greybanzs7Losing My Mind

Audience : 15 55o ooo.

dnesblog4starsjj0B


vlcsnap_236281

On a beau dire, Grey's Anatomy est une série sacrément bien foutue et bien pensée qaund même. Chaque épisode s'axe sur un grand thème dont la plupart des storylines découlent. Comme le titre de cet épisode l'indique, Losing my mind, les personnages de la série ont pété un câble, une durite, un plomb ... cette semaine. A commencer par la nouvelle patiente de Derek et Meredith. C'est fou le nombre de gens qui ont une tumeur qui rend fou à Seattle ! C'est ce qu'on appelle communément une vieille fille. La quarantaine bien tassée, pas de mari ni de simple copain, sûrement un chat (j'extrapôle) et puis une tumeur pour lui rappeler à quel point sa vie est triste. Si l'on part du principe que la plupart des maladies graves sont dûes à des problèmes psychologiques qui ne trouvent pas d'autres moyens de se développer que sous forme de maladie, alors on peut dire que cette femme a développer son cancer à cause de sa solitude. Je trouve ça intéressant comme théorie. Elle est persuadée d'avoir rencontré son prince charmant au cours d'une croisière, sa soeur n'en croit pas un mot, d'autant qu'elle n'a aucune preuve (ni photos ni rien). On se dit alors qu'elle a un peu trop lu Cendrillon et un peu trop regardé La Croisière s'amuse. Meredith, en grande romantique qu'elle n'est absolument pas, ne croit pas un mot de cette histoire, ce qui énerve ce cher Derek qui y croit mordicus. Au fond, ce qui l'énerve Derek, c'est d'être toujours amoureux de cette momie/statut de glace. Il va s'avérer que c'est Derek qui avait raison. Le prince charmant existe vraiment. Au moins celui de la patiente. Malheureusement, il est arrivé trop tard. Morale de l'histoire : Merdith est une conne. Je dis ça mais je crois que ça faisait longtemps que je n'avais plus autant apprécié Meredith. Quand tout le monde la conspuait à tort et à travers, je la défendais. Puis comme tout le monde, elle a fini par m'agacer. Depuis ses séances chez le psy, je la trouve de plus en plus intéressante. C'est un personnage froid et complexe et je trouve ça assez couillu d'avoir choisi d'en faire une héroïne.

Un autre qui perd la tête, c'est Richard. Il demande à son interne, George, de faire des choses qui relévent de tout sauf de la médecine. Il est devenu sa secrétaire personnelle et George a l'air d'aimer ça en plus ! Ca l'amuse ! Bon ok, nous aussi. Quand il doit envoyer des mails coquins à Adele, par exemple. Mémorable, le "Tell her... tell her the train is leaving the station and she better get on it... yeah." Quelle magnifique métaphore ! Je ne voudrais pas casser l'ambiance et passer pour un rabat-joie mais George n'a-t-il pas redoublé sa première année d'internat ? Si, je n'ai pas rêvé. Alors ne ferait-il pas mieux de s'occuper de patients plutôt que de faire le baby-sitting de Bailey, bien qu'il semble le faire avec grand talent ? Allez, au boulot ! On passera sur la scène d'engueulade entre Miranda et Tucker qui n'apporte rien de plus que l'on ne savait pas déjà. Ils auraient mieux fait de parler du rendez-vous galant de Tucker de la semaine dernière et développer la jalousie de Miranda, par exemple. Peut-être est-ce prévu pour un prochain épisode ?

Au rayon des folles furieuses, c'est probablement Rebecca qui obtient la palme. Je le dis et le répéte chaque semaine qui passe : quand est-ce qu'elle se barre définitivement ? Je ne la supporte pas. Envie de la claquer à chacune de ses apparitions ! Cette histoire de grossesse me semble un peu tirée par les cheveux et surtout, la réaction que cela provoque chez Alex est d'une bétîse affligeante. Le courant ne passera jamais entre lui et moi je crois. Il est censé être futur médecin et il croit que Rebecca va guérir toute seule de ses problèmes qui relévent clairement de la psychiatrie ? Eh beh, ça promet ! A mon humble avis, la semaine prochaine elle va passer à l'étape supérieure et devenir vraiment folle de chez folle. Je l'imagine déjà poignarder Alex. Je vais sûrement un peu loin mais je trouverais ça pas mal après tout. Pas vous ? En attendant, parlons d'un autre personnage qui m'agace habituellement mais qui commence à être digne d'intérêt : Sloane. Depuis qu'il a décidé de ne plus être une pute, il m'intéresse? Pourtant, j'adore les putes. Là n'est pas la question me direz-vous. Bref, il essaye mais il n'y arrive pas. Il faut dire que Hahn lui donne du fil à retordre lorsqu'elle se fait plaisir en embrassant Callie sur la bouche, avec peut-être même la langue mais je n'étais pas dans leurs bouches pour vérifier. Ca, ça l'excite Sloan. Et comme prévu, ça semble aussi exciter Callie. Un nouveau couple est en train de naître les amis ! N'empêche que le temps d'un épisode, ce serait sympa de les voir faire une petite partie à trois. Ca nous changerait un peu !

Cristina, Cristina, Cristina. Elle a toujours été un peu folle mais ça ne s'arrange pas. Elle qui est si bosseuse d'habitude, elle n'en fiche plus une ramée depuis l'épisode de l'article sur Burke. Ca fait de la peine de la voir comme ça et en même temps, ça rend son personnage tellement plus attachant que quand elle se contente d'écraser les autres et de les glifler par ses remarques assassines. Elle aura bien souffert toute la saison la pauvre. Il est temps de lui trouver un nouveau petit copain !! Joshua Jackson n'étant plus disponible, il semblerait qu'il faille attendre la saison prochaine pour qu'un mec vienne lui voler son coeur. Le problème, c'est que je ne l'imagine pas avec quelqu'un d'autre que Burke.

vlcsnap_244445


// Bilan // Tandis que le season finale approche à grands pas, les personnages que l'ont adore détester prennent leur revanche ! Meredith et Sloan deviennent presque attachants. Incroyable ! Les autres continuent leur route avec plus ou moins de bonheur. Grey's est une série qui nous fait croire qu'en la regardant, on apprend plein de choses sur la vie. J'ai beau savoir que c'est faux, j'ai envie d'y croire.