Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Des News En Séries, Le Blog
12 mars 2013

Once Upon A Time [2x 16]

75525735

The Miller's Daughter // 7 740 000 tlsp.

 44030377


vlcsnap_2013_03_11_21h33m53s105 vlcsnap_2013_03_11_21h36m24s75

   Cet épisode de Once Upon A Time, c'est ce qu'on appelle dans le jargon sériephilique un "game-changer". Il avait pour mission d'emmener les personnages dans une autre direction, qui est plus ou moins un retour aux sources d'ailleurs, et il les force juste avant à se dévoiler encore plus, montrer d'autres visages, gagner en profondeur. The Miller's Daughter accomplit cela impeccablement, grâce à des acteurs talentueux qui habitent à tel point leurs personnages qu'il nous est impossible d'imaginer qui que ce soit d'autre à leur place. Peut-être à tort d'ailleurs : la preuve avec Rose McGowan, qui a endossé brillamment le rôle de Cora jeune. Physiquement, choisir une actrice qui devient un peu plus année après année la réincarnation de Michael Jackson -oui, elle a eu un accident de voiture... bla bla bla- n'est pas idiot compte tenu du fait que Barbara Hershey a elle-même un petit côté "King Of The Pop" dans le nez, les pommettes et l'expression globale. La bonne nouvelle, c'est que ça ne les a pas empêchées d'être aussi bonnes l'une que l'autre, que ce soit dans la sensualité -Cora et Rumple ont été amants bon sang !- dans la joie -lorsque le visage de Cora s'illumine au moment où elle retrouve son corps et qu'elle revoit sa fille avec les yeux d'une mère aimante- ou dans la colère -à peu près tout le reste du temps- et toute cette palette d'émotion en seulement 42 minutes, Once Upon A Time est l'une des rares séries à l'offrir. Découvrir que Cora mène sa vie sans son coeur depuis tant d'années, c'est comprendre bien des choses. C'est malin. C'est émouvant. C'est d'autant plus déchirant quand elle nous quitte définitivement. Le personne nous manquera assurément. 

   On a l'habitude maintenant deux saisons plus tard, mais c'est toujours un plaisir de constater qu'il y a beaucoup d'amour enfoui au fin fond du fond du corps et du coeur de Rumplestiltkin. Un instant, on a de la tristesse pour lui et on se surprend à avoir envie de verser une larme face à la déclaration qu'il délivre à sa chère et tendre Belle, sans pour autant le faire parce qu'on n'a pas le temps non plus de s'apitoyer dix minutes. La minute d'après, il nous rappelle à l'ordre en se comportant comme la dernière des ordures avec Mary Margaret, qu'il pousse à commettre l'irréparable. C'est fantastique tout ça, non ? Je ne suis pas déçu que les auteurs aient osé pousser Snow dans ses derniers retranchements, mais je regrette un peu que sa prise de conscience soit aussi rapide. J'aurais aimé qu'elle devienne vraiment mauvaise un peu plus longtemps. Mais je suppose que ça n'aurait pas été très crédible. Ou alors il aurait fallu faire monter la sauce plus longtemps et prendre le risque de nous ennuyer. Honnêtement, on a eu notre dose d'ennui au cours de quelques épisodes précédents. C'est mieux ainsi. Comment Regina peut-elle se remettre de ça ? Elle ne pourra jamais ! A moins qu'on ne lui efface la mémoire à  un moment donné. Quand on y pense, ça fait peur. Au bout de 3, 4 saisons, que restera-t-il à dire et à faire sur ce personnage, et sur les autres aussi d'ailleurs ? Je suis un peu inquiet. Les héros de Once Upon A Time, de par leur statut féérique, semblent condamner à ne jamais véritablement évoluer. Et on ne peut décemment pas tout miser sur Emma ! D'ailleurs, dans cet épisode, elle m'a fait penser à Olivia Dunham de Fringe. Cette découverte progressive de ce dont elle est capable, cet émerveillement mêlé d'inquiétude... Pendant ce temps à Storybrooke, le temps s'est arrêté, rien d'autre n'existait. 

 vlcsnap_2013_03_11_21h46m59s27 vlcsnap_2013_03_11_21h50m09s137


// Bilan // Cet épisode de Once Upon A Time, en dehors d'une certaine prévisibilité, est une petite merveille qui relance admirablement la saison 2. Mais les nouveaux horizons ne ressembleraient-ils pas un peu trop à ceux de départ ? On verra. On est prêts à continuer le voyage. 

Commentaires
A
Bonjour, <br /> <br /> <br /> <br /> J'ai trouvé ce forum et je me permets de rebondir sur le commentaire précédent car justement en voyant l'épisode "spécial" d'hier soir qui fait le récap de tous les événements passés, je me demandais pourquoi en 28 ans, Hook et Cora n'avaient pas vieilli. <br /> <br /> <br /> <br /> Car lorsque l'on voit Cora faire un "bouclier" pour protéger une partie de FairyTaleLand de la malédiction de Régina, elle et Hook ont exactement le même âge que quand on les retrouve 28 ans plus tard lorsque la malédiction est brisée. Alors que la malédiction n'avait pas de prise sur eux grâce au bouclier. Donc... d'où cela vient-il? Cora a-t-elle comme Hook passé son temps à Neverland?<br /> <br /> <br /> <br /> Je ne me souviens plus de si cela était éclairci dans un épisode.
E
Adoré cet épisode, meme si au depart j'avais peur du ton (lors de la premiere scene flashback, ca faisait un peu téléphoné).<br /> <br /> Je trouve que passé certains épisode faible, depuis la rencontre Emma-Neal a Manathan les choses se sont bien mise en place et avencent vers de beaux auspices. <br /> <br /> Ce qui me frustre avec la série c'est qu'elle ne propose pas toujours des épisode comme celui la.<br /> <br /> <br /> <br /> Sinon, pour la chronologie:<br /> <br /> Rumple qui devient rumple est le premier evenement marquant dans le fairytaleland. <br /> <br /> Ensuite Rumple butte milah et fait de hook un ennemi (qui va garder sa jeunesse du côté de Neverland)<br /> <br /> Ensuite bien plus tard, Rumple qui est le dark one ne vieillit plus et rencontre cora. <br /> <br /> 4à ans plus tard, Regina lance le black curse, Emma est expedié dans le monde reel avec pinocchio juste à temps et la maledictin s'abat sur le fairytale land.<br /> <br /> <br /> <br /> Rumple ne vieillit pas, Neal est quant à lui passé par différents monde avant de se retrouver dans le notre (Neverland, un autre?) et il a conservé un age acceptable pour jouer dans une série télé, Cora a vieillit normalement
I
J'ai beaucoup aimé, mais ce qui me chiffonne c'est la chronologie, Rumple ne vieillit pas? il fait un voyage dans le temps? <br /> <br /> Sinon comment se fait-il qu'il ai le même age qu'Emma, si Rumple est de la meme époque que Cora, son fils devrait avoir l'age de Regina non??? <br /> <br /> ou alors y'a un truc que j'ai pas suivi
R
J'ai trouvé cet épisode excellent ! Une grande tension durant 42 minutes.<br /> <br /> Le fait que Cora meurt est positif pour moi, ça permet à la série de ne pas stagner (encore) trop longtemps. En tout cas la mort de Cora était super et vraiment triste. Triste pour Regina mais aussi pour cette femme qu'on croyait si méchante alors qu'il lui manquait surtout un coeur. Elle meurt au moment où elle aime vraiment sa fille pour la première fois. Et Rose McGowan (refaite de plus en plus à chaque scènes ou quoi ?!) était super, terrifiante !<br /> <br /> Si il y a quelque chose dont j'ai eu peur, que c'est que Charming empêche Snow de réaliser son but. Heureusement elle est allé jusqu'au bout, c'était tellement bon de la voir manipuler Regina. Emma, Neal, Belle et surtout Rumple (comme d'hab) m'ont bien plu dans cette épisode mais rien de plus à dire. Ruby sert vraiment à rien, dommage.<br /> <br /> Comme tu l'as fait remarqué, c'est vrai qu'on revient assez au statut de départ. On verra bien ce que ça donne mais en tout cas, plus d'épisodes de ONCE comme celui là serait génial !
V
Je suis dégoûté qu'ils aient tué Cora, je peux pas y croire. Je suis certain qu'elle reviendra dans la saison 4 ou 5. Peu importe la crédibilité de son retour c'est n'importe quoi de se séparer definitivement d'un personnage aussi puissant. J'imagine que Regina trouvera un moyen de la ramener a la vie ou qu'on decouvrira le "monde des morts".<br /> <br /> A part ça j'avoue que cet épisode avait de la gueule.
Des News En Séries, Le Blog
Visiteurs
Depuis la création 2 495 872
Derniers commentaires
Archives