28 novembre 2009

Cougar Town [1x 09]

dnes_season4_cougar_miniban

Here Comes My Girl // 5 5oo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_19566

   Cougar Town n'échappe pas à son épisode spécial Thanksgiving et il est l'occasion de réunir tous les personnages chez Jules, de la même manière que le barbecue d'il y a deux ou trois semaines. C'est dans un contexte comme celui-là que la sitcom est bonne. Moins elle se concentre sur Jules, mieux c'est ! C'est sans doute un peu triste et un aveu d'échec de la part des scénaristes mais l'important, c'est qu'elle s'améliore et que l'on prenne enfin du plaisir à la regarder, non ?

   La relation mère-fils Jules-Travis a enfin été remise en avant. La série possédant une liberté de ton qui lui permet d'aller un peu plus loin que d'autres sitcoms plus classiques, la scène où Jules tente en vain de prouver à son fils et sa copine qu'un préservatif c'est fragile était vraiment amusante et peu ordinaire. De même lorsque Jules propose à Travis de lui montrer comment on met une capote en s'aidant d'un rouleau à patisserie, et lui de répondre que sa virilité risquerait d'en prendre un coup. Le fond était le même que depuis le début de la série : Jules fait bien malgré elle honte à son fils et plus que de raison. Je crois que n'importe qui à la place de Travis réagirait de la même façon. L'alchimie entre Courteney Cox et Dan Byrd est bonne, je le dis depuis le début, j'espère qu'ils vont continuer à miser dessus. Pendant ce temps-là, de manière bien peu subtile et décevante, Grayson a découvert que Jules était la femme qu'il lui fallait. Problème : Bobby s'est rendu compte au même moment qu'il se remettrait bien avec son ex-femme. Comme toujours avec les mecs de la série, on tombe dans le lourd et le pas drôle. Le match de basket contre... des enfants était une idée amusante malgré tout, ainsi que la culpabilité d'Andy, incapable de choisir entre ses potes ou sa femme. J'espère que les scénaristes ne vont pas déjà rendre Grayson amoureux-transi de Jules. Leurs petites querelles de voisinage teintées de tension sexuelle ont encore de quoi alimenter la saison. Un petit mot enfin pour dire que Laurie a beau être coincée dans son rôle de catin alcoolo, elle est la plus drôle de Cougar Town !

vlcsnap_23758


// Bilan // La série laisse entrevoir son potentiel peu à peu mais il lui manque toujours quelque chose... A coté de ça, les deux autres sitcoms de la soirée d'ABC, Modern Family et The Middle, ont offert deux épisodes exceptionnels !


Nip/Tuck [6x 06]

45347892

Alexis Stone // 1 89o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_49169

   La fin de la Nip/Tuck approche doucement. Il ne reste pas tant d'épisodes que ça et on sent le vent tourner chez les scénaristes qui amorcent les grandes lignes de ce qui devrait constituer les dernières intrigues de la série. Quelques rebondissements sont sans doute à prévoir mais l'idée générale est là : réunir la famille McNamara après l'avoir fait toucher le fond. D'ailleurs, je n'avais pas compris à la fin du précédent épisode que Sean faisait une tentative de suicide. Je croyais qu'il avait simplement besoin de se purifier. Non, il voulait mourir noyé. Le retour de la vieille peau Erica, la mère de Julia, est assez innatendu. Il faut dire que sa dernière apparition date de 2005. On l'avait presque oubliée. Elle revient plus en forme que jamais puisqu'elle a l'intention de prendre ses enfants à sa fille et à Sean et les élever avec son nouveau mari, un jeune étalon italien interprété par... Gilles Marini ! Il est partout. Tantôt français, tantôt italien... Je l'aime bien, je suis content. Vanessa Redgrave est toujours parfaite, avec un charisme mille fois plus important que celui de sa propre fille, Joely Richardson. Quelque part, ça colle parfaitement aux personnages donc ce n'est pas gênant. Elle aurait quand même pu donner quelques cours de comédie à sa fille depuis le temps ! Pour en revenir à l'intrigue en elle-même, elle n'est pas hyper passionnante, tout étant extrêmement prévisible mais à coté de tous les délires improbables que peut nous sortir la série parfois, celle-ci semble presque normale, soft, alors qu'elle ne l'est pas tant que ça. Face à l'épreuve, Sean et Julia devraient se rapprocher et ce sera peut-être pour se remettre ensemble une dernière fois...

   Kimber est toujours amoureuse de Christian : la belle affaire ! Il n'y a qu'elle qui l'ignorait. Même Christian l'a toujours su au fond. Pour le coup, je trouve que les scénaristes vont un peu trop vite, du moins si leur but est de les remettre ensemble une bonne fois pour toutes, ce dont je ne suis pas forcément partisan d'ailleurs. Et puis ça arrive au mauvais moment puisque Christian commençait à développer une histoire intéressante avec un... transsexuel ! Pour qui a vu Dirty Sexy Money (où Candis Cayne jouait déjà un transsexuel puisqu'elle en est véritablement un), la surprise en milieu d'épisode n'en était pas une. En tous cas, il y a une étrange alchimie entre les deux personnages qui donne envie qu'ils construisent quelque chose de sérieux. Et pour une fois, Christian ferait preuve d'une certaine ouverture d'esprit. Ca changerait un peu. Mais je ne me fais pas d'illusions, ça n'ira pas bien loin, surtout maintenant que les cuisses bras de Kimber lui sont grand ouverts ! Pauvre Mike. Il apportait un peu de fraîcheur au cabinet mais je crains qu'il ne disparaisse bien vite. La petite scène entre Christian et Liz ne m'a pas tellement plu. Je déteste l'idée que Liz pardonne à Christian et qu'elle veuille que tout redevienne comme avant. Franchement, elle n'aurait pas de mal à trouver du travail ailleurs. Pourquoi reste-t-elle ? Elle est à ce point maso ? J'adore Roma Maffia mais je préférerais qu'elle quitte la série plutôt que de voir son personnage s'enfoncer de la sorte. C'est le seul qui avait su garder un peu de réalisme.

      vlcsnap_40835


// Bilan // On s'ennuie un peu devant cet épisode prévisible mais Nip/Tuck renoue avec un ton plus sérieux qui lui sied bien mieux que l'overzetop.