08 janvier 2010

Ugly Betty [4x 10]

dnes_season4_ugly_miniban

The Passion Of The Betty // 5 o8o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_129172

   Tout comme Betty ne se passionne plus pour Matt, je ne me passionne plus pour Betty. Et pourtant, je dois dire que depuis deux-trois épisodes, le niveau remonte un peu. Du coup, la saison 3 pourrait rester la pire de la série. Je ne sais pas si c'est voulu ou si c'est un heureux hasard de la programmation, mais j'ai trouvé cet épisode particulièrement drôle et la série vient justement de prendre ses quartiers d'hiver au sein de la "Comedy Wednesdays Night" de ABC. Une demande de la chaîne de muscler Betty pour l'occasion ? Les dialogues étaient très soignés, plus encore que d'habitude; Le duo Marc/Amanda a repris des couleurs; Wilhelmina nous a sorti quelques piques bien senties et Matt nous a dévoilé son talent caché pour la peinture sous forme d'oeuvres représentant Betty dans des positions... comment dire ? Etranges ! Ca aurait pu être plus trash, clairement, mais c'était déjà très amusant. Et puis mine de rien, ça représente du boulot tout ça ! Je trouve dommage que Matt soit une telle girouette et qu'il n'ait strictement aucune personnalité, c'est selon le bon vouloir des scénaristes et ce qui les arrange, mais il est moins chiant qu'avant. Il va falloir s'en contenter. Doucement mais sûrement, Betty se décoince. J'ai adoré le court passage en noir et blanc où elle devenait hystérique. On aimerait la voir comme ça sans que ce soit un rêve, de temps en temps. Et puis la première scène avec son dentiste (le retour pour l'occasion de Jesse Tyler Ferguson, actuellement dans Modern Family) m'a bien fait rire aussi. Cerise sur le gâteau : on l'a vue au lit avec Matt ! Ils dormaient, ou essayaient de dormir, mais c'est déjà un pas énorme. Betty couche quoi ! Betty baise !

   Le mot-qu'il-ne-faut-pas-prononcer a été prononcé. Sacrilège ! Comment ABC a pu laisser passer ce "abortion" dans la bouche de Cal ? Ah ça y est, je sais : c'était pour accentuer le coté "grand méchant" du personnage à ce moment-là. Et par la même occasion, montrer à quel point Claire a eu raison de ne pas s'être faite avorter il y a 30 ans. La morale est sauve, Dieu merci ! Cette intrigue autour de l'enfant caché de Claire a enfin pris tout son sens, servant à instrumentaliser le grand retour de Wilhelmina à Mode et le départ de Cal. Il y a comme un arrière-goût de déjà-vu (dans Ugly Betty même) mais ça reste divertissant. Surtout quand Wilhelmina cherche à faire parler Amanda en l'appâtant comme un chien non pas avec des croquettes mais avec des colliers et des chaussures. Quant à l'ami Marc, il ne sait pas comment se débarrasser de son amoureux-transi suite à une folle nuit aux Bahamas et c'est moyennement drôle. Au départ, on ne comprend pas bien pourquoi il est si réticent à l'idée d'être en couple avec ce garçon, niais mais charmant, et plus tard, même si on a compris, on a envie qu'il lui laisse une chance. Ce qu'il fait d'ailleurs. On verra ce que ça va donner. Cette intrigue a clairement été inventée pour offrir à Marc un peu de bon temps et un petit quelquechose rien qu'à lui mais ils auraient pu trouver mieux, plus original.       

vlcsnap_130449


// Bilan // Cet épisode m'a été agréable. On dirait que les scénaristes se sont dopés pour son écriture. Le rythme et l'humour étaient là. Les bonnes idées sont aux abonnées absentes mais on ne peut plus tout avoir...


14 décembre 2009

Ugly Betty [4x 09]

dnes_season4_ugly_miniban

Be-Shure // 4 8oo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_92986

   Deuxième épisode consécutif d'Ugly Betty pendant lequel je n'ai pas baillé aux corneilles ni senti mes paupières lourdes, très lourdes. Oui, cet épisode, comme le précédent, était suffisamment rythmé pour ne pas être ennuyeux et suffisamment drôle pour ne pas être agaçant ! Et pourtant, 80% de l'épisode se passant dans la casa Suarez pour le réveillon de Noël, tout était fait pour qu'Ignacio nous énerve entre deux bouchées de ses spécialités dégoulinantes de bons sentiments. Ses répliques et ses faits et gestes étaient en réalité écrits avec beaucoup de second degré, comme si les scénaristes avaient pris conscience de leurs erreurs passées. Je reste sur mes gardes, ce n'est pas la première fois non plus qu'Ignacio est supportable. Il peut très bien, dès le prochain épisode, nous refaire ses coups habituels. En attendant, le quiproquo entre les soeurs Suarez qui se croient toutes les deux enceintes était tout à fait réussi. C'était amusant, bien que prévisible, et touchant sur la fin. Hilda n'était pas énervante et n'en a pas fait des tonnes. Sa séparation d'avec Archie m'a un peu surpris sur le moment, d'autant que je pensais qu'on nous jouerait la carte du "Mais qui est le père ?" alors que le doute n'est apparamment pas permis : il s'agit de l'enfant de Bobby. C'est une bonne chose cela dit puisque Bobby étant un personnage assez marrant, je serais ravi de le voir rester un petit moment dans les parages. Par contre, Matt est toujours aussi niais. C'est le syndrôme des copains de Betty sauf qu'à la différence d'un Henry ou d'un Gio, il n'est même pas drôle. Il s'imaginait déjà faire un enfant avec Betty... Mon Dieu, l'horreur quoi !

   Les 20% restants de l'épisode sont consacrés aux manigances de Daniel assisté de Marc pour faire revenir Wilhelmina à Mode, ce qu'elle finira par faire au bout de 42 minutes. Ce n'était guère passionnant, bien que le duo Daniel/Marc ait un certain charme, et puis j'en ai marre de voir Wilhelmina partir, revenir, repartir et rerevenir... C'est usant. Ses visites en prison étaient par contre très hot. Les scénaristes misent tout sur la plastique de Grant Bowler et ça marche (un peu). Enfin, Claire Meade part à la recherche de son fils caché du coté du Mont Rushmore. Je ne sais pas où cela va nous mener mais pour l'instant, ça va que j'adore Judith Light sinon je me serais sérieusement fait chier. Puis ça fait plaisir de la voir un peu plus naturelle, sans toutes ces tenues colorées que Roselyne Bachelot ne renierai pas et ces tonnes de maquillage et de spray qui l'enlaidissent plus qu'autre chose alors qu'elle est sublime pour son âge.

vlcsnap_85732    


// Bilan // Un épisode sympathique qui ne casse pas trois pattes à un canard mais qui a le mérite d'être divertissant. Et c'est tout ce que l'on demande à Betty et ses comparses.

07 décembre 2009

Ugly Betty [4x 08]

dnes_season4_ugly_miniban

The Bahamas Triangle // 4 2oo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_20511 vlcsnap_44151

   Vous vous souvenez des Vacances de l'Amour d'AB Productions, non ? Evidemment, c'est inoubliable ! Eh bien cet épisode spécial Bahamas d'Ugly Betty y ressembler à s'y méprendre, les moyens en plus bien entendu. Les dépaysants paysages de carte postale ont un charme et une énergie dont la série avait besoin pour nous réveiller un peu après une avalanche de mauvais épisodes. La mission est plutôt réussie dans l'ensemble même si on est encore très très loin du guilty-pleasure que l'on aimait tant. Les scénaristes se sont amusés à mettre un peu de bordel dans les couples, à tel point qu'au bout du compte, Betty retrouve les bras de Matt. Cela devait bien arriver. Je n'en suis pas spécialement content mais au moins, ça, c'est fait, comme on dit ! On attend maintenant la rupture définitive, à moins que les scénaristes aient dans l'idée de finir la série sur... je ne sais pas... un truc aussi nul que leur mariage par exemple ! Autre couple à se retrouver mais c'est déjà plus surprenant : Wilhelmina et Connor. Nope, il n'est pas mort. Ca, on s'en doutait. Son apparition à la Daniel Craig dans Casino Royale a fait son petit effet, d'autant que Grant Bowler ressemble (un peu) à l'interpréte de James Bond. Au niveau de l'intrigue en elle-même, ce n'était pas très intéressant, le but étant clairement de s'en débarrasser une bonne fois pour toutes et trouver un moyen de faire rester Wilhelmina à Mode. Ca aussi, c'est fait !

   Les péripéties amoureuses de Betty ont été accompagnées des péripéties professionnelles habituelles. Un shooting qui tourne mal, on connaît la chanson... Et en parlant de chanson, une star de la musique est venue faire une apparition : Shakira ! Elle doit dire quatre mots en tout et pour tout mais c'est pas grave, elle est juste venue faire la promo de son album (mauvais, mais ça c'est une autre histoire) et on nous a d'ailleurs collé le titre Gipsy en fin d'épisode. Pas très inspiré tout ça, d'autant que j'ai bien l'impression que Shakira n'a même pas fait le voyage aux Bahamas. Ses scènes ressemblaient à du fond vert. Pour en revenir aux couples, un autre s'est reformé, si tant est que l'on puisse parler d'un couple : Amanda et Daniel ! Je ne sais pas où cela va nous mener mais je les aime bien ensemble. Ca me rappelle le début de la série. Nostalgie... Et puis chez les Suarez, car ils sont là cette semaine (enfin toujours pas Ignacio et personne ne s'en plaint), Hilda retombe dans les bras du bad boy Bobby. Je ne sais pas pourquoi mais je l'aime bien celui-là. Peut-être parce qu'il est moins insipide que Archie et à peu près tous les autres personnages masculins de la série, Marc mis à part. C'est marrant quand même. Hilda a à peu près tous les droits tandis que Betty doit toujours vivre comme une nonne. Jamais compris ce choix des scénaristes. Sinon, bonne nouvelle pour la suite : Marc devient l'assistant de... Daniel ! Cela va sûremement durer un ou deux épisodes à tout casser mais ça rompra la monotonie malgré tout. Puis les scènes partagées entre les deux personnages étaient sympas dans cet épisode. Je me suis rendu compte que leur duo n'avait jamais été testé. On va voir ce que ça donne !   

vlcsnap_35313 vlcsnap_30864


// Bilan // Sans parler de bon épisode, on peut dire que ce petit voyage aux Bahamas a été bénéfique pour secouer un peu tous les personnages et les amener vers de nouvelles intrigues pas forcément prometteuses, pas forcément inédites, mais autres que celles développées en ce début de saison, qui étaient assez minables.

01 décembre 2009

Ugly Betty [4x 07]

dnes_season4_ugly_miniban

Level (7) With Me // 3 4oo ooo tlsp.

44030375_p


vlcsnap_98823

   Encore raté ! Décidément... Cette semaine dans Ugly Betty, absence totale des Suarez ! Pas de crise de jalousie d'Hilda, pas d'hystérie made in Justin, pas de bons sentiments façon Ignacio. Autant dire que cet épisode aurait pu être génial ! Mais il ne l'a pas été. Vraiment pas. La faute à qui ? La faute à Daniel Meade ! Cela fait maintenant 8 épisodes que sa Molly est morte et on continue à nous emmerder avec son deuil. Dans une autre série, ça ne m'aurait pas forcément dérangé. Mais dans Ugly Betty, on veut du fun, de la folie, et pas des intrigues déprimantes remplies de guimauve. Puis les acteurs, Eric Mabius en l'occurence, n'ont pas la carrure pour interpréter ce genre de tragédie. Toute cette histoire de secte était donc à l'apogée de sa nullité. C'était invraisemblable, mais dans le sens négatif du terme. Les rares tentatives de faire rire sont toutes tombées à l'eau. Dylan Baker était insupportable, Jamie-Lynn Sigler inutile et les statagèmes de Betty pour sortir son ex-patron de ce mauvais pas ennuyeuses. Le seul truc qui m'a plu, c'est la "thérapie" très rapide d'Amanda avec Mrs. Meade. Vraiment drôle pour le coup et dans l'esprit de la série (première version). La relation entre Amanda et Matt avance très doucement. Le fait d'offrir une relation séreuse à Amanda est une bonne idée à la base mais avec l'insipide Matt, ça perd de son intérêt.

    L'intrigue soapesque de Wilhelmina et sa fille Nico avait du potentiel mais il a été gâché, on ne sait comment. Peut-être parce que Wilhelmina fait un peu trop preuve d'humanité et qu'elle manque définitivement de verve, peut-être parce que Nico n'est pas assez garce dans l'attitude. Il aurait fallu que ce soit traité de manière plus outrancière. La présence de Mark permet d'ajouter quelques instants de drôlerie mais c'est tellement bref et tellement déjà vu. Le coup de Wilhelmina en jogging quand même, j'approuve !

vlcsnap_90972


// Bilan // Deux des intrigues principales de ce début de saison 4 s'achèvent ici, dans une certaine nullité, et l'on se demande bien ce que les scénaristes vont nous inventer d'ici à ce que la série soit définitivement annulée, au grand soulagement de tous, ABC y compris...

17 novembre 2009

Ugly Betty [4x 06]

dnes_season4_ugly_miniban

Backseat Betty // 4 38o ooo tlsp.

44030375_p


vlcsnap_84134

   Tiens, Betty a failli s'amuser cette semaine ! Pas de chance : à chaque fois qu'elle osait, ce n'était qu'un rêve. Comme lorsqu'elle a arraché la chemise d'Adam Rodigruez par exemple, ou qu'elle lui a fait des avances très claires. Cela aurait été sympa qu'elle se sente pousser des ailes pour une fois et qu'elle se dévergonde un peu avec lui. Les scénaristes en ont décidé autrement. Ugly tu es, ugly tu resteras. Le personnage n'évoluera donc jamais, pas plus que les membres de sa famille, tous plus énervants les uns que les autres. Cette fois, et comme souvent, c'est Hilda qui a fait chier son monde. Jalouse que Betty puisse bien s'entendre avec son ex, elle lui a fait clairement comprendre que c'était chasse-gardé. Elle a même essayé de la maquer avec un autre, ringard bien entendu. Le coup classique donc, qui ne fonctionne plus du tout. On a beau nous sortir derrière la petite morale bien pensante "je voulais te protéger de cet horrible garçon ma soeur", on n'y croit pas une seule seconde. Mention bien à Adam Rodriguez quand même qui, échappé des Experts : Miami, prouve qu'il sait aussi se débrouiller dans la comédie. Sa version du bad boy n'était pas clichée, ce qui l'a forcément rendu sympathique. J'imagine que s'il revient, le cliché prendra le dessus cela dit... A coté de ça, je vomis les bons sentiments qui ont inondé l'intrigue de Justin sur la fin et ce message tellement usé "assume ce que tu es et ne t'occupe pas de ce que peuvent penser les autres". En plus d'être niais, c'est une supercherie. C'est impossible de ne pas faire attention à ce que les autres disent ou pensent. On peut leur faire croire que l'on s'en fout mais au fond on ne s'en fout pas. Jamais. Hilda ne méritait pas sa couronne et les applaudissements de la salle étaient vraiment de trop.

   Je me suis fait avoir la semaine dernière : si les nouvelles intrigues lancées étaient effectivement prometteuses, j'ai été naïf de croire que les scénaristes étaient encore capables d'en faire quelque chose de bien, de soapesque. La storyline de Wilhelmina et de sa fille est stoppée net par la décision de la diva de Mode : elle veut quitter le magazine et rejoindre Connor on ne sait où ! Problème : il a été retrouvé mort sur une plage. Soi-disant. Il y a 90% de chances que ce soit faux. En attendant, Vanessa Williams a tenté de jouer la femme éplorée mais elle manque malheureusement d'entraînement et n'était donc absolument pas convaincante. Quant à l'intrigue de Daniel, ça s'éternise pour rien. Le plan secret de Natalie est finalement sans saveur, sans piquant. On trace un parallèle très peu subtil avec une secte dont le gourou est interprété par Dylan Baker, que je déteste. Il joue toujours les méchants, il me fatigue. Ennui total donc de ce coté-là et même la présence d'Amanda ne suffit pas pour relever la barre.

vlcsnap_100280 


// Bilan // Ce que je retiens de cet épisode, c'est une réplique de Wilhelmina qui m'a fait beaucoup rire et c'est tout : "Ne parle pas aussi fort Nico, c'est Angela Lansbury ma voisine et je sens qu'elle va encore se plaindre de moi à la copropriété !" J'admets qu'en français et à l'écrit, ça ne rend pas...


10 novembre 2009

Ugly Betty [4x 05]

dnes_season4_ugly_miniban

Plus None // 4 8oo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_80943

   Agréablement surpris par cet épisode qui, et c'est la première fois depuis fort longtemps, contenait plus d'éléments intéressants et amusants que d'éléments chiants comme la pluie ! Mieux encore : certaines intrigues prennent une tournure excitante ! Prenez cette rabat-joie de Natalie : elle cache en réalité un plan secret et sa rencontre avec Daniel était en fait tout sauf anodine ! Elle en veut certainement à son pognon et elle a des alliés. Il aurait sans doute été préférable qu'elle dévoile son vrai visage plus tôt, ça nous aurait évité des scènes super lourdes dans les épisodes précédents, mais en contrepartie, l'effet de surprise aurait sans doute été moins grand. J'achéte ! A voir la tournure que vont prendre les événements. Une chose est sûre et ça n'a jamais changé : Daniel est un idiot de première. Il se laisse mener par le bout du nez de la bite à chaque fois ! On en arrive au truc que je n'ai pas tellement aimé parce qu'on le sentait venir depuis... la saison dernière : Claire et Cal sont ensemble et Daniel les surprend en train de s'embrasser. Allons bon, il n'y a pas mort d'homme. C'était quand même l'occasion pour Judith Light de faire un peu plus que de la figuration. Son personnage est tellement lisse maintenant, c'est désolant. En revanche, l'actrice étant toujours excellente, elle réussit à faire passer une certaine émotion là où d'autres n'auraient même pas essayé. L'histoire du fils caché pue le réchauffé mais ça a le mérite d'être dans l'esprit saison 1 et saison 2 de la série. Alors, Matt ou pas Matt ? Ce serait quand même très nul.

   Pour une fois, Betty ne m'a pas trop agacé. La quête d'Amanda pour lui trouver un Plus One pour la soirée où elle est censée aller avec Matt était amusante. Le coup des petites-annonces pour amateurs de grosses m'a fait beaucoup rire. La petite danse en solo sur Bulletproof de La Roux (vous pouvez toujours découvrir plusieurs de ses titres dans le lecteur Deezer de la colonne de droite) puis sur Dancing With Myself de Billy Idol était très sympa. Bizarrement, sur le moment, j'ai même trouvé America Ferrara assez sexy. Disons que je comprenais le regard coquin de Matt ! De toute façon, il est clair que l'on nous amène doucement vers une Betty toute jolie. Du coté de Wilhelmina, petit retournement de situation que je n'ai pas vu venir. Nico est bien la fille de sa mère : elle a échauffadé un plan diabolique pour faire cracher son argent à sa mère. Si ça se trouve, elle ne l'a même pas tué son ex, ça fait aussi partie du plan ? C'est pas complètement déjanté comme certaines intrigue de Wilhelmina ont pu l'être par le passé mais c'est toujours mieux que sa découverte de l'amour et de l'instinct maternel ! A part ça, on voit très peu les Suarez et c'est très bien comme ça.

vlcsnap_60164


// Bilan // Les scénaristes d'Ugly Betty sont sur la bonne voie pour redonner un peu d'éclat à la série avant qu'elle ne fasse ses adieux. 

      

03 novembre 2009

Ugly Betty [4x 04]

dnes_season4_ugly_miniban

The Wiener, The Bun And The Boob // 4 26o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_111536

   Comme vous l'aurez peut-être remarqué, j'ai décidé, dans ma grande bonté, de revoir mes exigences à la baisse concernant Betty. Cela fait maintenant un an que le soap assumé qu'elle était n'est plus, il faut donc faire avec ce que l'on a. Et dans cet épisode, on a eu un gag absolument grotesque mais honteusement drôle. Pour les besoins d'un article, Betty, accompagnée de Mark, a dû se déguiser en hot-dog. La voir se dandiner dans son costume de saucisse était hilarant. J'ai particulièrement aimé leur représentation chantée et chorégraphiée devant Wilhelmina, priceless, et j'ai aussi beaucoup aimé quand Betty a dû se plier en quatre pour entrer dans un taxi. Mieux encore : le cri d'horreur d'Amanda en la voyant arriver ! Si vous me lisez sans avoir vu l'épisode, vous me croyez peut-être fou : je vous jure que c'était super marrant. Il est vrai qu'en dehors de ça, Betty était encore à claquer. Combien de fois faudra-t-il encore qu'elle se fasse avoir avant qu'elle ne change ? Mark l'a à nouveau traitée comme une merde et elle n'a rien trouvé de mieux à faire que de lui sauver la mise ! Indécrottable. C'était en tous cas une bonne idée de faire, le temps d'un épisode, de Mark l'assistant de Betty. Quand ils sont ensemble, les vannes fusent et on passe forcément un bon moment. Le duo Wilhelmina/Nico s'est révélé plus intéressant qu'au premier abord, il se trouve qu'en fait Nico est une mini-Wilhelmina. Ca pourrait offrir de bonnes choses à l'avenir, saut si les scénaristes persistent avec cette histoire de meurtre à deux balles.

   Le reste de l'épisode était agaçant. Hilda a fait une photo olé-olé qu'elle a envoyé par inadvertance à tous ses contacts et pas seulement à son chéri qui en était le destinataire à la base. Ca aurait pu êtrer piquant, c'était juste consternant. Il a fallu nous faire le coup de la morale "On-Ne-Fait-Pas-De-Photos-Seins-Nus", à prononcer façon Super Nanny ! On nous emmerde toujours avec le deuil de Daniel et sa pote un peu cinglée qui fait plus ou moins partie d'une secte. Ils vont finir par se sauter dessus sans doute, on attent... Et puis l'intrigue autour de la nouvelle assistante de Daniel n'avait aucun intérêt, c'était du vu et revu. Si Daniel n'a rien appris après toutes ces années, c'est vraiment triste. 

vlcsnap_118643


// Bilan // Il a suffit d'un seul gag honteux qui prend une place folle pour que l'épisode soit sauvé du naufrage. 

29 octobre 2009

Ugly Betty [4x 03]

dnes_season4_ugly_miniban

Blue On Blue // 4 42o ooo tlsp.

44030375_p


vlcsnap_63297

   Attachante Betty mais tellement usante aussi. Je crois que si l'on n'avait pas tout ce passif avec ce personnage qui passe sa vie à faire des bourdes puis à réparer ses erreurs, cet épisode aurait simplement été fun. Malheureusement, il a fallu que Betty merde encore et encore et c'est tellement agaçant, même rageant... Je ne parle même pas de l'ensemble de la famille Suarez qui s'incruste dès qu'elle peut. Quand on regarde bien, si le rendez-vous de Betty avec le créateur de mode s'est mal passé, c'est en partie à cause de sa connerie congénitale mais aussi de celle de sa soeur qui, en voulant arranger les choses, à encore plus fait foirer la soirée ! Heureusement, Ignacio est resté à peu près discret. Non parce que lui, c'est le pire de la famille. Evidemment, tout cela ne serait pas arrivé si Marc n'avait pas mis son grain de sel. Mais pour le coup, on l'en remercie. Puis s'il y a bien une chose dont je ne me lasse pas, c'est ses face à face avec Betty toujours hypra bitchy. De même, après un Season Premiere où ils étaient très éteints, Marc et Amanda nous ont fait leur grand numéro et c'était très bon. Pendant son rendez-vous avec Matt, Amanda nous a fait du grand Amanda, et bizarrement, je la trouve de plus en plus touchante cette fille. J'espère qu'il va se passer quelque chose avec Matt, histoire de pimenter la routine ronronnante de la série. Et j'espère que les scénaristes n'ont pas oublié que Matt était sex-addict avant de rencontrer Betty ! Oui, Betty, c'est mieux qu'une cure de désintox dans ces cas-là... Cela pourrait être marrant que ça le reprenne avec Amanda tiens !

   A coté de la grande storyline burlesque de l'épisode, il y a des petites intrigues mollassonnes pour combler l'antenne. La fille de Wilhelmina est déjà mise en stand-by et on la troque contre le retour de Connor, qui ne sert strictement à rien présentement. Peut-être plus tard. A partir du moment où l'on sait très bien qu'elle ne va pas partir avec lui, ça perd de son intérêt. Hâte de savoir quand même ce qu'ils magouillent. Reste à espérer que cela aura un impact fort et raménera des éléments soapesques à la série puisqu'elle en manque cruellement depuis la saison dernière. Du coté de chez Daniel, on aboutit enfin sur l'acceptation de la mort de Molly. Je comprends tout à fait que l'on ne puisse pas zapper le personnage comme ça, ça n'aurait aucun sens. Mais peut-être aurait-il fallu ne jamais se lancer dans cette intrigue cancer qui a bien plombé l'ambiance et qui n'a pas rendu Daniel intéressant ou même attachant. Il reste un grand benêt fils à papa, pas méchant mais pas enthousiasmant une seule seconde. J'ai trouvé le petit speech au bord de la piscine ridicule, parfaitement dans l'esprit de ce que la série peut faire de pire parfois. Et la prestation médiocre d'Eric Mabius n'a rien arrangé. Que les scénaristes cessent de se lancer dans des thèmes comme celui-là qu'ils sont incapables de gérer correctement et qui ne correspondent pas aux attentes du public vis à vis de Betty.

vlcsnap_59593


// Bilan // Je me pose une question quand même : les producteurs et/ou scénaristes de Betty lisent parfois les critiques qui peuvent être faites à l'encontre de la série (pas les miennes bien-sûr) ? Non parce que quand on voit ce début de saison 4, il est évident qu'ils n'ont rien compris et/ou qu'ils ont décidé de ne rien changer. Etrange quand on doit à tous prix sauver sa peau...   

         

22 octobre 2009

Ugly Betty [4x 01 & 4x 02]

dnes_season4_ugly_miniban

The Butterfly Effect, Part 1 & 2 (Season Premiere) // 5 o7o ooo tlsp.

44030375_p


vlcsnap_45140 vlcsnap_46409

   La saison 3 de Betty était proche de la médiocrité mais le Season Finale redonnait un peu d'espoir, quelques ficelles soapesques ayant été judicieusement tirées. Malheureusement, ce Season Premiere est loin d'être à la hauteur. Il est atrocement long déjà, et quand on regarde bien, tout ce qui s'est passé en 1h25 aurait pu se passer en 42 minutes. Ca manquait sérieusement de rythme. On a surtout eu droit à un catalogue d'historiettes sans intérêt qui ne donnent pas franchement envie de suivre toute la saison. On sent bien que, comme l'année dernière, les épisodes seront relativement indépendants les uns des autres, au détriment des grandes intrigues au long cours qui avaient fait le succès de la série lors de ses deux premières saisons.

   Ainsi, Justin fait son entrée au lycée et se fait railler par ses camarades pas très malins. Il faut reconnaître que venir en chemise Gucci à l'école quand on habite dans le Queens, c'est pas l'idée du siècle. On a de la peine pour lui, évidemment, mais c'est un thème qui avait déjà été traité le concernant. Et puis il y a toujours ce non-dit insupportable. Justin est gay. Personne ne prononce jamais le mot. Pas même Mark à qui Justin vient demander conseil. On aurait d'ailleurs aimé que cette scène ne se passe pas hors-caméra. Tout cela est prétexte à éloigner Justin de sa mère parce que c'est l'adolescence qui veut ça. Si le sujet est appronfondi dans les prochains épisodes, ça pourrait devenir intéressant. Mais si ce n'est pas l'intention des scénaristes, qu'ils s'arrêtent là plutôt que de radoter. Petite intrigue également pour Daniel qui fait son retour à Mode après la mort de Molly. Sa phase de colère dûe au deuil est logique mais elle est traitée avec tellement de superficialité que l'émotion ne passe pas. Judith Light arbore une coup de cheveux horrible. Ce sera son seul fait d'arme.

   Puisque cette saison sera sans doute la dernière, on amorce le changement de look de Betty. Dès le début de l'épisode, on sent que quelque chose a changé dans le maquillage d'America Ferrera. Elle est un peu trop jolie. Et ça se poursuit jusqu'à ce qu'elle décide de devenir une nouvelle femme. D'ici à la fin de la saison, l'actrice pourra enfin montrer aux yeux du monde qu'en fait, elle est belle comme un coeur. Et elle sera tellement belle que Daniel craquera pour elle... Grosse déception concernant Matt. Maintenant qu'il est le boss de Betty, je pensais qu'il lui en ferait baver, qu'il serait vraiment méchant. Il se contente de lui balancer des petits piques à peine drôles. Et puis le cliffhanger sur le mystérieux visiteur de Wilhelmina est révélé : c'était sa fille ! Pas une grande surprise, j'avais d'ailleurs émis cette hypothèse dans ma précédente review. Elle et elle est de retour ensanglantée après avoir tué son petit-ami ! Pour le coup, c'est bien soapesque. Mais je ne vois pas trop ce que ça peut apporter d'intéressant sur le long terme. Wilhelmina va peut-être séjourner en prison quelques heures. Sa fille aussi. Et après ? Pour finir, Amanda reçoit la visite d'une ancienne standardiste de Mode interprétée par l'excellente Kristen Johnston, qui s'est faite fabriquer de nouvelles lèvres plus que charnues pour l'occasion. Ca aurait pu être un peu plus marrant que ça mais c'était pas mal ma foi. 

vlcsnap_79187 vlcsnap_95632


// Bilan // Il en faudra plus pour convaincre chère Betty. Et puis tu joues ta vie là, alors ressaisis-toi vite même si c'est peine perdue...

25 mai 2009

Ugly Betty [3x 23 & 3x 24]

uglybetty

Curveball // The Fall Issue (Season Finale)

6 27o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_220543 vlcsnap_234833 vlcsnap_213905

vlcsnap_231076

   Je ne suis pas mécontent de ce Season Finale. Si Betty peut partir en vacances rouge de honte pour l'audience qu'elle a fait, elle peut garder le sourire : elle s'est rattrapée in extremis après une saison proche de la médiocrité. C'est toujours ça de gagné sachant qu'elle va devoir tenir encore une saison. Déplacée au vendredi soir dès la rentrée, je l'imagine mal en obtenir une 5ème ! Ce double épisode avait un petit air de saison 2. Pas de saison 1, n'exagérons rien. Les histoires de coeur étaient (trop) présentes mais elles étaient relativement émouvantes, pour une fois. Je pense notamment aux quelques mots échangés entre Daniel et Molly au sujet de l'Après, quand elle sera morte. Elle a peur qu'on l'oublie, qu'elle disparaisse totalement de la surface de la Terre sans l'avoir marquée. C'est, je crois, une peur universelle. C'est peut-être ça qui l'a rendue si touchante à ce moment précis, alors qu'elle n'a fait que m'agacer depuis qu'elle est arrivée dans l'univers de Betty. A ma grande surprise, l'énième retour de Henry a été parfaitement géré. Ca ressemblait à une belle conclusion de leur histoire chaotique. J'espère que les scénaristes ne céderont pas à l'envie de le faire revenir encore, et qui sait, à plein temps ! Car son bref retour a surtout permis de mettre fin à la relation Betty/Matt et c'est un soulagement puisqu'ils étaient devenus insupportables ensemble. Matt ne disparaît pas pour autant puisque son père lui a offert un poste en tant que... boss de Betty ! Je n'ai pas bien saisi quel poste il avait décroché précisément mais son regard de psychopathe laisse entendre qu'il est bien décidé à faire baver Betty pour ce qu'elle lui a fait ! J'ai un peu de mal à croire qu'il puisse devenir méchant mais je préfère ça à la guimauve dont la série nous a habituée depuis quelques temps.

   Le goût de saison 2 vient principalement des rivalités entre Wilhelmina et Claire Meade. On vogue d'une manipulation à une autre en se demandant bien laquelle des deux va réussir à avoir le dernier mot ! Pour le moment, c'est Claire qui l'emporte mais Wilhelmina ayant toujours un plan, les choses vont certainement vite changer. Elle a dans l'idée de voler tout le fric de Connor. Tiens, est-ce bien nécessaire de reparler de lui ? Sommes-nous amené à la revoir ? Je n'y tiens pas spécialement. Est-ce lui dans l'appartement de Wilhelmina ? En tous cas, si ce n'est pas lui, je ne vois pas bien qui ça pourrait être... Peut-être quelqu'un que l'on ne connaît pas encore ! Ou peut-être sa fille qui a complêtement été zappée. Il n'y a pas mille possibilités en tous cas. Pas mal de changements s'opérent à Mode et ça ne peut qu'être une bonne chose. Betty évolue enfin et devient éditrice ! J'espère qu'elle ne va pas perdre ce nouveau job au bout de deux jours. Ca se passe malheureusement souvent comme ça dans la série. Sa rivalité avec Marc était une des bonnes idées de l'épisode, même si ce n'est pas nouveau, et cela a permis à Amanda de faire du grand Amanda ! L'apparition d'Antonio Sabato Jr. était amusante, ainsi que cette Penny que l'on avait jamais rencontré jusqu'ici (dommage !).   

vlcsnap_237345

vlcsnap_262721 vlcsnap_262748 vlcsnap_213869


// Bilan // Après une saison sans intérêt, Ugly Betty relève doucement la tête avec un Season Finale correct. Les tentatives d'émouvoir ne sont pas vaines pour une fois et les quelques rebondissements soapesques dont on nous gratifie ont assez d'éclat pour tenir en haleine et nous laisser croire qu'une saison 4 de qualité est possible...