19 avril 2009

LOST [5x 13]

dnes_v2_lost_mini_ban

Some Like It Hoth // 9 o5o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_89731 vlcsnap_91036 vlcsnap_92425

vlcsnap_93235

   Les épisodes se suivent et ne se ressemblent pas sur l'île de Lost. La semaine dernière, on nous plongeait dans la mythologie de l'île, de manière plus ou moins passionnante, et cette fois, on nous sort un épisode à la construction classique, centré sur Miles, l'un des personnages qui nous intéresse le moins. Ca aurait pu être ennuyeux et sans intérêt mais au contraire, c'était amusant, passionnant et intéressant. Comment se fait-ce ? D'abord parce que Miles est un personnage bien plus profond qu'il n'y paraît. Jusqu'ici, on l'avait réduit au rôle du mec sarcastique qui a toujours une bonne petite pique à balancer. Heureusement, il est bien plus que ça et à de nombreuses reprises, il m'a beaucoup ému. La scène où il tombe sur son père en train de lui raconter une histoire lorsqu'il était enfant était très belle. Depuis le season premiere, on se doutait fortement que Pierre Chang était son père. Nous en avons eu confirmation. On suppose que Straumes est le nom de sa mère, avec qui il a quitté l'île pour des raisons qui restent encore inconnues. C'est un peu dommage de nous avoir montré cette scène au début de la saison où l'on découvre que Pierre a un enfant. Dès lors, il était évident qu'il s'agissait de Miles. En même temps, le suspense ne traîne pas trop dans cet épisode. Miles l'avoue assez rapidement à Hurley. Leur duo fonctionne toujours à merveille et il nous a offert quelques scènes comiques d'anthologie : lorsqu'Hurley essaie de convaincre Miles que son don (qui n'est que folie) est plus fort que le sien, ou encore quand il lui raconte qu'il écrit dans son petit cahier L'empire contre-attaque pour en présenter sa version revue et corrigée à Georges Lucas. Joli clin d'oeil aux bons gros geeks fans de la série. On en profite aussi pour placer quelques petites scènes plus ou moins anodines au premier abord, comme la construction du Swan qui permet à Hurley de découvrir que les chiffres maudits sur la porte de la station correspond tout bêtement à un numéro de série. Ca n'enlève rien à leur signification et ça n'apporte rien du tout en termes de mythologie mais c'est agréable à voir. Un point un plus intéressant tout de même : le plombage à la dent d'un des ouvriers du site a fait explosé sa cervelle ! Nulle doute que c'est une conséquence du fort éléctro-magnétisme de l'endroit. Mais là encore, ce n'est qu'un petit élément qui ne nous apporte finalement rien de plus. A noter tout de même que Radinsky, Chau et quelques autres semblent cacher pas mal de choses aux autres employés de la Dharma...

   Les flashbacks de Miles sont plutôt bien foutus et absolument pas ennuyeux. Le premier aurait pu prêter à rire, vu son accoutrement de punk, mais il est surtout poignant puisqu'il vient rendre visite à sa mère gravement malade. Elle lui assure que son père mort. On sait que c'est faux. Ensuite, on nous rappelle que Miles a un don mais qu'il s'en sert pour magouiller. Il ne parle pas avec les morts mais il peut les entendre et ainsi connaître leur histoire. On se serait vaguement cru dans Pushing Daisies, les couleurs en moins. La partie la plus intéressante, c'est évidemment l'entrée en scène de Naomi, qui l'approche pour le compte de Widmore. On nous confirme au passage que c'est bien Widmore qui a fait déterrer des cadavres on ne sait où pour simuler le crash du vol 815. Miles a bien été choisi pour son don unique, on n'en doutait pas, mais malheureusement, on ne sait pas quelle est sa mission précise une fois sur l'île. Il devait bien en avoir une autre que simplement retrouver Ben. Dommage que la réponse ne soit pas donnée, elle aurait rendu l'épisode encore plus utile. Par ailleurs, on sait désormais pourquoi Miles avait demandé la somme de 3.2 millions de dollars à Ben. Il s'agit en fait du double de ce que Widmore lui a proposé pour partir en expédition. Franchement, j'avais complêtement zappé cette histoire. Content d'avoir quand même une réponse. La partie la plus intéressante pour la suite, c'est que le pote d'Ilana, Bram, apparaît dans un flashback comme un ennemi de Widmore. Il approche Miles pour lui soutirer des informations et l'empêcher de bosser pour l'ennemi. Et il lui demande "What lies in the shadow of the statue ?". Il ne reste plus qu'à théoriser ! Un troisième groupe en plus de celui de Ben et celui de Widmore ? Non, je pense plutôt que c'est la Dharma qui est de retour et qui compte bien reprendre possession de l'île. Bon en même temps, la statue renvoit plutôt aux hostiles a priori. Voilà qui rend Ilana, Bram (et Ceasar ?) bien plus mystérieux que prévu.

   Du coté des autres losties, rien de franchement intéressant ne se passe. Tandis que Jin est aux abonnés absents, Jack essuie le tableau de la salle de classe (rempli d'informations sur la mythologie Egyptienne !) et Kate parle encore et toujours avec le père de Ben jusqu'à ce qu'elle en dise trop et qu'il la soupçonne d'être bien louche. Se rajoute à cela Phil qui vient à la rencontre de Sawyer pour lui annoncer qu'il sait tout ! Il a vu sur des bandes-vidéos ce qui s'était vraiment passé avec Ben... En gros, nos héros sont dans la merde et ça tombe bien : Faraday est de retour ! C'est bien lui qui va les sauver, non ? Reste à savoir comment. En tous cas, chronologiquement, la scène que l'on a vu de lui dans le season premiere lorsqu'il était proche de la roue devrait avoir lieu bientôt. Cela promet un prochain épisode exaltant !

vlcsnap_91818

vlcsnap_92932 vlcsnap_92122 vlcsnap_93591


// Bilan // C'est une fois de plus la simplicité qui réussit le mieux à Lost. Un épisode à la construction narrative à l'ancienne, quelques mystères, quelques réponses : que demande le peuple ?

dnesv2finarticleminibanpk8


03 avril 2009

LOST [5x 11]

dnes_v2_lost_mini_ban

Whatever Happened, Happened // 9 4oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_65471 vlcsnap_78929 vlcsnap_70555

vlcsnap_75608

   Quand j'ai compris, grâce au "Previously On Lost", que l'on allait devoir se coltiner un Kate-Centric, j'ai eu très peur. Je craignais que l'on tombe dans la mièvrerie et que le rectangle amoureux avec Jack, Juliet et Sawyer soit exploité à fond. Il n'en est rien ! Hormis quelques insinuations çà et là qui ont plutôt tendance à clarifier les choses, ce n'est pas le noeud de l'intrigue. J'ai le sentiment que c'est bel et bien fini entre Kate et Sawyer. Les multiples rencontres entre Kate et Cassidy et leurs conversations à bâtons rompus sur leur ex commun semblent avoir vacciner Kate. Etant donné qu'elle change d'avis comme de chemise, qu'elle adore faire sa Joey Potter, je ne serai pas étonné que dans quelques temps, elle retombe dans ses bras. Mais même Sawyer ne semble plus en avoir envie. Il a l'air bien avec Juliet. Ils ont construit quelque chose de sain et de solide. Pourquoi tout gâcher ? On ne sait pas bien où placer Jack dans tout ça mais il n'a plus tellement l'air de s'intéresser à Juliet. Et tant mieux, elle ne s'intéresse plus à lui non plus. Elle lui en veut même beaucoup lorsqu'il refuse catégoriquement de soigner le petit Ben à l'agonie. Moi, je ne lui en veux pas. Au contraire, ça faisait bien longtemps qu'il n'avait pas pris une aussi bonne décision. J'aime beaucoup le parallèle qui est fait entre le Jack d'avant, ou plutôt du futur, qui soigne Ben de sa tumeur, et le Jack du futur, ou plutôt du passé, qui refuse de le soigner. Jack ne sait pas pourquoi il est revenu sur l'île, juste qu'il le fallait. Je crois qu'il est justement revenu pour que Ben puisse devenir celui qu'il est devenu. S'il l'avait sauvé, alors Ben serait resté un petit garçon fasciné par les Autres. En ne le sauvant pas, Ben est devenu un Autre. Maintenant, avec toutes les conneries que semble avoir fait Ben, est-ce que l'île tenait vraiment à ce qu'il devienne un Autre et qu'il foute le bordel ? A vrai dire, si l'on s'en tient au "Whatever Happened, happened", alors Ben serait devenu quoi qu'il arrive le même. Donc la mission de Jack est autre. Elle a certainement un rapport avec son père. Arf, impossible de ne pas patauger dans tout ça. C'est extrêmement complexe mais c'est justement ce qui est passionnant !

   Les flashbacks de Kate étaient-ils aussi ennuyeux que ceux de Sayid ? Certainement pas ! Ils n'étaient pas forcément hyper prenants mais ils étaient nécessaires et ils étaient très émouvants. Une partie d'entre eux est nécessaire car ils permettent de montrer Kate honorer sa promesse faite à Sawyer juste avant qu'il ne saute de l'hélicoptère. Kate va à la rencontre de Cassidy et de Clementine et s'assure qu'elles vont bien. Elles deviennent même très amies (leur passé commun aidant) et Kate lui avoue tout sur le mensonge des Oceanic Six et sur Aaron. Cassidy s'improvise psy de comptoir mais dit des choses intéressantes. Si Aaron avait besoin de Kate, Kate avait surtout besoin d'Aaron. Elle ne peut pas continuer à vivre dans le mensonge, d'autant qu'il la ronge. Elle décide donc de dire toute la vérité à la mère de Claire et lui "rendre" son petit-fils. La scène de l'aveu est magnifique et celle des adieux avec Aaron très touchante. Il faut dire qu'Evangeline Lilly semblait particulièrement inspirée. On sait désormais pourquoi Kate a accepté de revenir sur l'île : retrouver Claire et la ramener à son fils et sa mère. C'est bien de reparler de Claire et d'ouvrir discrétement une porte sur son futur retour. Puis ça donne tout de suite plus de sens à la présence de Kate. Elle ne servait plus à grand chose depuis quelques temps. Je ne suis pas déçu par l'explication de son retour en tous cas. Je m'imaginais tout un plan machiavélique de Ben mais c'est finalement beaucoup plus simple que ça et la simplicité a du bon parfois. Ca faisait un petit moment que l'on n'avait pas eu notre dose d'émotion lostienne. Ca fait du bien !   

   Les flashbacks ralentissent clairement l'action sur l'île et c'est tout ce qu'on peut leur reprocher même si on y est habitués. Après avoir tiré sur Ben Minus, Sayid s'est enfui et j'ai l'impression que l'on est pas près de le revoir ! En même temps, je ne suis pas certain que ça soit un mal. Je le vois de plus en plus mourir. A quoi peut-il encore servir ? Au passage, je suis assez étonné que beaucoup de gens aient pu croire à la fin du précédent épisode que Ben allait vraiment mourir. Ca me semblait évident qu'il allait être sauvé. Comment aurait-il pu en être autrement ? Les scénaristes se sont bien amusés avec ça en nous offrant deux scènes d'anthologie où Hurley et Miles se disputent sur les conséquences du voyage dans le temps, chacun allant de sa théorie. J'adore le second degré dont font souvent preuve les scénaristes et puis, même si lors du tournage ils l'ignoraient, ça renvoit directement aux débats entre fans que l'on peut lire sur les forums consacrés à la série depuis une semaine. Je penche nettement pour la théorie de Miles -qui est tout simplement celle de Faraday- car elle permet d'éviter les course correcting et autres facilités dont certaines séries bas de gamme adorent user. Vous aurez tous reconnu Heroes mais ce n'est pas la seule ! C'est tout de même Hurley qui a le dernier mot en rappellant que Ben ne se souvenait visiblement pas de Sayid lorsqu'il a été capturé par Rousseau. C'est justement une réflexion que j'ai beaucoup lu ! C'est Richard, le fameux, qui répond indirectement à l'interrogation d'Hurley. En emmenant le petit Ben dans le Temple -dont il devient urgent de découvrir les secrets !-, Richard va lui permettre de rester en vie d'abord, mais aussi de devenir un Autre. Il va en même temps perdre son innocence. Rien de tout ça n'est très clair, d'autant que Richard semble dire que Ben ne se souviendra pas de ce qui est arrivé. Mais c'est-à dire ? Qu'il ne se souviendra pas de ce que Richard va lui faire ? De sa vie passée dans la Dharma (auquel cas, il y a comme un problème puisque des années plus tard, Ben a des souvenirs remontant à sa petite enfance) ? De la tentative de meurtre de Sayid ? Dans ce cas, tout l'épisode précédent ne servait à rien, notamment les insinuations autour du statut d'assassin de Sayid. Je me demande bien ce qui va se passer pour Ben dans le Temple en tous cas. De toute façon, on sait qu'il retournera dans la Dharma après. D'ailleurs, on comprend maintenant mieux la Purge. C'est peut-être quelque chose qui a été commandité par l'île, Jacob ou la fumée noire ! Les dernières secondes de l'épisode reviennent au présent et l'on retrouve Locke ressuscité au chevet de Ben à demi-mort. Il se réveille et n'en croit pas ses yeux lorsqu'il voit celui qu'il a tué. Je ne comprends pas. Je pensais que Ben savait que Locke allait ressusciter. 

vlcsnap_87632

vlcsnap_83950 vlcsnap_77651 vlcsnap_80638


// Bilan // Je m'attendais à un épisode moyen, il s'est révélé beaucoup plus intéressant que prévu, en plus d'être très émouvant. La fin, bien mystérieuse, annonce le meilleur pour la suite. Peut-être un recentrage sur les grands mystères de l'île, quoiqu'il reste encore une salve de flashbacks à découvrir je suppose...

dnesv2finarticleminibanpk8

27 mars 2009

LOST [5x 1o]

dnes_v2_lost_mini_ban

He's Our You // 8 82o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_62541 vlcsnap_66755 vlcsnap_60460

vlcsnap_56573

   Quoi ? Sayid est un tueur ? Nooooooooooonn sans blague ? Voilà sur quoi repose la majorité de cet épisode, qui est clairement pour moi le moins bon de la saison. On reprend la narration avec flashbacks que l'on a connu pendant 3 ans et, même si je l'affectionne toujours beaucoup, elle ne correspond plus à ce que l'on attend aujourd'hui. Les scènes du passé de Sayid ne sont pas inutiles, ni sans intérêt puisqu'elles éclairent des zones d'ombre. Elles donnent des réponses à des questions que l'on se posait mais dont on se foutait un peu de la réponse au fond. Je n'ai jamais été un grand fan de Sayid et de ses épisodes centrics, il faut dire. On sait donc désormais que Ben l'a complêtement lâché une fois qu'il eut tué tous les hommes de Widmore sur sa liste. Soit. On sait aussi que Sayid n'est pas devenu tueur sur le tard. Il a toujours eu ça dans le sang, il tuait des poules étant enfant. Soit. Et puis on sait comment il s'est retrouvé sur le vol 316 avec Illana. En fait, Illana est une sorte de Ana Lucia, dans l'attitude baroudeuse et le coté masculin prononcé. Elle a dragué Sayid, l'a attiré dans son lit puis a pointé une arme sur lui, clamant qu'elle avait été engagée pour venger la mort d'un des hommes de Widmore. On comprend bien vite que Ben est derrière tout ça, qu'Illana le sache ou non. Ca a assez peu d'importance d'ailleurs. La scène dans le bar renvoit directement à celle partagée par Jack et Ana Lucia dans le premier season finale de la série. Soit. On ne revient pas du tout sur la mort de Nadia, ça m'a un peu surpris. On sait bien que selon toutes vraisemblances, c'est Ben qui l'a fait tuer mais bon, une confirmation aurait été utile pour le coup. Dans l'ensemble, on peut donc dire que ces flashbacks n'étaient pas très passionnants et ont contribué à la lenteur de l'épisode, dont on n'est plus vraiment habitués.  

   En 1977, Sayid reçoit quelques visites de son nouvel ami Benjamin Linus version minus. J'ai bien aimé ces scènes, surtout la détresse de Ben. Son père le traite comme un moins que rien et l'on comprend son envie de partir et sa fascination pour les hostiles, qui représentent forcément pour lui le seul espoir d'un ailleurs meilleur. Il est persuadé que Sayid est un des leurs et veut partir avec lui. Il va d'ailleurs le faire mais Sayid va lui tirer dessus ! Est-ce un bon cliffhanger ? Oui et non. Oui car c'est très surprenant. Non car on sait bien que Ben est toujours vivant 30 ans plus tard. Cela a tout de même son importance puisque c'est certainement un des éléments fondateurs de la personnalité du Ben que l'on connait aujourd'hui. C'est, je pense, l'élément déclencheur qui l'a amené ensuite à l'extermination de la Dharma. Le désespoir et la haine sont deux sentiments qui ont grandi en lui au fil des années jusqu'à ne plus pouvoir jamais les quitter. Ca vraiment, c'est bien vu et passionnant. Pour ceux qui se disent que peut-être Ben est vraiment mort et que Sayid a ainsi changé le destin, je vous rappelle que, comme l'ont expliqué Mrs Hawkins et Ben aux losties, "Whatever happened, happened !". Il n'y a pas deux réalités parallèles dans Lost mais une seule réalité et une sorte de boucle temporelle, puisque lorsque Ben dit à Sayid dans le "futur" qu'il est un tueur, il le dit parce qu'il a tenté de le tuer dans le passé. Vous me suivez ?

   A part ça, et c'est bien le problème, il ne se passe pas grand chose. On nous colle une petite dose du rectangle amoureux, appelons-le ainsi, avec Juliet qui se lamente sur son sort, Sawyer qui se pose des questions, Kate qui fait sa Kate et Jack qui ne fait pas grand chose. N'oublions pas Hurley qui fait des gauffres ! Evidemment, dans la Dharma, il est aux cuisines. Concernant les Dharma, pas de grandes révélations non plus. On découvre un nouveau personnage qui est le Sayid du camp, celui qui torture en somme. Je ne suis pas certain qu'on le revoit un jour et tant mieux, il ne m'a pas tellement convaincu. Horace montre toute l'étendue de son incompétence, Radinsky est agaçant au possible, ce qui est tout de même dommage pour un personnage que l'on attendait de découvrir avec impatience depuis bien longtemps. Amy pouponne son Ethan et voilà, en gros. Que va-t-il se passer maintenant ? Mystère...

vlcsnap_67817

vlcsnap_51563 vlcsnap_56925 vlcsnap_51533


// Bilan // Avec le retour à l'ancienne narration, LOST retrouve les défauts de ses qualités. Les personnages sont plus approfondis psychologiquement parlant mais l'épisode dans son ensemble souffre d'un rythme trop lent et d'un manque cruel d'événements marquants. Par ailleurs, j'ai le sentiment que l'on est arrivé au bout du personnage de Sayid, il a dit tout ce qu'il avait à dire. Je le verrais bien mourir prochainement ! Les prochains épisodes devraient reprendre cette narration usée afin de savoir ce qui a amené les autres personnages dans le vol 316. Hormis le possible centric de Kate, les autres possibles centrics seront certainement intéressants. En particulier celui de Ben, qui montrerait ce qu'il a fait à Desmond et Penny...

dnesv2finarticleminibanpk8

21 mars 2009

LOST [5x o9]

dnes_v2_lost_mini_ban

Namaste // 9 4oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_188550 vlcsnap_194657 vlcsnap_191076

vlcsnap_192002

   Nous voilà au milieu (en gros) de la saison 5 de LOST -ça passe à une vitesse folle- et on entre dans une nouvelle phase très excitante où l'on ne sait absolument pas ce qui nous attend. Depuis un petit moment, malgré de nombreuses surprises, on savait à peu près ce qui allait se passer : la réunification des Oceanic Six, le nouveau départ pour l'île puis l'arrivée. Ce sont les détails de leurs déroulements qui étaient passionnants. Maintenant que nos deux petits groupes de naufragés sont de retour et habilement séparés par 30 années de surcroît, que va-t-il advenir ? Cet épisode nous donne déjà une petite idée de ce qui se prépare mais c'est encore vague et tant mieux ! La série n'est jamais aussi réussie que quand elle est imprévisible. L'épisode commence par un retour sur le crash du vol Ajira 316 du point de vue, cette fois, de la cabine de pilotage avec ce cher Lapidus, toujours aussi excellent. C'était plutôt bien fichu compte-tenu des moyens dont dispose la série -énormes pour une série mais qui font pâle figure comparé à ceux du cinéma- et bien stressant. Elle permet par ailleurs de confirmer ce dont on se doutait : ils ont bien atterri en 2007 (cf le "30 Years Earlier") et en douceur grâce à la piste construite par les Autres. Nulle doute maintenant que, Ben ayant rencontré les naufragés il y a 30 ans, il savait exactement ce qu'il fallait faire pour que l'avion ne se crashe pas. De plus, ça permet de mieux accepter le fait qu'il ait toujours un plan et qu'il sache tant de choses sur les uns et les autres. Sa rencontre avec Sayid à la fin de l'épisode est surprenante et prometteuse. N'était-ce d'ailleurs pas Sayid le premier à l'avoir rencontré après avoir été capturé par Rousseau ? Il me semble, à vérifier ! Ce serait un bel écho. 

   Des échos, il y en a des tas dans cet épisode. Un jeu de miroir inversé en quelques sortes. Sawyer est le nouveau Jack, si je puis dire. Sans aller jusqu'à dire qu'il est le leader de la Dharma, il y a pris en tous cas une place importante. Il est respecté et écouté. En tant que Chef de la Sécurité, il vaut mieux que les gens lui fassent confiance en même temps. C'est aussi cette place dans la hièrarchie qui lui permet d'intégrer Jack, Kate et Hurley relativement facilement dans la communauté. Il faut reconnaître que c'est parfois un peu facile mais tant que cela reste crédible, ça ne me dérange pas outre mesure. Et c'est crédible. On peut remercier le hasard qui a fait qu'ils arrivent un jour où un sous-marin débarquait. Et apparemment, ça n'arrive que tous les 6 mois en plus ! Peut-être que ce n'est pas un hasard ceci dit. Le sous-marin ne peut peut-être pas faire l'aller-retour n'importe quand. Ce qui a permis de faire revenir les naufragés permet peut-être tous les déplacements hors de l'île. Mais ça ne serait possible que tous les 6 mois alors ? C'est curieux. La rivalité entre Sawyer et Jack est plus que jamais présente. Après des retrouvailles souriantes mais pas hyper chaleureuses, Sawyer montre qu'il en veut toujours à Jack pour ses mauvais choix et le tient pour responsable de la mort de nombreux losties. Il se venge bassement en le réquisitionnant pour le nettoyage des chiottes ! Bien fait tiens ! Ce changement de rôles est particulièrement jouissif. Là où ça devient un peu moins intéressant, c'est lorsque l'ancien triangle amoureux se transforme en quatuor infernal. Le sujet n'a été qu'effleuré pour le moment mais on sent bien, à travers les regards appuyés, que Sawyer et Kate ne savent pas ce qu'ils veulent. Jack est jaloux par rapport au nouveau couple formé par Juliet et Sawyer mais ronge son frein. J'ai un peu peur que l'on se rende compte que les grands désastres passés de la Dharma sont en partie dûs aux rivalités amoureuses au sein de ses membres. Ca ne serait pas forcément idiot mais ce n'est pas ce type d'intrigues qui m'intéresse. A petites doses, ça va. Plus, c'est vite indigeste et agaçant. Sinon, je suis resté bouche bée devant la beauté de Elisabeth Mitchell dans cet épisode. Elle est radieuse !

vlcsnap_189450

   L'ambiance très hippie de la Dharma me plaît beaucoup. Ca détent l'atmsophère, en plus des lignes de dialogues tordantes de Hurley. Ca et là, on nous offre quelques clins d'oeil. Je pense à Jack qui est accueilli par Pierre Chang. Ca n'apporte rien, si ce n'est de faire interragir deux personnages que l'on aurait jamais imaginer voir ensemble ! Apprendre que le fils de Amy est Ethan n'apporte rien de spécial non plus mais c'est amusant. Et puis il y a là encore un écho puisqu'il me semble que c'est Sawyer qui a tué Ethan et c'est aussi Sawyer qui lui a donné naissance. Enfin il était présent lors de l'accouchement quoi. On découvre enfin Radinsky ! Jusqu'ici, la seule image que l'on avait de lui était une tâche de sang sur un plafond dans la station The Swan. Il avait l'air important dans la Dharma. Avant d'y être enfermé, c'est lui qui avait dessiné les plans de la station. Il s'occupait aussi de The Flame. A ce propos, je me demande si l'on reverra un jour Mikhaïl, le Russe immortel ! Autre point déjà moins anecdotique, un des mecs de la Dharma, Phil, semble avoir des suspicions autour de LaFleur. C'est certainement avec lui que les problèmes vont commencer. Par ailleurs, Sawyer nous apprend que Faraday n'est plus sur l'île, ou en tous cas plus présent avec eux à Otherville. Il a l'air assez agacé d'ailleurs. Est-il mort ? A-t-il disparu ? On pense forcément à la scène inaugurale de la saison...

   Enfin, j'ai littéralement adoré la scène de Sun et Lapidus dans Otherville. Déjà, le contraste est saisissant entre le village des Autres il y a 30 ans et ce à quoi il ressemble aujourd'hui. Ce ne sont plus que des ruines. La pleine lune, la nuit noire, les grondements du monstre et les chuchottements sont autant d'ingrédients qui donnent du cachet à cette scène. On en frissonne presque ! Puis il y a Christian qui leur apparaît, il semble bien vivant. Il leur montre des photos de l'équipe Dharma de 1977, où se trouvent Hurley, Kate, Jack... Il leur précise que du boulot les attend ! Il adore dire ça, il le dit tout le temps. A son fils, à Locke, maintenant à Lapidus et Sun... Je ne l'avais pas du tout remarqué mais de plus fins observateurs que moi l'ont vu : il semblerait que Claire se cache dans la pénombre de la maison, derrière Sun. A vrai dire, on n'aperçoit qu'une silhouette, qui pourrait tout aussi bien être celle de Charlotte, de Claire ou d'une technicienne égarée. C'est quand même très troublant. La scène se prête tout à fait à la présence de Claire donc pour moi, c'est bien elle. Je ne suis pas sûr que ça ait une importance capitale de toute façon. On sait qu'elle est avec Christian depuis un moment, et qu'il est lui-même très lié au monstre... Reste une grosse interrogation tout de même : pourquoi Sun ne s'est pas retrouvée en 1977 comme les autres ? Autant pour Lapidus et Ben je comprends, il n'était pas dans le vol Oceanic mais Sun... Cela permet de repousser ses retrouvailles avec Jin et puis c'est surtout grâce à elle, à eux, que le passé et le présent vont se rejoindre, si toutefois ça arrive. Comment ? Quand ? Ah ah...

vlcsnap_189898

vlcsnap_187375 vlcsnap_201459 vlcsnap_206568


// Bilan // Une fois encore, on frôle l'excellence ! C'est prenant, la tension est palpable entre les différents protagonistes et c'est surprenant aussi. On ne sait absolument pas ce qui va se passer dans les prochains épisodes, on avance à l'aveugle. La réalisation est absolument parfaite et les acteurs sont au top, ils ne l'ont pourtant pas toujours été par le passé. Petit bémol concernant Josh Holloway quand même. Plus son personnage prend de l'importance, plus il a de mal à être convaincant. Mais c'est une impression toute personnelle qui ne semble pas très partagée.

dnesv2finarticleminibanpk8


// Bonus // Clair(e) ou pas Clair(e) ? J'aimerai bien connaître votre avis sur la question... Petite vidéo pour se faire une idée plus précise :

06 mars 2009

LOST [5x o8]

dnes_v2_lost_mini_ban

LaFleur // 1o 61o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_81043 vlcsnap_84152 vlcsnap_98635

vlcsnap_72298

   Ca y est ! On l'a revue ! La statue à quatre orteils est de retour et cette fois, de dos. Mais était-ce vraiment la statue à quatre orteils à l'époque où elle était encore entière ou était-ce une autre statue, parce qu'il peut bien y'en avoir deux ou trois autres après tout ! Mais surtout, que représente-elle ? C'est là que je déplore mes piètres connaissances en matière de mythologie. Après quelques recherches, elle a tout l'air de ressembler aux statues des dieux Egyptiens. Et cela semble s'accorder avec le fait que quand on tourne la roue, on atterrit au beau milieu du désert Tunisien, donc pas hyper loin de l'Egypte. Enfin quand même, la Lybie les séparent dans une longueur équivalent à celle de la France ... Oui, j'ai toujours préféré la géographie à l'histoire ! C'est quand même une sacrée satisfaction de la revoir même si on n'apprend pas grand chose de plus sur elle. Ce qui m'intéresse le plus finalement, c'est de savoir -et de voir !- comment elle a perdu la moitié de son corps. Elle est quand même gigantesque ! Je me demande d'ailleurs s'il n'y a pas un problème d'échelle entre la fois où on a vu que le pied et cette fois où on a tout ce qui va avec. Elle paraît presque plus petite, non ? On ne la voit pas du même point de vue ceci dit. Bon, je ne suis pas très doué en géométrie, c'est vrai.

   Chaque nouvel épisode de LOST est une surprise, notamment au niveau de la structure narrative. Cette fois, on se rapproche du schéma classique avec le présent -enfin vous m'avez compris- et le passé -enfin vous m'avez compris- de la bande de Sawyer sur l'île. Nous découvrons donc comment ils se sont intégrés aux Dharma. Il faut reconnaître que l'intérêt de l'épisode est assez limité puisque l'on n'aura droit à aucune grande révélation époustouflante. Entre autres détails à noter, il y a d'abord le fait que Faraday croit croiser Charlotte lorsqu'elle était petite fille. Personnellement, je ne pense que ça soit elle. Déjà, il me semble que c'est trop tôt pour qu'elle soit déjà sur l'île, et en plus, c'est un peu facile de dire que la première gamine rousse qui passe est Charlotte. Pour ce que ça sert de toute façon, pas la peine de se torturer l'esprit ! Autre chose : Horace Goodspeed, que l'on connaît un petit peu, semble avoir un rôle plus important que prévu chez les Dharma. Il est le porte-parole des Dharma face à Richard Alpert (qui ne se change visiblement jamais). Quand on pense qu'il construisait à une époque la cabane de Jacob, ça paraît louche. Serait-ce un traître ? C'est un bourreau des coeurs en tous cas puisque l'on savait déjà qu'il avait une femme, Olivia, mais on lui en découvre une autre dans cet épisode : Amy, interprétée par Reiko Aylesworth (24 heures chrono). Elle est même enceinte de lui et elle accouche, sur l'île, aidée par Juliet. Une première donc ! Pourquoi réussit-elle à accoucher ? Les problèmes liés aux grossesses sont récents ? Amy est "spéciale" ? Remarquez que l'on ne nous donne jamais le prénom de son petit garçon. On doit donc logiquement le connaître. Qui cela pourrait-il bien être ? Il y a peu de personnages maintenant dont on ne connaît pas au moins un des deux parents. Desmond ? Noooon, soyons sérieux. Dernière chose : Richard Alpert veut récupérer les corps des Hostiles morts. Qu'est-ce qu'il compte en faire ? Il est nécrophage, voire nécrophile ? 

   LaFleur n'est pas ennuyeux pour un sou bien qu'il soit plus léger que tous les épisodes de la saison 5 jusqu'ici. Il est l'occasion de mettre en avant deux personnages qui commençaient à devenir bien inutiles : Sawyer et Juliet ! Je me suis souvenu tout à coup à quel point j'aimais Juliet. Lorsque les Oceanic Six, enfin Three pour le moment, reviennent sur l'île, 3 ans ont passé et Juliet et Sawyer forment un joli petit couple. Ils sont vraiment mignons tous les deux. Le retour de Kate va tout foutre en l'air, je le sens. La légéreté de l'épisode vient aussi des dialogues. Miles, par exemple, qui parle des fameux plans des losties qui se résument souvent à aller d'un point à l'autre de l'île, puis revenir, puis repartir ... So true. Il serait temps de développer le personnage de Miles au fait. Il est marrant mais bon, on aimerait en savoir plus à l'occasion. Une réplique de Sawyer m'a bien fait rire, gros clin d'oeil aux téléspectateurs : il désigne Richard par "The Man with the eye-liner"

vlcsnap_95288

vlcsnap_92060 vlcsnap_89254 vlcsnap_90062


// Bilan // Un épisode plus posé que les précédents, qui prend le temps de développer un peu plus les personnages et qui ravira ceux qui adorent les histoires d'amour dans LOST. Mais les autres aussi, d'ailleurs. Ca fait du bien un peu d'amour dans ce monde de brutes. 

dnesv2finarticleminibanpk8

06 février 2009

LOST [5x o4]

dnes_v2_lost_mini_ban

The Little Prince // 11 ooo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_133728 vlcsnap_142544 vlcsnap_145703

vlcsnap_144469

   Pawlez-vous fwançais ? Rendez-vous compte à quel point nous, français, sommes chanceux ! Nous avons pu comprendre une scène de l'épisode que tous les non-francophones ou francophiles n'ont pas dû complêtement piger ! Dans Dexter, quand certains personnages parlent espagnol, rien n'est sous-titré, à chacun de se débrouiller avec ses connaissances. Ou pas. Dans Lost, c'est pareil ! Des personnages parlent en français ? Pourquoi diable s'amuser à traduire ? Pour être tout à fait honnête, on distingue assez mal ce que ces personnages français disent à cause de la pluie assourdissante. Mais les producteurs ont quand même pris la peine de caster des acteurs qui parlent français, soit parce qu'ils le sont, soit parce qu'ils maîtrisent très bien la langue, soit parce qu'ils sont canadiens. Ca change de Nip/Tuck et du bla bla incompréhensible des asiatiques français de la saison 4 ! On entend donc des "Ta gueule", des "Pagayez, allez !", des "Dépêchez-vous, nous dérivons avec le courant" ou encore des "Il respire encore" ! Bref. Outre ces considérations linguistiques, parlons du principal : on va enfin en savoir plus sur l'amie Danielle Rousseau. C'est certainement LE truc que j'attends le plus depuis la première saison, tant ce personnage m'intrigue et me passionne. Quid de la fameuse maladie qui aurait emporté toute son équipe ? Quid de Montand qui aurait perdu son bras ? Je veux tout savoir ! Allez, je me calme, avec un peu de malchance, l'île va vite flasher dans une autre époque et on aura presque rien vu. C'est quand même drôlement excitant c't'affaire. L'équipe de Rousseau fait la rencontre de ... Jin ! Il n'est donc pas mort dans l'explosion du cargo et ça ne me plaît pas du tout. J'aurai vraiment voulu qu'il meure. Le fait que je n'ai jamais apprécié le personnage doit y être pour quelque chose. Mais ça me paraît un peu gros. Comment a-t-il pu ne pas mourir en étant si près de l'explosion ? Et surtout, comment a-t-il pu être emporté avec l'île alors que l'hélico, plus près de l'île que lui, ne l'a pas été ? Je ne suis même pas sûr que les scénaristes prennent la peine de l'expliquer. A part ça, pour rester sur l'aspect français de l'épisode, de grosses réfèrences sont faites au célébre roman de St Exupery, le livre le plus lu dans le monde il me semble (après la Bible) : Le Petit Prince. C'est le titre de l'épisode et il se réfère sans doute à Aaron. Mais c'est aussi un clin d'oeil à travers l'inscription "B612" sur un débris retrouvé sur la plage, qui est en fait le nom de l'astéroïde sur laquelle le Petit Prince vit. Je n'irai pas jusqu'à imaginer que si l'île est comme elle est -spéciale-, c'est parce qu'un astéroïde s'est un jour écrasé dessus. Non, je n'irai pas jusque là.

   vlcsnap_145227

   Il se passe encore beaucoup de choses sur l'île, ce sont toujours les scènes les plus intéressantes. Le petit truc qui me dérange, c'est que les sauts dans le temps tombent toujours sur des moments hyper importants. Pour faire avancer les choses, c'est inévitable. Mais ça semble parfois un peu facile. Sauf si c'est l'île qui commande ces flash et qui décide de quand ils vont tomber. Elle empêche les gens de mourir alors elle peut bien faire ça aussi. Les losties se retrouvent donc d'abord à l'époque de la trappe (qui rappelera plein de mauvais souvenirs à tous les anti-saison 2 dont je ne fais pas parti). Cela permet à Sawyer de tomber sur Kate, qui lui manque beaucoup, en train de faire accoucher Claire. Les producteurs n'avaient pas menti ! On a bien revu Claire cette saison. C'était pas trop mal fichu ces images extraites de l'épisode de la saison 1 et celles ajoutées avec une doublure de Emilie de Ravin. Puis c'était émouvant, comme la première fois. Puis ce n'était pas gratuit puisqu'il s'agissait de la naissance d'Aaron, protagoniste silencieux (ce gamin ne pleure jamais ?) mais important des scènes qui ont lieu à L.A. Le deuxième bond dans le temps emmène la fine équipe dans le futur (on suppose) puisque le camp de la plage est là mais il est désert. Deux pirogues sont là, ils en prennent donc une pour rejoindre au plus vite The Orchid où Locke veut retourner. Lui aussi va tourner la roue pour revenir "sur Terre" ? Certainement. En cours de route, un nouveau flash les transporte un soir d'orage (et du point de vue de la réalisation, cette scène est absolument formidable) où ils se trouvent poursuivis par on ne sait qui. Ceux à qui ils ont volé une des pirogues justement ? Ok mais qui sont-ils ? Pour le moment, c'est juste une masse sombre. On saura ça plus tard ... Charlotte va mieux. Elle a repris connaissance et c'est maintenant au tour de Juliet de saigner du nez ! Daniel dit que les saignements de nez sont proportionnels au temps passé sur l'île. S'il dit vrai -et c'est sans doute le case-, cela prouve une fois de plus que Charlotte est née sur l'île et qu'elle y a passé un bon petit moment. Juliet a été là au moins 3 ans. A son tour de saigner donc. Sawyer et Locke ne saigneront certainement pas tout de suite car ils ne sont sur l'île que depuis 3-4 mois. Reste Miles qui pourrait être le prochain sur la liste. Daniel accrédite la thése répandue qu'il est le fils de Pierre Chang grâce à une de ces remarques dont il a le secret. Il m'énerve. Il sait tout mais il ne dit rien.

   A Los Angeles, j'ai été agréablement surpris de constater que ce n'était pas chiant du tout. Et c'est d'autant plus un tour de force que ce qui se passe n'est pas vraiment étonnant dans l'ensemble. Ben est bel et bien derrière la menace faite à Kate. Un moyen bien machiavélique comme il les aime pour la décider de repartir sur l'île, seul endroit où Aaron et elle sont vraiment en sécurité. C'est l'occasion de revoir la mère de Claire qui ne se doute de rien ! Sayid manque de se faire tuer et nous offre la grosse scène de bagarre de l'épisode. Sun est très vilaine. Elle s'apprête à abattre l'ami Ben. M'est avis qu'il sait très bien qu'elle est dans les parages ! Tout le monde est donc réuni. Reste deux choses à faire : sortir Hurley de prison -et là j'ai peur d'un crossover avec Prison Break- et convaincre tout le monde de partir. Mais ça devrait être assez simple. Jack est déjà convaincu, Sayid le sera rapidement, Hurley suivra le mouvement, Kate suivra Jack parce qu'elle l'aime et que c'est trop le plus fort, Aaron suivra Kate, évidemment, et Sun acceptera de partir quand Ben lui dira que son Jin est toujours en vie. J'crois que dans les grands lignes, ça va être ça. Reste à rendre le prévisible palpitant comme dans cet épisode ! Je me réjouis de les voir revenir si rapidement sur l'île !

vlcsnap_143571

vlcsnap_145934 vlcsnap_145347 vlcsnap_119898


// Bilan // Le puzzle continue de se mettre en place et le retour des Oceanic Six sur l'île ne semble plus très loin. Comment vont-ils revenir précisément ? C'est une question bien plus intéressante que le comment Ben va tous les convaincre de partir ... Sur l'île, on s'éclate ! Merveilleuse idée que ces sauts dans le temps pour revisiter le passé de l'île quand même. C'était risqué mais ça porte déjà ses fruits !

35064861


// Bonus // Un buzz avait été créé par la production avant que la saison ne commence autour de la compagnie aérienne Ajira Airways. Elle a son propre site fictif : http://www.ajiraairways.com/ et je vous recommande d'y faire un petit tour ! En tous cas, Juliet semble savoir quelques petites choses sur cette compagnie et elle devrait entrer en ligne de compte à un moment donné de la saison. Une bouteille estampillée Ajira a déjà été retrouvée. Je parierai que c'est grâce à elle que les Oceanic Six vont revenir sur l'île !

30 janvier 2009

LOST [5x o3]

dnes_v2_lost_mini_ban

Jughead // 11 23o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_96168 vlcsnap_100116 vlcsnap_107820

vlcsnap_109393

   Dieu Merci (Jacob Merci ?), j'ai retrouvé ma verve d'antan pour Lost avec cet épisode formidable. Je lui aurais bien mis 5 étoiles mais il y a déjà eu de meilleurs épisodes et puis je préfère en garder sous la coude car le meilleur est à venir, right ? Des réponses on en a eu. Des twists on en a eu aussi. Un cliff'. Et tout était clair, limpide, cohérent, au contraire des deux précédents épisodes qui partaient dans tous les sens et qui donnaient un peu mal à la tête. On commence d'abord calmement par la naissance de l'enfant de Desmond et Penny, qu'ils ont choisi d'appeler Charlie, certainement en hommage à celui qui leur a permis de se retrouver. Puis par une jolie histoire que Desmond raconte à son fils, celle d'une île qui lui manque, une île extraordinaire peuplée de monstres ... La Grande-Bretagne ! Quoi ? Vous aussi vous êtes tombés dans le piège. J'adore ce genre de clin d'oeil. Pour ceux qui cherchent encore le rapport entre les monstres et la Grande-Bretagne : le Loch Ness pardi ! Puis Desmond passera tout le reste de l'épisode à chercher la mère de Faraday, comme Daniel le lui a demandé dans le passé. Mère qui est forcément Mrs Hawkins, et c'est d'autant plus évident maintenant que l'on sait qu'elle habite à Los Angeles. C'est plus pratique. Sur son chemin, il va faire la rencontre d'une femme nommée Theresa, qui est dans le coma depuis quelques temps par la faute de Faraday. Il s'est servi d'elle pour une expérience qui a mal tourné. Depuis, Charles Widmore lui paye ses soins. Pourquoi ? Parce qu'il est en parti responsable de ce qui lui est arrivée : c'est lui qui finançait les recherches scientifiques de Daniel ! C'est quand même pas une petite information ça. Certes, il était déjà relié à Widmore puisque c'est lui qui l'a envoyé sur l'île mais c'est plus profond que ça. Je me demande donc si Charlotte et Miles n'ont pas été recrutés pour des raisons plus importantes que simplement d'être des experts dans leur domaine. On sait déjà que Charlotte est liée à l'île d'une manière ou d'une autre de toute façon. Reste Miles dont on ne sait pas grand chose et qui ne sert à rien pour le moment, si ce n'est lancer des petites piques. Et c'est bien, il en faut. Toute cette partie sur Desmond n'était donc pas sans intérêt -son face à face avec Widmore est splendide- et elle prépare les événements qui vont suivre, le départ des Oceanic Six surtout. En parlant d'eux, ils sont totalement absents de l'épisode, tout comme Ben, et c'est extrêmement agréable. Vivement qu'ils retournent sur cette maudite island ! C'est là que ça se passe ! Le reste est de la littérature. De la jolie littérature.

   Vous vous souvenez de cet épisode de la saison 4, Cabin Fever, centré sur Locke et ses intéractions avec Richard ? Eh bien il prend maintenant tout son sens. Si Richard est venu à sa rencontre à sa naissance, puis un peu plus tard, c'est parce que c'est Locke, dans le passé, qui le lui a demandé afin de prouver sa bonne foi. Ca paraît tiré par les cheveux dit comme ça mais c'est en réalité tout à fait cohérent. La boussole, tout ça. A la fin du précédent épisode, c'est donc en 1954 que toute la bande se retrouve projettée. Avant la Dharma donc, et avant Ben, forcément. Eh bien à cette époque, le leader chez les autres, c'était déjà Richard -on a bien compris qu'il était immortel depuis le temps mais Juliet nous le confirme, chose qu'elle aurait pu faire avant mais bon- et son bras droit n'est autre que ... attention révélation choc ... Charles Widmore, encore lui ! Charles, s'il n'est pas né sur l'île, y a au moins vécu. Et on comprend maintenant très bien la guerre que Ben et Charles se ménent depuis tant d'années ! A la base, c'était Charles le bras droit de Richard, jusqu'au jour où Ben a pris sa place. Il a alors été banni de l'île -quelque chose comme ça- et a toujours voulu y revenir sans savoir comment le faire. Non mais là encore, c'est une révélation énorme ! Qu'on ne me dise pas que la série ne donne toujours pas de réponses. Charles, lorsqu'il avait une vingtaine d'années, nous apparaît comme un petit effronté, un rebelle, il a le sang chaud et il est certainement très impulsif. Un peu du genre à tuer tout ce qui bouge. Il s'est assagit avec le temps. Il y a un autre visage qui ressort de cette immersion chez les autres : Ellie. Je pense qu'il s'agit de Mrs Hawkins. Ellie Hawkins donc. Ca sonne bien je trouve. On ne peut pas dire qu'on la reconnaisse dans ses gestes ou autres, on a à peine vu Hawkins jusqu'ici (mais ça va certainement changer). Mais ce qui met forcément la puce à l'oreille, c'est quand Daniel lui dit qu'elle lui fait penser à quelqu'un. Il la scrute. Je ne sais pas s'il l'a lui-même compris, s'il le sait, mais il s'agit certainement de sa mère. Enorme !    

   Une révélation qui m'a paru un peu étrange, c'est le fait que les Others possèdent un langage bien à eux, proche du latin. Ou est-ce carrément du latin ? Je ne sais pas, je n'en ai pas fait à l'école. Si j'avais su que quelques années plus tard que ça me permettrait de comprendre un truc dans Lost, j'en aurai sûrement fait ! Mais bien plus important : Jughead ! Il y a une bombe sur l'île et les Others ne savent pas quoi faire. Les militaires américains l'ont jetée sur l'île, comme ils l'ont fait pour des tas d'autres îles du Pacifique Sud. J'aime quand cette réalité -la guerre- entre en ligne de compte. C'est prometteur. Les Others croient que Daniel et sa bande sont des militaires venus la désamorcer. Le conseil assez basique que Daniel va leur donner c'est de l'enterrer. Il sait de toute façon que dans 50 ans, elle n'aura toujours pas explosé. Ce qui ne veut pas dire qu'elle n'explosera pas après 2oo7 ... C'est pas moi qui vous disez que la série allait se terminer sur l'explosion de l'île ? Si. C'est trop évident, ça ne sera pas ça mais cette bombe va forcément jouer un rôle. A moins qu'elle en ait déjà joué un. La station The Swan, ça vous dis toujours quelque chose ? Et si ce qu'elle renfermait était cette bombe ? Et si c'était ça la raison du fameux bouton à appuyer ? Pour éviter qu'elle n'explose ? Il faudra plus d'explications pour nous convaincre, si c'était effectivement ça mais c'est une piste intéressante. Peut-être qu'en tournant la clé, Desmond a empêché la bombe d'exploser. Ce serait chouette comme explication ! 

vlcsnap_111678

vlcsnap_106809 vlcsnap_96623 vlcsnap_116252


// Bilan // Des 3 premiers épisodes de la saison 5, c'est celui-ci le meilleur et de loin ! Il est rempli de révélations de la plus haute importance et il met de coté les Oceanic Six qui nous emmerdent un peu quand même. Drôlement excitant tout ça !

  35064861

24 janvier 2009

LOST [5x o2]

dnes_v2_lost_mini_ban

The Lie // 11 1oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_26015 vlcsnap_34124 vlcsnap_27479

vlcsnap_24468

   Je ne sais pas vous mais moi j'ai un peu beaucoup de mal à me faire à la nouvelle structure narrative de la série. Ces passages incessants entre le passé et le futur me donnent le tournis et je ne sais plus très bien où est le présent maintenant. C'est perturbant. C'est vrai qu'en contrepartie, on gagne en action puisqu'il se passe quelque chose de plus ou moins palpitant à chaque scène. Je vais peut-être totalement à contresens du vent mais je crois que je préférais quand la série prenait son temps. La saison 4 maintenait parfaitement l'équilibre. Là, ça va vite, un peu trop à mon goût. Je vais finir par m'y faire ... Le retour sur l'île des Oceanic Six va apparemment arrivé plus vite que prévu. Plus vite encore que je ne l'imaginais dans ma précédente review. Dans une scène finale déjà mythique à l'ambiance mystique, Mrs Hawkings -finally back- toute encapuchonnée, annonce à ... Ben qu'il ne lui reste plus que 7o heures pour réunir tout le monde et repartir ! 7o heures, ça représente quoi dans la série ? Deux épisodes ? Pour en revenir à Mrs Hawkings, il semble de plus en plus évident qu'elle est la mère de Faraday. Elle a le même don que lui pour manipuler les formules et les équations mathématiques. On remarquera d'ailleurs que l'ordinateur sur lequel elle travaille est aussi vieux qu'elle. Je suppose que cette scène a lieu bien après le rêve de Desmond qui faisait office de cliff' à l'épisode précédent. Entre temps, il est bien allé la rencontrer à Oxford et depuis, elle travaille aux cotés de Ben afin de sauver son fils. Je ne pense pas qu'elle ait une implication particulière vis à vis de l'île. Mais une fois de plus, un des parents d'un des héros est mis en avant. Ce n'est quand même pas anodin. Puis Charlotte qui parle souvent de sa mère ... Charlotte, la fille d'Annie ? Son état d'aggrave lentement puisqu'en plus des saignements de nez, elle perd doucement la mémoire. Elle ne se souvient plus du nom de sa mère. Daniel aussi a des pertes de mémoire parfois. Il sait très bien ce qu'il est en train de lui arriver ...

   On voit finalement assez peu l'île dans cet épisode mais on assiste tout de même à une bien belle scène d'action lorsque les naufragés -qui ne savent pas à quelle période ils se trouvent- se font attaquer par des flêches de feu, appelons ça comme ça. C'était drôlement efficace. Vu la méthode très primitive de défense, ils sont peut-être tombés à l'époque des hostiles. Mais alors qui sont les soldats qui capturent quelques temps plus tard Juliette et Sawyer, avant d'être sauvés par Locke ? Ils parlent de "our island". Ils ne resemblaient ni à des Dharma, ni à des Autres, ni à des hostiles ... Et si c'était du futur alors ? Oui mais non, la série se terminera par la disparition totale de l'île. Soit sous les eaux, soit sous la lave de ce volcan qui va bien se réveiller un jour où Jacob sera très en colère. Ce serait top, non ? Enfin voilà, il ne se passe pas grand chose sur l'île et ça m'étonne un peu. Paraît qu'il s'est passé de terribles choses en l'absence des Oceanic Six. Montrez-les nous vite, ils reviennent ! Et là, je me dis que l'on n'est pas au bout de nos peines. Si ça se trouve, il faudra à un moment donné suivre en alternance dans un même épisode, ce qui s'est passé en l'absence des Oceanic Six, devenu donc le passé, et le présent, depuis qu'ils sont de retour. Un beau bordel quoi !

    Sur le continent américain, Hurley nous fait beaucoup rire. Ses parents aussi. Ils sont excellents ! Ils apportent toujours le grain de folie ou le second degré qu'il manque trop souvent à la série. Lorsqu'Hurley raconte à sa mère le fameux mensonge qui le hante, on est partagé entre le rire -son récit semble incohérent et invraisemblable pour quiconque est lucide- et les larmes, car il est sérieux et il souffre. Très belle scène qui résume bien le personnage en somme : drôle, émouvant, attachant. Très marrant aussi lorsqu'il imagine Ana Lucia en train de lui donner des conseils pour s'enfuire et qu'elle lui dit "Libby says hi !". Les péripéties autour de Sayid, Jack, Hurley et son père étaient plutôt prenantes. J'ai moins aimé les scènes qui impliquaient Kate et Aaron. L'apparition de Sun au milieu de tout ça n'a pas apporté grand chose. Elle a simplement confirmé qu'elle en voulait fortement à Ben et Jack. Bien, on a compris. C'est un peu comme la première scène de l'épisode où l'on retrouve les Oceanic Six qui font le choix du mensonge d'un commun accord. Je ne vois pas à quoi servait cette scène. Au niveau des bizarreries, je note le passage de Ben chez le boucher. Enfin la bouchère. Cette femme me disait quelque chose mais impossible de me souvenir si on l'a déjà vue dans Lost auparavant ou si c'est juste l'actrice que j'ai vu ailleurs. Cette scène n'était certainement pas anodine pourtant ! Qui est cette femme, pourquoi accepte-t-elle de garder le corps de Locke en attendant le grand départ ? Au passage, Ben confirme par sa non-réponse (c'est un concept) que Locke a de grandes chances de "renaître" une fois de retour sur l'île. Un peu comme ce qui est arrivé à Christian. Il est mort mais il n'est pas mort. Un fantôme sans doute. 

vlcsnap_51898

vlcsnap_24717 vlcsnap_47720 vlcsnap_46308


// Bilan // Pour une raison qui m'échappe un peu, je n'arrive pas à me passionner pour ce début de saison. Le premier épisode m'a plu, il est passé à toute allure, il était dense ... Je ne vais pas redire ce que j'ai déjà longuement dis. Et ce deuxième épisode possédait les même qualités, avec un rythme légérement moins soutenu quand même. Pourtant, il manque quelque chose pour que je sois complêtement emballé et vraiment impatient de voir la suite. Pour le moment, je me dis que c'est simplement dû à mon état de décomposition avancée. Si ça persiste, je vais pouvoir commencer à sérieusement m'inquiéter. I'm lost ...

dnesv2finarticleminibanpk8