15 avril 2010

Life Unexpected [1x 13]

dnes_season4_life_miniban

Love Unexpected (Season Finale) // 1 8oo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_115329 vlcsnap_145586

   A mon grand désarroi, c'est sur une petite déception que je quitte Life Unexpected. A moins que ce ne soit elle qui me quitte. Bref. La série a vraiment su évoluer depuis le pilote. On l'a vu grandir au fur et à mesure, en même temps que les personnages. On s'est attaché à eux, on a choisi notre camp et puis voilà le dernier épisode de la saison et peut-être de la série. Au-delà du goût d'inachevé qui était inévitable, il y a surtout comme une odeur de fin de série. Au cas où. Ce qui nous laisse dans une position difficile, mais j'imagine que ça a été encore pire pour les scénaristes à qui l'on a sans doute demandé d'écrire une fin satisfaisante, sans cliffhanger trop prononcé. La boucle est effectivement bouclée et un bon nombre de "problèmes" sont résolus en 42 minutes, parfois avec un peu de maladresse. Tout ce qui tourne autour du triangle amoureux Baze/Cate/Ryan n'a pas été traité comme je l'aurais souhaité. Que Cate finisse bien par se marier avec Ryan, c'était comme une évidence pour tout le monde je crois, sans grande surprise, et en même temps j'aurais justement voulu être surpris ! D'un autre coté, si c'est pour avoir une Cate qui sort de l'église en courant au bras de Baze... Non merci ! En gros, aucune résolution ne m'aurait convenu. L'arrivée super clichée de Baze m'a un peu agacé dans le sens où, avant même de regarder l'épisode, je sentais que ça allait se terminer comme ça. Ca n'a pas raté. C'était hyper prévisible de bout en bout. Ca a souvent été le cas depuis le début mais cette fois, il manquait la magie qui va avec et qui fait passer tous les défauts. Je n'ai pas trouvé l'échange de voeux de Cate et Ryan émouvant. On a tellement trop vu tout ça... Il est quasiment impossible aujourd'hui de créer une véritable émotion chez le téléspectateur face à une telle scène, devenue banale à la télévision.

   Le relation difficile entre Baze et son père a trouvé une conclusion très jolie. Pour le coup, c'était vraiment émouvant. Ca l'aurait sans doute été encore plus si Kristoffer Polaha était meilleur acteur. Prestation décente mais pas à la hauteur de son partenaire. Cela dit, si la série continue, on ne s'arrêtera sans doute pas là. Question de budget oblige, j'imagine, sa mère n'apparaît pas, mais, plus grave, la soeur de Cate n'est même pas présente à son mariage ! Officiellement parce qu'elle est victime d'une intoxication alimentaire ! On pardonne les scénaristes. J'imagine qu'ils n'ont pas eu le choix, il fallait bien inventer quelque chose. La mère de Cate est là en revanche et en forme ! C'est un peu dommage qu'on la réduise à son gros penchant pour l'alcool mais là encore, si saison 2 il y a, il y a aura matière à développer le personnage. On a fait la rapide rencontre des parents de Ryan. C'était un des rares moments comiques de l'épisode. Et puis le pote de Bze (il en a visiblement perdu un en cours de route) s'est ridiculisé lors de son speech. J'avais honte pour lui. On se demande même pourquoi il en fait un alors qu'il n'est pas si proche que ça de Cate mais bon. Bug n'était pas là. Un peu gênant aussi. Même pas une mini-apparition. Enfin voilà, tout le monde finit par se dire ce qu'il a sur le coeur, rien ne change vraiment, mais une page se tourne...         

vlcsnap_141713 vlcsnap_139276


// Bilan // Un final vraiment trop prévisible d'un rebondissement à l'autre, souvent maladroit et trop dramatique. Cela étant dit, je trouve que Life Unexpected est une des plus jolies surprises de la saison et elle mérite largement d'en obtenir une deuxième, de préfèrence de 22 épisodes, ce qui lui permettrait d'être un peu plus ambitieuse. Lux et sa petite famille me manqueront !   


How I Met Your Mother [5x 19]

dnes_season4_himym_barney_m

Zoo Of False // 6 9oo ooo tlsp.

44030374_p


vlcsnap_82305

   Vu la nullité de cet épisode et la paresse avec laquelle les scénaristes et les dialoguistes l'ont écrit, je ne vais pas me fouler moi non plus et écrire une review plus courte que d'habitude ! C'est simple : il s'agit pour moi du pire épisode de la série en 5 saisons ! Il est pire que l'épisode du "Best Burger In New York" et pire que cet épisode que même ma mémoire a préféré effacé. Il part d'un petit rien qui reste un petit rien tout du long et qui n'a même pas vraiment de fin. Marshall raconte qu'il a été agressé au zoo, ce qui rend Lily complètement folle tellement elle est effrayée. Elle menace de se procurer un gun pour la peine parce qu'il faut bien se protéger de ce monde si violent et si cruel. Bon déjà, voilà le point de départ... Puis on découvre que Marshall a menti, qu'il a en fait été agressé par un singe, ce qui rend hilare l'assistance alors que franchement, il n'y a pas de quoi se rouler parterre. D'ailleurs, les rires des acteurs sonnaient vraiment faux contrairement à d'habitude. On sentait qu'ils se forçaient, surtout cette pauvre Alyson Hannigan qui avait le visage qui se décomposait au fur et à mesure devant tant de lignes de dialogue pas drôles. En parallèle, on nous introduit trois historiettes toutes plus pathétiques les unes que les autres : entre le collectionneur de poupées de Robin, Ted qui rejoue la dernière scène de Nuit Blanche à Seattle avec ses jouets et Barney plus pathétique que jamais qui se fait passer pour Neil Armstrong pour faire tomber les filles, je ne sais que choisir ! Non vraiment, il n'y a strictement rien qui m'a fait rire. Le titre de l'épisode est assez révélateur d'ailleurs : un jeu de mot tout pourri ! On passera sur les détails complètement bancales comme le collectionneur qui revient dans le morning-show de Robin sans raison, et on passera aussi sur les trucs qui sortent de nulle part comme Barney et Lily qui se font un high-five.


// Bilan // Un épisode pathétique du début à la fin, d'une paresse incroyable ! Je suis limite choqué devant tant de nullité. C'était pire qu'un des plus mauvais épisodes de Mon Oncle Charlie, c'est dire ! La série a d'ailleurs signé son pire score d'audience à cette occasion. Cela ne m'étonne pas, les gens ont dû partir en cours de route. C'est ce que j'ai failli faire. 

44069764

14 avril 2010

Brothers & Sisters [4x 18 & 19]

dnes_season4_brothers_nora_

Time After Time (Part 1 & 2) // 8 84o ooo tlsp.

44030378


vlcsnap_76982 vlcsnap_81398

   Comme l’année dernière, ABC nous a offert un épisode de 80 minutes de Brothers & Sisters, sans doute pour la récompenser de ses audiences pas si mauvaises et surtout de sa qualité constante. On se souvient encore tous de celui de la saison 3, qui était tragiquement parfait. Avec des événements un peu moins lourds mais une qualité d’écriture qui ne se dément pas et qui ne s’affadit pas, ce nouvel événement signé Walker était à nouveau un grand moment de télévision. Les scénaristes sont allés là où on ne les attendait pas et ce jusqu’au bout. Alors que l’on se dirigeait vers une révélation sur le passé de Tommy qui ne m’enchantait guère, on nous prend par surprise en recentrant l’intrigue sur Kevin, l’inénarrable Kevin, qui est peut-être le personnage le plus complet de la série puisqu’il réussit sans cesse à être aussi agaçant qu’attachant, aussi superficiel que profond. Un des grands secrets du fameux Dennis York est donc qu’il a participé à une manipulation de William, avec la complicité de Nora, pour éviter à son fils Kevin, alors âgé de 14 ans, de détruire sa vie à cause d’un « simple accident ». Alors qu’il était éméché et en plein déni de son homosexualité, il a frappé un garçon qui lui faisait des avances et l’a rendu paraplégique à la suite d’une mauvaise chute. Pour protéger Kevin, les Walker ont payé une pension à la famille du garçon en échange de leur silence. Cela sonne très téléfilm de début d’après-midi sur M6 mais au sein même de la série, avec tout ce que cela signifie pour les personnages, c’est extrêmement émouvant. Evidemment, les interprètes sont au top, à commencer par Sally Field, impressionnante lorsqu’elle implore Sarah et Kitty de l’aider, chose qu’elle ne fait jamais.

   Et puis il y a ces flashbacks qui nous ramènent aux années 80, au son des tubes de Cindy Lauper, dont on a beaucoup parlé depuis plusieurs semaines car les casteurs n’avaient pas le droit de se louper sur leurs choix des versions jeunes des Walker. Ils ont brillamment réussi leur coup ! Tous les choix sont bons, et je crois que celui qui m’a le plus marqué est Cody Longo, dans le rôle de Tommy jeune. Sa voix, les expressions de son visage et même sa démarche étaient celles de Balthazar Getty ! Beau travail. En revanche, ils n’ont visiblement pas trouvé les bons William et Nora de l’époque puisque les acteurs annoncés ne sont pas apparus. Leurs scènes ont été coupées. Ils sont soit hors champ soit dans la pénombre. C’est un peu dommage mais c’était peut-être mieux ainsi si les scènes n'étaient pas bonnes. Globalement, les scènes de flashbacks prennent peu de place, ce qui aurait pu là aussi constituer une déception mais après tout, celles que l’on voit suffisent. La plus marquante est sans doute celle que partagent Kitty et Kevin lorsque ce dernier avoue qu’il est gay à sa sœur. C’était fait avec beaucoup de justesse et de simplicité. Beau travail des interprétes là aussi (dont Kay Panabaker, bientôt peut-être dans No Ordinary Family).

vlcsnap_91198 vlcsnap_72661

   Outre cette intrigue passionnante qui n’est pas tout à fait terminée puisque Kevin en veut, oserais-je dire à tort, terriblement à sa mère, il y a la recherche d’Eden Lake menée avec brio par Nora et Holly. On n’est jamais déçu quand elles sont réunies ! Les voilà parties pour un petit road-trip très amusant qui détend l’atmosphère et qui ne sera pas sans conséquences puisqu’elles retrouvent enfin ce fameux endroit. Il faudra attendre le prochain épisode pour en savoir plus car la dernière scène reste très énigmatique. Elle est assez lumineuse cela dit, même optimiste. On peut d’ores et déjà imaginer que Nora renoncera à vendre Ojaï à Dennis au grand soulagement de tous. Car même si la plupart des enfants Walker s’y étaient résignés, le cœur n’y était pas vraiment. Et puis Brothers & Sisters sans Ojaï Food, ça aurait été un peu comme Brothers & Sisters sans Rob Lowe quoi…. Grrrrr. A quelques semaines seulement de la sortie de l’acteur de la série, on n’a toujours aucune piste sur ce qui va bien pouvoir se passer. Kitty apprend que son cancer l’a bien quittée et on est heureux pour elle. Quant à Justin et Rebecca, ils se marient sur un coup de tête, comme ça, sans leurs proches à leur coté, et nous voilà débarrassés d’un poids qui devenait trop lourd. C’est fait, ils peuvent passer à autre chose !

vlcsnap_85638 vlcsnap_108582


// Bilan // Il y a des séries qui ne déçoivent jamais, même quand on les attend au tournant. J’attendais beaucoup de ce double-épisode de Brothers & Sisters et il ne m’a pas déçu une seule seconde. Elle fait bien partie de ces séries-là et je suis fier d’en être fan ! Walker Forever (avec tout plein de « LOL » derrière) ! Les flashbacks m'ont plu et je me dis qu'un jour, pourquoi pas toute une série centrée sur la jeunesse des Walker ? Ca ne se fera sans doute jamais mais qu'est-ce que ça aurait pu être bien !

44069764

Critiks Récap' [Du 8 au 13 Avril 2010]

44069588

Cliquez sur les vignettes pour les critiques complètes


44030378

51736438


44030377

51740325

51775386

51820745

51838485

51879914


44030376

51855216

51851430

51835059

51808738

13 avril 2010

Fringe [2x 17]

dnes_season4_fringe_dunham_

Olivia. In The Lab. With The Revolver. // 6 33o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_182382 vlcsnap_183844

   "When You Open Your Mind To The Impossible, Sometimes You Find The Truth" dixit Walter. Alors j'ai ouvert mon esprit à l'impossible mais, moi, je n'y ai pas encore trouvé la vérité. Un jour peut-être. Le titre de cet épisode me donnait très envie de le regarder. J'attendais forcément la scène où Olivia serait au labo de Walter un flingue à la main. Ce moment n'est jamais arrivé car ce titre fait simplement réfèrence à une petite partie de Cluedo entre Olivia et son guide spirituel, Sam, l'étrange monsieur qui fait du bowling. Il se dit être plus vieux et plus grand qu'il n'y paraît. Ok. Pas compris ce qu'il entendait par là. Je serais bien tenté de dire qu'il vient lui aussi de l'univers alternatif. Le problème c'est que si c'était le cas, Olivia aurait déjà dû le repérer. Et puis il ne faut pas oublier que c'est Nina Sharp qui a recommandé à Olivia d'aller le voir. Et comme tout ce qui vient de Nina Sharp doit être entendu avec toutes les précautions nécessaires, je me méfie. Sam, sous ses airs bienveillants, n'est peut-être pas si bon que ça... De toute façon, on ne sait pas non plus quoi penser de Nina et même de Broyles. Leur petite conversation en fin d'épisode était suspicieuse. Ils cachent des choses à Olivia mais on ignore si c'est pour son bien. En tous cas, l'idée qu'ils puissent réunir les enfants sur lesquels Walter et Bell ont fait des expériences me plaît. Encore qu'il ne doit plus en rester tant que ça après l'hécatombe de cet épisode !

   L'affaire du jour semblait totalement déconnectée des récents événements au départ mais en réalité, elle y était étroitement lié. C'est ce qui lui a donné tout son intérêt car il faut bien avouer que ce n'était pas particulièrement passionnant à la base. Les producteurs, sans aucun doute avec l'aide de Joshua Jackson, ont pu s'offrir l'actrice Diane Kruger pour incarner le cas de l'épisode pendant quelques minutes. Elle était très bonne (et je dis ça avec d'autant plus de conviction que je la trouve souvent limite mauvaise dans ses films). Le déroulement de l'enquête a été parsemée de moments amusants signés Walter, of course. Je pense à l'empreinte qu'il cuit dans son four comme une pizza ou sa comparaison entre ce qui est arrivé aux victimes et le sexe tantrique. Bref, je ne vais pas revenir sur le reste de l'affaire et me perdre en détails insignifiants. Non, ce qu'il faut garder en tête c'est qu'un nouvel ennemi entre en jeu. On ne sait rien de lui mais il en veut particulièrement aux ex-enfants de Jacksonville... A suivre. Sinon, Walter va-t-il réellement révéler à Peter la vérité sur ses origines ? Si oui, un grand moment nous attend. J'espère que Peter ne va pas partir dans une colère noire et nous faire sa drama queen. Et j'espère surtout que cela aura des répercussions immédiates sur la suite des événements ! Non parce que même si la série est renouvelée pour une saison 3, et c'est tant mieux, il ne lui reste sans doute pas plus d'une année à vivre. Alors autant déballer tout son jeu dès maintenant !

vlcsnap_200526


// Bilan // Solide épisode de Fringe, avec ce qu'il faut de mythologie pour ne pas avoir l'impression d'assister à une simple intrigue vite oubliée.

44069764


V [1x 06]

dnes_season4_v_decker_minib

Pound Of Flesh // 5 79o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_107050 vlcsnap_110953

   "Long Live The Fifth Column" ! Il aura fallu six épisodes pour que la 5ème Colonne prenne enfin de l'ampleur et que l'on commence à y croire. Le petit nouveau de l'équipe de résistants, Charles Hobbes, est détestable avec ses grands airs de dur, sa voix profonde et son petit sourire pervers mais il a le mérite de faire bouger les choses, de bousculer les bien trop gentils Erica et Jack et les pousser dans leurs retranchements. Il a encore du boulot à accomplir le pauvre mais on est sur la bonne voie ! Le sacrifice de Georgie ne m'a pas tellement ému, ce personnage ne m'a jamais procuré quoi que ce soit. Mais le pire c'est qu'il était assez ridicule finalement : il a agit sans tellement réfléchir en poignardant le garde alors qu'il y avait moyen de sauter dans le vaisseau et rejoindre Ryan. On nous refait le coup du "skin them !". Un tout petit cliffhanger donc. Anna n'était d'ailleurs pas en grande forme cette semaine, elle était limite éteinte. Ce personnage a un potentiel énorme mais c'est dommage qu'il reste si statique, dans son vaisseau. Elle donne des ordres, elle contemple le monde et maintenant elle copule pour former une armée mais on en attend plus d'elle. Peut-être que la menace de la cinquième colonne va la booster elle aussi ! A noter le premier signe de rapprochement entre le journaliste Chad Decker et la résistance, et plus généralement de Scott Wolf avec le reste du casting ! Il était temps. Il devait commencer à trouver le temps long, tout seul ou accompagné de Morena Baccarin. Quel camp va-t-il choisir ? Ce serait quand même plus intéressant qu'il reste du coté d'Anna, histoire de ré-équilibrer les forces. Si tout le monde rejoint la résistance, c'est pas drôle.

   Tyler va-t-il la rejoindre ? Lisa va en tous cas tout faire pour ! Pour l'occasion, elle a jeté sa tenue de visiteur pour se fondre dans la masse humaine. Mais vue sa beauté divine, on la remarquera toujours ! Erica a décidé d'amener son fils chez son père, pensant qu'il sera là plus en sécurité. Je crois qu'elle se trompe mais peu importe, ça nous permet de rencontrer Joe (interprété par Nicholas Lea, et on est contents !) et apprendre même qu'il y a un secret au sujet de Tyler. Lequel ? Qu'il n'est pas le fils de son père ? Qu'il n'est pas le fils de ses parents ? Que son père est un lézard lui aussi ? Tout est possible à l'heure actuelle et c'est intriguant. Voilà qui donne de l'intérêt à un personnage qui n'en a jamais eu ! Sinon, j'ai bien aimé le voyage de Ryan au sein du vaisseau. C'était prenant mais sans grandes surprises. Sa femme aussi gagne en intérêt maintenant qu'elle a ingurgité cette poudre bleue étrange. Et puis un mot pour dire que j'adore le Joshua ! J'aimerais que les scénaristes misent davantage sur lui à l'avenir.   

vlcsnap_100166


// Bilan // On sent une véritable évolution de la série dans cet épisode, une envie d'accélérer le rythme mais au détriment des personnages principaux et secondaires dont les portraits restent très évasifs. V est sur la bonne voie mais alors il va sérieusement falloir faire quelque chose au niveau des effets spéciaux ! Ca devient ridicule là... 

12 avril 2010

FlashForward [1x 15]

dnes_season4_flash_simon_mi

Queen Sacrifice // 5 42o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_71802

   Ca y est : les scénaristes de FlashForward ont craqué ! La série vire au grand n'importe quoi. Cet épisode m'a fait penser à du -mauvais- Prison Break. Pas mal d'action donc, plus ou moins prenante, et des retournements de situation invraisemblables, amenés de manière tordue. Je pense avant tout à l'enquête sur la taupe au sein du FBI. C'était plutôt bien mené, c'était même la partie la plus sympa de l'épisode. J'ai bien aimé les remarques de Simon, très second degré, qui permettent de détendre un peu l'atmosphère. Quand il s'en prend à Mark, c'est d'ailleurs excellent. On a presque envie de le remercier. C'était plaisant aussi de revoir Seth McFarlane dans son petit rôle. Il finira d'ailleurs pas se faire tirer dessus. Nul ne sait s'il est mort ou pas mais à vrai dire, tout le monde s'en fout. Demetri et Wedeck font pratiquement de la figuration. Et puis il y a Vogel qui est devenu insupportable avec son air suffisant mais qui a le mérite de changer des autres personnages. Là où ça devient n'importe quoi, c'est quand on apprend que la taupe est un personnage que l'on connaît à peine, que l'on a croisé vite fait une ou deux fois par le passé. Ce n'est évidemment pas à la hauteur de l'attente. Et puis les scénaristes essayent de se rattraper en nous révélant qu'il n'y avait pas une mais deux taupes ! Et la deuxième nous est bien connue pour le coup, c'est même un des meilleurs personnages de la série, celui que le public aime le plus sans doute : Janis ! Et vlan ! On ne peut pas nier que c'est surprenant, ça procure même pendant une demi-seconde une sensation de satisfaction. On se dit qu'on nous a bien eu, que c'était bien joué ! Oui mais en y réfléchissant bien, ça n'a aucun sens. Ca n'a ni queue ni tête. Il va falloir que l'on nous fournisse une explication en bêton car je ne vois pas comment Janis peut être passée du personnage que nous connaissions à celui-ci. Quelles sont ses motivations ? Au moins, ça donne envie de voir la suite rien que pour ça...

   L'épisode contient son lot de scènes inutiles et/ou ennuyeuses. Keiko est de retour et elle part bosser dans un garage clandestin. Du coup, elle se fait arrêter par la police. Voilà qui réduit ses chances de croiser un jour Bryce. C'est bête, juste une vitre les séparait à un moment donné. Ce genre de scène où l'on nous montre avec des gros warning partout que le destin est parfois bien mal foutu m'agace au plus haut point. Ca n'apporte rien à une intrigue qui n'a déjà pas grand chose pour elle. Heureusement que Keiko et Bryce ne sont pas antipathétiques. Le baiser furtif entre Bryce et Nicole était sans intérêt bien qu'inéluctable. Sinon, la séparation entre Mark et Olivia a bien lieu. Il déménage. Le rapprochement entre Olivia et Simcoe s'opére. Tout cela ne procure pas tellement d'émotion malheureusement. Et puis le cas D Gibbons avance un peu, encore une fois de manière bien tordue avec cette histoire de codes qui se cachent dans une partie d'échecs. Les scénaristes cherchent des trucs alambiqués pour faire "style" mais c'est plus ridicule qu'autre chose au final. Un peu comme la taupe qui fait on ne sait quoi avec le sucre de son café ! Plus de simplicité les gars... 

vlcsnap_72462


// Bilan // FlashForward multiplie les erreurs dans cet épisode mais il faut avouer que la curiosité reste intacte au final. On a envie de savoir ce qui se passera d'ici à la fin de la série, même si Brannon Braga a annoncé que la saison (donc la série) se terminerait sur un cliffhanger. Histoire d'enfoncer le clou...

Damages [3x 11]

dnes_season4_damages_patty_

All That Crap About Your Family // 75o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_513743

   Patty Hewes est au plus mal, Damages aussi. Nul n'ignore désormais que la série est menacée d'annulation par FX et que ses producteurs cherchent à lui trouver une nouvelle maison. A mon avis, elle ne la trouvera pas et cette si grande oeuvre s'arrêtera comme ça, sur le 13ème épisode de la 3ème saison (qui durera exceptionnellement 90 minutes). Pourquoi suis-je si fataliste ? Parce que je préfère me faire à cette idée, quitte à avoir une bonne surprise au final. C'est plus sage. En attendant, revenons-en à Patty qui flanche comme jamais elle n'a flanché jusqu'ici. A chaque fois qu'elle avance dans l'affaire Tobin, un élément la fait reculer contre son gré. Cette fois, c'est la bêtise conjointe de Tom et d'Ellen qui est responsable du nouvel échec cuisant de l'avocate. Elle s'en prend d'ailleurs à Ellen avec une violence verbale rare, bien aidée par les litres de Whisky qu'on la suppose avoir bu. J'étais mal à l'aise lors de cette scène. Preuve qu'elle a parfaitement fonctionné ! Dans un autre genre, le renvoi d'Alex Benjamin ne m'a pas mis spécialement à l'aise non plus. Si Patty a été plus éteinte cette saison que les précédentes, elle se réveille enfin et ça fait mal. On peut remercier son ex et son fils pour l'avoir poussée à bout. Pendant ce temps-là, Frobisher travaille toujours sur le film de sa vie accompagné d'un acteur de plus en plus louche, qui tient absolument à entrer dans la peau du personnage en vivant ce qu'il a vraiment vécu et en partageant ses secrets. Je commence enfin à comprendre l'utilité de cette intrigue parallèle : d'une manière ou d'une autre, ce projet de film n'est qu'un prétexte pour tirer les vers du nez d'Arthur, lui faire avouer ce qu'il a fait de plus moche et, peut-être à la fin, le faire emprisonner comme il se doit. A-t-on demandé à l'acteur de jouer le rôle de l'acteur pour faire tomber Frobisher ? Patty aurait-elle pu avoir cette idée tordue ? L'a-t-il fait de son propre chef car il est lié à une ou plusieurs victimes de l'affaire Frobisher ? Ca devient tout à coup beaucoup plus intéressant !

   Ellen n'est pas franchement à la fête non plus. Elle apprend la vérité sur cette femme dont elle avait gardé un souvenir lointain et qui n'était autre que sa nounou, qui aurait pu devenir sa mère adoptive si sa vraie mère l'avait abandonnée comme elle l'envisageait pendant un temps. Les scénaristes s'amusent en inventant une histoire à laquelle on n'aurait jamais pu penser. C'est toujours agréable de se faire surprendre de la sorte ! Après, l'intérêt reste relatif. Oui, ça permet de creuser encore un peu plus le personnage d'Ellen, d'expliquer ses motivations et son ambition sans borne. Mais un dialogue comme celui qu'elle a eu avec David aurait pu suffire. A ce propos, j'ai trouvé cette scène "rêvée" simple mais magnifique.

   Et puis il y a les Tobin qui n'ont définitivement que l'argent toujours l'argent à l'esprit. C'est tout ce qui compte pour eux : s'assurer un avenir de luxe. Et qu'importe le prix ! Ils sont tous plus mauvais les uns que les autres, avec un petit bémol pour Carol qui est plus victime de ses congénaires qu'aute chose. Joe n'hésite pas à faire tuer la fille de Danielle Marchetti et de son père. Enfin... On apprend avec stupéfaction que c'est lui son père, pas son père. Ca paraît compliqué dis comme ça mais c'est très simple en fait. Marilyn dévoile à son tour son coté sombre en ne révélant pas à son fils sa paternité et en le rassurant même sur le bienfondé de son geste. Je crois qu'il est inutile de chercher un coupable en particulier dans cette famille. Ils le sont tous. Sans exception. Et Leonard Winstone est sans doute le pire... 

vlcsnap_506217


// Bilan // Encore un bon épisode de Damages. On peut désormais dire sans problème que la saison 3 est excellente ! Elle se perd parfois un peu en chemin mais elle retrouve toujours sa route. Le panneau "Stop" n'est plus très loin et il reste pourtant encore de nombreux kilomètres à parcourir. C'est tout le paradoxe...

11 avril 2010

No Ordinary Family [Plus d'infos]

Sans_titreGGFGGVCVGFG1

Vous l'avez élue "série la plus attendue de la saison des pilotes" et son tournage vient de se terminer au Santa Anita Park tout près de Los Angeles en Californie. Grâce aux comptes Twitter de Julie Benz et Autumn Reeser notamment, quelques photos du tournage de No Ordinary Family ont été dévoilées. Elles n'apportent pas forcément beaucoup d'informations sur les décors mais elles ont le mérite de donner un premier aperçu de l'ensemble... En plus de ça, ABC vient de communiquer un synopsis long du pilote, beaucoup plus détaillé, que je vous ai traduit ! Enjoy...

__________

   Les Powell ressemblent à la famille américaine typique... enfin jusqu'à leur avion se crash au beau milieu de l'Amazonie dans une eau verte et visqueuse. Après ça, disons qu'ils sont un peu moins typiques !

Jim est un policier frustré, artiste contrarié, et sa femme, Stephanie, est une brillante scientifique. Bien qu'ils soient toujours amoureux l'un de l'autre, la passion n'est plus, la routine s'est installée. Tout cela va changer lorsque Stéphanie emmène Jim et leurs enfants adolescents avec elle dans une de ses recherches en Amazonie et que leur avion se crash. Ils réussissent à s'échapper de la carcasse mais leur pilote n'a pas cette chance. Alors qu'ils reviennent à leur vie d'avant, ils se rendent compte petit à petit qu'ils ne sont plus tout à fait les mêmes. Jim se découvre une force spectaculaire, Stephanie peut se déplacer à une vitesse folle, Daphne peut entendre les pensées des gens qui l'entourent, même celles de son petit-ami de 16 ans, et le petit-dernier, JJ, se voit doter d'une grande intelligence. Rapidement, les Powell comprennent que tous les pouvoirs du monde ne pourront pas arranger leurs problèmes personnels. Et rien ne va s'arranger lorsque le pilote de leur avion, qu'ils ont laissé pour mort près de la rivière, se réveille...

__________

75607798 79681065

x2_f31199

x2_10dd5d5

8NHHHH3589389

78510DSD068

x2_df72f6 79905199

75950291

Alors, toujours tentés ? Plus du tout tentés ? Encore plus tentés ? On saura dans environ 1 mois si la série est commandée ou non par ABC...

Ugly Betty [4x 19]

dnes_season4_ugly_miniban

The Past Presents The Future // 3 99o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_364464 vlcsnap_371218

   Surprise ! Le mariage de Hilda et Bobby n'a pas eu lieu dans le final de la série mais dans l'épisode le précédent. Eh bien c'est une très bonne idée. Hilda ne volera donc pas la vedette à Betty, ce qui aurait été dommage quand même et je le craignais un peu. Cela dit, ce mariage n'avait pas grand intérêt en soi. Il s'est parfaitement déroulé, sans aucun problème. Ca change ma foi. Hilda a bien mérité qu'il lui arrive un truc cool au moins une fois dans sa vie. Mais bon, c'était un peu plat à ce niveau-là et ça a favorisé le grand dégoulinage de bons sentiments auquel on nous a souvent habitué dans la série et qui ne peut-être qu'exacerbé lors d'un tel événement ! Tout le monde il était beau tout le monde il était gentil, même Marc et Amanda. Le seul truc véritablement intéressant et émouvant, c'était le coming-out de Justin : simple, sobre, pas du tout à la Suarez quoi. Il n'y avait qu'eux pour inventer une fête de coming-out franchement ! C'était effarant de bêtise et attendrissant en même temps. Heureusement que Marc est intervenu in extremis... Globalement, je suis content du sort qu'ont réservé les scénaristes à Justin pour les derniers épisodes de la série. C'était bien fichu. Ca s'est extrêmement bien passé, et ça se passe rarement comme ça dans la vie, mais c'est un bel exemple. Et tant pis si c'est gnan-gnan. Je resterais sur un éternel regret : que Ignacio ne soit jamais mort. Il était passé à "ça" pourtant ! Je ne dis pas ça parce qu'il est agaçant mais juste parce que ça aurait été fort d'un point de vue dramatique et ça aurait peut-être fait évoluer un peu les choses. Enfin... Ce qui est fait est fait et ce qui n'est pas fait... n'est pas fait !

   Le mariage prend beaucoup de place et tant mieux car le reste est très moyen, limite chiant. J'ai adoré le combat de Wilhelmina et Claire, pas dans la boue bien-sûr mais dans la piscinette d'un endroit branché. On a vu des tas de scènes comme ça dans Ugly Betty et ailleurs mais on ne s'en lasse pas. J'ame bien quand les actrices se mouillent un peu ! Par contre, le plan de Wilhelmina tombe déjà plus ou moins à l'eau et il était nul de toute façon. Tyler péte un plomb et menace de tuer sa mère. Bon. C'était très prévisible vu comment les choses ont été amenées, c'était ridicule parce qu'on ne nous a pas présenté Tyler comme un mec à ce point perturbé, et le cliffhanger était du déjà-vu également mais il a le mérite d'exister. A mon avis, c'est Wilhelmina qui a été touchée. Pourquoi pas Claire ? Parce que ce serait trop injuste. On est dans Ugly Betty ! Les méchants mourront à la fin. Oui mais non. Ils n'iront sans doute pas jusqu'à tuer Wilhelmina... Est-ce utile de parler du retour d'Henry ? J'aimerais autant éviter. En plus, Christopher Gorham a pris un coup de vieux. En revanche, Betty prend enfin la bonne décision ! Elle devrait, si tout se passe bien, s'envoler pour Londres et évoluer comme une grande loin de New York, de sa famille étouffante et de ses ex insupportables ! Si tout se passe bien... 

vlcsnap_368361 vlcsnap_367992


// Bilan // Un pré-final honnête mais qui aurait pu être plus amusant, plus fou...