dnes_season4_ga_izzie_minib

New History // 14 87o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_102760 vlcsnap_105690

   Alors là, je crois que le Seattle Grace est au maximum de sa capacité ! J'ai même eu l'impression qu'il y avait plus de médecins dans cet hôpital que de patients ! Tous les personnages sont apparus, sans exception, même le barman que l'on avait plus vu depuis des lustres, mais seuls quelques-uns ont eu la chance d'avoir une vraie intrigue. Cet épisode marquait d'abord le retour de Meredith après son repos forcé. On ne peut pas dire qu'elle ait été mise à l'honneur, certes, mais elle était là, à l'écoute de ses amis. Derek n'était pas très présent non plus. Il faut dire qu'il est censé ne plus travailler à l'hôpital, du moins c'est ainsi que ça aurait dû se passer mais le chief ne dit rien. On aurait quand même pû nous donner deux-trois explications là-dessus même si on se doutait bien que son renvoi était impossible. L'autre comeback de l'épisode, c'est celui de Mme Diva Heigl, de retour après le tournage de son film réalisé par Greg Berlanti, Life As We Know It. Autant sa disparition soudaine après son renvoi ne m'avait pas paru complètement farfelue, autant son retour est très mal géré. On sent que les pauvres scènaristes de la série ne savent pas quoi inventer pour justifier les allers et retours d'Izzie. Au-delà du fait qu'il est parfaitement invraisemblable que dans son état elle tienne encore debout, son changement de personnalité, virant carrément à l'égoïsme pur et dur et à la bêtise, n'est pas très crédible. Izzie n'a jamais été comme ça et je ne crois pas que les épreuves qu'elle a récemment vécues le justifie. Son comportement vis à vis d'Alex est particulièrement incompréhensible, ça ne lui ressemble absolument pas. L'impression que ça donne, c'est qu'on veut nous faire détester Izzie afin qu'elle nous manque moins le jour où elle partira définitivement. Et ce jour n'est sans doute plus très éloigné. D'ici là, elle se sera certainement excusée mais le mal sera fait. Je le dis très clairement pour ma part : elle ne me manquera pas ! L'intrigue qu'elle a apportée autour de son ancien professeur devenu son mentor (interprété par Joel Grey, le sosie de Ron Rifkin) n'était qu'un prétexte bidon pour qu'elle revienne.

   Troisième retour, et pas des moindres pour moi qui suit fan de Loretta Devine, : celui de la femme de Richard, Adele ! Je l'adore. Elle a encore fait rouler ses gros yeux et a accusé Bailey d'avoir une liaison avec son mari ! C'était surréaliste mais très très drôle. Je pense notamment à la scène où Bailey demande à Lexie et Reed si elles couchent avec Richard. Le concept de Bailey en tant que "work wife" était pas mal non plus et très juste finalement. Ces scènes amusantes aboutissent tout de même sur quelque chose de consistant pour la suite : Richard est devenu alcoolique ! Voilà ce qui le distrait depuis quelques temps. On pousse le vice en nous montrant que l'information nous a déjà été dévoilée depuis un moment sans que l'on s'en rende compte. Bien joué ! La suite des événements, on la connaît : Meredith va se charger de le remettre sur pied, avec un joli parallèle sur Thatcher, son père, et Richard finira certainement par enfin démissioner ! J'ai hâte qu'on en arrive là... Malgré la fusion et les restrictions budgétaires, le Seattle Grace a visiblement encore les moyens de se payer un nouveau chirurgien et ma foi tant mieux puisqu'il est campé par la divine Kim Raver, que j'aime d'amour depuis des années. Son personnage, Teddy Altman, est étroitement lié à Owen Hunt puisqu'ils ont travaillé ensemble pendant la guerre. Forcément, il y a eu un début d'histoire d'amour entre eux et cela va foutre la merde dans le couple Owen-Cristina et j'avoue que je m'en réjouis. Là encore, on imagine assez ce qui va se passer dans les prochains épisodes mais je ne demande qu'à être surpris ! Tout ce que j'espère, c'est que Kim Raver va rester dans Grey's au-delà de l'arc prévu. Elle est le parfait ajout. D'ailleurs, la scène où Teddy est à la cafétéria avec Mark, Owen et Arizona m'a beaucoup plu. On avait l'impression qu'ils formaient déjà un groupe soudé, l'avenir de la série...   

vlcsnap_95224 vlcsnap_91566


// Bilan // En résumé, hormis le retour d'Izzie qui est très mal géré, on obtient à nouveau un bon épisode de Grey's Anatomy, très dense, marqué par l'arrivée de Kim Raver et le retour de Loretta Devine. La série n'est définitivement pas morte : elle est plus vivante que jamais !

44069764