31 mars 2008

M. Pokora [MP3]

musicbanyh6

u5099952178153

dnesblog4starsjj0B

Quoi ? Justin Timberlake sort déjà un nouvel album ? Mais non ma grande. C'est le nouvel album de M.Pokora ! Je n'aurais jamais cru mettre 4 étoiles à un album de ce décérébré et pourtant, tout arrive ! Ce sont en fait 4 étoiles d'encouragement parce que le monsieur a eu le courage d'aller frapper aux portes de pointures actuelles de la scène N'n'B américaine et il ne s'est pas pris de vent ! M.Pokora a donc bossé sur MP3 avec Timbaland et quelques autres noms moins connus mais tout aussi prestigieux. le résultat est assez convaincant dans l'ensemble ...

La premier single Dangerous est sympa, calibré Timbaland, mais il manque peut-être un peu de punch. Ca aurait pu péter davantage. La voix de M.Pokora est noyée dans la musique et les featurings de Timbaland et de son frère Sebastian n'arrangent rien. Quand on écoute le reste de l'album, on se dit que ce choix n'était pas forcément le plus judicieux. Ce qui saute aux yeux en regardant le clip, ainsi que la pochette de l'album, celle du single, et ses dernières prestations télé, c'est que le chanteur a décidé de reprendre les recettes du succès de Justin Timberlake, à la moindre mimique. Le clip de Dangerous est un mélange de celui de Rock your body et My Love. Le look chapeau/costume lui va bien, on ne peut le nier. Dommage qu'il lui faille copier pour trouver sa voie. Mais il copie bien et on peut dire tout ce qu'on veut sur lui, il danse super bien et il offre quelque chose sur scène. On avait pas de "showman" qui sache danser et chanter en France. C'est chose faite ! Après on aime ou on aime pas ...

Ceux qui ne sont pas allergiques au R'n'B devraient trouver leur compte dans l'album MP3. Tout n'est pas bon mais contrairement à ce que l'on pouvait craindre, Timbaland ne s'est pas contenté de lui refiler ce qui traînait dans son tiroir. Ou alors ce sont de plutôt bons restes. Deux titres sont de véritables tubes en puissance, du genre de ceux qui vous trottent dans la tête toute la journée, jusqu'au dégoût. Catch Me If You Can est terriblement efficace, sûrement le second single. Parfait pour bouger son boule. Et mon coup de coeur perso va à They Talk Sh#t About Me. Ca commence comme du Lorna, vous savez cette fille qui chantait Papi Chulo ? Puis ça part tout en douceur et en mouvement du bassin. Très agréable. Ca marchera fort cet été, j'en suis persuadé. L'occasion de dire que l'anglais de M.Pokora est parfait. Impossible de déceler que c'est un français qui chante si on ne le sait pas. C'est probablement ce qui rend la démarche vraiment crédible. Il manie la langue comme un petit chef sur Climax, qui évoque justement l'orgasme et un probable cunilingus. Je sais qu'à ces mots, les lectrices du blog qui ont moins de 15 ans ont défailli. Non mais c'est vrai, elle est bien moite cette chanson ... Moite j'ai dis ! Pas moisie !

Le français revient le temps de deux-trois chansons. On retiendra Quitte à me jouer, une production du français Kore. Très sympa, là aussi. Le minet nous raconte ses parties à trois et ça donne envie, il faut bien le reconnaître. Sur ma route est la chanson bien niaise de l'album mais comme c'est la seule, elle passe bien, en clotûre. Sinon, les chansons sympatoches se suivent et se ressemblent un peu: Treason, Tokyo Girl, Don't Give My Love Away, Not Me Without U ... Elles ne sont pas d'une grande originalité mais on passe un bon moment. Il y a toujours un petit refrain accrocheur de derrière les fagôts. Like a Criminal aurait pu être meilleure si correctement mixée. Là, tout est étouffé par les guitares électriques en fond. Bref, voilà comment on se retrouve à aimer un album de M. Pokora. Pour tempérer tout ça, je dirais simplement que l'on risque de s'en lasser assez vite. Prendre le plaisir là où il est ... 


They Talk Sh#t About Me

Catch Me If You Can

Posté par LullabyBoy à 23:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]