24 janvier 2009

Mylène Farmer [The Farmer Project]

dnes_v2_musicbox_mini_ban

farproj

   Il y a une époque où Mylène Farmer était connue pour ses clips d'anthologie uniques (Libertine, Tristana, Sans Contrefaçon, Désenchantée ...) et puis ils se sont raréfiés jusqu'à totalement disparaître pour l'album Avant que l'Ombre..., où tout ou presque était à jeter. Q.I était le summum du vide. Visiblement, la chanteuse a compris le message et pour son nouvel album, elle nous offre un court-métrage qui regroupe les clips de Dégénaration et Si j'avais au moins ... Bruno Aveillan, le réalisateur, a fait un travail magnifique. Le scénario, en revanche, est un peu facile, un peu bâteau. N'empêche que c'est un beau project

Plus d'infos sur ce film

Posté par LullabyBoy à 17:50 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,


31 décembre 2008

Beyoncé [I Am ... Sasha Fierce]

dnes_v2_musicbox_mini_ban

514cxggodilss400sm8

dnes_v2_poll_stars3

   Je vais vous faire une confidence : les chansons de Beyoncé m'ont toujours laissé indifférent. Bien-sûr, comme tout le monde, je trouvais Crazy In Love super bien balancée et le déhanché de la chanteuse dans le clip parfait. Baby Boy avait un coté envoûtant pas pour me déplaire et Naughty Girl m'a fortement agacé en son temps. Beautiful Liar, le duo avec Shakira, est une chanson que je déteste profondément sans que je sache pourquoi et puis j'admet avoir un faible pour Irreplaceable. Sorti de ces quelques singles, je trouve ses deux premiers albums sans intérêt. Et puis est arrivé le dernier en date, I Am... Sasha Fierce, et là, j'ai eu une révélation, enfin deux : Beyoncé a une magnifique voix et je crois qu'en fait, je l'aime bien.

   Cet album "concept" n'est pas un chef d'oeuvre, loin de là. Mais il est rempli de mélodies très efficaces et une grande émotion s'en dégage. Je parle là des ballades qui constituent la première moitié de l'album. L'autre moitié est beaucoup plus dansante mais elle a su proposer autre chose que ce qu'elle a déjà fait. Les ballades donc. Evidemment, If I were a boy, le premier single, est très efficace. Les paroles sont extrêmement crétines en revanche, Beyoncé enfilant les clichés sur les mecs comme on enfile des perles. Halo, c'est probablement LE tube de l'album. Dès la première écoute, impossible de résister à cette voix et à ces belles paroles. Ensuite, que vous le vouliez ou non, elle est entrée dans votre tête et il est difficile de l'en sortir. Broken-Hearted Girl me plaît également beaucoup. Elle est à la fois lente et rythmée. Si si, c'est possible ! En fait, je vais vous dire : je crois que le succès de Rihanna a donné des idées à ses consoeurs qui se sont tout à coup senties dépassées. Et Beyoncé a réussi à faire quelque chose qui se rapproche de ce que fait Rihanna, sans la copier pour autant. Je ne suis pas en train de dire que Rihanna est la meilleure chanteuse actuelle. Mais son succès fait des envieuses et il faut bien admettre qu'elle propose un univers, visuel notamment, plutôt convaincant et réfléchi (le clip de Disturbia par exemple). Elle-même lorgne pas mal du coté de Madonna et ne s'en cache pas. Bref, petit apparté pour dire simplement que toutes ces ballades regorgent de petits sons électroniques addictifs. Ainsi, Disappear et surtout Scared of Lonely sont vraiment très réussies. Ave Maria, qui pue trop la religion pour moi, est certainement celle qui met le plus en valeur la voix de la nouvelle diva.

   Les chansons up-tempo me font, pour certaines, penser à ce que fait Kelis ! Et j'aime beaucoup beaucoup Kelis. Je ne saurai pas bien comment définir son style mais ce que Beyoncé propose là en est proche. Single Ladies est excellente. Enfin le clip et le buzz qu'il y a eu autour a bien aidé. En réalité, elle est super répétitive et agaçante. Mais enivrante aussi. Dans le même style, on a Diva, autre single, bien sympathique. "Diva is a female version of a hustler" : le ton est donné ! Video Phone et Radio sont assez proches de ce que fait Sean Paul. Et lui, je ne l'aime pas du tout. Mais à la sauce Beyoncé, ça passe drôlement mieux. Il faut dire qu'elle sait chanter, elle. Mais LE tube up-tempo de l'album, c'est Sweet Dreams (rien à voir avec la chanson d'Eurythmics reprise 40 000 fois). Pour le coup, c'est du Rihanna pur jus et c'est vraiment très très bon. Ce serait idiot de ne pas la sortir en single !

   Lassant au bout d'un moment, I Am... Sasha Fierce est malgré tout certainement le meilleur album de Beyoncé à ce jour. Le plus original, le plus émouvant et le mieux produit. Il regorge de tubes en puissance. A acheter, je ne sais pas. Mais à télécharger absolument !


Le clip de Single Ladies

Halo

Sweet Dreams

Posté par LullabyBoy à 12:40 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 décembre 2008

Britney Spears [Circus]

30479283

Circus__Album

dnes_v2_poll_stars2

   Je suis sûr que certains d'entre vous ont reçu le dernier album de Britney Spears, Circus, entre autres cadeaux pour Noël. N'est-ce pas ? Peut-être même que vous aviez eu l'année dernière sous le sapin, Blackout, le précédent album de la miss. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais, pour moi, Britney, ce n'est plus ce que c'était ... Bien-sûr, elle n'a jamais fait de grands chefs d'oeuvres mais des trucs bien efficaces, qui restent en tête, ça oui, elle en a fait. Des deux derniers albums, rien ne m'a vraiment marqué. Gimme More était sympa pendant deux semaines mais on s'en lasse vite. Idem pour Womanizer et à peu près tous les autres titres des deux derniers albums. Blackout avait le mérite (?) d'être un peu plus brut, voire bourrin, que ses productions précédentes, alors que Circus est une sorte de retour en arrière pas très inspirée.

   Le constat est simple : 1 mois après sa sortie, je n'écoute plus qu'une chanson : Unusual You. Je ne me l'explique pas vraiment d'ailleurs. On ne peut pas dire qu'elle soit bonne, ni qu'elle sorte tellement du lot, mais il y a quelque chose qui me plaît en elle. Sa mélodie peut-être et son texte gentiment mignon. Circus, le second single, est bien sympa. Il lui manque quelque chose pour être tubesque malheureusement. If U Seek Amy (Fuck Me) est plus proche de ce qui a été fait pour Blackout. C'est coquin et efficace. Un peu prise de tête sur la longueur quand même. Puis, pour finir, Shattered Glass fait son petit effet, bien qu'elle soit légérement ringarde. C'est un titre qui aurait pu sortir sur son 3ème album éponyme par exemple, ça n'aurait pas dénoté. Blur est un peu moite. La voix de Britney, qui se force à être rauque sur les couplets, me dérange. Voilà donc pour les titres qui me plaisent ou qui m'ont plu. Pour le reste, c'est l'indifférence générale tant ça manque de tout : de mélodies accrocheuses, de refrains qui restent en tête, de montées en puissance ... Du remplissage quoi. Et tous les titres bonus (qui différent selon les pays) sont tous plus inutiles les uns que les autres. Ca renforce cette impression d'album bâclé. Mmm Papi remporte, je crois, la palme du plus mauvais titre de Circus.

   Je suis content que Britney aille mieux, qu'elle recommence à vraiment bosser et à défendre ses chansons. Elle revient de loin ! On a bien cru qu'on allait la perdre à un moment. Maintenant, je suis déçu par cet album qui ne me procure même pas un plaisir coupable. Vivement le prochain !


Le clip de Circus

Unusual You

If You Seek Amy

Posté par LullabyBoy à 00:46 - - Permalien [#]
Tags : ,

05 décembre 2008

Dido [Safe Trip Home]

32076492

864

dnes_v2_poll_stars5

   Cela faisait près de 5 ans que Dido avait disparu de la circulation ! Ses deux premiers albums, No Angel et Life For Rent étaient merveilleux, deux bijoux dont je ne me lasse pas. Deux classiques. Elle était attendue au tournant et il faut être tout à fait honnête : les critiques sur ce nouvel album, Safe Trip Home, sont assez mitigées. Et j'en suis très surpris pour tout dire. Pour moi, cet album est dans la lignée des précédents, avec des choses en moins et des choses en plus, mais pour un résultat absolument superbe. La principale critique faite à cet album c'est qu'il serait "trop mou" et pas assez "tubesque". C'est vrai que l'album ne regorge pas de tubes a priori. Dido n'a jamais fait du easy listening et peut-être plus que pour n'importe quel autre album, il faut s'imprégner de ces nouveaux titres, les écouter plusieurs fois, avant que leur beauté ne prenne tout son sens. J'ai une nette préfèrence pour ce type d'album qui s'apprécie sur la durée. Les tubes et les chansons qui accrochent dès la première écoute, c'est bien, mais quelques semaines après, on les a déjà oubliés. Je ne suis pas prêt d'oublier certains titres de Safe Trip Home. Quant au fait que l'album serait trop "mou", je rétorquerai simplement que Dido n'a jamais fait dans les rythmes endiablés. Par contre, elle a souvent eu des refrains accrocheurs (ceux de White Flag et Hunter sont imparables par exemple) et cet album pêche un peu à ce niveau-là, je l'avoue.

   Le premier single, Don't Believe In Love, est bon mais est-ce un bon choix pour lancer l'album ? Je ne pense pas. D'ailleurs, les premières ventes sont relativement faibles. Ce n'est pas un hasard. Il y a bien d'autres chansons qui méritent d'être mises en avant, à commencer par Grafton Street, qui est la seule dont je n'ai rien lu de négatif. Elle est d'ailleurs produite par Brian Eno. Que dire si ce n'est qu'elle est simplement magnifique. Les flûtes de pan, cette fin qui nous transporte dans les vallées d'Irlande ... Au rayon "De toute beauté", The Day Before The Day est peut-être la plus belle chanson de l'artiste. Elle y parle de la mort de son père qui l'a évidemment bouleversée. Une jolie manière de lui rendre hommage. La première fois que je l'ai écouté, j'avais les larmes aux yeux. De manière générale, le point fort de cet album (de Dido ?), ce sont les textes. Ils sont vraiment bien écrits et c'est assez rare dans l'univers musical anglo-saxon. Quiet Times est un probable future single, qui allie classe, simplicité et désespoir. Us 2 Little Gods a un coté folk qui n'est pas pour me déplaire, Burnin' Love est plus suave, plus chaude, et Look No Further est une perle, un émouvant témoignage d'amour inconditionnel.

   Safe Trip Home est donc un album absolument magnifique, dont la douceur vous caresse tendrement. D'un point de vue musical, la part-belle est donnée aux instruments de tous continents et de tous horizons. D'un point de vue textuel, il n'y a rien à ajouter, la messe est dite. Un album qui vous fait voyager et vivre toutes sortes d'émotions en restant bien au chaud au fond de votre lit sous votre couette est forcément une réussite. Avec Dido, l'hiver sera doux.   


Don't Believe In Love (Live)

Grafton Street

Quiet Times

Posté par LullabyBoy à 18:22 - - Permalien [#]
Tags : ,

08 novembre 2008

Pink [Funhouse]

30479283

funhou10

31166353

   Après Alanis Morissette, c'est au tour de Pink de parler d'amour déçu dans son nouvel album, Funhouse. Le titre est trompeur d'ailleurs. "It used to be a Funhouse", in fact. En Janvier 2008, elle divorce d'avec son mari Carey Hart, champion de motocross. Le mariage n'aura duré que deux ans. Cela explique probablement les textes plutôt tristes de l'album dans leur grande majorité. So What?, le premier single, est d'ailleurs entièrement consacré à son ex mais sur un ton volontairement moqueur et finalement très drôle. Le clip très Pink renforce cette impression. Ce titre est absolument parfait, très énergique et enthousiasmant. Deux autres titres aux paroles franchement négatives ont le mérite de bien bouger : Funhouse et Bad Influence. Ils s'inscrivent en plus dans une volonté de proposer un univers cohérent, ambiance "western" coté bar. C'est quelque chose qu'elle avait déjà un peu exploré avec l'album Try This, d'où peut-être cette impression de déjà-vu. Plus rock, le titre Ave Mary A dépote pas mal. Là encore, c'est le désespoir qui domine le texte, avec un petit coté religieux qui me déplaît. "Where is the light ?". This is how it goes down reste dans l'esprit rock, avec des paroles légèrement bitchy.

20081010   Puis vient toute une tripotée de chansons mid-tempo ainsi que quelques ballades plutôt jolies et touchantes. Sober, le deuxième single, évoque l'état de dépression et d'auto-destruction qui suit les ruptures. Finalement, le texte est positif malgré l'amertume : "How do I feel this good sober ?" Ce titre est terriblement efficace. Il fait parti de ceux que l'on écoute en boucle jusqu'au dégoût total. One Foot Wrong, It's All Your Fault et Please Don't Leave Me restent en tête avec plaisir. Elles mettent particulièrement bien la voix de Pink en valeur. Crystal Ball et Glitter in the air sont un peu ennuyeuses mais les textes sont jolis. I Don't Believe You est magnifique, la plus belle ballade de l'album. Could'Ve Had Everything conclut l'album sur une note peu positive. Il n'y a qu'une seule chanson que je n'aime pas du tout : Mean. Pink se la joue diva de la country et ça le fait pas.

   Au final, cet album est beaucoup plus profond et inspiré au niveau des textes que tous les précédents. Encore dans I'm Not Dead, pourtant un très bon album, on avait l'impression que la crise d'adolescence de Pink n'était toujours pas terminée. Il y avait aussi plus de provocation, quelques paroles très cul ... J'aurais beaucoup de mal à choisir entre ces deux albums. Ce qui est certain, c'est que Funhouse est un compagnon de route bien agréable à l'oreille, avec des mélodies efficaces et de l'émotion.


Une prestation live de Sober

It's All Your Fault

Posté par LullabyBoy à 01:56 - - Permalien [#]
Tags : ,


25 septembre 2008

Quentin Mosimann Vs Mathieu Edward

29565908

Quentin Mosimann [Duel] // Mathieu Edward [Entre Toi et Moi]

30299426// 30461125

448639_ESC8VZYRB13URP32W4H7NOW2YEYB4M_album_quentin_ok_H170439_L // 44382

Avec le retour - dont on se serait bien passé - de la Star Academy sur TF1, j'ai eu envie de me pencher sur deux cas de la saison passée. D'un coté, Quentin Mosimann, l'heureux gagnant, le cheveux gras, surlooké et la modestie au placard; et de l'autre coté, Mathieu Edward, le finaliste perdant mais heureux, le muscle saillant, overtatooé, l'humilité dans le regard. Vous l'aurez compris, entre les deux, mon choix est vite fait ! Mais musicalement parlant, ça donne quoi ?

    Ben ça ne donne pas grand chose. Surtout du coté de Quentin Mosimann. J'ai rarement entendu quelque chose d'aussi ridicule. Vraiment. En grand ambitieux qu'il est, monsieur a voulu faire un double album-concept. Vous avez d'un coté un album électro, de l'autre un album jazzy avec un big band. Ca n'était pas forcément une mauvaise idée, le concept est poussé jusqu'au bout d'ailleurs à travers la pochette et l'artwork de l'album. Mais n'est pas Robbie Williams qui veut ! Avec sa voix de minet qu'on rêve d'étrangler, Quentin ne fait définitivement pas le poids. Ses effets de voix et ses minauderies ne sont pas les seuls responsables de cet échec cuisant. Le choix des reprises y est également pour beaucoup. Non mais franchement ... Je veux bien qu'il soit fan des années 80, je sais que les tournées style RFM 80 cartonnent (Pauvre France), mais quand même ! Un peu de bon sens ! Reprendre C'est la Ouate en version jazzy ne peut qu'être ridicule ! Je ne vous parle même pas d'Etienne ou encore C'est l'Amour. Il y a pourtant tellement de chansons qui se seraient prêtées à ce type de version ... Un beau gâchis en somme ! La partie électro est un peu plus convaincante, même si on doit se taper les même chansons que celles en version jazzy. Ca passe toujours mieux. Le premier single, Cherchez le garçon, est vraiment la meilleure de toutes. C'est dire le niveau quand même. Je n'ose faire un commentaire sur sa compo perso, sobrement intitulée Il y a Je t'aime et Je t'aime. J'crois que le titre se suffit à lui-même. Ca promet pour son deuxième album !

Le clip de Cherchez le garçon version jazzy ! Si vous avez envie de le claquer à chaque seconde du clip, c'est normal.

   L'album de Mathieu Edward est déjà un peu plus convaincant même s'il n'est en rien original. Il se trouve que j'adore l'album de Sheryfa Luna, pour des raisons que j'ai beaucoup de mal à m'expliquer, et Entre Toi Et Moi est un peu dans la même veine mais avec une moins grande efficacité. C'est du R'n'B/Soul assez classique mais avec pas mal de mélodies accrocheuses. En plus, la voix de Mathieu est vraiment belle, bien mise en valeur. J'aime beaucoup son duo avec Sheryfa Luna, Comme Avant, dont on nous a abreuvé tout l'été. C'est loin d'être un chef d'oeuvre mais elle me plaît ! J'aime encore plus le second single du jeune homme, cette fois en solo, qui porte le même titre que l'album : Entre Toi Et Moi. Je l'écoute en boucle depuis quelques jours et je ne m'en lasse pas ! Ca ne saurait tarder. Globalement, au niveau des textes, c'est pas la panacée, comme on pouvait s'en douter. On tombe même parfois dans le ridicule ou le maladroit, ou les deux en même temps. Je pense au manque total de subtilité dans Ne Vous Oubliez Pas. A la lecture du titre, on pourrait s'imaginer une chanson traitant des fuites urinaires passé un certain âge, mais il n'en est rien ! Elle aborde le sujet du respect que tous les hommes doivent aux femmes. Le truc, c'est que la mélodie reste dans la tête. Alors on la fredonne avec plaisir. Même chose pour Tu n'es qu'un gosse et Get Up (plus gangsta. Oui, bon ...) C'est Auch est atroce : "Qui n'a jamais pleuré sa mère ?". Complêtement niaise. Mon Combat et Si j'avais pu sont deux jolies petites ballades assez vite oubliées. Bref, un album ultra-commercial mais souvent efficace.

Le clip de Entre Toi Et Moi :

Posté par LullabyBoy à 13:05 - - Permalien [#]
Tags : ,

01 septembre 2008

Mylène Farmer [Point De Suture]

dnes_v2_musicbox_mini_ban

coverww1

dnes_v2_poll_stars4

o1_ Dégénération dnes_v2_poll_stars3mini

o2_Appelle mon numéro dnes_v2_poll_stars4mini

o3_Je m`ennuie dnes_v2_poll_stars4mini

o4_Paradis Inanimé dnes_v2_poll_stars2mini

o5_Looking for my name dnes_v2_poll_stars3mini

o6_Point de Suture dnes_v2_poll_stars4mini

o7_Réveiller le monde dnes_v2_poll_stars2mini

o8_Sextonik dnes_v2_poll_stars3mini

o9_C`est dans l`air dnes_v2_poll_stars5mini

1o_Si j`avais au moins ... dnes_v2_poll_stars4mini

Hidden Track_Ave Maria dnes_v2_poll_stars2mini


   Le 7ème album de Mylène Farmer (si l`on exclu les quatre live, les deux albums de remixes et le best-of Les Mots) est sorti il y a une semaine, jour pour jour. En tant que grand fan depuis une dizaine d`années déjà, je me devais de vous en faire une critique et qui sait, peut-être vous donnez envie de l`écouter ! Je ne piperai mot sur les ventes records de l`album après seulement une semaine ... Je ne voudrais pas vous influencer !

"J`sais pas moi mais faut qu`ça bouge !"

   Le premier single extrait de l`album donnait le ton : Après un Avant que l`ombre ... classieux mais mou, Mylène avait envie que ça bouge et bon nombre de ses fans également ! Dégénération est l`occasion d`un petit clin d`oeil à Désenchantée, son plus gros tube à ce jour. Deux décennies plus tard, elle est toujours là et sa génération est toujours perdue. Les générations suivantes le sont plus encore. Le monde dans lequel nous vivons actuellement est laid. Il ne nous reste alors plus que deux solutions : se battre et faire changer les choses ou rester là à ne rien faire et attendre la fin. Mylène aimerait que ça bouge ! En attendant une révolution, mieux vaut ne pas trop se prendre la tête et prendre le plaisir là où il est ...

5071929   Et dans le domaine du plaisir, Mylène excelle. On l`a connue Libertine, vantant les joies de la sodomie dans Pourvu qu`elles soient douces ..., évoquant l`épineux problème de l`éjaculation précoce dans Pas de doute, parlant sans détour du préservatif, de sa nécessité et de ses inconvénients dans Que mon coeur lâche ... Nul n`ignore que Mylène Farmer aime le sexe et en parle librement dans ses chansons, comme aucune autre artiste n`ose le faire. Encore dans Point de Suture, elle met les petits plats dans les bras et nous raconte ses aventures peu banales avec ... son godemichet ! Sextonik est une petite bombe en puissance, pleine de second degré, tant dans la musique (qui rappelle forcément les séances de gym tonic de Véronique et Davina ainsi que la dance du début des années 90 avec un pont kitschissime mais jouissif, c`est peu de le dire !) que dans els paroles, coquines et remplies de malice. Mylène prend clairement son pied et nous aussi ! Il ne faut surtout pas chercher là une quelquonque satisfaction intellectuelle par contre ! On regrettera simplement que le refrain soit très agaçant à la longue. Appelle mon numéro est elle aussi plutôt coquine et parlera à tous les amateurs d`amour au téléphone. Sur un ton résolument léger, Mylène se frotte contre son "pillow" et rêve que son amant entre dans la pénombre de son intimité.

   Les titres rythmés constituent la majorité de l`album, ce qui promet des tableaux scéniques énergiques voire survoltés, si tout se passe comme prévu pour la tournée à venir en 2oo9 ! Le thème de l`ennui est omniprésent sur l`album et évidemment sur le titre Je m`ennuie, probablement celui qui sonne le plus actuel (parce qu`il faut dire ce qui est : Mylène et Laurent Boutonnant ne renient pas leurs origines et proposent quelque chose qui paraîtra probablement daté pour beaucoup). C`est dans l`air est le titre qui fait l`unanimité et qui a tout intérêt à sortir en single. Sur une voix grave, Mylène dénonce la société actuelle, on aimerait y voir là un une critique déguisée de la politique de Nicolas Sarkozy mais ce serait extrapôler ... Toujours est-il que le message est clair : le monde est laid mais prenons le plaisir là où il est, de toute façon "on finira tous au trou !". Le même message transpire de Réveiller le monde mais en beaucoup moins subtil. Certaines paroles frisent même le ridicule. On ne serait presque pas surpris d`entendre un "La guerre, c`est mal !". Pour couronner le tout, les arrangements ne sont pas à la hauteur de la mélodie. Manque de puissance, consensu mou : le moins bon titre de l`album. Cependant, après maintes et maintes écoutes, on s`y fait ... Quant à Paradis Inanimé, je ne suis pas fan du tout de ce que fait Indochine et on dirait que Mylène leur a piqué une chanson. Donc non merci.

"Tous les points de suture du monde ne pourront me recoudre"

photos___5136__540x480_Que serait Mylène Farmer sans ses ballades larmoyantes ? Une artiste sans aucune profondeur peut-être. Depuis quelques années, on la sent tout de même moins inspirée de ce coté-là. Elle a déjà conté ses blessures en long, en large et en travers. Pas le temps de vivre, Innamoramento, Ainsi soit-je ... sont autant de titres poignants, de ceux qui vous marquent à jamais. Depuis Pardonne-Moi, les ballades de cet accabit se comptent sur les doigts de la main. Il y a Redonne-Moi et Avant que l`ombre ... Point de Suture est un très beau titre, c`est certain. A-t-il la force de certaines anciennes ballades ? Non. Il manque encore le petit quelque chose qui fait chavirer. A force, on a l`impression d`entendre encore et toujours les même mots, sur les même mélodies, c`est lassant et c`est beau en même temps. Si j`avais au moins ... est très belle aussi et clôt (presque) l`album sur une note un peu amère. On a beau s`amuser, rire, danser, on en revient toujours aux même souffrances et aux même blessures. Les plaies ne se referment jamais vraiment. En titre caché, Mylène s`est fait plaisir en interprétant sa version du célèbre Ave Maria. Etant très remontré contre la religion, quelle qu`elle soit, ça me gêne un peu de retrouver un chant religieux sur un album de variété. Ca n`a pas vraiment sa place. En plus, Mylène dans les aïgus, ça peut parfois être un supplice pour les oreilles. Ce n`est pas une catastrophe, loin de là, mais je n`éprouve aucun plaisir à écouter ce titre caché. Un dernier mot sur le nouveau duo avec Moby : Looking for my name. J`ai mis beaucoup de temps avant d`accrocher. Il y a quelque chose de malsain, voire de dérangeant dans ce titre que j`ai du mal à m`expliquer. En tous les cas, les voix de Mylène et Moby ne se marient pas bien  sur les refrains, ce qui est somme toute assez dérangeant. Les couplets son beaux pourtant. Puis la chanson se termine abruptement, sur un goût d`inachevé.


"L`étrange paumée fiancée à l`enténèbrement ..."

   C`est ainsi que Mylène Farmer se définit sur le titre Si j`avais au moins ... Effctivement, elle reste une artiste à part entière, différente de toutes les autres, avec son univers qui plaît ou qui ne paît pas mais qui a le mérite d`être admirablement construit et solide, années après années. Point de suture n`est certainement pas son meilleur album mais il est en tous cas une pièce du puzzle, tantôt savoureuse, tantôt émouvante, qui malgré quelques ratés, est bien au-dessus du lot de tout ce que les artistes de variété française peuvent produire. Il y a une magie qui ne disparaît pas. Elle est l`omniprésente pour moi.


C`est dans l`air

Je m`ennuie

Posté par LullabyBoy à 00:34 - - Permalien [#]
Tags : , ,

19 août 2008

Katy Perry [One Of The Boys]

musicbanyh6pinkblue

618Onv1jgRL__SS500_

dnesblog4starsjj0B

Le succès surprise de l`été vient de Katy Perry, une américaine de 22 ans plutôt culotée, "repérée" par Madonna. En fait, la Queen de la Pop a simplement dis dans une interview que c`était une des artistes qu`elle écoutait beaucoup actuellement. Il n`en fallu pas plus pour créer le buzz. Les fans de Madonna se sont jetés sur l`album, s`en est suivi un bouche à oreille positif et hoplà boom, elle se retrouve en haut des charts aux Etats-Unis et maintenant en Europe ! Le premier single, I Kissed A Girl cartonne. Impossible de regarder une chaîne musicale sans tomber sur le clip ! Il faut dire que le titre est très efficace et gentiment osé. Katy évoque les plaisirs saphiques avec espièglerie. C`est parfaitement dans l`air du temps. Ca plaît et on en redemande. Quid de l`album One Of The Boys ?

C`est une bouffée d`air frais ! Un album pop tantôt acidulé, tantôt couillu. Pas de révolution musicale, c`est certain, mais un truc en plus par rapport à ce que d`autres artistes qui jouent dans la même cour peuvent apporter. Peut-être l`humour, le refus de se prendre la tête, juste s`amuser, rigoler entre potes, flirter et voir la vie du bon coté. La plupart des titres sont énergiques et transmettent une vraie bonne humeur. Parmi les perles de l`album, impossible de ne pas citer Waking Up In Vegas que Katy a dû écrire après avoir vu le film What Happens in Vegas (Jackpot) ! L`histoire de la chanson est exactement l`histoire du film avec Ashton Kutcher et Cameron Diaz. Ur so gay est un petit bijou bien que moins énergique que beaucoup d`autres titres. Le texte est rempli d`humour. Katy assume son statut de fille à pédés ! Beh oui, ça arrive. Hot n Cold et If You Can Afford Me bougent à la perfection. One Of The Boys est peut-être le titre le plus rock de l`album. On se rapproche du style d`Avril Lavigne mais avec une certaine classe en plus. Même impression sur la ballade Thinking of You, proche des Nobody`s Home et autres I`m with you de la candienne suscitée. Je l`aime bien hein mais Katy Perry propose un univers plus matûre, plus second degré, plus cynique, tout en gardant la légéreté propre à son âge. Il y a deux-trois titres un peu plus faiblards comme par exemple Lost et Self-Inflicted, douces mais presques ennuyeuses. Ca manque globalement de profondeur mais on ne peut pas tout avoir !

Le premier album de Katy Perry vaut le détour, ne serait-ce que pour décompresser un peu ! Il ne s`agit pas d`un album majeur, il y a des chances pour qu`on l`oublie assez vite (et qu`il nous saoule assez vite aussi) mais il a le mérite de faire bouger, de ne pas se prendre la tête et parfois, c`est bien agréable. Je ne sais pas si Katy Perry aura une grande carrière mais en tous cas, elle la commence plutôt pas mal !


        Le Clip de I Kissed A Girl

Waking Up In Vegas

Ur So gay

Posté par LullabyBoy à 00:05 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 juillet 2008

Julien Doré [ Erzatz]

musicbanyh6pinkblue

ersatz2

dnesblog3starsmq2B

Le premier album de Julien Doré, Erzatz, est parfaitement à son image : tantôt séduisant, tantôt agaçant. On ne sait pas sur quel pied danser. Quand il se la joue crooner, il est plutôt crédible (Pudding Morphina). Il a ce coté poéte mal-aimé qui lui va bien. On sent très nettement l`influence de Bashung mais c`est une bonne réfèrence alors il n`y a pas de raison de le lui rapprocher. Quand il fait un duo avec Arno (De mots), ma foi, on se dit qu`il se débrouille bien le petit. Il y a un an il triomphait à La Nouvelle Star et maintenant il chante avec un artiste dont il est fan. Après, faut aimer le style d`Arno, ce qui n`est pas mon cas. C`est la chanson qui clôture l`album et j`ai à chaque fois l`impression d`être dans un bar miteux en train d`écouter deux pochtrons qui ne vont pas tarder à s`écrouler sur leur table.

Il y a deux types de chansons dans cet album : les mélancoliques et les délirantes. Ma préfèrence va très nettement pour les mélancoliques. La plupart ont été écrites et composées avec les deux membres du groupe Cocoon (dont je ne me lasse pas de l`album, voir ma critique ICI) On entend d`ailleurs à plusieurs reprises la chanteuse du groupe dans les choeurs. Ca apporte une très jolie douceur à l`ensemble. Ainsi, Los Angeles, Acacia et surtout Les bords de mer sont de très belles chansons : simples, dépouillées, gentiment poétiques. "Les bords de mer sont des posters où rien ne bronche" Dans les mélancoliques, c`est certainement Bouche Pute qui se distingue le plus, avec son texte très imagé ("Un jour j`irai pisser sur tes hanches") et sa longue partie instrumentale bien maîtrisée. Piano Lys est pas mal non plus, plus proche de ce que peut faire Benjamin Biolay (et ça, j`aime !).

De l`autre coté, il y a les "délirantes". Et là, je suis beaucoup moins convaincu. First Lady passe encore malgré son coté très ringard (sûrement assumé). La reprise de SS in Uruguay est agaçante à la longue et puis comme je ne connais pas l`originale (excusez mon inculture), ça ne me choque pas. Si en théorie je ne les déteste pas, dans les faits, je les zappe quasi-systématiquement. Figures Imposées est molle et sans grand intérêt, encore assez ringarde façon Alain Chamfort. J`ai rien contre ce dernier mais on ne sort pas en 2oo8 un titre qui semble tout droit venir des années 8o avec un synthé supra cheap. Julien Doré veut nous faire croire que le comble du chic c`est le cheap mais c`est trop facile. Bon et puis ensuite il y a ce que je considére comme des gros ratés, des délires qui ne font rire que Doré et ses potes : Dans tes rêves (une suite de name-dropping qui n`a ni queue ni tête et qui fait très péteux), J`aime pas (d`un ennui intersidéral même quand la musique s`emballe) et Soirées Parisiennes, un trip façon jeunesse dorée auquel je n`adhére pas franchement, du mauvais Philippe Katerine. Quant au single Les Limites, elle est efficace même si l`overdose commence à poindre.

En clair, un album assez inégal mais tout à fait à l`image de Julien Doré. Beaucoup de mélancolie, une touche d`élitisme, des délires hermétiques et une voix intéressante. Cet album est vraiment intéressant, à condition d`être dans le même délire que l`artiste. Un peu plus de sincérité et d`humilité n`aurait pas nuit à l` ensemble.


Los Angeles (Live)

Bouche Pute (Live)

Posté par LullabyBoy à 00:57 - - Permalien [#]
Tags :

10 juillet 2008

Où est ma génération ?

musicbanyh6pinkblue

degeoc0

Qui est donc cette femme nue qui a dû mal à cicatriser et qui n'a rien trouvé de mieux que de se mettre une croix dans le cul pour cacher sa raie divine ? Ca ne peut qu'être notre hexagonale Mylène Farmer ! Elle est de retour avec un nouveau single on ne peut plus pauvre en paroles et qui s'intitule Dégénération ! C'est le premier extrait d'un album à paraître à l'automne et ça a le mérite de bouger (façon techno belge début des années 9o certes mais ça bouge !) Je vous laisse apprécier. Moi, j'adore et j'assume !

PS: Promis, dès que le clip fait son apparition, il sera sur le blog ! N'oublions pas que Mylène est la reine du clip (bon, plus depuis les dernières bouses pondues). Extra-terrestre, SS nazis, hopital psychiatrique et 5ème élément sont au programme ! Quel programme !

Maj ! Chose promise, chose dûe ! Voici le clip de Dégénération. N'hésitez pas à dire ce que vous en pensez ! Personnellement, j'aime assez même s'il aurait mérité une fin un peu plus soignée ... Et vive les partouzes géantes !

Posté par LullabyBoy à 23:56 - - Permalien [#]