Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Des News En Séries, Le Blog
6 octobre 2012

Revolution [1x 03]

vlcsnap_2012_09_27_00h27m31s133

No Quarter // 8 320 000 tlsp.

44030376


vlcsnap_2012_10_06_19h21m24s56 vlcsnap_2012_10_06_19h23m06s60

   Persévérer est souvent payant. Dans le cas de Revolution, je me suis vraiment forcé à regarder ce troisième épisode, non pas parce que j'ai la série en horreur mais parce que j'ai le sentiment de perdre un peu mon temps devant elle alors que j'ai des milliers de choses à voir qui me paraissent bien plus excitantes. Mais je ne regrette pas de l'avoir lancé car, pour la première fois, j'ai pris un peu de plaisir pendant le visionnage. Pas tout le temps, c'est sûr, il y a encore des tas de passages ennuyeux mais ça s'améliore petit à petit et on commence doucement mais sûrement à s'attacher à quelques personnages. Le pilote ne m'avait pas donné une mauvaise impression de Charlie, mais les deux épisodes suivants l'ont rendu franchement agaçante. A l'inverse, Miles, très fade au départ, devient de plus en plus intéressant au fur et à mesure que l'on découvre son histoire. Dans cet épisode justement, on nous fait le coup classique des flashbacks pour revenir sur la genèse de la milice Monroe et explorer la relation entre celui qui a donné son nom à la résistance et Miles. Le combat de ce dernier prend donc de l'ampleur. Il ne s'agit pas seulement d'une obligation familiale. J'ai quand même hâte qu'ils retrouvent une bonne fois pour toutes Danny. J'ai l'impression que les intrigues ne pourront décoller qu'à partir de ce moment-là. Pas avant. Et puis les scènes du jeune homme, ici emmerdé par un connard (incarné par Michael Mosley, qui collectionne ce genre de rôles), cassent vraiment le rythme. Le personnage est fade au possible, mais sa rebellion en fin d'épisode laisse un peu d'espoir pour la suite... Ce serait bien que ce soit lui qui retrouve la petite bande et pas l'inverse. A part ça, Nora est un excellent ajout à la série. Je ne saurais pas encore définir ce qu'elle apporte vraiment, mais il y a bien quelque chose. Une teinte romanesque peut-être qui manquait jusqu'ici (l'histoire naissante entre Charlie et Nate ne compte pas tant elle est sans intérêt). 

   Mark Pellegrino a beau s'inviter dans toutes les séries de genre, son charisme reste intact. Les acteurs principaux de Revolution en manque mais les producteurs se rattrapent bien sur les nouveux visages. Jeremy, un des commandants de la milice en dessous de Monroe, fait forte impression dès sa première scène, une impression qui perdure tout du long. Il participe à donner de l'envergure à la milice, à la crédibiliser, et ce n'était vraiment pas de refus, elle en avait besoin. La pression monte donc peu à peu et on sent que le retour de Monroe sera l'un des points culminants de la saison. Les auteurs n'ont pas intérêt à décevoir à ce moment-là... Comme lors de l'épisode précédent, il faut compter sur Aaron et Maggie pour ajouter un peu de profondeur à l'ensemble. Leurs dialogues sont touchants. Résultat : on tient vraiment à eux et le danger qui les entoure a vraiment de l'effet. De plus, ce sont eux qui sont les plus proches à l'heure actuelle du coeur de la mythologie.

vlcsnap_2012_10_06_19h24m47s46 vlcsnap_2012_10_06_19h25m16s79


// Bilan // Avec ce troisième épisode, Revolution semble sur la bonne voie. La route est cependant encore longue avant de pouvoir déclarer qu'elle est une bonne série...

Publicité
Publicité
Commentaires
Des News En Séries, Le Blog
Publicité
Visiteurs
Depuis la création 2 496 929
Derniers commentaires
Archives
Publicité