03 mai 2010

Private Practice [3x 20 & 21]

dnes_season4_private_miniba

Second Choices // War

7 49o ooo tlsp/ // 7 78o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_114303 vlcsnap_121351

   Très impressionné par la qualité de ces deux épisodes de Private Practice. On peut dire que dans l'ensemble la saison 3 est meilleure que les deux précédentes. Ce que j'ai trouvé assez génial ici, c'est que tous les personnages ont pu jouer sur deux tableaux, à la fois avec leur part d'humanité et leur part d'ombre. Il était par exemple extrêmement difficile de prendre parti dans le deuxième épisode. On ne pouvait pas en vouloir aux amis de Violet de la trahir de la sorte, même si ça ressemblait souvent à une mise à mort, car c'était pour son bien à elle et pour le bien du petit Lucas. N'empêche qu'ils ont été sacrément durs. Sauf Naomi bizarrement. Mais les histoires de mère indigne, ça lui parle pas mal en ce moment. J'ai trouvé le rapprochement entre les deux intrigues de Naomi et Violet très pertinente. Pete n'a pas été tendre avec Violet. Il est même allé très loin. Trop loin ? Difficile de ne pas lui en vouloir. Même si ses raisons n'étaient pas mauvaises, fallait-il en arriver là ? Violet était-elle si dangereuse pour Lucas ? Je ne crois pas. Addison a mis du temps mais elle a fini par le comprendre. J'ai bien aimé ses scènes avec Violet. Fortes et légères. L'intervention de Charlotte au tribunal était assez géniale. C'est la seule qui a répondu spontanément aux questions des avocats au point de faire une petite gaffe pas bien méchante. Non vraiment, War était un très bon épisode. En plus, le montage désordonné et la réalisation lui ont donné du cachet. Amy Brenneman était très bonne, bien que son oeil droit qui déconne m'a pas mal perturbé. Son lifting commencerait-il à déconner ?

   Entremêlés à la grande affaire Violet, les autres intrigues étaient pas mal non plus. Je ne parle pas des cas médicaux, qui étaient peu nombreux et simplement corrects. Celui de Cooper sur un enfant atteint d'un mal le poussant à manger absolument tout ce qui lui passait sous la main était original mais je n'ai pas tellement aimé le parallèle qui a été fait avec la condition de Cooper et la petite révélation sur son passé qui tombe comme un cheveu sur la soupe et qui ressemble à une solution désespérée pour justifier ses actes récents et faire enfin avancer les choses. C'était tiré par les cheveux. Visiblement, un retour du couple Charlotte/Cooper est fort possible pour la fin de saison. Il était temps ! Malgré le retour de Violet, Sheldon reste dans le tableau et tant mieux. Il a trouvé sa place au sein de la série et j'aimerais qu'il la garde encore un peu. Puis il a toujours des trucs intéressants à dire contrairement à d'autres. J'aime bien la fraicheur que continue à apporter Amelia mais c'était un peu étrange de la voir s'imposer de la sorte dans les conversations. Pour le moment, pas le moindre signe de possible relation avec un membre de l'Oceanside. Mais qu'est-ce qui arrive à Shonda ??? Au fait, Dell se fait toujours autant chier. Ne faudrait-il pas tenter un truc entre eux deux ? A part ça, Addison est toujours aussi perdue. Sam aussi. Un nouveau baiser a été échangé, une pénétration était on the way jusqu'à ce que Pete foute tout en l'air ! Décidément, il commence à devenir embarrassant le monsieur...   

vlcsnap_178712 vlcsnap_126644


// Bilan // Encore deux épisodes très convaincants. Ca devient habitude. Certes, le deuxième manquait de vraisemblance au niveau de la procédure au tribunal mais qu'est-ce qu'il était bien foutu et bien dialogué !


06 avril 2010

Private Practice [3x 19]

dnes_season4_private_miniba

Eyes Wide Open // 7 82o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_44479

   Tandis que Naomi is out pour cause de voyage en Suisse et que Violet est sur le retour mais pas avant les dernières secondes de l'épisode (ultra-méga-prévisibles mais diablement efficaces), il fallait bien accueillir un nouveau joli minois pour assurer l'intérim ! Les scénaristes sortent alors de leur chapeau une des nombreuses soeurs Shepherd (Shepherd comme Derek Shepherd) et cela donne quelque chose de vraiment sympathique, à tel point que l'on ne souhaite plus qu'une chose à la fin : qu'Amelia reste ! Je ne vais pas dire que je l'ai trouvé époustouflante ni hyper attachante mais elle a un truc et dans ses rapports avec Addison, il y a clairement quelque chose à creuser. Qui a parlé de mentor ? En plus, Caterina Scorsone (Alice, Missing) est plutôt pas mauvaise. Il faut s'attendre à ce qu'elle reste dans les parages, un nouveau personnage féminin ne serait pas de trop. Quand on regarde bien, à part Charlotte qui est arrivée en cours de première saison, tous les autres personnages secondaires principaux (quoi, ça veut rien dire ?) étaient des hommes, bien souvent des prétendants à Addison et Naomi. L'intervention d'Amelia dans le cas médical qui nous occupe maintenant depuis trois épisodes est providentielle. La leçon à retenir de tout cela, c'est qu'il faut savoir prendre des risques parfois dans la vie, et qu'une mauvaise décision peut toujours se transformer en bonne décision si la chance est de notre coté. J'aime assez cette philosophie du "droit à l'erreur".

   Le cas Kayla est toujours prétexte à faire virevolter les coeurs dans tous les sens, à commencer par celui d'Addison qui se sent prête à s'engager dans une relation sérieuse et adulte avec Pete malgré le couac "I Love You... Violet". Bien mal lui en prend puisque cette dernière ne tarde pas à rappliquer pour voir Lucas. on verra la prochaine fois si elle veut le récupérer, lui et Pete, ou simplement le voir et recréer petit à petit un lien. Tout est possible. Dans le même temps, Sam redevient célibataire après une dernière altercation avec Vanessa. Leur séparation était d'ailleurs très touchante bien que courte. J'ai eu de la peine pour cette pauvre Vanessa qui n'était pourtant pas très sympathique dans l'ensemble. Et puis pendant que Fife se lamentait sur son sort avec alcool et optimisme suite au départ précipité de Naomi, Sheldon redonnait le sourire à Charlotte. Leur duo fonctionne super bien. J'espère que le retour de Violet ne va pas automatiquement l'effacer. Charlotte et Cooper se tournent toujours autour, c'est toujours un peu chiant malgré quelques étincelles çà-et-là, et c'était très amusant de les voir donner des cours d'éducation sexuelle dans une maison de retraite ! Le cas qui en découle avait le mérite d'être original : on parle rarement de la sexualité des personnages âgées. Ce n'est pas la première fois qu'elle est évoquée dans le "Shondaverse" mais c'est bien de le faire de temps en temps.

vlcsnap_62320


// Bilan // Comme les litres de vin qu'Addison boit à longueur d'épisode, Private Practice se bonnifie avec le temps. Plus une seconde d'ennui et des personnages bien plus attachants aujourd'hui.

28 mars 2010

Private Practice [3x 18]

dnes_season4_private_miniba

Pulling The Plug // 8 71o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_226537

   Encore un épisode très sympa et un peu moins soap que les précédents puisque plus médical. Mais il est aussi intéressant du point de vue des coulisses et j'admire la flexibilité des scénaristes pour ça : Kate Walsh est malade ? Eh bien elle sera malade aussi dans l'épisode. J'imagine que ça a été le branle-bas de combat pour ré-écrire l'épisode à la dernière minute. Je trouve ça excitant de penser à tout ça. Les scénaristes doivent également faire avec une autre malade, mais un peu plus gravement pour le coup : Amy Brenneman. J'ai effectivement appris cette semaine que son absence de la série depuis trois épisodes est le résultat d'un "bobo" qui a nécessité une opération. Elle devrait revenir dans le prochain épisode ou le suivant puisqu'elle va mieux. Comme quoi, Tweeter, ça peut permettre de comprendre plein de choses ! 

   Deux choses m'ont dérangé dans cet épisode : les cris du bébé Lucas d'abord. C'était juste insupportable ! Je n'ose imaginer ce que ça a pu être sur la plateau, à moins que les cris aient été rajoutés au montage. Et puis voir Addison se démenait de la sorte était plus pathétique qu'autre chose. Voir notre héroïne malade, ça ne me plaît guère. Du coup, elle est complètement en dehors du cas médical dont elle était une des protagonistes la semaine dernière mais ça se goupille assez bien, d'autant que les scénaristes ont fait appel en urgences à Charlotte. C'était un peu surprenant par moment de la voir partout, et à l'hôpital et à l'Oceanside mais rien de bien gênant puisque c'est un des meilleurs personnages de la série. Le meilleur après Addison en fait. Je ne sais pas où elle trouve toute cette énergie en tous cas ! L'autre truc qui m'a dérangé : les cris de la patiente de Dell ! Mais juste parce qu'ajoutés à ceux de Lucas, ça faisait vraiment mal à la tête. Ce ne sont que des détails mais ça aurait pu me faire zapper si j'avais été un téléspectateur américain lambda.

     Pour en revenir au cas médical principal, je l'ai trouvé vraiment intéressant, plus encore que la semaine dernière, même s'il est alambiqué et se transforme petit à petit en farce avec le réveil inopiné de la patiente à la fin de l'épisode. On ne compte plus les miracles dans Private Practice et Grey's Anatomy ! Non mais c'était très touchant et c'est surtout cela que je retiens. Le cas dont s'est occupé Dell était moins passionnant mais ça faisait plaisir de le revoir et, en filigrane, une histoire d'amour naissante se cachait derrière tout ça. Il va revoir cette patiente, j'en suis sûr. Les tumultes de coeur de Charlotte sont lassants puisqu'elle met un temps infini à se rendre compte de choses évidentes, ou plutôt à les admettre, mais c'est mieux passé cette fois que les semaines précédentes. Il faudrait quand même penser à boucler cette histoire, je le répéte. J'aime toujours la présence de Sheldon au milieu de tout ça. Il m'amuse. Du coté de Naomi, on se concentre plus sur ses sentiments pour Fife et sur le cas William que sur ce qu'elle a vu (c'est-à-dire rien) en fin d'épisode dernier et tant mieux. Au détour d'une scène, elle envoie quand même Addison et Sam sur les roses. Comme d'hab', elle en fait des tonnes et donne envie de la frapper mais je trouve Audra McDonald excellente dans son rôle et c'est important de le rappeler de temps en temps en ne mélangeant pas le personnage et l'actrice ! Une des deux est moins insupportable que l'autre. Les scènes avec Fife étaient vraiment sympas. La fin, avec le départ en Suisse, n'est pas très enthousiasmant mais j'espère qu'elle aura quitté William dès le prochain épisode et que l'on se débarrerssera de cette histoire que nous ne ménerait nulle part. Pour finir, le terrible "Violet" de Pete à la fin de l'épisode est peut-être le premier signe d'un futur rapprochement entre Addison et de Sam, par répercussions...

vlcsnap_219512


// Bilan // Ca ne sent pas encore la fin de saison dans Private Practice mais on ne s'ennuie pas pour autant. Chacun a de quoi faire, tout s'emboite bien, sans temps morts, c'est très bien ainsi.

15 mars 2010

Private Practice [3x 17]

dnes_season4_private_miniba

Triangles // 7 66o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_41915

   Cet épisode porte bien son nom puisqu'il n'est en effet question que de triangles, de partout, et même dans les cas médicaux quand on regarde bien. Mais pour se limiter aux triangles amoureux, celui qui me passionne le plus est évidemment celui qui lie Addison à Pete à Sam. Ou à Sam et à Naomi. Ou à Pete et à Violet. Enfin bref, toutes les combinaisons sont gagnantes, ça donne un peu le vertige. Sur les bons conseils de Sheldon, Addison accepte l'idée qu'une relation sérieuse et saine avec Pete pourrait la rendre heureuse. Alors elle se lance, annonçant la chose à un Sam passif mais probablement bouillonnant à l'intérieur. C'est le moment que Naomi choisit pour apparaître et elle s'offusque de voir la tête d'Addison posée sur l'épaule de Sam. Ils auraient été en train de s'embrasser, j'aurais compris sa réaction. Mais là, franchement, elle sait bien qu'ils sont amis. Un câlin n'est pas interdit ! En excellente drama queen, Naomi lâche un terrible "You should be ashamed of you". Et bam ! J'imagine que dès la semaine prochaine pour compliquer encore un peu plus les choses, Violet va être de retour et comme de par hasard avec l'attention de récupérer Pete ! On nage en plein Feux de l'amour améliorés. Ca me plait assez.

   Là où Naomi est encore plus géniale, c'est qu'elle vient elle-même d'embrasser un autre homme que son actuel, en l'occurence Fife. Ca devait arriver tôt ou tard. Autant dire qu'elle est super bien placée pour donner des leçons ! Ce baiser était émouvant en tous cas, du fait du handicap de Fife. On voit rarement ce genre de couples à l'écran. Le triangle qui me plaît beaucoup moins, c'est Sheldon/Charlotte/Cooper. Je ne pensais pas que ça allait en devenir un. Je ne voyais pas Charlotte rester avec Sheldon plus d'une nuit. Je ne sais pas si ça me plaît au final. Pas tellement parce que ça complique encore un peu plus les choses entre elle et Cooper et j'en ai ma claque ! D'un autre coté, ce nouveau couple est atypique. Why not ? En général, les bagarres entre mecs me gavent mais celle qui a eu lieu entre Sheldon et Cooper était très drôle car l'un comme l'autre ne savaient pas se battre. Bon et puis il y a bien-sûr les cas médicaux avec de terribles cas de conscience. Un triangle entre deux futurs parents et leur mère porteuse qui se termine dramatiquement. J'étais content de retrouver Monica Keena (Abby dans Dawson) mais ça s'arrête là. Ca a beau être émouvant, c'est tellement toujours la même chose. Par contre, le cas dont s'est occupé Sheldon m'a semblé plus intéressant et plus original : une fillette de 11 ans déjà schizophrène. D'ailleurs, je préfère Sheldon à Violet quand il s'agit de les voir dans leurs rôles de psy. Il est plus crédible.   

vlcsnap_64882


// Bilan // Private Practice est en train de se transformer en Sunset Beach de luxe. Ca couche de partout, ça se trompe, ça se plaint, ça crie, ça pleure. C'est curieusement très prenant ! Et si je me souviens bien, à ce même stade la saison dernière, on commençait à s'ennuyer sévère. Donc ça me va !

08 mars 2010

Private Practice [3x 16]

dnes_season4_private_miniba

Fear Of Flying // 7 57o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_99551

   Plus que jamais dans Private Practice, tout le monde couche avec tout le monde ! C'est la formule magique de Shonda Rhimes depuis six ans maintenant et elle fonctionne toujours à merveille. Ca pourrait paraître too much et m'aurait sans doute dérangé dans d'autres séries mais là, ça m'a plu. C'est ce que l'on vient chercher en regardant la série : des histoires d'amour compliquées, contrariées, passionnées... et des cas médicaux. La nouvelle relation entre Addison et Pete me plaît assez. Je ne les veux pas ensemble en tant que vrai couple sérieux mais en fucking-friends, c'est parfait. Au moins maintenant Pete est utile à quelque chose. J'ai bien aimé la scène où Addison espionnait Sam et sa nouvelle copine depuis sa fenêtre. C'était amusant et chaleureux. J'adore la chaleur qui se dégage de la maisonnette d'Addison, assez proche d'ailleurs de celle de Meredith dans Grey's. Sam s'est donc trouvé une Addison-bis, la rousseur en moins. Et puis n'est pas Kate Walsh qui veut ! Je doute que cette relation dure bien longtemps, elle est passagère d'ici à ce que Sam et Addison craquent. J'attends ce moment avec impatience. Peut-être qu'à ce même moment Violet retournera dans les bras de Pete ! En attendant, Violet est en vacances. Comme ça, pfiou, envolée ! Elle ne m'a pas terriblement manqué et Sheldon a dignement pris la relève. Ca m'amuse d'ailleurs beaucoup qu'elle puisse comme ça lâcher ses patients sur un coup de tête et demander à son collègue du cabinet concurrent de la remplacer. Certes, ils sont proches, mais c'est totalement surréaliste ! Ca a en tous cas permis à Sheldon d'avoir son cas médical rien qu'à lui et pour un personnage secondaire, je crois bien que c'est inédit. En plus, cette femme qui avait peur de reprendre l'avion après avoir vécu un crash changeait des patients habituels. Son témoignage était assez fort, et Clea DuVall qui l'interprétait était parfaite.

   A peine Naomi a-t-elle pu goûter au bonheur avec son vieux beau (sans pour autant voir le loup), qu'elle se retrouve déjà au milieu d'un triangle amoureux ! Ils se multiplient, c'est fou. Fife lui a avoué à demi-mots qu'il en pinçait pour elle et elle est tombée dans le panneau bien comme il faut se demandant tout à coup si ce ne serait pas réciproque. Le principe des opposés qui s'attirent ne me dérange pas à la base mais la prise de conscience m'a paru un peu trop soudaine. Il a fallu d'une mini-conversation avec Addison pour qu'elle soit toute troublée. La pauvre n'est pas vraiment gâté quand on regarde bien : un handicapé ou un vieillard. En cela, ce triangle est très original ! Un autre triangle se forme mais il sera sans doute de courte durée : dépitée (et il faut l'être je crois), Charlotte couche avec... Sheldon et bien entendu Cooper les surprend ! C'est complètement bateau, complètement facile, et pourtant ça m'a plu. Je ne vois pas une relation naître entre Charlotte et Sheldon. Il n'était là que pour ajouter une complication à cet amour décidément impossible. Sinon, j'ai bien aimé le cas médical insolite de la semaine : une femme est allergique au sperme de son bonhomme. J'avais jamais pensé que c'était possible mais en effet. C'est moche. Et puis le cas dont se sont occupés Addison et Sam conjointement était assez intéressant et émouvant : une femme enceinte, son copain atteint d'une tuberculose et devant quitter les Etats-Unis... Il n'en fallait pas plus !

vlcsnap_123250


// Bilan // Private Practice est parfois proche du guilty-pleasure tant tous ces cas médicaux et toutes ces relations amoureuses et sexuelles compliquées sont invraisemblables. Pourtant, ça le fait. J'assume ! 


21 février 2010

Private Practice [3x 15]

dnes_season4_private_miniba

'Til Death Do Us Part // 7 59o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_37305

   L'heure du mariage tant redouté par Naomi de Maya a sonné ! Je n'ai jamais été fan des mariages dans les séries, surtout quand c'est là-dessus qu'une série se termine, mais là j'ai été agréablement surpris par le rendu. C'était vraiment émouvant, le discours de Sam était très touchant, ça ne dégoulinait pas de bons sentiments, c'était presque parfait ! Le seul bémol que je mettrais, c'est que le fameux Dink ne nous a jamais vraiment été présenté. On a vraiment l'impression que Maya se marie à un inconnu et c'est perturbant. Dans le rôle de la mère prévenante et compréhensive, Rosanna Arquette était parfaite. On l'a finalement plus vu elle que Dink. J'imagine que l'on n'est pas au bout de nos surprises et que d'ici à ce que Maya accouche, beaucoup de choses vont se passer. J'espère juste qu'on lui laissera avoir une grossesse normale. Les scénaristes vont forcément être tentés d'inventer au bébé je ne sais quelle maladie et ce serait vraiment too much et pas de bol pour les Bennett ! Ce mariage a également été l'occasion de faire valser les couples une fois de plus. Sam a découvert qu'Addison couchait avec Pete. Je n'avais pas vu les choses comme Sam les voit. Effectivement, Addison ne veut pas sortir avec Sam par respect pour Naomi mais elle ne s'est jamais posée la question du respect qu'elle doit à Sam et ce n'est pas en couchant avec son meilleur-ami, Pete, qu'elle le lui rend. La guerre froide va commencer entre eux deux et cela va bien finir par retomber entre les oreilles de Naomi...

   Le cas médical unissant, sans même le vouloir, Cooper et Charlotte les a jetés dans les bras l'un de l'autre. Je n'ai pas vraiment trouvé passionnantes ces nouvelles chamailleries autour de l'addiction du nouveau boyfriend de Charlotte campé par Bruno Campos (que je n'aime pas beaucoup avec son air suffisant), mais la finalité est intéressante et espérée depuis tellement longtemps... Comme je le disais la semaine dernière je crois, soit on les remet ensemble, soit on les sépare définitivement, mais on arrête de miser sur un duo devenu méga lourdingue ! On verra si leur sauterie était juste pour un soir. Violet est un peu en retrait, mais Pete n'est jamais très loin. Des jeux de regards et des conversations futiles laissent planer le doute sur la suite des événements. Et puis Addison a dû s'occuper d'un nouveau cas médical bien dramatique, émouvant grâce à la prestation de Sara Rue. Mais en soit, c'est encore et toujours la même chose. Je suis à peu près sûr qu'un cas similaire avait déjà été abordé.

vlcsnap_33768


// Bilan // Une belle émotion globale s'est dégagée de cet épisode. On regrettera une fois encore une tendance trop prononcée au tire-larmes mais ça fait partie de l'ADN de la série alors...

15 février 2010

Private Practice [3x 14]

dnes_season4_private_miniba

Love Bites // 9 o4o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_41034

   Mouais. Après l'épisode de la semaine dernière, très prenant et mouvementé, celui de cette semaine ne m'a pas complètement convaincu. La première partie, très médicale, était plombante. On a d'un coté une femme qui vient d'accoucher et qui a essayé de se noyer après que son petit-ami l'a larguée. Un peu too much quand même. Je n'ai pas trouvé ça tellement émouvant. De l'autre, on a une pré-ado qui s'est faite mordre par un camarade pour se la jouer Twilight. J'ai trouvé ça assez ridicule sur le moment mais ça change des cas habituels et le pire c'est que ça ne doit pas être si invraisemblable que ça... Collé à cela une énième dispute entre Cooper et Charlotte n'était pas une très bonne idée. Ils deviennent insupportables tous les deux alors qu'ils étaient super mignons et attachants il y a quelques temps. Il serait bon maintenant de les faire évoluer chacun de leur coté, quitte à se contenter d'intrigues médicales pendant quelques temps. Et puis Charlotte est devenue sexologue, ça aurait dû apporter des histoires différentes et plus funs. Il n'est pas trop tard !

   La deuxième partie de l'épisode est beaucoup plus réussie et on réunit pour une fois (pour la première fois ?) tous les personnages en dehors des murs de l'Oceanside pour une soirée mondaine qui va bousculer un peu l'ordre établi dans les couples et duos de la série. Puisque les scénaristes ont décidé de ne pas nous faire le plaisir de mettre Sam et Addison tout de suite (ils ont raison), on va devoir passer par une phase fuckin' friends entre Addison et Pete. Tout ce que j'espère, c'est que ça ne prendra pas une tournure plus sérieuse. Je ne les veux pas ensemble, ni maintenant ni demain. Pete essaye d'oublier Violet qui ne se sent toujours pas prête à se remettre avec lui et à accepter Lucas. Autant j'ai trouvé tout ça intéressant et crédible pendant longtemps, autant je commence à trouver ça long et ennuyeux. Il serait temps que Violet prenne son courage à deux mains ! Son petit duo avec Dell dans cet épisode était sympa. Sinon, le patron de Naomi est de retour et il la veut ! Je ne m'attendais pas à cela. Je l'avais même oublié le vieux monsieur. Leurs quelques scènes étaient assez réussies mais cette relation est vouée à l'échec. Ca se sent tellement... Quant à Fife qui rumine dans son coin, ben ça me gène. L'handicapé de la bande est forcément mis à part, personne ne s'intéresse à lui. C'est classique, et il faut dire qu'il a un comportement détestable donc repoussant la plupart du temps, mais ce serait bien que pour une fois on montre une histoire d'amour entre un handicapé et un valide. En impliquant un des personnages principaux bien-sûr sinon c'est de la triche !

vlcsnap_38272


// Bilan // Quelques surprises dans cet épisode correct sur fond de cas médicaux ennuyeux à souhait. Pas convaincu par tout mais hâte de voir la suite...

       

08 février 2010

Private Practice [3x 13]

dnes_season4_private_miniba

Shotgun // 9 25o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_28507

   Mon Dieu que c'était bon de retrouver la Addison tourmentée que l'on aime, celle qui n'a jamais de chance en amour, qui tombe amoureuse du meilleur ami de son mari, ou maintenant de l'ex-mari de sa meilleure amie. Elle est tellement touchante. On voudrait la détester que l'on y arriverait même pas ! Même si j'étais un peu suspicieux au départ quant à une histoire Sam/Addison, je suis désormais conquis. L'alchimie est là, l'évidence dont parle la jeune femme ne fait aucun doute. La petite scène "après baiser passionné" était très amusante, celle avec Naomi qui rit à gorge déployée en imaginant ses deux amis ensemble également. La tête de Kate Walsh à ce moment-là était priceless. Les scénaristes s'amusent bien en tous cas en faisant monter la pression d'un cran et en nous laissant à la fin de l'épisode... à cran. La grande intrigue de la grossesse de Maya est parfaitement mélée à cela et Noami commence tout doucement à retrouver la raison. Elle était un peu moins açacante cette fois-ci, elle semblait moins égoïste aussi. En revanche, j'ai trouvé que comparé son histoire et celle de Maya à celle de Violet était abusé ! Ca n'a rien à voir, elle mélange tout. Ce qu'a traversé Violet est autrement plus douloureux. Je pensais d'ailleurs à ce sujet que les choses allaient s'arranger dans cet épisode mais on fait encore traîner les choses. Sans doute parce que les scénaristes devront alors trouver autre chose à raconter sur Violet et ce ne sera pas une mince affaire après tout ce qui lui est déjà arrivé. Violée dans son adolescence, sequestrée, enceinte d'un enfant dont elle ne voulait pas... En attendant, sa colocation avec Charlotte est comme prévu peu exploitée mais leur complicité fait néanmoins plaisir à voir.

   Je ne peux plus voir Cooper en peinture, du moins dès qu'il s'agit de sa vie sexuelle et amoureuse. En revanche, le cas médical dont il s'occupe avec Addison dans cet épisode était bouleversant. Un des plus bouleversants de la série jusqu'ici. C'est tordu, comme souvent, mais comment ne pas flancher ? Deux parents doivent choisir, en gros, laquelle de leurs jumelles atteintes d'une leucémie va être sauvée grâce à leur nouveau-né. Un choix impossible, finalement forcé par le destin. Si Dieu n'avait pas été évoqué à plusieurs reprises, ça aurait été parfait. Je veux bien que l'on en parle mais ça devient trop systématique, comme un passage obligé. Or, ce n'en est pas un ! Vraiment pas.

vlcsnap_43572


// Bilan // Une bonne intrigue médicale et tout plein d'intrigues sentimentales, c'est le juste équilibre de Private Practice. Le personnage qui se démarque le plus dans cet épisode, outre la toujours-délicieuse Addison, c'est Sam (Taye Diggs), tiraillé entre la raison avec sa fille et la folie avec celle qu'il désire...

   

25 janvier 2010

Private Practice [3x 12]

dnes_season4_private_miniba

Best Laid Plans // 9 64o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_115726

   Je crois que Naomi est le personnage le plus agaçant de la télévision américaine. Elle représente à peu près tout ce que je déteste et c'est en même temps ce qui fait son originalité. On voit peu de personnages avec de telles convictions, malgré l'Amérique puritaine. On préfère ne pas parler des sujets qui fâchent plutôt que de les aborder et ainsi devoir les assumer. Je suis content que Private Practice ose parler d'avortement aussi librement et sans donner de leçon, sans dire qu'il faut choisir telle ou telle voie. A ce titre, Addison est la voix de la sagesse et son petit speech à Maya était simplement beau. Au final, Maya choisit de garder son bébé et c'est presque décevant puisque j'aurai aimé que pour une fois, on nous montre un personnage qui prend la décision d'avorter et qui va jusqu'au bout. Peut-être était-ce trop demander, peut-être était-ce purement stratégique ? Maya enceinte, Naomi et Sam grands parents, c'est une perspective d'avenir assez alléchante. Pour en revenir à Naomi, son attitude était d'abord étonnante, quand on connaît ses convictions, puis insupportable car elle a fait preuve d'un égoïsme monstre. Le sujet n'était plus la grossesse de sa fille mais sa difficulté à elle à l'accepter. Sam a été beaucoup plus modéré pour contrebalancer. Emotionnellement, c'était très fort. Naomi n'en ressort pas grandie mais c'est une cause perdue de toute façon...

   Les autres intrigues étaient beaucoup moins passionnantes, notamment le cas médical qui occupait Pete et Fife. Ce dernier m'énerve plus qu'il ne m'amuse et Pete me laisse toujours indifférent. Les scènes de Violet avec l'homme veuf qu'elle tente de psychanalyser dans une salle d'attente étaient plus réussies. Le point de départ était un peu poussif mais la conclusion, bien qu'on la sentait venir à trois kilomètres, était belle et importante. Violet est peut-être prête à renouer avec Lucas maintenant. Elle franchit une nouvelle étape dans sa guérison. Possible que Charlotte l'aide d'ailleurs puisqu'elles deviennent colocataires ! C'est une idée excitante mais je crains que ça ne dure que quelques épisodes, sans être exploité à fond. C'est dommage que l'on ne passe pas plus de temps avec les personnages en dehors des murs de l'Oceanside. C'est là qu'ils sont les plus touchants. Au fait, Cooper est officiellement devenu un gros con. Shonda Rhimes a un gros problème avec les hommes de ses séries en ce moment. Dire qu'il a lâché Charlotte pour un "petit" mensonge au sujet de quelque chose qui s'est passé des années auparavant... Il faudrait peut-être qu'un de ses collègues lui dise qu'il agit n'importe comment là ! Pout terminer, Dell s'occupe d'une patiente campée par l'excellente Melissa McCarthy (Gilmore Girls, Samantha Who?). Elle refuse de prendre des anti-douleurs alors qu'elle est sur le point d'accoucher. Forcément, elle crie beaucoup et fait passer un sale quart d'heure à notre sage-femme préférée. Amusant !

vlcsnap_117888


// Bilan // Private Practice prend des risques en rendant certains de ses personnages plus antipathiques que jamais. Original mais pas totalement convaincant.

   

18 janvier 2010

Private Practice [3x 11]

dnes_season4_private_miniba

Another Second Chance // 10 96o ooo tlsp.

44030378


vlcsnap_34695 vlcsnap_54958

   J'ai beau avoir beaucoup de tendresse pour Private Practice, je reconnais qu'elle n'a jamais été à la hauteur de Grey's Anatomy. Une fois n'est pas coutume, c'est Private Practice qui a été meilleure, pas seulement grâce au crossover mais grâce à un ensemble d'intrigues qui, liées les unes aux autres, ont formé un tout parfait, à la fois drôle et bouleversant. Je ne pensais pas dire ça mais la venue de Mc Steamy à L.A. a été très bien gérée et, comme en début de saison avec Bailey, on en appris plus sur lui en un épisode de Private qu'en une saison de Grey's. Dans cette dernière, depuis qu'Addison est partie, il se contente d'être l'atout-charme et il est souvent lié à une intrigue légère. On lui a offert ici plus de profondeur, ce qui ne l'a pas empêché non plus de jouer son rôle habituel de dragueur et de "détendeur" d'atmosphère. Je ne m'attendais pas à ce qu'il tombe dans les bras d'Addison, je pensais innocemment que son cas se concentrerait uniquement sur la grossesse difficile de sa fille. A ce propos, même si j'ai toujours beaucoup de mal à y croire et que j'estime que Sloan aurait mérité un portrait digne de ce nom, c'était très émouvant. L'alchimie entre Eric Dane et Kate Walsh est toujours très forte que ce soit dans les scènes drôles et sexys ou les scènes plus profondes. La dernière, dans le lit d'Addie, était d'ailleurs géniale. Même si un déménagement de Mark à L.A. a été longuement évoqué, tout rentrera dans l'ordre dès le prochain épisode : elle sera toujours célibataire, avec son petit chat, et il sera toujours amoureux de Lexie, prêt à la reconquérir j'imagine. Cette parenthèse ensoleillée et charnelle était bien sympathique !

   Tous les personnages ont eu leur petite intrigue et c'est sans doute celle de Dell et de sa fille qui m'a le plus touché. On pourra bien dire que c'était tire-larmes et assez facile, je me suis laissé prendre au jeu et j'assume complètement. Et au-delà de ça, je suis content que le personnage retrouve de l'intérêt. Maintenant, c'est moins classe je sais, mais j'aimerais bien qu'il saute Naomi ! En même temps, quand celle-ci va apprendre ce qui arrive à sa fille, elle aura sans doute mieux à faire ! Cette intrigue qui se profile n'est pas particulièrement enthousiasmante car Naomi et Sam risquent d'être agaçants au possible mais je suis quand même curieux de voir ce que ça peut donner. Et puis Sam est amoureux d'Addison maintenant, je crois que c'est clair ! Je passerais sur Pete, lié à Dell. Toujours du mal avec lui mais son court affrontement avec Mark était marrant. Pour ne pas changer, Cooper et Charlotte ont passé leur temps à s'engueuler mais c'est à chaque fois un peu plus dur que la fois précédente. Ils se sont vraiment jetés des horreurs à la gueule, c'était à la fois terrible et drôle. Même si je les adorais ensemble, je crois que Cooper a pris provisoirement la bonne décision. Si Mark était resté plus longtemps, il se serait sûrement jeté sur Charlotte et elle n'aurait pas dit non. A garder pour un prochain crossover moi j'dis ! Last but not least, Violet a eu droit à son petit cas médical de la semaine, au départ en combo avec Cooper mais il a vite été effacé de l'intrigue et c'était bien mieux comme ça. Les éternels affrontements entre médecins me fatiguent. Là encore, l'émotion était de mise. J'ai beaucoup aimé. Molly Price était parfaite.   

vlcsnap_50699 vlcsnap_50777


// Bilan // Le meilleur épisode de Private Practice à ce jour ? Le précédent était déjà de haute-volée mais celui-ci a battu tous les records ! En réalité, il était au niveau d'un bon (mais pas excellent) épisode de Grey's Anatomy mais cela reste une grande satisfaction !