Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Des News En Séries, Le Blog
6 février 2013

Grey's Anatomy [9x 13]

vlcsnap_2012_09_30_13h53m55s60

Bad Blood // 8 930 000 tlsp.

  44030376_bis


 vlcsnap_2013_02_05_00h49m17s238 vlcsnap_2013_02_05_00h50m03s188

   Vous vous attendiez à du gros drama et des larmes à J-1 de la fermeture du service des urgences du Seattle Grace ? Eh bien non, vous n'en aurez pas, si ce n'est un pincement au coeur lorsque Hunt éteint les lumières et les moniteurs des salles autrefois bondées, qui seront désormais désertées jusqu'à nouvel ordre. Je suis plutôt satisfait de cette approche légère, étant donné qu'elle ne le restera probablement pas longtemps. Au fond, les médecins ont du mal à y croire et ne se rendent peut-être pas encore compte de la gravité de la situation. Comme nous, ils voient ça comme un problème passager. Or, on connait Shonda : elle n'a pas introduit cette intrigue pour la résoudre au bout de deux épisodes. On en a jusqu'à la fin de la saison, voire au-delà, et c'est ce qui s'appelle avoir de la suite dans les idées ! Difficile de savoir ce que l'avenir nous réserve de ce point de vue-là, mais les possibilités sont multiples et une réduction de l'effectif n'est pas totalement exclue, malgré les dires du Dr Cahill. Comme je le disais la semaine dernière, dans un contexte économique mondial comme le nôtre actuellement, c'est une storyline qui a une véritable résonance chez les téléspectateurs. Les internes ont-ils raison d'avoir peur pour leur place ? A priori, je dirais que non, puisque ce ne sont certainement pas eux qui coûtent le plus cher à l'hôpital. Mais ne dit-on pas qu'il n'y a pas de petites économies ? Et puis, clairement, ils sont trop nombreux. Ce n'est certainement pas un hasard. Tout est réfléchi ! Je crains que Heather, encore absente de cet épisode, ne soit l'une des victimes étant donné que l'actrice a été castée sur un pilote (Legends, pour TNT) et qu'il a de grandes chances d'être retenu. C'est dommage, c'est celle que je préfére (mais pas tellement pour le personnage pour l'instant, pour Tina Majorino avant tout). Jo semble hors de danger. Shane aussi, parce que c'est le seul garçon de la bande. Reste donc Leah et Stephanie. Si cette dernière ne parvient pas à sortir de l'ombre de Jackson, il n'est pas impossible qu'elle jarte. Quant à la première, c'est notre souhait à tous qu'elle quitte les lieux ! Elle est physiquement irritante. Pardon.

    Pourtant, dans cet épisode, Leah a eu sa première heure de gloire de la saison en travaillant aux côtés de Cristina sur un cas mêlant convictions personnelles et éthique. Cela nous rappelle les meilleures heures médicales de Grey's Anatomy. On a du coup une sensation de déjà vu, mais l'affaire est bien menée, rythmée. Elle est même amusante par moment, avec l'utilisation des caméras fraîchement installées pour surveiller les médecins et leur respect des nouvelles procédures. Et puis émouvante sur la fin, avec une jolie chanson choisie bien comme il faut. Leah nous rappelle alors la Meredith des débuts. J'ai choisi Meredith parce qu'il y a physiquement une ressemblance. Mais ce genre de situation est aussi arrivé à Cristina, Izzie et tous les autres. Bref, je me plaignais dans ma review précédente d'un manque flagrant de cas médicaux intéressants depuis quelques temps, mais cet épisode m'a prouvé qu'ils étaient encore capables d'en inventer ! C'est juste que c'est souvent au détriment des histoires personnelles de nos héros, qui ont tendance à stagner dans ces cas-là. Karev, Callie et Arizona étaient également confrontés à un cas épineux, mais dans un genre différent. Une adolescente exécrable qui refuse de sortir de son lit pour réapprendre à marcher, estimant que sa vie est fichu... Ring a bell ? Oui, on sentait venir à des kilomètres à la ronde le parallèle avec la situation d'Arizona, et ça n'a pas raté ! Tout était donc très prévisible devant cette intrigue... tout sauf le fait de nous sortir des musiques à la Dexter (voire carrément de Dexter, je n'ai pas vérifié) lorsque la gamine se mettait à grogner. C'était un choix artistique étrange, qui me rappelle les voix mettaliques de Meredith et Cristina un peu plus tôt dans la saison. Cela rendait les scènes presque parodiques et je ne pense pas que c'était le but recherché. Si ça avait été le cas, ils nous auraient carrément sorti la musique de L'Exorciste ! En tout cas, sur la toute fin, les auteurs ont quand même réussi à nous surprendre en ne rendant pas le déroulement du speech d'Arizona aussi doux et simple que prévu.

   Le troisième cas médical était le moins passionnant, mais il avait l'avantage d'impliquer le Dr Cahill, presque malgré elle au départ. Comme je l'avais décelé lors de l'épisode précédent, il semble bien que la femme garde en elle une blessure, liée à un patient, une opération, mais les scénaristes ont choisi de ne pas traiter le sujet frontalement dans cet épisode. Cela signifie qu'ils souhaitent développer le personnage sur la longueur, et c'est une bonne nouvelle. Je l'aime bien. Le twist sur sa mission dans les dernières minutes de l'épisode est assez excitant puisqu'il annonce un changement encore plus grand que prévu sur le papier. J'imagine déjà un casting d'enfer pour trouver l'acteur ou l'actrice qui interprétera l'acheteur du Seattle Grace, et donc le nouveau grand patron de nos héros. Mais peut-être aussi que ça ne conduira pas à de profondes modifications. Dans tous les cas, cette saison 9 a une ligne directrice forte et ce n'est pas du luxe. Même si les audiences sont toujours très acceptables, Scandal qui est diffusée juste après (et qui est excellente) pourrait arriver à son niveau voire la dépasser d'ici au mois de Mai. Ce sera toujours une victoire de Shonda quoi qu'il arrive, mais quand même... Grey's Anatomy ne doit pas et ne peut pas se terminer dans l'indifférence ! Un départ en fin de saison 10 la tête encore haute, ce serait beau et mérité. Avec tout ça, je n'ai pas parlé des gentillets Hunger Games de Meredith, Miranda et Richard. Que dire d'autre à part que c'était plutôt fun ? Idem pour le duo Derek/April, en mode cerveaux on fire.

vlcsnap_2013_02_05_00h51m17s160 vlcsnap_2013_02_05_00h55m02s102

 


// Bilan // Un épisode sympathique, que l'on oubliera vite, certes, mais qui met en place des intrigues importantes pour la suite de la saison 9.

Publicité
Publicité
Commentaires
R
Le cas du témoin de Jéhovah faisait quand même vu et re-vu, du coup pas vraiment de surprise sur l'issue. Pas assez de temps consacré à l'intrigue non plus, du coup ça reste franchement superficiel...<br /> <br /> <br /> <br /> Globalement tout l'épisode est assez médiocre car on voit venir à peu près tout ce qui se passe... <br /> <br /> <br /> <br /> Sinon, ce n'est que mon point de vue, mais je suis assez choqué du fait que les 15 millions de dollars n'aient pas l'air de bouleverser plus que ça les heureux bénéficiaires. C'est quand même un sacré changement, qui peut occasionner de repenser sa vie ("est ce tjs utile de bosser alors que ce qu'on gagne ne représente presque plus rien ?") et qui devrait affecter les relations entre gens de l'hopital (pourquoi les non-bénéficiaires n'en veulent-ils pas + aux autres d'être indirectement responsables des galères en tout genre ?)
C
Contre toute attente, l'idée vient de Callie...<br /> <br /> Et Bailey a bien raison de leur dire de fermer leur bouche aux respacés, ça va bien un moment aussi....
K
Ben, je trouve que la série se rapproche de Californication, en version féminine. C'est à dire que c'est du sexe, et du néant. Pas de dialogues piquants, pas de lignes directrices précises, mais au minimum, deux tétons par épisode, et des scènes de sexe complètement crues et des fois inutiles.<br /> <br /> En plus, Hannah est devenue encore plus détestable et égocentrique. Puis, il est venu faire quoi Donald Glover ? Enfin, le quotat black quoi ! Non pck clairement, sa présence est uniquement due à toutes les critiques que la série a reçue pour son cast principalement blanc alors que cela se passe ds une ville cosmopolite comme NY. Certes, c'est louable de la part de l'équipe de faire des efforts, mais c'était tellement mal amené, pas crédible, et pas subtile..Le black républicain pour ne pas faire comme les autres séries, moue, bof, c'était mm pas exploité correctement. Je pensais qu'on y reviendrait, mais non.<br /> <br /> Il est vrai que la série est extrêmement communautaire "judéo-blanche", mais ce n'est pas la seule, du tout, et c'est triste d'en venir là, mais autant continuer de cette manière, si c'est comme ça que cela marche le mieux ! Certaines séries arrivent très bien à mixer, d'autres moins, ou ne le veulent pas. (ex: Friends !)<br /> <br /> <br /> <br /> Sinon j'avoue que le 4ème était vraiment sympa et marrant.<br /> <br /> Je craignais que la série se repose tp sur ses lauriers, mais je suis un peu rassuré..
C
Je trouve cette saison très ennuyeuse... mais bon après 9saisons que reste-t-il d’intéressant à dire? Que c'est la fin ;)
F
Rien à voir aussi, mais qd tu parlais de la fin de Grey's anatomy en saison 10, ca m'a fait penser à Despertae Housewives, est-ce que tu saurais pourquoi-alors que la série realisait de bonnes audiences en fin de saison 7 et qu'elle était parmi dans le top 3 chez ABC, avec modern familiy et GA-, la saison 8 a été annoncée comme la dernière, avant même de connaitre les audiences ?
Des News En Séries, Le Blog
Publicité
Visiteurs
Depuis la création 2 496 661
Derniers commentaires
Archives
Publicité