08 juin 2009

[Bilan 2oo8-2oo9] Les ratés de l'année !

Chaque saison connaît son lot de déceptions. Des séries qu'on aimait un peu-beaucoup-à la folie qui perdent de leur splendeur et puis d'autres en lesquelles on ne croyait plus mais qui ont définitivement rendu les armes... Y'a-t-il encore un scénariste dans l'avion ?


1. PRISON BREAK  (Saison 4) dnes_v2_poll_stars2mini

18983308   Malgré une conclusion très correcte, pour sa dernière saison, Prison Break n'a encore pas brillé. On peut dire que l'on est légèrement au-dessus de la saison 3, qui reste définitivement à jeter de bout en bout, mais évidemment, on est très très loin de la qualité de la saison 1, qui restera pour moi un must de la télévision américaine. L'enjeu de la saison, à savoir récupérer Scylla, n'a pas tenu sur la longueur mais il a eu le mérite de renouveller un peu la série dans les premiers épisodes. Ensuite, bien-sûr, on est retombé dans tout ce qui peut faire sa médiocrité depuis deux ans : facilités scénaristiques honteuses, retournements de situation multiples absolument pas crédibles et absence de profondeur dans la psychologie des personnages. Wentworth Miller et Dominic Purcell n'y croyaient plus, ça se sentait à chaque plan, et de bons acteurs comme William Fichtner ou Robert Knepper ont dû inlassablement jouer la même partition au point de faire de leurs personnages des caricatures ambulantes. L'histoire d'amour entre Sara et Michael avait toujours aussi peu de saveur tant les deux acteurs n'ont absolument aucune alchimie. Entre les épisodes ridicules et ceux où l'on s'ennuyait ferme, il n'y a pas grand chose à sauver de cette saison, sauf peut-être les trois ou quatre derniers épisodes, surprenants et presque émouvants. Au final, c'est le soulagement qui domine. Il était temps que cette mascarade s'arrête ! Tous sur les frères les plus cons de la télévision ICI.   

2. DESPERATE HOUSEWIVES (Saison 5) dnes_v2_poll_stars2mini

18972135   Je n'ai plus assez de mots pour exprimer ma déception concernant les wives. Chaque année, depuis trois ans, c'est la même rengaine : mystère fil-rouge prometteur dans son premier tiers, tirant en longueur dans le deuxième puis qui s'achève dans le ridicule absolu dans le Season Finale. Cette année, on a été particulièrement gâté à ce niveau-là avec Dave l'albinos, qui a fait une sérieuse concurrence aux Applewhite de la saison 2. Heureusement pour lui, il avait Edie à ses cotés pour lui donner un peu d'intérêt... jusqu'à ce qu'elle meurt et la série avec. Concernant nos chers personnages principaux, on s'enlise encore un peu plus. Le bond de 5 ans dans le temps n'aura servi strictement à rien, si ce n'est évincer les ados qui ne constituaient pas le plus mauvais des intrigues pourtant. Je l'ai déjà dit et je le répéte : les femmes de Wisteria Lane sont tellement caricaturales à la base que soit on ne les fait pas évoluer et elles nous emmerdent à la longue, soit on les fait évoluer, voire changer, au risque de ne plus reconnaître les personnages que l'on a aimé. Marc Cherry a fait son choix, celui du risque zéro, et il en paye les conséquences aujourd'hui puisque les audiences de la série s'effondrent et que les critiques sont mauvaises dans l'ensemble. Il est certainement trop tard pour se rattrapper et de toute façon, vu la tronche des intrigues lancées dans le Season Finale, aucune remise en question n'est au programme ! Alors la série va mourir plus ou moins lentement et on regrettera éternellement le doux temps des deux premières saisons, où l'on riait et pleurait avec passion... Si vous aussi vous avez une âme de femme au foyer desespérée, c'est par ICI.   

3. HOW I MET YOUR MOTHER (Saison 4) dnes_v2_poll_stars3mini

400031_1010_A   On a souvent comparé How I Met Your Mother à Friends et, même s'il y a quelques similitudes, on en est  bien loin ! Friends a attendu sa 10ème et dernière saison pour décevoir (un peu), How I Met s'y est mise dès la saison 3 ! La saison 4 enfonce malheureusement le clou. J'ai plusieurs théories sur cette dégringolade et je m'en vais vous les exposez : 1. CBS a demandé aux producteurs, Carter & Bays, de se diriger vers un format un peu moins feuilletonnant, plus à la Mon Oncle Charlie et The Big Bang Theory, afin de pouvoir plus facilement contenter les téléspectateurs occasionnels de la sitcom. On s'est donc retrouvés avec de nombreux stand-alones cette saison, certains étant réussis et d'autres vraiment ratés. Je pense au Best Burger In New York par exemple, une sacrée deception dès le 2ème épisode de la saison ! 2. Les grossesses simultanées de Alyson Hannigan et Cobie Smulders ont déjoué les plans des scénaristes et les ont empêchés de faire évoluer les intrigues comme ils le souhaitaient à la base, d'où cette fin de saison brouillonne. 3. Ils se sont rendus compte que ce qui faisait l'originalité de la série à la base -la recherche de la "mother"- était aussi son handicap. Difficile de gérer la révélation et ses étapes intermédiaires quand on ne sait pas combien de temps va durer la série. Alors on essaye de faire oublier l'enjeu pendant quelques temps, on revient dessus par intermittences sans jamais faire avancer les choses, ou en faisant croire qu'elles avancent alors que ce n'est pas du tout le cas et manque de chance, les téléspectateurs ne sont pas dupes ! Bref, je vous laisse méditer sur ces théories en attendant la saison 5 qui, je l'espère sincérement, sera la dernière. Il y a encore matière à relever le niveau et s'arrêter à temps ! Je tiens tout de même à préciser que tout n'était pas à jeter cette année et qu'il y a quelques bons épisodes dans le lot quand même ! Tous les Barneyismes sont ICI.   

4. DEXTER & DAMAGES (Saison 3 & Saison 2) dnes_v2_poll_stars3mini & dnes_v2_poll_stars3mini

1896272719030229J'ai choisi de réunir ces deux séries du câble parce que leurs parcours sont à peu près similaires même si l'une des deux a un an de plus. Ce sont deux excellentes séries, vraiment. Elles sont intelligemment écrites, avec finesse, raffinement et subtilité. Elles sont portées par des acteurs de grand talent, Michael C.Hall et Glenn Close en tête. Les deux premières saisons de Dexter et la première de Damages étaient de tels bijoux que le risque de faire moins bien était énorme et c'est ce qui est arrivé. Rien de comparable avec les déceptions qu'ont pu constituer Prison Break et Despetarate Housewives, on reste à un niveau largement supérieur, mais déception quand même. Toutes les deux ont eu le tort d'introduire de nouveaux personnages vraiment pas à la hauteur de leurs prédecesseurs. Ainsi, le fameux Miguel Prado de Dexter a plombé une bonne partie de la saison 3, par son omniprésence et son intérêt franchement limité. De la même façon, Daniel Purcell a pris trop de place en début de saison 2 de Damages et a fait trop d'ombre aux personnages principaux. Sa soudaine absence n'était pas une mauvaise chose mais elle a contribué à la structure inégale et branlante de la saison. Puis il faut bien avouer que la grande affaire de la saison était loin d'être aussi passionnante que l'affaire Frobisher de la saison 1. Elle manquait d'incarnation et était faussement complexe. La saison 2 de Dexter était au contraire moins complexe que les deux précédentes mais beaucoup plus prévisible aussi. Quoiqu'il en soit, il s'agissait de deux chapitres, de deux pièces d'un grand puzzle, et la suite peut tout à fait relever le niveau. On est face à deux séries d'exception. Si vous vous sentez meurtrier dans l'âme, c'est ICI. Si vous vous sentez plutôt avocat féroce, c'est par LA.

   Je terminerai sur quelques mots concernant les nouveautés de l'année qui m'ont déçu alors que j'en attendais un peu voire beaucoup : Harper's Island d'abord, qui arrive avec 10 ans de retard et qui se contente d'aligner cliché sur cliché en reprenant tous les codes éculés des films d'horreur; 90210, le remake de Beverly Hills, qui n'est vraiment pas à la hauteur de la série originale, qui n'était elle-même pas un chef d'oeuvre d'ailleurs mais c'est culte et on ne touche pas au culte ! In The Motherhood, une sitcom qui n'est pas à la hauteur du talent de Megan Mullally, et Cupid, qui me fait me demander si Rob Thomas n'est finalement pas qu'un imposteur (Party Down renforçant cette impression).   


06 avril 2009

Critiks Récap' [Du 1er au 6 Avril 2oo9]

dnesv2critiksminibanhv4

Cliquez sur les vignettes pour les critiques complètes


dnes_v2_poll_stars5

Big_love [3x o7]


dnes_v2_poll_stars4

unitedstatesoftara [1x 11]

dnes_v2_lost_mini_ban [5x 11]

Damages [2x 13 Season Finale]

samwho [2x 11]


dnes_v2_poll_stars1

dnes_v2_himym_mini_ban [4x 19]


Mais aussi les critiques des pilotes de Cupid et In The Motherhood.

Posté par LullabyBoy à 00:57 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 avril 2009

Damages [2x 13]

Damages

Trust Me (Season Finale) // 1 o4o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_107406

   Et c'est ainsi que s'achève la deuxième saison de Damages. J'ai beaucoup de mal à me lancer dans cette review. Je ne sais pas quoi penser de ce season finale. Il m'a scotché, il était plus prenant que tous les autres épisodes de cette saison réunis, mais il est en même temps très décevant à bien des égards. A l'image de cette saison donc. Je ne sais pas ce qu'ont bien pu fabriquer les scénaristes. Ils ont été si inspirés, si rigoureux, si minutieux lors de l'écriture de la première saison. Pourquoi tout semblait si distant et si factice cette fois-ci ? Etait-ce la base -Ellen Vs Patty- qui était mauvaise ? Non, je ne crois pas. Au contraire, c'était prometteur. Etait-ce le flash-forward ? Il était effectivement dès le départ moins attrayant que le premier. On était quasiment sûr qu'Ellen avait Patty face à elle. La chose nous a été confirmée rapidement. On était quasiment sûr qu'Ellen n'avait pas tiré sur Patty. Elle ne l'a effectivement pas fait. Et quand bien même, on sait bien que Patty s'en serait remise ! Plus de Patty : plus de série ! La déception vient-elle de l'affaire UNR ? Clairement. Je l'ai souvent dis et je ne me lasserai pas de le répéter : cette affaire n'a jamais été incarnée. On n'a jamais vu les victimes, hormis une vache. Un cochon ? Un cheval ? Je ne sais même plus. Au contraire de l'affaire Frobisher qui était beaucoup plus identifiable donc plus prenante. Et puis les protagonistes principaux n'étaient pas à la hauteur de Frobisher ! Walter Kendrick ? Mouais. Assez caricatural. On ne sait pas grand chose de lui finalement, à part que c'est une ordure. Il aurait mérité un portrait plus détaillé, plus fouillé. Claire Maddox ? C'est certainement le nouveau personnage que j'ai préféré, en partie grâce au jeu et au charisme de Marcia Gay Harden. Malheureusement, elle se révèle assez inutile au bout du compte et on la voit pas de tout le season finale. J'espère que les producteurs auront la bonne idée de la faire revenir la saison prochaine, de préfèrence aux cotés de Patty et pas contre Patty.

   Il y a évidemment le cas Daniel Purcell. Malgré tout le talent de William Hurt, une nouvelle fois prouvé lors de ce dernier épisode, ce personnage n'a jamais réussi à passionner. Peut-être était-il trop gentil finalement. Il a vampirisé les premiers épisodes, à tel point que tout le reste et tous les autres personnages, y compris Patty, passaient au second plan. Puis il a disparu pendant plusieurs épisodes, sans que l'on s'en plaigne vraiment, et il est enfin revenu dans l'avant-dernier épisode, histoire de boucler son intrigue. Le dénouement était bien trouvé, bien tordu, mais il laisse un goût amer, un de ces "tout ça pour ça"... Sans compter que c'est légérement bancal quand on creuse un peu. Il abandonne littéralement sa fille, ce qui m'aurait moins gêné si on ne nous l'avait pas trop montré. Et puis à moins d'avoir raté quelque chose, on ne sait toujours pas ce que c'était que cette télécommande qu'il a brûlé au fond de son jardin. Peu importe, j'espère que l'on ne reviendra plus sur son cas. Après tout, même si techniquement il n'a pas tué sa femme, c'est tout comme. Il mérite son séjour en prison. A coté de ça, j'ai eu le sentiment que les producteurs ont poussé les scénaristes pour qu'ils trouvent un moyen de faire revenir Ted Danson dans la série. Ca aurait été parfait qu'il meurt, comme on le laissait supposer dans le premier season finale. Non, il a fallu le faire revenir mais pour quoi au juste ? Le voir faire du yoga pendant trois épisodes ? C'était absolument nul à chier. Le personnage est devenu une caricature de lui-même et puis on lui offre une porte de sortie ridicule dans cet épisode. Il a retrouvé la sérénité, son entreprise et sa femme. C'est trop simple et propre à mon goût. Maintenant, Ted Danson sera dans Bored To Death sur HBO...

vlcsnap_75673

   Autre personnage "important" de cette saison : Wes. Je n'ai pas compris pourquoi sa fascination supposée pour Frobisher a tout à coup disparu. Inquiétant au départ, il est presque devenu sympathique. J'aime assez la relation qui s'est construite petit à petit avec Ellen et j'espère que Timothy Olyphant sera de la partie pour la saison 3. Mais il va falloir muscler tout ça ! Je ne parle pas de son corps, qui est parfait comme il est, mais de la psychologie de son personnage. Puis il a tout de même caché beaucoup de choses à Ellen. Il a tué Messer pour elle ! D'ailleurs, sa mort est une petite déception puisque c'était un des rares personnages qui faisait vraiment peur cette saison, sous ses airs de garçon banal. Mais bon, c'était la seule issue possible. Ou alors Messer aurait couru après Ellen toute la saison 3. Non merci. Sinon, j'aurai bien aimé qu'Ellen ouvre le fameux cadeau de mariage de David. Si je ne m'abuse, on ne sait toujours pas son contenu. C'est pas que cette information m'empêche de dormir la nuit mais autant aller jusqu'au bout des choses. Est-il nécessaire de citer Katie ? Vu son inutilité toute la saison, je ne crois pas. D'ailleurs, Anastasia Griffith a gagné le jackpot cette année ! Etre régulière et n'avoir que 5 ou 6 scènes en 13 épisodes, c'est tranquillou.

   Il s'est passé beaucoup de choses dans la vie personnelle de Patty. Il y a eu évidemment son divorce, assez surprenant, pas forcément très utile à l'ensemble mais pourquoi pas. Il y a eu également Michael, son fils, qui ne s'est pas assagi mais qui a été presque décevant. A une époque, il mettait des bombes dans la voiture de sa mère. Là, il se contente de sortir avec une femme de 20 ans son aîné. Ca met Patty hors d'elle et ça nous a offre quelques piques extraordinaires de sa part, c'est toujours ça de pris. J'espère qu'en le jetant dehors, Patty a réveillé le psychopathe qui sommeille en lui... Le plus intéressant de la saison a été la descente aux enfers de Patty. Son monde s'écroule mais pas sa tenacité. Elle s'est battue jusqu'au dernier moment et même poignardée ! Le jeu de Glenn Close était une fois de plus impeccable, notamment dans le flash-forward. On a parfois un peu de mal à croire qu'elle avait pu tout prévoir mais ça ne me dérange pas plus que ça. Damages n'a jamais fait dans le réalisme. Ses faces à faces avec Tom étaient impressionnants et concernant ce dernier, il a eu son rôle à jouer. Il aurait certainement mérité un peu plus de temps d'antenne mais c'est assez satisfaisant dans l'ensemble. Les 20 dernières minutes de l'épisode sont excellentes, on ne peut pas faire plus prenant. Nous cacher la présence de Finn Garrity était le seul moyen pour que l'on ne puisse pas deviner ce qui s'était vraiment passé. Les mutiples rebondissements finaux sont très très bien pensés mais tout cela débouche sur... une absence de cliffhanger. Et ça, c'est extrêmement dommage. Tout est résolu, ou presque, et on ne sait absolument pas de quoi sera faite la troisième saison. Même pas une petite piste. Pour tout dire, je soupçonne les scénaristes de ne pas avoir la moindre idée de ce qu'ils vont faire. La seule chose que l'on laisse en suspens, c'est l'éventuel retour d'Ellen à Hewes & Associates. Ellen dit à David, enfin à sa tombe, qu'elle a trouvé un job énorme. Patty confie à Tom qu'elle est persuadée qu'Ellen reviendra vers elle. Qui sait ? Et si Ellen allait bosser avec Claire Maddox tiens ? Si cette dernière ouvrait son propre cabinet ? 

vlcsnap_107613


// Bilan // Un Season Finale de haute-volée pour Damages, qui aurait été encore plus appréciable si le reste de la saison avait été bon. Au lieu de ça, on a eu beaucoup de bla bla inutile, quelques personnages sans saveur et une affaire trop complexe et pas passionnante du tout. Maintenant, Patty et sa bande doivent-ils brûler en enfer ? Non ! Damages reste une très grande série, bien au-dessus du lot. Quand on réussit aussi bien sa première saison, on est forcément attendu au tournant et la déception a 80% d'être de mise. Il ne reste plus qu'à se rattraper avec une saison 3 d'exception !   

31 mars 2009

Critiks Récap' [Du 24 au 31 Mars 2oo9]

dnesv2critiksminibanhv4

Cliquez sur les vignettes pour les critiques complètes


35133137

35132983 [5x 19]


34868295

35527548 [1x 1o]

35140759 [2x 12]

37648091 [2x 1o]


35064357

34958602 [3x 2o]

35032039 [5x 1o]


34868860

34994490 [4x 18]

35118542 [2x 2o]


37406299

34920271 [5x 18]


Mais aussi le pilote de Party Down et la saison 2 des Bleus !

29 mars 2009

Damages [2x 12]

Damages

Look What I Dug Up This Time // 89o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_25506

   Tiens, Daniel Purcell est de retour. Après nous avoir plus ou moins plombé le début de la saison, puis l'avoir quelque peu oublié dans un coin, les scénaristes le rappellent et ma foi, il n'a pas plombé cet épisode, bien au contraire. On sait désormais tout ce qui s'est passé la nuit du meurtre de sa femme. Au final, j'ai presque envie de dire "tout ça pour ça" mais bon. L'idée qu'il se dénonce à la police pour un meurtre qu'il croit avoir commis mais qu'il n'a pas vraiment commis est brillante ! Ca rend le tout un peu plus "Damages", comprendre tordu. Mais saura-t-il un jour la vérité là-dessus ? J'aimerai bien que l'on ne revienne pas sur Purcell dans le season finale pour se concentrer sur tout le reste. Il y a encore beaucoup de choses à dire sur UNR il me semble. Si l'on pouvait nous expliquer clairement tout ce qui se trame là-dessous depuis le début, ce serait bien, parce que je suis toujours largué par toutes ces histoires de côtations en bourses, de parts de marchés... C'est très nébuleux pour moi. Point de Claire Maddox dans cet épisode, dommage, je l'adore.

   Glenn Close a eu l'occasion de montrer toute l'étendue de son talent dans cet épisode, ce qui n'a pas toujours été le cas cette saison malheureusement, notamment à l'occasion des disputes entre Patty et son mari. Michael Nouri était pas mal non plus d'ailleurs. Là aussi, j'apprécierai que l'on ne revienne plus dessus, je pense que tout a été dit. Ils divorcent et on n'en parle plus ! Michael est toujours dans le coin, il rencontre sa soeur, la fille de Daniel. J'imagine que Daniel étant en prison, il aura la lourde tâche de s'occuper d'elle. Drôle d'idée quand même. Michael n'est pas ce qu'il y a de plus mature. Pendant ce temps-là, Wes emmène Ellen dans les bois. On a voulu nous faire croire qu'il allait lui tirer dessus mais point du tout. Enfin, il l'a certainement envisagé avant de se rétracter. Quel était l'intérêt de ce camp trip sinon ? On se le demande. Il n'y a qu'une scène qui lui est consacrée, où il ne se passe pour ainsi dire rien. Ils sont pourtant censés avoir passer le week-end là-bas dans les bois. Soit il n'y avait rien à dire de particulier sur ce voyage, soit il s'est justement passé quelque chose d'important qui ne nous sera dévoilé que dans le prochain épisode. Wait & See. Le cas Tom prend tout son sens, avec une belle manipulation de la part d'Ellen. C'est assez horrible pour ce pauvre homme qui est plutôt honnête dans l'ensemble puis sa femme accouchait enfin ! Bad timing. Quel est son avenir dans la série ? Je me le demande. D'ailleurs, globalement, je me demande de quoi va être fait le season finale et je pense déjà la troisième saison... C'est bien, on s'attend à tout !

vlcsnap_20307 


// Bilan // Clairement un bon épisode mais qui ne suffit pas pour porter un regard plus positif sur l'ensemble de la saison. Tout ce mystère autour du meurtre de la femme de Purcell était un peu trop artificiel à mon goût. Si l'on doit faire une comparaison, le meurtre de David dans la saison 1 était mille fois plus passionnant. En gros, cet épisode aurait été moyen la saison dernière, il est bon pour cette saison... Le prochain épisode, le dernier de la saison, durera 90 minutes ! 


22 mars 2009

Damages [2x 11]

Damages

London, Of Course // 62o oo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_303083

   A deux épisodes de la fin de la saison 2, les scénaristes de Damages se réveillent. J'exagère, déjà la semaine dernière, ils étaient en forme. Beaucoup de choses me dérangent encore mais on ne s'ennuie plus et ça commence à doucement s'éclaircir. Une grande partie de l'épisode était consacrée à la rivalité entre Patty et Ellen et c'est une bonne chose d'y revenir car ça n'a pas été souvent le cas cette saison. D'abord, dans le fameux flashforward, on découvre que Ellen a bel et bien tiré sur Patty, ce qui est, dans un sens, un soulagement. Mais pas complêtement non plus car ça veut dire que la saison tient sur un événement finalement sans grand intérêt puisque Ellen n'a certainement pas tué Patty, juste blessé. Je voulais voir Ellen devenir une vraie meurtrière. Cependant, il reste certainement beaucoup d'éléments à découvrir sur ce flash et ça ne peut pas être aussi simple. On ne sait d'ailleurs toujours pas pourquoi Tom a été viré par Patty. Vont-ils pouvoir répondre à toutes les questions en deux épisodes ? J'ai bien peur qu'il faille attendre la saison 3 pour tout savoir. Pour en revenir au flash, j'ai trouvé un peu maigre de le terminer sur l'arrestation d'Ellen. C'est pas non plus LE cliff' que l'on est en droit d'attendre à ce niveau de la saison. Les scènes que partagent Glenn Close et Rose Byrne sont excellentes, malgré un certain manque de subtilité. Je pense surtout à Ellen qui vient dans le bureau de Patty pour lui parler mariage pile au moment où elle sait qu'elle va recevoir les photos montrant son mari avec une autre femme. C'était tellement peu subtile d'ailleurs que Patty a compris que c'est Ellen qui les avaient envoyées.

   L'autre grande intrigue de l'épisode est centrée sur Claire Maddox, que j'aime vraiment beaucoup je le répéte, et sur sa tentative de coup d'état au sein de UNR. Elle veut faire tomber Kendrick et prendre sa place. Et elle s'y prend plutôt bien. C'était assez fascinant de la voir faire. Seulement Kendrick est bien trop fort, il ne s'est pas fait berner. Elle se retrouve du coup sans boulot et avec pas mal de monde contre elle. Elle se tourne naturellement vers Patty et comme cette dernière le dit, l'affaire peut maintenant devenir "ugly" ! C'est dommage qu'il ait fallu attendre autant de temps pour sentir Patty si déterminée. On aura à peine le temps de la voir briller que la saison sera déjà fini. Ne mettons pas la charue avant les boeufs ceci dit, les deux prochains épisodes peuvent tout à fait être décevants. D'autant qu'il va certainement falloir compter sur Wes et ce personnage m'inspire de moins en moins. Messer en revanche, il m'intrigue beaucoup. Et j'espère que Frobisher aura un rôle à jouer aussi dans le dénouement, si dénouement il y a.

vlcsnap_318177


// Bilan // Même si ça arrive un peu tard, ça fait plaisir de voir Damages se réveiller et de nouveau passionner.

15 mars 2009

Critiks Récap' [Du 11 au 16 Mars 2oo9]

dnesv2critiksminibanhv4

Cliquez sur les vignettes pour les critiques complètes


dnes_v2_poll_stars4

unitedstatesoftara [1x o8]

brothers_sisters [3x 18]

dnes_v2_grey_mini_ban [5x 17]

Damages [2x 1o]


dnes_v2_poll_stars3

Privateprectice [2x 18]

uglybetty [3x 18]

dnes_v2_himym_mini_ban [4x 16]


dnes_v2_poll_stars1

dnes_v2_dh_mini_ban_essai1 [5x 16]

Damages [2x 1o]

Damages

Uh Oh, Out Come The Skeletons // 7oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_75980

   Enfin un vrai bon épisode de Damages ! A quatre épisodes de la fin de la saison, les scénaristes consentent enfin à faire avancer l'intrigue et à dévoiler le vrai visage de quelques personnages ambigüs. Mais ils n'oublient pas non plus de soigner la psychologie de certains d'entre eux en leur offrant une profondeur nécessaire qui nous fait nous attacher à eux. Le cas de Claire Maddox est le plus éloquent. Elle a toujours eu quelque chose de fascinant mais elle était trop froide pour qu'on la saisisse. En nous faisant découvrir ses liens compliqués avec son père et sa relation avec Kendrick, presque devenu un père de substitution pour elle, à qui elle doit beaucoup, si ce n'est tout, on comprend mieux son comportement et ses agissements. Elle a été aveuglée par Kendrick et n'a jamais compris qu'il était mauvais et menteur. Maintenant elle sait et une alliance avec Patty semble se profiler. Je les imagine même travailler ensemble ! Je n'aimerai pas que Marcia Gay Harden disparaisse à la fin de la saison pour tout vous dire.

   Quelque chose que j'ai beaucoup apprécié dans cet épisode et que la série avait perdue depuis longtemps, c'est le don de se jouer de nous, téléspectateurs, en nous menant sur des fausses pistes et en créant des effets de surprise tonitruants. Lorsque l'on découvre par exemple qu'un des agents du FBI ment à son partenaire, c'est une belle surprise ! Je me souviens m'être fait la réflexion il y a longtemps que ses coups de fil avec sa femme voulaient forcément dire quelque chose et effectivement, ce n'était jamais elle au bout du fil. Il s'agissait en fait du méchant monsieur noir qui semble être le lien entre tous les protagonistes de l'affaire UNR. Qui est-il vraiment ? Dans le même genre mais en moins important, on veut nous faire croire que Ellen va coucher avec ce mec qu'elle a dragué mais surprise, c'est Katie qui rentre avec elle ! C'est le genre de truc qui vous prend par surprise, vous avez à peine le temps de vous dire qu'ils sont en train de se foutre de nous que ça y est, vous en avez déjà la confirmation ! Toujours dans le même style, on nous présente une jeune femme à la chevelure flaboyante et colorée, on se dit que c'est elle la petite-amie de Michael qu'il ne veut pas pas présenter à ses parents mais non, ce n'est pas elle ! La copine de Michael est surprenante quand même : elle a 40 ans (rappelons que lui en a 18 !). Le face à face entre les deux femmes au restaurant était excellent, tout comme celui qui vient plus tard dans la galerie d'art.

   Nous en savons un tout petit peu plus sur Wes maintenant : c'était un policier apparemment et il suit Ellen depuis plus longtemps qu'on ne le croyait. Je ne sais pas pourquoi on insiste tant sur le fait qu'il doive tuer Ellen puisque l'on sait très bien qu'il ne le fera pas. Peut-être que c'est sur lui que tire Ellen dans le fameux flash-forward ? Non parce qu'on a beau vouloir nous faire croire qu'elle tire sur Patty, on n'est pas dupe. On nous en montre encore un peu plus cette fois mais au fond, c'est toujours aussi flou. Ellen tire bien des coups de feux, Patty sort de la chambre d'hôtel totalement choquée, du sang sur les mains. Est-ce le sien ? Est-ce celui d'un autre, la personne sur laquelle Ellen a tiré par exemple ? Pourquoi Patty s'effondre-t-elle dans l'ascenseur ? Impossible de ne pas penser à la toute première scène de la série lorsqu'Ellen sort de l'ascenseur en sang ! D'ailleurs, m'est avis que dans le prochain épisode, on aura droit à une scène équivalente avec Patty. Bien joué !

vlcsnap_63771


// Bilan // Enfin un épisode fort satisfaisant car prenant et plein de petites et grandes révélations ! On sent que le final se rapproche...

   

11 mars 2009

Critiks Récap' [Du 03 au 10 Mars 2oo9]

dnesv2critiksminibanhv4

Cliquez sur les vignettes pour les critiques complètes


35133137

34958602 [3x 16- 3x 17]


34868295

35527548 [1x o7]

34994490 [4x 15]

35032039 [5x o8]


35064357

35099753 [3x 17]

35140759 [2x o9]


34868860

35255081 [5x 22]

Damages [2x o9]

Damages

You Got Your Prom Date Pregnant // 97o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_217134

   38 minutes ! C'est le temps qu'a duré cet épisode. Eh bien malgré cela, j'ai trouvé le temps terrrrriblement long. Je crois que si ce n'était pas Damages, j'aurai laissé tombé depuis longtemps. Les acteurs ont beau être formidables, quand une intrigue est si peu passionnante et qu'elle n'avance pas d'un iota, on se fait chier, ni plus ni moins. Et je le dis sans honte, au risque de passer pour un idiot, mais je ne comprends rien de rien à l'affaire UNR, ce qui fait que je passe à coté de toutes les scènes qui y sont liées. Il s'est certainement dit tout un tas de choses importantes au cours du dîner organisé par Patty et Phil mais je n'ai rien compris. Si vous aussi vous êtes dans mon cas, n'hésitez pas à vous manifester dans les commentaires, ça me rassurera un peu. Et, au contraire, si quelqu'un a tout compris, qu'il se dévoue pour nous expliquer les tenants et les aboutissants de cette histoire ! Je vous en suis d'ores et déjà reconnaissant chers lecteurs.

   Il y a quand même des choses que j'ai comprises, notamment les soupçons d'Ellen sur les mecs du FBI. Tout à coup on commence à se monter la tête avec tout plein de théories improvisées et puis finalement, ils sont bien du FBI. Ils ont juste un patron qui magouille avec on ne sait qui. On connaît tellement d'ennemis à Patty qu'il est difficile de dire de qui il s'agit précisemment. De son coté, Messer fait du chantage à Wes (qu'a pu faire Wes de si horrible ?) et lui demande même de se débarrasser d'Ellen ! Ca tombe mal, il vient juste de l'honorer. Depuis le temps qu'il attendait ça le bougre. Séduire Katie était donc une bonne stratégie. Et puis comme elle est super naïve et très bavarde, il trouve même le moyen de lui soutirer quelques informations. Sinon, Tom va être interdit d'entrer dans les bureaux Hewes & Associates dans deux mois, selon le nouveau flash forward. Pourquoi ? Un rapport avec sa procureur de soeur ? Ca tombe bien d'ailleurs qu'elle soit procureur. C'est lui qui donne en tous cas l'arme à Ellen... Allez savoir ce qu'ils trafiquent tous les deux.

vlcsnap_234376


// Bilan // Je commence à sérieusement perdre patience. Malgré toutes les qualités de Damages, cette saison 2 n'est vraiment pas du tout à la hauteur de la première. Ca se traîne encore et encore, c'est terrible. A part ça, il reste 4 épisodes ...

Posté par LullabyBoy à 01:54 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,