25 novembre 2010

Weeds [6x 13]

55732786

Theoretical Love Is Not Dead (Season Finale) // 99o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_143942

  Même si j'aurais souhaité plus de rebondissements surprenants dans cet épisode final de la saison 6 de Weeds, je dois lui reconnaître de la cloturer en beauté sur un cliffhanger inespéré et efficace. Pour la première fois de sa vie, Nancy ne devrait pas échapper à la justice. Et pour la première fois depuis longtemps (depuis le pilote, quand elle décide de se lancer dans le business de l'herbe pour sauver sa famille ?), elle se sacrifie pour les siens. Elle redevient la mère protectrice des débuts. L'ensemble de la saison 6 nous a conduit à sa prise de conscience, tardive mais nécessaire, qui a permis un retour aux sources à la fois pour les personnages et pour la série. Il me semble que jamais la série n'a su m'émouvoir autant que cette saison. On n'était même bien plus souvent dans l'émotion que dans la comédie quand on regarde un peu arrière. Je ne dis pas qu'on n'a pas ri mais je retiens surtout les larmes de Nancy, celles de Silas, les déclarations d'Andy... Les adieux s'enchaînent dans cet épisode, dans cet aéroport propice aux grandes effusions de joie ou de tristesse. Weeds ne tombe pas dans la facilité et reste droite dans ses bottes. L'émotion passe en peu de mots et peu de gestes. Peu de regard aussi. Les personnages n'osent pas se regarder dans les yeux quand ils se disent au revoir. Et c'est finalement bien plus bouleversant ainsi. J'ai eu ma petite larme lors des adieux de Silas à son petit frère. Ces deux-là n'ont pas toujours été proches mais leur relation a pris en ampleur cette année. On les sent plus liés que jamais. De la même façon, le "Please Let Us Know When You Kill Her" de Silas à Esteban et Guillermo était terrible. On notera au passage qu'Hunter Parrish a drôlement amélioré son jeu. Il n'y a qu'Andy qui n'a pas vraiment réagi au plan C. A-t-il seulement conscience de ce qui vient de se produire ?

   Le départ précipité de Warren me désole un peu. Je m'étais habitué à lui et j'aurai bien aimé le voir rester plus longtemps. Puis c'est pas comme si les Botwin avaient réussit à s'enfuir grâce à lui... J'imagine qu'il n'y avait pas grand chose à dire de plus sur lui, hormis son amour sans fin pour Nancy. Mais Doug est bien resté six saisons après tout sans qu'on n'ait jamais quoique ce soit à dire sur lui ! A ce propos, son absence dans cet épisode confirme qu'on devrait être libéré de sa boulet-attitude quelques temps encore, voire jusqu'au bout. Je ne peux que m'en réjouir ! Si on pouvait récupérer Celia et Isobel en échange... Elles m'ont sacrément manqué cette saison. Ce sont celles qui me faisaient le plus marrer ! A noter le caméo de Jenji Kohan, la créatrice de la série, qui passe furtivement devant la caméra à l'aéroport. Avec son physique atypique, on ne peut pas la rater !    

vlcsnap_128470


// Bilan // Bien que ce final cède par moment aux sirènes de la facilité alors que ce n'est pas le genre de la maison, il est l'aboutissement plus que satisfaisant d'une saison 6 de Weeds riche en émotions. La fin de la série se profile et il se pourrait bien qu'elle nous quitte sur une note plus que positive après s'être perdue quelques années en chemin. 


02 septembre 2009

Weeds [5x 12]

Weeds

Glue // 1 3oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_28264

   Que peut-on franchement retenir de cet épisode ? Il ne s'y est pas passé grand chose mais comme d'habitude, le plus important dans Weeds, ce sont les dialogues. A ce titre, ceux échangés par Nancy et Andy étaient très réussis et un peu plus sérieux que d'habitude, chacun ayant mis l'autre face à ses responsabilités et ses paradoxes. Nancy a bien raison de ne pas vouloir donner la bague de Judah à Andy. Il connaît Audra depuis 2 semaines, il l'a bien baisée mais il veut déjà la demander en mariage ! Ca va forcément finir en eau de boudin dans le Season Finale. J'imagine qu'Audra va refuser et Andy va être anéantie. Quant à Nancy, elle est quand même bien mal placée pour faire des réflexions étant donné qu'elle s'est mariée plus d'une fois sur un coup de tête, et la dernière fois c'était il y a deux épisodes ! Tout ce que Andy lui envoie dans la gueule est criant de vérité mais ça fait bien longtemps qu'on ne ressent plus d'empathie pour elle. Le petit jeu du questionnaire amoureux était amusant; le coup de l'administration mexicaine au moins aussi lente que l'administration française, ça n'avait pas grand intérêt. Tout ça pour qu'Esteban réussisse à sortir en moins de deux et qu'il retrouve sa très chère Pilar. Alors, Guillermo va-t-il passer à l'action ? Mon petit doigt me dit que oui mais c'est Esteban qui va prendre la balle destinée à Pilar, histoire de perpétuer la malédiction Nancy.

   Les intrigues secondaires sont une fois de plus sans grand intérêt, à commencer par celle de Silas avec les amis de Adelita. La bourgeoisie mexicaine est finalement semblable à la bourgeoisie américaine (mondiale ?) puisqu'ils se droguent à l'héroïne pour passer le temps. L'occasion pour Silas de prouver qu'il est un bon garçon au fond. Et l'occasion pour Shane de prouver qu'il a bien retenu les cours d'été de son pote Ignacio ! Du coté de Celia, comme prévu son intrigue saphique est mise de coté pour se concentrer sur son trafic de drogue et les magouilles du trio Doug/Isabelle/Dean. Je m'attendais à quelque chose de plus tordu et surtout de plus amusant. Là, ça n'a pas donné grand chose. Celia déguisée en Nancy, c'était surtout ridicule. Je retiens quand même cette phrase : "How do you drink all those lattés without being wet ?" !

vlcsnap_21379


// Bilan // Heureusement que les dialogues sont là sinon rien ne donnerait envie de voir le Season Finale...