Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Des News En Séries, Le Blog
1 novembre 2011

Grimm [Pilot]

Grimm_Photo_Logo

Pilot // 6 500 000 tlsp.

 68556638

What About ?

Des enquêtes policières se déroulant dans un monde peuplé par des personnages des contes de Grimm, menées par Nick Burckhardt, un descendant de la célèbre famille et détective beau gosse qui se met à voir certains êtres humains comme des animaux. Il se sent alors doté d'une mission, celle de protéger les autres humains de ces bêtes. Eddy Monroe, un ancien loup-garou féroce qui reste dans le droit chemin grâce à un savant mélange de médicaments, un régime et... des séances de fitness, lui prête main forte...

Who's Who ?

Drama créé par David Greenwalt (Angel). Avec David Giuntoli (Privileged), Silas Weir Mitchell (Prison Break), Reggie Lee (Prison Break, Persons Unknown), Kate Burton (Grey's Anatomy), Sasha Roiz (Caprica), Russell Hornsby (In Treatment, Lincoln Heights), Bitsie Tulloch (Quarterlife)...

So What ?

    Cette année, dans sa tentative désespérée de se trouver enfin de nouveaux succès, NBC tente de dépoussiérer les bons vieux cop shows qui vampirisent la télévision en proposant Grimm, qui mélange -pas très habilement- les éléments classiques qui font le succès du genre avec une touche de fantastique inspirée des contes sombres des frères Grimm. Mon envie de saluer l'initiative est toutefois grandement tempérée par la qualité de la série. Ce n'est ni un bon cop show, ni une bonne série fantastique. Qu'est-ce que c'est alors ? Un procedural fade qui ne peut même pas rattraper les faiblesses de son scénario par des acteurs de qualité ou une belle photographie et/ou une bonne réalisation.

   Tout comme son héros, Grimm manque de caractère. David Giuntoli n'a pas beaucoup de charisme, sa belle gueule mise à part (et ce n'est pas censé faire partie du charisme). On ne se sent à aucun moment proche du personnage puisqu'il n'offre rien auquel s'accrocher et ne fait passer aucune émotion à part l'ennui. Pourtant, il a une fiancée qu'il aime très fort (enfin on suppose puisqu'il veut la demander en mariage) et la femme qui l'a élevé est sur le point de mourir. L'enquête du jour tente vaguement de rappeler à notre bon souvenir l'histoire du petit chaperon rouge. Enfin, en gros, les victimes portent un pull rouge quoi. Parfois, le manque de subtilité a du bon, en fait... L'implication du héros dans l'investigation est plus que limitée, ce sont les autres qui font tout le boulot. Les "monstres" ne sont pas tellement effrayants, pas plus que l'ambiance instaurée. Elle se veut sombre et inquiétante, elle ressemble plutôt à une gentille petite ballade en forêt pour cueillir des champignons par temps pluvieux. Sauf que les flics tombent sur des morts à la place. La belle affaire ! Aucun des personnages secondaires n'est développé et il n'y a bien que le loup-garou qui apporte un peu de fantaisie et d'humour. 

   Grimm n'a pas la moindre ambition, si ce n'est celle de divertir sans bousculer. Comme si NBC n'avait pas voulu faire fuir les ménagères en leur proposant un produit qui les perturbe trop. Sauf que le public jeune auquel la série semble vouloir plus directement s'adresser (diffusion après Chuck) ne va pas être séduit par ce pilote mollasson et cette mythologie maigre, bien peu intriguante. Les fées ne se sont pas penchées sur le berceau de Grimm

What Chance ?

    Coup de chance ? Le pilote de Grimm a obtenu une audience presque correcte pour un vendredi soir (surtout avec un lead-in à 3,4 millions) mais les rediff de CBS en face ont probablement dû aider, sans compter l'effet curiosité qui n'existera plus dès la semaine prochaine. Je ne pense pas que ce conte durera plus d'un chapitre...

How ?

Publicité
Publicité
Commentaires
Des News En Séries, Le Blog
Publicité
Visiteurs
Depuis la création 2 496 916
Derniers commentaires
Archives
Publicité