dnes_season4_glee_pillsbury

Sectionals (Fall Finale) // 8 2oo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_163057 vlcsnap_147115

   Bizarre ce Fall Finale. Je n'ai pas dis mauvais mais bizarre. En fait, il se déroule en deux temps : une première partie chiante et convenue et une deuxième partie festive et... convenue. Je pensais que les fameux sectionals dont on nous rabat les oreilles depuis le pilote auraient un peu plus d'ampleur et d'éclat. J'imagine que c'est un choix délibéré afin de ne pas placer la barre trop haute pour les regionals puis les nationals qui suivront dans quelques temps. Mais du coup, on a un tout petit peu l'impression de s'être fait flouer. En plus, il n'y avait pas vraiment de suspense quant aux résultats de la compétition puisque si le Glee Club avait échoué, la série aurait manqué d'enjeu. Mais bon ça pour le coup, c'est un problème de concept. Ce que je n'ai pas tellement aimé non plus, c'est que l'on ne voit quasiment rien des compétiteurs et que du coté du Glee Club, il faut se contenter de deux prestations seulement sur trois. Je comprends bien que tout caser en 42 minutes était compliqué mais bon, il y a avait moyen de s'arranger en coupant certaines scènes inutiles. La prestation de Rachel-Lea Michele sur "Don't Rain On My Parade" était époustouflante ! La version Finn de "You Can't Always Get What You Want" était moins inspirée. L'absence de Will au cours du show était en fait une bonne idée : il aurait sans doute été moins touchant s'il avait été présent dans la salle. Et la chanson finale pour le remercier sur "My Life Would Suck Without You" a terminé l'épisode en beauté sur une note positive et entraînante. Puisque je fais l'inventaire des prestations, impossible de pas évoquer celle de Mercedes-Amber Riley en début d'épisode qui était incroyable -oserais-je réutiliser le mot "époustouflante" ?- sur "And I'm Tellin' You I'm Not Goin'". Je ne connaissais pas la chanson en plus, elle m'a fait beaucoup d'effet ! En tous cas, j'espère que la deuxième partie de saison mettra davantage en avant Mercedes. Elle est géniale.

   Les événements se sont enchaînés dans cet épisode avec une désagréable impression d'abattage. Tout est allé beaucoup trop vite avec des dialogues souvent baclés (malgré les irrésistibles pointes d'humour récurrentes) et un manque d'intensité flagrant. Par exemple, la scène où Finn découvre la vérité sur le bébé de Quinn n'était pas à la hauteur. Elle était même un peu ridicule du fait que Finn remet sur le tapis cette histoire de jacuzzi et ses répliques sont écrites tellement maladroitement que ce n'est pas ni drôle ni émouvant, c'est juste super plat. Cory Monteith est en plus toujours limite-limite dans son jeu. La scène entre Will et Terri était dispensable, le baiser final entre Will et Emma cliché mais enthousiasmant, le renvoi temporaire de Sue était par contre génial grâce au proviseur en très grande forme et grâce aux expressions terribles de Jane Lynch. Mais LA scène décalée et hilarante de l'épisode, c'est celle où l'on assiste aux délibérations du jury pour les sectionals ! Géniale ! Ah et encore merci à Britney qui me fait hurler de rire à chacune de ses rares mais profondément intenses répliques.   

vlcsnap_151515 vlcsnap_174225


// Bilan // Après 13 épisodes et avant une longue pause jusqu'en Avril, que peut-on dire de Glee, une des séries les plus attendues de la saison ? Qu'elle est un petit moment de bonheur hebdomadaire d'abord. Qu'elle pourrait être encore meilleure si les scénaristes se lâchaient un peu plus ensuite. Et enfin qu'elle mérite que plus de téléspectateurs la suive car si ses scores ne sont pas mauvais, ils sont loin d'être impressonnants. Hâte de retrouver le Glee Club, ils vont me manquer d'ici-là...

En partenariat avec

Sans_titre_1