21 septembre 2011

The Vampire Diaries [3x 01]

dnes_tvd_stefan_modifi__2

The Birthday (Season Premiere) // 3 090 000 tlsp.

44030376


vlcsnap_2011_09_19_02h38m28s14 vlcsnap_2011_09_19_02h52m45s130

   "Previously On Vampire Diaries". Cela aurait pu être le titre de cet épisode de reprise puisqu'il se contente de résumer la situation exposée dans le dernier épisode de la saison 2, personnages par personnages, sans aller beaucoup plus loin, malgré un cliffhanger étonnant et intrigant donc efficace. Ainsi, Elena passe son épisode à se morfondre de l'absence de son cher et tendre alors qu'elle devrait faire la fête pour ses 18 printemps. En même temps, à sa place, j'aurais déjà mis la tête dans le four depuis longtemps. La mort de ses parents, adoptifs et biologiques, la mort de sa tante, le départ de son chéri... même sa meilleure amie, Bonnie, avait mieux à faire que d'être à ses cotés en ce jour important ! Je sens que ça va pas être son année à elle non plus... Pendant ce temps-là, Katherine se fait plus que discréte (à tel point que je ne me souviens plus très bien où nous l'avions laissée). Tandis que Damon recherche son frère en cachette, celui-ci fait la tournée des grands ducs avec son nouveau maître, Klaus, qui lui rappelle combien la chair fraîche est alléchante. C'est l'occasion pour le réalisateur de se lâcher dans le gore et de massacrer, pour notre bonheur à tous, un des fils Camdem de 7 à la maison. Je suis toujours étonné que la série puisse passer sans difficultés à 20h. Certes, personne ne regarde la CW mais quand même...

   La scène de sexe finale entre Caroline et Tyler était assez chaude dans son genre. Oh, c'est pas True Blood mais ça se joue à très peu de vêtements et de draps près ! Car oui, ces deux personnages sont là pour rappeler que l'on regarde une série dont le coeur de cible est les ados. On a tendance à l'oublier, tant Vampire Diaries a élargi son univers depuis le premier épisode. Le ton de leurs scènes tranche avec le reste et ça fait du bien, l'ambiance étant super lourde du début à la fin. On perd en cours de route le personnage d'Andy mais je ne m'attendais même pas à la revoir personnellement. Qui se souciait d'elle ? Heureusement, les scénaristes n'en ont pas trop fait autour de sa mort. Cela aurait été suspect que Damon soit plus touché que ça. De leurs cotés, Matt et Jeremy tentent de se faire une place dans les intrigues et la bonne idée -la seule pour le moment- est de les rapprocher. Les différentes visions de Vicky -qui est la soeur de Matt, ce que j'oublie toujours- et Ana sont redondantes et sans grand intérêt. Vicky a besoin qu'on l'aide, tiens donc. A venger sa mort pour qu'elle puisse reposer en paix ? Si l'on se dirige vers cela, le truc super classique donc, ça risque d'être bien ennuyeux. J'en attendais plus... Alaric ? Oh, il est bien malheureux lui aussi et il ne se sent pas capable de s'occuper d'Elena et de Jeremy. Ca tombe bien : confier des ados complètement détruits à un dépressif, ce n'est pas ce qu'on  peut appeller l'idée du siécle !

vlcsnap_2011_09_19_02h39m21s28 vlcsnap_2011_09_19_02h39m52s77

 


// Bilan // Si un premier épisode de saison est par nature introductif et a souvent pour fonction de ré-exposer les enjeux, celui-ci le fait sans grand panache et sans offrir quoi que ce soit de plus. Vampire Diaries n'ayant pas l'habitude du surplace, c'est d'autant plus étonnant de sa part. Il n'y a toutefois pas encore péril en la demeure. La saison commence mollement, la suite a tout intérêt à nous surprendre !


06 février 2011

The Vampire Diaries [2x 13]

dnes_tvd_stefan_modifi__2

Daddy Issues // 3 22o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_304862 vlcsnap_384220

   Soupir. Les producteurs de Vampire Diaries se sont-ils rendu compte que leur série était la plus regardée de la CW et qu'ils allaient être, par conséquent, condamnés à durer 10 ans comme une certaine Smallville ? C'est l'impression que donne ce soudain ralentissement des intrigues alors que tout allait vite et bien jusqu'ici. La série avait trouvé son rythme de croisière avec à chaque épisode son lot de révélations, d'action et de cliffhangers. Cette efficacité a laissé place à des détours inutiles et des personnages de moins en moins exploités. C'est de plus en plus flagrant. Autant on s'était habitué au cas Tante Jenna (qui découvre 1 an après tout le monde que John est le père d'Elena), Alaric et Matt, autant c'est plus violent pour Bonnie et Jeremy qui n'étaient déjà pas à la base les personnages les plus passionnants. Les scénaristes ne semblent avoir aucun projet pour eux. Ils n'essayent même pas de faire semblant. Au final, il n'y a que Tyler qui a pris du gallon ces derniers temps. Pour Caroline, c'est désormais un fait établi.

   Elle était d'ailleurs au centre de l'épisode grâce à son enlèvement et sa torture -j'allais dire soft mais c'est pas si mal pour une série pour ados sur une "grande" chaîne qui passe en plus à 20h- et on commence à entrevoir la vraie menace que représentent les loups-garous. Tyler ne sait pas de quel coté se placer et il n'a certainement pas fini de changer d'avis. Il faut reconnaître que Jules et son petit-ami sont plutôt convaincants. On nous rajoute au passage encore un nouveau personnage mais on va dire que c'est nécessaire pour une fois, il faut bien équilibrer les forces. Lequel mourra en premier ? Les loups-garous ont en tous cas un grand mérite comparé à nos amis vampires : ils agissent ! Damon et Stefan sont bien plus doués pour menacer. Quand il s'agit de passer à l'action, c'est plus compliqué. La scène de combat dans le bois était assez réussie. Moi qui déteste ça, j'ai été scotché. Sa résolution en revanche était un peu facile. Elijah est la réponse (et la source ?) à tous les problèmes ces temps-ci. Mais on le voit tellement peu...

   Le retour de John n'a servi à rien. Du moins, il n'a pas encore servi à quelque chose. La nuance est importante. Pour le moment, il se contente de déambuler en mentant comme un arracheur de dents. Il n'y a qu'Elena pour le croire un tout petit peu. Il ressasse les mêmes rancoeurs que lors de son premier passage, les dynamiques sont les mêmes, en bref on n'est pas plus avancé ! Mais le pire dans tout ça, c'est qu'on ne comprends pas pourquoi Isobel l'a envoyé. Ca aurait été tellement plus prenant de la voir elle face à Katherine et les autres. Il y a deux solutions : soit Mia Kirschner n'était pas disponible (mais à ma connaissance, elle ne croule pas sous les propositions), soit les scénaristes préférent retarder l'affrontement et c'est nul, ça ne leur ressemble pas. Isobel, Katherine, les loups-garous et Klaus vont finir par arriver tous en même temps ! Ca nous assurera une fin de saison en bêton armée, certes, mais avant cela, on raconte quoi ? Les tourments de Damon peut-être ? Le voilà qui s'entiche d'une nouvelle demoiselle, journaliste cette fois. Est-ce que son métier aura une importance ? J'imagine que oui, sinon pourquoi le spécifier si rapidement ? Je ne vois pas trop où ils veulent en venir avec ça mais la scène du bain était bonne et Ian Somerhalder assure encore et toujours.   

vlcsnap_306354 vlcsnap_382661


// Bilan // Un milieu de saison toujours aussi plat. Il se passe des choses, mais rien de majeur, rien qui ne fasse vraiment avancer les intrigues ou qui ne fasse évoluer les héros.

13 décembre 2010

The Vampire Diaries [2x 11]

dnes_tvd_stefan_modifi__2

By The Light Of The Moon // 3 16o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_55655 vlcsnap_56512

   Si l'on doit considérer cet épisode comme un fall finale, ce qu'il est, alors il est un peu décevant c'est vrai. Mais si on le juge de la même manière que les autres épisodes, alors il fait partie des meilleurs de cette saison. L'efficacité est présente dans chaque scène, aucune ne m'a semblé ennuyeuse ou redondante, et certaines nous ont même appris pas mal de choses au sujet de Elijah, Klaus, le rôle des sorciers père et fils... Tout n'a pas été clair et je ne cache ne pas avoir tout compris. Ce n'est pourtant pas extrêmement complexe mais à force de rebondissements en tous genres, on s'y perd naturellement un peu. Qui veut du mal à qui ? Tout finit par être flou et tout peut changer très vite. Mais, pour le moment, Elijah et Elena se sont alliés, ce qui a même permis la libération de Stefan. Son huis-clos avec Katherine n'aura pas été très exploité mais, comme je le disais dans ma précédente review, il  y avait de toute façon très peu d'évolution possible dans la relation entre les deux personnages. Chapeau aux scénaristes qui m'ont fait tomber dans le panneau : j'ai vraiment cru que les deux prisonniers allaient remettre le couvert. J'ai même été très déçu que ce ne soit pas le cas. Un peu de piment quoi, un peu de sexe. La série en manque cruellement ! A noter qu'un retour d'Isobel est amorcé, et cette idée me plaît bien même si ça arrive un peu tôt...

   Comme prévu, une grande partie de l'épisode est consacrée à la transformation de Tyler et de ce point de vue là, j'ai été bluffé par la réalisation convaincante, les effets-spéciaux sobres et la prestation de Michael Trevino, tout en grimaces de douleur. Candice Accola était pas mauvaise non plus, mais on s'étonne quand même un peu de voir Caroline, un vampire rappelons-le, réagir de la sorte face à un tel spectacle. Certes, c'est une débutante, et on a compris qu'elle était follement amoureuse de Tyler, mais elle est censée être plus forte que cela, moins craintive et moins émotive. Cela étant dit, Caroline revient de loin et j'adore ce qu'elle est devenue cette saison. Au sujet de la copine loup-garou de Mason, ma première réaction a été "Encore une nouvelle ?!", ma deuxième qu'elle avait une tête bizarre et ma troisième qu'elle n'allait de toute façon pas faire long feu. On verra ce qui lui arrive mais Damon réussira bien à avoir sa peau, surtout maintenant qu'elle a gravement (mortellement ?) blessé Rose... A ce propos, ils auraient pu trouver un meilleur cliffhanger que cela. Je m'attendais tellement à quelque chose de plus énorme, genre Tyler qui mord Caroline par exemple. Voire l'arrivée de Klaus, mais je vais sans doute vite en besogne ! Je terminerais par un mot sur tante Jenna qui est apparue dans deux scènes, un record, et sur Alaric qui a provisoirement eu un rôle à jouer. Sinon je suis triste pour Bonnie qui, même avec l'arrivée de Luka, n'arrive pas à gagner en intérêt. Dire que c'était un de mes personnages préférés en saison 1 ! Je me demande bien pourquoi.      

vlcsnap_54954 vlcsnap_60355


// Bilan // The Vampire Diaries déçoit rarement et quand ça arrive, comme dans cet épisode à une ou deux reprises, on lui pardonne. C'est trop prenant. C'est trop bon. Le suspense n'est pas insoutenable d'ici au prochain épisode mais l'envie de découvrir la suite est intacte.

05 octobre 2010

The Vampire Diaries [2x04]

19499559_jpg_r_760_x_f_jpg_q_x_20100830_121721

Memory Lane // 3 18o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_23921

   Ah, le retour des flashbacks ! Vampire Diaries a vraiment commencé à décoller en saison 1 au moment de ses premiers épisodes flashbacks et j'ai le sentiment que c'est encore le cas cette saison, même si les épisodes précédents étaient déjà bons dans l'ensemble. Au final, on ne sait rien de plus des véritables intentions de Katherine et je reste persuadé qu'elles existent, mais on a la confirmation qu'elle tient vraiment à Stefan. Jolie scène finale d'ailleurs sur Breathe Again de Sara Bareilles (que j'adore -la chanteuse et la chanson). Sans doute parce que je suis très fatigué (ou très con), je n'avais pas saisi que Katherine se servait de Caroline, mais il me semblait bien que quelque chose clochait, et ça me dérangeait pas mal que l'on ne revoit pas les deux vampires ensemble alors que l'épisode précédent s'était terminé sur leurs retrouvailles. Cela dit, que ce soit l'influence de Katherine ou pas, Caroline a dit des choses vraies. Elena et Stefan n'ont pas d'avenir commun. Un dilemme qui alimentera certainement la série jusqu'au bout... La scène tant attendue du face à face Elena/Katherine s'est révelée très décevante mais j'aime la frustration qu'elle procure. C'est bien de faire monter la sauce encore un peu. Kevin Williamson est excellent pour ça (et pour tant d'autres choses). Puis Nina Dobrev esr géniale. Elle m'impressionne un peu plus à chaque fois.

   Pendant ce temps-là, Damon a drôlement bien pimenté la petite sauterie de Tante Machin. C'était excellent. Cela dit, on tourne encore et toujours autour du pot au sujet des Lockwood et du retour de Mason. Mais ce dernier a encore gagné en intérêt cette semaine. A ce tarif-là, on le trouvera peut-être génial dans deux-trois épisodes ! Jeremy est toujours aux abonnés absents et les personnages de second-plan comme Alaric font peine à voir. Il faudrait leur trouver un truc à faire quand même... Ah et pas de Bonnie non plus mais elle ne m'a pas manqué. Malheureusement j'ai envie d'ajouter.


// Bilan // Encore un épisode super efficace !

20 septembre 2010

The Vampire Diaries [2x 02]

19499559_jpg_r_760_x_f_jpg_q_x_20100830_121721

Brave New World // 3 ooo ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_419073

   Ils n'ont pas traîné et l'ont fait : Caroline est morte et s'est transformée en vampire grâce au sang de Damon qui coulait dans ses veines au moment où Katherine l'a attaquée ! Les scénaristes ont trouvé un bon moyen de se rattraper après l'échec (scénaristique) de la transformation de Vicki Donovan en saison 1. Je suppose qu'ils iront jusqu'au bout cette fois. Ils ont tout intérêt. La jeune femme va donc passer une bonne partie de l'épisode à découvrir sa nouvelle condition et tenter de l'apprivoiser, aux dépens de Matt, plus déboussolé que jamais. Je pense que le garçon ne va pas découvrir tout de suite la vérité, ce qui n'est pas forcément une bonne chose. Caroline redevient le centre d'intérêt après avoir été transparente dans toute la seconde partie de la saison 1, à partir du moment où Damon ne s'est plus intéressé à elle en fait. Et ça fait du bien. C'est un personnage que j'affectionne dans la série. Elle avait un statut particulier et le perd pour en trouver un autre. Bien vu. Ce changement bouleverse évidemment tout le monde, à commencer par Elena mais elle restera plus observatrice des événements qu'autre chose. Que peut-elle faire de toute façon ?

   Stefan, quant à lui, va logiquement se retrouver dans la position du "coach" et aider Caroline a accepté sa mort et sa renaissance, sa future nouvelle vie, tandis que Damon ne pense qu'à la tuer. Les mots blessants de Katherine à l'épisode précédent l'ont bien reboostés. Il redevient sans pitié et c'est comme ça qu'on l'aime. Stefan va tout de même réussir à calmer le jeu. A moins que ce ne soit les beauc yeux d'Elena ? Bonnie est également présente, bien décidée à se venger de Damon. Elle a bien failli le faire brûler vif ! La scène était pas mal. J'aime toujours quand Bonnie met sa rage à profit. Le reste du temps, comparé aux autres, elle devient un peu ennuyeuse. En bref : la pression monte pour tout le monde ! La saison démarre fort de ce point de vue là.

   Chez les Lockwood en revanche, c'est plus calme. Pas autant que dans le Season Premiere mais les scénaristes font exprès d'avancer doucement. On ne confirmera encore pas que les hommes de la famille sont des loup-garous. Mais Mason prouvera qu'il est comme son neveu, du genre à avoir les yeux qui brillent quand il est énervé, doublé d'une force herculéenne. J'ai été surpris d'apprendre que Damon et Stefan ne croyaient pas aux loup-garous. C'est étonnant de leur part. Ils n'en ont alors jamais rencontré ? De toute façon, je ne vois pas trop où est le suspense là-dedans. Que pourraient-ils être d'autre ? Des shapeshifters comme dans True Blood ? Je ne pense pas. En attendant d'avoir des réponses concrétes, ce serait pas mal de rendre Mason plus attachant. Il ne l'est pas du tout pour le moment et on ne comprend vraiment pas où il veut en venir. Il y a cette histoire de pierre translucide. Pourquoi vouloir la récupérer à tout prix maintenant ? Un mot enfin sur Jeremy, qui se cherche toujours. Tout ce qu'il y a retenir, c'est que Steven R. McQueen s'est enfin coupé les cheveux (pas encore assez courts). Ben oui, désolé de ne pas avoir mieux à commenter.    

vlcsnap_403844


// Bilan // Un second épisode presque aussi solide que le Season Premiere. Les enjeux de la saison 2 sont renforcés de manière très convaincante. Dommage que l'audience soit à la baisse. Ce n'est absolument pas mérité !

13 septembre 2010

The Vampire Diaries [2x 01]

19499559_jpg_r_760_x_f_jpg_q_x_20100830_121721

The Return (Season Premiere) // 3 36o ooo tlsp.

44030377

   Après avoir passé l'été à Bon Temps avec plus ou moins de bonheur, je suis heureux de retrouver Mystic Falls et plus généralement mes petites séries adorées puisqu'il s'agit là de ma première review de la saison 2010/2011. Il y a un an, je n'aurais jamais cru attendre avec impatience le deuxième Season Premiere de Vampire Diaries. Comme quoi, tout arrive ! J'avoue que c'est une des séries qui m'a le plus manqué ces derniers mois, en partie grâce à un dernier épisode très efficace. Ce retour est réussi. Je dirais même que je n'ai pas été déçu une seule seconde.

   Nina Pile/Nina Face. J'adore les nouvelles saisons qui reprennent exactement là où les précédentes s'étaient terminées. C'est le cas ici. Les élipses temporelles, c'est souvent faire le choix de la facilité. Le rencontre avec Katherine reprend donc exactement là où on l'avait laissée. Faire plus ample connaissance avec elle, c'est un plaisir mais pas seulement parce qu'on nous l'avait promis. Aussi et avant tout parce que c'est l'occasion de découvrir Nina Dobrev dans un autre registre. Elle s'était déjà bien améliorée dans le rôle d'Elena, quitte à devenir même vraiment convaincante, mais elle nous offre maintenant une excellente prestation en grande vilaine. Et ça ne tient pas qu'au brushing vaporeux ! Katherine est exactement comme on la fantasmait : perverse et dangereuse. Elle a la beauté du Diable. Ce moment où elle entre dans la maison des Lockwood était magistral ! Chaque face à face entre Katherine et l'un des personnages principaux était un régal. Même avec Bonnie ! Je l'adore mais c'était plaisant qu'on lui cloue le bec de la sorte. Elle a pris un peu trop confiance en elle la sorcière. Le duel verbal le plus faible est celui qui opposait Katherine à Stefan, sans doute à cause de ce dernier, toujours un peu trop mollasson. Au passage, j'ignorais que Paul Wesley avait fait une grève de la faim pendant l'été mais c'est impressionnant. Ca ne l'empêche pas d'être appétissant, certes, mais trop de veines tue les veines hein... Le meilleur duo, sans surprise, c'est Katherine Vs. Damon. La scène en elle même était géniale mais ce qu'elle implique pour la suite l'est encore plus. Il ne faudrait pas que le retour de Katherine se résume à son besoin de récupérer Stefan dont elle dit avoir toujours été amoureuse, mais c'est une première motivation intéressante ! Si on ajoute un peu de mythologie derrière tout ça, façon tombeau de la saison 1, on tient là une excellente intrigue pour la suite de la saison. L'intérêt de l'entreprise, c'est aussi la déchéance de Damon. Il commençait à devenir trop gentil. Ca n'aura pas duré longtemps et tant mieux. Juste le temps de nous émouvoir furtivement au détour du regard abattu de Ian Somerhalder. On est d'accord que jusqu'ici, le mot d'ordre de ce Season Premiere était efficacité mais pas surprise.

  Bonnes et mauvaises surprises. Bizarrement, ce sont les personnages secondaires qui m'ont le plus surpris. Non, pas Tante Machin. Elle ne sert toujours à rien. Son Alaric n'est même pas apparu d'ailleurs. Je parle surtout de Jeremy et Caroline. Le premier a trouvé le moyen de se rater deux fois. Passé la déception qu'il ne devienne pas un vampire (c'eut été sympathique), le voilà qui se fait tordre le cou par Damon. Il n'en meurt pas, bague de protection oblige (je ne peux pas m'empêcher de trouver ce subterfuge toujours aussi ridicule) mais ça fait indéniablement son effet. Impossible de savoir du coup ce qui attend Jeremy cette saison puisqu'il s'est fait voler la vedette en beauté et j'y viens, mais tant que Steven R. McQueen ne passera pas chez le coiffeur, je crois qu'il ne mérite pas plus d'attention ! Caroline prend finalement sa place de possible future vampire et j'aime autant dire qu'avec ce que l'on vient de nous faire miroiter, il y a intérêt à ce que les scénaristes aillent jusqu'au bout ! Je n'avais pas imaginé une telle configuration mais elle me séduit beaucoup. Dans l'idéal et désolé pour la comparaison, mais j'aimerais qu'elle devienne une sorte de Jessica de True Blood bis. Pas juste une hargneuse violente parce qu'on a déjà notre dose à ce niveau-là. Ou comment rendre intéressant un personnage qui sombrait dans le ridicule... La grosse déception de l'épisode vient de Tyler dont le statut de loup-garou n'est pas confirmé. On tourne autour du pot pour mieux nous faire languir mais ce n'est pas fait avec imagination. C'est plan-plan, un peu chiant même comparé à tout le reste qui est hyper prenant, et cliché avec le retour d'un membre de la famille Lockwood qui aidera certainement Tyler à prendre conscience de ce qu'il est. En tous cas, qu'il s'agisse de Tyler ou de Caroline, il y a un beau potentiel à exploiter. C'est enthousiasmant !


// Bilan // The Vampire Diaries revient en grande forme et prouve qu'elle a encore beaucoup d'histoires à raconter. Efficace et rythmé, ce Season Premiere est un quasi-sans-fautes. L'année commence bien à Mystic Falls ! Espérons qu'il en soit de même à Wisteria Lane, au Seattle Grace, à Pasadena, à McKinley...

04 septembre 2010

[Vampire Diaries] Interview Ian Somerhalder

19460017

A l'occasion de la diffusion de la saison 1 de Vampire Diaries sur Canal + Family et l'arrivée imminente de la saison 2 sur la CW, découvrez mon interview de Ian Somerhalder lors du 50ème Festival de Monte-Carlo. Au programme : Vampire Diaries évidemment, mais aussi Lost, Young Americans et Kevin Williamson ! Et oui, je crois n'avoir jamais rencontré quelqu'un d'aussi beau (et il était sympathique, en plus).