brosisbanox9Double Negative

Audience : 11 55o ooo.

dnesblog4starsjj0B


vlcsnap_378558

Je me plaignais la semaine dernière que les scénaristes s'étaient endormis sur leurs lauriers, eh bien ça y est, ils se sont réveillés et pas qu'un peu ! Evacuons tout de suite la question qui fâche : Oui, Rebecca est la fille de David. Non, ce n'est pas une Walker ! Je craignais ce moment, je sentais que ça allait finir par arriver. Je sentais que les scénaristes n'allaient pas pouvoir s'en empêcher. Les scénaristes ou les producteurs ? Les producteurs ou la chaîne ABC ? Rappelez-vous de l'événement récent qui a eu lieu au sein des coulisses de la série : Jon Robin Baitz, le showrunner de Brothers & Sisters a quitté l'aventure pour divergences avec ABC. La chaîne voulait, entre autres, voir davantage les personnages jeunes, laisser tomber la politique, ou au moins se calmer et sûrement deux-trois autres choses. La chaîne a-t-elle demandé à ce que les personnages de Rebecca et Justin finissent pas sortir ensemble parce que c'est le cas dans la vie et que leur alchimie est bonne (et qu'un certain nombre de pisseusses ont ce souhait ?) ? C'est très fortement possible. Je comprendrais alors pourquoi Baitz a claqué la porte. Pourquoi vouloir saborder une aussi bonne série ? Parce que les taux d'audience sur les 18/49 ans ne les satisfont pas ? Qu'est-ce qui leur faut alors !?

Enfin bref, Rebecca n'est pas une Walker et c'est un déchirement pour tout le monde. A commencer par la principale intéressée bien évidemment. L'occasion pour Emily VanCamp de montrer ses talents (qui n'étaient plus à prouver, elle a excellé en saison 1 et pendant 4 ans dans Everwood) Elle a réussi à rendre crédible un truc qui ne l'était pas du tout. La scène qu'elle partage avec Ken Olin est très émouvante. Je me suis surpris à aimer la tournure que les événements ont pris. Après tout, si elle avait été une Walker, cela aurait voulu dire qu'on aurait bassiné pendant 15 épisodes avec ça, pour rien ! Là au moins, il y a encore plein de choses à dire et à faire. Cela ouvre de nouvelles perspectives. Celles du mensonge d'abord puisqu'elle dit à Justin qu'elle est bien sa soeur. On notera au passage que sa déception est évidente. Je crois bien qu'il est amoureux de celle qu'il croit être sa soeur. Autant c'était sous-jacent avant, autant là, vu comme la caméra insiste ... J'aime bien le fait que ce soit politiquement incorrect. Mais au moment où ça le deviendra vraiment, Rebecca pourra sortir son joker "Je ne suis pas ta soeur" et l'honneur de la série sera sauf ! A part ça, David est parti. Je crois qu'il voulait laisser une chance à Rebecca de poursuivre sa quête de bonheur chez les Walker. Holly est dévastée, on la comprend. Même si Rebecca lui en veut beaucoup, j'aurais presque envie de prendre la défense d'Holly. Elle a fait de nombreuses erreurs dans sa jeunesse, doit-elle pour autant payer pour ça toute sa vie ? Elle ne savait pas qui était le vrai père de sa fille et elle s'est dit qu'il valait mieux pour elle que ce soit William. Si elle a menti à sa fille, elle s'est mentie à elle-même aussi. Elle avait envie d'y croire ... Elle a tellement aimé William. Je suppose que la grande révélation faite aux Walker est prévue pour le season finale. Ca promet !!

A coté de cette importante storyline, le reste semble plus anodin. Nora veut redécorer son salon. Soit. Même s'il y a une explication psychologique derrière cela, c'était un peu léger. L'idée d'ouvrir sa maison à des familles dont l'enfant est atteint d'une leucémie n'est pas inintéressante mais si cela se fait, on risque de s'éloigner de l'esprit de la série. En même temps, avec ce qui arrive à Ojaih, cela va être fortement compromis ! Saul (et Graham) font perdre 2o millions de dollars, rien que ça, à l'entreprise ! Dire que Sarah était prête à faire confiance à Saul ... Pas passionnant, une fois de plus. Au fait, Sarah n'a plus d'enfants ? Je sais qu'ils sont en garde alternée avec leur père mais on entend plus du tout parler d'eux ! Kevin et Scotty vont se marier ! Je le sens !! Enfin, se pacser (le truc équivalent aux Etats-Unis) Ok, il n'y a pas encore eu d'annonces ni rien mais je sens que ça va se faire. B&S n'est pas le genre de série où on commence un truc sans le terminer. On ne nous a pas placé cette histoire pour occuper l'épisode. On a retrouvé quelques instants la critique de la société américaine en touchant du doigt le gros problème de la sécurité sociale là-bas. Ca aurait pû être plus approfondi mais je trouve ça déjà pas mal d'en parler.

La dernière grosse partie de l'épisode est consacrée à Kitty et Robert. Deux storylines s'entremêlent : les problèmes de fertilité de Kitty et la proposition faite à Robert de devenir vice-président. Après de multiples targiversation, il refuse. Ce qui n'est pas plus mal. S'il avait accepté, la série aurait irrémédiablement changé de face. On a assez de bouleversements comme ça ! Il refuse pour fonder une famille avec Kitty, or on sait très bien qu'il n'a pas envie d'avoir d'autres enfants, et puis aussi parce qu'il ne veut pas flirter avec l'ennemi. Il fut un temps, il l'aurait sûrement fait. C'est un grand ambitieux. Et il va le regretter et le reprocher à Kitty, c'est sûr. C'était "marrant" de voir que lui est content, au fond, que Kitty ne soit pas enceinte, et Kitty est contente, au fond, qu'il ait refusé le poste de vice-président. Ils ne sont plus du tout sur la même longueur d'onde. Ne nous prépare-t-on pas leur séparation ?

vlcsnap_405005


// Bilan // Beaucoup de bouleversements dans ce bon épisode. Même si certaines nouvelles orientations prises ne me plaisent pas à la base, j'avoue qu'elles sont tellement bien amenées et jouées que ça passe tout seul. Puis on crache jamais sur des scènes fortes en émotion !