17 mai 2012

The Vampire Diaries [3x 22]

 vampire_diaries_season_3

The Departed (Season Finale) // 2 530 000 tlsp.

 44030376


vlcsnap_2012_05_12_00h19m27s59 vlcsnap_2012_05_12_00h19m58s108

   Ce final très décousu de Vampire Diaries m'a laissé une impression franchement bizarre, tout comme la saison dans son ensemble, qui avait bien commencé avant de perdre pied. Je ne peux pas dire que j'ai détesté The Departed, puisque j'ai pris un certain plaisir à le suivre, mais je ne cautionne pas la plupart des rebondissements et les nouvelles directions qu'ils engendrent pour plusieurs personnages. La saison 3 n'a pas été celle d'Elena. Elle est toujours au coeur de toutes les intrigues mais elle n'a plus le même capital sympathie. C'est en quelque sorte le syndrôme Joey Potter, mais en partant du principe qu'Elena est à la base beaucoup moins attachante et intéressante que l'héroïne de Dawson (et que Nina Dobrev n'est pas Katie Holmes). Elle ne sait pas ce qu'elle veut et surtout qui elle veut. Son choix aura fait l'objet de tout l'épisode -et ce n'était vraiment pas malin de miser autant là-dessus- et ce n'est pas vers Damon qu'il s'est porté, ce que pourtant 90% des téléspectateurs espéraient (enfin je suppute). Les auteurs n'ont aucunement l'obligation de satisfaire les fans, c'est même souvent nécessaire d'aller à contre-courant pour maintenir le suspense et entretenir le désir, mais, au terme de trois saisons, il me semble que le moment était naturellement arrivé de la voir gémir de plaisir dans les bras du plus cynique des vampires.

   Retrospectivement, l'idée de montrer l'Elena d'avant l'accident qui a coûté la vie à ses parents et d'avant la rencontre avec les Salvatore qui a bouleversé son existence était pertinente au regard du cliffhanger, puisque rien ne sera plus jamais comme avant, à nouveau. Mais ce n'est pas ce qu'on attendait d'un final, surtout dans une série qui mise surtout sur l'action. La seule action qu'on nous sert était ridicule au possible (et même pas sauvée par la bande-son) : qu'est-ce que c'est que ces êtres humains qui peuvent rester si longtemps sous apnée, sans paniquer, en réussissant même à communiquer facilement les uns avec les autres ? même le "I Love You" lu sur les lèvres du père d'Elena n'était pas émouvant. Les flashbacks de manière générale brassaient du vent; découvrir en chair et en os le couple Gilbert aurait pu avoir le coup si des figurants n'avaient pas été engagés pour les incarner. Ils pourront toujours les recaster le moment venu au pire -car je suis certain que l'on en restera pas là- même si ça fait un peu désordre. Tante Jenna a fait sa petite apparition qui ne servait vraiment à rien (comme c'est étonnant) et puis il y a eu cette "révélation" pourrie sur le fait que ce n'est pas Stefan qu'Elena a rencontré en premier en réalité mais Damon (qui a effacé sa mémoire). Quel est le but de la manoeuvre ? Rendre leur future union encore plus légitime. Elle n'avait pas besoin de ça. Montrer à quel point Damon, au fond, est un gars bien ? On le savait aussi.  Sauf que ça ne tenait pas debout. Le Damon que l'on a découvert au début de la série n'avait rien à voir avec celui du flashback. A part ça, le court moment road trip avec les deux frères était très fun. J'ai quand même hâte de découvrir jusqu'à quel point la nouvelle Elena va venir bousculer la dynamique actuelle du triangle amoureux. Il y a de bonnes choses à faire. Et puis j'imagine que sa transition va se passer de manière beaucoup plus compliquée que celle de Caroline... 

vlcsnap_2012_05_12_00h10m04s63 vlcsnap_2012_05_12_00h11m11s215

   Il se passe quand même deux ou trois autres trucs en parallèle, comme le retour d'Elijah, qui a été plus qu'anecdotique à mon grand désarroi. Vu la déception qu'a été Klaus tout au long de la saison, j'espère qu'il relévera le niveau la saison prochaine. Il a toujours eu beaucoup de potentiel sans qu'il soit jamais exploité. Rebekah n'a pas été très présente non plus. Partie remise ? Je la vois bien former un super duo de copines avec Elena la vampire ! Il y a du chemin à parcourir avant d'en arriver là, je l'admets volontiers, mais pourquoi pas à terme ? (un duo Elena-Caroline est plus vraisemblable et même évident, mais imaginer un duo Elena/Katherine aussi !) En plus, il va y avoir une place à prendre dans son coeur puisque Bonnie se transforme en Evil Willow. Venons-en donc sans transition à ce qui m'a le moins plu dans cet épisode, en dehors de la mort d'Alaric assez brouillonne et pas très touchante (il a été tué si souvent il faut dire...) : le retour de l'invincible Klaus dans le corps de... Tyler ! Pouvait-il trouver pire hôte ? Oui ! Matt ! Mais bon, quand même. Joseph Morgan n'était déjà pas super convaincant en grand méchant (mais reconnaissons une amélioration de son jeu au fil du temps) alors Michael Trevino... ça promet ! Caroline est la seule qui est parvenue à m'émouvoir, et ce n'était pourtant pas gagné puisqu'on l'a très peu vu avec Tyler au bout du compte. Soit il n'était pas là, soit ils s'engueulaient... S'attacher à un couple qui n'existait que virtuellement, c'est pas supet évident. Mais ils l'on fait, plus ou moins. 

vlcsnap_2012_05_12_00h12m10s44 vlcsnap_2012_05_12_00h37m37s205 


// Bilan // Vampire Diaries avait réussi on ne sait comment à échapper à la malédiction de la saison 2. Elle n'a pas su en faire de même avec la suivante, même s'il y a eu de bons épisodes en cours de route, d'excellents cliffhangers, des répliques de Damon toujours aussi drôles et brillantes et quelques beaux moments d'émotion. La gestion très douteuse du casting, les intrigues systématiquement avortées à peine lancées, la lassitude provoquée par le triangle amoureux et l'absence de direction claire pour les Originals sont autant de défauts qui ont empêché cette salve d'épisodes de nous embarquer avec autant d'efficacité que les précédentes. Si bien que  la saison 4 est attendue au tournant : soit la spirale infernale continue et le public déserte peu à peu, précipitant sa fin; soit les auteurs se reprennent et relancent la machine pour quelques années supplémentaires. La révélation finale de cet épisode pourrait bien faire pencher la balance du bon coté mais restons prudents, une tragédie est vite arrivée à Mystic Falls ! 


10 mai 2012

The Vampire Diaries [3x 21]

 dnes_tvd_stefan_modifi__2

Before Sunset // 2 540 000 tlsp.

44030377


   vlcsnap_2012_05_08_23h12m31s192 vlcsnap_2012_05_08_23h15m32s210

   Funniest 'Vampire Diaries' Episode Ever? For Sure ! Damon a toujours eu les meilleures répliques, et de loin, mais il n'en a jamais eu autant d'excellentes en un seul et même épisode. Un festival ! Ian Somerhalder s'éclatait et nous avec lui. La scène road trip en fin d'épisode entre Stefan et lui, très Supernatural dans l'esprit, était géniale par exemple. Il n'était pas le seul à posséder de bonnes lignes de dialogues : Klaus s'en est donné à coeur joie, de même que Tyler et ça c'est déjà plus étonnant ! "I'm not your bitch anymore". Les auteurs et le réalisateur aussi se sont bien amusés : Evilaric qui traîne Caroline par les cheveux pour l'enfermer dans le lycée sur une musique bien rock, Klaus qui jette tout un tas d'objets sur la maison Gilbert dans le but de faire sortir tout le monde puis qui se retrouve nez à nez avec Damon, un papier enflammé et un réservoir de propane dans les mains... Franchement, ces scènes auraient très bien pu sortir de True Blood ! Elles étaient dans le même esprit : déjantées. Et forcément étonnante dans une série devenue bien plan-plan ces derniers temps.

   Cela n'a pas empêché l'épisode d'être un peu bancal par moment, les scénaristes usant de quelques facilités. On se demande par exemple pourquoi Alaric n'a pas cherché un moyen de piquer les bagues des Salvatore. Il avait tout le loisir de le faire. Ainsi, il n'aurait pas été obligé de rester bloqué dans l'enceinte du lycée le jour venu. Cela permet de retarder l'échéance et de maintenir en vie le personnage jusqu'au final, puisqu'il est maintenant devenu l'ennemi number one. Pendant un temps, Klaus n'a pas d'autre choix que de collaborer avec Damon, Stefan, Bonnie & co. Mais il ne perd pas de vue son objectif et improvise un plan pas idiot pour récupérer le sang si précieux d'Elena, sans avoir à la tuer directement. Pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt ? Ah oui ! Parce qu'il n'y aurait pas eu de saison 3 sinon. Pas avec lui au centre du moins. Klaus a mis du temps à me convaincre, enfin plus son interpréte, Joseph Morgan, que le personnage lui-même. Mais il y est parvenu. S'il y a bien une chose à laquelle on ne s'attendait pas, c'était de le voir disparaître avant le final ! Les auteurs se sont bien débrouillés pour que l'on baisse nos gardes de ce coté-là. L'effet de surprise était donc réussi, la mise en scène qui allait avec aussi. Dans ces cas-là, on a toujours un peu l'impression que ça va trop vite mais était-il vraiment nécessaire de s'appesantir davantage ? Méfions-nous quand même : rien ne nous assure qu'il est vraiment mort et qu'il ne reviendra pas dans le final ou la saison prochaine, d'une manière ou d'une autre. Vampire Diaries n'est pas du genre à "assumer" ses morts, comme on dit. 

   Les rapports humains et amoureux ont évidemment pris une place importante dans l'épisode, entre le retour d'Abby, un peu léger, les échanges entre Elena et Jeremy, toujours remplis de tendresse, les grandes déclarations de Tyler et Caroline et puis bien sûr les éternels questionnements d'Elena vis à vis de ses deux prétendants. Elle a choisi de ne pas choisir, pour le moment. Mais le final étant tout près de nous et connaissant l'attente qu'il y a derrière son choix chez une certaine catégorie de fans, une réponse -sans doute partielle- devrait être donnée et une décision prise. Et parce qu'il faut bien que la roue tourne, Damon me semble promis à un belle romance dans la saison 4... avant qu'Elena ne rechange d'avis ! Le cliffhanger sur son état de santé n'est en revanche pas très réussi : que peut-on craindre ? On vient de la vider de son sang, elle s'est tapée fortement la tête contre je ne sais quoi, elle a bu un peu d'alcool à la petite fête organisée par ses amis... bien sûr qu'elle allait tomber dans son pot de peinture ! Bien sûr... Le cliffhanger sur les révélations d'Alaric au Conseil n'était pas non plus formidable. Vampire Diaries n'a jamais su exploiter cette partie-là de l'histoire. On ne peut rien en attendre jusqu'à preuve du contraire...

 vlcsnap_2012_05_08_23h14m09s145 vlcsnap_2012_05_08_23h16m55s14


// Bilan // Fun, fun, fun ! Sans être le meilleur épisode de la série à ce jour -car pas mal de choses laissent quand même à désirer- on peut dire que Before Sunset figure parmi les plus réussis de la saison 3. Il n'introduit pas forcément très bien les enjeux liés au final et ne fait même pas vraiment monter la pression, mais il rassure sur les capacités de Vampire Diaries à nous rendre encore accros !

03 mai 2012

The Vampire Diaries [3x 20]

dnes_season4_tvd_damon_mini 

Do Not Gentle // 2 220 000 tlsp.

 44030376


vlcsnap_2012_04_29_18h40m22s59 vlcsnap_2012_04_29_18h38m35s8

   Ce n'est malheureusement pas à deux épisodes de la fin que les auteurs vont se débarrasser des mauvaises habitudes prises cette saison. Une fois encore, une intrigue à peine lancée est déjà réduite à néant en début d'épisode. Esther ne reste donc que quelques minutes dans le corps de sa fille, Rebekah -dont on est ensuite sans nouvelles- alors qu'il aurait été bien plus intéressant de la voir s'en servir plus longuement. De la même manière, on peut être prêt à parier qu'Esther ne possédera pas bien longtemps Bonnie, surtout vu l'état dans lequel on la laisse. Quant à Alaric, il revient à la vie pour la énième fois, chose dont les scénaristes ont parfaitement conscience et s'en amusent à travers les dialogues. Tout comme le fait que l'épisode se déroule à nouveau sur fond de fête à Mystic Falls. La scène où Damon accompagne Alaric vers la mort en compagnie de quelques bouteilles d'alcool vite vidées était excellente, de même que celle où toute la distribution est réunie pour lui dire adieu. Le cliffhanger efface malheureusement son effet. Il ne fait plus tellement de doute qu'Alaric ne survivra pas à cette saison. Elena va encore perdre un être qui lui est cher. Pas du tout redondant, non...

   Quant aux Originals, je doute qu'ils succombent. Kol peut-être, à la rigueur. Elijah ? On attend son probable retour. Rebekah ? On a beau la malmener, elle est bien partie pour rester. Et puis Klaus... j'aimerais vraiment qu'il meurt. Je ne sais pas si c'est possible. J'ai un petit espoir pourtant... Cela mettrait fin d'un coup d'un seul au nouveau triangle amoureux qu'il forme avec Caroline et Tyler et qui n'est vraiment pas intéressant. Un seul nous suffisait. Quoiqu'il y a des moments, comme ici, où on aimerait bien s'en débarrasser aussi ! Lors de l'épisode précédent, Elena se jetait dans les bras de Damon. Cette semaine, elle est prête à revenir auprès de Stefan. Cette alternance devenue ridicule n'a certainement pas l'effet escompté. Il y a intérêt à ce qu'Elena fasse son choix dans le final et que celui-ci soit en faveur de Damon. Il nous fait une saison 4 différente et ce serait déjà un bon point de départ. Elle aura bien le temps de revenir vers Stefan d'ici à la fin de la série... 

   Que me reste-t-il à dire ? Que la mise en scène est de moins en moins inspirée. Que l'idée de la frontière de sel était nulle. Que les déguisements et la musique permettaient de tromper l'ennui pendant les trop nombreuses et trop longues scènes romantiques. Qu'Esther manque terriblement de charisme. Que Jeremy est revenu pour rien. Que le nouveau petit ami de Bonnie ne sert à rien. Que Matt... reste Matt. Que le Dr Fell a l'air d'être vraiment gentil et que c'est une "surprise" dont on se serait bien passé. Et qu'il va en falloir vraiment beaucoup pour que la fin de la saison soit palpitante !

vlcsnap_2012_04_29_18h38m06s231 vlcsnap_2012_04_29_18h39m44s185


// Bilan // A l'approche de la fin de la saison 3, les enjeux sont toujours aussi peu inspirés et importants. La pression ne monte vraiment pas. Tout repose sur Bad Alaric et Bad Esther, qui ne font peur à personne. Klaus n'est plus que l'ombre de son ombre. Et on s'enfonce dans les intrigues amoureuses ennuyeuses... Rendez-nous le vrai Vampire Diaries

24 avril 2012

The Vampire Diaries [3x 19]

dnes_tvd_stefan_modifi__2

Heart Of Darkness // 2 210 000 tlsp.

44030376_bis


vlcsnap_2012_04_23_23h57m49s1 vlcsnap_2012_04_23_23h57m22s240

   Attention ! Je vais beaucoup me plaindre de cet épisode mais gardez bien à l'esprit que j'ai quand même kiffé ma petite race. C'est juste que The Vampire Diaries devient du grand n'importe quoi depuis quelques temps et la vitesse avec laquelle les événements se déroulent contribue largement à faire passer la pilule. Les auteurs ne nous laissent jamais une seconde de répit et ils font bien. Il est préférable de ne pas trop se poser de questions pendant, pour ne pas se gâcher le plaisir. Et après aussi, si possible, parce qu'on ne sait plus très bien quoi penser de ce que l'on vient de voir sinon. C'est regrettable que si peu d'attention soit apportée aux détails. Il y avait un paquet d'incohérences, genre Elena qui apporte une brosse à dents à Alaric dans sa cave qui n'a, ça semble évident, pas l'eau courante ! Cette même cave dans laquelle on l'enferme pour des raisons osbscures puisque la porte est constamment ouverte. Il aurait tout aussi bien fait de rester dans sa chambre ! J'admets par contre que ses dialogues avec Stefan étaient pertinents. Stefan qui  n'est d'ailleurs pas agaçant du tout en ce moment. Rare. Et puis ce pauvre Jeremy, devenu un outil scénaristique ridicule, que l'on prend et que l'on jette à l'envi. Le prévenir que sa bague pouvait lui poser de gros problèmes, non. Mais se servir de lui pour faire parler des fantômes, ça oui alors ! D'ailleurs, ce pan de l'histoire m'a vraiment déplu. Déjà parce que je n'avais pas spécialement envie de revoir Rose. Ensuite parce que ça avait un sens, si je puis dire, que Jeremy puisse communiquer avec les fantômes de gens qui étaient proches de lui mais s'il commence à parler avec n'importe quel fantôme, ce n'est plus drôle du tout. Ses petites discussions avec Rose étaient donc plus ridicules qu'autre chose mais elle lui a dit deux-trois choses intéressantes sur Elena. Rien que l'on ne savait pas déjà mais c'est bien de temps en temps de tirer les choses au clair.

   Tiens, Tyler vit dans les bois. Pourquoi Caroline n'est pas allée le voir plus tôt ? Les retrouvailles ont été sauvages mais le plaisir de courte durée. La menace Klaus n'a pas tardé à sortir de sa tannière et pas de la manière la plus subtile qui soit ! Le fameux dessin, même pas signé a priori mais dont Tyler a tout de suite reconnu l'auteur... Un loup-garou-vampire vraiment pas content, ça peut donner quoi ? Tyler est tellement pas malin qu'il est capable de tuer Klaus et donc de se tuer lui-même, juste par jalousie ! Oulala, je deviens mauvais là. Voyons voir... Elena et Damon ! Alors de ce coté-là, les scénaristes jouent avec nos nerfs et ils ont bien raison. Va juste falloir savoir s'arrêter à un moment donné et choisir une direction puis s'y tenir au moins une douzaine d'épisodes, histoire de développer quelque chose d'un peu stable. Mais la tension sexuelle était là. Et puis on nous a sorti Florence & The Machine et la meilleure chanson du dernier album, Never Let Me Go. Dès la première écoute, j'ai su que soit Grey's Anatomy soit Vampire Diaries allait l'utiliser ! Ca n'a pas raté. Vu la force du titre, j'aurais quand même préféré qu'elle soit utilisée dans des circonstances encore plus intenses, et plus longuement. J'attends la riposte du Seattle Grace... Concernant le cliffhanger, je suis très partagé. Grosse surprise, rien vu venir. Mais pas convaincu par l'idée. Surtout si cela signifie que Rebekah ne va plus faire long feu. Je le répéte : je l'aime beaucoup et je veux qu'elle reste. Mais par contre, j'admire le machiavélisme d'Esther ! Ca, c'est de la méga bitch ! J'aimerais qu'on la voit davantage dans ces derniers épisodes de la saison. Que la menace soit plus concrète. 

vlcsnap_2012_04_23_23h58m10s209 vlcsnap_2012_04_23_23h56m01s193


// Bilan // Si Vampire Diaries perd clairement en qualité depuis maintenant trop longtemps (une dizaine d'épisodes), elle parvient à garder un niveau d'efficacité très élevé. C'est ce qui la sauve pour l'heure mais jusqu'à quand ? 

03 avril 2012

The Vampire Diaries [3x 18]

dnes_season4_tvd_damon_mini

The Murder Of One // 2 240 000 tlsp.

44030376_bis


vlcsnap_2012_04_03_02h23m50s74 vlcsnap_2012_04_03_02h23m19s22

   Diantre ! On l'aura attendue cette étincelle, proche de l'éclair de génie, qui fait basculer la routine trop bien installée de la saison 3 de Vampire Diaries vers une perspective bien plus alléchante. Les scénaristes s'étaient semble-t-il reposer sur leurs lauriers ces derniers temps mais ils se rattrappent dignement grâce cet épisode, pas exempt de défauts mais bien plus consistant que les précédents. La distribution a d'abord été bien mieux gérée, offrant à chacun un temps de parole précieux. Bon, Jeremy n'a pas eu l'occasion d'ouvrir la bouche mais sa délivrance est proche. Tyler est toujours aux abonnés absents mais, là encore, tout porte à croire qu'il va vite revenir dans la course, pour la dernière fois ? Le fait est que si la petite bande parvient à tuer Klaus, elle tuera aussi automatiquement Tyler et l'ensemble des vampires qu'il a "créé". Ca se passe comme ça chez les Originals ! Ce twist totalement inattendu relance les enjeux parfaitement pour la fin de la saison et vaut bien mieux que la malédiction de Mama Original. Elle a d'ailleurs abouti à la mort du "moche" frère sans que cela n'étonne personne. C'était son destin. C'était écrit sur sa tête. Sage est partie avec lui. J'allais dire "un peu trop vite" mais en fait je m'en fous. Son introduction laissait penser qu'elle aurait un rôle un peu plus important à jouer mais elle ne manquera à personne (comme la plupart des personnages féminins de passage à l'exception de Rebekah).

   Le retour de Klaus ne m'a pas fait tressauter : Rebekah et Elijah sont bien plus intéressants dans le fond. ll faudra attendre pour revoir ce dernier, mais la première, en revanche, a une fois de plus crevé l'écran ! Elle a passé son épisode à torturer un Damon -shirtless- de façon bien perverse et je m'étonne toujours que de telles scènes puissent passer à 20h sur un network (certes, moins regardé que 80% des chaînes câblées). C'était visuellement assez dur. Pendant ce temps, Bonnie passait aussi au grill de son coté mais de manière beaucoup plus soft puisque Klaus avait besoin d'elle pour rompre le sort jeté par Esther. Elle s'en est bien sortie, Kath Graham y compris avec un passage où elle craque franchement bienvenu. Après tout ce qu'elle a enduré, il était temps que les auteurs lui donnent l'occasion de nous montrer son désespoir. On peut dire qu'elle en est arrivée à un point où on se demande bien comment elle pourrait se relever. L'amour de Jeremy ? En parlant d'amour, doucement mais sûrement, le triangle amoureux -qui n'a jamais vraiment disparu- reprend quelques couleurs. On prépare clairement la fin de la saison et l'éventuel couple Elena/Damon très attendu par les fans, depuis trop longtemps maintenant. L'attitude de Stefan est presque exemplaire : il ne cherche pas à se voiler la face et pose la bonne question à Elena... Une fois encore, Caroline est plus utilisée pour détendre l'atmosphère et adoucir les moeurs mais c'est un rôle qui lui sied parfaitement, même si on regrette de temps en temps son coté plus sombre. Sa conversation avec Alaric sur le premier meurtre qu'elle a commis était intéressante... jusqu'à ce qu'elle le laisse inexplicablement seul (sans doute par naïveté). C'était une manière facile de préparer le cliffhanger où il avoue avoir caché -enfin son alter ego serial killer- le pieu restant pouvant tuer les Orginals. C'était tout naze, même si ça permet de rejoindre les deux grandes intrigues du moment. Mal amené, pas super bien joué sur le moment et pas digne d'une fin d'épisode, surtout vu la révélation précédente bien plus choquante. 

vlcsnap_2012_04_03_02h22m04s40 vlcsnap_2012_04_03_02h25m08s85


// Bilan // Cet épisode de Vampire Diaries relance -enfin- la saison et l'amène vers une dernière ligne droite qui s'annonce palpitante, et espérons à la hauteur de la réputation de la série, en utilisant à bon escient l'ensemble des personnages, des historiques aux Originals. Il risque d'y avoir pas mal de casse ! 


27 mars 2012

The Vampire Diaries [3x 17]

 dnes_tvd_stefan_modifi__2

Break On Through // 2 730 000 tlsp.

 44030376_bis


vlcsnap_2012_03_26_02h55m29s27 vlcsnap_2012_03_26_02h59m19s25

   Depuis quelques épisodes, The Vampire Diaries n'est plus à la hauteur. Les prises de tête se multiplient et le fun disparait peu à peu. La faute à qui ? Difficile à dire. Je ne suis pas super fan de ce que Klaus et sa famille ont apporté globalement mais c'est depuis qu'ils sont partis -momentanément à n'en pas douter- que la série vit pourtant ses heures les plus confuses. Les scénaristes ne semblent pas vraiment savoir quelle direction ils souhaitent prendre pour la suite et fin de la saison, ou alors ils cachent très bien leur jeu. En dehors du trio principal, les personnages vont et viennent. Ca ne me dérangeait pas plus que ça au début.  Maintenant ça devient lourd ! Tyler a disparu depuis combien de temps déjà ?

   Il faut toutefois reconnaître que cet épisode était légèrement meilleur que les précédents. C'est un petit exploit sachant que Bonnie, sa mère et ce qui lui sert de beau-frère y avaient une place importante. Mais en réalité, c'est Caroline, qui les accompagnait, qui a donné tout son souffle à l'intrigue grâce à son humour, son optimisme et sa légéreté. Bonnie lui doit beaucoup. Pour ne pas changer, Abby a fait n'importe quoi. Personnellement, j'ai beau cherché : je ne comprends toujours pas ce qui peut justifier son départ ! Sa décision n'avait absolument rien de logique, surtout face aux arguments solides de Caroline. Elle va faire quoi maintenant ? Errer comme une âme en peine on ne sait où en dévorant un ou deux être humains par jour ? C'est vraiment à ça qu'elle aspire ? Incompréhensible ! Pour une fois qu'on avait un peu de compassion pour Bonnie, c'est rapé ! La colère domine maintenant, même si ce n'est absolument pas de sa faute à elle. Dans le rayon "les scénaristes déconnent à plein régime", il y a la question de la bague de Jeremy qui n'a pas vraiment été soulevée alors qu'elle aurait logiquement dû l'être de toute urgence ! Elena prend contact avec son frère et on a la décence de nous le montrer quelques secondes -il n'est donc ainsi pas qu'une voix au téléphone comme je le craignais- mais elle omet de lui dire qu'il serait de bon ton de retirer sa bague, au cas où. On pourrait arguer que c'est pour ne pas l'inquiéter, surtout qu'il donne l'air de se plaire là où il est. Mais mieux vaut prévenir que guérir, non ? Je pensais qu'une fois que le frère et la soeur raccrocheraient, on verrait des corps entassés dans la chambre du jeune homme, mais même pas ! Pour la prochaine fois ?

   La storyline de "crazy Alaric" ne m'a pas déplu mais je reste contrarié par cette soudaine révélation qu'il a un passé plus sombre que prévu. Au fond, ça se tient. Les auteurs l'ont bien expliqué. Et puis après tout, il est un chasseur de vampires ! Mais bon, ça tombait vraiment trop à point nommé pour sonner juste. J'aurais voulu qu'il trucide bien comme il faut Meredith mais son heure n'est pas arrivée apparemment. Pas très étonnant dans le fond : l'actrice n'a quasiment jamais eu de scène avec son mari dans la vie, Paul Wesley. Il fallait bien que ça arrive ! Maintenant, je me demande ce qui va se passer pour Alaric. On sait que Matthew Davis a été casté dans un pilote de la CW, Cult. Le sort de ce projet ne sera révélé qu'en mai, bien après la fin du tournage de la saison de The Vampire Diaries. Doit-on s'attendre à ce que son sort reste en suspens dans le final ou va-t-il périr quoi qu'il arrive ? Je n'ai pas d'avis sur la question mais je suppose que la série peut lui survivre sans souci.

   Sage n'aura pas tardé à apparaître à Mystic Falls dans le présent ! D'une certaine façon, on peut même dire qu'on nous a pris par surprise. Je m'attendais à ce que son arrivée soit un peu plus grandiloquente. Mais la simplicité a du bon, parfois. Ian Somerhalder est quand même très fort : il réussit à avoir une alchimie avec quasiment toutes ses partenaires féminines (et masculins aussi d'ailleurs) ! Son duo avec Sage fonctionne aussi bien que celui avec Rebekah. La scène de "danse", qui rappelait fortement celle, culte, de la saison 1 était bien sympathique. Le retournement de situation -que je n'avais pas vu venir- devrait chambouler tout ça pour nous offrir une alliance Sage/Rebekah tout à fait excitante ! Dans le genre beaucoup moins excitant, un retour du couple Elena/Stefan se profile. Mais les auteurs sont facétieux et je pense qu'à la dernière minute, c'est vers Damon que la belle se retournera. Enfin ! Pour que la série continue à marcher, il devient urgent de les mettre ensemble, quitte à ce que ce soit déceptif. La patience du public a ses limites...

vlcsnap_2012_03_26_02h57m25s166 vlcsnap_2012_03_26_02h57m48s139


// Bilan // The Vampire Diaries ou l'art de brasser du vent, ces temps-ci. Il est temps que Klaus et toute sa clique reprennent le chemin de Mystic Falls ! C'est pas qu'on s'ennuie, mais presque.

18 mars 2012

The Vampire Diaries [3x 16]

dnes_season4_tvd_damon_mini

1912 // 2 640 000 tlsp.

44030376


vlcsnap_2012_03_17_11h08m23s155 vlcsnap_2012_03_17_11h10m02s117

  Bien que cet épisode rempli de flashbacks sur l'année 1912 donne bien plus l'impression de faire du remplissage que de permettre à la saison d'avancer, il valait le coup pour les intéractions entre les personnages et pour les quelques moments de fun et d'émotion qui en ont découlé. J'ai par exemple beaucoup apprécié la petite discussion post-footing d'Elena et Matt. Elle aurait dû avoir lieu il y a bien longtemps, certes, mais il n'est jamais trop tard après tout. Le duo Damon/Stefan était central dans cet épisode et c'était bien agréable d'avoir, dans le présent en tout cas, Rebekah entre eux deux pour détendre l'atmosphère. Elle est vraiment géniale ! J'aimerais vraiment qu'elle reste dans la série au-delà de cette saison, quitte à ce que ce soit la seule Original restante à Mystic Falls. Pas de Klaus cette semaine, on ne s'en plaint pas. Pas de Caroline non plus, et je ne vais pas faire la liste de tous les absents... mais un épisode peut visiblement tenir debout sans la plupart des personnages secondaires. Je ne sais pas comment on doit l'interpréter... Une petite nouvelle nous a été introduite dans les flashbacks : Sage (qui fait apparemment partie des romans). Pour le moment, je n'ai pas vraiment d'avis sur elle. Je ne la trouve pas particulièrement attachante, pas fun non plus. Mais il y a une certaine alchimie entre Ian Somerhalder et Cassidy Freeman. Je suppose que la jeune femme réapparaîtra dans le présent prochainement. On aura donc l'occasion de voir ce qu'elle vaut vraiment... 

   Que doit-on penser du twist autour d'Alaric, qui n'est pas mort et qui serait le nouveau serial killer de Mystic Falls ? Je dirais que l'idée est intéressante et cela explique très bien les dysfonctionnements de la bague, annoncés depuis un moment. Ce qui m'a dérangé, c'est d'abord l'implication toujours très nébuleuse du Dr. Fell. On a beaucoup de mal à la croire, quoi qu'elle dise. Et Torrey De Vitto m'agace un peu. Et puis aussi ce passé violent d'Alaric, créé de toute pièce pour justifier son nouveau statut alors que ce n'était absolument pas nécessaire. La bague à elle seule suffisait d'expliquer le pourquoi du comment. Maintenant, Fell a peut-être menti aussi... Elle ne peut pas agir seulement par bonté d'âme de toute façon ! A part ça, le parallèle entre l'attitude de Damon vis à vis de Stefan entre aujourd'hui et 1912 n'avait rien de palpitant mais cela a débouché sur une jolie scène entre les deux frères où Damon avoue que Stefan est tout ce qui lui reste et qu'il est hors de question qu'il l'abandonne. Ce n'est pas vraiment nouveau, ça a toujours été sous entendu, mais c'était bien de le clamer haut et fort. 

vlcsnap_2012_03_17_11h09m30s61 vlcsnap_2012_03_17_11h08m09s14


// Bilan // En repensant à la saison 3 de The Vampire Diaries, cet épisode ne nous reviendra certainement pas à l'esprit. Hormis les révélations finales sur Alaric, il était tout à fait moyen. On retiendra quand même quelques jolies scènes avec les personnages principaux.

22 février 2012

The Vampire Diaries [3x 15]

dnes_tvd_stefan_modifi__2

All My Children // 2 900 000 tlsp.

44030376


vlcsnap_2012_02_21_22h46m40s233 vlcsnap_2012_02_21_22h49m44s26

   Bam ! On croyait tous -logiquement- que le plan machiavélique et glauque de cette chère Esther allait occuper le reste de la saison jusqu'au final mais non, les scénaristes en ont décidé autrement, quitte à se vautrer un peu. S'ils ont estimé que ça ne valait pas le coup d'étendre cette intrigue trop longtemps, je veux bien leur faire confiance. On sait leur goût pour la rapidité et ça leur a souvent réussi. Mais ça me gène un peu quand même que le travail d'exposition autour d'Esther et des Originals soit si rapidement et si facilement balayé. Qu'Elena serve encore une fois de monnaie d'échange, c'est déjà lourd, mais quand en plus ça se termine, sans surprise, de la même façon -Bonnie servant de dommage collatéral et Damon se sacrifiant- c'est juste ennuyeux (et ennuyant d'ailleurs). Il y avait malgré tout de bonnes choses au milieu de tout ça, notamment les face à face entre Elena et Rebekah, du saut du lit après la nuit d'amour avec Damon à la course poursuite dans la grotte. Les passages incluant Elijah et Elena, ou Elijah et les frères Savaltore ou encore Elijah et sa mère -bref, ceux incluant Elijah- étaient assez réussis aussi, bien que les dialogues ne soient pas toujours à la hauteur. En revanche, Klaus était plus en retrait. Ce n'est pas un mal en soi mais quand on pense que tout ce qui se passe actuellement, c'est à cause de lui, on s'attend à une plus grande implication de sa part. D'un autre coté, on aime bien le voir flirter avec Caroline, qui lui résiste toujours pour le moment, et son duo avec Kol, l'autre frère, n'était pas désagréable à suivre. Ce personnage manque forcément d'épaisseur en seulement deux petits épisodes mais il a un potentiel, finalement. Celui de devenir très vite agaçant. Et c'est mieux que celui d'être transparent (le destin de Finn). Au final, on se doute bien qu'Esther ne va pas en rester là, mais impossible de savoir quel sera son prochain angle d'attaque, ni même s'il va falloir attendre le final pour la voir passer à l'action. Je ne sais pas pourquoi mais ça ne m'étonnerait pas que Jeremy ait un rôle à jouer dans cette histoire. Genre Esther va le chercher là où il est pour s'assurer que, cette fois, Elena, Damon et Stefan ne la trahissent pas. Mais c'est une option parmi de très nombreuses autres...

  J'aimerais bien me pencher quelques instants sur le cas de Bonnie mais, une fois de plus, même quand il lui arrive quelque chose de pretty huge, les auteurs ne lui laissent pas l'occasion de briller un peu. Ou alors ils savent que Kat Graham va de toute façon tout faire foirer avec son jeu. Du coup, elle passe encore pour une idiote pas cohérente dans ses réactions en pleurant sa mère -qui n'est pas morte après tout- alors qu'elle la détestait depuis des années et elle tire la gueule à Elena qui, pour une fois, y est un peu pour rien dans ce qui s'est passé ! Certes, si elle n'existait pas, tout ça n'arriverait peut-être pas, mais si Bonnie n'existait pas... ah... eh bien Vampire Diaries serait une bien meilleure série. Na ! Dois-je vraiment évoquer la storyline du serial killer ? Je me dois de le faire, conscience professionnelle oblige : c'était nul. Déjà que ce n'est pas une grande idée à la base mais si en plus tout se déroule comme on s'y attendait, à quoi bon ? Le Dr. Fell est donc bien louche, ce qui ne veut pas dire qu'elle est directement la coupable. On penche plus pour une intermédiaire et on espère que, du coup, elle déguerpira vite. Cela fait combien de fois au juste qu'Alaric est entre la vie et la mort ? Non parce qu'en faire un cliffhanger avant cinq semaines de pause, c'est totalement anticlimatique (oui c'est un anglicisme ! "Décevant" si vous préférez) !

 vlcsnap_2012_02_21_22h49m15s248 vlcsnap_2012_02_21_22h50m13s56


// Bilan // Cet épisode de Vampire Diaries manque foncièrement de suspense et de surprise et engendre plus de frustration et de déception qu'autre chose. Mais il se laisse regarder. Le piège de la série se referme toujours sur nous, quoi qu'il arrive !

17 février 2012

The Vampire Diaries [3x 14]

dnes_season4_tvd_damon_mini

Dangerous Liaisons // 3 080 000 tlsp.

44030376


 vlcsnap_2012_02_16_02h50m20s61 vlcsnap_2012_02_16_02h49m22s247

   Le destin de la saison 3 de The Vampire Diaries est entre les mains d'un seul personnage : Esther. Le salaire des acteurs aussi : pour faire de la place aux Originals et leur gentille maman, la moitié des personnages principaux est au chômage technique ! Point de Tyler, de Bonnie, d'Alaric et bien sûr de Jeremy dans les parages. Ce n'est pas désagréable en soi mais ces apparitions/disparitions ont quand même de quoi agacer à la longue. Mais revenons-en à EstHer. Comme prévu, elle a un plan et celui-ci n'implique pas de pardonner Klaus. Bien au contraire. Alice Evans est presque flippante lorsqu'elle parle de ses enfants comme de monstres. Dommage que les casteurs de la CW se sentent toujours obligés de faire preuve d'un jeunisme sans limite. Le personnage aurait certainement gagné en charisme s'il avait été un peu plus âgé. Esther pourrait facilement passer pour la soeur aînée de Klaus ! Ils ne sont pas non plus foulés au sujet des interprétes de Kol et Finn. Le premier passe encore mais alors le deuxième... Le fait qu'il soit laid et si proche de sa petite môman le condamne automatiquement. Il sera le premier à mourir. Enfin si la menace de tous les tuer en même temps tient toujours d'ici deux épisodes. On peut s'attendre, bien évidemment, à de multiples rebondissements à ce sujet et ça s'annonce plutôt fun. En plus, Bonnie et sa mère pourraient bien être associées à tout ça. Ce sera à double tranchant : soit elles gâcheront tout, soit elles trouveront une utilité (enfin !). Cela dit, le problème ce n'est pas que la sorcière n'est pas utile, c'est qu'elle n'est que ça. Un outil scénaristique bien pratique mais un personnage tout à fait vain. On pourra certainement compter sur Elijah pour faire bouger les lignes. C'est le plus méfiant de tous. Le plus attachant aussi. Le plus beau ? On l'aime bien. Ca change de la face de babouin de Klaus (oui, c'est méchant).

   L'idée s'associer Caroline à Klaus ne me plaisait pas beaucoup au départ mais les scénaristes et les acteurs ont su être convaincants cette semaine. On a envie d'y croire, on a envie qu'elle succombe à ses charmes (ou ce qui est censé en être). Mais le fait que Tyler soit absent est bien pratique pour cela. Que se passera-t-il à son retour ? L'épisode tournant beaucoup (trop) autour des couples établis et potentiels, les auteurs ont décidé de lier également Matt et Rebekah. On est déjà beaucoup moins convaincu étant donné le charisme de l'une et l'absence de charisme de l'autre. Depuis le départ, Rebekah est présentée comme une sorte d'alter ego masculin de Damon. La logique était donc de les pousser dans les bras l'un de l'autre et les auteurs n'ont pas perdu de temps en organisant une partie de jambes en l'air en guise de cliffhanger ! J'aimerais bien que leur relation ne se limite pas à une historiette sans lendemain. Quitte à ce qu'il y ait un nouvel obstacle entre Damon et Elena, autant qu'il soit crédible. Parce que depuis qu'il redevient de plus en plus gentil et "normal", Stefan perd tout son maigre intérêt...

vlcsnap_2012_02_16_02h51m32s12 vlcsnap_2012_02_16_02h52m32s95


// Bilan // Lorsque Vampire Diaries se perd dans de multiples intrigues amoureuses, elle redevient un teen show presque classique qui a beaucoup moins de saveur. Heureusement, cela a toujours une impact plus ou moins grande sur l'aspect mythologique. Un épisode en demi-teinte donc, mais qui, comme souvent, est prometteur pour la suite...

10 février 2012

The Vampire Diaries [3x 13]

dnes_tvd_stefan_modifi__2

Bringing Out The Dead // 2 740 000 tlsp.

44030377


 vlcsnap_2012_02_06_03h33m59s238 vlcsnap_2012_02_06_03h33m17s67

   Malgré quelques baisses de tension ça et là, cette saison 3 de The Vampire Diaries, maintenant bien entamée, s'avère toujours aussi solide. Tout ce qu'on pourrait reprocher à la série, c'est de nous surprendre moins souvent qu'auparavant. Par exemple, on sait pertinemment depuis que cette intrigue des cercueils de Klaus a été introduite ce que contient le quatrième. Pas de surprise : il s'agissait bien de la mère des Originals. Elle est tout de même parvenue à nous étonner en pardonnant illico presto son fils, matricide quand même. On frôle l'incohèrence pour le simple plaisir de surprendre mais je suis à peu près sûr que les scénaristes trouveront une explication convaincante. En terme de trame narrative, il fallait clairement redonner du poids à Klaus. Si chacun des membres de sa famille sont contre lui, il est forcément condamné. Et il ne peut pas l'être. Du moins pas maintenant. Parce que je ne vois pas nécessairement le personnage poursuivre un arc au-delà de cette saison. Je garderais bien Elijah ou Rebekah en revanche... Pas vous ? En tous cas, on est à peu près sûrs de ne pas voir bien longtemps les deux frères de la famille tant les acteurs semblent dénués de charisme et de talent. On dirait même de simples figurants. Je crois que la production avait déjà pété son budget avec tous les autres guests... Le diner qui a précédé le retour de la famille au complet et qui mettait en scène, face à face, les deux duos de frères était assez jouissif dans son genre. On ne sera maintenant pas très étonné de voir débarquer cette Tatia Pretova un de ces quatres... 

   La famille est clairement au centre de cet épisode, à travers le lien qui unit Elena à Alaric notamment, à nouveau remis en avant pour un résultat tout à fait convaincant et poignant. Avec les récents dysfonctionnements de sa bague, on pouvait se poser des questions quant à la survie du monsieur, alors qu'en temps normal, on ne se serait pas trop inquiété. Du coup, je ne sais pas si ces soucis avaient été introduits à cet effet ou qu'il y a quand même quelque chose d'autre derrière ? A moins que ce ne soit la présence du Dr. Fell qui ne la dérègle ? Elle est d'ailleurs assez peu présente dans cet épisode bien qu'elle en soit l'un des sujets de discussion principal et on ne s'en porte pas plus mal. Je ne sais pas pourquoi, mais le courant ne passe pas entre le personnage, l'actrice et moi... Le fait qu'elle en fasse des tonnes pour paraître si charmante y est peut-être pour quelque chose... Les Frères Scott-style. Le mystère s'épaissit en tous cas au sujet du "serial-killer" (on va le nommer comme ça en attendant d'en savoir plus). Ma curiosité est quand même bien piquée, j'avoue. Pendant ce temps-là, Bonnie et sa mère ont vécu leur petit moment d'adrénaline, noyé dans la masse, et Caroline a carrément perdu son père, Bill. C'était triste, réellement, même si l'on ne connaissait pas vraiment le personnage. Le fait qu'il suive jusqu'au bout ses convictions était courageux de la part des auteurs. Je m'attendais vraiment à ce qu'il se transforme lui aussi afin de lui faire comprendre que sa haine envers les vampires n'était pas tout à fait justifiée. Rien de tout ça, juste de jolies scènes entre le père et la famille, et entre Caroline et Elena. En revanche, Tyler est désespèrement absent (encore une histoire de contrat sans doute) et on ne sait pas très bien dans quelle direction va pouvoir aller son intrigue maintenant. Et puis signalons que Matt et Elena se rapprochent doucement, alors que les frères Savaltore s'éloignent d'elle. Les fans vont crier au scandale si les scénaristes les remettent ensemble mais on sait très bien que ce ne sera que de courte durée. Alors à quoi bon ?

vlcsnap_2012_02_06_03h34m35s80 vlcsnap_2012_02_06_03h34m54s17


// Bilan // Tendu, prenant et émouvant, cet épisode de Vampire Diaries figure parmi les plus réussis de cette saison 3. Il inaugure beaucoup de bonnes choses pour la suite et quelques unes un peu moins bonnes aussi...