dnes_season4_ga_derek_minib

White Wedding // 1o 11o ooo tlsp.

61074943


vlcsnap_2011_05_10_01h20m15 vlcsnap_2011_05_10_01h20m41

    Vous l'ignorez peut-être (et c'était aussi mon cas il y a encore peu de temps) mais derrière l'histoire du fameux mariage de Meredith et Derek scellé sur un post-it se cachait une volonté de Shonda Rhimes, la créatrice de la série, de dénoncer l'interdiction du mariage entre deux personnes du même sexe dans la plupart des états de son pays. C'était sa manière à elle de désacraliser cette institution. Entre temps, Izzie et Alex se sont mariés, certes. Mais le "vrai" mariage du couple phare de la série n'a lieu qu'aujourd'hui, en parallèle de celui de Callie et Arizona. Et l'analogie est d'autant plus intéressante que celui qui est fêté et qui bénéficie d'une belle cérémonie n'est pas celui qui est autorisé par la loi, mais l'autre. L'état de Washington où se déroule l'action de Grey's Anatomy n'a toujours pas autorisé le mariage gay mais la série sera certainement terminée depuis longtemps quand cela arrivera, si ça arrive. C'est toujours agréable de voir une série aussi populaire prendre partie et c'est en multipliant cela à la télévision que les mentalités vont évoluer. J'en suis intimement persuadé. C'est sans doute en partie pour cela que j'ai été ému par cet épisode car il faut reconnaître que la cérémonie en elle-même a été un peu gâchée par le montage en parallèle des deux mariages. C'était l'occasion de proposer quelque chose de différent par rapport à ce que l'on a déjà vu mille fois mais Callie et Arizona méritaient peut-être mieux. Je ne sais pas... Elles ont quand même eu leurs moments d'émotion indivuels, la première en devant faire face à l'incompréhension de sa mère, après avoir réussi à combattre celle de son père l'an passé, la seconde en évoquant son frère décédé, qu'elle aurait voulu à ses cotés en ce jour déterminant de sa vie. Au milieu de tout ça, Mark trouve un rôle confortable, qui lui va bien.

   Contrairement à une Desperate Housewives qui a bien du mal à lancer des pistes pour la fin de sa saison, Grey's Anatomy commence à abattre doucement ses dernières cartes, la première étant celle de la tricherie de Meredith, qui ne me convainc qu'à moitié. Je trouve passionnant de retrouver le personnage dans une position si délicate mais j'ai dû mal à considérer que ce qu'elle a fait est mal. Pourquoi ? Parce qu'elle n'a aucunement interféré dans l'expérience. L'échange n'est pas honnête, oui, mais il n'est pas gravissime quand on regarde bien. Elle n'a rien fait capoter. Elle ne l'aurait pas d'ailleurs fait s'il y avait eu un risque de ce coté-là. Et si Alex ne l'avait pas coincée, personne n'aurait su et tout se serait déroulé sans encombre. Je suppose donc qu'Alex va ouvrir sa grande gueule et rien que de l'imaginer dénoncer Meredith au chief ou à Derek me débecte. C'est une véritable ordure. Après tout ce qu'elle a fait pour lui, après toutes ces fois où elle l'a soutenu et défendu, lui faire ça... Mon Dieu. Mais c'est du bon drama. Détester un personnage comme je déteste Alex, c'est aussi maintenir mon intérêt pour la série. Contrat rempli ! L'autre grande intrigue déterminante de la fin de saison, c'est le choix du chef des résidents. Alex, toujours, serait bien parti grâce aux petits africains malades qu'il a fait venir au Seattle Grace. J'espère vraiment que les scénaristes ne feront pas la bêtise de le désigner. Je crois sincèrement que ce ne sera pas le cas et que ça se jouera entre Meredith et Cristina mais je me méfie quand même. April ? La bonne blague ! Je l'aime bien, hein, mais chef des résidents, elle ? No Way. Son duo avec Stark fonctionne d'ailleurs toujours aussi bien. Je milite pour que Peter MacNicol devienne régulier la saison prochaine. Le personnage le mérite: il est unique en son genre.

  Le conflit entre Teddy et Cristina se poursuit de plus belle, chacune choisissant de camper sur ses positions. J'aime beaucoup Teddy mais je dois dire que là, je ne peux pas la défendre et me range du coté de sa rivale. Elle avait raison de faire valoir son jugement et son autorité à la base, mais s'entêter comme elle le fait devient ridicule. Cristina avait raison sur toute la ligne. Il va lui falloir le reconnaître une bonne pour toutes. Ses tracas sentimentaux me plaisent toujours même s'ils sont encore effleurés au détour d'une scène ou deux. Son psy de petit copain veut l'emmener avec lui... en Allemagne ! Drôle d'idée. On sait qu'elle ne partira pas de toute façon. Je n'en vois pas l'intérêt. Je suis beaucoup plus convaincu par la probable adoption, très soudaine, d'une petite africaine par Meredith et Derek. C'est la suite logique en fait et c'est peut-être le seul moyen à l'heure actuelle d'offrir à Patrick Dempsey quelque chose de consistant à développer (mais je ne suis pas certain qu'il s'en préoccupe). Derek avait l'air bien plus heureux et bien plus convaincu par cette idée que sa femme. Mais je crois que ce n'est pas volontaire. Ellen Pompeo a juste du mal à jouer le bonheur et la joie de vivre.

vlcsnap_2011_05_10_01h21m57 vlcsnap_2011_05_10_02h29m54


// Bilan // La saison 7 de Grey's Anatomy aurait pu se terminer sur un mariage, ou deux, sur une naissance et sur une adoption. Les scénaristes ont eu la bonne idée de caser tous ces événements avant. Les épisodes avant le final sont donc consistants, et ne ressemblent pas à de simples mises en bouche. Quant au final, il a, a priori, assez de matière pour être prenant et différent des précédents. Je suis confiant.