dnes_season4_brothers_nora_

The Wine Festival // 10 2oo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_102494 vlcsnap_132577

   Ne pouvant pas être parfaite, Brothers & Sisters nous prouve avec cet épisode qu'elle n'est pas à l'abri d'un faux pas de temps en temps. Cela dit, des faux pas comme ça, j'aimerais en voir plus souvent dans d'autres séries... Le niveau reste quand même très haut ! Je crois que le principal problème de cet épisode, c'est qu'il ne réunit pas vraiment les membres de la famille Walker, ils évoluent chacun dans leur bulle malgré l'événement du jour : un festival de vin qui permet à Ojaï de gagner un prix pour son nouveau cru ! Tout le monde n'est pas au rendez-vous mais quelque part, c'est plus réaliste ainsi. Les affaires d'Ojaï ont contribué à planter l'épisode car elles ont pris plus de place qu'à l'accoutumée. Le fait que l'entreprise sorte enfin la tête de l'eau, même si c'est rapide et peu vraisemblable, était primordial. Malheureusement, Ryan vient tout faire capoter avec son méchant copain. J'ai un vrai problème avec ce que les scénaristes ont fait de Ryan. Quand il n'est pas invisible, il est transparent ! A peu de choses près, ça revient donc à la même chose. Sa haine pour les Walker reste injustifiée, tout comme les motivations de son acolyte. Il serait grand temps que tout cela soit clarifié. J'en viens à espérer que Ryan disparaisse de la série et ça me fait mal au coeur parce qu'il avait vraiment du potentiel, Luke Grimes étant convaincant qui plus est.

   Cette semaine, le cancer de Kitty est traité sur un ton assez léger. Il est question de perruque déclencheuse de libido. C'est amusant et très émouvant sur la fin lorsque Kitty dévoile son crâne nu à Robert. Trois petites scènes ont suffit. C'était parfait. Pourquoi en faire des tonnes lorsqu'on peut faire mouche en quelques minutes seulement ? Et j'en viens donc à Rebecca, qui aurait elle aussi mérité que l'on s'attarde un peu moins sur son cas. Sa grossesse est une intrigue importante, bien-sûr, mais on repousse l'annonce faite à Justin un peu trop à mon goût. Et puis je ne suis pas fan du Justin légèrement égoïste, qui, parce qu'il fait des études prenantes, n'a plus une minute à consacrer à sa chère et tendre. Il avait prévenu mais c'est plutôt le genre de garçon qui fait des efforts d'habitude. D'ailleurs, j'ai hâte de voir sa réaction quand il va apprendre la nouvelle. En temps normal, il aurait certainement sauté de joie, mais là j'ai comme un gros doute... Par moment, Rebecca m'a fait penser à Amy d'Everwood. Je l'aimais beaucoup mais il faut reconnaître que parfois, elle était chiante. Le syndrôme Joey Potter. J'espère qu'elle ne va pas devenir comme ça, elle ne le mérite pas. Le sujet de l'avortement est évoqué mais à demi-mot, comme il est de coutume de le faire sur ABC. Estimons-nous heureux que cette solution ne soit pas purement et simplement écartée, comme elle a pu l'être dans d'autres séries de la chaîne.

   La "lune de miel" entre Sarah et Luc se transforme en lune de fiel. Leur séparation m'a fait beaucoup de peine. Même si les reproches de Luc à l'encontre de Sarah étaient parfaitement justifiés, j'ai trouvé son départ trop précipité et je le croyais plus persévérant. C'est l'image que je me faisais de lui en tous cas. Maintenant, je suppose que les choses ne vont pas s'arrêter là entre eux. Il reviendra ou elle ira le chercher ! Elle a intérêt du moins. Je n'ai pas du tout apprécié que dans leurs conversations, Sarah et Nora parlent de Joe en des termes si peu élogieux. Depuis quand est-il devenu un monstre ? Ok, il y a eu une passe difficile mais c'était un bon père et il a longtemps été un bon mari aussi. Du coté de Nora justement, ça avance avec son nouveau prétendant, Simon. Le thème de la différence d'âge est traité plus en profondeur qu'à l'épisode précédent et, même si l'on comprend les réticences de Nora, on a envie qu'elle se laisse aller, comme elle le fait au moment où elle ferme le clapet de cette pimbêche d'Angie. J'espère que les scénaristes prévoient quelque chose de sérieux entre Simon et Nora. Il est grand temps qu'elle garde un homme plus d'un mois ! Enfin, Kevin et Scotty héritent également d'une historiette, toujours au sujet de leur futur enfant et cette fois, il s'agit de choisir la parfaite donneuse. C'est sans grandes surprises mais amusant, notamment lorsqu'ils tentent de la jouer aux fléchettes !         

vlcsnap_128481 vlcsnap_130060


// Bilan // C'est clairement l'épisode le plus faible de la saison car le moins subtil et le moins dans l'esprit de la série. Toutefois, on ne s'ennuie pas et la fin est comme souvent très émouvante !

44069764