25175287The Becoming

Audience : 16 o3o ooo.

25281794


vlcsnap_80472

Avant même de commenter cet épisode, j'avais envie de tirer un coup de chapeau à ABC. En effet, c'est actuellement le seul grand network américain à offrir à l'homosexualité une visibilité. La série qui s'en sort le mieux, c'est Brothers & Sisters, avec des histoires d'amour entre hommes traitées à égalité avec les histoires d'amour "classiques" entre un homme et une femme. De façon beaucoup plus clichée, Desperate Housewives et Ugly Betty possédent également leurs personnages gays. On pourrait aussi citer Men In Trees et Dirty Sexy Money, avec dans cette dernière, carrément un personnage transexuel. Je trouve ça bien de la part de la chaîne. C'est en "banalisant" l'homosexualité dans les oeuvres de fiction qu'elle deviendra plus facilement acceptable par la population. Cela va prendre du temps mais les choses commencent à bouger. ABC avait déjà fait beaucoup d'efforts pour une meilleure représentation de la communauté latino-américaine. Cela apporte une certaine richesse et un nouveau niveau de réalsime à ses séries. On attend toujours que CBS, par exemple, fassent des efforts similaires. Ou que NBC se lâche plus. Ils ont enfanté Will & Grace, excellente sitcom, mais il faut avouer qu'au sein de la série, on ne voyait jamais deux hommes au lit, par exemple. C'est tout juste s'ils s'embrassaient ! Et depuis, plus rien. Tout cela pour dire que Grey's Anatomy s'y met aussi et pourrait même briser un nouveau tabou !

Pour des raisons que j'ignore, si l'homosexualité masculine est de mieux en mieux représentée, l'homosexualité féminine reste encore très tabou. Bien que pour le moment, le Dr Hahn n'ait rien dit quant à sa sexualité à Callie, on sent bien qu'elle ressent pour celle-ci plus que de l'amitié. Elle se cache derrière l'excuse d'avoir des difficultés à se faire des ami(e)s pour le momet mais la vérité ne devrait pas tarder à être révélée. Reste à savoir quelle sera la réaction de Callie. Je la sens bien partante ! C'était l'occasion de les mettre dans des situations ambîgues assez drôles, notamment quand Erika lance un "It's because I don't have a penis". L'autre histoire "homosexuelle" de l'épisode était admirablement bien trouvée. Deux soldats amoureux, voilà qui a de la gueule ! L'émotion était grande jusqu'au dénouement lacrymal, qui m'a totalement achevé.

Eli Stone étant en pause actuellement (et une seconde saison est quasi-confirmée), Loretta Devine peut quitter Patti pour redevenir Adele. J'espère qu'elle sera là jusqu'à la fin de la saison parce qu'elle apporte toujours quelque chose de formidable et elle permet de rendre intéressant Richard surtout ! Il est bien peu de chose sans elle. On dirait bien qu'il a réussi à la récupérer après tant d'efforts. Le seul bémol que j'apporterais à ce retour c'est la façon dont le personnage est ré-introduit. Voir Adele devenir déléguée syndicale des infirmières du Seattle Grace me paraît absurde. Par contre, l'idée de cette plainte à l'encontre du comportement de Sloan est bien trouvée. Elle devrait enfin permettre au personnage d'évoluer un peu, même si comme le dit notre sage gland noir ébourrifé, Bailey : "He's a whore. He has always been and he'll always be !" Peut-être que par conséquent il va vouloir d'une relation sérieuses avec Callie. Je ne serais pas contre, même si du coup, ça fout mes plans avec Hahn en l'air ! Il était presque touchant le Sloan. Presque. Un peu comme Alex. Il se voit déjà fonder une famille. Il fait plein de plans sur la cométe alors que nous savons très bien qu'il n'en sera rien. Rebecca n'est pas enceinte, elle lui a menti. Izzie réussit à garder ce secret médical pour elle, ce qui force le respect de Bailey. Paraît qu'Izzie grandit. Je ne suis pas d'accord avec ça. Il me semble que l'amitié doit passer avant toute autre chose, dans des cas comme celui-là. En tous cas, quand Alex va se rendre compte de ça, je crains qu'il ne replonge dans ce rôle du connard qui n'en a rien à faire des filles, qui les baisent et les jettent comme des mouchoirs en papier usagés. Ca ne m'enchante guère.

Pendant ce temps, Richard fait de George son chief's intern, son bras droit quoi. Bonne idée pour relancer ce personnage en perte de vitesse. Ce qui m'inquiéte, c'est que l'on semble se diriger vers une romance entre George et Lexi et je ne veux pas de ça. Ce serait une énième redite. On voit peu Lexi mais elle posséde un véritable capital sympathie, contre toutes attentes. Elle a assisté à du Cristina grand cru, chantant "Like a Virgin" en extirpant les coeurs de corps morts. Tout un symbole ! Elle n'a toujours pas digéré sa rupture d'avec Burke alors forcément, quand il revient dans sa vie par le biais d'un article de presse un peu mensonger, elle s'effondre à sa façon. Son ptich face à Richard et Patti ... euh merde, Adele, était très beau. Je me demande si c'était le dernier chapitre de Yang/Burke, où s'il y en aura encore d'autres. J'ai envie de la voir vivre de nouvelles choses ! Il y en a deux qui attendent visiblement le season finale pour remettre le couvert, je parle bien-sûr de Merdith et Derek. J'avoue que dans cet épisode, Meredith m'a beaucoup plu. Elle était vraiment touchante. Cette thérapie était une excellente idée. Rose et Derek ont couché ensemble mais ce dernier a pensé à Meredith pendant l'acte plutôt qu'à sa partenaire. Sympa. Bye bye Rose ... Un petit mot sur Bailey, piquée au vif quand Richard sous-entend que la pauvre n'a pas de vie sexuelle. Ben, je suis désolé mais il a raison. C'était pas malin de se part de le lui faire ressentir mais c'était vrai.

vlcsnap_89086


// Bilan // Ca faisait longtemps qu'un épisode de Grey's ne m'avait plus autant emballé ! J'aime être cueilli par l'émotion comme la série sait si bien le faire. La bande-son de l'épisode était particulièrement bonne. C'est un plus qui fait toujours la différence. Les storylines étaient bonnes pour tout le monde, même pour les personnages que je n'aime pas trop à l'accoutumée (Alex, Meredith, Sloan ...)