23 octobre 2009

Cougar Town [1x 05]

dnes_season4_cougar_miniban

You Wreck Me // 7 3oo ooo tlsp.

44030375_p


vlcsnap_130365

   Après avoir fait un pas en avant vers la qualité, juste un petit pas, Cougar Town fait un grand pas en arrière ! A peu de choses près, ce cinquième épisode était aussi raté que le pilote. Jules est redevenue hystérique pour commencer. Mais pourquoi ??? Et ce n'est pas simplement Courteney Cox qui surjoue, ce sont ses répliques et les situations dans lesquelles on met son personnage qui sont trop. Trop invraisemblables, trop stupides... Au final, Jules n'est toujours pas devenue attachante et c'est un gros problème puisque, malgré les nombreux rôles secondaires, c'est bien elle l'héroïne. Son histoire de public kiss ne méritait vraiment pas d'en faire tout un épisode et, quitte à le faire, il aurait peut-être fallu essayer de rendre son mec intéressant d'une manière ou d'une autre. Pour le moment, il se limite à être le beau-gosse de service qui n'a strictement rien dans la tête.

   Ce qui m'amène tout naturellement vers Bobby, un vieux beau qui n'a rien dans la tête non plus. Le personnage est d'une telle stupidité... Je ne comprends pas à quel moment on est censé rire. Franchement. Il est déséspérant de bêtise et il entraîne avec lui Grayson et Andy, qui valent pourtant mieux que ça. Ceci dit, la dynamique entre les hommes n'était pas mauvaise et elle était surtout reposante par rapport à celle des femmes. J'ai bien aimé le coup du guilty-Cosmo à la fin de l'épisode ! C'était bien en tous cas de changer le duo Bobby/Travis qui devenait bien lourd. Mais ça reviendra sans doute. Du coup, Travis a été peu présent, juste le temps de faire deux-trois réfléxions à sa mère très prévisibles donc pas spécialement amusantes. Heureusement que Laurie est là ! Elle participe à l'hystérie collective, certes, mais au moins, elle, elle est drôle. Et puis elle ne se prend pas la tête contrairement à Jules.


// Bilan // Retour à la case départ pour Cougar Town. Quand est-ce que Jules va devenir attachante et vraîment drôle ? Sinon, j'ai une idée : pourquoi pas un reboot nommé Cougar Who? ou Samantha Town ? Ca l'ferait non ? Ok, je sors. 

 


17 octobre 2009

Cougar Town [1x 04]

dnes_season4_cougar_miniban

I Won't Back Down // 8 ooo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_99289

   Ma bonne impression générale de la semaine dernière se confirme : Cougar Town est encore loin d'être incontournable mais c'est un divertissement léger et sympatoche. Depuis que le casting semble avoir trouvé une certaine complicité, les scènes sonnent beaucoup moins fausses. Surtout celles entre les filles qui sont assez réussies dans cet épisode. Le petit running gag autour du "Don't Watch Me Eat!" m'a fait marrer, le fait que Jules et Ellie bouffent leur junk-food à même le cul de la pôele était sans doute un peu exagéré mais bon, ça a le mérite d'être surprenant on va dire. Le fil-rouge de l'épisode autour de la sextape était assez amusant aussi et très dans l'air du temps ! Tout le monde se fait sa petite sextape maintenant, pourquoi pas les héros de Cougar Town après tout ? Non et puis c'est légèrement politiquement incorrect, les dialogues sont toujours à la limite de la vulgarité. On aimerait presque qu'ils basculent complètement dans la vulgarité d'ailleurs, histoire d'aller jusqu'au bout du délire.

   L'autre idée très sympathique de l'épisode est de remettre en avant la rivalité entre les deux divorcés du quartier. J'adore leurs intéractions, d'autant que pour une fois, Grayson ne s'est pas contenté d'être le hot voisin qui n'a pas grand chose à dire. Il a vraiment joué avec Jules, il était drôle et, ma foi, oui, il était super hot aussi. Ces deux-là finiront ensemble, c'est certain... Bon, par contre, y'a rien à faire : Travis et Bobby sont de vrais boulets. Surtout Bobby en fait. Tant que Travis lui sera systématiquement associé, il ne faut pas s'attendre à des miracles. La moitié de l'intrigue autour du vieux gâteau apéritif était affligeante. La seconde partie avait un tout petit coté touchant mais c'était ridicule aussi. Va falloir faire quelque chose de ces deux-là. Genre les faire disparaître. Puis on ne voit pas assez Travis avec sa mère, c'est dommage. Son vrai potentiel est avec elle, pas ailleurs.

vlcsnap_103331


// Bilan // Ca s'améliore et je commence à prendre un certain plaisir à suivre les aventures de Jules et sa bande d'hystériques...

Posté par LullabyBoy à 16:08 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

10 octobre 2009

Cougar Town [1x 03]

dnes_season4_cougar_miniban

Don't Do Me Like That // 7 84o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_159687

   J'ai enfin compris ce qui me déplaisait vraiment dans Cougar Town : le rythme. La sitcom veut donner l'impression qu'elle est super rythmée alors elle abuse d'une technique très simple : elle enchaîne les scènes d'une minute ou deux, pas plus. Alors oui, ça donne l'impression qu'il se passe plein de choses mais ce n'est pas totalement vrai (mais pas totalement faux non plus). Hormis ce problème, je reconnais que ce 3ème épisode est meilleur que les deux précédents. Alors que je ne trouvai pas une grande alchimie dans le casting, on commence à sentir les acteurs plus à l'aise entre eux, plus complices. J'apprécie de plus en plus les piques que se lancent Ellie et Laurie par exemple. Je trouvais que le duo Dena/Andrea fonctionnait beaucoup mieux dans Samantha Who? en revanche, pour faire une comparaison qui vaut ce qu'elle vaut. Elles sont moins attachantes aussi mais on va encore attendre un peu avant de se prononcer définitivement sur la question. Laissons le temps aux personnages de s'installer. A ce propos, il faudrait trouver une vraie place à Josh Hopkins alias Grayson. Ses scènes étaient amusantes dans cet épisode mais elles étaient trop déconnectées du reste et peut-être pas assez nombreuses. Je les aurai volontiers troqué contre celles de Travis et Bobby, le père et le fils. J'ai vraiment du mal à la fois avec les deux personnages mais aussi avec les deux acteurs. Et puis ça fait maintenant trois épisodes que le schéma est le même : Bobby fout la honte à son fils. Ok, et après ?

   Je persiste à croire que les dialogues pourraient être meilleurs si les scénaristes s'en donnaient la peine. Il y a plein de bonnes choses éparpillées dans l'épisode mais il y a aussi pas mal de blagues qui tombent à l'eau. La prestation de Courteney Cox est de plus en plus convaincante et de moins en moins hystérique. J'arrive même maintenant à ne plus voir Monica Bing et Lucy Spiller mais bien Jules Cobb. Ses petites histoires avec son mec, Josh, sont légères, on sent qu'elles pourraient être un peu plus osées si l'on était pas sur un network mais sur le câble. Mais ce Josh manque définitivement de personnalité. Je suppose de toute façon qu'il ne fait que passer et que tous les mecs de Jules seront plus ou moins interchangeables d'ici à ce qu'elle se décide à s'attaquer à son voisin !

vlcsnap_154748


// Bilan // Doucement mais sûrement, Cougar Town trouve son identité et impose ses personnages, bien qu'il y en ait toujours la moitié qui soient irritants et/ou inutiles. ABC vient de commander une saison complète de la sitcom !   

   

02 octobre 2009

Cougar Town [1x 02]

dnes_season4_cougar_miniban

Into The Great Wide Open // 9 25o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_138353

   Après un pilote que j'ai trouvé franchement raté, Cougar Town ne pouvait que s'améliorer. Ce second épisode était encore loin d'être hilarant mais, au moins, il n'était pas irritant. Jules se rend compte qu'elle n'a pas assez profité de sa jeunesse, elle décide donc de passer un week-end de folie avec sa jeune collègue et une pote à elle. Là encore, tout semblait trop forcé pour être naturel et je crois que Jules ne deviendra intéressante que quand elle sera elle-même puisque jusqu'ici, elle joue à la fille "cool" et encore jeune dans sa tête. Elle doit très vite se rendre à l'évidence : elle n'a plus 20 ans et ce genre de petites fêtes, ce n'est plus de son âge. Triste constat que l'on avait senti venir à des kilométres. Je retiens quand même une très bonne idée : la soirée de Jules passée en revue à travers des photos prises sur le portable de Laurie. Ca donnait pour le coup un aspect réaliste à l'entreprise et puis ça au moins, c'était amusant. En revanche, je n'ai pas beaucoup aimé les scènes avec la voisine de Jules. Je l'avais trouvé marrante dans le pilote mais là, elle cassait plus l'ambiance qu'autre chose. Ca va être difficile de faire évoluer ce personnage bien trop ancré dans son quotidien de mère de famille et d'épouse. Quelques mots sur la prestation de Courteney Cox quand même : elle est plus sobre et ça passe mieux ! 

   J'avais détesté le fils de Jules dans le pilote, il m'a été plus agréable cette fois-ci. J'ai toujours un problème avec la grosse tête de l'acteur et sa voix, mais il a eu droit à quelques passages marrants et deux-trois bonnes répliques. Malheureusement, dès qu'il est avec son père, ça devient nul à chier. Parce que son père est un boulet. Et puis leurs scènes semblaient trop déconnectées du reste. Quant aux passages avec le voisin de Jules, ou plutôt son "paper buddy" devrais-je dire, disons qu'il y a toujours du potentiel. Ca manque toujours de naturel et on ne comprend toujours pas pourquoi ils se détestent tant. Mis à part ça, c'est assez fun.

vlcsnap_134587


// Bilan // La sitcom est toujours pleine de défauts mais il y a un mieux. L'ambiance est moins hystérique et Courteney Cox est un peu plus convaincante. 

26 septembre 2009

Cougar Town [Pilot]

dnes_season4_cougar_miniban

Pilot // 11 28o ooo tlsp.

44030375_p


19162990_w434_h_q80

   J'attendais beaucoup de cette nouvelle sitcom, car Courteney Cox, car Bill Lawrence (bien que je ne sois pas méga fan de Scrubs)... et, après visionnage du pilote, c'est la déception qui domine et l'agacement surtout. Je suis sûr qu'il aurait pu être bien meilleur et, d'ailleurs, je pense que la suite le sera. Mais pourquoi diable l'héroïne est à ce point hystérique ? Elle est tout bonnement insupportable et ça vient de la part d'un mec qui adore le jeu de Christina Applegate hein... Courteney Cox en fait des tonnes, on ne comprends pas pourquoi Jules en veut à ce point à son voisin. Elle l'agresse à la moindre occasion et lui se défend à peine. L'idée de ce duo de voisins qui ne se supportent pas est bonne et pourrait réserver de bons moments par la suite mais il va juste falloir que Jules se calme et que l'on se concentre davantage sur les dialogues, globalement faiblards. Et puis j'aime bien Josh Hopkins mais je ne suis pas certain que la comédie soit le genre qui lui aille le mieux.

   Du coté des personnages secondaires, il y a un bon potentiel. La collègue de Jules (Busy Philipps) est amusante, tout comme sa voisine (Christa Miller) avec qui elle converse essentiellement au téléphone. Il y a de bonnes répliques même si les situations sont trop forcées et vraiment pas naturelles. C'est un peu comme quand Jules se plaint de son physique de femme de 40 ans. Ce n'est pas crédible pour un sou : Courteney Cox est superbe, et peut-être encore plus aujourd'hui qu'à 25 ans ! Il y en a deux autres qui m'ont agacé : le fils de Jules et son ex. Ce dernier parce qu'il ne sert à rien et qu'il est juste stupide. Et l'autre sans doute un peu à cause de l'acteur, Dan Byrd. Je n'avais aucun a priori sur lui mais il ne m'a pas convaincu. Au-delà de son jeu, je n'aime pas sa voix, je n'aime pas ses regards et je n'aime pas sa grosse tête. Ca fait beaucoup. Et puis il est censé être cynique mais ses réflexions sont trop gentillettes. Un point positif quand même : j'ai bien aimé l'ambiance "cougar" et les robes flashy de Jules. C'est ce qui donne à la sitcom son identité. Elle est unique en son genre.   


// Bilan // Une nouvelle sitcom avec Courteney Cox en vedette, c'est forcément un événement et ça doit forcément être excellent. Malheureusement, ce pilote est irritant et à peine drôle. Rien n'est naturel, tout est dans l'hystérie. Les bases sont bonnes, la plupart des acteurs aussi, il va juste falloir retravailler tout ça et oser le politiquement incorrect car avec un titre pareil, c'est ce que l'on est en droit d'attendre !   

16 juin 2009

Pushing Daisies [2x 13]

Pushing

Kerplunk (Series Finale) // 2 2oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_193507 vlcsnap_186549 vlcsnap_195967

vlcsnap_191174

   La malédiction Bryan Fuller continue. Après Dead Like Me et Wonderfalls, c'est au tour de Pushing Daisies de s'arrêter trop tôt. C'était certainement son oeuvre la plus poussée, il est allé au bout de sa folie et de son extravagance. Le voilà maintenant obligé de retravailler sur Heroes... Je crois que Pushing Daisies est une série que l'on regrettera longtemps. C'est de loin ce que la télévision américaine a offert de plus incroyable et de fantaisiste depuis qu'elle existe. Je suis persuadé que, malgré son parcours chaotique, on se souviendra d'elle pendant encore de nombreuses années. Pourquoi la série qui aurait dû être le succès de l'année 2008 n'a finalement jamais rencontré son public ? La faute à pas de chance ? Il est inutile de se torturer l'esprit à essayer de comprendre. On va dire que c'est un rendez-vous manqué et que la qualité n'attire pas toujours la quantité... Et on va essayer de ne pas haïr ABC, qui a fait ce qu'elle a pu et qui a eu le mérite de croire en ce projet. Pushing Daisies aurait certainement eu un parcours plus radieux sur une chaîne du câble mais aurait-elle eu autant de moyen ? On ne le saura jamais. Bryan Fuller envisage de conter la suite des aventures de Ned & co. à travers des comic books. Même si l'idée est bonne, ça ne remplacera jamais la série. On pourrait rêver à un téléfilm conclusif dans quelques années, comme ça vient d'être fait avec Dead Like Me (il faut que je le pense à le regarder d'ailleurs !), mais autant ne pas trop en attendre. On verra bien ce que l'avenir nous réserve dans le monde merveilleux de Pushing Daisies...      

vlcsnap_191607

   J'appréhendai beaucoup le visionnage de ce dernier épisode, la peur que tout cela se termine sur une déception. Eh bien l'épisode est bon, même très bon, et ô surprise, il conclut la série dignemement. A la va-vite, certes, mais dignement quand même. Au moins, ça ne s'achève pas sur un terrible cliffhanger ou sur un épisode banal. Dans les dernières secondes, chaque personnage obtient son happy-end. Autant je ne suis pas tellement pour les happy-ends, autant dans le cas de Pushing Daisies, ça s'imposait. J'ai toujours pensé que la série se terminerait comme elle a commencé : sur la mort de Chuck. C'est peut-être ce qui serait arrivé si la série avait duré plus longtemps. Au lieu de ça, elle se termine sur une scène que l'on attendait tous et que l'on ne pensait jamais voir : Chuck en chair et en os face à ses tantes (enfin sa mère et sa tante), toute souriante, accompagnée de son éternel amour, Ned. C'est beau comme un champ de blé et un matin de printemps. C'est émouvant mais tout va trop vite pour que l'on ait le temps de verser une larme. La vue aérienne du village imaginaire de la série qui reprend un à un les lieux mythiques que le quatuor a visité est une belle idée, une jolie façon de boucler la boucle. Ca fait mal au coeur de voir toute cette magie et toutes ces couleurs s'envoler... Emerson Cod a lui aussi droit à so happy-end puisque sa fille vient cogner à sa porte. On n'assiste pas vraiment à leurs retrouvailles mais c'est beau quand même. Et puis Olive Snook tente d'oublier son Pie Maker avec le maladroit mais amusant Randy Mann. Ensemble, ils ouvrent "The Intrepid Cow", une restaurant spécialé dans le macaroni & cheese. So Pushing Daisies ! J'ai envie de glisser un mot, pour finir, sur les acteurs de la série, qui ont incarné leurs personnages à la perfection. A tel point qu'il est difficile de les imaginer dans d'autres rôles. Lee Pace sera éternellement Ned et Anna Friel sera Chuck advitam eternam. J'espère tout de même les revoir très vite. Ils sont excellents et uniques. Chi McBride sera présent la saison prochaine dans Human Target. Cet homme ne s'arrêtera donc jamais ! Et puis Kristin Chenoweth aurait dû rayonner dans le nouveau David E.Kelley, Legally Mad, mais le sort (enfin NBC) en a décidé autrement... J'ai hâte de la retrouver, plus encore que tous les autres. Son sourire va sacrément nous manquer !   

vlcsnap_190483

vlcsnap_191147 vlcsnap_207334 vlcsnap_191298


// Bilan // Jamais facile de dire adieu à une série que l'on a profondément aimé, malgré ses défauts. Pushing Daisies fait partie de ces magnifiques accidents de parcours que l'on n'oubliera jamais. Tout là-bas au cimetière des séries, elle est l'arc-en-ciel qui surplombe les carcasses plus ou moins regrettées des séries décédées...

31 mars 2009

Private Practice [2x 2o]

Privateprectice

Do The Right Thing // 1o 12o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars2


vlcsnap_157225

   Vraiment pas convaincu par cet épisode. Les histoires médicales prennent largemement le dessus et, même si les réflexions sur l'éthique et la responsabilité des médecins ainsi que des parents est intéressante, on s'ennuie ferme. Le procès pour lequel Sam témoigne par exemple aurait pu être une intrigue passionnante mais elle ne l'est pas du tout. Certainement parce qu'elle n'est abordée qu'en surface et trop vite. Et puis je veux dire, on s'en fout de ce patient et de ce médecin dont on a jamais entendu parler avant ! Comment cela pourrait-il nous intéresser outre-mesure ? D.B. Woodside de 24 en guest, je ne dis pas non. Mais c'est évidemment pour nous le coller à Naomi. Sam va être jaloux. On connaît la chanson par coeur... Puisqu'il faut étirer les intrigues à fond pour tenir jusqu'au season finale, qui sera certainement consistant du coup, eh bien on fait encore durer le suspense autour de l'identité du père de l'enfant de Violet. D'ailleurs, le sujet n'est même pas abordé, comme si c'était devenu normal qu'elle ne fasse pas de test pour savoir. Ca me dépasse complêtement cette histoire ! J'ai beau adoré Charlotte et, dans une moindre mesure Cooper, les lier automatiquement à Violet maintenant devient barbant. Surtout que Charlotte est devenu l'être le plus compréhensif du monde et ça ne lui ressemble pas du tout. Mention spéciale pour la scène avec la crème chantilly qui était très drôle pour le coup ! Le cas médical dont s'occupe Cooper n'est pas super intéressant. Une fille de 12 ans qui tombe enceinte, c'est triste à dire mais c'est presque devenu commun. Dans la réalité, certes, mais dans les séries, c'est de plus en plus fréquent. Enfin 12 ans quand même...

   Après avoir rallongé la sauce à l'épisode précédent, les scénaristes remettent ça ! Il faut encore se farcir plusieurs scènes chiantes à mourir entre Addison et Noah avant qu'ils ne se décident enfin à s'embrasser. Ils auraient pu carrément faire l'amour sauvagement sous la pluie battante mais non, pour ça il faudra encore attendre le prochain épisode ! Une intrigue qui aurait pu être traité en deux ou trois épisodes va l'être en six. C'est désolant. Evidemment, la femme de Noah a des complications dans sa grossesse, histoire de justifier ces scènes supplémentaires entre Addison et lui. Passons passon. Il y a quand même la partie sur Dell qui relève un peu le niveau. Depuis le départ de sa fille, il a un comportement bizarre. Alcool ? Drogue ? Naomi et Sam ne comptent pas le laisser dépérir. J'imagine qu'on va le conduire doucement vers une recherche de sa fille... Ah et j'oubliais Pete ! Eh bien il veut se taper la mère d'un patient. C'est censé nous "choquer" mais comme tout le monde couche avec tout le monde dans la série, ça ne marche pas. Sinon, cette femme est un sosie de Nelly Furtado, en moins belle évidemment. Et j'aime éperdument Nelly Furtado. Mais rien à voir avec la choucroute !

vlcsnap_162430


// Bilan // C'est marrant de faire le parallèle entre Grey's et Private. Quand l'une excelle, l'autre patauge. Et inversement. Peut-être parce que Shonda Rhimes ne peut pas se couper en deux...

15 mars 2009

Private Practice [2x 18]

Privateprectice

Finishing // 8 8oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_86959

   La première partie de la saison était vraiment excellente mais depuis le fameux crossover, ça se traîne gravement à l'OceanSide. J'attends que les intrigues de chacun avancent mais ça ne vient pas. Il faut dire que les cas médicaux ralentissent tout. On est dans une série médicale, je sais bien. Mais j'aimerais parfois que l'on fasse totalement l'impasse sur les patients pour se concentrer sur les médecins, puisque de toute façon ce sont eux qui nous intéressent avant tout. J'adore le "couple" que Cooper et Charlotte forment mais je commence à en avoir ma claque de leurs scènes qui sont toujours les même, qui suivent le schéma : je t'ignore/je t'engueule/je pleure dans tes bras. A force, l'émotion ne passe plus. Dieu sait quelle était intense pourtant il y a de ça quatre ou cinq épisodes ! Le plus inquiétant, c'est que ça ne risque pas de s'arranger. Il est clair et net qu'il va se passer quelque chose entre Coop' et Violet. C'est pas sain du tout ce qu'ils font. Il s'occupe d'elle comme si c'était son mari et vis à vis du bébé à venir, il agit comme un père. Le voilà qui lui parle... Son cas médical du jour était pas mal, ça rattrape un peu le reste. 

   Violet m'agace au plus haut point ! Bon sang quand est-ce qu'elle va faire ce foutu test de paternité !!! Dans le season finale ? A trop vouloir retarder l'annonce, on va finir par ne plus s'y intéresser. Ce serait dommage. Le comportement de Violet est plus qu'égoïste. Comment peut-elle proposer à Sheldon et Pete de s'impliquer dans sa grossesse alors que l'un des deux n'est pas le père ? Ca dépasse l'entendement ! Et de la part d'une psy en plus, ce n'est vraiment pas rassurant pour ses patients. Sa patiente du jour m'a d'ailleurs passablement ennuyé tant on savait dès le départ comment allait se dérouler l'intrigue. Et n'étant pas un grand fan de Buffy, ça ne m'a fait ni chaud ni froid de revoir Amber Benson (Tara). En revanche, ça m'a drôlement plu de retrouver en potentiel futur mec d'Addison ce cher Josh Hopkins (Swingtown, Vanished, Brothers & Sisters ...) L'alchimie passe bien avec Kate Walsh, c'est prometteur. Je suppose que Noah va rester dans le coin un petit moment. Si Addison a réussi à résister, ça ne va certainement pas durer longtemps. Ca peut donner quelque chose de vraiment intéressant. Sinon, dans le genre pas très intéressant mais à peu près divertissant, on a Naomi qui planifie les vacances de Sam et Sonya. Tout cela débouche sur une séparation, je me demande si les scénaristes ne vont pas encore tenter de nous les remettre ensemble, Sam et Noami...

vlcsnap_83668


// Bilan // On commence à piquer du nez devant Private Practice. Les intrigues ronronnent, il est temps de faire avancer tout ça !