dnes_season4_brothers_kitty

Last Tango In Pasadena // 9 97o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_147406 vlcsnap_144832

   "La vie est un oignon que l'on pèle tout en pleurant". Connaissiez-vous cette expression typiquement française, du moins selon Luc, le frenchie-sexy lover de Brothers & Sisters ? Pas moi, pas plus que mon Google. Cela ne veut rien dire mais ce n'est pas grave : c'est mignon comme tout. Cet épisode a littéralement été illuminé par la présence de Gilles Marini, tout en fraîcheur et en sourires. Finalement, il n'est pas mauvais. Il s'en sort bien à coté de tous ces excellents acteurs et il réussit à faire de Luc un personnage hyper attachant, qui s'intègre parfaitement à la famille Walker malgré les réticences de la patronne Nora. Impossible de ne pas tomber sous son charme ! La scène de la piscine, lorsqu'ils sont tous en train de le mater la langue pendue et la bave aux lèvres, est d'ores et déjà culte. Celle des petits pas de danse avec Justin était très drôle aussi, surtout à l'arrivée de Kevin. Et puis ce fut un plaisir de voir Gilles Marini et Emily VanCamp danser ensemble un tango avec beaucoup de classe et de sensualité. Sarah a tiré le gros lot, elle n'a pas intérêt à le lâcher celui-là. J'ai beaucoup aimé, dans un autre style, la scène que Luc et Nora partagent au bord de l'eau. C'était tout en émotion et en simplicité.

   Robert aussi peut être un magicien quand il veut, il le prouve cette fois en offrant à Kitty une nuit mémorable pour fêter comme il se doit la réussite -sans doute temporaire- de son traitement. Evidemment, quand on a son argent, c'est tout de suite plus facile et il ne manque pas de le souligner. Ouf ! C'était l'occasion de retrouver le couple romantique des débuts, le temps ayant fait son oeuvre depuis. Tout ce bonheur cache forcément une suite plus sombre mais en attendant, ça fait du bien de dédramatiser un peu les choses. La force et la volonté de Kitty sont exemplaires, et j'apprécie qu'elle soit toujours sincère, même quand elle sent bien que ce qu'elle va dire va sonner faux ou faire bondir. J'ai beaucoup aimé également les hésitations de Sarah quant à l'annonce du cancer de sa soeur à Paige et Cooper, tout juste revenus de vacances. Ils auraient quand même pu faire apparaître Joe deux secondes d'ailleurs. L'intrigue la plus faible, la seule d'ailleurs, c'est toujours celle d'Ojaï, ou plus particulièrement de Holly qui découvre qu'elle a fait de mauvais placements et qu'elle a perdu tout l'argent que lui avait légué William ! J'ai dû mal à comprendre comment elle s'est débrouillée pour en arriver là mais sa détresse était très touchante. Par contre, merci le foutage de gueule concernant Ryan ! Il apparaît deux secondes pour prévenir Holly que quelqu'un la demande au téléphone. Cela ne servait strictement à rien, à part éventuellement justifier la paye de l'acteur. Sinon, je reste relativement froid quant au grand projet de Kevin et Scotty. Ils comptent faire appel à une mère porteuse pour avoir leur enfant et Scotty veut imposer une bonne amie à lui. Etant donné qu'on ne la connaît pas du tout pour le moment, c'est un peu difficile de s'intéresser à elle. La dispute entre les deux hommes m'a plus agacé qu'autre chose, j'avais l'impression d'en avoir déjà vu des dizaines comme ça. Ils ne sont plus aussi mignons qu'avant, ça m'attriste un peu. Mais cela va sans doute revenir... 

  vlcsnap_158978 vlcsnap_156832


// Bilan // Cet épisode, c'est une suite de scènes légères et amusantes, parfois plus sérieuses, qui se terminent sur un grand éclat de rire complice plus émouvant encore que n'importe quelle crise de larmes.    

44069764


// Bonus // La scène désormais culte de la piscine !