09 avril 2009

Fringe [1x 15]

dnes_v2_fringe_mini_ban

Inner Child // 11 45o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_58198

   Fringe est de retour après quelques semaines d'absence avec un épisode à nouveau très réussi et qui joue cette fois sur la corde sensible. Je crois l'avoir déjà dis mais je le répéte : Olivia est devenue un personnage vraiment sympathique et touchant après avoir été transparente et éteinte dans les premiers épisodes. J'apprécie beaucoup les quelques scènes qui la montre chez elle avec sa soeur et sa nièce, Ella. Je ne peux pas m'empêcher de penser qu'il va arriver quelque chose à l'une d'entre elles, voire aux deux, d'ici la fin de la saison. On ne peut pas les avoir intégrées à la série juste pour montrer le coté humain d'Olivia. Il y a ou il y aura forcément autre chose. Rien n'est laissé au hasard. Regardez The Observer. Il n'apparaît peut-être qu'à la toute fin de l'épisode, je considère qu'il lui est pourtant consacré. Ou devrais-je dire leur est consacré car il n'y a visiblement pas un mais plusieurs Observers. Ce n'est pas vraiment une surprise, surtout depuis que l'on sait qu'une armée secréte s'est formée pour empêcher quelque chose qui semble d'origine extra-terreste de s'étendre. J'admets qu'il y a une part d'extrapolation dans ce que je raconte mais c'est tout l'intérêt de ce type de série : extrapoler et théoriser !

   Le petit garçon retrouvé dix pieds sous terre m'a d'abord fait peur avant de m'émouvoir énormément. J'ai trouvé l'acteur formidable. Il réussit à faire passer une émotion incroyable rien qu'à travers son regard. Il a dit tellement de choses sans jamais parler... La relation de confiance qui se noue entre Olivia et lui est certainement un des éléments les plus intéressants de l'épisode. Pourquoi choisit-il de l'aider ? Une fois de plus, concernant son abilité incroyable, aucune réponse franche ne nous est donnée. Je préfère ça plutôt qu'une invention qui n'aurait ni queue ni tête. On parle de toutes façons de phénomènes inexpliqués, il ne faut pas s'attendre à ce que les scénaristes refassent le monde et expliquent des choses inexplicables ! C'est con à dire mais c'est vrai. Je pense que tous ceux qui n'accepteront pas ce postulat ne seront jamais pleinement satisfaits par la série. L'émotion côtoie le rire puisque Walter fait encore son numéro et il est plus en forme que jamais ! Il montre par inadvertance son pénis à Olivia, il danse avec un casque filandreux sur la tête et surtout, il continue de dire n'importe quoi à Broyles, qui lui-même continue de le regarder avec dédain. Le regard de Lance Reddick dans ces moments-là me fait toujours autant rire. Ca change puisqu'habituellement il fait peur ! A noter pour finir que le FBI a de la concurrence : la CIA se met aussi à fouiller les dossiers paranormaux ! On fait la rencontre de l'Agent Eliot Michaels, interprété par Erik Palladino (Urgences), que l'on reverra certainement. J'espère que le petit garçon aussi reviendra. Il peut être d'une aide précieuse...

vlcsnap_60827


// Bilan // Fringe ajoute un excellent épisode à son actif. La liste commence à être longue ! Il n'en reste malheureusement plus que 5 cette saison.


// Bonus // The Observer est partout... même dans le public d'American Idol ! Ils sont fous ces américains, ils sont fous ! La preuve en images :


18 février 2009

Fringe [1x 14]

dnes_v2_fringe_mini_ban

Ability // 9 83o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars5


vlcsnap_202728

   Alors là, j'applaudis des deux mains, des deux bras, des deux jambes, des deux ... hum, j'applaudis de tout mon corps cet épisode absolument fabuleux ! On part de ce qui semble être un "cas de la semaine" et qui se transforme en une course contre la montre effrénée au cours de laquelle on nous lance quelques indices mythologiques importants et une idée un peu plus claire de ce dont la série parle, finalement. J'attendais avec impatience le retour du fameux Mr Jones, David Robert Jones pour être précis -qui est le vrai nom de David Bowie, et je ne peux pas m'empêcher de penser à son tube Life On Mars, allez savoir pourquoi ...- mais je ne pensais pas que ça se ferait si tôt. Je ne pensais pas non plus que ça serait aussi énorme ! Au-delà du fait que l'acteur est parfaitement flippant, le mystère qui l'entoure est absolument fascinant. Ainsi, on apprend qu'il serait le soldat d'une armée secréte dont le but n'est pas très clair pour le moment mais si j'ai bien compris, il s'agit de sauver le monde, rien que ça ! Mais le sauver de quoi ? D'une attaque extra-terrestre ? C'est ce que l'on sous-entend et au fond, ce n'est pas si surprenant. Il suffit de penser à ce cher Observer qui nous a été présenté depuis le début comme un extra-terrestre. Ainsi, le livre, disons plutôt le manifeste, dont le nom m'échappe (je n'ai pas fais d'Allemand), que Peter obtient grâce à son pote bibliothéquaire nain, parle de mondes parallèles habités par des êtres qui nous ressemblent mais qui sont bien plus évolués. D'où l'intérêt de nous en protéger ... Le cliff' laisse sur le cucul : Walter serait l'auteur de ce livre publié annymement à l'époque. What the fuck ?

   Le plan de Mr Jones se déroule sous nos yeux et ceux d'Olivia et c'est absolument passionnant. Je me suis rarement ennuyé devant la série mais alors là, j'étais plus qu'éveillé : cloué à mon canapé. La révélation majeure de l'épisode, outre cette histoire de mondes parrallèles, c'est qu'Olivia fait parti de cette armée secréte. Elle vient de passer le test pour y entrer et elle l'a réussi. Il "suffisait" d'éteindre des ampoules simplement par la passé pour éviter qu'une bombe n'explose. J'ai bien conscience qu'absolument tout dans cette série est improbable mais c'est ça qui est fantastique : on y croirait presque tellement c'est bien foutu et bien amené ! Olivia, superwoman ? C'est ce que l'on sous-entend. Un produit aurait été injecté dans son sang alors qu'elle n'avait que 3 ans et depuis, elle développe des capacités extraordinaires sans même en avoir conscience. Son père, qui était militaire, serait à l'origine de ces expériences. Il aurait laissé sa fille servir de cobaye en tous cas. C'est marrant parce que tout ça fait irrémédiablement penser à Heroes mais comment dire ... en dix fois mieux pensé ? Olivia n'est en tous cas pas la seule enfant à avoir servi de cobaye, des gens comme elle doivent donc exister aux quatre coins des Etats-Unis. Voilà qui pourrait former une belle armée ! Et alors forcément on repense à Peter qui semble avoir lui aussi subi certaines expériences dans son enfance. Est-ce lié ? Quel est le rapport avec Massive Dynamics ? Nina Sharp semble en tous cas galérer avec sa main bionique quand elle est en présence d'Olivia ...

vlcsnap_227533


  // Bilan // Le meilleur épisode de Fringe, sans hésitation ! Jusqu'ici tout était très flou, maintenant tout parait plus clair : la série prend une envergure gigantesque et le personnage d'Olivia prend une ampleur considérable. SUR LE CUL.

09 février 2009

Fringe [1x 13]

dnes_v2_fringe_mini_ban

The Tranformation // 12 78o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_201299

   Cet épisode me laisse un goût amer. Je l'ai trouvé encore une fois très réussi, notamment grâce à une scène d'ouverture absolument parfaite car terrifiante, grâce à l'humour de Walter dont je ne me lasse pas et puis par ce sentiment que tout est super bien pensé. Mais, parce qu'il y a un mais, j'ai un tout petit peu l'impression d'avoir été pris pour un con au sujet de John Scott. Je ne suis pas contre les rebondissements mais lui qui passait pour un horrible traite se révèle finalement être un gentil. Ca me dérange, ça me déçoit. Je m'attendais à quelque chose de plus fort. Il enquêtait pour le compte d'une unité secréte du FBI. C'était une sorte d'agent triple. On ne sait rien de cette unité secréte et je suppose qu'elle jouera un rôle important dans de prochains épisodes mtyhologiques. C'est ce qui me fait dire que, contrairement à ce que l'on veut nous faire croire, John Scott ne fait pas entièrement parti du passé. C'est un gentil et on ne reviendra certainement pas dessus, mais cet épisode n'était pas son dernier. Mark Valley reviendra, j'en suis sûr ! Pour Olivia, d'un point de vue amoureux, toute cette histoire lui permet de tourner la page. La mémoire de John qui vit dans tête disparaît peu à peu, elle a pu lui dire au revoir en passant pour la 4ème fois dans le fameux caisson magique de Walter. La scène finale est magnifique, du point de vue de la réalisation, du paysage, mais aussi parce que c'est émotionnellement fort. Et ça l'est encore plus quand on sait que Mark Valley et Anna Torv viennent de se marier dans la vie. Quand ils se passent la bague au doigt, ça va presque au-delà de la fiction.

   Cet épisode clôt donc la première partie de la première saison de Fringe. Le pilote commençait dans un avion, cet épisode commence également dans un avion qui se transforme vite en crash. On ne reviendra pas sur l'obsession de J.J Abrams pour les avions. La boucle est bouclée. Le temps est venu de faire un premier bilan sur la série. Pour ma part, je ne suis vraiment pas déçu. La réalisation est admirable, les effets-spéciaux sont très convaincants, les personnages prennent de l'épaisseur petit à petit, notamment l'agent Dunham qui ne me plaisait pas beaucoup au début. Je commence à l'apprécier, à m'attacher à elle. J'ai un peu plus de mal avec Peter. Il est encore entouré de mystères et les scénaristes ne semblent pas vouloir nous en dire plus. Peut-être que la deuxième partie de la saison lui sera davantage consacrée. Beaucoup de personnages de second plan méritent d'être exploré. L'agent Broyles notamment, qui en dit bien moins qu'il ne sait; Astrid, qui a son rôle dans l'équipe, elle ne sert pas à rien mais quand même, elle mérite certainement mieux; Charlie Francis est très sous-exploité également, j'avais peur à un moment donné que ce soit un méchant déguisé en gentil mais je ne crois pas; Nina Sharp, certainement le personnage le plus intrigant. Et puis il y a bien-sûr The Observer, qui n'apparaît apparemment plus, et Jones, qui a semble-t-il le pouvoir de se téléporter ... En 13 épisodes, une vraie mythologie s'est construite et une grande série est née.

vlcsnap_188968


// Bilan // Un épisode important, un tournant, une conclusion, qui déçoit un peu car on en attend forcément beaucoup tant on nous en met plein les yeux tout le temps. Mais comme d'habitude, c'est très prenant, presque envoûtant. Pas une seconde de répit ni d'ennui.   

27 janvier 2009

Fringe [1x 11]

dnes_v2_fringe_mini_ban

Bound // 11 96o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_56352

   Fringe m'avait manqué pendant le hiatus d'hiver ! Voilà une série constante dans l'excellence. Jusqu'ici, tous les épisodes, ou presque, étaient de grande qualité. Celui-ci aussi. Mais avant d'en parler plus longuement, petite réaction quant à l'annonce de l'achat de la série par TF1. Je ne suis absolument pas surpris, je m'y attendais. TF1 veut avoir toutes les séries qui font le buzz. Elle a eu Lost, elle a eu Heroes -et s'en mord les doigts- maintenant elle a Fringe. Que va-t-elle en faire ? Certainement pas grand chose. Si je devais être pessimiste, je dirai qu'une diffusion cet été en deuxième partie de soirée, le dimanche par exemple, serait plus qu'envisageable, avec quelques coupes si besoin est pour les scènes les plus dégoûtantes. Jamais la manénagère n'adhérera à la série, comme elle n'a jamais adhéré à X-Files en son temps. L'aspect procedural peut être un avantage mais il y a trop d'éléments mythologiques compliqués pour que les télespectateurs lambdas s'intéressent à la série au-delà du pilote. C'est con mais je prends toujours ma mère dans ces cas-là. Je l'aime infiniment mais il faut reconnaêtre qu'en matière de séries, elle suit le troupeau : Les Experts, Les Experts et encore Les Experts. Eh bien je sais que Fringe ne l'intéressera jamais. Tout ça pour dire que la série aurait certainement eu un avenir plus radieux sur M6.

   Et cet épisode alors ? Eh bien il commence sur les chapeaux de roue avec la suite de l'enlèvement d'Olivia lors du dernier épisode. Il n'aura pas duré bien longtemps et elle s'en est sortie avec une facilité déconcertante. C'est typiquement le genre de truc que je n'aime pas, les bagarres à la Sidney Bristow à peine crédibles. Disons qu'il en faut pour tous les goûts et que c'est bien pratique pour faire avancer les histoires. Paraît que ceux qui l'ont enlevé -en l'occurence un agent double du DBI, Mitch, dont elle reconnaîtra la tâche blanche sur la chaussure noire, mouarf mouarf- lui veulent en fait du bien. Olivia n'a pas idée ! J'aurai tendance à les croire. C'est typiquement du J.J. Abrams ça. Les méchants se révélent souvent être les gentils. En parallèle -quoique- l'affaire du jour entraîne notre trio de plus en plus efficace sur les traces d'une grosse larve qui sort du corps de deux éminents scientifiques. D'où cela provient-t-il ? Quel est le but de la manoeuvre ? Comme d'habitude, on n'obtiendra qu'un début de réponse mais qu'importe, on est quand même satisfaits ! Ils sont forts ces scénaristes, y'a pas à dire. On explore un nouveau pan de la vie personnelle d'Olivia, au travers de sa soeur et de sa nièce qui ont besoin d'un toit. On imagine évidemment qu'il va se passer quelque chose autour d'elles prochainement. Elles ne sont pas arrivées là par hasard. Dernière chose, lors de son enlèvement, Olivia s'est fait trifouiller le dos. Et j'ai vraiment eu l'impression qu'elle ne s'en inquiétait pas plus que ça ! Etrange. Et re-dernière chose, y'a un agent qui veut la peau d'Olivia depuis qu'elle l'a dénoncé pour harcélement sexuel. Il se trouve qu'il doit faire un rapport sur le (bon) fonctionnement du département des fringe sciences. Là encore, ce n'est sans doute pas un hasard. Une fois de plus, la série donne le sentiment d'un puzzle gigantesque dont on découvre les pièces une à une, avant de pouvoir un jour les recoller entre elles. 

vlcsnap_89401


// Bilan // Fringe a fait le grand saut en beauté ! Pour sa première diffusion en post-American Idol, en plus de faire une audience correcte, elle offre un épisode qui allie parfaitement loner et mythologie. C'est ce qu'il faut pour que le public accroche à la série. On ne manque d'ailleurs pas subtilement de résumer les événements passés en début d'épisode pour les nouveaux adeptes ^^   

Posté par LullabyBoy à 00:26 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,