03 juillet 2010

Persons Unknown [1x 04]

54581334

Exit One // 2 9oo ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_70717

   En préambule, je voudrais simplement dire que les petites audiences réalisées par la série m'attristent. Certes, c'est l'été. Certes, c'est NBC. Mais quand même ! Elle mérite mieux. Une fois de plus, ce quatrième épisode m'a conquis. Il a ses faiblesses, je vais y venir tout de suite, mais dans l'ensemble, la fascination reste intacte. Et les images (les filtres ?) sont magnifiques. Au niveau du mauvais donc, le duo Charlie/Bill fait toujours des merveilles. Voilà que le premier décide de faire chanter le second. Comme s'ils n'avaient que ça à faire ! Bon ok, ils s'ennuient comme des rats morts mais sérieusement, ce plan est tellement foireux... J'aurais préféré voir davantage Moira et Graham qui forment un duo plus intéressant. L'intrigue de Tori n'a pas été passionnante sur toute la longueur mais il y a eu de bons passages comme son numéro de charme avec le Night Manager ou ses larmes face à Bill quand elle s'offre à lui (pour faire enrager son père ?) et qu'il refuse ses avances. Tori reste un personnage particulièrement irritant, du fait de son statut de petite fille riche et capricieuse qui est persuadée que tout tourne autour de son nombril. Sa psychologie laisse à désirer et son départ, assez surprenant, est un soulagement. Mais je ne me fais pas de soucis pour elle : on la reverra sûrement d'ici à la fin de la série. Peut-être même qu'elle reviendra dès le prochain épisode ! Va-t-elle être remplacée ? Ca pourrait être mal de faire entrer du sang neuf dans le village.

   La partie la plus prenante de l'épisode, on la doit au duo Janet/Joe dont l'alchimie se fait doucement ressentir. Leur petit road-trip, si on peut appeller ça comme ça, a été marqué par différents événements bien pensés comme le monster truck noir qui écrase tout sur son passage ou le nid d'abeille dans cette jolie petite cabane abandonnée où il n'aurait jamais fallu rentrer. Bien qu'on se doutait qu'ils allaient revenir à la fin à leur point de départ, surtout eux qui sont les deux personnages principaux, je n'ai pas ressenti une seule seconde d'ennuie ou de baisse de rythme. J'aime assez le fait qu'ils ne se soient pas embrassés, voire pire, ça confère à leur relation quelque chose d'inhabituel. Et puis je n'ai pas envie que les gens couchent ensemble dans cette série ! Ca ferait partie de son originalité. Cela dit, c'était le moment ou jamais. Dans le village, ils seront forcément filmés. Un petit mot pour dire que l'enquête à l'extérieure n'avance pas et m'ennuie. Et bien-sûr, concernant le cliffhanger, je dis bravo ! Ca n'est pas totalement surprenant dans le sens où on s'attend à tout dans Persons Unknown et que ce genre de rebondissement est inévitable, mais le révéler si tôt, c'est osé et prometteur. Joe est-il le seul undercover de la bande ?   

vlcsnap_77364


// Bilan // Persons Unknown n'a pas à rougir de cet épisode. Sans certains parasites, on se serait sans doute davantage amusés, mais l'intérêt et le suspense sont toujours très présents.

Votre Note  



26 juin 2010

Persons Unknown [1x 03]

persons_unknown

The Way Through // 3 2oo ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_104767

   Je ne pensais pas faire de reviews de Persons Unknown de manière hebdomadaire mais ce troisième épisode m'en a convaincu ! Je l'ai trouvé meilleur que les précédents et plus abouti. Jusqu'ici, la tension n'était peut-être pas assez palpable mais le petit jeu est passé à un autre niveau, de torture psychologique notamment, et ce n'est plus seulement fun, c'est aussi très intéressant et plutôt intelligent. Même les dialogues prennent de l'ampleur et je retiendrais cette phrase que je trouve très belle, prononcée par Joe : "Maybe the way out is the way through". Et tout à coup, le discours ne porte plus simplement sur leur expérience mais sur la vie en général. Ca me plaît beaucoup. Au-delà de cette jolie étincelle, les bonnes idées s'enchaînent. Commencer par un nouvel échec de tentative d'évasion était un bon moyen de décourager les troupes (et d'éviter d'en faire tout un épisode) et de les mettre dans de biens mauvaises dispositions pour la suite. Une suite particulièrement rythmée grâce à l'introduction des masques à gaz, au nombre de trois, qui ont foutu une belle merde dans le groupe, tout ça pour se révéler, à ma grande surprise, plus dangereux pour les gens qui les portent que pour les gens qui les convoitent. Là encore, on disséque la nature humaine avec agilité même si ça fait bien longtemps que le message est passé : les hommes sont des ordures égoïstes, oui. Tout particulièrement William que l'on aimerait voir mourir vite dans d'atroces souffrances. A la place de ses comparses, je n'aurais pas cherché à le sauver. Cela dit, heureusement qu'il est là pour pousser les autres à sortir ce qu'ils ont de bon et de moins bon en eux.

   Vu le nombre réduit d'épisodes, les scénaristes ne cherchent pas à maintenir les personnages dans une bulle de mystère. Ils se révélent un par un assez rapidement même si on est loin de connaître encore tous leurs secrets. Celui de Moira est poignant, si son récit est vrai. Je crois que c'est le personnage que je préfère pour le moment. Son duo avec Graham est plus intéressant que celui avec Tori. Mais je crois que n'importe quel personnage est plus intéressant que Tori de toute façon ! Le secret de Charlie est assez surprenant mais, là encore, j'ai trouvé ça plutôt touchant. Le geste qu'il a commis n'est pas défendable mais il est compréhensible. Du coté de l'enquête parallèle à San Francisco, on ne peut pas dire que ce soit franchement passionnant et le cliffhanger me laisse perplexe. Je ne remet pas en cause sa cohérence mais je suis sûr que si l'on revoir les deux premiers épisodes, le premier surtout, les agissements et les réactions du personnage sont contestables... Sinon, je crois que l'on peut définitivement écarter la piste de l'émission de télé-réalité ultime. Ca m'aurait bien botté mais ça ne tient pas la route. Je m'étais imaginé que certains personnages étaient des comédiens et d'autres non, ou qu'ils l'étaient tous sauf Janet mais ça n'est pas possible. Je reste sur l'idée d'un milliardaire qui s'ennuie et qui a pris des gens, sans doute pas au hasard, pour s'amuser un petit peu. A la Hostel donc.

vlcsnap_107862


// Bilan // Pour le moment, Persons Unknown est une belle surprise. Je comprends encore moins pourquoi NBC ne lui a pas laissé sa chance pendant la saison. Ca n'aurait sans doute pas plus marché mais ça aurait été mieux que des rediffusions...