23 mars 2009

Private Practice [2x 19]

Privateprectice

What Women Want // 9 74o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_112123

   J'espérais un avancement des intrigues la semaine dernière, il n'est pas vraiment venu. Visiblement, ce n'est pas pour cet épisode non plus. En gros, on garde tout pour le season finale et on comble comme on peut en attendant. Le père de l'enfant de Violet reste une énigme. J'aurai bien fait un parallèle avec le père de la fille de Rachida Dati mais là, au moins, on a une piste. C'est soit Sheldon, soit Pete, et je le répéte : la logique sérielle voudrait que ce soit Pete. On verra... En attendant, Violet devient pote avec Charlotte et pour le coup, c'est une avancée bienvenue. J'en avais marre de voir Charlotte et Cooper se disputer sur le sujet. Ca reste quand même très bizarre tout ça. La patiente dont s'occupait Violet refusait d'accepter que son enfant soit mort dans son ventre. J'avoue que ça m'a beaucoup touché et l'idée de le lui faire prendre conscience à travers le récit de Dell était bien vu. La mère de la fille de Dell a obtenu une promotion et s'est barrée avec sa fille sans laisser d'adresse et sans un au-revoir. Je trouve dommage que Dell ait été réduit à cette intrigue avec sa fille toute la saison mais il faut reconnaître que ça a souvent offert de jolis moments d'émotion.

   Pendant que Naomi se cherche un nouveau mec uniquement pour flirter, Sam commence à en avoir gros sur la patate ! On est vraiment dans une impasse là. Je ne vois pas quelle solution choisie par les scénaristes pourrait être la bonne. Soit ils se remettent ensemble et ça n'apporte rien de nouveau. Soit ils continuent ce petit jeu malsain advitam eternam et on va grave se faire chier. Je me suis attaché à eux alors que je ne les aimais pas au début mais sans bonnes intrigues, ils vont vite m'ennuyer. De son coté, Addison s'est embarquée dans une histoire compliquée avec un homme marié et dont la femme est sa patiente ! J'aime bien l'idée, j'aime bien l'alchimie entre Kate Walsh et Josh Hopkins mais pourtant, ça ne fonctionne pas vraiment. Ca manque peut-être de tension sexuelle, et de tension tout court. Et puis on sait bien qu'Addison va finir par craquer donc ce n'est pas la peine de faire traîner ça sur cinq épisodes. Qu'elle le chevauche sauvagement et après, on verra...

vlcsnap_107775


// Bilan // Beaucoup trop de surplace malheureusement pour que l'ensemble soit passionnant. Mais il y a de bonnes choses et de jolis moments d'émotion.

 


15 février 2009

Private Practice [2x 16]

dnes_v2_private_mini_ban

Ex-Life // 14 1oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_482504

   Cet épisode était censé faire parti de Private Practice mais j'ai vraiment eu l'impression de regarder Grey's Anatomy. On passe plus de temps au Seattle Grace, évidemment, et c'est tout le problème d'avoir fait le choix d'amener Addison et sa bande à Seattle plutôt que Derek et sa bande à Los Angeles. En rien cet épisode ne fait la promotion de Private Practice. C'est un peu dommage puisque c'était le but. Les audiences sont excellentes mais il ne faut pas rêver, elles vont vite retomber une fois le crossover terminé et ce sera un peu de la faute des scénaristes. Autant commencer par ce qui prend le moins de place dans l'épisode : les scènes à Los Angeles ! Une seule intrigue, celle d'une femme qui fait une dépression post-natale et qui va même jusqu'à faire du mal à son bébé pour qu'il s'endorme enfin. En soit, c'est plutôt intéressant. Mais ça n'est évidemment là que pour faire écho à la grossesse de Violet. On se concentre davantage sur ce que ressent Pete vis à vis de tout ça. Et je me demande de plus en plus où Violet a obtenu son diplôme de psychologie parce que quand il s'agit d'elle, elle n'est vraiment pas efficace et perspicace. Tout ça m'a plus irrité qu'autre chose et puis Sheldon est complêtement mis de coté alors que c'est peut-être lui le père, faut pas l'oublier ! La partie sur Charlotte est nettement plus intéressante. Elle ne trouve pas sa place dans cette relation forte qui unit Violet et Cooper. Je trouve qu'elle n'essaye pas suffisamment même si en se mettant deux secondes à sa place, on se dit que ça doit être horrible à vivre ! On n'en veut pas à Cooper car ce qu'il fait pour son amie force le respect.

   Au Seattle Grace, ben j'ai du mal à comprendre pourquoi le cas de Archer est si peu mis en avant. Je pensais que ce serait le centre de l'intrigue mais l'autre cas médical prend plus de place. Le fait que le crossover s'étende sur 6 épisodes n'y est certainement pas étranger. D'un coté, c'est parfait pour les audiences. De l'autre, c'est plus difficile à gérer pour les intrigues. Le peu que l'on voit Archer, il est extrêmement antipathique. Les remarques de Bailey sur le sujet sont d'ailleurs très drôles. Derek est également très irritant car il s'élève à la fois contre Addison et contre Archer. Et il se permet de faire une erreur en plus ! J'ai vraiment de plus en plus de mal avec ce personnage décidement insaisissable. L'autre cas médical suit son cours et on trouve le moyen de faire intervenir Addison dans tout ça. Son frère est en train de mourir et on la fait bosser ! Est-il vraiment en train de mourir d'ailleurs ? Visiblement non. On a voulu nous faire peur un instant, et ça marche, mais finalement tout va bien. J'attends toujours que l'on passe à la phase dramatique où Archer mourra dans d'atroces souffrances ... A part ça, on revient sur quelque chose que je croyais clôt : les sentiments de Sam pour Naomi. Il veut se convaincre qu'il est passé à autre chose mais ce n'est clairement pas le cas et Bailey le lui fait bien comprendre. Les scènes qu'ils partagent sont les meilleures de l'épisode. C'est à la fois drôle et touchant, l'intéraction entre les deux personnages fonctionne parfaitement.

vlcsnap_497089


// Bilan // Bien que l'on passe aisément des scènes à Seattle aux scènes à Los Angeles, ce crossover est globalement une déception tant il semble passer à coté de ce qui nous intéresse vraiment. Le cas Archer est à peine développé pour laisser place à des conflits irritants et déjà vus entre Addison et Derek.