22 mars 2010

Critiks Récap' [Du 17 au 22 Mars 2010]

44069588

Cliquez sur les vignettes pour les critiques complètes


44030378

51078186


44030377

51057685

51021321

51018322

50986288

dnes_season4_flash_simon_mi


44030376

50948276

50878897

50876468


17 mars 2010

Brothers & Sisters [4x 17]

dnes_season4_brothers_kitty

FreeLuc.com // 8 53o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_203814 vlcsnap_195364

   Bon, je vais être un peu dur avec cet épisode mais quand on nous habitue à un tel niveau de qualité, certains faux pas ne pardonnent pas. Je n'aime pas l'intrigue sur le visa de Luc. Voilà, c'est dit ! Pourtant, j'adore le personnage, j'adore Sarah, j'ai adoré les intéractions entre tous les personnages, qu'il s'agisse de l'implication de Kevin, des disputes de ses deux soeurs, de la courte apparition de Robert... Mais je ne sais pas. J'ai pas trouvé ça Walkerien. Toutes ces caméras braquées sur le couple, l'absence totale de Buffy alors qu'elle aurait logiquement dû être sur le coup... Tout ça m'a dérangé et je me sens un peu coupable car je n'ai pas tellement d'arguments à avancer. Le faux-départ aussi m'a gavé. C'est le deuxième. Ca ressemblait un peu à l'in-extemis du mariage à l'épisode précédent. Et puis au final on n'est pas plus avancé. Luc n'a toujours pas de visa. Ca va donc continuer. Quelle est la solution au final ? Je n'en vois pas. Pour le mariage blanc maintenant c'est foutu. Les autorités vont tout de suite les griller. Un coup de pouce de Kitty et Robert ? Impossible vu les circonstances. Et je ne veux pas que Gilles Marini quitte à nouveau la série ! Sarah a besoin de lui, nous aussi. Enfin bref, ça m'a un peu gavé tout ça malgré d'excellents moments de comédie, en ouverture et en cloture d'épisode notamment.

   L'intrigue sur le mystérieux Narrow Lake d'Ojaï n'avance pas d'un poil. Les scénaristes se réservent clairement pour le double épisode événement programmé le 11 Avril. Du coup, Nora passe pour une abrutie car elle ne dit rien à personne mais semble en savoir des tonnes. Elle rencontre le gros porc joufflu mais il n'en ressort rien du tout pour nous. Rebecca est prête à sacrifier son argent pour sa mère mais c'est mal amené et mal justifié. Le seul bon point finalement, c'est le retour de Tommy dans l'équation. J'aime assez ce qu'il est devenu, cet électron-libre qui revient quand on a besoin de lui et uniquement quand on en a besoin de lui (car on a rarement besoin de lui). J'espérais qu'il en sache un peu plus sur Narrow Lake mais visiblement non. J'ai même cru pendant un instant qu'il était en fait le fils de Nora... et Dennis, et non William. Le truc horrible qui casserait tout ce que la série a bâti autour de Nora. J'espère que cette intrigue vaut le coup parce que ce serait une grosse déception et ça fouterait (un peu) en l'air cette très bonne saison 4. 

vlcsnap_196666 vlcsnap_201262


// Bilan // Pas convaincu par les directions prises par les scénaristes qui s'économisent clairement en attendant le prochain épisode... le 11 Avril. Oui, un mois de pause pour la série, ça fait mal. La partie comédie de l'épisode était assez réussie mais le reste était moins maîtrisé. 

44069764

09 mars 2010

Critiks Récap' [Du 2 au 8 Mars 2010]

44069588

Cliquez sur les vignettes pour les critiques complètes


44030377

50336044

50340438

dnes_season4_ga_christina_m

dnes_season4_private_miniba


44030376

50451329

50416152

50414453

Parenthood [Pilot]


44030375_p

50376224

50373281

02 mars 2010

Brothers & Sisters [4x 16]

dnes_season4_brothers_nora_

Leap Of Faith // 8 ooo ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_205350 vlcsnap_185084

   Egale à elle-même, Brothers & Sisters nous offre à nouveau un épisode bien calibré qui nous fait passer du rire aux larmes avec beaucoup d'aisance. En bonne Républicaine, Kitty, les gros calibres ça la connaît ! Cette scène le gun à la main devant les journalistes m'a paru de prime abord de bien mauvais goût. Cette passion pour les armes typiquement américaine m'horrifiera toujours. Dans un deuxième temps, j'ai cru y déceler comme une bonne grosse dose de second degré et même une fine critique sous-jacente. Peut-être que c'est moi qui divague mais j'ai envie d'y croire. En tous cas, ce début de campagne aux cotés de Buffy est menée tambour battant ! La complicité entre Calista Flockhart et Cheryl Hines est désormais flagrante et je trouve le duo vraiment super drôle. En plus, ça fait du bien de voir un des frères et soeurs avoir une amie. Je l'ai souvent dis mais ça m'a toujours choqué qu'ils aient l'air de n'avoir que leur famille et rien autour. En parallèle, le départ de Kevin du cabinet de Robert m'a pas mal ému. Là aussi, nous avions un duo en grande forme ! Comme chients et chats depuis le début de leur collaboration, Robert et Kevin se sont avoués leurs sentiments mutuels, Robert parlant de Kevin comme de "son frère". Je n'avais pas réalisé à quel point ils s'étaient rapprochés. Disons que ça m'a paru totalement naturel. Mais alors Robert a-t-il vraiment un gros projet pour son futur ? J'ai bien l'impression. Un projet qui va l'éloigner de Kitty ou qui ne va carrément pas lui plaire (ou les deux) ? Hâte de savoir de quoi il retourne. Quant à Kevin, il est un brillant avocat à la base. Il ne devrait pas avoir trop de mal à trouver du boulot. Je ne sais pas même pas pourquoi lui et Scotty s'inquiétent. Oui, la crise bla bla bla. Bah justement, grâce à la crise, je crois que les avocats ont le double de boulot !

   Premier obstacle pour Sarah et Luc à peine remis ensemble : la green card, la fameuse. La facilité aurait été de les faire se marier après quelques minutes d'hésitation et le tour était joué ! Heureusement, on est dans Brothers & Sisters et c'est forcément plus subtil que ça. Pas de mariage blanc cette fois, ni avec la pote de Luc ni avec Sarah. Outre les jolies petites scènes entre les deux tourtereaux, ce qui valait vraiment le coup c'est la course contre la montre des femmes Walker à la Mairie ! Nora était par ailleurs bien occupée avec le mystère de la "hidden value" d'Ojaï qui n'en finit plus de la tourmenter, tout comme Saul et Holly qui ont pour l'occasion retrouver leur complicité d'antan. Qu'est-ce donc que ce "narrow lake" alors ? Difficile de faire des pronostics mais je crois que l'on peut dire aisément qu'un triangle amoureux funeste se profile. William et Denny se sont battus dans leurs jeunes années pour la même fille (Nora), c'est William qui a finalement ravi son coeur, Denny s'est alors vengé comme il a pu mais il s'est fait prendre à son propre jeu et s'est retrouvé en prison "par la faute de William". J'espère que ce ne sera pas aussi simple que ça mais je ne pense pas être très loin de la vérité... Pour finir, Rebecca a repris la danse afin de panser ses blessures. C'est d'ailleurs toujours un plaisir de voir Emily VanCamp entamer quelques pas. Pas une franche réussite jusqu'ici mais Justin a su la soutenir jusqu'à ce qu'elle craque enfin dans ses bras. Tout cela était terriblement prévisible et pourtant l'émotion était là, juste. 

vlcsnap_201632 vlcsnap_207529


// Bilan // Les scénaristes ne laissent pas un moment de répit aux Walker et ils font bien : on s'amuse toujours beaucoup à leurs cotés !

44069764

01 mars 2010

Critiks Récap' [Du 23 Février au 1er Mars 2010]

44069588

Cliquez sur les vignettes pour les critiques complètes


44030377

50182571

50145436

50108407

50252862


44030376

50231024

50215543

50066062

Posté par LullabyBoy à 00:05 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


24 février 2010

Brothers & Sisters [4x 15]

dnes_season4_brothers_justi

A Valued Family // 7 9oo ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_99278 vlcsnap_111153

   Yes ! Comme le laissait présager l'épisode précédent, Luc est de retour ! Je ne comprends pas bien pourquoi je me suis autant attaché au personnage aussi vite, d'autant que Gilles Marini ce n'est quand même pas la crème de la crème des acteurs, mais il illumine le visage de Sarah, il lui apporte toute la fantaisie dont elle a besoin et c'est déjà beaucoup. Il a sa place dans la série en tant que régulier. J'espère que les producteurs la lui offriront pour la saison prochaine. La scène des retrouvailles était over-niaise mais vraiment trop mignonne. Par contre, la ré-introduction du personnage via son tableau sur lequel, comme de par hasard, Sarah craque était facile et peu inspirée. Nous voilà également débarrassés de Roy, qui serait vite devenu encombrant. Ca s'est fait tout en douceur et même tout en humour, preuve qu'une séparation peut bien se passer parfois, d'un commun accord et sans cris et larmes.

   Maudite, la famille Walker a encore vécu un drame cette semaine. On l'attendait un peu honnêtement, on le voyait venir de loin et au fond on l'espérait : Rebecca a perdu son bébé. Et sans tomber dans les escaliers s'il vous plaît ! Oui oui, ça arrive aussi comme ça, sans qu'on ait rien demandé à personne et sans chute spectaculaire ! C'était émouvant bien entendu, peut-être plus du coté de Justin d'ailleurs que de celui de Rebecca puisqu'elle se mure dans le silence. Tout cela devrait être développé prochainement. La prestation sobre et juste d'Emily VanCamp était parfaite. Et c'était intelligent de mêler cet événement à un autre : la vente des parts de Holly au fameux ennemi de William. Jusqu'au bout on nous a fait croire qu'elle l'avait fait et je me suis fait complètement avoir. Encore une fois, Holly est tiraillée entre le Bien et le Mal, c'est ce que j'adore chez elle et elle a choisi le Bien cette fois. En plus, c'est assez prometteur puisqu'on imagine qu'elle va unir ses forces à celles de Nora pour découvrir la fameuse valeur secréte de Ojaï. Leur duo fonctionne tellement bien ! Il nous a encore offert de bien belles scènes cette semaine, à l'hôpital surtout. C'est dans ces moments-là que l'on se rend compte à quel point les personnages ont évolué depuis le pilote, que ce soit vis à vis de Rebecca que vis à vis de Holly. C'est du beau travail ma foi. Toujours très admiratif. Je suis quand même un peu déçu que Holly n'ait pas couché avec le gros porc !

   Et puis il y a la campagne de Kitty qui commence. Plus les choses deviennent sérieuses, plus ça me plaît ! Là aussi on voit l'évolution de la Kitty qui débatait vivement à la radio de ses opinions politiques et la Kitty d'aujourd'hui qui se lance dans la course au Sénat avec assurance. Autant cette Buffy ne m'avait pas plu la première fois qu'on l'avait rencontré et je me souviens même avoir dit espérer qu'elle ne revienne jamais, autant je l'ai trouvé très bien dans cet épisode, féroce certes mais c'est nécessaire, et surtout très amusante. Le retour d'Alec était innatendu mais bienvenue, tant qu'il ne reste pas dans le coin. Ce ne serait pas le moment d'affubler Kitty d'un nouveau cas de conscience. Le face à face d'abord froid puis plus chaleureux entre Alec et Robert était pas mal du tout d'ailleurs. Par contre, pardonnez ce commentaire stupide, il faudrait que Matt Letscher aille se faire couper les cheveux. Horrible cette coupe longue ! Dernière chose : avec l'arrivée officielle de Buffy dans le staff de Kitty, on sent déjà que Robert est de trop. Le départ de Robe Lowe se prépare doucement mais sûrement... Et si c'était une bonne chose finalement ?         

vlcsnap_104674 vlcsnap_112963


// Bilan // J'aimerais bien dire un peu de mal de Brothers & Sisters de temps en temps mais à part quelques ratures çà ou là, c'est juste impeccable.

  44069764

03 février 2010

Brothers & Sisters [4x 14]

dnes_season4_brothers_nora_

The Pasadena Primary // 7 65o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_72357 vlcsnap_71635

   Après un légère zone de turbulences, Brothers & Sisters nous revient avec un très bon épisode dominé par le rire et la légéreté. Ca fait du bien de voir les Walker heureux et posés. L'intrigue de Kitty aurait pu être méga-lourde si les scénaristes avaient choisi de la traiter sous un angle plus dramatique. Elle aurait pu faire une crise pas possible en apprenant que Kevin ne la supportait pas (dans un premier temps) dans sa décision de prendre le siège de Robert au Sénat. Au lieu de ça, elle a eu une réaction intelligente, d'adulte et c'est ce que j'aime avec Kitty. La plupart du temps, elle réfléchit avant d'agir et de s'indigner. C'est peut-être la seule Walker à le faire d'ailleurs. Les hommes de la famille sont beaucoup plus sanguins et Sarah, eh bien Sarah ça dépend de son humeur et du sujet. Sur Ojaï, elle a vite tendance à s'exciter. Pour le reste, sa vie amoureuse notamment, elle est un peu comme Kitty. Nora vire en général dans l'hystérie assez rapidement et j'allais oublier Saul. C'est de lui que Kitty doit tenir. Il est la sagesse (et la discrétion) incarnée. Bref, je continuerai la psychanalyse des Walker plus tard. Le quiproquo sur l'idendité de celui-qui-a-voté-non était très amusant et il a permis : 1/ D'offrir à Scotty un semblant d'histoire à lui 2/ De faire bon usage du duo Nora/Robert, toujours excellent. Par ailleurs, c'était une bonne idée cette réunion d'école de Kevin. J'aime bien quand on revient sur son enfance et son adolescence, que ce soit à travers une vanne de ses frères et soeurs ou quelque chose de plus consistant. Peut-être qu'il me rappelle un peu moi. Sauf que je n'étais pas gros. Précision importante. Je préfère en tous cas ce Kevin-là à celui qui agace tout le monde avec son obsession de la perfection (très Walkerienne) et son égoïsme inébranlable. Et puis pour finir, c'était bien de mettre l'intrigue "mère-porteuse" un peu de coté.

   Dans le genre léger et réjouïssant, les petites aventures de Sarah au pays des adultes étaient brèves mais très amusantes ! Une chose se confirme : Roy n'est pas fait pour elle. Il n'est pas fun, je le répéte ! Et on peut être un adulte responsable tout en étant fun. Le comble du bonheur a évidemment été quand Sarah a reçu un texto de Luc. Il est officiellement de retour dans la course, comme je l'espérais, et je crois qu'on peut miser sur sa présence dans le prochain épisode ou le suivant. Cette intrigue file droit là où je le souhaitais donc me happy. Pendant ce temps-là, il y en a une qui ne s'amusait pas beaucoup, c'est l'amie Holly. Ses scènes étaient assez chiantes pour tout dire jusqu'aux deux dernières, bien soaps comme je les aime. Quand on en abuse pas, pourquoi bouder son plaisir ? Alors Holly a-t-elle couché avec ce vieux porc de Denny ? Les paris sont ouverts ! Tel qu' on la connait et vu son état en rentrant chez elle, je serai bien tenté de dire qu'elle a succombé. Puis c'est bien plus intéressant pour la suite. Denny va pouvoir éventuellement la faire chanter s'il apprend qu'elle va se marier avec David (au passage, encore un mariage ! Un peu relou quand même). En tous cas, je comprends mieux pourquoi les producteurs ont casté cet acteur-là. Il rend cette scène encore plus répugnante qu'elle ne l'est déjà sur le principe. J'aurai préféré qu'elle couche avec Ryan, ça aurait été plus marrant. Mais comme il s'est évanouï dans la nature...   

vlcsnap_75948 vlcsnap_95013


// Bilan // Plein de petites scènes qui mettent en valeur l'alchimie entre les acteurs et leur don pour la comédie, une petite dose de soap moyennement maîtrisée mais qui relance l'intérêt et des intrigues qui ne se cherchent plus mais qui se trouvent : on peut dire que cet épisode est réussi ! Vous remarquerez que j'ai soigneusement évité le sujet Rob Lowe. Trop douloureux pour le moment.

44069764

21 janvier 2010

Brothers & Sisters [4x 13]

dnes_season4_brothers_kitty

Run Baby Run // 7 9oo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_127409 vlcsnap_134171

   La baisse de régime post-cancer se poursuit malheureusement dans Brothers & Sisters. Une fois encore, cet épisode était tout ce qu'il y a de plus sympathique et divertissant mais il lui manquait le supplément d'âme qui a fait le succès de la série. Si l'on analyse les choses du point de vue des coulisses, vous savez peut-être que les showrunners viennent à nouveau de changer, raison invoquée par les intéressés : le souhait de se lancer dans de nouveaux projets, partir avant de se lasser. Ils restent néanmoins impliqués dans la série. L'épisode précédent et celui-ci sont donc ceux des premiers pas du nouveau showrunner (qui est un scénariste de la série de longue date), il lui faut trouver ses marques et lancer les premières intrigues qui marqueront le début de son "règne". C'est pas que je cherche des excuses à la baisse de régime actuelle mais un peu quand même... Une chose qui ne change pas et qui me plaît de plus en plus, c'est Kevin et Scotty futurs parents ! Je n'étais pas du tout convaincu au départ par cette nouvelle intrigue "bébé" mais elle a son charme et le fait qu'elle soit quasi-systématiquement traitée sur un ton léger n'y est pas étranger. Je reste encore très indécis sur le cas Michelle en revanche. Elle n'est pas antipathique mais elle a vraiment l'air simple d'esprit et inconsciente. Je me demande ce qu'elle nous réserve mais je sens qu'on nous prépare tout doucement le terrain vers une révélation étonnante ou une tournure plus dramatique... Je ne l'avais pas remarqué avant mais Roxy Olin ressemble vraiment à sa mère (Patricia Wettig). Ca se passe dans le regard. Troublant !

   Je n'en ai pas encore fait mon deuil alors je me permets d'y faire réfèrence une nouvelle fois : Luc, où es-tu ? Reviens ! A en croire Sarah, elle est bel et bien passer à autre chose. J'espère que cette histoire avec Roy ne va pas durer. J'dis ça mais je ne le pense pas vraiment. J'ai beau vouloir détester le monsieur par principe, il faut bien reconnaître qu'il n'est pas désagréable et qu'il apporte un autre type de relation pour Sarah, plus adulte. Pour le moment, elle le voit un peu comme le messie, elle va certainement vite déchanter. Je ne le sens pas assez fun pour elle. En plus, gros point négatif : il est Républicain. Ca a beau ravir Kitty et Robert, ça ne suffira pas. Le mini-débat sur la fouille à l'école était d'ailleurs très intéressant. J'aime quand la série se permet ce genre de chose. Par contre, j'ai quand même eu l'impression que les scénaristes soutenaient plus un camp que l'autre puisque c'est vite devenu Sarah contre le reste du monde. Et comme j'étais plutôt du coté de Sarah justement, ça m'a géné. La petite crise annuelle de Saul était la bienvenue. Je l'ai trouvé très injuste vis à vis de Nora mais cela a permis plein d'échanges entre eux drôles et émouvants. Mais, j'ai raté un épisode ou quoi ? Je pensais que Saul était toujours avec l'homme qu'il avait présenté à la famille en saison 3. Certes, on n'en parlait plus depuis longtemps mais quand même. Ca m'a étonné.

   Chez les McCallister, le vent tourne. Voilà que les rôles s'inversent un peu trop rapidement à mon goût : Robert laisse tomber les élections mais Kitty s'y engage ! J'ai du mal à imaginer ce à quoi ça pourrait ressembler mais la perspective d'une Kitty plus engagée que jamais ne me déplaît pas. J'ai juste peur que Robert perde du coup beaucoup d'intérêt. En tous cas, garder coûte que coûte la partie politique de la série est essentielle à son équilibre. C'est sans doute le seul moyen qu'il restait pour relancer l'intérêt. Je demande à voir ! Toujours est-il que Kitty sort à peine de son cancer. Attendre quelques épisodes était possible. L'apparition de Cheryl Hines dans l'intrigue, dans le rôle de Buffy McCreary, n'était pas des plus réussies. Elle n'était pas très intéressante et on avait du mal à croire à son amitié avec Kitty. Ca sonnait faux, pas d'alchimie entre les actrices et des dialogues faussement décalés. Ca ne me chagrinerait pas qu'elle disparaisse. Au sujet des disparitions, Ryan est toujours aux abonnés absents et personne ne s'en inquiète plus. Justin et Rebecca sont sur le banc de touche pour le moment mais c'est bien de les laisser respirer un peu.      

vlcsnap_149898 vlcsnap_135374


// Bilan // Des intrigues qui se cherchent mais des personnages en grande forme. Brothers & Sisters a un coup de mou mais tient bon. Confiant je suis.

44069764 

18 janvier 2010

Critiks Récap' [Du 11 au 18 Janvier 2010]

44069588

Cliquez sur les vignettes pour les critiques complètes


44030378

48689590


44030377

dnes_season4_biglove_bill_m

48507339


44030376

48504599

48546771

48577959

48621476

48642358


44030375_p

48473336

48582775

Being Human [Saison 1]

12 janvier 2010

Brothers & Sisters [4x 12]

dnes_season4_brothers_nora_

The Science Fair // 10 45o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_105893

   Cet épisode est plutôt sympathique et léger mais après l'intensité des précédentes mésaventures de la famille Walker, et tout particulièrement de Kitty, on ressent comme un grand vide. C'est "amusant" ça, un cancer qui laisse un grand vide... Il n'y a pas de grosse intrigue prenante, juste une suite d'historiettes souvent drôles mais pas plus excitantes que ça. La seule qui aurait pu prétendre au titre, c'est celle d'Ojaï, de la trahison de Ryan au nouveau mystère qui entoure Dennis York. Le problème, c'est que Ryan n'apparaît pas du tout. Ca m'a beaucoup gêné même s'il n'a jamais été essentiel. J'aurai aimé une deuxième confrontation avec Holly ou avec Saul, et puis aussi un petit dialogue entre Ryan et Kitty, histoire de. Cela viendra peut-être plus tard... J'ai beaucoup aimé le vif échange entre Saul et Holly. Leur alchimie n'a jamais vraiment été utilisée depuis la saison 1. Ce que dit Holly est tellement vrai. La famille passant d'abord, les Walker demandent toujours à Holly de fermer les yeux sur des choses graves. Elle en a logiquement marre, même si elle savait que se frotter à eux ne serait pas de tout repos. Je doute qu'elle revende ses parts. Comment la garder dans la série sinon ? En revanche, je mise beaucoup sur le secret que cache York. Je n'ai aucune idée de ce que ça pourrait être cela dit. C'est en tous cas une bonne chose de changer de discours. Les gens qui haïssent William même après sa mort, on en a eu assez !

   Une grande partie de l'épisode repose sur... Paige ! Eh oui, la jeune fille qui grandit à vue d'oeil a droit à un petit quelque chose chaque année et cette fois-ci, il s'agit d'un projet de science qui va être prétexte à réunir toute la famille, à les faire s'engueuler et puis aussi à montrer que sa crise d'adolescence commence et que Sarah n'est pas au bout de ses peines ! Les répliques entre Sarah et Paige sonnaient assez juste, elles mettaient très bien en valeur toute l'injustice et toute l'ingratitude que les enfants ont vis à vis de leurs parents quand ils grandissent. On est tous passés par là... L'attitude de Kevin a été exécrable pendant tout l'épisode et il nous a une fois de plus montré que la compétition ça le fait bander, qu'il veut toujours tout contrôler et en résumé, qu'il est le Walker le plus égoïste ! Scotty a bien de la patience. Le propos n'était donc pas nouveau mais l'humour était là pour compenser et on a eu plein de bonnes choses à ce niveau-là. Je regrette quand même un peu que son homosexualité rentre si souvent en ligne de compte quand il s'agit de se moquer de lui. La course aux embryons m'a bien fait marrer et permet de faire passer une intrigue un peu lourde et déjà abordée avec légéreté. Concernant, Justin, on n'avance pas des masses. Son énième coup de sang m'a ennuyé. A ce propos, son camarade de la fac a été complètement zappé. Son prof aussi. Pour toujours ? Ca ne me disait rien mais je n'aime pas les intrigues qu'on laisse indéfiniment en suspens. 

   Ca y est : Simon a dévoilé son vrai visage et à mon grand désespoir, il se cache bien un escroc derrière ce beau sourire et ce beau bronzage. Tout comme Nora, je suis tombé dans le panneau, j'ai été trop naïf. Je voulais tellement y croire ! Je voulais tellement que ce soit enfin le bon ! Jusqu'au bout j'y ai cru et puis il a fallu se rendre à l'évidence. Le dénouement était très amusant en tous cas, et assez innatendu. On ne manque pas de nous caser une moue tristounette de Nora pour bien signifier qu'elle est contente de s'être vengée mais que, quand même, ce beau salaud lui plaisait. Du coté de Sarah, les choses bougent puisqu'elle a rencontré un parent d'élève qui pourrait bien lui plaire. On ne sait rien de lui pour le moment, impossible de juger ce qu'il vaut. A voir. Mais déjà physiquement, c'est pas la même chose que Luc... J'espère qu'il reviendra lui ! Je m'en étais persuadé en fait mais rien ne dit que ce sera le cas.   

vlcsnap_105678


// Bilan // Un épisode trop calme mais agréable. On attend de pied ferme que de grandes lignes directrices soient lancées pour la deuxième partie de la saison, sachant qu'il sera bien difficile d'être à la hauteur de la première.

44069764