23 août 2010

Persons Unknown [1x 10]

54772233

Identity // 1 34o ooo tlsp.

44030375_p


vlcsnap_103450

   Difficile de rester scotché devant une série qui ne semble plus rien avoir à offrir depuis plusieurs épisodes déjà. NBC ne facilite pas la tâche en intégrant à trois reprises de grosses pub pour The Event, une de ses nouveautés sur lesquelles elle mise le plus, qui prennent 1/3 de l'écran. La parfaite distraction pour décrocher et s'imaginer ce à quoi The Event ressemblera, pendant que trois cons n'essayent même plus de sortir de leur village mystérieux. Pour être tout à fait honnête, j'ai hâte que Persons Unkwnown se termine et que l'on connaisse le fin mot de l'histoire. Je ne le sens pas. Et je m'ennuie de plus en plus. Je n'en veux pas aux scénaristes d'avoir laissé honteusement Renbe et Kat dans leur coin, ils essayent de repousser le moment à plus tard comme ils peuvent. Le problème, c'est que dans un endroit comme celui-ci, truffé de caméras, ils auraient dû être repérés depuis longtemps. A la limite, si c'était intentionnel, ça passerait. Mais je ne crois vraiment pas que ce soit le cas. Ils poursuivent donc leur enquête à l'intérieur même du village sans que personne ne s'en rende compte. Et comme si ça ne suffisait pas, le guignol Italien a réussi à entrer dans le village aussi ! Y'a un truc qui cloche quand même... Et puis alors ce cliff' ridicule sur le nouveau night manager qui est fou amoureux de Janet ! De qui se moque-t-on ? Ce personnage, somme toute assez prometteur, va donc se résumer à cela ? Et puis, qu'est-ce qu'ils trouvent tous à Janet ? Je ne comprends pas ! Autant Kate dans Lost, je pouvais comprendre. Mais Janet ? Elle n'est pas si jolie et elle passe son temps à pleurnicher. Et puis alors si le but des scénaristes est de nous faire vouloir à tous prix le retour du couple Janet/Joe, c'est complètement raté. Je ne les veux plus ensemble. Mais à la limite, ils peuvent bien faire ce qu'ils veulent, ça m'est égal. Tant que ça se termine ! J'ai l'impression de regarder la saison 3 de Prison Break, c'est dire...

   Le seul passage un tant soit peu intéressant, c'est la remise de cadeau. Ca permet d'en apprendre un tout petit peu plus sur les personnages de départ et nous rappeler qu'ils furent attachants pendant environ cinq épisodes. Je ne crois toujours pas à la relation Graham/Moira mais ils sont mignons et émouvants quand ils se racontent leurs histoires. C'est juste le fait qu'ils se tiennent la main qui cloche, et qu'ils se prennent dans leurs bras intensément. Erika se fait bien discrète, c'est dommage. Et Bill et Charlie sont toujours aussi peu présents mais c'est déjà trop ! Quant aux dialogues, notamment ceux avec le très pédant Ulrich, je ne les supporte plus. C'était marrant au début. Plus maintenant.

vlcsnap_124447


// Bilan // Le charme de Persons Unknown n'opère plus du tout sur moi. Il y a toujours de bonnes idées, de bonnes amorces d'intrigues mais elles sont toujours mal exploitées et la plupart des personnages sont devenus au mieux antipathiques au pire transparents. 


21 juin 2010

Persons Unknown [Pilot & 1x 02]

NUP_136936_0174

Pilot // The Edge

4 3oo ooo tlsp. // 3 5oo ooo tlsp.

44030377

What About ?

Sept étrangers se réveillent dans une ville déserte sans savoir comment ils ont atterri en ce lieu. Ils réalisent très vite qu'ils sont observés en permanence via des caméras de sécurité et qu'il leur est impossible de s'échapper. Pour survivre et résoudre le mystère entourant leurs vies, ils vont devoir unir leurs forces...

Who's Who ?

Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas les acteurs de la série que je vais mettre en avant dans cette rubrique, mais son créateur et producteur car ce n'est pas n'importe qui ! En effet, Christopher McQuarrie n'est autre que le scénariste Oscarisé de Usual Suspects, à qui l'on doit également les scénarios de Valkyrie récemment et le prochain Johnny Depp/Angelina Jolie tourné en partie à Paris : The Tourist. Persons Unknown est son deuxième travail pour la télévision après l'écriture d'un épisode de NYPD Blue il y a bien longtemps. Coté casting, peu de visages vraiment connus à part ceux de Jason Wiles, le Bosco de New York 911, et Alan Ruck présent pendant 6 ans dans la sitcom Spin City. Kandyse McClure (Battlestar Galactica), annoncée dans la série à l'origine, n'est pas présente dans les deux premiers épisodes. J'ignore si elle arrivera plus tard ou si elle s'est retirée du projet en cours de route.   

So What ?

D'abord développée pour la chaîne SyFy, Persons Unknown est produite par FOX Television Studios et a finalement droit aux honneurs d'une diffusion sur NBC... mais en été. C'est le sort réservé aux séries nées de la coproduction et qui ne coûtent pas cher comme Mental ou Defying Gravity l'été dernier. Les 13 épisodes qu'elle compte ont été tournés à Mexico. Ca ne se voit pas vraiment mais c'est bon à savoir. Maintenant que le contexte est posé, rentrons dans le vif du sujet ! Tout n'est pas cheap dans cette série...

Depuis que ce projet a été annoncé en 2009, je meure d'impatience de le découvrir. Le temps faisant, j'ai perdu un peu de mon excitation initiale mais j'étais quand même très content de visionner enfin le pilote. On ne peut pas dire qu'il m'ait déçu. Il est exactement là où je l'attendais. Le pitch de départ fait certes penser à des films comme Cube ou Saw (dont je suis friand) mais il n'en est pas moins original pour de la télévision. Une ou deux tentatives infructueuses mises à part, il faut remonter au Prisonnier britannique pour avoir affaire à une telle histoire ! Le remake récent de AMC m'avait mis en appétit. Je suis content d'avoir une autre série de ce genre à me mettre sous la dent, surtout en cette période estivale creuse. Persons Unknown part d'une idée ambitieuse pour nous offrir un résultat qui ne l'est pas autant mais qui réussit à piquer la curiosité voire à captiver. Je n'ai pas vu le temps passer pendant ces deux premiers épisodes. Les toutes premières secondes auraient pu être moins convenues, plus prenantes, tout comme les personnages auraient pu être moins caricaturaux et plus attachants, mais, malgré ces défauts, je me suis laissé prendre au jeu et j'attends avec une certaine impatience la suite. Tout peut arriver finalement et peu de séries réussissent encore à procurer ce sentiment d'imprévisibilité. En plus, on sait qu'au bout de 13 épisodes tout sera théoriquement résolu. Ce serait dommage de se priver !

Outre l'ambiance forcément paranoïaque, soulignée par la présence incessante de caméras balladeuses et de sons mécaniques voire metalliques, la série fonctionne grâce aux nombreux rebondissements que l'on ne voit pas toujours venir. Beaucoup de questions se posent évidemment : Qui est ce maître d'hôtel qui apparaît tout à coup ? Comment des objets peuvent-ils arriver dans les chambres sans que personne, en apparence, ne s'y soit faufilé ? Et bien-sûr, pourquoi eux ? Pourquoi tout ça ? On nous glisse quelques symboliques soit dans un but précis soit soit pour frimer et donner de l'épaisseur à un show qui ne sera finalement que divertissant : la chrysalide qui ne tarde pas à éclore, la clé qui se cache dans la Bible... Dans tous les cas, c'est une raison de plus pour s'accrocher. La bonne nouvelle aussi, c'est que les personnages réagissent de façon relativement normale et logique à ce qui leur arrive. C'est un des grands défauts des films de ce genre habituellement. Il y a quand même un ou deux personnages à claquer mais on ne peut pas leur reprocher grand chose. Ils fallaient bien varier les plaisirs et rendre compte de l'ensemble de la race humaine, les idiots y compris. Au-delà de ça, ils cachent tous un secret, ou semblent en cacher. Certains sont évidents, comme celui de la psycholoque qui est en fait une patiente, d'autres sont plus flous comme celui de Joe, le héros auto-désigné, ou celui de Janet, la mère célibataire tourmentée. Il ne faut sans doute pas chercher bien loin mais là encore, on a envie de savoir. Le contrat est donc rempli, non ? Dans les petites choses qui m'ont dérangé, disons qu'il y a des approximations comme l'ascenseur qui se met en marche quand l'alarme à incendie est censée se déclencher, ou des facilités comme Moira qui sait tout des implants biométriques comme ça, parce que. Et puis je ne suis pas spécialement fan non plus de l'enquête à l'extérieur de la ville fantôme qui a tendance à casser le rythme et qui n'est guère passionnante pour le moment. Je crois malheureusement que l'essentiel des réponses aux mystères seront données par ce biais, et tant pis si cela fait perdre à la série un peu de son charme !         

En bref, il est trop tôt pour dire si Persons Unknown sera ou non une bonne série. Pour cela, il faudra sans doute attendre le dénouement dans une dizaine de semaines. Mais les prémices sont bons et l'envie de suivre la série épisode après épisode est là. Je suis ravi d'être entré dans cette ville fantôme et je ne suis pas pressé d'en ressortir si le voyage est agréable...

// Bonus // Un trailer... 

Posté par LullabyBoy à 01:09 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,