiel... mais encore ?). On ne peut pas dire qu'il manque terriblement puisqu'il n'a jamais été hyper présent mais il faisait partie de la dynamique d'ensemble et puis je l'aimais bien. Il était marrant, même si toutes ses blagues tournaient autour de son homosexualité et que c'était lassant. On parle à peine de lui dans l'épisode et on n'explique surtout pas son absence. Jackie parle simplement de lui au passé. Trois mois ont passé depuis le précédent épisode (dans la timeline de la série j'entends) et les scénaristes n'ont visiblement pas jugé bon de fournir une petite explication. C'est pourtant pas bien compliqué par respect pour les téléspectateurs ! Il est plus moins remplacé par l'autre infirmier homosexuel dont j'ai oublié le prénom, il est en tous cas le nouveau confident de Jackie. Un peu facile. Ca prouve bien que Momo était toujours utile... Sinon, le Dr. Cooper est pas mal mis en avant. Il se prend à nouveau un gros vent de la part de Jackie et il va littéralement pleurer dans le bureau de Gloria pour se venger. C'est tout à fait lui, un mec complètement instable et capricieux. On l'aime pour ça ! 

vlcsnap_46212


// Bilan // Retour correct de Nurse Jackie mais pas non plus hyper enthousiasmant. Disons que l'on ne semble pas se diriger vers une évolution des personnages, que ce soit de Jackie ou des secondaires, et ça me dérange un peu. La série est vraiment perfectible. 

28 août 2009

Nurse Jackie [1x 12]

nursejackie

Health Care And Cinema (Season Finale) // 1 o7o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_152931

   Ainsi  s'achève la première saison de Nurse Jackie, exactement comme elle a commencé : Jackie allongée sur le sol, délirant sa vie sous l'effet de médicaments puissants. Si la série avait dû s'arrêter là, la boucle aurait été bouclée. Heureusement, elle a très bien fonctionné sur Showtime et elle reviendra l'été prochain. Le moment est venu de tirer un bilan de cette première saison, faite de beaucoup de hauts et de quelques bas.

    Le Season Finale a un défaut, qui est au fond aussi une qualité : il ne s'y passe absolument rien d'incroyable. Il s'agit presque d'un épisode comme un autre. Si Eddie sait maintenant la vérité sur la vraie vie de Jackie, il se contente de boire et d'approcher Kevin pour assouvir sa curiosité et se faire encore un peu plus mal. Il aurait pu lui dire toute la vérité, il aurait pu littéralement exploser lors de sa petite visite à l'hôpital et dire tout le mal qu'il pense aujourd'hui de Jackie. Il reste finalement assez sage et complètement humain. Les gens qui tapent des scandales incroyables dans le hall d'un hôpital, est-ce que ça existe vraiment dans la vraie vie ? Sans doute, mais ils sont rares. La réaction d'Eddie m'a plu car elle était normale. Alors forcément, en termes d'intensité dramatique, c'est un peu décevant. La réaction de Jackie face à tout ça est complètement logique : elle se rabat sur sa drogue. Bref, aucune surprise à aucun moment mais une cohérence à toute épreuve qui prouve que cette série n'est pas écrite avec les pieds...

   Comme d'habitude, c'est la légéreté qui prédomine, même lorsque les intrigues traitées ne sont pas forcément amusantes à la base. Je pense évidemment à Zoey et au critique de cinéma qu'elle a mis dans le coma. C'est censé être tout sauf drôle mais entre les mimiques de Merritt Wever et ses dialogues avec les uns et les autres, on rit beaucoup. Gloria coincée dans l'ascenseur, c'était juste énorme. Anne Deavere Smith a un pouvoir comique qu'elle ignorait sans doute elle-même. "Inacceptable !". Mo-Mo et le Dr Cooper qui se racontent leurs histoires de coeur, c'était pas mal non plus. Ca aurait peut-être mérité que l'on s'y attarde un tout petit peu plus, surtout concernant Mo-Mo puisque l'on ne comprend pas trop de quoi il parle, il a très peu évoqué son copain depuis le début de la série. Une fois n'est pas coutume, Eleanor ne nous a pas fait tellement rire et pour cause : sa mère est à l'hôpital. Là encore, on manque un peu d'explications pour bien comprendre l'enjeu de l'intrigue mais les larmes du médecin ne peuvent qu'émouvoir.

vlcsnap_149097


// Bilan // La saison 1 de Nurse Jackie est une jolie réussite et la série a su imposer un ton qui lui est propre très rapidement, avec beaucoup d'efficacité. Elle se distingue d'abord par le charisme de son personnage principal, parfaitement interprété par Edie Falco. On n'en attendait pas moins d'elle. Et elle bénéficie également de personnages secondaires, qui gravitent autour de Jackie, tout aussi charismatiques/drôles/attachants. Le rythme des épisodes est soutenu et les 26 minutes sont toujours bien remplies, même si l'on regrette bien-sûr que ce ne soit pas du 42 minutes, cela permettrait certainement certains développements que l'on attend et qui ne viennent jamais. La saison 2 aura pour mission de nous faire découvrir un peu plus en profondeur tous ces personnages, notamment Jackie qui reste une énigme...   

 


21 août 2009

Nurse Jackie [1x 11]

nursejackie

Pill-O-Matix //

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_169456

   Avant-dernier épisode pour Nurse Jackie cet été. Les épisodes se suivent et se ressemblent mais celui-ci introduit comme il se doit les événements du Season Finale. Jackie est sur le point de récolter ce qu'elle a semé. Elle doit d'abord supporter les petites attentions de Cooper, qui est allé jusqu'à quitter sa petite-amie pour Jackie, alors qu'a priori, rien n'est possible entre eux. Le baiser furtif qu'ils ont échangé devait être sacrément réussi... Je ne suis pas hyper fan de cette intrigue car elle rend Cooper encore plus stupide qu'il ne l'était à la base. Et je pensais qu'au fond, il ne l'était pas. Jackie doit ensuite gérer un nouveau conflit avec sa fille depuis qu'elle a piqué un scandale à leur cours de claquettes. Ce n'était pas très malin de sa part mais ça partait d'un bon sentiment, celui de protéger sa si fragile petite fille. Et puis surtout, Jackie doit affronter le départ d'Eddie, remplacé comme prévu par une machine. Elle n'a pas l'air si triste que ça. On ignore toujours si elle est vraiment amoureuse de lui ou si elle joue un jeu pour obtenir ce dont elle a besoin. On verra bien maintenant qu'Eddie ne travaille plus à l'hôpital si elle compte garder contact avec lui. Remarque, avec ce qu'il a vu (Jackie avec son mari et ses deux filles) pas sûr que lui veuille toujours la voir. Je trouve ça bien qu'il découvre la vérité mais deux questions surgissent : pourquoi n'a-t-il pas suivi Jackie plus tôt et pourquoi cette fois-ci ? Et puis je me demande également pourquoi les scénaristes ont attendu qu'il quitte l'hôpital pour lui faire découvrir la vérité. N'aurait-il pas été plus intéressant qu'il le découvre plus avant ? On verra ce que ça donne dans le prochain épisode... Au passage, je n'ai pas beaucoup apprécié la pirouette scénaristique qui permet à Jackie de se fournir en pilules malgré l'absence d'Eddie. Il aurait été plus intéressant de la mettre dans une situation de manque.

   Nurse Jackie se paye Victor Garber en guest. Cet homme est partout et ça tombe bien : je l'adore. Il campe ici le rôle d'un critique cinéma que Jackie ne porte pas dans son coeur. Elle a visiblement un problème plus avec son métier qu'avec l'homme en lui-même. Et ça m'a fait de la peine. Jackie ne serait pas contente de lire mes critiques (de préfèrence quand elles sont mauvaises). Ce cas médical apporte un petit plus : il met Zoey dans une bien mauvaise posture car elle fait sa première grosse erreur et envoie illico-presto le monsieur dans un coma profond. Cela ne sera sans doute pas sans répercussions. Mais le All Saints Hospital sans Zoey serait bien triste... Mo-Mo a eu droit à un plus grand temps d'antenne que d'habitude, mais ce n'était pas pour une intrigue passionnante. On a appris une chose sur lui : il a peur des araignées ! Boo ! Honnêtement, c'était plutôt marrant mais je continue à penser que le personnage mérite mieux que ça, d'autant qu'au final, on se tape encore une allusion à sa sexualité à travers une remarque de Zoey ! Eleanor et Gloria sont peu présentes mais elles assurent toujours quand elles sont là.

vlcsnap_166168


// Bilan // Toujours un soupçon de déception quant aux aventures de cette infirmière pas comme les autres et sa bande de collègues. Si les intrigues prennent un peu d'épaisseur, les directions choisies ne me satisfont pas entièrement, et puis la légereté des débuts a tendance à disparaître.   

 

14 août 2009

Nurse Jackie [1x 1o]

nursejackie

Ring Finger //

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_484633

   A deux épisodes de la fin de la première saison, on est en droit d'attendre mieux de Nurse Jackie, qui est une vraie bonne série. Comparé au début de la saison, les intrigues avancent beaucoup plus mais ce n'est pas encore assez satisfaisant à mon goût. Disons que ça reste très artificiel. Une question subsiste, et ça commence à m'agacer gravement : pourquoi Jackie s'obstine-t-elle tant à mener une double vie ? C'est quand même incroyable ! Elle passe sa journée à se prendre la tête à cause de son alliance qui reste coincée à son doigt et va même jusqu'à demander à sa bonne copine Eleanor de la lui couper à la scie ! Au passage, je trouve Eleanor très mauvaise amie. Quand est-ce qu'elle va lui dire qu'elle fait n'importe quoi ? Ca sert à ça les amis, non ? Nous faire ouvrir les yeux lorsque l'on va droit dans le mur ? Parce que Jackie y va à fond et ça va faire très mal. La voir se démener avec sa bague n'était pas spécialement drôle. En revanche, ce qui l'était beaucoup plus, c'est quand Zoey surprend Jackie et Eddie au lit ! Sa réaction est à mourir de rire. Celle de Zoey j'entends. Ce personnage est vraiment excellent. Eleanor aussi d'ailleurs, quand elle apprend les péripéties de sa pote. Là encore, ce n'est pas ce que l'on attend d'une amie mais elle est irrésistible. Mo-Mo continue d'être le personnage au fort potentiel le moins bien exploité de l'hôpital. C'est bien dommage mais la roue tourne...

   J'avoue ne pas avoir bien compris où les scénaristes voulaient en venir en nous montrant Jackie dans un cours de danse avec sa fille. Qu'elles gardent une certaine complicité ? Que Jackie fait des choses bien aussi ? Mais elle en fait tout le temps, même si ça la dérange d'être une "good person" malgré ses travers. Et puis je ne comprends pas bien non plus quelle résonance était censée avoir l'arrêt cardiaque du jour. Peut-être aucun, c'est moi qui lui cherche un sens alors qu'il n'en a pas. Je serai ravi, chers lecteurs, d'écouter vos propositions si vous en avez ! Un point intéressant de l'épisode, c'est la déclaration de guerre puis de paix entre Jackie et Coop'. La scène où il lui touche pour la énième fois un sein et elle qui l'embrasse était cocasse. Jackie a bien compris comment le garçon fonctionnait et elle assure en même temps ses arrières. Cette femme est intelligente bien qu'elle prenne un malin plaisir à foutre sa vie en l'air.


// Bilan // Je me demande parfois si les scénaristes de Nurse Jackie savent où ils vont. Ce n'est en tous cas pas l'impression qu'ils donnent. 

      

24 juillet 2009

Nurse Jackie [1x o8]

nursejackie

Pupil //

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_146702

   Miracle ! Avec ce 8ème épisode, Nurse Jackie commence doucement à s'éloigner du stand-alone pour proposer des intrigues au long cours. Et là encore, ça fonctionne à merveille ! Pour la première fois, Jackie est véritablement mise en danger. Zoey a failli la surprendre en train de sniffer dans les chiottes. Je suis à peu près sûr que Zoey se doute de quelque chose car elle nous a régulièrement prouvé que sous ses airs de brave fille se cachait un sens aigü de l'observation. Une partie du secret de Jackie est dévoilé à son amant, Eddie, puisqu'elle laisse échapper devant le Dr Cooper qu'elle a un enfant. Il ne tarde pas à le confier à Eddie. Sa réaction est celle que l'on attendait : il prend les choses calmement et laisse à Jackie le choix de lui en parler quand elle sera prête. Enfin quand elle aura eu le temps d'élaborer un bon gros mensonge. J'ai toujours beaucoup de mal à comprendre pourquoi Jackie tient tant à cacher tout un pan de sa vie à ses collègues mais le développement progressif de cette intrigue est vraiment intéressant.

   Un peu moins mis en avant que d'habitude, les nombreux personnages secondaires sont néanmoins en forme. On voit peu Eleanor et elle n'est pas spécialement drôle dans son unique scène, et puis c'est frustrant de ne pas reparler de ses misères évoquées dans l'épisode précédent. Un peu de continuité, c'est mieux. La semaine prochaine peut-être ? Mais tous les autres s'en sortent très bien, notamment Cooper qui se dévoile de plus en plus et qui est un curieux mélange de prince charming et de big asshole. Zoey prend de plus en plus de responsabilité et c'est un régal de la voir gérer des patients toute seule. Elle essaye de faire sa Jackie mais elle s'emmêle un peu les pinceaux ! A ma grande surprise, Gloria a toujours le bébé de la semaine dernière dans son bureau. Ca la rend plus humaine mais je la préfère en connasse coincée. Mo-Mo reste l'un des personnages secondaires les moins exploités jusqu'ici et chacune de ses remarques ou celles qu'on lui fait sont liées à son homosexualité. C'est un peu agaçant et c'est en même temps toujours très drôle. Un petit nouveau complêtement à l'ouest fait son apparition. Un bon ajout. On manquait d'un grand benêt. Les angoisses de Grace suivent leurs cours. Ce n'est pas hyper passionnant mais ça permet d'amener des scènes plus tendres. Kevin est toujours assez transparent mais je pense que c'est voulu. Il est tellement parfait que Jackie s'emmerde comme pas possible avec lui !

vlcsnap_156018


// Bilan // Les intrigues prennent enfin un peu plus d'épaisseur tandis que les cas médicaux passent vraiment au second plan et ne servent que de toile de fond et de ressort tantôt comique, tantôt émouvant, sans jamais en faire trop ni dans l'un ni dans l'autre genre. Un parfait équilibre servi par d'excellents personnages.

19 juillet 2009

Nurse Jackie [1x o7]

nursejackie

Steal Knife //

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_471869

   Voilà qui était sans doute l'un des épisodes les plus faibles de la courte histoire de Nurse Jackie mais il vaut quand même quatres étoiles. J'admire les scénaristes qui réussissent à rendre ces personnages si profonds, si humains et si attachants en si peu de temps chaque semaine. Après avoir davantage mis en avant les personnages secondaires depuis quelques épisodes, Jackie reprend ses droits et redevient la star du show. Première engueulade pour son "couple" avec Eddie : il a pensé à leur 1 an de relation, pas elle. Cela prouve bien une fois de plus qu'elle n'est vraiment pas investie dans cette histoire et que, comme le fait remarquer Eddie, elle est surtout avec lui pour obtenir ses petites pilules. Je suis content de voir qu'il n'est pas dupe. Mais pourquoi continue-t-il alors ? En est-il amoureux ? Et elle ? J'ai l'impression en tous cas qu'il commence à en vouloir plus. Sans surprise, Mo-Mo n'était même pas au courant qu'elle est mariée, encore moins qu'elle a un amant. Elle écoute beaucoup les autres mais elle ne parle jamais d'elle. Quelle femme intrigante ! Il n'y a vrament qu'à Eleanor qu'elle se confie, sauf au sujet de son addiction.

   En parlant d'Eleanor, elle a droit cette semaine à un peu plus de profondeur qu'à l'accoutumée. Elle n'est pas bien et on ne saura jamais véritablement pourquoi. Elle parle de sa soeur, de son beau-père mais ça reste très flou et je crois que c'est voulu. C'est souvent comme ça dans la série d'ailleurs. Et c'est vrai qu'au fond, peu importe ce qui lui arrive vraiment, c'est sa douleur là tout de suite qui nous intéresse. Cela rend la chose plus universelle du coup. J'aime beaucoup ce personnage en tous cas, vraiment tordante. La scène au petit matin avec une des filles de Jackie était particulièrement amusante. Dans le reste de l'épisode, deux gimmicks qui m'ont bien fait rire : le mec dépressif qui gueule comme un putois et qui s'en prend à cette pauvre Zoey et Gloria qui cherche partout les "propriétaires" du bébé qu'elle a trouvé en salle d'attente. Ca c'était énorme !

vlcsnap_481660


// Bilan // Les scénaristes de Nurse Jackie manient toujours avec brio la dramédie. C'est drôle, c'est fin et c'est profond. C'est frustrant aussi. 

 

11 juillet 2009

Nurse Jackie [1x o6]

nursejackie

Tiny Bubbles //

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_56109

   Les reviews de Nurse Jackie se suivent et se ressemblent. Toujours pas d'intrigue de fond mais toujours autant de répliques qui tuent et de rires. Cette semaine, l'hopital accueille une ancienne infirmière en phase terminale de son cancer. Elle était une amie de Jackie et la met subtilement face à ses problèmes d'addiction. Plutôt bien vu même si cela ne semble pas avoir beaucoup d'effet au final. Le reste du temps, cette femme nous sort des bijoux de vulgarité avec une aisance incroyable. Elle n'a rien à perdre alors elle se donne tous les droits et c'est jouissif. Ses scènes avec Mo-Mo étaient particulièrement amusantes mais le meilleur, c'était avec Gloria ! Elle la calme mais d'une force... ! Evidemment, sa mort est un passage très émouvant et réussir cela à en l'espace de 28 minutes, c'est très fort !

   Le Dr Cooper nous a enfin dévoilé (contre son gré) un peu de ce qu'il est vraiment. On a découvert avec surprise qu'il a deux mamans, et interprétées par Swoozie Kurtz et Blythe Danner : la grande classe quoi. Ca le rend vraiment super attachant et c'est là encore un beau tour de force ! Cela ne l'empêche pas de tâter à nouveau une paire de seins de l'hôpital mais pas ceux de Jackie cette fois. Non, ceux de Eleanor ! Ca ne lui a pas déplu, apparement. Serait-ce le début de quelque chose ? Zoey, quant à elle, est toujours aussi drôle. J'adore quand Jackie et Eleanor la font tourner en bourrique. Ca l'amuse elle-même, donc pas de victimisation ridicule. Du coté d'Eddie, j'ai apprécié sa conversation avec Zoey. Il n'est pas attachant et pas spécialement drôle mais il n'est pas idiot. C'est déjà ça ! On voit très peu la famille de Jackie, et ce n'est pas bien grave à vrai dire.   

vlcsnap_59657


// Bilan // Nous en sommes à la moitié de la première saison de Nurse Jackie et il n'y a toujours pas d'intrigue forte de développée. Ca me gène de moins en moins. La série a trouvé son rythme ainsi, en se basant uniquement sur les personnages, tous de plus en plus drôles et attachants.