01 novembre 2008

Grey's Anatomy [5x o5]

31689465

Life During Wartime // 15 32o ooo tlsp.

31509950


vlcsnap_105883

   Owen Hunt. Ce nom ne nous est pas encore complêtement familier mais il va le devenir, j'en suis sûr. Ce nouveau personnage, dont nous avions eu un aperçu il y a quelques épisodes, est exactement ce dont Grey's Anatomy avait besoin. J'ai presque envie de le comparer à Addison Montgomery quand elle est arrivée en saison 2. Les deux personnages sont très différents mais ils font parti de ceux qui arrivent et qui bouleversent tout sur leur passage. Pour son premier jour au Seattle Grace, on peut dire qu'il ne s'est pas fait que des amis. Sloane et surtout Shepperd sont déjà jaloux comme tout. Un nouveau mâle plus charismatique qu'eux qui débarque, ça leur fait forcément peur. Ca fait un moment que Derek n'est cantonné qu'à ses relations amoureuses. Cette nouvelle rivalité va peut-être sortir le personnage de la passivité. Hunt va bien évidemment avoir droit à sa love story et c'est Cristina l'heureuse élue. Ca tombe bien, ça fait une saison qu'elle reste bloquée sur sa séparation d'avec Burke. Il est temps de passer à autre chose. Elle ne veut plus tomber amoureuse de qui que ce soit à l'hôpital mais comme c'est de toute façon l'endroit où elle passe le plus clair de son temps ! Alors qu'il l'avait embrassée la dernière fois, Hunt préfère en rester là avec elle. Ca ne va pas durer et c'est ce qui est bon !

   Afin de marquer l'arrivée de Hunt comme il se doit, les scénaristes ont décidé de frapper fort. Le médecin dévoile à ses éléves médusés des cochons en rang d'oignon qu'il s'empresse de poignarder ! A eux de les soigner. Si Cristina se lance à corps et à coeur perdus dans l'ouvrage, Izzie refuse catégoriquement de se lancer dans cet exercice de style. On s'en souvient avec le petit Bambi qu'elle avait soigné la saison dernière : c'est une grande défenseuse de la cause animale. Alors forcément, on savait très bien quelle serait sa réaction, on connaissait d'avance ce qu'elle allait dire à Hunt, c'était absolument sans surprise. Pourtant, ça ne m'a pas déplu. Je préfère tellement la voir comme ça plutôt qu'à se lamenter sur son sort. Là où elle a été agaçante, c'est quand elle n'a pas compris qu'Alex était en train de lui faire comprendre, avec toute la maladresse qui le caractèrise, qu'il voulait une relation amoureuse exclusive avec elle. Cela va de soi pour le commun des mortels mais avec Alex, c'est toujours plus compliqué. Cette pauvre Izzie n'a rien compris. A la fin de l'épisode quand même, elle a un éclair de génie et tout est bien qui commence bien. J'espère que cette fois, leur couple va tenir quelques temps. C'est vraiment lassant de voir les couples se faire et se défaire dans cette série.

    Comme la semaine dernière, une grosse opération est organisée afin de faire parler du Seattle Grace. Pour le moment, le chef a eu de la chance, tout s'est bien passé, mais je sens qu'à vouloir trop en faire, il va se brûler les ailes. De toute façon, j'ai le sentiment que cette saison sera sa dernière. Il commence doucement à passer le relais à Bailey. Elle s'en sort admirablement bien jusqu'ici d'ailleurs. Elle n'hésite pas à remettre Hahn en place quand elle va trop loin. Et c'est trop facile de prétexter ensuite qu'elle a eu une attitude exécrable parce que le matin même, les choses ne s'étaient pas passées comme elle aurait aimé avec Callie. Parlons-en d'ailleurs. Eh bien j'ai trouvé ça rondement bien mené, en plus d'être très émouvant. Après avoir passé la nuit avec Callie, Erica a une révélation : elle se rend compte qu'elle est gay. Elle l'a toujours été sans même le savoir. Elle utilise une comparaison relativement poétique entre les lunettes qui lui ont permis de découvrir ce qu'étaient les feuilles quand elle était petite, à Callie qui lui a fait découvrir ce qu'est l'amour maintenant qu'elle est grande. Di comme ça, ça paraît absurde mais je vous assure que c'était très convaincant dans sa bouche. Puis elle s'est mise à pleurer et ça a fait fuir Callie qui n'a pas ressenti la même chose. Elle a pris son pied mais pas au point de se sentir tout à coup lesbienne. Elle veut alors se rassurer en recouchant avec Mark (qui n'aura jamais été aussi utile que cette saison). Dans un premier temps, on a envie de la baffer pour ce qu'elle est en train de ruiner. Puis on comprend que ce qu'elle vit actuellement est compliqué, qu'elle est pleine de doutes et de peurs et à la fin de l'épisode, elle fait le choix de ne pas abandonner. Elle avoue même à Erica son encartade avec Mark. J'espère que la suite de leur histoire sera aussi bien menée.

   Les soeurs Grey sont relativement peu présentes mais Lexi a tout de même le temps de se rapprocher un peu de Cristina et de revenir sur ses propos du dernier épisode concernant George (toujours l'ombre de lui-même). Et Meredith nous fait découvrir son "Anatomy Jane", une poupée avec laquelle elle jouait quand elle était petite et qu'elle se balladait gaiement dans les couloirs de l'hôpital. Le temps d'une petite engueulade avec le Chef et tout reprend son cours habituel. En continuant de faire les cartons chez sa mère, elle et Derek découvrent qu'Ellis n'avait pas tenue qu'un seul journal intime mais une dizaine ! Je suppose que l'un d'entre eux referme un terrible secret qui nous sera dévoilé plus tard dans la saison. Le cas échéant, ça n'aurait aucun intérêt. Sauf peut-être celui non négligeable pour Meredith de faire son deuil et d'apprendre des écrits de sa mère.

vlcsnap_83033


// Bilan // Avec l'arrivée du Dr Hunt, la série semble reboostée. Pourvu que ça dure !

31515293

Posté par LullabyBoy à 21:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


Pushing Daisies [2x o5]

31689144

Dim Sum Lose Some // 6 69o ooo tlsp.

31749530


vlcsnap_157324

   Une vraie déception cet épisode ! Pourquoi ? Parce que Pushing Daisies est sur le point d'être annulée et ce dont on a envie, ce n'est pas de suivre une enquête sympathique et farfelue, mais d'en apprendre davantage sur la mythologie de la série. L'enquête de la semaine, toute en chinoiseries, m'a profondément ennuyé. Le poker à base de nourriture était une excellente trouvaille. Mais à part ça, il n'y avait rien de bien passionnant. Puis je commence à me lasser de ces dénouements toujours dans le même esprit. Le meurtre est sytématiquement dû à des rivalités familiales ou amoureuses. C'était marrant de voir Chuck et Olive déguisées en serveuses geisha. C'était rigolo de voir Ned et Emerson costumés aussi. Le retour de Simone était inattendu. Malgré tout cela, la sauce n'a pas prise. Elle était plus aigre que douce.

   Le précédent épisode laissait penser qu'Emerson allait partir à la recherche de sa fille mais finalement non. Ca n'est pas pour cette fois. Dommage. Sa relation avec Simone n'est pas inintéressante mais est-ce bien important actuellement ? Je sais très bien qu'au moment de l'écriture de cet épisode, la diffusion de la saison 2 n'avait même pas commencé. On ne peut pas leur en vouloir de délayer les éléments mythologiques au fur et à mesure mais c'est terriblement frustrant ! Je sens que beaucoup de questions vont rester sans réponses. D'où la nécessité de nous en donner un maximum maintenant. Visiblement, la storyline de Chuck est mise en stand-by. Chacun son tour. Ca fait quand même trois épisodes que l'on n'a pas vu les tantes ! C'est à se demander pourquoi elles sont créditées au casting régulier de la saison. On se concentre donc cette fois sur Ned et sur son père. Oh la, il n'est pas encore de retour. Mais ça devrait venir. Le plus tôt sera le mieux. Il a à ses trousses un soi-disant très bon ami ... qui veut le tuer ! Le duo Olive/Chuck fonctionne à merveille et cette semaine, elles ont décidé de partir à la recherche du père de Ned. A la place, elles lui trouvent des frères jumeaux ! Il y a un détail qui ne trompe pas sur leur filiation : leurs sourcils fournis. Moi qui pensais être le seul à avoir bloqué sur les sourcils de Lee Pace !

vlcsnap_167162


// Bilan // Guère passionnante, l'enquête du jour plombe tout l'épisode. Pendant ce temps-là, les intrigues mythologiques avancent à une vitesse d'escargot. Le temps presse les gars !

   

Posté par LullabyBoy à 01:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :