brosisbanox9Separation Anxiety

Audience: 1o o8o ooo.

dnesblog3starsmq2B


vlcsnap_82333

Les Walker partent, puis ils reviennent, puis ils repartent ... Satanée grève. Tu nous en auras fait voir ! Les scénaristes ne se sont pas démontés, ils passent directement au "Three Months later". Ainsi, on apprend dans les premières secondes de l'épisode que Robert a perdu une primaire et a décidé par conséquent de se retirer de la course à la Présidentielle. Sur le coup, ça m'a beaucoup déplu que l'on expédit ça si rapidement ! C'est un des thèmes principaux de cette saison et on s'en débarasse en deux temps trois mouvements ! Curieuse décision. On peut alors faire un parallèle avec les remous qui ont eu lieu dans les coulisses du show. Jon Robin Baitz, le showrunner historique de la série a quitté son poste pour divergences d'opinions avec la direction d'ABC. Un des motifs de mécontentement de la chaîne était-il la présence trop forte de la politique dans les intrigues ? C'est fort possible ! Ce serait dommage de s'en passer, c'est un des atouts principaux de la série, ça la différencie des autres. Dans tous les cas, au fond, ça n'est pas plus mal comme ça. Je ne voyais pas Robert devenir président. Cela aurait fondamentalement changé la série. Outre la politique, Robert doit faire face à une Kitty qui ne laisse pas tomber l'idée d'avolir des enfants. Pour maximiser ses chances de tomber enceinte, elle doit prendre chaque jour une dose d'hormones. Le problème c'est qu'elle n'est pas férue de piqûre (qui l'est en même temps ?). Un élément léger dans une storyline un peu lourde, ça ne fait pas de mal. Pour le moment, Robert a l'air de soutenir à fond Kitty mais nous savons qu'il ne souhaite pas avoir d'autres enfants ... Il va finir par lui dire et là, ça va faire très mal. Une Kitty mère célibataire en saison 3 ?

La comédie a assez duré ! Va-t-on enfin nous dire qui est le vrai père de Rebecca ?! David ou William ? Déjà que je déteste l'idée que William puisse finalement  ne pas être son père mais si en plus la question doit se poser pendant dix épisodes, ça devient super lourd ! On a un tout petit peu avancé puisque Holly admet qu'elle doute aussi, qu'elle ne connaît pas avec exactitude la réponse à cette question. En principe, le dénouement est pour la semaine prochaine puisque Rebecca a demandé un test de paternité. Je croise les doigts pour que David ne soit pas son père. Cela ruinerait la saison 1, en quelque sorte. Et on n'y touche pas ! Alors en plus, si c'est pour trouver une excuse pour mettre ensemble Justin et Rebecca, j'aime mieux vous prévenir que vous allez m'entendre gueuler ! De qui se moque-t-on ?

Sarah/Graham. Sarah/Graham. Sarah/Graham ... Non, j'ai beau me creuser la tête, je ne sais pas quoi dire ni quoi penser sur leur couple. Il ne m'intéresse toujours pas du tout, même si je reconnais que Graham m'est moins désagréable qu'au début. Ce qui me gène dans la storyline de cet épisode, c'est que Sarah passe de patronne autoritaire et impliquée à femme de 4o ans qui retombe en adolescence (l'expression n'existe pas mais je ne vois pas pourquoi on aurait le droit de tomber en enfance mais pas en adolescence !)

La partie la plus intéressante était sans aucun doute celle de Nora qui hésite à partir vivre avec Isaac à Washington D.C, soit à peu près à 3 ooo Km de ses enfants. Le truc impossible qu'elle ne pourra jamais faire ! On sait très bien que Sally Field ne va pas partir, elle est quand même au centre du show, mais on a presque envie pour elle qu'elle saute le pas ! Son discours est cohérent et son cheminement de pensée est tout à fait logique par rapport aux épisodes précédents. Elle vit depuis 4o ans pour son enfant, il est temps qu'elle s'occupe un peu d'elle. Mais tout va trop vite avec Isaac. Il a beau être charmant, on ne demande pas une telle chose à une femme que l'on ne connaît que depuis quelques mois (6, tout au plus !) De toute façon, si elle était partie, elle aurait été malheureuse. Elle ne peut pas se passer de ses enfants, tout comme ses enfants ne peuvent pas se passer d'elle. Son dialogue avec Kitty en fin d'épisode en est la preuve. C'était vraiment poignant. Alors ils vont tenter la relation amoureuse longue distance ! Hâte de voir ce que ça va donner. Pour le moment, c'est très réaliste ! Et croyez-moi, c'est mon rayon ! Je sais de quoi je parle. La scène du coup de téléphone alors qu'ils se sont quittés il y a peu de temps, c'est tout à fait ça ! On passe un certain nombre de jours avec l'être aimé, on essaye d'en profiter à fond sachant que ça ne va pas durer et puis l'heure du départ arrive, on ne veut pas se dire au revoir parce que ça fait trop mal, on sent les larmes monter. Et puis on se retrouve seul chez soi, dans cette grande maison vide. On mange tout seul, on regarde la télé tout seul, on dort tout seul et plus rien n'a le même goût seul. Il faut se réhabituer jusqu'à la prochaine fois ... Jolie scène finale donc. Elle m'a beaucoup touché alors que pour la plupart des gens elle a dû paraître anodine, non ?

vlcsnap_97356


// Bilan // Ca fait un bien fou de retrouver les Walker, surtout dans les petits détails (les coups de téléphone groupés, le Kevin qui pleure parce que sa môman va partir, l'engueulade générale ...). De manière plus gobale, l'épisode est un peu décevant. Certaines storylines s'enlisent tandis que d'autres prennent un tournant intéressant. Plus que trois épisodes pour cette saison. Ca fait mal au coeur quand même, quand on y pense ...