24 mai 2009

Ciné Mix [Avril-Mai]

Cin_box

Coup De Coeur


GRAN TORINO dnes_v2_poll_stars5mini

19057559Walt Kowalski, un vétéran de la guerre de Corée, passe ses journées à bricoler, boire et râler depuis la mort de sa femme. Il n'aime pas beaucoup ses voisins, d'origine asiatique, et il n'aime pas plus les latinos et les afro-américains qui peuplent son quartier. Sa rencontre avec le jeune et timide Thao va changer toutes ces certitudes... // Décidémment, Clint Eastwood enchaîne les chef d'oeuvres... Quelques mois après L'Echange, il récidive avec Gran Torino, qui est pour moi son meilleur film (parmi ceux que j'ai vu bien entendu). D'abord, c'est extrêmement drôle. Clint Eastwood en fait des tonnes mais ça marche, ce n'est jamais ridicule ! Ses innombrables grognements sont caricaturaux mais qu'importe. Et puis c'est extrêmement émouvant, déchirant même. Du début à la fin. Surtout à la fin. Le discours humaniste est un peu parasité par celui du Républicain mais c'est passionnant. Je ne peux pas vraiment en dire plus : il faut le voir pour le croire.   

Les Autres Films


MILK dnes_v2_poll_stars4mini

19049971Premier homme politique américain ouvertement gay, Harvey Milk, à son échelle, a changé le cours de l'histoire par son engagement et sa ténacité... // Je ne suis pas très fan des biopics en général, mais celui d'un homme que l'on connaît si peu m'attirait beaucoup. Quand on nous apprend l'histoire des Etats-Unis à l'école, curieusement, ce passage n'est même pas évoqué. Il est pourtant si important ! La prestation de Sean Penn est admirable. Les images documentaires se mêlent parfaitement aux images du film, à tel point que l'on s'y perd parfois. J'ai un peu de mal avec l'esprit communautaire mais force est de constater que cela permet parfois de faire avancer les choses. Milk est émouvant mais pas tire-larmes et il marque profondément. Belle idée que de mettre ce personnage en lumière !

RACHEL GETTING MARRIED dnes_v2_poll_stars3mini

19084865Après une longue absence, Kym revient dans sa ville natale à l'occasion du mariage de sa soeur aînée, Rachel. Sobre depuis 9 mois mais toujours tourmentée, elle doit affronter ses démons et sa famille dysfonctionnelle... // Qu'est-ce que j'aime Anne Hathaway lorsqu'elle s'éloigne de la superficialité des comédies sans âme mais divertissantes telles que Le Diable s'habille en Prada pour se frotter au drame intimiste et subtil. Sa nomination aux Oscars, elle ne l'a pas volée ! Bouleversante dans la peau de Kym, elle excelle particulièrement dans ses confrontations avec Rosemarie DeWitt, qui interpréte sa soeur. J'ai découvert cette dernière dans The United States Of Tara et je crois que j'en deviens fan. Malheureusement, les personnages secondaires manquent un peu de relief et surtout, leur joie de vivre est presque insultante. Car la mort, dans les non-dits et les faux-semblants, est très pesante dans la vie de cette famille dysfonctionnelle à tendance hystérique. Le mari de Rachel, sosie de Kanye West, brille par son impassibilité. Je pensais qu'il se révolterait et il ne dit jamais rien. Peut-être était-ce la meilleure chose à faire mais cela ne sert pas le personnage. Le réalisateur, Jonathan Demme, use et abuse de la caméra à l'épaule, jusqu'à nous donner la nausée. Les vingt dernières minutes du film sont relativement ennuyeuses, certainement parce que le mariage en lui-même représente l'élément le moins intéressant du film. Tous ces plans de gens heureux qui dansent paraîssent tellement hors-propos... Un film sur la culpabilité et la difficulté à pardonner qui, malgré tous ses défauts, m'a touché.

WENDY AND LUCY dnes_v2_poll_stars3mini

19064516Wendy, accompagnée de son chien Lucy, a pris la route de l'Alaska dans l'espoir de commencer une nouvelle vie. Mais sa voiture tombe en panne dans une petite ville de l'Oregon, elle doit alors retarder ses plans... // Michelle Williams est simplement parfaite dans ce petit film sur la solitude et la précarité. C'est vrai, il ne se passe pas grand chose. Et pourtant, on ne s'ennuie pas une seule seconde. Le destin de cette héroïne nous importe, elle est si touchante, et cela suffit. J'avais peur d'un discours idiot sur l'amour entre un maître et son chien mais ça n'est pas du tout le sujet. Ma seule vraie déception est l'absence quasi-totale de beaux plans sur la nature. C'est ce que laissait présager l'affiche. L'Alaska, on ne la voit jamais mais c'est tout le propos du film. Et puis il faut l'avouer, il souffre de la sortie de Into The Wild un an plus tôt. Ils n'ont pas grand chose à voir l'un avec l'autre finalement mais on est un cran en-dessous et on ne peut pas s'empêcher d'y penser. 

STAR TREK dnes_v2_poll_stars3mini

19081673Le remake de la célèbre série qui a traversé plusieurs générations... // Je ne connais rien à l'univers de Star Trek et je suis uniquement allé voir ce film par fidélité pour J.J. Abrams, dont je respecte infinement le travail. Du strict point de vue de la réalisation, je n'ai pas été déçu ! On en prend plein les yeux, c'est du très grand spectacle. Je crois même n'avoir jamais vu de film de ce genre aussi superbement réalisé. Les effets spéciaux sont impressionnants. Le scénario aussi est bon. Très bon même ! J'ai particulièrement apprécié l'humour qui se dégage de l'ensemble. Les dialogues ne sont pas ridicules. C'est tellement rare dans les blockbusters. Les acteurs sont bons, particulièrement Zachary Quinto en Spock. Je retiens en particulier la scène qu'il partage avec Leonard Nimoy, le Spock mythique. Mais alors qu'est-ce qui cloche ? C'est moi qui cloche à vrai dire. Les vaisseaux spatiaux, ce n'est définitivement pas mon truc ! Malgré l'action et l'absence de temps morts, je me suis parfois ennuyé. Ca ne me parle pas. Je ne regrette pas d'y être allé quoi qu'il en soit. C'est un bon film.

Posté par LullabyBoy à 01:23 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,


05 avril 2009

Ciné Mix [Février - Mars 2oo9]

Cin_box

Coup De Coeur

WELCOME dnes_v2_poll_stars5mini

19032658Simon, maître-nageur à Calais, est en plein divorce mais il est toujours amoureux de sa femme. Celle-ci est une bénévole qui sert à manger et à boire aux sans-papiers dont regorge la ville. En faisant la rencontre d'un jeune réfugié kurde, Simon voit là l'opportunité de la reconquérir. Il va alors entraîner Bilal pour qu'il puisse traverser la Manche à la nage... // Après Je vais bien ne t'en fais pas, un des films qui m'a le plus ému jusqu'à aujourd'hui, Philippe Lioret signe un nouveau chef d'oeuvre -n'ayons pas peur des mots- tout en pudeur et en finesse. Vincent Lindon est très juste, toujours dans la retenu. Le jeune Bilal est très touchant. Si je devais faire un parallèle avec Slumdog Millionnaire, puisqu'il y a une petite similitude, je trouve que Welcome est beaucoup plus intéressant socialement parlant. On apprend beaucoup de choses sur une réalité -celle des clandestins- qui est toute proche de nous mais que l'on ignore parce qu'on nous la cache. La sobriété a du bon parfois.

Autres Films


LA JOURNEE DE LA JUPE dnes_v2_poll_stars4mini

19055077A bout, un professeur dans un collège difficile péte un plomb et prend sa classe en otage ! // Voilà un (télé)film coup de poing qui marque et qui laisse des traces. Impossible de ne pas parler de la prestation de la trop rare Isabelle Adjani, qui est simplement parfaite, avec toujours cette folie dans les yeux et cette émotion aussi. Les jeunes acteurs qui l'entoure sont authentiques et permettent au film d'éviter les clichés habituels lorsque l'on parle de la banlieue. Il s'agit à la fois d'un drame, d'une comédie et d'un thriller, tous les thèmes brûlants de notre société actuelle sont évoqués habilement et sans complaisance. Le seul point négatif du film vient peut-être des personnages secondaires caricaturaux : le flic, dont on se fout éperdument de la vie personnelle, ou la Ministre, insupportable de clichés. L'ensemble n'est pas très réaliste, sans doute trop théâtral mais c'est indéniablement réussi et ça laisse littéralement sur le cul !

RICKY dnes_v2_poll_stars4mini

19020807Katie, une femme ordinaire, rencontre Paco, un homme ordinaire. De leur amour naît un enfant : Ricky. Cet enfant est extraordinaire : des ailes lui poussent dans le dos... // Le contraste est saisissant entre le monde dans lequel les protagonistes évoluent (très sombre, très France d'en bas) et l'histoire merveilleuse de Ricky, cet enfant à qui il pousse des ailes ! Le sujet est complêtement original et super casse-gueule mais ça n'est pourtant jamais ridicule. Au pire, c'est amusant. Les ailes de Ricky justement sont super bien faites, et ressemblent plus à des pattes de poulet qu'à des ailes d'ange, ça aide à rendre la chose plus réaliste. Hormis une scène très onirique et bouleversante qui clôt le film, tout semble très réaliste curieusement. Et c'est là la pus grande réussite du film. On découvre par ailleurs à Alexandra Lamy un talent bien plus grand que l'on imaginait. Elle sait jouer autre chose que la fille bêbête. Une très belle fable donc, qui habille de magie un drame des plus terribles.

BOY A dnes_v2_poll_stars4mini

19041267Jack a 24 ans et sort tout juste de prison pour un crime qu'il a commis lorsqu'il n'était qu'un enfant. Terry, un assistant social, l'aide à se réinsérer dans la société mais loin de son village d'enfance, loin du scandale. Jack tente de se construire une nouvelle vie mais son passé le hante et le ronge. Il ne peut rien dire de ce qui lui est arrivé alors qu'il en a pourtant besoin pour gagner enfin sa liberté... // Un drame à l'anglaise, très réaliste, poignant et toujours sobre. Le jeune acteur qui interpréte Jack, Andrew Garfield, est excellent. On touche parfois au sordide mais ce n'est jamais démonstratif. L'émotion est constamment effleurée, rien n'est tire-larmes. La dernière scène est magnifique... Pour ne rien gâcher, la bande son est extra ! Le film a gagné de nombreux prix et il les mérite vraiment. Dommage que son parcours ait été si discret dans les salles.

22 février 2009

Ciné Mix [Janvier 2oo9]

dnes_v2_cinebox_mini_ban

Coup de Coeur


19020072FROZEN RIVER dnes_v2_poll_stars4mini

Ray, une mère de famille sans le sou que son mari vient d'abandonner, doit trouver un moyen de subvenir à ses besoins et à ceux de ses deux enfants. Elle habite dans une une petite ville au Nord des Etats-Unis, à la limite de la frontière Canadienne, près de la rivière Saint Lawrence. L'hiver, la rivière est gelée, il n'existe donc plus de frontière physique entre les deux pays. L'occasion idéale de faire passer des clandestins ... // Entre drame et thriller, ce film séduit avant tout par sa simplicité. L'histoire est poignante et réaliste, et Melissa Leo, dans le rôle principal, est d'une extrême justesse. Le sujet aurait pu prêter à de grands discours sur la précarité, à de grandes leçons politiques mais ils sont judicieusement évités pour ne garder que l'histoire, sans aucune fioriture. Les paysages gelés sont magnifiques, évidemment

frozen_river_43776

Les Autres Films


LE BAL DES ACTRICES dnes_v2_poll_stars4mini

19015871Une réalisatrice veut faire un documentaire sur les actrices, toutes les actrices : les populaires, les inconnues, les intellos, les comiques, les oubliées... Filmant tout, tout, tout, avec ou sans leur accord, la réalisatrice va se prendre au jeu et se laisser dévorer par ces femmes aussi fragiles que manipulatrices... // Un OVNI, j'ai adoré ! On ne sait pas très bien à quel genre de spectacle on assiste mais on se laisse porter par le talent de toutes ces actrices, par le second degré de certaines ... C'est parfois cruel mais sans doute plus réaliste que n'importe quel film traitant du sujet. Les numéros chantés sont excellents pour la plupart, c'est autre chose que ceux d'Agathe Cléry, pour donner un exemple récent. Mention spéciale à Karine Viard, toujours excellente !

19027228SLUMDOG MILLIONNAIRE dnes_v2_poll_stars3mini

Jamal Malik, 18 ans, orphelin vivant dans les taudis de Mumbai, est sur le point de remporter la somme colossale de 20 millions de roupies lors de la version indienne de l'émission Qui veut gagner des millions ? Il n'est plus qu'à une question de la victoire lorsque la police l'arrête sur un soupçon de tricherie. Sommé de justifier ses bonnes réponses, Jamal explique d'où lui viennent ses connaissances et raconte sa vie dans la rue, ses histoires de famille et même celle de cette fille dont il est tombé amoureux et qu'il a perdue. // Ah les couleurs // Que les couleurs sont belles ! Que le scénario est original ! Que les aventures de Jamal sont palpitantes ! Que Danny Boyle est un excellent réalisateur (quand il veut) ! Oui mais le principe même du film se retourne contre lui : que c'est redondant et agaçant au bout d'un moment ! Peut-être que si ça n'avait pas été chronologique... On est content de découvrir Dev Patel dans un autre registre que celui de Skins ! Maintenant, parler d'Oscar pour ce film me semble un peu fort, non ?

LES NOCES REBELLES dnes_v2_poll_stars3mini

19027676Dans l'Amérique des années 50, Frank et April Wheeler se considèrent comme des êtres à part, des gens spéciaux, différents des autres. Ils ont toujours voulu fonder leur existence sur des idéaux élevés. Lorsqu'ils emménagent dans leur nouvelle maison sur Revolutionary Road, ils proclament fièrement leur indépendance. Jamais ils ne se conformeront à l'inertie banlieusarde qui les entoure, jamais ils ne se feront piéger par les conventions sociales. Et pourtant ... // J'ai eu l'impression que tout le film était basé sur les performances de Winslet et Dicaprio. Qu'il n'existait que pour les réunir et pour nous montrer à quel point ils sont bons. Et ils le sont ! Mais je me demande si avec d'autres acteurs, j'aurai ressenti la même intérêt. C'est un beau film indéniablement, mais il est trop froid, trop académique. Et son réalisme laisse un goût amer. Comment peut-on encore croire au couple en sortant de la salle ?

Posté par LullabyBoy à 00:07 - - Permalien [#]
Tags : , ,

11 janvier 2009

Ciné Mix [Top/Flop 2oo8]

dnes_v2_cinebox_mini_ban

Cliquez sur les affiches pour les critiques complètes

1. INTO THE WILD

21716411_p

2. NO COUNTRY FOR OLD MEN

22949562

3. LE PREMIER JOUR DU RESTE DE TA VIE

28725697

4. ENTRE LES MURS

30981846

5. L'ECHANGE

18998102

6. JULIA

23986710

7. UN CONTE DE NOEL

27571890

8. IL Y A LONGTEMPS QUE JE T'AIME

23985664

9. DEUX JOURS A TUER

25281929

1o. FUNNY GAMES US

26418652

Mentions spéciales à A bord du Darjeeling Limited, Eden Lake, Juno, Burn After Reading et Wall-E.

Et les pires films de l'année sont ...

1. TEETH

26419838

2. PHENOMENES

27573002

3. BIENVENUE CHEZ LES CH'TIS

25282226

Et vous, à quoi ressemblerez votre top 2008 ?

08 janvier 2009

Ciné Mix [Novembre & Décembre 2oo8]

dnes_v2_cinebox_mini_ban

Coup de coeur


L'ECHANGE dnes_v2_poll_stars5mini

18998102Un matin de 1928, à Los Angeles, Christine, mère-célibataire, part travailler et laisse son fils, Walter, tout seul à la maison. Quand elle rentre le soir, il a disparu. Commencent alors de longues recherches infructeuses. Au bout de quelques mois, un jeune garçon affirme être Walter mais pourtant, sa propre mère  ne le reconnaît pas. Elle le ramène quand même chez elle mais ses doutes ne font que s'accroître. La police -corrompue- refuse de reconnaître qu'elle a fait une erreur et interne Christine dans un hôpital psychiatrique ... // Clint Eastwood a encore fait très fort. Mystic River et surtout Million Dollar Baby étaient déjà d'excellents films mais que dire dans ce cas de L'échange ? Le premier mot qui est sorti de ma bouche à la fin de la séance a été "Eprouvant". Effectivement, le calvaire de Christine est éprouvant et interminable. Alors que l'on croit avoir atteint un niveau de tristesse et d'horreur maximal, on nous en remet une couche. Et cela dure ainsi pendant 2h2o. Cette histoire est tirée d'une histoire vraie et cela ajoute forcément à l'émotion. Je ne suis pas un grand fan d'Angelina Jolie, je peux même dire que je la déteste depuis qu'elle a volé Brad Pitt à Jennifer Aniston (Jennifer Forever !) mais je ne peux que reconnaître son talent ici. Elle est parfaite dans ce rôle. Tous les acteurs sont à la hauteur (John Malkovich, Michael Kelly ...) même les moins connues d'entre eux. La retranscription des années 20 m'a semblé très fidèle et crédible. C'est un grand film bouleversant qui marque.

Les Autres Films


BURN AFTER READING dnes_v2_poll_stars4mini

18991611Un analyste de la CIA qui vient de se faire renvoyer, sa femme qui le trompe avec un marshall fédéral marié, une employée d'un club de remise en forme qui rêve d'une chirurgie esthétique et son collègue complêtement benêt, croisent un jour leur chemin sur un terrible malentendu ... // L'histoire de ce film est drôlement singulière et elle est fait partie de celles qui ne se racontent pas mais qui se regardent, les yeux écarquillés. Après No Country For Old Men, un des meilleurs films de l'année, les frères Coen ont encore frappé très fort mais cette fois dans la comédie. On se passionne rapidement pour ce film qui mélange habilement les genres et qui ne fait jamais les choses à moitié ! C'est loufoque, c'est invraisemblable mais c'est terriblement drôle. Les acteurs se révélent un talent comique que je ne leur connaissais pas forcément. Je parle avant tout de Brad Pitt, excellentissime, de George Clooney et de Tilda Swinton (Ahhhh Julia ...) J'ignorais tout de Frances McDormand mais elle aussi est formidable. Voilà un film jouissif que je recommande à tous ceux qui ont envie d'une comédie intelligente. Ca existe, la preuve !

LOUISE MICHEL dnes_v2_poll_stars4mini

19012209Les employées d'une petite usine de Picardie décident de tuer leur patron le jour où il délocalise son usine sans même les prévenir, dans la nuit, comme un voleur ! Elles font alors appel à un "professionnel" qui va vite se révéler être un grand guignol très pertubé qui ne tue pas mais qui s'arrange pour que d'autres le fasse. De préfèrence des gens faibles sur le point de mourir qui n'ont plus grand chose à perdre ... // C'est à l'équipe de l'émission culte de Canal +, Groland, que l'on doit cette comédie absolument pas conventionnelle qui repousse sans arrêt les limites de la bienséance et du politiquement correct. On n'en attendait pas moins d'eux ! C'est un film irrévérancieux et fou mais ancré dans une certaine réalité, qui dénonce à sa manière quelques faits de société actuels. Je ne suis pas certain que le message passe vraiment mais, en tous les cas, on passe un excellent moment en compagnie de Yolande Moreau, toujours aussi barrée, et Bouli Lanners, une révélation. Un passage m'a particulièrement choqué -une cancéreuse chargée du meurtre du patron- et je me suis dis à ce moment-là qu'ils allaient vraiment trop loin. Peut-on rire de tout ? Chacun son opinion. Mais je n'ai vraiment pas ri pour ma part pendant quelques minutes. Le reste est excellent, sans concession. A ne pas mettre sous n'importe quels yeux. 

AGATHE CLERY dnes_v2_poll_stars2mini

19004348Agathe Clery est une brillante directrice marketing dans une société spécialisée dans les produits de beauté pour peaux claires qui apprend qu'elle est atteinte de la maladie d'Addison. Elle va la faire noircir au fil des jours jusqu'à devenir complêtement noire. Problème : elle est raciste ! Elle vit évidemment extrêmement mal ce brutal changement de peau(x) ... // Ah vraiment, Etienne Chatiliez, c'est plus ce que c'était ! La confiance règne ! était une belle déception et Agathe Clery en est une autre encore plus grande. On nous a parlé de ce film pendant des mois, je m'attendais à quelque chose de désopilant malgré ce pitch franchement limite car j'aime à la folie Valérie Lemercier. J'ai d'ailleurs eu la chance d'assister à son dernier spectacle au Palace et c'est une merveille. Mais là, bien que sa prestation soit excellente, on a affaire à un film à peine drôle, qui tombe dans le piège de ce qu'il dénonce (j'avais vraiment l'impression que les blagues racistes n'en étaient pas, des blagues) et qui est totalement plombé par l'arrivée d'Anthony Kavanagh dans le dernier tiers. Et pour couronner le tout : les scènes chantées et dansées sont ringardes à souhait bien que parfaitement réalisées, et bien trop nombreruses ! Elles cassent sans cesse le rythme. Les paroles sont nulles, pas drôles. Les airs sont tous les même. On s'ennuie ferme en gros. Les personnages secondaires sont plaisants et les acteurs qui les incarnent (Isabelle Nanty, Dominique Lavanant, Jean Rochefort ...) sont bien choisis. On sent qu'ils croient tous au film et qu'ils se sont investis à fond. Mais rien n'y fait, ça ne passe pas. LA déception de l'année, sans aucun doute.


17 novembre 2008

Ciné Mix [Octobre 2oo8]

dnes_v2_cinebox_mini_ban

EDEN LAKE 29820749

18989694Jenny et son petit-ami ont décidé de passer un week-end tranquille à la campagne, loin du bruit de Londres. Alors qu'ils installent leur tente au bord d'un lac, un groupe de jeunes s'installe près d'eux avec leur rottweiler et mettent la radio à fond. Ils leur demandent de baisser le son et c'est à partir de ce moment-là que le cauchemar va commencer ... // Eden Lake un simple thriller qui lorgne du coté du film d'horreur ? Certainement pas ! Ce film anglais est bien plus que ça. On retrouve bien-sûr les ingrédients habituels du genre. On va même assez loin dans les démonstrations de torture, âmes sensibles s'abstenir (la personne qui m'accompagnait ne s'en est toujours pas remise). Le plus fascinant est que pour une fois, le mal ne vient pas d'un terrible serial-killer ou d'un monstre étrange assoiffé de sang mais d'un groupe d'adolescents ordinaires, quoique rebels, très arrièrés et probablement pas très intelligents. Leur cruauté va crescendo et on assiste impuissant à un spectacle de plus en plus dure. Une allégorie de la violence et de la jeunesse en mal de repères très bien vue. La prestation de Kelly Reilly est remarquable, quoique ce type de films n'est pas ce qu'il y a de mieux pour juger du talent d'une actrice. Elle crie très bien en tous cas et même recouverte de sang et de boue, elle est magnifique. Ca n'est pas donné à tout le monde !

VICKY CRISTINA BARCELONA 29820760

18952203Vicky et Cristina sont deux très bonnes amies qui ont décidé de passer l'été à Barcelone, l'une à la découverte des trésors culturels de l'Espagne, l'autre à la découverte des trésors cul tout court du pays. Un soir, au restaurant, elles font la rencontre d'un homme charmeur, Juan Antonio, qui propose de les emméner passer un week-end à Oviedo, afin de visiter la ville, de boire, de manger et, accessoirement, de baiser. Les événements vont très vite prendre une tournure innatendue ... // Après Match Point et Le rêve de Cassandre, Woody Allen revient avec un nouveau film qui a du chien, à l'image de son trio d'actrices. Je pourrait vous parler de Penelope Cruz et de Scarlett Johansson, mises en avant sur l'affiche, mais je préfère me concentrer sur Rebecca Hall. C'est la moins connue mais c'est la plus douée et c'est surtout celle qui hérite du personnage le plus intéressant, celui de Vicky. Ses répliques sont souvent cinglantes, elle ne se laisse pas faire (sauf une fois ...) et elle a des principes, qu'elle finira par bafouer pour notre plus grand plaisir. Javier Bardem est à nouveau excellent, dans un rôle très éloigné de celui qu'il tenait récemment dans l'excellentissime No Country For Old Men. Il a un de ces charismes ... il est impressionnant ! Malgré d'évidentes qualités, je suis resté un peu sur ma faim. J'avais imaginé le film beaucoup plus sensuel, voire torride. Il ne l'est pas tant que ça. Le dénouement laisse à désirer. Je m'attendais à quelque chose de tragique et il n'en est rien. Ma déception vient probablement de mon imagination que j'avais trop laissé divaguer avant de voir le film. Je le recommande vivement néanmoins !

Posté par LullabyBoy à 16:34 - - Permalien [#]
Tags : ,

07 octobre 2008

Ciné Mix [Septembre 2oo8]

dnes_v2_cinebox_mini_ban

Coup de Coeur


ENTRE LES MURS 30193971

18957750François est un jeune professeur de français dans un collège réputé difficile. // Mon synopsis est court mais il est suffisant. C'est le point de départ du film. Le reste est à découvrir dans les salles ! Récompensé par la Palme d'Or au dernier Festival de Cannes, ce film -et j'insiste bien sur le fait qu'il s'agit d'un film- prend les airs d'un documentaire. Sur un ton très réaliste, très juste, on découvre -ou redécouvre- le fonctionnement d'une classe, avec ses clash inéluctables, ses joutes verbales parfois musclées, ses rigolos et ses élèves plus studieux, ses rires aussi. Jamais le film ne tombe dans le cliché et les réflexions des adolescents sont souvent très drôles. Ce prof, François, est extrêmement intéressant car il ne s'agit pas d'un prof idéalisé mais d'un vrai prof, avec ses failles et ses faiblesses, un prof qui fait des erreurs, qui dépassent certaines limites, qui se retrouve parfois dans une impasse mais qui continue de croire en son métier. Tous les acteurs de ce film sont des amateurs et ils sont pourtant plus justes que n'importe quels vrais acteurs. Ce film fait réfléchir, il relance aussi un débat trop souvent éludé sur l'éducation nationale dont la copie en France est à revoir ! Il y a un passage qui m'a beaucoup marqué et ému dans les dernières minutes du film. Celui où une élève vient voir François en lui disant que contrairement aux autres élèves, elle n'a rien appris pendant l'année, elle n'a rien compris. C'est terrible. Je conseille à tout le monde d'aller voir ce film ... Je le dis souvent quand j'ai un coup de coeur pour un film mais là, vraiment, il FAUT le voir.

Les Autres Films


PARLEZ-MOI DE LA PLUIE 29820749

18993513Agathe Villanova n'aime pas beaucoup le village et la maison de son enfance. Pourtant, elle y retourne pour une dizaine de jours, le temps d'aider sa soeur Florence à ranger les affaires de leur mère décédée un an plus tôt. Elles sont aidées par Mimouna, la femme de ménage attachante que la famille Villanova a ramené d'Algérie après l'Indépendance. Le fils de Mimouna, Karim, entreprend de tourner un documentaire sur Agathe, qui s'est frâichement lancée dans la politique, pour une collection intitulée "Ces femmes qui ont réussi". Il est "aidé" dans sa tâche par un réalisateur bras-cassé un peu ronchon. // Le duo Jaoui/Bacri signe à nouveau un film très réussi mais néanmois pas leur meilleur. Pour moi, ce film est une sorte d'anti-Bienvenue Chez les Ch'ti. On ne se présente pas comme une comédie qui cherche à faire rire à tous prix et pourtant, on est bien plus drôle au final que n'importe quel film qui cherche à faire rire à tous prix. C'est l'occasion de découvrir un Jamel sous un autre angle. Dans ce film, il n'a pas le rôle du comique de service, c'est peut-être même un des personnages les moins drôles. Il est très attendrissant. Parlez-moi de la pluie brille par sa simplicité et son élégance. Jaoui et Bacri font du Jaoui et du Bacri, oui. Et alors ? C'est comme ça qu'on les aime ...

MAMMA MIA 29820760

18966484Sur une charmante île grecque où sa mère tient un hôtel, Sophie est sur le point de se marier avec son petit-ami Sky. Elle souhaiterait inviter son père à la cérémonie mais elle ne l'a jamais connu. En fouillant dans un vieux journal intime de sa mère, elle va trouver les noms de trois hommes qui pourraient potentiellement être son père. Elle va les inviter tous les trois afin d'avoir la réponse ... // Adapté de la comédie musicale à succès de Broadway qui reprend tous les plus grands tubes du groupe Suédois ABBA, ce film brille par son énergie mais sûrement pas par son scénario, extrêmement léger ! Il n'empêche que l'on passe un excellent moment très divertissant devant ces scènes chorégraphiées. Les chansons d'ABBA sont intemporelles. Mention spéciale à Dancing Queen et The Winner Takes It All. Ce qui ressort du film, c'est la prestation de Meryl Streep. Elle est absolument formidable dans un registre qu'on ne lui connaissait pas. Le seul véritable souci du film, c'est qu'il est indigeste. Toutes les chansons qui s'enchaînent finissent pas devenir lassantes, voire irritantes.   

Posté par LullabyBoy à 15:50 - - Permalien [#]
Tags : , ,

07 septembre 2008

Ciné Mix [Août 2oo8]

dnes_v2_cinebox_mini_ban

Tous les films


WALL-E dnes_v2_poll_stars4mini

18948379Dernier robot sur une planête terre désertée par les humains, Wall-E se sent terriblement seul jusqu`au jour où il fait la recontre d`Eve, une "robote" tombée du ciel. Entre eux, c`est le coup de foudre instantanné. Mais le séjour d`Eve sur Terre est de courte durée. Wall-E se lance alors à sa poursuite, à travers les galaxies. // Difficile de résister au charme de ce conte en 3D made in Disney/Pixar. Le petit Wall-E est extrêment attachant et c`est une véritable prouesse que de rendre ce robot si vivant, si humain. Avec peu de dialogues mais beaucoup de belles idées et de magnifiques images, le message du film (le vibrant "Sauvez la Terre avant qu`il ne soit trop tard") passe comme un vieux robot dans un vaisseau high-tech : tout seul ! C`est émouvant, c`est très drôle et c`est poétique. Moi qui ne suis pas un grand fan de ce type de dessins-animés, j`avoue m`être laissé prendre au jeu avec délectation.

LA FILLE DE MONACO dnes_v2_poll_stars4mini

18956912Quand Bertrand, brillant avocat compliqué et pas très doué avec les femmes, débarque à Monaco pour assurer la défense d`une septuagénaire accusée de meurtre, il fait la rencontre d`Audrey, une fille du pays, présentatrice météo légère mais ambitieuse. Ces deux-là, qu`apparemment tout oppose, vont vivre leur passion dévorante sous le regard de Christophe, le garde du corps de Bertrand, qui a eu une histoire avec Audrey il y a quelques années. Très vite, les choses vont se compliquer ... // La désormais célèbre Louise Bourgoin, ex-présentatrice météo de Canal +, était attendue au tournant avec ce premier film dont elle est la vedette au cotés d`un toujours aussi flamboyant, volubile et hilarant Fabrice Luchini. Premier essai réussi pour la demoiselle, même si au fond, son rôle est assez proche de l`image qu`on lui connaît déjà. Magnifiquement sulfureuse, elle illumine maintenant le grand écran. Pour complêter le trio, Roshdy Zem est également parfait dans son rôle. On rit beaucoup devant ce film, notamment grâce aux numéros impayables de Luchini. Puis le film prend un tournant plus tragique. Ce qui aurait pu être une bonne idée se solde en une déception tant la fin du film est illogique. 5 minutes qui gâchent un film pourtant proche de la perfection. Dommage.

BE HAPPY dnes_v2_poll_stars3mini

18959696Poppy est une femme heureuse ! Tout lui sourit et elle sourit à tout le monde ! Son métier d`institutrice la passionne, sa colocation avec sa meilleure-amie se passe à merveille et en plus, elle est belle comme un coeur bien que peu gracieuse. Pourtant, le jour où elle se décide enfin à passer des leçons de conduite, il va lui falloir tout le courage du monde pour garder son sang-froid et son sourire légendaire face à un moniteur malaimable et autoritaire. // Be Happy rentre dans la catégorie très à la mode des "Feel-Good Movies", comprendre par là les films dont vous ressortez avec un sourire béat sur le visage. La promesse du film n`est pas totalement tenue. Si l`on passe presque deux heures très agréables avec Poppy, on ne peut pas s`empêcher d`être agacé à la longue par l`hystérie et les rires de la jeune Anglaise. Elle est extrêmement drôle et à de nombreuses reprises, on est simplement mort de rire mais il y a un moment où trop c`est trop ! Les cours de flamenco sont probablement les moments les plus tordants du film et les scènes de conduite sont au départ excellentes, puis de moins en moins bonnes car elles finissement pas toutes se ressembler. Le moniteur, avec ses cris, est insupportable et si l`on ajoute à cela les rires et le flot de parole de Poppy, on assiste à une cacophonie qui fait un peu mal à la tête à la longue. Il y a une scène que je n`ai pas encore compris tant elle sort de nulle part et tant elle est ennuyeuse : celle où Poppy croise un clochard sur sa route. Cette scène dégage autant d`émotion que d`incompréhension. Les quelques scènes entre Poppy et son nouvel amoureux sont super mignonnes et jamais gnan gnan. Ce film est bon mais il aurait mérité un scénario un peu plus dévelloppé et un peu plus de nuance aussi quant au personnage principal. On est quand même soulagé quand ça se termine !

THE DARK KNIGHT dnes_v2_poll_stars2mini

18949762Gotham est encore à feu et à sang quand le terrible Joker fait régner la terreur dans les rues de la ville. Batman, associé au procureur Harvey Dent et au lieutenant de police Jim Gordon, va tenter de remettre un peu d`ordre à tout ça, non sans mal. // Je reconnais que mon pitch du film est un peu succint mais je tenais à faire moins soporiphique que ce film, justement. Parce que The Dark Knight a beau être un des plus gros succès du cinéma de tous les temps, je me suis ennuyé comme un rat mort une bonne partie de la séance. Ces histoires de justicier ne m`ont jamais passionné et ce film ne m`a pas réconcilié avec le genre. Pourtant, visuellement, Christopher Nolan et son équipe ont fait un boulot extraordinaire. Les images sont magnifiques et la réalisation excellente. La performance d`Heath Ledger est effectivement impressionnante ! Celle de Christian Bale, beaucoup moins par contre. Pourquoi avoir choisi de prendre cette voix ridicule dès qu`il est dans son costume de Batman ? Ca le décrédibilise totalement. Dès que le Joker disparaît de l`écran, c`est tout l`intérêt du film qui disparaît en même temps. Puis il faut être honnête : je n`ai pas tout compris. (Je précise que je n`ai pas vu Batman : Begins). Le bien et le mal sont présentés de manière intéressante puisque l`on ne sait plus très bien où se situe la ligne jaune. Bref, ce film a tout ou presque pour plaire et il ne m`a pourtant pas plu. Qu`y puis-je ?

Posté par LullabyBoy à 23:12 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 août 2008

Ciné Mix [Juillet 2oo8]

cinebankd6blue

L`événement


X-FILES : REGENERATION dnesblog3starsmq2B

18948997I Wanted To Believe ... J`aurais aimé que le retour des agents Mulder et Scully au cinéma soit une réussite. Ce n`est pas aussi mauvais qu`on le dit. Les fans purs et durs de la série retrouveront les ingrédients qui ont fait son succès. A un détail près : le fantastique ! Le film en est quasiment dépourvu alors que c`est l`élément qui a toujours fait la diffèrence ! Mulder et Scully sont rappelés par le FBI afin d`enquêter sur la mystérieuse disparition d`un de leurs agents. Un ancien prêtre pédophile qui a des visions va les aider, non sans créer suspicions et chaos intérieurs chez nos deux héros. A l`époque de la série, il y en a eu des histoires de serial-killers ! Mais ils avaient tous en eux quelque chose de différent, de surnaturel ... Ici, nous avons affaire à un simple Frankenstein Russe qui se sert d`êtres-humains pour faire des expériences douteuses. A la moitié du film, on sait déjà quasiment tout des tenants et des aboutissants de l`enquête. Reste juste à localiser le vieux fou en faisant face à quelques contre-temps. Une part de fantastique est insérée grâce au charismatique prêtre mais ça reste très léger pour du X-Files. On ne peut qu`être déçu sur ce point-là. Cependant, on ne peut pas dire que l`on s`ennuie. Les différents rebondissements qui parsément l`intrigue sont plutôt convaincants. Il y a ça-et-là quelques bonnes idées. Mais à aucun moment on ne ressent une réelle tension, une vive implication ou un sentiment de peur ou d`horreur. Rien de marquant, contrairement à de nombreux épisodes de la série qui, en deux fois moins de temps, réussissaient à nous transmettre toutes ces émotions.

Cela reste malgré tout un plaisir de retrouver nos deux agents du FBI préférés. Ils ont vieilli mais ils n`ont pas changé. Mulder a toujours des blagues douteuses à dire (il s`en donne à coeur joie dès qu`il s`agit de l`église et des pédophiles !), il est toujours habité par la foi, toujours hanté par le fantôme de sa soeur Samantha ... Scully travaille désormais dans un hôpital catholique et tente de panser ses blessures suite au départ de son fils William. On reste très vague quant au sort de l`enfant, juste une façon d`écarter discrétement (ou pas) un personnage qui aurait pu plomber le film. De plus, étant très lié à la mythologie de la série, il n`avait pas sa place puisque le film ne l`aborde à aucun moment. C`est donc un choix comprénhensible mais qui aurait pu être mieux expliqué. Cela donne malgré tout une dimension très touchante à Scully puisqu`elle se bat pour sauver la vie d`un enfant contre l`avis de tous, s`accrochant finalement à la foi. Cette foi qu`elle a tant de mal à trouver et à accepter. Le thème de la foi est un des fondements de la série, c`est donc très appréciable d`avoir choisi de l`aborder à nouveau. Dommage que la scène après le générique gâche un peu cela.

Le film est également truffé de petits clins d`oeil, avec notamment l`apparition de Chris Carter quelques secondes dans une scène, mais aussi le répertoire du portable de Mulder rempli de noms de producteurs et autres scénaristes de la série ! Ca, c`est pour permettre au fan acharné de la série d`avoir un sentiment de supériorité par rapport au petit mec perdu qui s`est retrouvé dans la salle un peu par hasard. L`humour est présent mais tout est concentré dans le début du film, ensuite plus rien. On retiendra surtout les blagues de Mulder et le zoom de la caméra sur le portrait de Bush dans les bureaux du FBI, avec la petite musique si familière du générique de la série. Au niveau de la réalisation, on reconnaît bien Chris Carter. Il s`en sort honorablement. Quant aux décors, je les ai trouvés divins, en parfaite adéquation avec l`ambiance sombre des X-Files. Les scènes dans les bois enneigés sont somptueuses et rappellent de bons souvenirs.

Au final, X-Files : Régénération n`est pas un film transcendant mais simplement correct. Il reste à peu près fidèle à la série même si le fantastique est très peu présent au profit d`une enquête assez banale. Les clins d`oeil sont appréciés et les personnages de Mulder et Scully n`ont pas perdu de leur charisme. Une part assez importante est consacrée à leur amour réciproque, chose assez inédite puisque, jusqu`ici, une pudeur mâtinée de mystère régnait en maître sur cet aspect de leur relation. Cette évolution est la bienvenue. Un film qui donne envie de se replonger dans les 9 (ou 7 pour les puristes) saisons de la série, en attendant un hypothétique deuxième film, cette fois consacré à la mythologie des X-Files ...

article_x_files

Coup de Coeur


LE PREMIER JOUR DU RESTE DE TA VIE dnesblog5starsqq3B

18949329Le Premier Jour du reste de ta vie nous permet de suivre 5 jours décisifs dans la vie des membres d`une même famille. 5 jours où tout a basculé. Ensuite, plus rien n`est comme avant. Si ce film est un petit bijou, c`est d`abord grâce à une réalisation originale. Rémi Bezançon s`est fait plaisir et ça se sent ! Il a fait appel à Sinclair pour s`occuper de la bande-originale et ce dernier est plutôt inspiré. Plus qu`à la Nouvelle Star quand il s`agissait de juger les performances des candidats. Outre les thèmes originaux, quelques chansons très connues ont été choisies pour figurer sur la bande-son. Un excellent choix même si ça doit faire la 1oème fois, par exemple, que l`on entend le sublime Perfect Day de Lou Reed au cinéma. C`est peut-être cela qui donne ce sentiment que l`on ne regarde pas un film français mais un petit film indépendant américain. Il y a quelque chose de très anglo-saxon à la fois dans la mise en scène et dans l`humour. Ca change, ça fait du bien. Les acteurs sont au top, mentions spéciales à Jacques Gamblin, Zabou Breitman (trop rare) et Marc-André Grondin (vu précédemment dans CRAZY). Ils sont aussi bons dans la comédie que dans la drame. Justement, le film a la particularité de jouer sur les deux tableaux à merveille. Tout sonne juste. Impossible donc de ne pas se laisser embarquer par l`émotion ! Bien sûr, le film comporte un certain nombres de défauts (un portrait un peu moins réussi que les autres, des ficelles parfois trop grosses, un arrière-goût de déjà-vu) mais on les oublie vite. On a presque du mal à quitter cette famille, surtout quand Etienne Daho nous chante en guise de générique de fin son touchant Premier Jour ... "Debout peu importe le prix / Suivre son instinct et ses envies / Les plus essentielles" (...)

Autre film


BROKEN ENGLISH dnesblog3starsmq2B

18949730Rien de tel qu`une bonne petite comédie romantique américaine pour se détendre un soir d`été. Pas une du genre de celles que Katherine Heigl collectionne dernièrement hein. Non, une vraie comédie romantique dite "indépendante" avec le moins de niaiseries possible. Parker Posey, qui interpréte l`héroïne du film, c`est tout le contraire de Katherine Heigl. Un regard coquin, une allure de débraillée tout le temps à l`ouest, un humour ravageur et parfois un peu vache envers les autres et envers elle-même. Elle est Nora, une New Yorkaise trentenaire, cynique et évidemment célibataire. Car une fille cynique est toujours célibataire jusqu`au jour où ... elle recontre un petit frenchie de passage dans la mégalopole américaine. Julien, c`est Melvil Poupaud. Un excellent acteur quand il joue dans sa langue d`origine. On a beaucoup plus de mal à distinguer son talent quand il parle en anglais. Non pas que son anglais soit mauvais, mais ça sonne systématiquement faux. Je suppose que les américains ressentent la même chose quand ils regardent un film où un américain essaye de parler correctement français à Paris. Le charme n`est pas le même. N`empêche que ça gâche un peu le plaisir. D`autant que Parker Posey est formidable. Le contraste est parfois saisissant. Puis ce garçon est bien trop parfait pour être honnête. A part ça, on se régale ! Les dialogues sont très bons, plein d`humour, et les scènes tendres ne sont pas niaises. Tout le passage à Paris est particulièrement réussi. Ceci dit, dans un genre assez proche, je préfère mille fois le 2 Days In Paris de Julie Delpy. Plus bavard mais aussi plus déjanté ! Toujours est-il qu`un film comme ça, ça fait du bien sans rendre idiot. Que demander de plus ? 

Posté par LullabyBoy à 22:30 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 juillet 2008

Ciné Mix [Juin 2oo8]

cinebankd6pink

Coup de Coeur


UN CONTE DE NOEL dnesblog5starsqq3B

18936349Ce conte de noël cruel est une merveille. La moindre petite ligne de dialogue est précieuse. Un travail d'orfèvre orchestré par un Arnaud Desplechin au meilleur de sa forme. C'est un très grand film. C'est l'histoire d'une famille dysfonctionnelle comme il en existe tant mais celle-ci ne s'est jamais relevée d'un drame qui l'a frappée alors qu'elle était encore jeune et fragile. La mort d'un enfant. A partir de là, chacun de ses membres va se construire et se déconstruire au fil des années, loin les uns des autres. Le jour où Junon, la matriarche, apprend qu'elle a un cancer très grave qui nécessite une greffe de moëlle osseuse, toute la famille se réunie autour d'elle et de son mari Abel afin de fêter comme il se doit un Noël qui pourrait être le dernier passé tous ensemble. Ce drame est porté par une troupe d'acteurs tous plus excellents les uns que les autres : Catherine Deneuve, Jean-Paul Roussillon, Mathieu Almaric, Melvil Poupaud, Anne Consigny, Hippolyte Girardot, Emmanuelle Devos, Chiara Mastroïanni ... Oui, un casting quatre étoiles. La réalisation est admirable, à la fois subtile et originale. L'humour noir est omniprésent et malgré une durée de 2h3o, le film garde toujours du rythme, on ne s'ennuie jamais. Les affrontements Deneuve/Almaric valent à eux seuls le coup. La vie et la mort sont des sujets mille fois traités au cinéma et pourtant, Desplechin a su en parler différemment, avec tout son génie. 

uncontedenoel_haut

Les Autres Films


CIAO STEFANO dnesblog3starsmq2B

18927356Ciao Stefano est un film typiquement italien. Les personnages sont plus que volubiles, ils font souvent preuve d'une exubérance immodérée. A commencer par le héros, Stefano Nardini, un homme de 35 ans qui se comporte encore comme un adolescent et qui, à la suite d'une déception amoureuse, décide de rejoindre sa famille qu'il voit peu. Il va alors découvrir que l'entreprise familiale, gérée par son frère, est au bord de la faillite. Avec sa soeur qu'il croit lesbienne, il va tenter de remettre de l'ordre à tout ça et peut-être enfin devenir un homme responsable. De la pure tragi-comédie assez réaliste qui ne tient malheureusement pas sur toute la longueur. La dernière demi-heure est pénible. Tous ces gens qui parlent fort et qui crient finissent par énerver. On a juste envie qu'ils se calment un peu. Malgré cela, ce film est touchant, plein de vie et fonciérement sympathique, quoique un peu trop classique. Pas indispensable mais plaisant.

INDIANA JONES ET LE ROYAUME DU CRÂNE DE CRISTAL dnesblog3starsmq2B

18927496Je ne suis pas un inconditionnel de la franchise Indiana Jones mais j'ai un frère qui lui l'est. Alors quand nous étions plus jeunes, il se les passait des dizaine et des dizaine de fois et je les regardais aussi en attendant que mon tour vienne pour m'emparer de la télécommande (et regarder Melrose Place). 2o ans après le dernier film, eh oui, quand même, Indiana est de retour et il est prêt à passer le flambeau à son fils (interprété par le fameux Shia LaBeouf). On retrouve tout ce qui a fait le succès des précédents films, quitte à n'apporter rien de vraiment nouveau, hormis des effets-spéciaux qui ont évidemment plus de gueule qu'il y a 2o ans ! La réalisation est impeccable et les quelques scènes de course-poursuite dans la jungle sont excellentes. La première demi-heure, si on ne compte pas l'introduction très réussie, est molle et ennuyeuse, le temps de mettre en place l'intrigue de la nouvelle aventure. La dernière heure, par contre, est survoltée et savoureuse. Le Dr Jones n'a pas perdu de son humour, bien au contraire. Quant à la fin que je ne dévoilerais pas ici, contrairement à beaucoup, elle ne m'a spécialement déçu ou choqué. Elle est parfaitement dans la lignée des fins précédentes. La porte est laissée ouverte pour un cinquième opus. Il faudrait quand même songer à s'arrêter. Si Harrison Ford n'est pas encore ridicule, ça ne saurait tarder. Et puis quoi qu'il en soit, aussi sympathique soit le film, il n'apporte rien de plus à l'univers de la franchise, il a même tendance à faire redite.

PHENOMENES dnesblog1starly3B 

18945559Shyamalan, c'est vraiment plus ce que c'était. Je n'ai pas vu La jeune fille de l'eau mais il paraît que c'était une sacrée daube. Je serais donc incapable de dire si Phénomènes est son pire film mais en tous les cas, c'est très très loin d'être son meilleur. Rien ne vaudra pour moi Le Village. Il avait une vraie athmosphère originale, des acteurs tous très bons, une histoire plutôt singulière. Tout le contraire de Phénomènes quoi. Le pitch était pourtant accrocheur : des milliers de gens se mettent tout à coup à se suicider les uns après les autres sans que l'on sache pourquoi. De quoi s'agit-il ? Une nouvelle forme de terrorisme ? Un virus inconnu ? La réponse sera extrêmement décevante, en plus d'apporter une morale facile en ces temps où l'écologie est une des préoccupations principales de notre société (ou devrait l'être ...) Si vous avez vu la bande-annonce, sachez que vous avez vu le principal, le meilleur. A part deux ou trois passages prenants et surprenants, le film prête plus à rire qu'autre chose. On vogue de cliché en cliché, à commencer par ce héros des plus énervants, interprété par un Mark Wahlberg toujours pas inspiré. Que dire des dialogues si ce n'est qu'ils sont plats et creux. La réalisation ? Disons que ce n'est pas le pire. Elle est juste ordinaire. Les bons sentiments parcourent le film de part et d'autres et c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Phénomènes est un film catastrophe raté, sans aucun supense ni originalité.   

Posté par LullabyBoy à 23:33 - - Permalien [#]