dnes_tvd_stefan_modifi__2

The End Of The Affair // 2 704 000 tlsp.

44030377


 vlcsnap_2011_10_02_00h57m15s153 vlcsnap_2011_10_02_00h56m31s219

    Ambiance Boardwalk Empire/Années 20 dans The Vampire Diaries cette semaine. Malgré le budget limité, la production s'en sort quand même super bien visuellement je trouve (et ma remarque ne vaut pas que pour les flashbacks). C'est toujours un truc qui m'étonne dans cette série, avec le "gore" pas très habituel pour du 20h sur une chaîne pour ados. Alors comme ça, Klaus, alors surnommé Nik -Niklaus quoi- connaissait Stefan à l'époque de la Prohibition ! Ils étaient même super potes et passaient toutes leurs soirées ensemble. Problème : Stefan couchait avec la soeur de Nik, Rebekah. Et c'est ainsi que l'on part à la rencontre, à Chicago, d'une des Originals dont on nous a tant parlé en saison 2. Difficile de dire pour le moment si Rebekah peut être un bon personnage, mais elle est de toute façon clairement de passage et devrait bien vite retourner dans son cercueil, le pieu planté dans le coeur. Les flashbacks étaient plutôt réussis dans l'ensemble et gagnaient crescendo en intérêt, avec pour point d'orgue l'apparition d'un protagoniste incarné par Sebastian Roché qui prendra forcément de l'importance par la suite. Il est plus ou moins presenté comme un rival de taille pour Klaus. S'associera-t-il à Stefan à un moment donné pour atteindre leur but commun (le réduite en miettes) ? C'est une option. Je suis assez emballé par toute cette histoire en tous cas, même si le fameux pendentif de Rebekah n'annonce rien de bon et qu'il faut se faire violence pour fermer les yeux sur certaines facilités. Evidemment que Nik a pris le soin d'effacer la mémoire de Stefan. On le comprend dès l'annonce de leur passé commun ! Sinon, je me demande comment Stefan fait pour payer depuis 90 ans le loyer d'un appartement où il n'est jamais ! La petite scène des "retrouvailles" entre Stefan et Elena dans le placard était intense. Leur séparation officielle aussi. 

   Tandis qu'Elena doit se retirer, Katherine fait enfin son retour. Que peut-elle bien chercher en s'approchant à ce point de Klaus ? C'est un peu suicidaire mais elle a certainement un plan et j'ai hâte de le découvrir. Elle m'a un peu manqué. J'espère qu'on retrouvera celle du début de la saison 2, qui tirait vers le haut chaque épisode, plutôt que celle de la fin de la saison 2, qui ne servait vraiment pas à grand chose, à deux-trois répliques provocantes près. Pendant ce temps-là, la moitié du casting est portée disparue : pas de traces de Jeremy, Matt, Alaric et bien entendu de Bonnie. C'est qu'on s'y habituerait presque... D'ailleurs, détail sans importance : dans le générique, l'actrice est désormais créditée en tant que "Kat" Graham. M'étonnerait pas que ce soit une grosse chieuse... Heureusement, Caroline est là et rythme l'épisode grâce à sa captivité. Je ne m'attendais pas forcément à ce qu'elle reste enfermée pendant dix épisodes ni à ce que son père la torture avec ciseaux et écarteurs mais je suis quand même un peu déçu par ses scènes. Elles sont prenantes sur le moment mais il n'en ressort rien. On ne sait pas pourquoi son père a été si longtemps absent. On ne sait pas très bien de quoi il est capable. Il se fait capturer trop vite par le shérif et Tyler. Ce que j'aimerais beaucoup, c'est que les scénaristes se focalisent enfin sur les fameux conseils anti-vampires de Mystic Falls, quitte à avoir recours à des flashbacks à nouveau. Je suis sûr qu'il y a plein de chose à en dire. Il est temps que l'on en saisisse l'importance et la dangerosité. 

vlcsnap_2011_10_02_00h56m14s50 vlcsnap_2011_10_02_00h55m13s205


// Bilan // Bien que je sois assez critique vis à vis de cet épisode après coup, sur le moment, il m'a beaucoup plu. Il faut toujours faire preuve d'indulgence quant à certains détails et certaines directions prises mais l'ensemble reste cohérent. Les scénaristes retombent toujours sur leurs pattes. Jusqu'ici, chaque nouvel épisode de la saison 3 est meilleur que le précédent...