29 mars 2010

Grey's Anatomy [6x 18]

dnes_season4_ga_derek_minib

Suicide Is Painless // 11 57o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_376841 vlcsnap_397766

   Saviez-vous que Shonda Rhimes était fans de Lost ? Non ? Eh bien maintenant vous le savez. C'est peut-être pour ça que cet épisode m'a fait penser à la série. Non non, je ne suis pas obsessionnel. Et puis Lost n'a pas inventé le système de flashbacks. N'empêche qu'il y avait cette petite vibe parfois et ça m'a plu. C'était assez étonnant en tous cas ces instants du passé de Owen Hunt lorsqu'il était en Irak. Ca fait deux ans maintenant qu'il est au générique de la série et ce n'est que maintenant qu'on entre, si je puis dire, dans le vif du sujet. On découvre enfin ce qu'il l'a tant traumatisé et ce qui le traumatise encore. Et il y a de quoi. J'ai trouvé toutes ses scènes extrêmement poignantes et particulièrement bien réalisées. Je ne parlerais même pas des musiques qui les accompagnaient, absolument sublimes. La présence de Teddy à ses cotés est aussi un motif de satisfaction. Il y a quelque chose entre ces deux-là qui dépasse l'alchimie. c'est con mais le passage où ils jouent au basket m'a beaucoup ému. Dans le présent, c'est le suicide d'une patiente qui les réunit, ou les désunit d'ailleurs, et je trouve ça toujours bien traité du thème de l'euthanasie. Ce n'est pas si courant, toujours un peu tabou. Curieusement, peut-être moins aux Etats-Unis que chez nous. Comme quoi... En tous cas, cette intrigue médicale était belle et marquante. J'ai bien aimé l'implication de Cristina dans tout ça. Elle était là, patiente, à l'écoute, elle a beaucoup donné et beaucoup appris. Le duo qu'elle forme avec Teddy est vraiment excellent.

   Le reste de l'épisode était sans doute un peu moins fort mais j'y ai trouvé mon compte. Une petite dispute entre Meredith et Derek, ça ne fait pas de mal depuis le temps. C'était court, puisqu'il y a réconciliation à la fin, et ça fait toujours quelque chose de voir ce couple devenu si mature. De la même façon, il y a une belle évolution dans la nouvelle relation qu'entretiennent Derek et Richard. De la bienveillance, un peu d'amitié au fond. Et puis il y a Callie qui n'ose pas dire à Arizona ce qu'elle ressent vis à vis des enfants. Elle en veut, où est le mal ? Il faudra sans doute du temps et de l'écoute pour qu'elles se comprennent sur ce point et que l'une des deux fassent une grosse concession. Mais je suis sûr qu'elles y arriveront, en espérant que Callie ne fasse pas de bêtise avec Mark. Le fait qu'il s'oit occupé avec Teddy maintenant l'empêchera peut-être... Pas de Bailey quasiment cette semaine mais tant pis. Doucement mais sûrement, aux cotés des "historiques", Jackson et April marquent leur territoire.   

vlcsnap_387885 vlcsnap_397355


// Bilan // Un épisode qui m'a beaucoup touché, c'est ce que j'attendais précisément de Grey's Anatomy. La saison 6 est très bonne mais il manquait jusqu'ici peut-être un peu d'émotion, un peu plus de tristesse en fait. Nous y sommes.

44069764


// Bonus // Le titre magnifique qui cloture l'épisode : Abandon Ship de Sorry Kisses.


30 mars 2009

Grey's Anatomy [5x 19]

dnes_v2_grey_mini_ban

Elevator Love Letter // 16 1oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars5


vlcsnap_71311

   Dieu que c'est beau ! Cet épisode regorge de magnifiques scènes marquantes. Par laquelle pourrais-je commencer ? Par la déclaration d'amour dans l'ascenseur peut-être. Un peu comme pour les scènes dans la chaufferie, on est à la limite du ridicule. On en fait des tonnes, avec les radios qui tapissent les murs de l'ascenseur et qui rappellent aux deux tourtereaux -Meredith et Derek- leurs plus beaux souvenirs d'opération. C'est peut-être trop mais l'émotion est là, plus que jamais. Je n'ai jamais été un grand fan de ce couple et pourtant, ils ont réussi à m'émouvoir. Il faut dire que depuis que Meredith est devenue supportable, j'apprécie beaucoup chacune de ses scènes. Mariage ou pas mariage ? Telle est la question. Ce serait bien que ça se fasse enfin pour que l'on puisse passer à autre chose. Et si ça pouvait être avant le season finale, ce serait encore mieux. Une autre grande scène marquante de l'épisode est celle du début de l'épisode, lorsque Owen manque d'assassiner Cristina ! Ca fait vraiment bizarre de dire ça dans une review de Grey's Anatomy. La réalisation façon caméra à l'épaule était géniale, étonnante. Je m'attendais d'ailleurs à ce que cette rupture dans la réalisation classique soit simplement une façon de présenter un rêve d'Owen mais non, il s'agit bien de la réalité. Son trautamisme post-Irak va donc très loin. J'ai beaucoup aimé la façon de réagir de Cristina et sa décision finale, qui était inévitable. Comment pourrait-elle encore dormir dans ses bras après ce qu'il lui a fait ? Non contents de nous offrir une belle scène, les acteurs (et toute l'équipe) nous en offrent une deuxième, lorsqu'ils font l'amour pour la première fois. C'était vraiment superbe. C'est simple, j'avais l'impression d'être avec eux au lit dans une partie à trois.

   Utiliser Justin Chambers en voix-off n'était pas une mauvaise idée, ça change. Pourtant, je ne suis vraiment pas fan de l'acteur, et vraiment pas fan de son personnage non plus. Il a su nous offrir quelques jolies scènes lui aussi, notamment quand il se confie à Meredith. Je suis sûr qu'avec un autre acteur, ça aurait été encore plus touchant, mais bon. C'est ainsi. Les quelques scènes avec Richard étaient les bienvenues pour détendre un peu l'atmosphère. C'était amusant. La condition d'Izzie est parfaitement utilisée puisqu'elle permet de réunir tous les personnages autour d'une même intrigue et en l'occurence, d'une même peur, peut-être même autour d'une même souffrance dans quelques temps. Cela a par exemple permis à George de renaître de ses cendres. Il ne comprend pas pourquoi Izzie ne s'est pas confiée à lui lorsqu'il lui en a pourtant donné l'occasion. Je crois que ça faisait une éternité que T.R. Knight et Sara Ramirez n'avaient plus partagé de scènes.

   Bailey la bienveillante a été une fois de plus excellente. Derek a réussi à débarrasser Izzie de sa tumeur mais j'imagine que ça ne va pas être aussi simple que ça ! Une nouvelle chirurgienne a débarqué discrétement et je n'ai pas bien compris ce qu'elle venait foutre là à vrai dire. Je ne sais pas son nom mais je pense qu'elle va être importante dans les prochains épisodes... Au milieu de tout ça, un cas médical original occupe Alex et Lexie : une vieille femme qui aurait dû mourir il y a trois ans de ça mais qui se bat encore et encore et qui ne meurt jamais, au grand dam de ses neveux et nièces. Au départ, le comportement de ces derniers rendait assez mal à l'aise mais une fois que la situation nous a été mieux expliquée, j'ai trouvé ça très touchant. C'était une belle façon de faire ouvrir les yeux à Alex. Dommage qu'il ait eu besoin de ça d'ailleurs. Là encore, on nous offre une jolie scène d'émotion lorsque la patiente s'en va finalement.

vlcsnap_74485


// Bilan // Très très bel épisode ! C'est aussi simple que ça.

dnesv2finarticleminibanpk8

   

15 février 2009

Grey's Anatomy [5x 15]

dnes_v2_grey_mini_ban

Before And After // 15 16o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_433300

   Nous y voilà ! Addison et Naomi arrivent au Seattle Grace avec Archer et Sam ne tarde pas à arriver à son tour. Les choses sérieuses peuvent commencer ! A mon grand étonnement, l'épisode n'était pas lacrymal du tout. Il était même plutôt drôle et positif, malgré la situation. Il faut dire qu'Addison, quelque soit les circonstances, garde son humour et sa bonne humeur. La scène qu'elle partage avec Callie était d'ailleurs certainement la plus réussie. Elle explique à son ancienne collègue qu'elle ne sait pas prier mais qu'elle en a besoin là tout de suite pour se rassurer. J'ai toujours peur avec Shonda Rhimes qu'elle nous case des discours religieux pompeux mais elle s'est abstenue. Callie ironise d'ailleurs pas mal sur sa foi. Et puis comme le dit si bien Addison, ce n'est pas à Dieu qu'il faut s'en remettre mais à Derek. Il va devoir être Dieu l'espace de quelques heures pour sauver Archer. Et il s'en sort plutôt bien puisqu'il le sauve. Pour l'instant. La chirurgie est très ludique puisque l'on nous montre en détails comment Derek retire les parasites du cerveau d'Archer. C'est drôlement bien fait et quelque part, ça nous apprend quelque chose. Maintenant, j'avoue que ça manquait un peu d'action à mon gôut tout ça. Ca paraissait presque trop facile. On nous présentait le cas d'Archer comme perdu d'avance la semaine dernière et là, même si ce n'est pas fini, tout paraît plûtôt simple. Nul doute qu'un rebondissement viendra bousculer tout ça dans Private Practice.

   Derek est très occupé puisqu'il doit gérer un autre cas médical en parallèle, celui entamé dans l'épisode précédent avec cette femme enceinte atteinte d'anévrisme. Pourquoi les autres médecins ne font rien et regardent passifs ce qui se passe ? Bref, ce cas n'est pas des plus passionnants mais la protagoniste principale est attachante alors on s'accroche. Le troisième cas médical du jour est directement lié à Owen et à la femme qui l'a mis dans tous ses états précedemment. Son secret nous est enfin révélé : personne ni de sa famille, ni de ses amis, ne sait qu'il est revenu d'Irak. Pourquoi ? Difficile à dire. Son explication à Cristina est un peu floue et pas très convaincte. Toujours est-il que son ex-petite-amie -on va dire ça- tombe des nues en le voyant et doit en même temps gérer les soucis de santé de son père. Celui-ci lui a caché son cancer et Owen entre dans son jeu plutôt que de dire les choses clairement. Là encore, ce n'est pas follemement passionnant et puis la fille est interprétée par Laura Allen, une ex de Dirt que je trouve relativement mauvaise. Heureusement, le Bernard de Rose s'est échappé de l'île de Lost et interpréte son père.

   A part ça, Izzie organise un grand concours avec les internes pour vérifier leurs connaissances. C'est très amusant, d'autant qu'elle est surexcitée. A plusieurs reprises, Alex constate qu'elle a des absences et que dans l'ensemble, son comportement, cette euphorie, est vraiment très bizarre. Cela permet à George d'apparaître un peu plus que d'habitude puisqu'il arbitre le concours avec Izzie. De plus, il se rend compte que Sadie n'est pas au niveau du programme et qu'elle pourrait mettre des patients en danger. Même si Sadie a toujours été étrange et pas très assidue, je trouve ça beaucoup trop facile de nous dire tout à coup que c'est une merde afin de permettre à l'actrice, Melissa George, de se casser. Si c'était vraiment une merde, les autres médecins s'en seraient rendu compte avant. Enfin du coup, elle se barre à la fin de l'épisode, avouant avoir triché aux examens. Adieu rapide avec Meredith et on en parlera certainement plus ! Ah mais si ! On ne la reverra plus mais on devrait ré-entendre parler d'elle car je continue de penser qu'elle a inversé les résultats d'examen d'une patiente et d'Izzie la dernière fois et cela va forcément avoir des conséquences ... Arizona n'apparaît pas dans cet épisode donc le cas Callie n'avance pas. Et puis Mark ne veut toujours pas révéler publiquement sa liaison avec Lexie mais Addison va certainement le pousser à le faire. Car l'avantage quand elle vient, c'est qu'elle force tout ce petit monde a prendre des décisions et faire des choix ! On peut grandement l'en remercier. Le coté vieux amis qui se retrouvent était très sympa sinon.

vlcsnap_422332


// Bilan // Du moins et du moins bon dans cet épisode crossover qui ne donne pas l'impression d'en être vraiment un au fond puisque malgré la qualité de Private Practice, on a constamment le sentiment que c'est à Grey's Anatomy qu'Addison appartient.

dnesv2finarticleminibanpk8