TheBigC_1280x800

Taking The Plunge (Season Finale) // 957 ooo tlsp.

44030378


vlcsnap_70398

"Lullaby"

Send a wish upon a star
Do the work and you'll go far
Send a wish upon a star
Make a map and there you are

Send a hope upon a wave
A dying wish before the grave
Send a hope upon a wave
For all this souls you failed to save

And you stood tall
Now you will fall
Don't break the spell
Of a life spent trying to do well
And you stood tall
Now you will fall
Don't break the spell
Of a life spent trying to do well

Send a question in the wind
It's hard to know where to begin
So send the question in the wind
And give an answer to a friend

Place your past into a book
Put in everything you ever took
Place your past into a book
Burn the pages let them cook

And you stood tall
Now you will fall
Don't break the spell
Of a life spent trying to do well
And you stood tall
Now you will fall
Don't break the spell
Of a life spent trying to do well

Send a wish upon a star
Send a wish upon a star

(...)

Sia.

____________

   Au risque de me confondre en niaiseries et de me transformer en drama queen, je ne peux vous cacher que ce dernier épisode de la première saison de The Big C m'a bouleversé, à la fois pour ce qu'il représente, ce mélange d'amertume et d'espoir qui fait le sel de la vie, et pour ce qu'il signifie à titre plus personnel alors que ma propre vie est en train de changer. En espérant qu'elle soit belle... En commençant cette série, je ne pensais pas qu'elle me rendrait si triste et si heureux à la fois. Je ne pensais pas qu'elle serait si bonne même si elle partait avec un atout considérable : Laura Linney. Je ne pensais pas qu'elle me manquerait déjà à peine l'épisode achevé.

   Je n'ai pas envie de faire une critique classique de Taking The Plunge, ce serait le fondre dans la masse alors qu'il est exceptionnel, à l'image de la série. Je n'énumérerai pas tout ce qui m'a plu et tout ce qui ne m'a pas déçu. A vrai dire, je préférerai presque ne rien dire. J'ai peur de gâcher cet instant. Je n'ai pas envie de le salir avec des mots maladroits. Alors je dirai simplement que chaque seconde de chaque scène était merveilleuse, que chaque regard de chaque personnage était éprouvant, que chaque silence de Cathy était une douleur et que chaque minute avant de la retrouver sera terriblement longue. J'espère porter un peu d'elle en moi ces prochains mois car le message de The Big C a beau être le plus simple du monde, il est aussi le plus difficile à suivre jour après jour : profiter de chaque minute comme si c'était la dernière...

   Pour partager malgré tout nos expériences de téléspectateurs, laissez-moi vous dire combien je me suis senti heureux et fier de Sean lorsqu'il a pris la décision de grandir (et de prendre une douche), combien je suis ravi que Cynthia Nixon fasse partie définitivement de l'aventure, combien le passage où Adam découvre tous ses futurs cadeaux m'a déchiré le coeur, et combien la dernière scène m'a arraché ce qu'il en restait, face à une Cathy rayonnante et une Marlene plus vivante que jamais... quelque part... ailleurs... Le choc, le déni, la colère, la dépression et l'acceptation. L'été, l'automne, l'hiver et le printemps. The Big C n'a certainement pas fini de nous émouvoir à la perfection.           

vlcsnap_88324

Il y a Six Feet Under. Puis juste après, il y a The Big C.