08 octobre 2007

Critiks Récap' [Du 1er au o7 Octobre]

critiksbanvl2

(Cliquez sur les étoiles pour la critique complête)

Brothers & Sisters [2x o1] Home Front dnesblog5starsqq3B

Prison Break [3x o3] Call Waiting dnesblog4starsjj0B

Desperate Housewives [4x o1] Now You Know dnesblog4starsjj0B

Grey's Anatomy [4x o2] Love/Addiction dnesblog4starsjj0B

Weeds [3x o3] The Brick Dance dnesblog4starsjj0B

Scènes désopilantes entre Celia et Isabelle + La brick dance de Nancy + Andy dans l’US army avec discours anti-guerre en Irak en prime = Très bon épisode de Weeds. On en vient à regretter le format 3o minutes. C’est trop court !

Dirty Sexy Money [1x o2] The Lions dnesblog3starsmq2B

Private Practice [1x o2] In which Sam receives an unexpected visitor dnesblog3starsmq2B

Carpoolers [1x o1] Pilot dnesblog3starsmq2B

Chuck [1x o2] Chuck versus the helicopter dnesblog3starsmq2B

C’est toujours aussi sympathique mais pas encore addictif. J’aime bien quand ça se prend pas la tête comme ça. Zachari Levi est excellent et super mignon (vraiment un Seth Cohen avec quelques années de plus) Petit clin d’œil à Lost. Ca fait toujours plaisir.

Californication [1xo4] Fear and loathing at the fundraiser dnesblog3starsmq2B

On brasse pas mal d’air dans cet épisode, encore une fois. Comme si les scénaristes en savaient pas quoi raconter. Cependant, Becca est extrêmement touchante et apporte un plus indéniable à la série. Elle permet aussi de dévoiler le coté tendre de Hank, c’est toujours plus agréable que ses blagues vaseuses.

The Big Bang Theory [1x o2] The big bran hypothesis dnesblog3starsmq2B

On passe un agréable moment avec ces geeks de haut-vol. Les nombreuses références scientifiques dans les dialogues sont parfois lourdes. Le coup du sabre laser était bien trouvé. Sheldon est vraiment le plus drôle tandis que Penny est un peu moins idiote que prévu.

Big Love [2x o9] Circle the wagons dnesblog2starslc1B

How I Met Your Mother [3x o2] We‘re not from here dnesblog2starslc1B

Est-ce Enrique Iglesias qui plombe tant l’ambiance ? Cela vient-il du retour au statut de célibataire pour Ted ? Ou encore de Lily et Marshall qui s’ennuient ferme depuis qu’ils sont mariés ? Deuxième épisode de la saison et on ne rit pas beaucoup. Barney sauvait un peu le précédent mais cette fois, même pas. Déception.

Gossip Girl [1x o2] The wild brunch dnesblog2starslc1B

Ca casse pas trois pattes à un canard mais ça reste sympathique à regarder. L’ambiance New Yorkaise y est pour beaucoup, ainsi que le personnage de Serena qui devient attachant. Tout comme celui de Dan. Beaucoup plus de mal avec les autres (Nate, Blair …) Il y a encore du boulot avant que la série ne devienne un véritable guilty-pleasure mais rien n’est encore perdu.

Cane [1x o2] Walking Stick dnesblog1starly3B

Toujours pas convaincu. Ca se laisse regarder mais ça manque d’âme. Le personnage d’Alejandro est au centre de tout et comme il ne me plaît pas, forcément ça gache un peu tout. Les autres personnages sont soit transparents, soit sans intérêt pour l’instant. Les mecs sont super mignons et les filles bandantes mais ça ne suffit pas … L’ambiance est toujours aussi bien retranscrite, c’est le véritable plus. Je continue mais sans grande excitation.

Heroes [2x o1] Four Months Later dnesblog1starly3B

Eurk. On s’ennuie tellement devant Heroes … Il ne se passe pas grand-chose. J’aime beaucoup Claire mais là, c’était nul. J’aime bien Molly mais je déteste Parkman, dommage. Je n’aime toujours pas Hiro mais dans ce remake des Maîtres des Sortilèges, c’est pire que tout. Les Petrelli me gavent au plus haut point … En fait, j’ai mis une étoile pour la réalisation et les décors, toujours aussi réussis. 51 minutes d’ennui, ça veut dire que je ne reviendrais pas pour les épisodes suivants. J’ai essayé, je me suis acharné mais la sauce ne prend pas du tout pour moi … Tant pis pour Kristen Bell que j’aurais aimé retrouver.

Posté par LullabyBoy à 18:17 - - Permalien [#]


07 octobre 2007

Grey's Anatomy [4x o2]

Love/Addiction

dnesblog4starsjj0B

Audience : 18 51o ooo.                                                                                       

vlcsnap_82156Diable ce que Meredith peut m'énerver parfois !!! Mais pourquoi est-elle aussi méchante avec Lexi ?? Pour moi, son explication ne tient pas la route. Ok, elles ont le même père sauf qu'il a toujours été là pour Lexi alors qu'il abandonné Meredith. Je peux tout à fait comprendre son malaise. Mais si elle réfléchissait deux petites secondes, elle comprendrait que Lexi n'y est pour rien ! Elle nous avait déjà fait le coup avec sa belle-mère, à la limite c'était davantage compréhensible. Mais là, elle m'énerve. Du coup, on a de la peine pour Lexi qui ne demande tout de même pas grand chose. Elle veut juste apprendre à connaître sa soeur. Va falloir que Meredith cesse d'être aussi méchante (elle se défend de ne pas l'être, mon oeil ! Elle est méchante et puis c'est tout!)

vlcsnap_79314Une autre qui me fait une peine incroyable c'est Callie. Elle a (enfin) compris ce qui se passait entre Georges et Izzie. Au fond, je crois qu'elle l'a toujours su mais qu'elle n'osait pas se l'avouer. Un peu comme à la fin de l'épisode quand elle préfére reporter ce retour à la réalité qui va lui faire un mal de chien. Je ne vois pas trop l'intérêt. Elle a une journée difficile, voire même pourrie. Elle a beaucoup de mal à gérer ses nouvelles responsabilités. Alors autant affronter la vérité sur Gizzie maintenant, plutôt que demain et donc de se taper une journée pourrie en plus ! Remarque, de toute façon, des journées pourries elle risque d'en avoir pour un petit moment. Peut-être suis-je trop dans l'empathie mais je vous jure que j'ai de la peine pour elle. Rappelons qu'elle n'existe pas. C'est juste un personnage de fiction. Faudrait que j'entre cette donnée dans mon crâne une bonne fois pour toute !

vlcsnap_78756Le retour de la mère de Cristina a été un pure bonheur. Je me doutais qu'elle n'allait pas engueuler Cristina mais au contraire tenter de la rassurer et lui souhaiter bonne route. "You're a strong woman". C'est une façon pour les scénaristes de mettre un terme à cette histoire d'amour qui a mal finit. Et puis aussi une façon de faire réfléchir bon nombre de personnages. En effet, Mrs Burke s'offre quelques entrevues rapides avec certains des personnages et donne à l'occasion quelques conseils. La voix de la sagesse ! Meredith découvre donc avec stupeur qu'elle est méga égoiste, Georges comprend que cette fois il va falloir prendre son courage à demain et tout dire à Callie. Ca ne peut décemment plus durer. Et puis Derek ...Ben Derek et Meredith sont toujours aussi flous. Ils passent d'un sentiment à un autre et ne savent pas ce qu'ils veulent. Enfin surtout Meredith en fait. Derek veut Meredith. Mais Meredith ne sait pas si elle veut Derek. Un vaudeville interminable qui ne peut qu'énerver tout télespectateur saint d'esprit. Je ne sais pas si les scénaristes vont se décider à faire quelque chose un jour ... Je crois que c'est eux qui ne savent pas ce qu'ils veulent.

Bailey est en colère, très en colère. Déjà dans le précédent épisode d'ailleurs mais là, elle explose littéralement et s'en prend à tout le monde ! J'ai cru qu'elle allait casser Alex en deux et que dire des nouveaux internes qui doivent se pisser dessus à chaque fois qu'ils la voient passer. Elle a décidé de les détester ! Et puis elle nous prend le chou encore et toujours avec son dispensaire ... N'empeche que ses apparitions étaient super drôles. Ah on l'aime bien notre Bailey !! Mark fait toujours du surplace. Il appararaît de ci de là et se mêle un peu des affaires de tout le monde. Vraiment dispensable pour le moment.

// Bilan // Si les audiences de la série sont en baisse, ça n'est sûrement pas dû à la qualité des premiers épisodes de cette saison 4. Parce qu'ils sont vraiment bons. Du Grey's Anatomy pur jus. La force de la série ce sont ses personnages. A quelques rares exceptions, ils sont tous intéressants et les voir évoluer (ou régresser) est un pure plaisir.

Posté par LullabyBoy à 23:27 - - Permalien [#]

06 octobre 2007

Dirty Sexy Money [1x o2]

The Lions

dnesblog3starsmq2B

Audience : 9 61o ooo.

vlcsnap_331736Meet the Darlings. Acte II. Après un pilot de bonne facture, voici un second épisode dans le même esprit, ni meilleur, ni moins bon. L'occasion de découvrir de façon moins superficielle tous ces personnages. A commencer par le patriarche, Tripp. Nick a des doutes sur l'implication de Tripp dans l'accident d'avion de son père, sur les bons conseils de Latetia il va donc voler puis décortiquer son petit journal intime orangé. il n'y trouvera finalement que des dessins et des poèmes. Reste quand même un dessin mystérieux représentant un avion qui s'écrase, le jour de la mort du père de Nick avec des annotions en dessous toutes gribouillées, dèsormais illisibles. A la fin de l'épisode, il paraît clair que Tripp n'a rien à voir avec tout ça mais reste quand même ce dessin étrange. Qu'il dessine un avion, c'est une chose. Mais pourquoi cacher ce qu'il y avait d'écrit en dessous au préalable ? Cette affaire du journal intime nous permet d'avoir un aperçu plus profond de la relation Tripp/Latetia. Il semblerait que ces deux là s'aiment, malgré les tromperies de l'une et les absences de l'autre. Tripp était au courant de ce qui se passait entre sa femme et son meilleur ami mais il a préfèré se taire. Ca ne l'a pas empêché de beaucoup en souffrir. J'ai beaucoup aimé cette storyline. On a une autre vision de ces deux personnages un peu flous dans le pilot.

Nick poursuit ses recherches quant à la mort de son père et comme on en est qu'au début, ça avance évidemment à petit pas. Mais Nick a réussi à ouvrir la malette laissée par son père et à l'aide de Tripp, il réussit à l'ouvrir (le code était la date d'anniversaire de Latetia) et y découvrir divers papiers au sujet d'une certaine personne dont je n'ai pas retenu le nom mais qui sera interprété par Blair Underwood, on y voit sa photo. Qui est exactement cet homme ? Réponse au prochain épisode. Ce petit mystère est un peu la cerise sur le gâteau. Un petit truc en plus qui fait qu'on s'intéresse vraiment à la série.

vlcsnap_332421Brian Darling est toujours fidèle à lui-même : un pasteur pas du tout conventionnel qui est prêt à jeter à la rue son fils illégitime de 6 ans. "He's my son. Get rid of him." Charmant ! C'est donc Nick qui va devoir baby-sitter le gamin et retrouver sa mère. La pauvresse est partie a Brésil et Nick finit par résonner Brian. Il va lui falloir présenter le petit à sa famille ... A la fin de l'épisode Brian fait preuve d'un peu de tendresse et promet de suivre les conseils de Nick.

Tripp Darling a toujours souhaité que son fils ainé, Patrick, devienne un jour le président des Etats-Unis. Tandis que Latetia ne le veut pas, pour protéger son fils d'une responsabilité bien trop grande. Toujours est-il que Patrick a des doutes et ne sait pas s'il doit oui ou non se présenter pour le poste de sénateur. Ce qui l'embête vraiment au fond c'est qu'il sait très bien qu'en devenant candidat les journalistes vont fouiller son passé et sa vie privée et il a des tas de choses à cacher, à commencer par sa relation adultère avec Carmelita, magnifique transexuelle. On l'avait un peu vu dans le pilot et elle ne parassait pas très sympa alors qu'ici je l'ai trouvé sympathique et de bon conseil. Mais peut-être un peu naive. Croit-elle vraiment que Patrick quittera sa femme pour elle un jour ? (une femme dont on a toujours pas fait la rencontre d'ailleurs)

vlcsnap_331016Une grande séance-photo doit avoir lieu pour un magazine féminin à l'occasion de la candidature de Patrick au poste de sénateur. Toute la famille doit être réunie mais ce n'est pas chose facile et Nick va vite le comprendre ! Il doit s'occuper du mari de Karen, Tripp et Latetia ne veulent pas de lui sur la photo et Karen est bien trop lâche pour le lui dire elle-même. Et puis il y a Juliet qui a décidé de prendre son indépendance. Comprendre par là qu'elle a demandé à son père de lui payer une suite de luxe dans un grand hotel New Yorkais où elle a d'ailleurs fait entrer clandestinement son chien. Elle refuse d'apparaître surle cliché parce qu'elle ne veut plus être associée à la famille. Son frère, jeremy, tente bien de la résonner mais rien n'y fait. Du coup c'est une doublure qui va prendre sa place sur la photo de famille ! En parallèle, Juliet est très mécontente : elle n'a pas réussi à obtenir la suite la plus prestigieuse (et chère) de l'hôtel parce que quelqu'un y séjourne déjà. Elle demande à Jeremy de se renseigner pour savoir qui est ce malautrus. Et ça n'est autre que son ex-meilleure-amie avec qui elle est brouillée depuis une sombre histoire de marque de parfum. Natalie Kimpton est extremely hot et le sang de Jeremy ne fait qu'un tour : il couche avec elle et pas qu'une fois. Inutile de dire que quand Juliet va l'apprendre, ça va barder ...

// Bilan // Ce 2ème épisode confirme le potentiel de la série. Un peu à la manière de Brothers & Sisters, il va falloir quelques épisodes avant que cela décolle vraiment. On en est encore au stade de la présentation des personnages et de leurs storylines. Un peu de drama, un peu d'humour, une mayonnaise qui prend peu à peu. Plutôt convaincu même si peut mieux faire. Les vues de New York sont splendides !

Posté par LullabyBoy à 21:46 - - Permalien [#]

05 octobre 2007

Big Love [2x o9]

Circle the wagons

dnesblog2starslc1B

vlcsnap_191716Lulla pas content. Il avait passé 1o minutes à écrire une bonne petite review et patatra, bug informatique, il a plus qu'à tout recommencer. Et comme il est flemmard et fatigué, il ne le retapera pas. Et il va arrêter tout de suite cette crise de Delonite aigue. Je suis enervé aussi parce que l'épisode n'était pas bon. Assez ennuyeux, pas de rythme et rien de passionnant n'a eu lieu. Roman Grant est entre la vie et la mort, toujours à la fin de l'épisode. Sa mort permettrait de passer enfin à autre chose mais je ne sais pas si c'est l'option qu'ont choisi les scénaristes. Pendant ce temps, Nicky est au sixième dessous. Sa mère refuse qu'elle aille au chevet de son père, elle continue à proclamer qu'elle n'est plus sa fille depuis qu'elle a fait ce qu'elle a fait. Impulsive comme elle est, Nicky fonce à plusieurs reprises avec sa voiture sur le congélateur qu'elle était venue apporter à sa mère ! Cependant, cela n'empêche pas Nicky de se découvrir un nouveau hobby : les jeux d'argent ! Elle a toujours eu un rapport conflictuel avec l'argent. Elle va jusqu'à voler de l'argent caché dans le bureau de son père pour assouvir sa nouvelle passion. Autrement, Barb pique sa petite crise de jalousie parce que pour une fois elle n'a pas été la première informée par Bill de sa participation à ce marché des machines à sous. Elle n' adhère pas du tout, tandis que Margene et Nicky sont plutôt pour. Lois ne sachant plus vers qui se tourner depuis les gros vents qu'elle s'est prise de la part de Bill puis Barb, décide de frapper à la porte de Sarah. Comme d'habitude Sarah se retrouve impliquée dans des affaires qui ne la concerne pas directement et qui ne sont pas de son âge. On sent la colère monter en elle et un de ces jours elle va exploser et ça va faire mal. Enfin, Ben nous joue à nouveau son cul bénil quand Margene tombe nez à nez sur un ancien collêgue de travail avec qui elle a eu une aventure d'un soir. Il se trouve que c'est aussi le colêgue de Ben à Home Plus et ce dernier doit se farcir des anecdotes sexuelles sur une de ses mères ! Il frappe donc le monsieur et Bill lui explique qu'il n'y a pas mort d'homme, que tout va bien, qu'il peut se calmer. Bof, pas super intéressant tout ça. Ah et j'allais oublier Rhonda, on a de ses nouvelles rapidement à travers une interview d'elle à la télé. Encore 2 épisodes avant le season finale ! En toute logique les choses devraient s'accélerer.

Posté par LullabyBoy à 23:16 - - Permalien [#]

Private Practice [1x o2]

In which Sam receives an unexpected visitor

dnesblog3starsmq2B

Audience : 12 45o ooo.

vlcsnap_1192538Arf. Heureusement que les 15 dernières minutes de l'épisode sont bonnes parce que sinon c'est franchement moyen. Addison passe au second plan dans cet épisode, on voit davantage ses collêgues et quand on la voit, il ne se passe pas grand chose d'intéressant. A par peut-être avec Pete et la jalousie qu'elle commence à développer. Notamment quand il est dans son cabinet avec Ginger, la strip-teaseuse. Globalement, le problème de cet épisode c'est qu'il se concentre beaucoup trop sur les cas médicaux et pas assez sur les personnages et leurs états d'âmes. Là dessus, tout le monde ne sera pas d'accord, tout dépend de ce que l'on recherche en regardant la série. Moi, ce qui m'intéresse ce sont les personnages et leur évolution. Ici, Addison a perdu son grain de folie. Violet est une fois de plus trop transparente et trop gentille. Trop gnan gnan même. On a parfois envie de la secouer ou carrément de la frapper. Et puis d'un autre coté, elle est touchante, surtout à la fin de l'épisode. Je me demande combien de temps il va lui falloir avant de tomber dans les bras de Cooper. Pour l'instant il n'y a aucune ambiguité mais c'est évident que ces deeux-là sont fait l'un pour l'autre. A ce propos, Cooper m'est de plus en plus sympathique.

Je vous le disais dans ma précèdente review : Naomi est un personnage froid et distant. Les scénaristes ont semble-t-il voulu la mettre davantage en avant dans cet épisode et la rendre plus humaine. Mais au final ça ne marche pas vraiment. Oui, je la déteste moins. Mais c'est pas ça encore ... Par contre, j'ai trouvé les interactions avec Sam intéressantes cette fois-ci. L'angle de la jalousie n'était pas original mais néanmoins efficace. Mais ce que je veux c'est que Naomi flirte avec Dell ! On le voit très peu d'ailleurs. Dommage. Un truc qui m'embête fortement : aucune complicité ne passe entre Addison et Naomi alors qu'elles sont censées être meilleures amies. Je ne sais pas si c'est dû aux actrices, ou aux dialogues, ou encore aux situations mais pour l'instant c'est bof de ce coté là. J'aime bien Sam par contre et la petite mamie à qui il a eu affaire dans cet épisode était attendrissante. Elle voulait bien faire ...

vlcsnap_1192320Le cas médical majeur de l'épisode était très intéressant et sur la fin bouleversant !!! Une sombre histoire de bébés échangés intentionnellement à la naissance. C'est un des pères qui est à l'origine de tout ça. La rencontre entre les deux mamans m'a arraché quelques larmes. C'était hyper bien joué. Si la situation n'est pas très réaliste, on se laisse quand même prendre au jeu. Les larmes du père qui n'est pas coupable ont fini de m'achever. Ce cas était aussi l'occasion de faire mieux connaissance avec la chef de l'hôpital auquel le cabinet est lié. Charlotte est désagréable et autoritaire. A mon sens, il y avait moyen de la rendre plus drôle dans sa méchanceté, à la manière d'un Grégory House. Là on se contente d'en faire le cliché de la femme dure et intransigeante. Elle nous montre à la fin de l'épisode que ce n'est pas un monstre de froideur mais bon, le personnage aurait pu avoir plus de potentiel.

// Bilan // J'espère que la série ne va pas se concentrer systématiquement sur le coté médical, ce n'est pas ce qui m'intéresse en priorité et du coup j'aime moins. Et puis le coté un peu foufou AllyMcBealien semble disparaître peu à peu, c'est regrettable. Espèrons un troisième épisode meilleur. Notons tout de même une bonne introduction avec Sam et la strip-teaseuse + la ballade de James Blunt qui accompagne le dénouement de l'épisode.

Posté par LullabyBoy à 00:30 - - Permalien [#]


04 octobre 2007

Carpoolers [Pilot]

dnesblog3starsmq2B

Audience : 9 o6o ooo.

when_will_ilosti_return_next_year_20070515115330150

Gentlemen, let's carpool ! Petit cours d'anglais pour commencer. Qu'est-ce que signifie Carpool ? Ca siginifie co-voiturage. (Oui je fais les questions et les réponses) 4 amis font du co-voiturage et nous les suivons à la fois durant leurs trajets mais aussi dans leurs vies de famille. Il y a d'abord Aubrey, père d'une ribambelle d'enfants, il fait tout à la maison puisque sa femme reste à longueur de journée affalée dans son canapé. Sûrement le personnage qui m'a fait le plus rire dans ce pilot. Des faux airs d' Eddy Murphy par moment. Dans le jeu, pas dans le physique. Puis il y a Gracen. Ce qui est le plu drôle chez lui ? Son fils !! Un débile-boulet complêtement à l'ouest, il se trimballe en slip toute la journée et il est vraiment très drôle. Puis il y a Laird, interprété par Jerry O'Connel, la seule têtre vraiment connue du casting. Laird est fraîchement divorcé. So ex-femme lui a tout pris, il ne lui reste plus que quatre murs et un toit. C'est peut-être lui qui m'a le moins plu. Trop sûr de lui, c'est un branleur, ni plus ni moins. Enfin il y a Dougie, le plus jeune de tous. Il commence à peine son nouveau boulot, il a sa petite femme toute blonde et toute conne qui l'attend sagement à la maison. Dans le genre benêt il est pas mal.

Vous l'aurez compris, ces hommes sont pas les plus malins de la terre mais c'est justement ce qui fait qu'ils sont drôles et peut-être même attachants. L'avenir nous le dira. Les peronnages secondaires sont pas mal, on évolue dans un format de sictom mais sans les rires pré-enregistrés et les décors en carton pâte. Une des mes craintes était que la majeure partie de l'épisode se passe dans la voiture et finalement ce sont les scènes les moins importantes et pas forcément les plus marrantes en plus. Néanmoins c'est ce qui fait que la série sort un peu des sentiers battus et nous fait passer un agréable moment. Espérons qu'elle ne soit pas annulée trop vite ! Dommage qu'elle soit associée à la bousesque Cavemen.

Posté par LullabyBoy à 23:03 - - Permalien [#]

99 Francs

dnesblog4starsjj0B

Désormais, vous retrouverez chaque semaine une critique de film sur le blog dans cette nouvelle section Ciné Box. Enjoy !

libro_20d_20octubre_2000199 Francs est probablement un des meilleurs films de l'année. Je ne suis pas spécialement fan de Jean Dujardin mais là il est bluffant ! Il joue à la perfection le publicitaire rebelle Octave, qui travaille dans une des plus grandes agences de pub du monde. Il est riche, cocainoman et séducteur professionnel. Il a un partenaire fidèle, interprété par Jocelyn Quivrin, et ensemble ils font les 4oo coups depuis quelques années déjà. Un beau jour Octave péte littéralement un plomb et va saboter sa plus grande campagne ...

Le film est l'adaption du roman éponyme de Fréderic Beigbeder (qui fait quelques apparitions cocasses dans le film), un best-seller vendu à des miliers d'exemplaires. Comme toujours dans ces cas là, on craint que le film ne soit pas à la hauteur du livre. Ce n'est pas le cas ici. Le film illustre parfaitement le livre (selon de nombreuses personnes) et lui donne une autre envergure. Les producteurs n'ont pas lésiné sur les moyens. Pas mal d'effets spéciaux et une post-production que l'on sent très travaillée. On a plein les yeux pendant tout le film. Déjà dès la première scène. Magistrale. Puis tout au long du film on nous abreuve d'images, de flashs, de couleurs ... Comme le fait la publicité à longueur de temps, partout dans nos vies.

Il se passe beaucoup de choses dans le film, on pourrait parfois trouver qu'ils en font trop et puis finalement non, ça passe très bien. Parfois le réalisateur part complêtement dans son délire mais il réussit toujours à nous y embarquer. Le rebondissement au trois-quart du film est très innatendu et constitue une véritable originalité. On sort de la salle un peu sonné, parce qu'au-delà de toutes ces images il y a un vrai sujet de fond, une véritable critique du monde de la publicité et par extension du monde dans lequel on vit. Certaines pratiques sont à peine croyables et ça a de quoi nous dégoûter du métier de publicitaire. On ne peut pas s'empêcher de se dire que ce film pratique aussi ce qu'il critique pour faire sa promo. Du coup la morale finale laisse un peu perpléxe. Je vous le recommande vivement en tous cas, c'est un vrai bon moment de cinéma.

Posté par LullabyBoy à 22:15 - - Permalien [#]

Brothers & Sisters [2x o1]

Home Front

dnesblog5starsqq3B

Audience : 12 83o ooo.

vlcsnap_404243Ah je l'attendais ce season premiere ... Et je n'ai pas du tout du tout été déçu. L'effet retrouvailles a dû jouer c'est certain mais cet épisode est quand même excellent, non ? Dès la première scène, on sait pourquoi Sally Field a obtenu le Emmy Award de la meilleure actrice pour Brothers & Sisters. Elle enregistre un message vidéo à Justin, toujours en Irak, pour lui raconter l'été de toute la famille. Voilà une façon très judicieuse d'introduire l'épisode. On découvre tour à tour ce qui s'est passé pour Kevin, Kitty, Sarah, Tommy et Rebecca ces derniers mois. J'aime cette idée de nous montrer ce que l'on a manqué. D'habitude, une série reprend soit où elle s'était terminée, soit elle fait une totale abstraction du temps écoulé entre le dernier épisode et le nouveau. Difficile de commenter un épisode de la série tend les storylines sont enchevêtrées et ont des résonnances sur chacun des membres de la famille. Une preuve de plus que la série est très intelligemment écrite.

Nora n'a pas eu de nouvelles de Justin depuis 3 semaines, elle a atteint un seuil insupportable dans la crainte et la douleur. Comme souvent quand elle ne va pas bien, c'est Kitty qui prend. C'est l'anniversaire de celle-ci, elle a une robe de mariée à trouver, un mariage à préparer, un fiancé célèbre à gérer ... Pas évident quand on ne se sent même pas épaulé par sa mère. Du coup, énième dispute entre Nora et Kitty, filmées par un badeau qui postera plus tard la vidéo sur YouTube ! La fusion est intacte entre Sally Field et Calista Flockhart. Une fois de plus, c'est du bonheur. Robert va réussir à obtenir des nouvelles de Justin : il va bien, il était en mission mais il rentre à la base. Effusion de joie et de soulagement, forcément. Mais la fin de l'épisode change la donne : Robert apprend que le chemin retour vers la base s'est très mal passé, il y a eu une explosion et des blessés. Qu'en est-il de Justin ? On ne le sait pas encore. Il est quasi-certain qu'il n'est pas mort, par contre il peut tout à fait être grièvement blessé ... La scène dans la chambre de Justin est l'occasion de verser mes premières larmes télévisuelles de la saison ! Merci Brothers & Sisters. Tu m'as eu une fois de plus.

vlcsnap_404467Une autre storyline a tout particulièrement retenue mon attention : le couple Jason/Kevin. Ah ils sont tous mignons. Leur relation avait très mal commencée au départ et les voilà maintenant amoureux (même si Kevin n'a pas encore réussi à prononcer le fatidique Je t'aime). Mais bien sûr, il y a un problème de taille qui se profile. Jason est envoyé en mission humanitaire par l'Eglise en Malaisie. Et il ne peut décemment pas refuser. Le monde s'écroule pour Kevin. Il atteignait enfin le bonheur après des relations compliquées (Scotty, Chad) et on le coupe en pleine plénitude. Il va finir par accepter la situation et même accepter le retour de Jason, sagement. Nulle doute qu'il va avoir du mal à tenir son engagement. Suffit que Scotty repasse par là. Et je suis sûr qu'il repassera par là ! Pour la petite anecdote, le départ de Jason n'est pas anodin. L'acteur qui l'interpréte (qui est beau comme un coeur par ailleurs) joue dans la nouvelle série de CBS Viva Laughlin. Ne pouvant cumuler les deux, voilà pourquoi son départ de la série. Mais avec un peu de chance, Viva Laughlin sera vite annulée et Jason pourra revenir tranquillement dans la vie de Kevin. (Mon petit doigt me dit que ça a toutes les chances de se passer comme ça !)

vlcsnap_402527Sarah et Joe avaient pris la décision de se séparer, voire de divorcer et malgré une escapade sexuelle sur la machine à laver, Joe campe sur ses positions et ne souhaite pas renouer avec Sarah alors qu'elle en meurt d'envie. Je pense que c'est Joe qui est dans le vrai et puis pour nous télespectateurs, ce ne serait pas très intéressant de les voir se remettre ensemble tout de suite. A vrai dire, jamais serait même préfèrable. Plus rélaiste disons. Peu de couples qui divorcent finissent par renouer ... Sarah va donc devoir faire preuve de courage à nouveau pour surmonter toutes ces difficultés et concilier sa vie de famille et sa vie professionnelle.

Julia se remet tant bien que mal de la mort de son bébé, le petit William, avec l'aide d'un Tommy très attentionné mais impuissant face à la situation. Julia a tendance à ne plus sortir, à rester cloitrer en évitant soigneusement de parler à qui que ce soit. Elle fait une dépression, tout simplement. Storyline émouvante, bien gérée et bien jouée. Puis c'est toujours agréable de mettre davantage en lumière deux personnages sous-exploités en saison 1. Bien évidemment, la réaction de Julia était prévisible, rien de surprenant dans cette partie de l'épisode.

vlcsnap_402974Rebecca semble enfin être bien intégrée à la famille. Seule Kitty reste bitchy avec elle, surtout quand elle apprend que Rebecca squatte sa chambre et a rangé sa collection de paires de chaussures dans des boîtes. Je me mets à sa place, c'est égoiste mais je crois que je réagirais pareil. Rebecca surprend une conversation peu flatteuse à son égard venant de Kitty et Sarah. Mais elle ne se laisse pas abattre et elle sait qu'elle a sa place chez les Walker. Elle est toujours en froid avec sa mère, Holly. Mais à l'occasion de l'anniversaire de Kitty, Nora l'y convie et la mère et la fille se parlent un peu. Pas question pour Rebecca de retourner vivre chez sa mère pour le moment mais au moins elles sont en bons termes. Le message final de Rebecca à Justin est très touchant.

L'histoire de Saul et de son meilleur ami est effleurée au cours de l'épisode. On apprend pas grand chose de plus. Encore difficile de dire si oui ou non ils ont eu une aventure dans leur jeunesse. Dans tous les cas, cest super culotté de la part des scénaristes. Voilà quelque chose de jamais vu dans une série : deux hommes d'un certain âge qui ont batifollés ensemble dans leur jeunesse et qui pourraient remettre le couvert. Je souhaite vivement que cela arrive, ce serait inédit et audacieux.

// Bilan // Brothers & Sisters, c'est un savant mélange de tous les ingrédients qui font qu'une série est réussie. Du drama, de bons dialogues, beaucoup d'humour, des acteurs formidables. La saison 2 commence sur une très bonne note, en éspérant que l'on poursuive sur cette voie. Mention spéciale à deux scènes particulièrement drôles : Kitty dans une robe de mariée façon Blanche-Neige et la complicité Nora/Holly au cimetière, notamment quand une plantureuse créature débarque ... Perfecto.

Posté par LullabyBoy à 02:36 - - Permalien [#]

02 octobre 2007

Prison Break [3x o3]

Call Waiting

dnesblog4starsjj0B

Audience : 7 22o ooo.

vlcsnap_1915691"It's a lost cause" Sara said ... Je ne sais pas vous mais moi je sens que cette prise d'otage va mal se finir. Soit LJ soit Sara va mourir. Et vu toutes les rumeurs qui courent en ce moment, j'opterais plutôt pour la deuxième proposition. Ce serait dommage de la faire mourir, c'est quand même l' Amour de la vie de Michael. Il le dit dans cet épisode. Tout ce qu'il fait c'est par amour. Pour son neveu certes, pour son frère mais aussi pour Sara ! Et si cela doit se solder par sa mort, alors il aura échoué. Mais nous n'en sommes pas là. Lincoln se révèle fin enquêteur, c'est un peu étonnant vu sa stature de boulet par le passé mais bon, ça permet de nous offrir des scènes assez palpitantes. Il était à deux doigts de récupérer LJ et Sara ! Moment assez intense. La doublure de Sara passe bien, même si évidemment ça fait bizarre de la voir toujours de dos, tête baissée. Ils ne pouvaient pas faire autrement. Bon et sinon qu'y a-t-il dans la boîte laissée à l'attention de Lincoln ? On imagine un bout du corps de LJ ...

"You have better chance of banging me on that bar than you have to talking to her !" Le personnage interprété par l'excellente Jodi Lyn O'Keefe en impose ! Elle réusssit à être à la fois glaciale et chaleureuse. Elle est dure mais elle a beaucoup d'humour. On ne sait pas qui elle est vraiment, en quoi elle est impliquée dans cette affaire mais elle tient Lincoln par les couilles. Je crois que la seule stratégie qui marcherait sur elle ce serait de la séduire. Et je suis sûr que Lincoln le comprendra vite et tentera le coup. Ca a toutes les chances de marcher. La copine de James Whistler est très différente mais elle est tout aussi intéressante. on croyait au départ que c'était une femme faible et finalement elle semble avoir plus d'un tour dans son sac et elle est bien décidée à découvrir la vérité. Si elle s'associe à Lincoln, je pense qu'ils ont moyen de s'en sortir.

vlcsnap_1916790James Whistler est toujours aussi intriguant. On ne sait pas si c'est un bon ou un méchant. J'aurais tendance à dire méchant mais dans PB tout est possible et il peut très bien devenir gentil, ou devenir méchant, selon ce qu'il est censé être au départ. En tous cas, il ment à sa copine. Ca commence mal. Il ment sûrement à Michael aussi. Son histoire n'était pas très convaincante je trouve. Dans tous les cas, il va falloit qu'ils se serrent les coudes. D'autant que Lechero est toujours à l'affût. Par contre il se laisse aisément avoir par T.Bag et c'est un peu étonnant. Mais ça ne sera pas la première fois que T.Bag aura réussi à embobiner quelqu'un. Du coté de Mahone, pas grand chose à dire. Il est toujours en manque et il délire un peu. Ca ne l'empêche pas d'être toujours aussi fouille merde. Il s'est mis dans la tête de tuer Whistler ! Décidément Michael va avoir fort à faire et tant mieux ! Bellick m'a fait marrer avec cette attirance pour le prisonnier travelo et coiffeur à ses heures perdus. Un peu d'humour ne fait pas de mal, d'autant que ce n'est pas si souvent dans PB. Vous aurez remarqué que je n'ai pas parlé de Sucre. Il fait son boulet comme d'habitude ...

// Bilan // Ca se confirme, la saison 3 commence vraiment bien ! Ca redevient un plaisir de stresser devant la série. J'ai hâte d'arriver à la phase stratégique visant à sortir de Sona. Michael va forcément trouver à nous épater ! On remarquera qu'il est un peu moins présent dans cet épisode que d'habitude, au profit de Lincoln. Tous les personnages (sauf Sucre) sont intelligement utilisés et les scénarios ne tombent pas (encore) dans la facilité de la saison 2. J'ai l'impression que l'on est pas prêt de revoir les messieurs en blouse blanche ...

Posté par LullabyBoy à 23:16 - - Permalien [#]

JukeBox [Du o1er au o7 Octobre)

Nouvelle rubrique du blog qui interviendra, si tout va bien, chaque semaine. L'occasion de vous faire part de mes derniers coups de coeurs musicaux, avec possiblité de les écouter directement sur le blog ! J'espère que cela vous plaira et n'hésitez pas à donner votre avis en commentaires.

1. Robyn // With Every HeartBeat

2. Britney Spears // Gimme More

3. Benjamin Biolay // Dans la Merco Benz

4. Katie Melua // If you were a sail boat

5. L'INCONNUE! Calogero // Rare

Vous vous souvenez de Robyn ? Elle avait fait un tube dance il y a bien longtemps, Show me love, puis elle avait complêtement disparue de la circulation, en France du moins, et la voilà qui revient avec un excellent album aux sonorités electro-pop du plus bel effet. With every heartbeat en est le premier extrait. Il y a de fortes chances pour que vous retrouviez d'autres titres de l'album dans les prochaines semaines !

Après ses nombreux déboires que l'on a tous pu suivre dans les journaux à scandales, Britney Spears revient enfin sur la scène musicale internationale avec un premier single très efficace, qui donne envie de se trémousser voire plus. De nombreux titres du prochain album ont déjà leaké sur le net.

J'ai toujours bien aimé ce que faisait Benjamin Biolay mais son dernier album, Trash Yéyé est particulièrement bon. Peut-être aussi parce qu'il est plus accessible. Ca parle beaucoup de sexe, c'est osé et original. De jolies mélodies, comme en témoigne ce premier extrait, Dans la merco Benz.

Katie Melua est de retour avec son 3e album intitulé Pictures. Pas d'innovation, c'est toujours la même chose mais c'est tellement beau qu'on ne peut pas résister. If you were a sail boat est une magnifique ballade jazzy comme elle sait très bien les faire.

L'inconnue de la semaine revient à Calogero et à son titre Rare. Il figurait sur l'album 3 et j'ai envie de la dédier à la personne que j'aime (même s'il n'est pas particulièrement fan de cette chanson!)

Posté par LullabyBoy à 00:41 - - Permalien [#]