18 mai 2009

Fringe [1x 2o]

dnes_v2_fringe_mini_ban

There's More Than One Of Everything (Season Finale) // 9 28o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_138438

   Je suis au regret de vous dire que, pour moi, ce Season Finale n'est pas à la hauteur de la première saison de Fringe. Peut-être que j'en attendais trop, je ne sais pas. Ce qui est sûr, c'est que plusieurs épisodes précédents ont été bien meilleurs, en particulier l'épisode 14, Ability, qui reste mon favori avec Inner Child et The Same Old Story. On ne peut pas dire qu'il était mauvais non plus, loin de là. Mais j'ai ressenti une grande frustration, je pensais en apprendre un peu plus. Au final, nous n'avons que des confirmations. Oui, il existe bien des mondes parallèles. Un en particulier, où se cache le fameux Dr William Bell, dans lequel les tristement célèbres Twin Towers ne se sont pas effondrées et dans lequel Kennedy n'a jamais été assassiné ! En revanche, Obama est bel et bien le nouveau président des Etats-Unis. Il s'installe d'ailleurs avec sa famille dans une nouvelle Maison-Blanche. Qu'est-il arrivé à l'autre ? La rencontre entre Olivia Dunham et William Bell aurait mérité d'être plus longue et plus consistante. L'homme ne dit que quelques mots, on découvre son visage après quelques secondes d'attente supplémentaire, sous les traits de Leonard Nimoy, alias Dr Spock, qui a certainement l'un des visages les plus effrayants du cinéma et de la télévision. Ca me fait penser que je n'ai toujours pas fait honneur à J.J. Abrams en allant voir son Star Trek dans les salles obscures. Y'a pas à dire, il a d'excellentes idées ce monsieur mais il a aussi un sens du marketing aigü !

   Les principaux protagonistes les plus mystérieux de la série étaient réunis dans cet épisode. Nina Sharp n'est pas morte, fort heureusement, et elle a été un peu plus bavarde qu'à l'accoutumée. Tout ce qu'elle nous a rééllement appris, c'est le lieu de résidence de Bell et le fait qu'elle pouvait électroniquement converser avec lui. Cela veut donc dire que l'on peut communiquer entre mondes parallèles. Intéressant. The Observer était également présent puisqu'il avait "kidnappé" Walter. Je ne comprends toujours pas de quel coté ce personnage et ses semblables sont ! A priori pas du coté de Bell mais que veulent-ils vraiment ? Qui sont-ils ? En tous cas, j'étais un peu déçu de voir qu'il ne faisait que l'emmener dans sa maison de vacances en bord de mer. C'était joli ceci dit. Heureusement, on se prend en pleine figure une bonne grosse révélation sur Peter : il est mort à l'âge de 7 ans ! Quoiiii ? Le Peter qui évolue sous nos yeux depuis 20 épisodes n'est pas le vrai Peter ? Même si ce n'est pas dit clairement, je suppose que Walter a eu l'occasion d'entrer dans un monde parallèle afin de récupérer une autre version de son fils. Ceci explique le fait que Peter ne se souvienne pas de sa maladie lorsqu'il était enfant. En début de saison, j'ai cru que Peter était un clone. Je préfère nettement qu'il vienne d'un monde parallèle. Toutefois, je ne suis pas fanatique du concept et je reste sur mes gardes. J'attends de Fringe qu'il le réinvente justement et nous en montre autre chose que ce dont on a l'habitude. Je tiens à souligner pour la dernière fois cette saison l'excellente performance de John Noble. Il est fantastique, tant l'émotion, le comique et la folie ! Quelques récompenses seraient les bienvenues. C'est le seul de la série qui puisse y prétendre d'ailleurs. Anna Torv et Joshua Jackson ne sont pas mauvais mais de là à gagner un prix d'interprétation...

   Et puis il y a David Robert Jones, qui meurt de façon tragique, coupé en deux par un drôle d'objet sorti tout droit des vieilles reliques de Walter ! Je n'ai pas bien saisi de quoi il s'agissait mais peu importe. Il est mort et ça me déplaît. C'était un des personnages les plus fascinants cette saison et je pensais sincérement qu'il avait un rôle plus important dans la mythologie de la série. Au final, il nous est présenté comme un génie rancunier qui n'avait qu'une seule idée en tête : tuer William Bell qui l'avait renvoyer lorsqu'il a commencé à travailler chez Massive Dynamics trente ans plus tôt. Tout ça pour une simple vengeance ? Je suis déçu. A coté de ça, on a une Olivia relativement transparente alors qu'elle a pris en charisme et en intérêt au fil de la saison. J'ai le sentiment que la saison 2 sera un peu plus tournée vers Peter. Ce qui ne serait pas plus mal puisque l'on sait encore peu de choses sur lui finalement.

vlcsnap_152854


// Bilan // La première saison de Fringe aura été intense ! Il s'agit certainement de la meilleure nouveauté de l'année, tout à fait à la hauteur du buzz qui a précédé son lancement l'été dernier. Ce Season Finale n'est pas à la hauteur, à mon sens, mais ça ne m'empêche pas d'avoir trèèèèèèèès envie de voir la suite. Sans vouloir mettre la charue avant les boeufs, j'ai la sensation que les choses sérieuses vont vraiment commencer maintenant et que l'on n'est pas au bout de nos surprises...


// Bonus // Premier trailer de la saison 2 ! (les images proviennent certainement de l'épisode déjà tourné !)

En partenariat avec seriefringe


13 mai 2009

Critiks Récap' [Du 4 au 12 Mai 2oo9]

dnesv2critiksminibanhv4

Cliquez sur les vignettes pour les critiques complètes


dnes_v2_poll_stars4

dnes_v2_himym_mini_ban [4x 22]

dnes_v2_fringe_mini_ban [1x 19]

brothers_sisters [3x 23]

dnes_v2_lost_mini_ban [5x 15]

dnes_v2_grey_mini_ban [5x 22]


dnes_v2_poll_stars3

dnes_v2_pbreak_mini_ban [4x 19]

dnes_v2_dh_bree_mini_ban [5x 21]


dnes_v2_poll_stars2

uglybetty [3x 21]

11 mai 2009

Fringe [1x 19]

dnes_v2_fringe_mini_ban

The Road Not Taken // 9 25o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_12813

   Avant toute chose : j'adore le titre de l'épisode -The Road Not Taken- et le principe qu'il implique et qui explique, entre autres, les fameuses sensations de Déjà Vu. Chaque être humain fait des choix et chaque choix correspond à un monde. Les choix qui n'ont pas été faits existent et correspondent aux mondes parallèles. Ainsi, dans un monde parallèle au nôtre, les parents de J.J. Abrams auraient pu décider de ne pas le concevoir et il n'y aurait alors jamais eu de Lost, de Alias et de Fringe ! Un monde bien triste en somme. A cause des traitements qu'elle a reçu lorsqu'elle était enfant, Olivia Dunham expérimente (pourquoi maintenant ?) des voyages brefs dans ces mondes parallèles. C'est ce qui va lui permettre d'élucider l'affaire du jour portant sur une femme victime d'auto-combustion spontanée ! C'est le cas bateau auquel toutes les séries fanstatiques ont eu recours à un moment ou à un autre, des plus réussies aux plus mauvaises d'ailleurs. On sait dans quelle catégorie se place Fringe. Même si je n'en ai pas un souvenir précis, il me semble que X-Files l'a déjà fait par exemple. L'enquête n'est clairement pas passionnante comparée à d'autres, ni même impressionnante, mais elle offre un petit twist qui réveille : le responsable n'est autre que ce co***rd d'Inspecteur Harris (!), qui travaillait donc pour le compte de William Bell. Etant donné que l'on entendait plus parler de lui, je l'avais un peu oublié et puis j'étais resté sur l'idée que c'était un simple emmerdeur. Olivia lui a réglé son compte une bonne fois pour toutes : jouissif !

   A l'approche du Season Finale, les pièces du puzzle se rejoignent et il n'en reste véritablement plus qu'une à découvrir en chair et en os : ce cher William Bell. J'étais persuadé qu'il allait débarquer à la fin de l'épisode en guise de cliffhanger mais pas du tout. Les scénaristes ont fait un choix bien plus surprenant : tuer Nina Sharp, ou en tous cas lui faire du mal, et faire enlever Walter par The Observer car "It's Time To Go". Voilà qui est très excitant et qui promet pour la suite ! J'espère quand même que Nina Sharp n'est pas morte, on l'a si peu vue finalement. Quel est son véritable rôle dans tout ça ? Complice de William Bell ou simple marionnette ? Et puis ces mondes parallèles alors ? Doit-on s'attendre à une grande guerre pour la saison 2 ? Cela me paraît assez peu probable, il ne faut pas oublier qu'on est sur la FOX et qu'il faut que la série reste grand public. Et quelque part, ça me va comme ça. Je n'ai pas envie que Fringe se transforme en un Sliders nouvelle génération. La série est en tous cas pleine de promesses, ça se confirme. J'espère que l'on ne va pas être déçus à l'arrivée...

vlcsnap_30355


// Bilan // Encore 49 minutes passées scotché devant Olivia Dunham et ses compagnons. Fringe a cet aura (mérité) qui fait d'elle déjà une grande !

    

04 mai 2009

Critiks Récap' [Du 27 Avril au 3 Mai 2oo9]

dnesv2critiksminibanhv4

Cliquez sur les vignettes pour les critiques complètes


dnes_v2_poll_stars4

brothers_sisters [3x 22]

dnes_v2_lost_mini_ban [5x 14]

dnes_v2_grey_mini_ban [5x 21]


dnes_v2_poll_stars3

dnes_v2_dh_susan_mini_ban [5x 2o]

dnes_v2_himym_mini_ban [4x 21]

dnes_v2_fringe_mini_ban [1x 18]

uglybetty [3x 2o]

Privateprectice [2x 22 Season Finale]


dnes_v2_poll_stars2

dnes_v2_pbreak_mini_ban [4x 18]

30 avril 2009

Fringe [1x 18]

dnes_v2_fringe_mini_ban

Midnight // 9 62o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_148632

   Ca faisait un sacré bout de temps qu'un épisode de Fringe ne m'avait pas déplu. Ca a dû arriver quoi ? Deux fois ? Le début de celui-ci m'a fait craindre le pire. J'avais peur que l'on se dirige vers un loner sans grand intérêt, plus proche de NCIS ou Les Experts qu'autre chose. Quelque part, une partie de l'enquête s'inscrivait bien dans cette tradition, l'hémoglobine et les dents de vampire en plus ! Heureusement, l'ensemble a rapidement pris un virage mythologique et là, c'est devenu intéressant. Je n'irai pas jusqu'à utiliser le mot passionnant. Pour parler rapidement de ce qui n'allait pas, je citerai avant tout la lenteur de l'enquête et sa trop grande prévisibilité. Rien que dans la première scène, on devine assez rapidement que le prédateur n'est pas celui que l'on veut nous faire croire. D'un autre coté, ça permet une petite originalité dont il aurait été dommage de se passer. Ensuite, on met un peu de temps à nous révéler les véritables intentions du scientifique alors qu'elles sont relativement évidentes depuis le départ. Puis finalement l'enquête prend un virage classique avec la recherche de la bête, un peu comme dans l'épisode précédent d'ailleurs et quelques autres. Même s'il y a cet aspect scientifique qui différencie Fringe de toutes ses consoeurs, je préfère quand elle s'embarque dans des phénomènes plus étranges et impressionnants. Il n'y avait pas grand chose d'impressionnant dans cette femme. J'ai noté deux-trois facilités qui m'ont également gâché le plaisir : lorsque la bête saute sur Olivia dans la voiture, elle aurait dpu logiquement la déchiqueter aussi sec, comme elle l'a fait avec les autres. Au lieu de ça, elle prend son temps et permet à Peter de sauver la situation. Autre chose : je sais bien qu'il faut rendre Astrid utile d'une manière ou d'une autre mais le coup du "Cet homme sent l'alcool => il doit traîner dans les bars => il a certainement un tatouage sur la main" était trop facile.

   La partie intéressante ne concerne pas l'enquête en elle-même mais le personnage de Nicholas Boone qui semble savoir pas mal de choses sur le fameux ZFT. C'est en tous cas la promesse que l'on nous fait et au final, il n'indique qu'une chose dont on se doutait un peu : William Bell n'a pas seulement créé Massive Dynamics, il aussi fondé ZFT ! On parle de plus en plus de lui, on devrait le rencontrer rapidement ! Les dialogues entre Walter et Nicholas sont intéressants, on sent bien qu'il y a matière à lire entre les lignes. De toute façon, là encore, on sait bien que Walter est impliqué et pas qu'un peu ! Il a quand même écrit le Manifeste. Boone parle de créer "A Human Nightmare", ce serait le but de ZFT. Pas très clair tout ça. On en apprend donc davantage sans vraiment rien apprendre de nouveau, c'est la méthode Abrams et ça lui réussit toujours bien. A part ça, l'ex de la soeur d'Olivia veut divorcer et récupérer la garde de la petite. A moins que Rachel soit impliqué d'une manière ou d'une autre dans le ZFT, ça n'a pas grand intérêt. Oui, ça humanise Olivia mais je pense que c'est bon là, elle est suffisamment humanisé.

vlcsnap_131620


// Bilan // Un épisode prévisible et plan-plan, rempli de défauts, mais qui a tout de même un certain charme de par son aspect mythologique.

    


26 avril 2009

Critiks Récap' [Du 21 au 26 Avril 2oo9]

dnesv2critiksminibanhv4

Cliquez sur les vignettes pour les critiques complètes


dnes_v2_poll_stars4

dnes_v2_dh_group_mini_ban [5x 19]

brothers_sisters [3x 21]

dnes_v2_fringe_mini_ban [1x 17]

dnes_v2_grey_mini_ban [5x 2o]

Big_love [3x 1o Season Finale]


dnes_v2_poll_stars2

dnes_v2_pbreak_mini_ban [4x 17]

Privateprectice [2x 21]

23 avril 2009

Fringe [1x 17]

dnes_v2_fringe_mini_ban

Bad Dreams // 1o 45o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_85873

   Le début de cet épisode, un peu longuet et pas aussi efficace que d'habitude, laissait présager d'un épisode moyen, farfelu voire tiré par les cheveux. Eh bien pas du tout. Oh, farfelu, oui, ça l'était. C'est Fringe quoi ! Mais ce n'était pas ennuyeux du tout, c'était même passionnant malgré un rythme moins soutenu que d'habitude et finalement assez peu d'action. Olivia souffre de mauvais rêves, mais vraiment très mauvais puisqu'elle y tue des gens... pour de vrai ! Rêve prémonitoire ? Non, pas du tout. Olivia était possédée par son alter-ego, si l'on peut dire. Celui avec qui elle a partagé quelques moments difficiles de son enfance lorsqu'elle était l'objet d'expérimentations étranges. Et même si l'on s'en doutait un peu, nous en avons eu confirmation : ceux qui étaient derrière ces tests sur des enfants portent les noms de William Bell et Walter Bishop ! Tout s'explique.

   On reparle du fameux manifeste écrit par Walter sur les soldats d'une armée et des mondes parallèles. Où est-ce que tout cela va nous mener ? Je me le demande. Il faut s'attendre à ce que Nina Sharp soit étroitement liée à ces expériences et à découvrir que Broyles est dans la confidence depuis le début. Concernant William Bell, il semble qu'il ait rendu une petit visite à l'ami d'Olivia, Nick. "I think they meant for us to forget. I did what they told us. I waited to be called up, stayed fit, stayed focused, stayed ready, the call never came. It never came. That man with the glasses showed up at the hospital. He spoke all the old words. He said, they're coming, what was written will come to pass. He said he knew how to wake me up. I want to stop hurting people." Nul n'ignore que Leonard Nimoy (Mr Spock de Star Trek) a été casté pour interpréter prochainement William Bell. J'ai hâte de faire sa connaissance, pas vous ?

   Tandis que Peter est toujours en retrait, c'est le cas depuis plusieurs épisodes, Olivia confirme son statut d'héroïne à la Sidney Bristow. Les points communs entre les deux personnages sont de plus en plus nombreux, et encore je dis ça en n'ayant pas vu grand chose d'Alias (je vais me rattraper cet été, c'est promis). L'humour était un peu moins présent dans cet épisode que dans les deux précédents, le trouillomètre et le dégoût n'étaient pas vraiment de sortie mais la fascination, en revanche, était plus que jamais au rendez-vous ! Par contre, j'essaye d'oublier cette scène presque ratée sur le toit de l'immeuble où l'on avait l'impression d'assister à un terrible remake de cette bouse infame qu'est le film Phénomène(s). Sinon, les pervers ont été servis avec une vraie-fausse scène saphique entre Olivia et une strip-teaseuse qui s'embrassent goulûment.

vlcsnap_97060


// Bilan // Voilà un épisode mythologique fascinant, à défaut d'être véritablement surprenant. J'ai vraiment le sentiment de regarder une série ambitieuse, tant visuellement que scénaristiquement, qui se révèle un peu plus à chaque épisode et qui intrigue. Je comprends que certaines personnes passent à coté : elle demande de l'implication, de l'attention... un peu comme Lost quoi.
   

20 avril 2009

Critiks Récap' [Du 13 au 20 Avril 2oo9]

dnesv2critiksminibanhv4

Cliquez sur les vignettes pour les critiques complètes


dnes_v2_poll_stars4

dnes_v2_lost_mini_ban [5x 13]


dnes_v2_poll_stars3

Big_love [3x o9]

dnes_v2_himym_mini_ban [4x 2o]

dnes_v2_fringe_mini_ban [1x 16]

samwho [2x 13]


Et la review du pilote de The Unusuals.

Posté par LullabyBoy à 21:12 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Fringe [1x 16]

dnes_v2_fringe_mini_ban

Unleashed // 1o 15o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_207188

   L'épisode commence dans la douceur et se termine dans la douceur. Entre ces deux instants de grâce, il fallait avoir le coeur bien accroché ! Je ne suis pas très sensible aux monstres. C'est peut-être pour cette raison que cet épisode ne m'a pas totalement convaincu. Il était bon mais plus pour ses à-coté que pour son enquête en elle-même. J'ai beaucoup aimé certaines répliques de Walter ("The claws of a lion and the fangs of a snake... reminds me of a woman I once knew in Cleveland. Her name was Harriet.") et certains de ses gestes, comme lorsqu'il mange le sandwich d'une des victimes sur le lieu du carnage. Le running-gag autour de sa passion pour la bouffe ne m'a pas encore lassé. Le coup du sandwich (décidément) garni... d'une oreille était pas mal non plus. Ca donnait le ton de l'épisode, en quelques sortes. Ceux qui tournent de l'oeil à la simple évocation de gros vers visqueux n'ont pas du voir grand chose de l'épisode puisque ces petites bêtes étaient partout. Même pas peur ! Quand je regarde Koh Lanta, je me dis que j'aimerais tenter de goûter ces vers. Après tout, on mange bien des escargots et des grenouilles. Pourquoi pas des vers ? A part ça, concernant la bête, on la joue un peu Cloverfield, en nous la montrant sans nous la montrer. Ca permet de dépenser moins d'argent en effets spéciaux et d'éviter le ridicule car ce genre d'énormes monstres font en général tout sauf peur. Pas bête, donc. Mouarf mouarf.

   La vraie bonne idée de l'épisode, c'est de se servir de Charlie pour en faire une victime. C'est, avec Astrid, l'un des personnages qui avaient le plus besoin de gagner en profondeur. Kirk Acevedo est un bon acteur qui était jusqu'ici sous-employé dans Fringe. Ce serait bien qu'il intégre la fine équipe de manière plus tranchée dans les prochains épisodes. On a découvert un petit bout de sa vie personnelle avec sa femme, interprétée par Kiersten Warren, alias la folle Nora de Desperate Housewives saison 3. Elle a toujours ce petit coté effrayant. Peut-être la reverra-t-on de temps à autres ? Rachel se rapproche de plus en plus de Peter et ça ne plaît pas beaucoup à Olivia, quoi qu'elle en dise. J'aime bien cette petite jalousie sous-jacente. Tant que ça n'est pas plus exploité que ça, ça me va. Maintenant, je ne suis pas sûr d'avoir envie qu'un des personnages ait véritablement une vie amoureuse montrée à l'écran. L'histoire avec John Scott était belle et bien pensée mais autant en rester là.

    vlcsnap_227174


// Bilan // Un épisode correct, un peu trop loner à mon goût. J'ai envie d'en savoir plus sur The Observer, sur Nina Sharp et Massive Dynamics, sur les expériences subies par Peter, sur le beau-père cinglé d'Olivia, sur William Bell... alors le monstre du jour ne m'a pas plus emballé que ça.   

Posté par LullabyBoy à 01:25 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

12 avril 2009

Critiks Récap' [Du 7 au 12 Avril 2oo9]

dnesv2critiksminibanhv4

Cliquez sur les vignettes pour les critiques complètes


dnes_v2_poll_stars4

Big_love [3x o8]

unitedstatesoftara [1x 12 Season Finale]

dnes_v2_fringe_mini_ban [1x 15]

samwho [2x 12]


dnes_v2_poll_stars3

dnes_v2_lost_mini_ban [5x 12]


Et les pilotes de Surviving Suburbia, Harper's Island, Southland et Parks & Recreation